N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 What's up, doc ? [Pv Yoru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyVen 22 Juin 2012 - 15:35

Ce que j'aime dans la vie, c'est la guerre. Le chaos, le sang. Les morts. Les cris. Ce que je n'aime pas dans la vie, c'est me faire taper dessus. Il est malheureux que cette combinaison de choix soit inextricablement liés. Comment profiter un maximum de la destruction sans soit même y être victime ? Oh, je peux me soigner, ça c'est certain. Si j'encaisse une blessure j'ai toutes les capacités nécessaires pour récupérer. Mais ce n'est pas une solution, c'est un arrangement. La solution, cela serait de trouver un moyen de ne plus encaisser de blessures. Avec du recul, j'ai remarqué que mes blessures venaient presque toute du corps à corps. Des sabres, du taijutsu...

Oui le taijutsu.

Je peux me défendre de manière efficace à distance. Ce n'est pas très compliqué. En général, on a du temps, on élève un mur de pierre et hop, attaque neutralisée. Contre du raiton cela serait peut-être un peu différent, mais je suis certain que mon intellect trouverait des parades. Non, l'équation n'atteinds pas d'équilibre stable au corps à corps. Je suis légèrement plus lent, je suis pas très fort. Je n'ai pas une portée importante. Du coup, j'essaie de contre-carrer avec du poison pour mettre l'adversaire à mon niveau. Ce n'est pas suffisant...

J'ai demandé l'aide d'un professionnel. Yoru. Un borgne. Avec lui, je devrais me hausser au niveau des meilleurs combattants au corps à corps. Enfin, en théorie du moins. J'ai aussi réfléchit a l'utilisation d'une arme. A kiri, on a l'habitude des épées, mais je trouve cette tradition stupide. Ce qui me convient le plus, c'est une arme avec une portée plus importante. Et quand l'adversaire s'approchera de trop près, je sortirais d'autres atouts. Mais une lance devrait avoir l'avantage sur une épée.

C'est pour ca que j'en ai acheté une, ainsi que des bâtons d'entrainement. En attendant mon coach, je m'entraine négligemment. Finalement, il arrive. Je l'acceuille.

Yoru-le-borgne je suppose ? C'est un immense honneur pour moi. Comme précisé, j'aimerais mettre à jour... mes compétences
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyVen 22 Juin 2012 - 19:07

« Yakushi Mo…Hojo ? C'est qui ce type ? … Ah oui ça me dit quelque chose ! Enfin j'crois. »
C'est fou ce que le Lutin était altruiste en ce moment. Sans le vouloir, il aidait, assistait, coordonnait des entraînements. La dernière fois, c'était avec cette furie, la dénommée Kogo Kaede. Une autre fois encore, avec le Mizukage en personne, Kitase Shinichi. Et cette fois-ci, avec ce Hojo. Yoru ne le connaissait pas tellement. Il avait juste entendu quelques rumeurs à son propos. C'était lui qui assista au décès de Natsukeru Nai, Chūnin de Kiri, avec le Nidaïme Mizukage. C'était un Eiseinin, plutôt discret comme pouvait en juger le manque de rumeurs à son sujet. Quoiqu'il en soit, ce médecin allait sortir de l'ombre pour rencontrer Yoru. Et pour marquer le coup, le borgne n'allait pas faire dans la dentelle. Il espérait qu'en face il tomberait sur un vrai Kirijin, pas une fiote qui s'affirme être de Kiri simplement pour se donner du style. Yoru aimait ses camarades, mais pas au point d'aller apprécier le premier clampin venu. Il avait ses principes après tout. Hojo avait donc intérêt à être un homme qui en vaille la peine.

Une fois ses préparatifs effectués, Yoru quitta son humble appartement pour rejoindre les terrains d'entraînement. Le chemin semblait se faire tout seul, tant le shinobi était habitué à emprunter ce trajet. Par ailleurs, le temps était idéal pour se battre. Peu de nuages, une brume peu épaisse. Le soleil était au rendez-vous, sans pour autant percer avec véhémence le ciel de ses flèches de chaleur. Le blondin profita de son avance pour déguster une sucette à la cerise sur son chemin. La sucrerie était une récompense inutile certes, mais cela faisait toujours plaisir de marcher avec. Tadam ! Quelques instants plus tard et voilà que le ninja arriva à destination. Les terrains étaient désertés ces temps-ci, le Kirijin était plutôt chanceux sur ce coup-là. Hojo l'attendait. Il s'agissait d'un homme qui avait amplement passé la fleur de l'âge. Le personnage de par son physique contribuait grandement à une qualification de savant fou. Ou au moins de rat de laboratoire. Une blouse de laboratoire, d'un blanc presque terne, une peau blanche comme un cacheton d'aspirine. Le dandy ne voyait pas trop le soleil semblait-il. Outre ces quelques détails il portait des lunettes, ce qui renforçait encore plus son apparence de savant, avec une queue de cheval contenant une chevelure de corneille. Le Perceval affichait enfin un faciès peu rassurant. Ça c'était pour le côté positif.
« Yoru-le-borgne je suppose ? C'est un immense honneur pour moi. Comme précisé, j'aimerais mettre à jour... mes compétences. »
« Yoru-le-borgne ? Tiens, on m'avait jamais appelé comme ça encore. Ça change, ça fait viril, j'aime bien. Enchanté sinon, Hojo-san. »
Il lui tendit sa dextre, histoire d'échanger une poignée de main virile, dans la continuité de ses propos. Après quoi le borgne put constater que son confrère Kirijin n'était pas venu les mains vides. En effet le quidam avait amené avec lui un petit stock de javelots. Après le combat Yoru pensait faire une p'tite grillade avec.
« Bon allez, on va passer aux choses sérieuses maintenant. Essaie de m'attaquer, je riposterai comme bon me semblera. Pour ma part, je m'armerai ainsi. »
Il désigna rapidement son arme d'un coup de paume sur son autre poignet. Son chakra lécha le sceau et fit apparaître un shuriken géant. Yoru le tenait de l'intérieur avec sa main gauche, et le faisait tournoyer légèrement en attendant que son adversaire daigne à entamer les hostilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyJeu 5 Juil 2012 - 22:29

