N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Un repos bien mérité [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Bakushô Mitsue
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Un repos bien mérité [PV] Empty
Message(#) Sujet: Un repos bien mérité [PV] Un repos bien mérité [PV] EmptyMar 3 Juil 2012 - 4:15

A savoir que ce RP est libre, mais le premier arrivé sera le premier servit. Aussi, dès lors qu'une personne post ici, ce RP deviendra un PV avec celle-ci. Merci à vous !

-----------------------------------------------------------------------

Il était tard et les étoiles brillaient déjà haut dans le ciel… La lune était pleine, le vent était léger : une soirée parfaite… Aucun nuage dans le ciel et un calme olympien résidaient dans le village caché des feuilles… Aux abords du village se trouvait une silhouette – celle-ci n’avait pas un visage visible mais l’on pouvait distinguer une longue chevelure et une toge allant jusqu’à ses chevilles… Rajoutons à cela que cette personne semblait être sur ses gardes et possédait un masque : aucun doute : c’était un ANBU. Dans les ruelles de Konoha, aucuns civils ne se baladaient et la dernière lumière que l’ANBU voyait, venait de s’éteindre. Dès maintenant, le village était noyé dans une obscure ambiance et le silence du centre ville et des rues limitrophes amplifiaient ce sentiment d’incertitude et d’insécurité. Pourtant il était là : cet homme masquait semblait surveiller le village comme s’il s’agissait de la prunelle de ses yeux.

Tout était très calme… Accroupie sur un lampadaire observant les environs, le moindre petit son qui pouvait sortir d’un endroit était automatiquement analysé. Cette personne prenait son boulot à cœur : les ANBU étant une unité d’élite dont la mission est la protection des biens et des personnes en toute discrétion, il ne faisait aucun doute que celui-ci ne laissait rien au hasard ! Le centre ville était à présent bien contrôlé et il était temps d’aller voir ailleurs : prochaine destination l’hôpital psychiatrique où il se passera sans doute quelque chose de plus intéressant du genre un malade mental qui tenterait d’agresser une infirmière ou un délit de fuite en somme…

Se projetant dans les airs, un simple filet d’encre tomba sur le sol à l’emplacement même du lampadaire : c’est ainsi qu’il laissait sa trace prouvant sa présence constante. Devant l’hôpital, la situation avait été plus que prévisible : de nombreuses lumières étaient encore allumés montrant l’activité croissante du service médical… Par les fenêtres, on pouvait distinguer des silhouettes qui se débattaient, d’autres qui ne faisaient que tourner en rond… Il y avait de tout et de rien là dedans… Par réflexe et par envie de bien faire son boulot, il pénétra dans l’enceinte de l’établissement et parcourait l’ensemble des couloirs en direction d’une chambre dont le bruit était plus intense.

En ouvrant la porte, l’ANBU tomba nez à nez avec un patient qui tenta de s’enfuir laissant une infirmière au sol avec quelques hématomes… Sans même réfléchir, il l’arrêta de la paume de sa main et il l’envoya lui aussi par terre d’un simple coup… Volant sur quelques petits mètres, l’infirmière se releva et alla l’attacher au lit avec l’aide du super héros.


« Ce métier n’est pas sans risque dirait-on » dit-il d’un ton légèrement ironique sous le regard gêné de son interlocutrice.

Enfin, il fit un simple signe de tête pour dire au revoir et rebroussa chemin pour sortir de cette zone légèrement sinistre. La hauteur étant le B A BA de la discrétion et de observation, il décida de se mettre sur le toit des maisons dans le but d’avoir une vue d’ensemble des différentes rues qu’il parcourait… Mais tandis qu’il surveillait le village, un petit coup de fatigue vint assommer et il décida de faire une petite pause. Pour se faire, rien de tel qu’un bon repos sous les étoiles, allongé sur le toit d’une demeure légèrement incliné savourant les quelques brises fraîches qui venaient lui caresser le visage quelques courts instants… Face à lui, une belle et grande cascade : celle du pays du feu… La personne habitant cet endroit était vraiment chanceuse d’avoir une telle vue… Place au repos maintenant !


Dernière édition par Hyô Nakashima le Mar 3 Juil 2012 - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Myakudou On'
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1462
Rang : SSS

Un repos bien mérité [PV] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un repos bien mérité [PV] Un repos bien mérité [PV] EmptyMar 3 Juil 2012 - 10:55

Le vagabond qui sommeillait dans l'artiste avait refait surface en cette nuit paisible. Armé de son seul shamisen, il s'était permis une excursion nocturne après une mission de rang D particulièrement lassante. L'heure était venue de méditer un peu, penser à la nouvelle vie qui l'attendait, aux personnes qu'il avait rencontrées récemment, se remémorer quelques souvenirs d'enfance de Ta no kuni, et surtout, s'inspirer musicalement.
Ses bonds à travers la forêt le menèrent aux légendaires cascades du pays du feu, décorées par de multiples statues aux allures de héros. Il longea le cours d'eau jusqu'à trouver des habitations. Tout semblait calme... une maison semblait particulièrement à l'abandon. Un coup d'oeil à travers la fenêtre confirma son soupçon: c'était vide. En fait, il s'agissait plutôt d'une grande remise déserte. Il n'eut qu'à pousser légèrement la porte pour qu'elle s'ouvre à lui.

