N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Tadaoki Wataru
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Empty
Message(#) Sujet: Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] EmptyDim 29 Juil 2012 - 19:21

Citation :
Mission de rang S pour Tadaoki Wataru & Samui Hiroyuki

Le Kazekage vous envoie récupérer un objet très précieux. Un artéfact d’une valeur inestimable, le gland aux vertus curatives. Selon la légende il se situe à la frontière Est du monde connu, entre le pays de la terre et celui du vent. Cette nation ne porte pas de nom mais le temple où il est gardé se nomme « Eglise des saints-Thoputa ». Les moines qui gardent ce trésor sont de sacrés glandus, ils sont habillé en cuir noir et rose et se livrent à toute sorte de rites assez spéciaux ( et ils aiment se déguiser en femme). Cependant le les sous-estimer pas, ce sont de très grands adeptes du Taïjutsu et il parait qu’ils ont développé quelque chose nommé « La neuvième porte céleste, la porte du renouveau ». Votre mission est d’abord d’essayer de vous faire confier l’artefact de manière pacifique avant d’utiliser des méthodes plus musclées. Bonne chance.

Le Kazekage pouvait sembler fou, marrant, respecté, drôle. On pouvait lui donner toute une ribambelle d'adjectifs mais "mystérieux" était certainement celui qui convenait le mieux. Il les envoyait récupérer un artefact aux vertus curatives. Soit. Jusque-là rien d'anormal. Une mission de rang A maximum. Non non non. C'en était une de rang S. Il allait y aller avec Hiro'. Tant mieux. Ils pourraient continuer à élaborer leurs techniques de combat en duo. L'artefact était gardé par des moines combattants selon ce que disait l'intitulé de mission. Il semblait même que ceux-ci maitrisent du Taijutsu de haut niveau. C'en était d'autant plus intéréssant qu'il n'avait pas affronté d'adeptes du Goken depuis un long moment. Les informations sur ces moines étaient cependant étranges. S'habiller en cuir noir et rose passe encore mais se déguiser en femme. Cela ressemblait à une sorte de secte. Quelque chose de très dangereux. Ils avaient même développé une soi-disant "Neuvième Porte Céleste". Fro' y croyait peu mais s'en méfiait néanmoins. Il était prêt depuis un bon moment.

Ils avaient rendez-vous à l’entrée de l’Eglise avec Hiroyuki. Ayant reçu la mission séparemment, ils avaient convenu de se rendre là-bas bien qu’ils aient élaboré un plan à l’avance. La route n’avait pas semblé trop longue malgré le barda habituel qu’emportait Fro’. Il avait de quoi parer à toute éventualités. Rations de nourriture de combat, armes blanches, bombes fumigènes, bombes lumineuses, armes de lancer. De base, cette mission se voulait être pacifique mais il savait très bien que ce n’était pas une mission de rang S pour rien et que si cela dégénérait, il aurait un monastère entier à ses trousses. Cette mission devait donc être menée d’une main de maître et l’échec n’était plus admis. Ils étaient le Rinyuaru, nouvelle unité spéciale de Suna. Ils ne pouvaient tout simplement pas échouer. Des moines, combattants ou non, ne pouvaient pas les vaincre en combat singulier. Il avait déjà entendu parler des fameux moines guerriers du pays du Feu, ceux-ci étant certainement parmi les moines les plus puissants au monde, mais les moines de l’Eglise de Saint-Thoputa… Pfffft. Jamais entendu parler. Sectaires ou non, l’un d’entre eux allait prendre cher s’ils refusaient de leur fournir l’artefact.
La promenade de l’Otoka touchait enfin à sa fin. L’Eglise était en vue et il commença à presser le pas. Une fois arrivé devant la batisse religieuse, il attendit que le « renégat » Samui prenne contact avec lui. Il n’y avait pas foule devant la zone, celle-ci étant située à l’orée de nombre de bois. Cela ressemblait à une zone reclue du monde où les gens venaient pour s’apaiser et retrouver l’harmonie. Rien à voir avec un monastère de combattant. Soudain, une cohorte de moines vêtus de toges de cuir noires avec une croix rose au niveau de la poitrine défila devant l’Otoka et entra dans la dite Eglise qui ressemblait d’ailleurs plus à une abbaye où de nombreuses personnes vivaient qu’à une petite église. Une voix étrange se fit entendre :

« Bien le bonjour mon enfant. Tu veux un bonbon ? Suis moi jusqu’à ma charrette ! »


Devant lui se trouvait un vieillard dégarni à l’allure de pédophile. Qui plus est, celui-ci était travesti en femme et portait une perruque rousse. Sous la perruque se montraient ça et là des cheveux grisonnants et un sourire ne laissait apparaître que trois malheureuses dents, deux dents du bonheur sur la rangée d’en-haut et une seule sur la gencive inférieure. Oh my goooooood ! Le sang de Fro’ ne fit qu’un tour. Allait-il le démembrer et brûler ses restes devant l’Eglise ou se ferait-il violer comme une brebis égarée ? Il ne savait pas quoi penser et il préféra réfléchir un instant. Malgré tout, il ne fit rien de cela et répondit.