Tiens, il me connait. Moi qui pense être discret, il faut croire qu'on parle de moi en certains lieux. Peut-être ma nomination chunin ? Peut-être mes travaux en médecine ? Je ne sais pas, j'ignore à vrai dire. Je n'ai pas participé à la guerre récente contre Kumo en tout cas.

Une guerre pour laquelle j'ai des choses à dire. Mais ce n'est ni le lieu, ni le moment.

Yoru invoque un shuriken. Intriguant. Ce n'est pas idéal au corps à corps, parce que les lames peuvent se retourner contre l'utilisateur. A la limite, les fuma shuriken seraient plus appropriés mais... C'est un expert. Il doit savoir ce qu'il fait.

Shuriken géant ? Hum... intéressant. Exotique. Pour ma part, c'est la lance qui m'intéresse. Et comme le shuriken n'a pas l'air émoussé, je prendrais une vraie.

Je soupèse la lance dans ma main. Je fais quelques mouvements avec. Franchement ? Elle n'est pas d'excellente qualité. Mais je ne suis pas un excellent manipulateur non plus. Je vais pas m'acheter le meilleur matos alors que je ne serais en apprécier la finesse. Je fais face à mon futur professeur.

Profitons de la différence de portée.

Je m'avance prudemment jusqu'au moment où j'estime l'avoir dans ma portée. Mon premier assaut en une tranche diagonale. J'avance d'un pas avant de trancher verticalement vers le bas, dans un mouvement presque continu. Dernier pas en avant, cette fois-ci, c'est mes bras qui plongent en avant pour prolonger la lance en avant. Un coup pour transpercer cette fois-ci. Une combinaison simple, mais surtout la seule que j'ai put mettre au point. On va bien voir ce qu'elle donne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyLun 23 Juil 2012 - 4:19

L'avantage de l'originalité, c'est qu'elle surprend toujours. Innover, pour impressionner. C'était l'une des spécialités du Lutin Fou. Sa démence favorisait cette multiplication d'idées nouvelles. A savoir, pour l'heure, c'était l'emploi de ce shuriken géant comme arme de poing. Ou plutôt de poignet. Le shinobi avait entouré son poignet du shuriken géant, et le faisait tournoyer pour le garder avec stabilité. Yoru savait pertinemment qu'il prenait des risques, en s'adonnant à une telle pratique du Kenjutsu. Pour autant, il n'avait pas peur, et semblait même s'impatienter de voir la suite des hostilités. En face de lui se tenait un médecin aguérri, prêt à faire usage de sa lance. Devant cet Eiseinin, le Lutin Pourpre se retint de rire, et à la place, dessina un maigre sourire mutin. Pour lui, voir un médecin, même ayant reçu une formation de shinobi, combattre avec un javelot, c'était comme voir un épéiste combattre à l'arc ou bien un archer dégainer le glaive. Il n'avait pas vraiment sa place ici. Qu'importe, cet entrainement serait le meilleur moyen de voir si ce Hojo pouvait sortir du lot.

Lorsque le combat débuta, Hojo avait rapidement examiné son arme. Il avait appliqué avec précaution quelques coutumes de son métier. Son analyse de l'arme, pertinente et efficace, se manifesta par le simple usage de cette dernière. Quelques coups dans le vide, destinés à déterminer les caractéristiques physiques de la lance. Son poids, léger ou lourd, entrait en première ligne dans les considérations à aborder avec une telle arme. S'exerçant ainsi au plus vite à la pratique de sa lance, le Yakushi fit face à son maître du jour. Yoru était légèrement déstabilisé par la situation. Voilà qu'il était le senseï d'un mec bien plus âgé que lui, comme pouvait en témoigner les quelques traces de son faciès, ainsi que sa voix plus mature. Du haut de ses dix-huit ans, sa réputation avait suscité l'intérêt d'un homme ayant dépassé la trentaine. Manquant de rire, le ninja de classe supérieure se contenta de reprendre son sérieux habituel. Son unique œil fixa avec attention son adversaire, parcourant brièvement sa silhouette, explorant ses dextres pour repérer la moindre pression exercée à l'égard de l'arme, annonçant le début de l'affrontement.