Il se glissa à l'intérieur, silencieux comme une ombre. Tout était si noir, si calme... Un nuage passa, dévoilant la pleine lune qui frappa d'un rayon la fenêtre de la bâtisse. Cette fenêtre donnait directement sur le cours d'eau. Personne n'habitait ici.
Le bruit de fond de la cascade berçait le paysage sonore. C'était le bon moment: il ferma la porte, se mit en tailleur contre un mur en bois et positionna son shamisen, brandissant son plectre.


[bande-son du post]


Une mélodie en double cordes vit le jour, ou plutôt la nuit. Il ne la joua pas trop fort, de manière à n'en faire profiter que les rares créatures qui hantaient la grange.
Le shamisen étant un instrument à possibilités harmoniques relativement limitées, aussi On' avait apprit à en jouer à sa manière: quand une tonalité ne lui plaisait plus et qu'il voulait basculer à une autre, il baissait simplement une corde à l'aide des chevilles de l'outil. C'est ce qu'il fit au bout d'environ quarante secondes d'improvisation.
Les notes qu'il jouait alors représentaient pour lui une ode aux souvenirs, comme ceux que l'on voudrait garder. Toutes les vidéos que l'on prenait avec les yeux... sur les notes qu'il effectuait, il aurait aimé ajouter un chant, mais comme d'habitude les mots ne lui vinrent guère. Il se contenta alors de fredonner une petite complainte la bouche fermée; il utilisa son onkyôton pour doubler sa propre voix et la décaler d'une octave pour l'ajouter à la sienne. Mission accomplie: la méditation était en cours.

Mais alors un bruit vint perturber la rêverie. Cela venait du toit de la grange: quelqu'un semblait être présent. Onpu n'était pas chez lui, il n'avait donc pas le droit de râler et, et encore moins de se plaindre de tapage nocturne. Et puis, il n'avait pas entendu arriver cette personne (ou cet chose, quoi que ce soit), elle était probablement là depuis plus longtemps que lui. En tout cas, ses oreilles ne le trompaient plus: il n'était pas tout seul. Autant aller à la rencontre de l'inconnu.
Il prit son shamisen par le manche, et donna trois petits coups avec sur le plafond.


'toc toc toc'
"Y'a quelqu'un là-haut?" Demanda-t-il discrètement, émergeant de sa bulle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
Bakushô Mitsue
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Un repos bien mérité [PV] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un repos bien mérité [PV] Un repos bien mérité [PV] EmptyMar 3 Juil 2012 - 20:08

L’ANBU s’était posé sur un toit légèrement incliné afin de lui laisser la vue la plus magnifique qui soit : au dessus, dans le ciel, des étoiles brillaient tandis que la lune éclairait une splendide cascade dont le son raisonné en bruit de fond. Tout cela était si reposant et le membre de l’unité spéciale en profitait pleinement. Mais cela était sans compter sur le bruit d’un instrument mélodieux qui parvint à l’oreille de l’homme qui se demandait qui cela pouvait bien être : certainement la personne habitant dans cette maison qui ressemblait plus à une grange…

Se redressant légèrement, un petit craquement de bois retentit suivit d’un retour au calme instantané… Aussitôt l’étranger se mit debout et restait prudent : la personne ci-dessous pouvait être dangereux et il fallait se préparer à tout et n’importe quoi… Mais la situation fut plutôt étrange puisqu’à la place d’une attaque surprise, l’ANBU entendit toquer sous ces pieds suivit d’une voix peu viril s’interrogeant sur la présence d’un individu. L’homme au masque blanc resta immobile quelques instants avant de se propulser par une fenêtre entre-ouverte pour arriver à l’étage du dessous face au protagoniste ayant posé sa question. A la place de parler directement, l’inconnu analysa la situation et observait la personne en face de lui qui donnait l’impression d’être qu’un enfant d’une quinzaine d’année tout au plus. Il existait certains prodiges dans le monde ninja, il ne fallait sous estimer personne. D’un palpable sérieux, l’ANBU répondit à l’interrogation de son nouveau locuteur.


« C’était donc toi, ce son si mélodieux que j’ai entendu alors que je me trouvai juste au dessus… »

Tout en ayant dit cela, il regarda l’instrument dudit musicien : il ne le connaissait pas… Aucune émotion ne pouvait être visible sur son visage puisqu’il portait un masque : cela le rendait d’autant plus mystérieux et l’on pouvait deviner ce qu’il pensait ou ce qu’il ressentait qu’à la simple intonation de sa voix : autant dire qu’il fallait être très attentif et l’écouté calmement pour deviner quoi que ce soit…

Une ambiance froide s’installa entre les deux personnages : aussi fallait-il dire que l’ANBU ne faisait pas tout ce qui était en son pouvoir pour mettre à l’aise la personne en face de lui… Mais d’humeur joviale, il débuta la conversation par une question des plus banales mais qui s’avérait parfois indispensable : l’identité de l’inconnu.