« Bonjour à vous. Je me permets de vous mettre en garde, fit-il tout bas. Avisez vous de me reparler de cette manière encore une fois et je vous broie les couilles. Compris ? »


Non mais... Il attendait quelqu'un. Ce n'était pas un vieux moine en manque d'enfants qui allait lui briser les burnes. Quoique... Ce chakra lui semblait familier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Hiroyuki
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 389
Rang : A

Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] EmptyDim 29 Juil 2012 - 21:40

Cela faisait maintenant quelques mois qu’il avait intégré Suna Gakure mais malgré tout ce temps passé à l’intérieur même de ce village, les seules personnes qu’il avait rencontrées furent les membres du Rinyuaru et le Kazekage. Là encore la seule personne qu’il connaissait le plus était Wataru, il se souvenait des informations recueillies au Misuto sur cet individu et durant leur désertion ils en apprirent beaucoup l’un sur l’autre. Connaître une personne c’est fun, mais faire une mission délicate avec elle c’est mieux ! On leur avait confié une mission de rang S, difficulté la plus élevée mais le Samui avait un peu d’expérience dans ce type de mission puisqu’à l’époque où il était à Kiri Gakure, il en avait réalisé une avec Shinichi. Aujourd’hui, le sera donc le sage qui formera son apprenti et lui transmettra tout son savoir.

Les deux membres du Rinyuaru étaient partis séparément étant donné que la mission leur a été confiée à quelques heures d’intervalle. Hiroyuki fut le premier à détenir l’ordre de mission et il fit donc savoir à son acolyte le lieu de rendez-vous : l’Eglise cible. Le Samui entama sa traversée du désert jusqu’aux environs du Tsuchi no Kuni. Pas encore tout à fait habitué à la chaleur extrême de sa terre d’accueil, le Samui fut frappé pas de nombreux maux de tête et plusieurs mirages. Lorsqu’il atteignit enfin le village où se trouvait l’objectif à atteindre, le Samui se calla dans un bar puis commanda un p’tit verre d’un alcool au goût douteux et réfléchit comment il pouvait infiltrer l’église. Tout en sirotant son pseudo cocktail, il entendit des rumeurs sur une sorte de Gay-Pride où les moines shaolin du coin se montraient en se pavanant sur des chars. Le Samui comme toucher par la grâce divine eut la brillante idée de voler les habits de l’un des spécimens afin de se faufiler dans la bâtisse. Il pista alors une des personnes du groupuscule qui parlaient de cette parade et s’arrangea pour lui soutirer des informations sur les différents points de change des moines.


Le jour J arriva et tout se déroula comme prévu. Il attendit à la sortie du village, à l’endroit où l’un des chars devait s’arrêter pour une pause pipi. Le Samui profita de l’effet de surprise et rendit inconscient les deux prêtres aux airs vicelards à l’aide d’un coup bien placé derrière la tête. Après avoir enlevé les vêtements de l’un d’eux, il fut étonné que le cuir ne lui aille pas aussi bien que ce qu’il pensait.

"Ca me fait un gros cul" dit-il en rigolant. Il ressortait cette fameuse phrase prononcée par les trois quart des filles du monde, qui dit en passant est très casse couilles.

Le Samui rejoignit ensuite le cortège, ses capacités de senseurs éveillées au maximum, il remarqua une présence familière, Wataru était arrivé à destination. Se rapprochant de lui et rigolant intérieurement, il ne put s’empêcher de lui dire ceci :


"Bien le bonjour mon enfant. Tu veux un bonbon ? Suis moi jusqu’à ma charrette !"

Il dit cela d’un ton si naturel que Froturak ne devait rien comprendre, pire encore, et si ce dernier se mettait à accepter la requête du Samui ce dernier ne saurait quoi faire. Après s’être moqué intérieurement du visage empli de désarroi de son acolyte, Hiroyuki allait lui dévoiler sa véritable identité. Mais il ne le put puisque la réponse de Wataru arriva. Il le menaça ouvertement, le bris de ses parties génitales serait une énorme perte pour le Samui et il se doutait que le Tadaoki était jaloux des imposants grelots de son collègue de travail. Ainsi, l’ex membre du Misuto lui rétorqua :

"Oh babouin, c’est moi ! Rinyuaru powaa ! Attention à toi, je perds mes parties, tu perds ta vie ! la raclée lors de l’assaut nocturne ne t’a pas suffit ?"

Tout en rigolant, il attrapa Froturak au dessus du coude et le tira dans une petite ruelle parallèle à l’église afin de discuter d’un plan pour accomplir la mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tadaoki Wataru
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] EmptyLun 30 Juil 2012 - 11:59

Quel connard. Il se disait bien qu’il le connaissait ce putain de chakra. Samui Hiroyuki, le plus gros sgueg que la Terre ait jamais porté. Il aurait du s’annoncer plus tôt ce sans quoi l’Otoka aurait pu le neutraliser rapidement. Ses railleries pitoyables n’avaient aucun effet sur lui. Lors de l’assaut nocturne, il était supposé Genin et avait donc du se battre en tant que tel. Désormais ce n’était plus pareil. Il était le Spectre. Comme avant . Portant le message du Rinyuaru, il pouvait maintenant se pavaner librement du moment qu’il exécutait ses missions. C’était tout simplement excellent.
Ils se déplacèrent dans une ruelle pour parler stratégie, vérifiant cependant s’ils n’étaient pas écoutés. Cela allait être vite plié. L’Otoka se mit à parler le plus vite possible pour torcher tout cela.

« On va faire simple. Tu restes dans l’infiltration et tu continues à te faire passer pour eux avec ton costume de pédouse et moi je me fais passer pour un acheteur du gland. S’ils refusent l’offre, je reviens cette nuit, tu m’ouvres la porte, on pique le délire et on se casse. Capish ? »


Suite au hochement de tête du Samui, l’Otoka se métamorphosa en un style de riche touriste vêtu d’un costume noir et d’une cravate blanche. Grosse montre de luxe au poignet. Chaine en or. Souliers pointus. Pantalon en lin. La démarche du businessman. Parfait. Il avait une tête d’acheteur. Il se dirigea vers l’Eglise et y entra. En réalité celle-ci n’était pas aussi grande qu’il l’aurait cru. L’endroit où il se trouvait était une sorte de chapelle où les touristes venaient et deux portes sur le fond donnaient surement accès au sanctuaire des moines. Hiro’ y avait accès car il s’engouffra par la porte de gauche. Pendant ce temps, l’Otoka traina des pieds et repéra ce qui semblait être le chef des moines.