Et puis soudain, ça y est, le combat peut commencer. Le docteur à lunettes entame les hostilités avance avec prudence, sans trop chercher l'affrontement physique. Il optimise sa frappe en exploitant la portée de son arme, et s'élance dans un premier coup. La pointe de la lance descend brusquement, tandis que Yoru cherche au mieux à éviter le coup. D'un coup de dextre, le shuriken tournoie autour de son autre bras. Ce même bras pare alors le coup en s'interposant en diagonale. Des étincelles émergent du bout de l'arme frôlant le javelot. Le spectacle de courte durée, s'affirme bien éphémère. Un autre coup s'impatiente, et se succède à la première tentative. Cette fois-ci l'attaque est plus recherchée. Elle complète la précédente, surprend. Un coup d'estoc en somme. Occupé à soulever l'imposante étoile d'acier, le borgne a du mal à trouver une parade. Dans un premier temps, il laisse la lance fuser vers son bras libre. Son avant-bras est alors touché légèrement. Écorché, le sang coule doucement, tandis que le Shuriken géant parvient à percuter la lance sur le côté. Le blessé serre les dents, et dans l'agitation, préparé illico presto son contre. Dans son mouvement horizontal partant de la gauche, il planta alors son arme au sol, et s'en servit comme d'un appui, plutôt osé il fallait le dire.

Tel un gymnaste, il effectua une sorte de poirier, à partir duquel son pied chercha à frapper Hojo au visage. Dans la mesure où le quidam tenterait une quelconque parade, le Lutin avait tout prévu. Un maigre rebond le propulserait à l'envers sur le médecin pour le frapper de plein fouet de ses deux pieds, assistés de la toute la masse de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyMar 24 Juil 2012 - 17:52

Mon enchainement a blessé le borgne. Je... ne m'y attendais pas. Finalement, j'ai peut-être des dispositions dans le maniements des armes ? Mon esprit se perd dans des considérations existencielles - allant jusqu'à la folie de faire un duel à mort contre Shinichi - lorsque j'aperçois un pied devant ma figure.

Trop tard pour contrer avec le bout de ma lance. Trop tard pour esquiver. Je fais du mieux que je peux pour amortir le coup en tournant le cou dans la direction de l'assaut. Hélas ! Je suis touché en toute beauté. Mon esprit voit trente six chandelles tenus par des cadavres tandis que poursuit une courbe elliptique jusqu'au sol. Par réflexe, mes mains entourent ma tête et le second choc - celui du dur retour à la réalité, surtout venant de quelqu'un très terre à terre - est faible. Je suis tout de même sonné. Je me masse la mâchoire quelques instant. Je saigne je crois. Le goût du fer en bouche

Belle réplique. Je devrais pouvoir imiter ça avec une lance...

Je me relève. Je crache un peu de sang qui coule dans ma bouche, avant de m'élancer, lance en avant, en une attaque frontale et perforante. Elle ne fait pas mouche, mais c'est voulu, et je plante la lame dans le sol somme s'il la terre n'est que du beurre tendre. Profitant de mon élan, je m'aggripe à mon arme et je saute les deux pieds joints en direction de mon maitre de combat. Un Drop Kick ! Bon je me mange méchamment la gueule après, et j'ai la tête qui tourne tant et si bien que je ne sais même pas si j'ai fait mouche.

Plus façile à dire qu'à faire. Cela demande un peu de dextérité. Je vais tenter une autre manoeuvre alors.

Je m'approche de puis en plaçant mes mains plus au milieu de mon arme, et je commence à frapper des coup horizontaux. Pivotant avec l'arme, je l'accompagne pour cumuler les attaques sur des successions. En manipulant avec soin mes doigts, je fais glisser le manche de sorte à changer la portée de ces attaques et a faire tournoyer l'arme pour me défendre de ses attaques à lui. Une lance est également un bâton. Une arme défensive par moment. Et une lance est aussi une épée qui peut pourfendre l'autre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyMer 25 Juil 2012 - 2:48