« Je suis Taïga, ANBU du village de Konoha ! Et toi ? Qui es-tu ? »

Il n’était bien évidemment pas nécessaire de demander sa présence en ces lieux puisqu’il semblait s’être installé ici dans l’unique but de faire briller son imagination par une mélodie des plus agréables à écouter… Par ailleurs, le dénommé Taïga ne semblait pas insensible à ces prouesses musicales puisqu’il était lui-même un adorateur de la beauté et de la perfection. Aussi il lui proposa…

« Tu as l’air doué dans le domaine musical… Tu ne voudrais pas me refaire une petite mélodie rapidement ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Myakudou On'
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1462
Rang : SSS

Un repos bien mérité [PV] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un repos bien mérité [PV] Un repos bien mérité [PV] EmptyMer 4 Juil 2012 - 1:17

La présence semblait bel et bien humaine, au vu de sa silhouette et son habilité à parler. Difficile toutefois de confirmer, car le masque que portait l'individu laissait planer le mystère non seulement sur son identité mais également son appartenance au genre humain, voire à celui des mortels si l'on prenait en compte la discrétion fantomatique qui avait accompagné son intrusion.

Pour simplifier, On' décida de partir du principe qu'il s'agissait d'un homme. L'homme, de toute sa froideur et son élégance nocturne, s'était présenté et lui demandait maintenant son nom.
La lune qui crachait son rayon par la fenêtre mit pendant un instant en valeur la couleur d'une mèche de cheveux de l'individu. Après le vert gazon d'Eiko et le jaune glacial de l'oeil de Misory, On' faisait connaissance avec une nouvelle facette de Konoha, la ville aux couleurs, en découvrant le rose bonbon de monsieur Taïga!! Pourtant, contrairement à Eiko, cela ne retranchait rien à sa crédibilité.
Car après tout, la lecture de l'individu autrement que par le son de sa voix était tout bonnement impossible. Heureusement, On' voyait mieux avec ses oreilles qu'avec ses yeux. Aussi, il lui répondit sans la moindre gêne:

"Je suis On'. Anciennement civil passif du pays des rizières, et désormais genin impliqué dans cette belle fourmilière de la feuille que vous passez nuit et jour à proteger, Taiga-sempai."

L'homme avait confié son identité, faire de même était de rigueur. Mais il aurait été peu rigoureux de parler d'identité: Taïga semblait plutôt être un nom de code, ou quelque chose de symbolique. Onpu lui avait d'ailleurs lui aussi donné un prénom qu'il s'était auto-attribué, et c'était de bonne guerre.

L'homme lui demanda une nouvelle mélodie.
Il se disait ANBU. On' n'avait que peu d'informations sur cette appellation qui faisait germer les rumeurs en centre-ville, mais il était certain d'une chose: l'homme était de son côté. Du côté de Konoha. A moins qu'il s'agisse d'un imposteur, auquel cas le genin était sans doute déjà mort quoi qu'il arrive. Il aurait donc été inutile de stresser. D'autant plus qu'il lui demandait de continuer de faire ce pour quoi il était venu: jouer du shamisen.
Il s'exécuta, s'assit en tailleur et reprit son instrument.


[bande-son]


Le bruit blanc de l'eau berçait toujours l'arrière-plan.
Une petite dizaine de notes un peu ingénues annonçaient, comme à l'habitude, une mélodie en double-corde. Jouant sur le rythme et sur la répétition des motifs, On' emmenait Taïga dans un territoire sonore qu'il lui avait déjà présenté malgré lui lors de sa précédente improvisation. Un ralentissement... c'était le bon moment pour repartir d'un pied nouveau. Une modulation lui permit d'introduire des sons musicaux procurés par son onkyôton: une nappe synthétique émergea de sa gorge alors qu'un nouveau thème au shamisen reprenait, plus rapide encore que précédemment. Cela dura dans les vingt secondes... Puis il conclut par trois septièmes, identiques mais espacées, pour faire rechuter la pression.

Terminé.
Il ne se releva pas. Il posa simplement son instrument et s'adossa de plus belle contre le mur en bois. Cette impro l'avait mis en condition pour échanger avec le monde extérieur; maintenant qu'il lui avait dévoilé ce qu'il avait dans les tripes, il voulait tout savoir sur son auditeur.


"J'ai pour nindô de prouver au monde, comme à moi-même, que traditions et inventivité font bon ménage, de même que musique et ninjutsu.
Mon passé a fait de moi ce que je suis, et a forgé mes convictions. Je sais qu'il s'agit là de considérations philosophiques et artistiques qui ne sont pas forcément les bienvenues, notamment dans un monde guerrier comme celui-ci, mais c'est l'horizon que j'ai choisi pour me guider.
Et toi? Quel est ton horizon, Taïga? Quelle est donc la raison pour laquelle tu protèges ce village? Et qu'as-tu vécu pour ressentir le besoin de porter un masque pour le faire? Sais-tu des choses que je ne saurais jamais?
Qu'est-ce que l'ANBU, au fond?"