Il se dirigea immédiatement vers celui-ci tout en relevant les cheveux qu’il avait en arrière en y mettant de la gomina. S’exclamant en se dirigeant vers le Pasteur-chef, il lui prit la main et la serra.

« Enchanté jé m’appelle Antonio Della Montagna jé viens voir si jé pouvais monnayer vos services pour permettre à mon employeur, M. Smith, de la West Side Smith Bank de Taki, d’être réjoui de votre aide. »


Le moine ne tiqua pas et regarda Fro’ d’un air impassible.


« Cela dépend de ce que nous pouvons faire pour vous. Vous désirez ? ajouta-t-il d’une voix suave. »

« Acheter le trouc là ma si lé gland aux veltous coulatives ! Yé souis prêt à vous proposer un très bon prix. Disons 1 million et demi de ryos ! »


Suite à quoi il ajouta son fameux regard clignement de sourcils della muerta della montagna en attendant la réponse du chef des moines. Il prit sa barbe entre une de ses mains et se contenta d’émettre des Hmmm évidemment en attendant la suite de la part de son interlocuteur.

« Je suis désolé de vous répondre ainsi mais le gland aux vertus curatives n’est pas à vendre. Au revoir monsieur. »

« Figlio di troia. Euh… Bon d’accordo jé réviendrai »


Il fit demi-tour brusquement et partit en claquant des talons et en injuriant dans une langue étrangère la famille de ce con de moine. Après cela, il se dirigea dans la même ruelle que précedemment et annula sa métamorphose. Il n’avait plus qu’à attendre le soir. Pour patienter, il décida de se rendre à l’auberge la plus proche et y loua une chambre. Il s’endormit, sachant très bien qu’il n’avait plus que quelques heures à attendre avant la tombée de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Hiroyuki
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 389
Rang : A

Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] EmptyLun 30 Juil 2012 - 15:24

La discussion allait bon train, enfin on ne pouvait pas vraiment appeler ça une "discussion" puisque l’Otoka se mit à parler et venait rapidement au but, bref un beau monologue. Il reprit un plan d’attaque basique digne des plus grands films d’espionnages, pendant que l’un attire l’attention à l’extérieur, l’autre s’infiltre et se rapproche de l’artefact tant désiré. Un gland, non mais y’avait pas autre chose ? dit comme ca on aurait pu le prendre pour un homme attiré par… les glands … hum. Bref, le Samui hocha de la tête pour montrer qu’il approuvait la stratégie employée et retourna se replacer dans le cortège des Spiritus Dei. Quelques minutes après, le char atteignait l’église et Hiroyuki y pénétra pour la première fois. Cette dernière était beaucoup plus petite que ce qu’elle laissait croire de l’extérieur.

Au fond de la chapelle se trouvait deux portes, mais tandis que trois des moines restèrent dans la première salle, d’autres se séparèrent et empruntèrent chacun les autres portes. Il se retourna comme pour attendre l’aide de quelqu’un, mais la seule chose qu’il vit ce fut la ganache de Wataru déguisé en businessman à l’accent louche. Comme aide il y avait surement mieux, il n’avait pas vraiment montré de grandes choses au Samui lors des combats où ils étaient l’un contre l’autre. M’enfin, il comptait tout de même sur lui. Grâce à un bref plouf-plouf il se décida à entrer par la porte de gauche. Il arriva dans un petit couloir avec comme seule sortie au bout de ce dernier une porte sur la gauche. Il pénétra dans les dortoirs des moines travestis, nul doute que Wataru aurait trouvé son bonheur !

Tous se couchèrent encore vêtu de leur toge de cuir mais le Samui était préoccupé par autre chose de plus louche : une porte au bois un peu ancien se trouver au fond de la grande chambre. Sans faire de bruit il se dirigea vers cette dernière et l’ouvrit. Un grincement se fit entendre mais il passa tout de même la tête et remarqua l’artefact posé sur un socle en argent. Mais alors qu’il s’apprêtait à franchir le seuil de la porte, une main de taille assez imposante vint se poser brusquement sur son épaule :


"Mon enfant ! Vous n’avez pas le droit d’entrer dans cette pièce ! Allez vous repentez dans la chapelle immédiatement."

Cette voix était celle du Patron des lieux, un grand type chauve et baraqué. Par peur de se faire démasquer, Hiroyuki ne dit mot et s’exécuta. Il se dirigea alors vers la chapelle et une fois cette dernière atteinte, il fut frapper par la lumière de la lune qui traversait les vitraux. Il pensa alors à Froturak qui devait patienter à l’extérieur. Après un bref coup d’œil autour de lui pour confirmer qu’il était seul dans ce lieu, il ouvrit le portail et fit rentrer son camarade.

"Mec, je sais ou se trouve le gland curatif mais le chemin pour y aller sera semer d’embuche mon enfant.. Merde je commence à parler comme eux putain ! Grouillons nous de voler l’artefact et taillons nous !"