L'assaut rapide de Yoru fit mouche avec succès. Le Lutin Borgne ne s'imaginait pas un tel résultat. Pour preuve, il avait prévu une parade supplémentaire, histoire d'optimiser ses chances d'infliger des dommages corporels au docteur Yakushi. Toujours en poirier, Yoru esquissa un léger sourire de satisfaction. Cette même risette dissimula un peu d'appréhension. Le Lutin doutait. Ne connaissait-il pas toute l'étendue de sa force, ou bien ce scientifique était-il une véritable tapette ? Quoiqu'il en soit, Hojo avait été blessé, et en était venu jusqu'à crachoter du sang par la bouche. Dans ce genre de situation, ou Hojo était une véritable fiote et se défilait en restant en retrait, ou bien il agissait en véritable Kirijin. A savoir, prendre son courage à deux mains, et imposer sa personnalité. Il avait une lance, alors autant montrer ce qu'il savait faire avec ! En ce qui concernait le Lutin Pourpre, ce dernier prit légèrement du recul, et se remit debout, les pieds sur terre. A cause de son poirier, il avait la tête un peu rouge, à cause du sang lui descendant à la caboche. Une bonne bouffée d'air évacua ce teint pivoine. Décrochant du sol le shuriken géant, le Ryūzoji se remit sur ses gardes, prêt à en découdre de nouveau avec l'Eiseinin.
The Raising Fighting Spirit by Naruto on Grooveshark
Et voilà que le combat reprenait de plus belle. A peine le borgne eut-il le temps de se remettre en posture défensive que le Yakushi passa à l'assaut une seconde fois. Mieux qu'un simple envoi au casse-pipe, Hojo fit preuve encore de puissance en recopiant à sa façon le mouvement de Yoru. Utilisant sa lance comme une perche, il en fit un point d'appui stable lui permettant de s'élancer pieds en évidence sur sa cible du jour. Digne d'un utilisateur du Sharingan, Hojo avait su copier le coup de son adversaire. Une qualité fourbe qu'appréciait le Jōnin. Même s'il manqua de recevoir de lourds dégâts ! En effet, l'attaque du Yakushi faillit percuter violemment le faciès du borgne, qui se baissa de justesse pour esquiver le coup. Dans la foulée, Yoru tenta de faire perdre l'équilibre à son adversaire, en frappant violemment la base de la lance. Pour commencer le borgne tendit la jambe au maximum, pour donner plus d'impact à son contre. Tout allait se jouer en quelques maigres instants. Raison de plus pour faire vite. Malgré ces efforts issues d'une bonne volonté, Yoru frappa de toute ses forces la lance, avec laquelle il ressentit une vive douleur à l'impact. Contre toute attente, le javelot avait été bien planté au sol. Le shinobi grimaça légèrement de douleur, tandis qu'il se releva derechef, histoire d'éviter de devenir une cible facile. Soulevant son lourd fardeau de fer, il recula d'un bref bond, et se retrouva une fois encore nez à nez avec Hojo.

Cette fois-ci le docteur ne plaisantait pas, et envoyait une furie de coups de lance sur Yoru. Le shinobi dut avoir recours à son agilité pour effectuer de vifs bonds en arrière afin d'éviter avec minutie les assauts du Yakushi. Par moments, il en allait de soi que la portée de la lance modifiée avait pour conséquence de toucher le shinobi par endroits. Ses vêtements se déchiraient, tandis que quelques rares lacérations témoignaient de la brutalité de l'assaut de Hojo. Sourire carnassier aux lèvres, le guerrier manieur de vapeur se trouva comblé devant un tel antagoniste. Mais rapidement cette joie s'effaça au profit d'une concentration plus intense de la part du ninja au Futton. Ce dernier s'accoutuma petit à petit au rythme anarchique des attaques de Hojo, avant de décider de mettre un terme à cette concentration de coups. Un coup de shuriken géant sur le côté mit un terme aux manigances du docteur, qui commença faire tournoyer son arme face à lui pour parer toute éventualité. Devant cette défense quasi-impénétrable, Yoru n'hésita pas une seconde: il fallait emprunter la voie des airs ! Tel un basketteur paré au dunk, il bondit, brandit son étoile de fer monstrueuse et redescendit à toute allure sur sa proie, tel un rapace fusant sur un animal confus. Le choc était inévitable, et serait à coup sûr digne d'un duel entre guerriers. Beaucoup aurait payé pour voir un tel déchainement de rage et d'acharnement pour un duel à si faible enjeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyMer 25 Juil 2012 - 22:00

Mon dropkick n'a pas marché. Mais qu'importe. J'ai hausé le niveau du duel, et mon mentor s'adapte avec une facilité déconcertante. Son expertise se voit. Et de mon côté mon adrénaline monte, monte, monte. Je me perds peu dans la confusion. Il saute en l'air. Pourquoi ? C'est... stupide. Mais qu'importe.

J'ai un large sourire carnassier aux lèvres.

Je bloque sa lave avec mon avant-bras. Ma faible armure est transpercée. Ma chair aussi. Le sang s'écoule sur ma tunique et sur la lame. Mes muscles sont indemnes, mais cela ne m'empêche pas de ressentir un mal de chien. Pourtant je rigole. Oui, parce que rien n'est plus facile que de toucher une cible en chute. Aucune esquive possible, mais j'ai frappé un coup de lance en direction de sa poitrine. Parce que j'ai pas envie de le tuer, j'ai porté le coup avec l'envers de l'arme évidemment. Le bout contondant. La conjonction de ma force et de sa chute devrait augmenter l'impact.

Offrir sa chair pour blesser son adversaire, telle est ma tactique de combat. Parce que je suis Hojo le grand, Hojo l'eisenin, et que je me soigne mieux que personne. Alors qu'importe si je suis blessé dans une manoeuvre ! Qu'importe, qu'importe, tant que je peux blesser à mon tour mon adversaire. Je dégage le shuriken de mon bras.

Pas du genre bavard le borgne ? On t'as coupé la langue aussi ? Hahaha HA HA HA !