Dernière édition par Myakudou On' le Mer 4 Juil 2012 - 9:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
Bakushô Mitsue
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Un repos bien mérité [PV] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un repos bien mérité [PV] Un repos bien mérité [PV] EmptyMer 4 Juil 2012 - 2:14

Taïga avait engagé la conversation avec On’ qui s’exécuta quant à la demande de l’ANBU sur la prestation d’une improvisation musicale. Les sons mélodieux voyageaient jusqu’aux tympans de l’homme masqué qui savourait chaque instant. Personne ne le savait, mais sous ce masque, les yeux de celui-ci étaient fermés et il ne se concentrait plus que sur ce qu’il entendait : ce son si jouissif et la bruit de la cascade en amont le faisait littéralement planer.

A la fin de son œuvre, il s’arrêta et il resta assit : il semblait ouvert à l’ANBU qui restait attentif à ce qu’il allait dire : le boulot d’un ANBU n’était après tout pas que la surveillance et la protection des biens et des personnes mais il fallait faire un peu de psychologie aussi. Afin de l’encourager davantage, Taïga applaudit légèrement montrant sa satisfaction : On’ avait entre guillemet obéit et il avait réussit avec brio le pseudo test du mystérieux personnage.

Maintenant que tout était calmé, mis à part la cascade qui elle, ne s’était pas arrêté, le genin de Konoha commença une tirade remplit d’informations. Tout d’abord, il souhaitait montrer aux yeux du monde que l’inventivité et les traditions faisaient bon ménage tout comme la musique et l’art du Ninjutsu… Pourquoi pas ? Taïga ne pouvait qu’encourager ce protagoniste à réussir de le prouver ! Enfin, de nombreuses questions le concernant personnellement telles que le nindô de l’ANBU, sur cette unité même… Il était bien trop curieux et l’homme au masque se devait de réfléchir avant de répondre puisqu’il avait promis une certaine discrétion : aussi, il allait faire preuve de tactique afin d’éviter de laisser passer une information qu’il ne devrait pas…


« Autant être radical, non ? Je n’ai aucun horizon particulier, je vis au jour le jour et advienne que pourra… »

Voilà une bonne chose de faite mais encore pas mal de questions restaient sans réponse et l’ANBU ne voulait pas zapper des interrogations comme cela : ce n’était pas son genre. Aussi, il s’approcha du jeune garçon et se mit accroupie le regardant droit dans les yeux… Un rayon de lune vint éclairer les orifices du masque laissant apparaitre une pupille d’un bleu éclatant… Il sourit sous ce visage artificiel avant d’incliner sa tête légèrement vers le bas.

« Si je ne protège pas ce village, qui le fera ? Nous ne sommes pas tous prédestinés à devenir un jour membre de cette unité d’élite qu’est l’ANBU… Ce masque n’est qu’une sorte de barrière et signe de distinction des ANBUs. Sois prudent si un jour tu tombes nez à nez avec un homme portant ce genre de masque… Aussi prudent que tu ne l’es maintenant… »

Il se releva tandis qu’un soupire se fit entendre de sous son masque. Grâce à son pouce et à son index il replaça correctement l’objet sur son visage avant de se retourner face à On’. Une légère brise passa à travers la fenêtre dont la vitre était partiellement cassé ce qui apaisa l’atmosphère entre les deux protagonistes qui semblaient tout deux s’apprécier…

« Tu sais, être ANBU n’est pas donné à tout le monde : il faut déjà jouir d’une certaine force et d’un sens tactique. Je ne prétends pas être ce genre d’individu, mais je pense avoir eu la chance de me faire remarquer… S’il y a des choses que je sais, et que tu ne sauras jamais : je suis désolé mais je dois t’avouer que oui. En admettant que je cède et que je te dévoile certaines informations : je dois te tuer au nom de la sécurité du village. Je pense que nous ne souhaitons tout deux pas que ça arrive, c’est pourquoi nous allons taire ce sujet… »

Un ANBU se devait d’être discret et de ne rien dévoiler : ce genin n’était pas dangereux et Taïga pouvait avoir confiance en lui – sans trop d’excès non plus car il ne faut pas oublier qu’en faisant partie de cette unité, l’amitié est très difficile puisque parfois des décisions difficiles doivent être prises et ce très rapidement…

« Si l’unité t’intéresse, je ne peux que t’encourager à t’entrainer davantage et à devenir fort… Après cela, peut-être que tu pourras envisager d’y prétendre… »|i] Il s’accroupie à nouveau et il tendit sa main en direction de On’.[/i] « Si tu le souhaites, je peux t’aider à te rendre fort, qu’en penses-tu ? »

Et en attendant sa réponse, il expliqua brièvement ce qu’est l’ANBU…

« Un ANBU n’est autre qu’un agent servant la cause du village en participant à la protection des biens et des personnes. Nous sommes des sortes d’agents de sécurité agissant en toute discrétion… Dès fois nous sommes des gardes du corps : comprends par là que nous sommes multi tâches et que notre présence est indispensable pour le maintien de l’ordre… A ce stade de la conversation, c’est tout ce que tu dois savoir concernant l’unité… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Myakudou On'
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1462
Rang : SSS