Alors qu’il refermait la porte il détailla le chemin à suivre afin d’atteindre l’objectif à son acolyte, il ne reste plus qu’à espérer qu’ils ne tombent pas sur le monstre qui gère la neuvième porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tadaoki Wataru
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] EmptyLun 30 Juil 2012 - 16:13

La nuit venait de tomber. Le Spectre était devant l’Eglise de Saint Thoputa depuis une dizaine de minutes. Il n’eut pas à patienter longtemps pour que le portail de l’église ne s’ouvre et qu’Hiroyuki ne le fasse entrer. Il était toujours déguisé en moine et portait le même costume en cuir totalement en mode « je suis pédouse mais je m ‘assume pas ». C’était totalement hilarant. Il essaya de faire une remarque drôle mais s’en abstint. Mieux valait garder la bonne ambiance qui régnait pour le moment. Le renégat Samui l’informa qu’il avait localisé l’artefact et ajouta une phrase en mode Pedobear.
« Oh le tiépman ! Tu déconnes men ! Fais attention c’est contagieux leur langage de toucheus de mineurs ! »


Il lui détailla le parcours à effectuer pour atteindre l’artefact. Il fallait encore établir une stratégie. Il demanda au Samui de faire le guet pendant qu’il allait prendre l’artefact. Aucun des moines ne présentant une masse de chakra conséquente n’était éveillé. Pénétrant dans les dortoirs, il crut que c’allait être la zone la plus difficile à passer. En réalité, il ne fit que longer les murs, veillant à ce que les ronflements des moines ne se changent pas en cris de surprise ou de rage. Il ne se passa rien et chaque pas que Fro’ faisait vers la porte du fond rendait la tension de plus en plus insoutenable. Il ne fut plus qu’à quelques mètres de la porte quand un moine se leva soudainement. L’Otoka se laissa tomber à l’horizontale et, s’appuyant sur ses bras, se glissa sous un lit. Les pas du moine se dirigeaient vers lui. Il balbutiait en marchant. C’était un somnanbule. Le Spectre avait déjà vu des évènements semblables. La personne se levait et effectuait des actions dont elle ne se rappelait pas au réveil.

Pour plus de précautions, Fro’ attendit qu’il aille se recoucher. Il se dirigea ensuite vers la porte et l’ouvrit. Il passa la tête et observa la salle. Rien de suspect. Il y pénétra donc. Malheureusement pour lui. Tout le plancher de la pièce s’affaissa et des multiples aiguilles furent éjectées de petites cavités dans sa direction. Il ne pouvait rien y faire et deux fléchettes s’enfoncèrent au niveau de ses côtes avant qu’il ne puisse se jeter en avant et éviter le reste de la volée. Il se dirigea ensuite rapidement vers le Gland mais ses jambes fléchirent avant d’atteindre le meuble où était rangé l’artefact. Pourquoi ? Il n’avait pas l’esprit très clair. A genoux, il entreprit de se relever mais s’écroula encore plus lamentablement. Sa vue se brouilla.

Un poison paralysant …

« Et merde ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Hiroyuki
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 389
Rang : A

Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] EmptyLun 30 Juil 2012 - 17:34

Le Samui a réussit à faire rentrer son acolyte dans l’enceinte. Toutes les cartes étaient maintenant en place et il ne restait plus qu’à espérer que les adversaires leurs faisant face avaient une main moins bonne qu’eux. Le plan était parfait, pendant que l’Otoka entrait dans la pièce où se trouvait le Gland magique, le Samui ferait le guet afin de prévenir son camarade d’une quelconque attaque. Ainsi, pendant que Wataru infiltrait la pièce, Hiroyuki s’allongea dans le lit le plus proche de la porte et feint de dormir pour se dissimuler au mieux. La fatigue pesait sur ses yeux, mais il se forcer à rester éveiller. Soudain, Un bruit assez violent résonna dans le dortoir et tout les moines qui dormaient se réveillèrent et se précipitèrent vers la pièce du Saint Graal. Le Samui s’était visiblement endormi et le moment des remords arriva pour lui. Avait-il manqué quelqu’un ? Ou bien était-ce tout simplement Froturak qui a fait une connerie ? Le Seul moyen de le savoir était de rentrer dans cette pièce.

Le fait de dormir au plus près de cette porte conféra à Hiroyuki l’avantage d’être parmi les premiers à arriver sur les lieux du carnage. La pièce était comme "tomber" de quelques mètres. D’un simple saut, le membre du Rinyuaru rejoignit son camarade inconscient et lui attrapa un bras, l’autre étant déjà tenu par l’un des prêtres se trouvant dans la pièce. Le Grand Patron arriva et s’exclama fièrement :


"Haha ! ce piège est parfait, qui se douterait que des moines en tenue moulante confectionnerait un tel piège afin de protéger un Gland ? Qui, qui plus est, ne serait pas exposé à la vue de tous comme ça ! Amenez le dans les souterrains, nous lui règlerons son compte"

Les autres se mirent à rire et s’exécutèrent. Le Samui avait bien joué le coup. Le fait de tenir le prisonnier lui permettait de l’accompagner dans ses dernières heures et ainsi d’infiltrer les souterrains. L’entrée de ces derniers était toute particulière, puisque l’escorte, composée de quatre membres, se dirigea vers le petit cimetière derrière l’église. L’un des moines bougea une statuette sur 360 degrés et ouvrit un passage sous une tombe. Astucieux et inimaginable. Quelques dizaines de marches plus bas et Hiroyuki pouvait voir plusieurs cages et une sorte de laboratoire d’alchimie au fond sur lequel était posé le gland. Evidemment le lieu était entouré de chercheurs qui bougeaient dans tout les sens. Tout à coup, un homme arriva, une toge en cuir noir mais à la croix dorée avec une cagoule ne laissant paraître que ca bouche et ses yeux, vint parler à Hiroyuki. Il lui demanda de le suivre afin d’y déposer le colis qui commençait à se faire lourd. La cellule se trouvait le plus à droite possible où le détenu ne pouvait s’allonger sans plier les jambes.