Mon bras gauche est moins mobile, mais qu'importe, je reprends les assauts en me focalisant sur le côté où j'ai porté mon coup. Je frappe, j'entaille. Je perfore. Je me donne à fond dans l'excitation guerrière. Mon sang est de feu, mes os sont d'acier. Battements à mes temps, taille taille. Un moment, je prolonge ma lance d'un seul bras pour augmenter au maximum la portée. Ma main inutilisée va alors chercher trois scalpels et les envoie danser en direction du borgne, par son côté justement où il manque de visibilité.

Tranche, tranche, tranche !

Et je reprends les assauts horizontaux, tournoyant sur moi même. Feintant, attaquant dans son angle mort et en lachant de temps à autre un scalpel ou deux. En toute amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyMer 1 Aoû 2012 - 4:25

Le combat s'intensifie. Cette fois-ci, la sueur laisse sa place à l'hémoglobine. Yoru avait déjà entamé le bal sanglant, avec une première blessure de maigre importance. A son tour, Hojo vint se joindre à la danse. Son bras fut violemment amoché par la lame du shuriken géant. Des dégâts à priori peu inquiétant chez le médecin: ça devait se soigner facilement certainement ! Le Lutin Borgne songea brièvement à ce fait. Après tout, il avait été appelé avant tout par un docteur, et non pas un guerrier. Cela devait paraître évident pour lui. Cela parut à la place amusant. Si le médecin savait se soigner convenablement, tant mieux: Yoru n'aurait pas à se retenir à coup sûr ! Quoiqu'il en soit, après s'être fait prendre le shuriken dans le bras, Hojo frappa en plein sur la poitrine son adversaire. Ce coup était bien placé, puisque l'Eiseinin avait exploité l'attaque de son antagoniste pour assurer l'efficacité de son contre. Cependant, Hojo reste fair-play, malgré l'effusion de sang à venir: il n'utilisa que la partie la moins tranchante de son arme. Un geste couplé à un coup que tâcha de commenter Yoru.
« Joli. »
C'était bref, mais ça avait le mérite d'être clair. Et puis de cette façon, cela faisait sortir le Borgne de son mutisme. Le blondin avait entendu son adversaire se soucier avec rire de l'aspect coi de son mentor du jour. Un combat en muet n'était pas intéressant il fallait avouer. Cependant, le Yakushi rassemblait suffisamment de bruit à lui seul pour animer le duel. Derrière son apparence de scientifique isolé dans son labo, le sadique qu'il était émergea bien rapidement. Un adepte des combats sanglants. Un fanatique de la violence, un extrémiste de la guerre. Le personnage qui s'offrait au Jōnin de Kiri commençait bien à lui plaire. Lui qui le considérait initialement comme un Perceval laborantin le voyait dorénavant comme un véritable Kirijin. Lui aussi avait cette folie du combat, cette fougue démentielle poussant de nombreux Kirijins au front. Pour l'heure, le médecin allait devoir mettre sa hargne de Kirijin de côté, car son attaque vint échouer devant la ruse de son senseï provisoire. Un écran de vapeur vint repousser violemment l'assaut du professeur, émergeant des pores de la peau menacée du Lutin. C'était là l’œuvre du Yugejin Kazami. Une des techniques favorites de Yoru, en matière de combat au corps à corps. Même les projectiles y passaient, tant la puissance de la pression vaporeuse était efficace et dynamique.

Néanmoins, Yugejin Kazami n'était destinée qu'au contre d'un seul et unique coup. La lame rebroussa chemin, et recula légèrement. Elle n'était pas faite pour plusieurs assauts consécutifs. Dans le genre obstiné, Hojo ne pouvait pas faire mieux ! Alternant entre scalpels et lance, coups brefs et coups de loin, il variait inlassablement ses combos, cherchant à épuiser Yoru. Il fallait avouer que cette myriade de coups faisait mal à la tête chez le Lutin. Cette céphalée l'agaçait, au point de trouver une solution radicale à cette agitation excessive. Laissant les trois scalpels lui lacérer les côtes, l'épaule ainsi que les hanches, il se munit de son shuriken Fūma comme d'un bouclier. Parfois un bref mouvement de rotation améliora l'effet protecteur de l'arme primitivement offensive. Quelques coups parfois vinrent traverser la défense du Lutin Fou. Ils furent rares il fallait l'avouer, mais firent couler un peu de sang, ou simplement s'imprégner du sang des blessures précédentes. Pourquoi se défendre à présent ? Simplement pour préparer une riposte. Le Shuriken tremblait, et semblait prêt à se briser. Le manieur de Vapeur fit vite. Reculant de temps à autre, il composa une série de signes incantatoires, avant de trouver le temps d'activer sa technique. Ses bras étaient couverts d’égratignures, et le faciès du Lutin se voulait plus sérieux.
« Kitai no Roketto ! »
Encore une fois, le Ryūzoji fut adepte de l'adage: parlons peu mais parlons bien. Contrairement à son collègue Hojo, il se rétracta quant à la manifestation orale de sa rage de combattre. Son corps remplaça sa verve paysanne pour ce rôle. Une silhouette guerrière, aux mouvements belliqueux. Sa vitesse largement décuplée par cinq, fut propice à une nette esquive de tout les derniers coups du médecin acharné. En un éclair, par le biais de sa technique, le ninja de classe supérieure renversa la balance. De mal mené, il allait à son tour mettre la pression sur son adversaire. Pour commencer, Yoru démarra sur les chapeaux de roue avec un combo de contre d'une célérité déroutante. Ses avants bras ainsi que ses dextres agissaient comme de véritables boucliers. Le pas agile de Yoru l'emportait sur la marche folle et titubante du scientifique. Une fois sa garde offensive brisée, Hojo fut menacé d'un véritable ballet de coups alimentés en vapeur. Des manchettes, des coups de tatane fusaient de toute part, renvoyant la pareille au scientifique, en pire semblait-il. Une pluie de météores pourpres fusait droit sur lui. Cette habilité de multiples assauts martiaux était sans rappeler ce fameux kata d'un antique ninja d'un autre temps. Après ce déchainement de poings, Yoru sortit le grand jeu. Un fil aqueux relia sa main droite au shuriken géant, à l'intérieur duquel il glissa son chakra. Sculptant la forme, la densité, la couleur de ce chakra, il lui donna une nature, et presque, un nom, une identité. L'Âme du Vent du Nord apparut seulement après le lancer du shuriken colossal. Cette même arme, déjà imposante, gagnant en circonférence, recouverte d'un halo de vent tranchant. L'étoile de fer blanche fila en diagonale sur le Yakushi, prête à le déchiqueter si jamais il n'agissait pas au plus vite. Par ailleurs Yoru tenait les ficelles du combat, en plus de disposer d'un fil sur son projectile…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyMer 1 Aoû 2012 - 14:14