Un repos bien mérité [PV] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un repos bien mérité [PV] Un repos bien mérité [PV] EmptyMer 4 Juil 2012 - 10:26

Aucun nindô. C'était à la fois honorable et louche.
Était-il animé par une force mystérieuse qui l'aidait à avancer sans succomber à la moindre interrogation? N'avait-il donc pas le moindre avis sur la direction qu'était en train de prendre la guerre ou le monde? Pas un seul objectif personnel à atteindre? Avait-il déjà tout ce qu'il souhaitait quand il était môme? Tous ces points d'interrogations semblaient graviter autour du masque, dont il avait expliqué le port de manière très objective. Difficile d'en savoir plus sur quelqu'un qui cherche à faire profil bas...
Il faisait néanmoins preuve de beaucoup de bonne volonté, en donnant à On' un maximum d'informations sur l'organisation. Le son de sa voix dont les hautes fréquences étaient filtrées par le masque se faisait de plus en plus familier.

Une deal semblait se profiler. Taïga tendait la main au genin.
Il ne savait pas trop quoi en penser, alors il se mit à réfléchir tout haut.


"Je vois, merci bien pour toutes ces explications.
Rejoindre une bande de gendarmes, aussi bienveillants soient-ils, ne fait malheureusement pas partie des mes plans pour l'instant, je manque encore d'informations sur vous autres; cela dit ça pourrait s'envisager. Mais plus tard.
En ce qui concerne le fait de devenir plus fort... je ne peux que m'incliner devant tant de générosité et d'ouverture d'esprit.
Tope-la."


Il lui serra la main et en profita pour se relever. Dans le mouvement, la variation de l'inclinaison du masque laissa une fois de plus apparaître de manière éphémère le bleu des yeux de l'individu. Il était définitivement humain.
Mais un humain a ses forces et ses faiblesses, ses spécialités et ses talons d'Achille... aussi, le mélomane se demanda: qu'entendait-il par "t'aider à te rendre plus fort"? Dans les rumeurs qu'il avait entendues en ville, On' avait cru comprendre que ces gens ne pouvaient pas être sensei ni chefs d'équipes quand ils portaient leur masque. Taïga n'avait pas parlé de ça.
En tous les cas, si son niveau était tel qu'il le prétendait, il aurait sans aucun doute des choses à lui apprendre. Restait à savoir lesquelles étaient les plus intéressantes.

"Je ne suis que débutant dans la voie du shinobi, et même si je pense avoir plus d'une corde à mon violon, je n'ai pas de "joker" en situation de combat. Le seul moyen pour moi de me sortir de situation périlleuse, c'est de faire preuve de sournoiserie et d'utiliser mes oreilles. Je me fie énormément à mon ouïe, car c'est par elle que j'ai développé le plus gros de ma sensorialité jusque là.
Si mon élément est le son, mon affinté est la foudre. Je ne connais que peu de jutsus raiton; ma réserve de chakra est très limitée et ces techniques sont plutôt gourmandes. J'avais prévu de travailler ça... ça et mon taijutsu. Je veux également gagner en agilité.
Cela dit, le genjutsu m'attire énormément aussi. Je n'ai que peu de goût pour la manipulation des sens des gens, mais possibilités de tours de magie offertes par cette discipline me donnent la chair de poule. J'ai un peu progressé en illusoir depuis que cette chuunin du clan Hyô m'a apprit un tout de passe-passe... mais une fois encore, c'est juste de la sournoiserie, et ce n'est pas ça qui me permettra de m'en sortir en cas de pépin; pas à tous les coups, du reste.

J'en ai assez dit, à toi. Quels sont tes atouts?
Tu ne me révèleras sûrement pas toutes tes cartes, mais tu peux au moins me parler de celles qui vont dans mon sens, ou qui me permettront d'améliorer mes combinaisons..."


Dernière édition par Myakudou On' le Jeu 5 Juil 2012 - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
Bakushô Mitsue
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Un repos bien mérité [PV] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un repos bien mérité [PV] Un repos bien mérité [PV] EmptyJeu 5 Juil 2012 - 2:42

Le jeune genin était plutôt bavard et il n’avait hésité à se livrer – lui et sa vie – à l’homme qui était masqué… La confiance s’était installée assez rapidement alors qu’elle avait débuté avec froideur et indifférence. Tout débuta lors de la seconde mélodie du musicien : elle avait littéralement apaisé l’ambiance et la discussion avait suivit assez rapidement. Pas la peine de faire un résumé de ce qu’avait dit le mélomane mais elle était remplit d’information qui pouvait lui être fatal si l’ANBU s’avérait être un imposteur. Taïga se contenta de serrer la main du jeune garçon tout en souriant sous son masque : celui-ci ne brisait pas la qualité sociale de l’homme anonyme.