Le Samui devait maintenant partir mais comment ferait-il pour revenir libérer son camarade ? il n’avait probablement pas le grade requis pour errer dans ces souterrains, il lui fallait donc un nouveau costume. Le type à la croix dorée était la cible idéale. Ainsi, Hiro’ confia à son vis à vis qu’il a été admis il y a peu et donc qu’il ne connaissait pas son chemin. Le moine ne se doutant point de la supercherie accompagna son soi-disant camarade jusqu'à la sortie du souterrain. Une fois sortit, le Samui usa de son Taijutsu afin d’assommer le garde sans bruit, un coup de poing bien lacé pour déboiter la mâchoire et le bris de la nuque furent les plus efficace. Oui, à ce niveau là il n’était pas vraiment assommer mais plutôt raide mort. Le membre du Rinyuaru se changea derrière la tombe du passage secret avant d’y cacher le cadavre de son défunt adversaire. Il était maintenant cagoulé, et vêtu de sa croix dorée. Dans sa tête il allait avoir accès à pratiquement tout, mais serait-ce vraiment le cas ?

Il redescendit dans les souterrains mais une fois devant la cage de son acolyte, il le remarqua qu’il n’avait pas les clefs de la cellule. Problème ? ou pas ! il utilisa sa technique Hyôton dans le but de congeler la serrure et ainsi de la briser plus facilement. Son Kaikin No Jutsu était parfait, Hiroyuki gifla son compère dans le but de le réveiller et de boucler cette mission assez rapidement.


"Pas le temps de rêvasser le pas beau ! On va se faire avoir !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tadaoki Wataru
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] EmptyLun 30 Juil 2012 - 21:39

L’Otoka émergea lentement de sa rêverie. Il avait été transporté dans une cellule. C’était d’autant plus bizarre. Une odeur de moisi et d’urine infecte se répandait dans la pièce. Surement les précédents occupants. Il était violemment entravé et ne pouvait pas utiliser l’habituel Nawameke pour défaire ses liens. Ces moines connaissaient leur affaire et avaient surement du voir dans leurs geôles des ninjas plus ou moins talentueux. Tant mieux. Ce n’en serait que plus intéréssant. Il avait mal à la tête. La porte s’ouvrit à la volée et laissa entrevoir un géant dans le sens gigantesque de chez gigantesque. Le colosse qu’il avait en face de lui devait mesurer plus de deux mètres dix et peser bien plus d’un quintal. Son regard brillait d’une lueur malsaine.
Lui, c’était pas le cerveau de la bande. Si l’on comparait Fro’ à un bout de viande, ce type était là pour l’attendrir avant qu’il ne se fasse manger. Il ne restait qu’à prier qu’Hiro’ arrive. Le premier crochet partit de manière parfaitement circulaire et atteint la machoire du Spectre qui fut projeté sur la gauche, faisant jaillir un flot de bave et de sang de sa bouche. Il ne tiendrait pas longtemps face à de pareilles boites. Quatre ou cinq à tout casser. Un coup de pied partit dans ses côtes et il s’étala une nouvelle fois, réexpulsant du sang une seconde fois. Sa tête se mit à tourner. Il reçut un uppercut en plein plexus et se redressa de tout son long, s’exposant à un Mawashi Geri dévastateur. Au moins deux de ses côtes se fêlèrent et il sombra dans les limbes, essayant de se rouler en boule. Il n’entendit qu’un grognement de la part de son assaillant qui semblait déçu. La mort, il venait de la frôler. Encore une dizaine de ruades de ce genre et il passait de l’autre côté.

Un silence se fit. Il avait déjà été passé à tabac mais cette fois-ci, il n’avait aucun moyen de riposte. Non pas que cela ne lui soit jamais arrivé mais jamais face à un geôlier aussi fort. Ses frappes avaient été sèches, parfaitement dosées. Il n’avait rien fait au hasard c’en était stupéfiant. Quelques gifles le firent sortir des tréfonds de l’inconscience. Hiro’ était en face de lui, avec un nouveau costume apparamment. Le Spectre n’entendit qu’en partie la phrase du Samui et il lui répondit :

« T’as eu le temps d’aller faire les soldes dans une Eglise ? Chapeau bas. Je vais t’appeler Monsieur maintenant. »


Il se leva péniblement, faisant attention à ne pas abimer ses côtes plus que ce qu’elles ne l’étaient déjà. Le Samui lui exposa ce qu’il avait vu. Le gland n’était pas loin. Tant mieux. Grâce à ses dons de Senseur, le Tadaoki repéra la salle aisément. Récupérant son équipement disposé dans un coin de la pièce, il se déplaça dans les coursives de ce labyrinthe souterrain. Un moine allait surgir à l’angle. Au vu des vibrations, c’était le même geôlier que tout à l’heure. A peine eut-il franchi l’angle du mur que Fro’ abattait la paume de sa main sur la trachée de celui-ci, le faisant s’écrouler dans un râclement de gorge sordide. Le gland était dans une sorte de laboratoire d’alchimie avec un grand nombre de chercheurs. En réalité, il supposa que c’était un atelier de sculpture où les moines effectuaient des copies du gland pour les mettre dans l’église et où ils les restauraient. Le vrai gland restant sous vitrine. Fro’ n’avait pas le temps. Il se métamorphosa en moine, qu’importe lequel du moment qu’il ressemblant à un de ceux de Saint Thoputa, et s’engouffra dans la salle de sculpture. Il n’était qu’à vingt centimètres de la vitrine du vrai gland quand un sculpteur l’interrogea. Un kunaï se ficha dans la gorge de celui-ci, sous les yeux hébétés des autres. Cassant la vitrine, l’Otoka jeta deux bombes fumigènes au sol tout en s’emparant du gland. D’une main, il les propulsa lui et Hiroyuki sur le faux plafond qui éclata d’une volée et au travers duquel ils s’enfuirent.