Le Borgne est blessé par mes tactiques. Haha, je suis fier de moi. Oui, mon intellect et mon instinct font de moi un adversaire redoutable. J'aurais même put aller plus loin, et potentiellement le toucher à la poitrine. Mais le coeur est un organe difficile à soigner, je préfère éviter un accident. Mais en mon for intérieur, je considère que j'ai déjà gagné. Pour preuve, il se sent obligé d'avoir recours à du ninjutsu. Sa vitesse augmente largement. J'ai du mal à le suivre. Une entaille à la jambe. Une autre sur le torse. Le sang coule sans que je puisse rien n'y faire. Mon allonge plus importante perd de son utilité ici. Il reprends la maitrise de la danse.

Une petite brume se lève sur l'arêne. Heureusement, elle n'affecte pas la visibilité. A Kiri ce n'est pas un évènement rare. Ici il pleut souvent, mais encore plus souvent des brumes apparaissent, si opaque que toute activité doit cessée. On en est encore loin.

Je me défends du mieux que je peux. Des coups pleuvent pourtant. Mon sang constelle la lame adverse. Des égratinures, mais aussi des coups plus profonds. Du sang tâche mes vêtements. Oui, il sera bientôt temps de me soigner, mais pour cela, je dois... créer une opportunité. Je hurle un cri de guerre.

On parle la même langue je vois... Mais tu sembles déjà fatigué. Que ce passe-t-il ?

Effectivement, la furie de coup de Yoru était largement ralentie. Toujours plus rapide que moi, certes, mais plus du tout dans la même ampleur. Le poison l'affecte. Je ricane. C'est lui qui a commencé à sortir des sentiers battus en utilisant ses techniques. Je lance une autre technique, mais dont il ne verra pas les effets cette fois-ci. C'est un des as dans ma manche. Cela risque de le surprendre fort. Oh que oui...

Et puis vient l'assaut important. Un shuriken affuté par l'affinité du vent. Bigre. J'invoque un bouclier de pierre sur mon bras droit. Le shuriken se plante dedans avec une facilité déconcertante. Pire encore, il transperce également mon gantelet de protection en acier et touche encore une fois ma chair.

Il semblerait que mes deux bras soient touchés, n'est-ce pas ? J'ai un sourire aux lèvres, et je décide de me replonger dans la baston en hurlant sous l'effet de l'adrénaline. Mon adversaire n'est plus que deux fois plus rapide que moi. C'est dur de le touche, sauf... Si j'accepte de me prendre des coups, et que je tire profit de son caractère borgne. Il a un énorme angle mort, et je compte bien en profiter ! Sans oublier mon allonge...

Non, ce qui sera le plus étrange à son dernier oeil valide, c'est que mes blessures semblent moins affecter mes capacités de combats que les siennes. Etrange étrange non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyVen 3 Aoû 2012 - 5:10