Après sa longue tirade, Taïga s’étendit avant de lui faire un signe de main précisant qu’il préférait discuter plus proche de la cascade : étant un lieu paisible et agréable, il se sentirait plus à l’aise pour s’ouvrir à On’. Se levant tout deux, ils se dirigèrent vers cet endroit si splendide.

Ce n’est qu’après une petite minute de route qu’ils arrivèrent aux bords de la rivière : la cascade coulait juste en face tandis qu’un rayon de lune éclairait celle-ci – c’était un lieu paradisiaque. D’autant plus que la situation était propice à cette discussion ! L’ANBU resta silencieux quelques secondes quand même histoire de bien profiter de ce moment qu’il n’aura que très peu l’occasion de renouveler. Il inspira profondément et souffla laissant un brin d’air s’échapper de son masque.


« Tu es très intéressant comme garçon, j’espère que tu en es conscient. Par contre, je pense que tu t’arrêtes à certaines idées fixes concernant les ANBU… Peut-être t’en dirais-je plus d’ici quelques temps mais pour l’instant, gardons une certaine distance. »

La confiance s’était installée certes, les deux garçons s’entendaient bien, mais faisant partie d’une unité d’élite qui se devait d’être des plus discrètes, il ne pouvait se permettre de dévoiler davantage d’information à son locuteur. Le reste concernait les atouts de l’ANBU : Taïga sourit à nouveau sous son masque car il savait qu’il ne pourrait pas lui donner les informations qu’il désire. Cela dit, durant son discours il avait parlé d’un autre membre du clan Hyô et l’homme masqué se demandait qui cela pouvait-il bien être puisqu’il ne la connaissait pas… Une rencontre prochaine serait à prendre en compte !

« Tu es bien conscient que je ne peux pas dévoiler toutes mes cartes… Cela dit, je maitrise aussi le Raïton, entre autre… Le son est un très bon élément que tu devrais exploiter pour toucher au cinq sens de tes adversaires tu sais : ce sont des techniques redoutables et ça peut servir de diversion pour une éventuelle fuite, ou de système permettant d’offrir une possibilité d’attaque à tes coéquipiers. Ta présence peut parfois changer la donne : prends conscience de cela suite à quoi tu pourras élaborer des jutsus plus puissants les uns que les autres ! »

Enfin, Taïga prit un peu de distance et une fois assez loin de son nouvel ami, il laissa apparaitre sa jambe droite à laquelle était accrochée une sacoche où les projectiles et autres objets ninjas étaient posés. Il tapota deux fois dessus avant de reprendre la parole.

« Que penses-tu de me montrer ce que tu sais faire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Myakudou On'
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1462
Rang : SSS

Un repos bien mérité [PV] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un repos bien mérité [PV] Un repos bien mérité [PV] EmptyJeu 5 Juil 2012 - 16:21

En sortant de la grange, On' n'avait pas oublié de prendre son shamisen.
Aussi, quand Taïga lui proposa implicitement un petit combat amical, il ne sut pas trop quoi en faire. Le garder? Trop encombrant. Le poser? Restait à savoir où, il ne voulait l'abîmer pour rien au monde, c'était lui qui l'avait construit. Il pourrait retourner à la grange pour le mettre en sûreté, mais ça aurait commencé à être long, ils avaient déjà fait plusieurs minutes de marche le long du cours d'eau et s'étaient bien éloignés des habitations, étant désormais à la lisière d'un sous-bois.
En réfléchissant à cela, On' faisait preuve de manque de courtoisie: l'ANBU attendait toujours une réponse.
Dans la précipitation:


"Sans problème."


Malédiction. L'instrument était maintenant prit au piège! Plus le temps de le poser où que ce soit. Il fallait le garder...
Il eut alors une idée. C'était un certain challenge, mais ça pouvait valoir le coup.

"Il va falloir que tu fasses gaffe à ne pas trop m’amocher, par contre. Tu es le mieux placé pour savoir que la génération future, c'est l'avenir.
Aussi, plutôt qu'un combat que je serai sûr de perdre, je te propose un jeu.
Le but du jeu, pour toi, c'est d'attraper mon shamisen. Sans l'abîmer, j'entends.
Mon but du jeu, c'est simplement de faire en sorte que tu n'atteignes pas le tien, en employant tous les moyens nécessaires.
Ça finit quand tu as gagné... ou quand tu en as marre."


Certes il tenait à son instrument. Le fait de devoir se déplacer avec lui était donc un bon handicap, d'autant plus qu'il s'agissait d'un objet d'une certaine fragilité. Il serait donc forcé d'y faire attention; un peu comme s'il s'agissait d'une relique qu'il devait à tout prix garder en sa possession. Une mise en situation dans toute sa splendeur.

"C'est parti!"

Zut. Il avait oublié de lui demander si ce jeu lui convenait.
Tant pis. Ses neurones étaient en ébullition, un peu plus depuis qu'il avait rencontré cet inconnu masqué. L'idée du jeu n'avait qu'amplifié son excitation; par ailleurs elle avait déjà commencé à stimuler sa production de chakra.