« Cavales! »


Leurs pas les conduisirent à toute vitesse au travers de la forêt. Des signatures de chakra allaient dans leur sens mais ils arrivaient sans peine à les distancer. Le Tadaoki maintenait le gland contre lui mais il ne vit pas le pied tendu qui le frappa au flanc droit alors qu’ils débouchaient dans une clairière. Laissant échapper un cri de douleur, il s’étala au sol, laissant rouler le gland quelques mètres plus loin. A vue de nez, c’était un os qu’ils avaient en face d’eux. Un gros os. D’un simple regard, le Tadaoki reconnut le chef des moines. Chauve, baraqué comme un athlète de haut niveau. C’était l’adepte du Taijutsu par excellence. Wa’ se redressa tant bien que mal et interpella son camarade:

« On en fait quoi ? On l’élimine ? »


Sa voix était empreinte de raillerie mais il savait très bien que son adversaire était d’un très haut rang, probablement plus élevé que lui mais il n’avait pas peur. Ce gars là maitrisait-il la 9ème porte ou non ? Ils allaient bientôt le savoir. Toujours est-il que celui-ci maitrisait la sensorialité vu qu’ils ne l’avaient pas détecté.

« Pour qui vous prenez vous misérables ninjas ? Vous venez et essayez de nous voler notre artefact, notre raison de vivre ? Nombre d’entre vous ont péri en essayant de le dérober et aujourd’hui, c’est votre tour. »

Il s’élança sur les deux messagers du Rinyuaru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Hiroyuki
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 389
Rang : A

Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] EmptyLun 30 Juil 2012 - 23:13

L’Otoka était maintenant réveillé mais il fallait encore quitter cet endroit. L’objectif, un gland de quelques centimètres et réputés pour ses vertus curatives, se trouvait non loin de leur position actuelle. Froturak était bouillant, ainsi Hiroyuki le laissa passer devant afin que celui-ci s’occupe de tout ceux qu’il croisera. Le senseur avait une revanche à prendre sur ses geôliers et nul doute qu’il profitera amplement de la chance que lui offre le Samui. Broyant des trachées, enfonçant des kunais à travers les gorges de ses adversaires et balançant des fumigènes à tour de bras, Wataru avançait sans peine jusqu’à l’artefact. L’Otoka parvint à attraper le Gland magique et tout en poussant un puissant "Cavales !" les deux membres du Rinyuaru se rendirent vers la sortie.

Plusieurs embuches plus tard, les deux comparses arrivèrent dans une forêt qui se trouvait non loin de l’Eglise. Elle n’était pas digne des forêts du Village Caché des Feuilles mais était néanmoins imposante. Plusieurs signaux de chakra se faisaient ressentir quelques mètres derrières les deux Sunajins, nul doute que ce furent les moines qui essayaient de les rattraper. En vain. Hiroyuki se trouvait en retrait par rapport à Froturak qui, lui, avançait le gland maintenu contre son torse. Ce dernier ne fut pas détenu longtemps puisque le détenteur de l’artefact reçu un violent coup dans le flanc qui le fit s’éclater sur le sol. Ah la dure loi de la gravité n’épargnait vraiment personne ! Pendant qu’il se releva, l’Otoka interpella Hiro’ en lui posant une question qui se voulait probablement rhétorique, à savoir s’ils devaient l’éliminer. Si ca ne tenait qu’à lui, il le ferait seul mais cette force que le Samui ressentait était assez impressionnante, presque digne du niveau d’un Kage.

A l’aide d’une phrase qui se voulait annonciatrice de la défaite cuisante qu’allait subir les deux membres du Rinyuaru, le monstre s’élança sur eux. Oui, il s’agissait bel et bien d’un monstre, un gros tas de muscle si il parvenait à toucher Hiroyuki, ce dernier exploserait instantanément. Il fallait donc esquiver ses coups et lui placer quelques bons jutsus. L’individu étant grand et baraqué, ses mouvements seraient plutôt lents. Rien de mieux que le Hansha no Jutsu dans ce genre de situation. Avec cette technique, le Samui verrait sa vitesse décuplé et il pouvait espérer mettre en pièce son adversaire. Il utilisa également le sceau se trouvant sur son poignet, son sabre la Kazumichi. Il avait donc allié la vitesse et la force de frappe, il ne restait plus qu’à découper son adversaire et s’en était fini. Ainsi, Hiroyuki s’élança également à la rencontre de l’ennemi mais alors qu’il se retrouvait en face de lui, le néant lui avait ouvert ses bras.

Un trou noir, mais que c’était-il passé ? Hiro’ ne mit pas longtemps à comprendre, son adversaire avait déjà ouvert la deuxième porte qui lui permettait d’augmenter sa vitesse significativement. Un coup d’école que le Samui ne put prévoir, tout en se relevant il lança un regard à Froturak et lui adressa quelques mots :


"Il faudrait conclure ce rendez vous vite fait avant que ses potes rappliquent ! Je compte sur toi man !"

Par ces quelques mots Hiroyuki souhaitait lui faire comprendre qu’il ferait diversion afin de lui créer une belle ouverture. Le Samui reprit donc son arme en main et s’élança de nouveau vers l’ennemi :

"Cette fois tu ne m’auras pas !"