Stop. Un ordre, une consigne, qui sonnait dans la tête de Yoru. A vrai dire, ce mot se diffusait à travers tout le corps du quidam: son pouls transmettait ce terme dans un rythme belliqueux. Des tempes au cœur, en passant par les muscles fins et affinées de ses membres, le mot stop germait. Un mot d'arrêt particulier: il ne concernait pas à un arrêt physique, mais bien moral. Il était temps de changer. Le ninja de Kiri en avait un peu marre de paraître mou. A présent, maintenant qu'il était plus ou moins échauffé, il devait s'imposer une bonne fois pour toute. Au diable les blessures ! Les hémorragies en chaine ne seraient que bénéfiques à l'action du berserker: avec un peu de chance, et de véhémence, la Folie du Kirijin ne tarderait pas à émerger et à susciter une plus grande application de la part du médecin. Néanmoins malgré cet accès facilité à la corruption psychique, le Lutin Fou doutait. Il redoutait ce changement, acédie providentielle de sa psyché. Devant un médecin, un manieur de drogues et de substances chimiques diverses et variées, les réactions initialement aléatoires de ses crises se verraient davantage décuplées par la noergie médicale du quidam à lunettes. Même si Yoru aurait bien aimé voir comment son adversaire se débrouillerait face au Lutin Fou dans toute la splendeur de son appellation, il ne désirait en aucun cas le voir se faire massacrer. Devant un antagoniste dénudée de tout raisonnement kinésodique, l'issue du duel serait des plus morbides: il y aurait au moins un mort.

Qu'importe maintenant si Hojo approuverait ce raisonnement, car en consolation il aurait droit à un petit aperçu du style de combat de son mentor. Drogué par une substance rendant lourd les membres, Yoru faisait face à un guerrier blessé sévèrement aux deux bras par son shuriken géant. L'affrontement paraissait équilibré, puisque le Yakushi semblait mener la danse. Son intellect, digne d'un scientifique appliqué, lui permettait de prendre l'ascendant sur son mentor. Derrière les séries d'assauts barbares, se cachait une véritable stratégie avec une cohérence des plus logiques et réfléchies. Pour preuve, l'utilisation fourbe et discrète de ce poison atonique affectant la célérité vaporeuse du borgne. Au final, l'affrontement comportait maints contrastes, dont celui de l'état de Yoru. Même s'il était drogué, blessé, il gardait en lui cette animosité implacable. Manifestation évidente de cette volonté de fer: la résistance dont fit preuve le personnage à oreilles pointues devant les assauts de Hojo. Esquives multiples, contres à répétition. Du peu de dommages que recevait le Kirijin, il ne bronchait même plus. Les blessures qui s'ouvrirent étaient bien plus petites que son majeur, et encore moins épaisses que son ongle.
« Désolé, ça devient fatiguant de devoir se taper les mêmes coups à force… »
Sur cette note tant sarcastique qu'ironique, Yoru esquissa une légère risette carnassière. Il avait un plan en tête, et comptait bien le mettre en application d'ici peu. En attendant de le lancer, le ninja s'emballa dans un nouveau ballet de coups, multipliant l'originalité. Kunaï, genou, coude, et même lancers de senbon, tout était fait pour que Hojo ait l'embarras du choix en matière d'esquives. Toujours était-il qu'à force de se bourriner dessus, le Lutin et Perceval durent prendre un minimum de distance, question de survie. Yoru, fixé sur l'issue de ce duel, en oubliait le paysage. La brume se levait. Le brouillard prenait possession des airs, et imposa une tyrannie régie par la froidure. Un spectacle désormais banalisé par l'usure, et oublié du guerrier, bien trop concentré sur son combat. Exploitant sa vitesse améliorée légèrement réduite par l'usage de produits chimiques, le blondin parvint à reprendre l'issue du combat au corps à corps. Restait à présent à couper l'herbe sous le pied, en réprimant une quelconque tentative d'insurrection au joug dévastateur de Yoru.

Pour faire rien de plus simple: le plan de Yoru avait été conçu pour prendre en tenaille le vieux docteur. Si tôt que la distance le permit, le Ryūzoji tira fortement sur le câble aqueux qui tenait encore dans sa main. Tel un marionnettiste animant un spectacle de pantins, le guerrier agita son filin d'onde et fit ressurgir le shuriken géant autrefois planté dans les muscles de Hojo. Cette fois-ci le projectile était dénudé de son aura venteuse, lui ayant permis précédemment de venir blesser le Yakushi. Tant pis, puisque l'étoile d'acier avait un double rôle autre que celui de faire souffrir au maximum le médecin. Dans un premier temps la manœuvre guidée par le coup de câble d'eau servirait effectivement à blesser Hojo; quoi de plus normal. De l'autre, ce lancer subtil visant le dos du docteur occasionnerait une diversion en or, permettant au Lutin Fou de foncer droit sur lui. Le risque de prendre l'arme à sa place était bien trop faible, du fait de la connaissance de la position du shuriken Fūma. Dans son poing droit, Yoru disposait d'une aura de voltage. Il ne s'agissait ni plus ni moins du Raitei no Tekken, technique de type Raiton sensée engourdir les muscles touchés par ces étincelles nocives. Devant du Ninjutsu, derrière un Shuriken, Hojo avait l'embarras du choix s'il désirait se blesser contre le Lutin Pourpre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyVen 3 Aoû 2012 - 9:42

Le comportement de mon adversaire semble devenir... Autre. A-t-il comprit ma technique... Non, je ne pense pas. Il ignore que je me moque éperdument des petites entailles qu'il me fait, mais que j'attache une importance capitale aux siennes. Non, non et encore non. Le changement semble s'opérer au sein même de son psyché. Peut-être un état plus combatif ? Il est peut-être comme moi, un esthète de l'Art de faire du mal à son prochain ? Un artiste sanglant, des corps et cadavres incomplets, évidés, éviscérés, énuclés, étripés, estomaqués et écoeurés ?