De sa main gauche, il tenait le manche du shamisen.
De la droite, il fouilla dans la sacoche à sa taille, en sortit un fumigène, qu'il actionna d'un mouvement de pouce avant de le jeter au sol, en retenant sa respiration.
Un épais nuage de fumée noire l'enveloppa. Aussitôt, il libéra momentanément sa main gauche et la joignit à la droite.
Singe, lièvre, buffle, chèvre: tels étaient les mudras qu'il avait appris à l'entraînement avec Misory.


*Bunshin: On!*

Quatre clones intangibles et indépendant virent le jour: non seulement d'Onpu, mais également de l'instrument à corde, entre les mains de chaque illusion. Les quatre doubles, ainsi que l'orginal, partirent tous en courant dans des directions opposées, s'éloignant de Taïga.
Deux clones longeaient la rive, tandis qu'un autre semblait cavaler sur l'eau, comme s'il utilisait le suimen (en réalité il n'utilisait aucune technique, puisqu'il ne s'agissait que d'un simple hologramme). Les deux On' qui restaient, à savoir l'original et le dernier clone, se dirigèrent vers le sous-bois, (en transportant chacun un shamisen, l'un tangible, l'autre illusoire).

Si Taïga avait un minimum de jugeote et de réactivité (ce qui était nécessairement le cas), il se rendrait rapidement compte d'un certain nombre d'incohérences sonores qui lui permettrait de repérer la direction qu'avait prit le véritable genin. En effet, les illusions ne produisaient pas le moindre bruit; On' aurait bien utilisé ses techniques de silence pour camoufler les sons émis par son propre corps, mais ces jutsus n'étaient pas encore vraiment au point, et par soucis d'économie de chakra et d'efficacité, il ne valait mieux pas tenter trop de techniques d'un coup...

On' testait les réflexes auditifs de son adversaire.
Le jeu était lancé.


Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
Bakushô Mitsue
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

Un repos bien mérité [PV] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un repos bien mérité [PV] Un repos bien mérité [PV] EmptyJeu 5 Juil 2012 - 21:48

Taïga avait proposé un petit combat amical avec On’ pour savoir de quoi il était capable… Celui-ci proposa une autre sorte de confrontation : tandis que l’ANBU voulait savoir la véritable force du genin, tout s’inversa puisque l’homme masqué devait traquer l’apprenti dans le but de lui saisir son instrument par tous les moyens possibles et imaginable… Un rictus se dessina derrière ce visage artificiel puisqu’il savait qu’il réussirait sans trop de problème… Après tout, il n’était qu’un ninja débutant et les années d’expériences n’étaient pas à négliger. Il n’eut pas le temps de répondre que On’ envoya une fumigène sur le sol : premier réflexe de Taïga, se projeter dans les airs sur une branche d’un arbre qu’il y avait aux abords de la cascade. De là, il avait une bonne vue sur la situation : une immense fumée grise qui rayait le terme « discrétion »…

De cette fumigène sortit 4 personnes : 4 clones de On’ qui prirent des directions différentes – tout en restant en équipe de 2 – dans l’unique but de fausser l’ANBU qui se demandait soudainement qui était le vrai. La technique de clonage était basique mais si utilisé à bon escient, elle pouvait être redoutable. Malheureusement pour lui, le manque d’expérience et d’entrainement rendait ce jutsu moins puissant que prévu : d’une part, les faux ne faisaient presqu’aucun bruit – voire pas du tout – tandis que le vrai était quelques peu bruyant… C’était une technique d’une telle finesse qu’une fois peaufiner correctement elle pourrait tromper n’importe qui… Taïga avait un petit air étonné quant à la stratégie employée par son adversaire qui tentait tant bien que mal à protéger son instrument.

Deux clones partirent en direction de la rive dont un marcher sur l’eau : étrangement, sur l’eau il n’y avait aucune vague suite à un pas sur le pseudo lac. Taïga oublia celui-ci étant sur que c’était une fausse réplique : de même pour ses deux compères qui étaient étrangement silencieux. De l’autre côté : deux autres – l’original et le clone. L’ANBU les observa et décida de les suivre ! Il se projeta dans les airs et ne laissait qu’une simple brise de vent là où il passait. Il traversa la fumigène qui s’estompait de plus en plus et arriva devant les bois où s’étaient aventurés les deux On’.

Un sourire non visible aux lèvres, il se lança à leur poursuite : seulement quelques secondes après, toujours sur une branche d’arbre pour gardait une visibilité plus précise, il arriva devant les deux adversaires. Il s’accroupit et désigna le vrai On’ de son index.


« C’est toi, le vrai ! »

Taïga sauta et arriva en face de l’original – enfin, il pensait en tout cas que ça l’était – et c’est en donnant un coup circulaire qu’il saisit l’instrument : il ne s’était pas trompé et lui-même était fier de lui. Cependant, il devait quand même appuyer sur le fait qu’On’ était un bon Shinobi et qu’il était sur que le genin irait très loin dans la voie du ninja.

« C’était assez simple. Cela dit, je dois tout de même te dire que ta technique a faillit me tromper : tu devrais la peaufiner un peu plus et il ne ferait aucun doute qu’à l’avenir tu m’auras… En attendant, j’ai pu plus ou moins voir ce que tu étais capable de faire et je pense que tu iras assez loin dans ta carrière… »

Tout en lui tendant son instrument de musique, l’ANBU reprit après avoir prit une profonde inspiration.