Sa vitesse étant toujours décuplé, il fallait maintenant qu’il fasse attention. Il comptait grandement sur Froturak pour la réussite de cet assaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tadaoki Wataru
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] EmptyMar 31 Juil 2012 - 2:46

Le combat allait être rude. D’un côté, c’était justifié et la mission de rang S prenait tout son sens. Ce gars-là allait tenter de les massacrer jusqu’à ce que leurs os ne soient plus qu’une petite purée infame sans goût. Ses muscles saillants et quelques balafres ça et là montraient qu’il avait pratiqué de nombreuses heures d’entrainement et les légères peaux blanchies sur ses phalanges prouvaient qu’il s’était souvent battu et ouvert les mains. Un véritable combattant Goken.

Hiro’ tenta de jouer les gros bras et, utilisant un jutsu d’accélération et prenant son épée, il fonça tête baissée dans le lard du gars d’en face. Une ouverture des portes eut raison de lui. C’était un des rares adeptes du Goken que Wa’ avait vu qui maitrisait aussi bien son art. L’ouverture des portes nécéssitait des années de pratique et, même avec toutes ces années de dur labeur, on pouvait ne pas réussir et mourir en s’y essayant. Le Samui venait de se prendre un péchon et s’était vu projeter à travers la clairière à une vitesse phénoménale mais il semblait ne pas avoir de graves blessures. Wataru allait agir mais, à peine eut-il cligné des yeux, que le moine avait déjà fondu sur lui et qu’il lui assénait un violent coup dans le rein gauche. Hébété, le Spectre ploya sous son propre poids et tomba à genoux. Il commençait à avoir très mal en plus de la raclée qu’il s’était prise juste avant. Trois coups de cette puissance le tueraient. Le moine regarda Hiro’ un court instant, ce qui permit à Fro’ d’agir.

S’arquant sur ses deux jambes, il se propulsa en arrière et composa des mudras très rapidement pendant que le moine se retournait, visiblement surpris. Joignant ses deux bras en direction du moine, il hurla de rage, voyant autour de lui les 40 javelots de céramique se diriger en direction de ce sale type. Il était normalement fini. Le sifflement des javelots annonçait un impact imminent. Une once de sourire vint même se peindre sur les lèvres du Tadaoki. Il avait peut-être réussi.

Quand soudain… Un hurlement déchira le silence de la clairière. Ils comprirent que quelque chose clochait car les renforts auraient du arriver depuis un petit moment. Ce gars-là allait les tuer. Les projectiles furent soudainement freinés et, au moment où ils allaient toucher le moine, une aura dorée se mit à transparaitre autour du corps du moine que l’on pouvait à peine deviner car les javelots, bien épais, gênaient la vision. Une série de bris de céramiques se firent entendre et la pluie de javelots se transforma en nuage de poussière minérale. Le nuage se dissipant, l’aura dorée se dessinait. Elle nimbait carrément ce moine.

« Kyu no Jigoku. 9ème porte : La porte du renouveau. Ce sera surement la dernière chose que vous verrez avant de mourir. Tu seras le premier, annonça-t-il à Wa’.»

Ca partait clairement en sucette. Un coup comme il avait porté au javelot et il mourrait instantanément. Le moindre de ces coups devait aisément réduire une montagne en charpie alors quel était le résultat avec un corps humain ? Il valait mieux ne pas imaginer. Rapidement, Fro’ commença à accélérer ses mouvements et composa le Shubi no Kara. C’était sa seule chance.

« A toi Hiro’ ! cria-t-il . Finis le maintenant ou on meurt ici même. »


Le moine semblait se téléporter. Wata’ nota juste un ralentissement quand celui-ci atteint le contour de la Sphère de Vide. Hiroyuki devait frapper maintenant ou c’en était fini de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Hiroyuki
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 389
Rang : A

Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] EmptyMar 31 Juil 2012 - 13:29

Une belle raclée. Voilà ce qui attendait les deux membres du Rinyuaru. Le premier assaut du Samui n’avait pas du tout marché. L’Otoka a également tenté quelque chose mais son justu n’atteignit même pas sa cible. Les lances de céramiques pourtant très bien envoyés freinèrent brusquement, allant jusqu’à s’arrêter devant le moine baraqué. Un aura dorée apparu autour du prêtre et c’était probablement ça qui détruisit les puissants javelots d Fro’. Nul doute que le Tadaoki avait compris que le type d’en face venait d’ouvrir la neuvième porte, mais le Samui se retenait de faire la remarque histoire de ne pas passer pour un débile. Le moine confirma l’hypothèse que les deux membres du Rinyuaru énonçaient dans leur tête respective, la neuvième porte légendaire était activé sous leurs yeux ébahis, mais pour leurs plus grand malheur il devait la combattre. La Porte du Renouveau, quelle coïncidence ! Les Chevaliers du Renouveau devraient bien s’en inspirer car cela donnait un effet de style incroyable.

Le mec des Spiritus Dei conclu sa phrase en annonçant à Wataru sa mort dans les quelques secondes qui suivrait et à ce moment précis, il était clair dans la tête des deux Sunajins que c’était soit cette armoire luisante soit eux. Il s’élança donc sur Fro’ comme prévu mais ce dernier activa un jutsu très spécial: une sphère à peine visible où les mouvements sont ralentis considérablement grâce à la pression. Dans un instant de détresse Wataru posa une sorte d’ultimatum au Samui en lui disant que si il ne le butait pas maintenant, s’en était fini de leur misérable vie. Ainsi, Hiroyuki utilisa son armure favorite de Raiton afin de minimiser un maximum les dégâts de son adversaire mais ce qu’il avait oublié c’est que cette dernière augmentait également sa vitesse et ses reflexes, bref une armure parfaite. Il s’élança sur l’adversaire, son deuxième assaut et peut-être le dernier. Une fois la moitié de la distance parcourue, il activa le Rakurai dans sa main droite. Une puissante attaque de corps à corps qui pouvait perforer l’adversaire. S’il arrivait à placer ce jutsu le combat était probablement fini.