« As-tu d’autres questions ? Ou veux-tu que l’on continue cette discussion ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Myakudou On'
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1462
Rang : SSS

Un repos bien mérité [PV] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un repos bien mérité [PV] Un repos bien mérité [PV] EmptyJeu 5 Juil 2012 - 23:00

Une facilité déconcertante, c'était prévu. Mais tout de même, le jeu s'était terminé un peu vite. Taïga eut beau avoir fait preuve de fair-play en lui rendant son shamisen, On' se sentit frustré. Il était hors de question de s'arrêter là, une deuxième manche était de rigueur!

"Je suis flatté par tes encouragements.
Je n'ai pas d'autre questions. Tu as dis que tu me rendrais plus fort, on m'avait l'air pas trop mal parti. J'aime bien papoter, surtout avec des gens intéressants comme toi..."


Il bondit sur une branche voisine.

"Simplement, l'art de la conversation, ça ne forme pas un ninja!
Deuxième essai! Les règles sont les mêmes."


C'était un peu le monde à l'envers; en théorie l'aîné était celui qui donnait les directives. Mais le genin avait encore de l'énergie et du chakra à revendre. Il en fusionna d'ailleurs une portion, mais cette fois-ci, il n'allait pas jouer sa carte tout de suite. Utiliser l'effet de surprise était un bon exercice, mais l'utiliser au bon moment, c'était tout un art. Taïga ne devait pas s'habituer à son rythme: pour le duper, il fallait changer le tempo, brutalement.
On' commença par se déplacer rapidement en bondissant de branche en branche; il était habitué à bouger ainsi, comme la plupart des konohajins; cela ne lui demandait plus autant d'attention que les premières fois.
Taïga le suivait. Il semblait lui avoir laissé un peu d'avance, qui était d'ailleurs la bienvenue: Onpu avait beau être à l'aise dans les arbres, l'ANBU l'était bien plus. Il le rattrapait, lentement mais sûrement.

L'heure du changement de tempo avait sonné.
On' changea radicalement de direction; il concentra du chakra dans son pied droit, se dirigeant vers la sortie du bois, puis il bondit du dernier arbre dans une course d'élan, en évacuant le chakra de son pied pour booster la propulsion...
Un vol plané s'en suivit, en direction de l'autre rive du cours d'eau. L'adrénaline...
Dans une pirouette aérienne, il ramena ses pieds vers le sol, ce qui lui permit d'atterrir sur une branche d'arbre après avoir traversé la rivière en faisant ce saut vertigineux.
Taïga était probablement en train de le rejoindre, bondissant à son tour, mais en tendant l'oreille, Onpu réalisa qu'il lui avait mis quelques secondes... c'était le bon moment pour le piéger!

La course allait se poursuivre sur cette rive. Tout en sautant à nouveau de branche en branche, On' se saisit d'un shuriken dans sa sacoche. Une partie du chakra qu'il avait malaxé allait lui servir...

*Ninpô: Fukikomu*

Il injecta son énergie dans le shuriken. De cette manière, un pont de chakra allait le relier au petit objet de métal... Il l'envoya contre un arbre et continua sa route, toujours d'arbre en arbre. La forêt était relativement dense, et vu la distance qui le séparait alors de Taïga, il y avait de grandes chances pour que ce dernier ne puisse pas l'avoir dans son champ de vision en permanence. Après s'être éloigné d'une trentaine de mètres de l'endroit où il avait planté son shuriken, On' se plaça au sol et s'accroupit. Il forma le sceau de la chèvre avec sa seule main droite.

*Henge: Gisou...*

Un chakra illusoire le recouvrit, lui et son shamisen. On' choisit de se transformer en petite souche d'arbre mort à l'horizontale pour se fondre dans le paysage.
Quand le camouflage fut terminé, On' écouta attentivement pour repérer à l'oreille la position de Taïga: celui-ci était entre l'arbre où le shuriken était planté et la position actuelle du genin. C'était le bon moment! Il joignit discrètement ses mains sous le mudra du serpent:

*Onkyôton: Sakkyoku!*

Le but était d'émettre une note la plus audible possible: Onpu généra un signal en dent de scie de basse fréquence, et d'une amplitude suffisamment grande. Grâce au chakra qu'il avait implanté dans son shuriken, le son en question jaillit de l'arme et non pas du genin, tapis au sol sous son henge.
Taïga se dirigeait vers On' qui était camouflé. Un son pour le moins douteux était soudain émit dans son dos.

Avec un peu de chance, il se ferait avoir, et partirait dans le sens opposé en se dirigeant vers la source sonore, ce qui permettrait à On' de prendre encore plus d'avance.


Explication graphique:
 

Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Contenu sponsorisé
Informations

Un repos bien mérité [PV] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un repos bien mérité [PV] Un repos bien mérité [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un repos bien mérité [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Cascades de Hi no Kuni-