Le Samui pénétra la sphère de vide, le bras de foudre vers l’avant afin de contrer la pression de cette bulle infernale. Il perça la sphère parfaite du Tadaoki en quelque sorte en profitant de l’appel d’air qu’avait exercer son bras en pénétrant dans la bulle, l’assaut était magique et le choc inévitable. Un orage éclata, non pas au dessus du sol mais dans la sphère de vide de Wataru. Ce qui rend cette technique classe c’est le bruit lors de l’impact, reproduisant à l’identique le son d’un éclair plusieurs dizaines de décibels en moins évidemment. Hiroyuki avait réussi à atteindre l’armoire luisante au niveau du bas ventre. Il sentait le sang qui coulait le long de sa main et c’en était limite jouissif. Abattre un ennemi de ce calibre était tout bonnement magnifique mais il n’y serait pas parvenu sans l’aide du Tadaoki. Beau duo ! Retirant sa main au bout de quelques secondes et en peinant un peu, Hiro’ se retourna vers son acolyte et lui fit un clin d’œil. Sur le moment, il avait oublié quelque chose, l’adversaire.

Ce dernier profita de l’inattention du Samui afin de lui asséner un gros coup de pied dans le flanc droit. Le membre du Rinyuaru encaissa de plein fouet le coup mais son armure lui évita d’avoir grand mal. Il se retourna vers son opposant et les échanges de coups commencèrent. Hiroyuki en esquiva la plupart mais alors qu’il commençait à prendre le dessus quelque chose le troubla. Il constata que le bas ventre de son ennemi s’était régénéré, plus de sang, plus de gêne, il était comme neuf. Surpris il reçu un uppercut digne des plus grands boxeurs de tout les temps qui l’envoya dans un arbre quelques mètres plus loin. Son armure s’était dissipée et lui était sacrément touché. Si Froturak n’intervenait pas, ce serait la fin de l’histoire d’Hiro’.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tadaoki Wataru
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] EmptyMar 31 Juil 2012 - 14:02

Tout se joua en un clignement d’œil. A un poil de cul près et il était mort. Mais non. Il n’en était rien. Le Samui venait de montrer toute sa maitrise du combat, sa gestion parfaite et son sens aigu du timing. En moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, il avait utilisé l’armure de foudre que l’Otoka avait déjà vu pendant la fausse attaque sur Kiri. C’était un jutsu de haut rang et apparemment cela avait boosté sa vitesse. Il avait ajouté à cela un jutsu Raiton de corps à corps au bout de sa main droite. Le Rakurai. Cela crépitait dans tous les sens. Un flash lumineux éblouit le Tadaoki un bref instant. Il n’était pas encore mort vu que ses côtes le lançaient toujours. Du sang gicla du bas ventre du moine en chef. Il venait d’être atteint et la blessure n’était surement pas bénigne. Un homme normal serait mort sur le coup, perforé de part en part.

Le Samui se détourna vers Fro’ et lui fit un clin d’œil complice. Il s’était bien débrouillé. Malheureusement pour eux, ils n’auraient pas du baisser leur garde. L’Otoka ne put même pas prévenir Hiro’ du coup de pied qu’il allait se recevoir incessament sous peu. Il le reçut en plein flanc droit. L’impact, en tant normal, sans armure, aurait brisé toutes les côtes du flanc de la cible et causé de multiples lésions amplement létales. Perforation des poumons, hémorragies internes. Sans son armure, le Samui serait décédé instantanément.

Hiroyuki recula de quelques mètres et s’élança sur le moine. Les échanges de coup ressemblaient au grondement de l’orage. Contre cet expert du Taijutsu, il ne pouvait prendre le dessus. De plus, le Tadaoki remarqua que la blessure s’était refermée. La porte du renouveau était une porte qui, en plus d’octroyer de méchants boosts, soignait des vilaines blessures. Carrément surpuissant. Il allait falloir le neutraliser. Le Spectre était dans l’angle mort du moine. Celui-ci ne le voyait pas. La lumière passa soudainement au travers de son corps. Yuurei. L’invisibilité. Aucun son, aucune odeur, aucune détection possible. Le moine ne l’entendrait pas venir. A ce moment même, le Samui reçut un violent uppercut qui le projeta dans un arbre, désactivant son armure et le blessant de manière conséquente.

« Teikan, le poing du dragon. Tu es le premier à le voir et c’est la dernière chose que tu verras shinobi ! Ad…»


Il n’eût pas le temps de finir sa phrase. La lame du crépuscule s’enfonçant en lui sur son flanc et le découpant en deux parts quasi égales. Le Samui n’avait pas du comprendre ce qui se passait. De son point de vue, le moine s’était soudainement vu couper en deux. En réalité, l’Otoka l’avait lacéré grâce à son meilleur jutsu Futon actuel.

La tête du moine, accompagnée de son buste, roula sur le sol. Ils avaient fini. Aidant Hiro’ à se relever, il en profita pour ramasser le gland. Ils venaient d’accomplir leur mission. Les autres moines n’interviendraient pas avant une dizaine de minutes car ils croyaient que leur chef les avait vaincu.

« On s’arrache ! »

Première mission de rang S. Ils venaient de la réussir mais la difficulté était vraiment très élevée. Il était content car il venait de finir celle-ci de manière victorieuse, monnayant quelques blessures plus ou moins importantes. Ils arriveraient néanmoins à rentrer à Suna et à trouver un dispensaire en chemin. Ils partirent en titubant après que le Samui ait réussi à se désincarcérer de l’arbre dans lequel il était fiché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Empty
Message(#) Sujet: Re: Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro'] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Passé & Lettres :: Flashbacks-