Je ricane. Il prend ce combat pour du mou. Mais c'est bel et bien là ma stratégie.

Oh, mais il y a une raison pour laquelle je fais trainer ça en longueur. Héhéhé...

Et je me perds dans la danse avec Yoru. Il se diversifie, et mélange des projectiles avec ses coups de shuriken. Il s'attend à ce que j'esquive, mais contre toute attente, je plonge dans ses armes et je profite de l'opportunité pour lui porter des coups. Je hurle de plaisir tandis qu'un kunai déchire un peu de ma joue et laisse apercevoir une tâche de sang sur mon *beau* visage. Décidemment, il est fort. Oui, j'apprends énormément de lui. Je teste des contres, des feintes. Mon niveau s'améliore de minutes en minutes, comme une éponge qui ne demande qu'a s'abreuver d'eau. Encore et encore.

Et puis il frappe un grand coup ! Je pense avoir éviter son filin d'eau quand une douleur cuisante me frappe par derrière. Le shuriken... Ha très futé ! Oui, je me rappelerais d'une telle technique. Une large entaille, heureusement pas trop profonde. Ma tunique ninja aura évitée le pire. Mais le sang coule. Et en face, il s'apprête à me donner un coup de poing électrique. Il a beau être toujours plus rapide que moi, je tente néanmoins de lui planter ma lance dans son pied. Oui, c'est presque un échange équivalent. Son coup de poing ne me fait pas tellement de dégâts, mais m'engourdit considérablement. Je me relève péniblement en disant...

Connais tu la légende du phénix, le Borgne ?

Pour toute explication complémentaire, j'efface de mon index une trace de sang sur le visage. De mon sang. Du sang qui a coulé lorsqu'un kunai m'a légèrement tranché la joue. Après le passage de l'index, il n'y a plus rien. Plus de trace de blessures. Là, est-ce qu'il comprend le principe d'être un eisenin ?

En tout cas je repars gaiement à l'assaut. D'abord engourdit par le coup électrique et entaillé par le shuriken, l'avantage est complètement du côté de Yoru. Mais petit à petit, l'engourdissement disparait. L'entaille aussi.

Bientôt, il ne me reste plus comme blessure importante que celle du shuriken à l'avant-bras. Mais celle là, je ne peux la soigner de cette manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyVen 3 Aoû 2012 - 19:27

Maintenant que Yoru était enfin dans le bain, il ne craignait rien. Le moteur était chaud, et carburait à l'hémoglobine, aussi bien la sienne que celle de son adversaire, le dénommé Yakushi Hojo. Cette matinée comptait l'un des combats d'entrainements les plus sanglants de la journée. On approchait presque de cette opinion archaïque qu'avait les étrangers vis à vis de Kiri: celle de la Brume Sanglante, entité militaire connu pour sa sauvagerie au combat. Mais dans la Brume Sanglante, on ne se fait pas plaisir à combattre l'ennemi. C'est d'abord en le faisant souffrir et en combattant brutalement, qu'après on peut prendre son pied dans cette joute déséquilibrée. Ici, il s'instaurait une forme de dialogue plaisant, animé par le rire et parfois offusqué par le sarcasme sanglant. Hojo rétorqua les propos de Yoru, se plaignant de la mollesse de l'affrontement. Ce qui parait initialement d'une pique amicale se transforma vite en une confidence, de laquelle se méfia le blondin à oreilles pointues. Ce scientifique n'était pas du genre à parler pour rien, bien qu'auparavant il semblait manifester oralement sa rage de combattre. La méfiance gagna l'esprit du Fou Pourpre, se tenant sur ses gardes contre toute attaque de la pire bassesse possible.

Au final, jusqu'au moment où le shuriken géant atteignit sa cible, à savoir le docteur Yakushi, et que le Raitei no Tekken fit mouche - au prix d'une écorchure au pied qui fut amortit par le Ninjutsu Raïton, aucun coup bas ne se produisit. Où était l'embrouille ? Juste suite à cette tirade théâtrale du scientifique. L'échange de coups précédents le lancer de projectile n'avait pas faire perdre sa verve sombre au manieur de javelot. Tout à coup ses blessures se résorbèrent, guéries par une technique curative embusquée par les actions de Hojo. Dans son discours, il se voulait plus joueur et conteur que rationnel et scientifique. L'évocation de ce mythe aviaire se basant sur l'immortalité était à la hauteur du spectacle à base de chakra qui se tenait sous les yeux du Ryūzoji. Dans les méandres agitées du Lutin Fou, deux impressions distinctes se matérialisèrent. Celle d'abord de la déception. Yoru avait construit quelque chose avec Hojo. Il le ressentait. Il partageait avec lui ce même souffle ardent, cette respiration folle, ces tempes battant la chamade le rythme du combat. Il possédait comme lui des blessures, un sang extérieur qui ressentait la brume fraîche de Kiri. Cette synergie des combattants rassurait le Lutin Pourpre, qui prenait ses marques. Il s'imposait, dominait le scientifique, en connaissant les réactions de ce dernier. Ses assauts, malgré leur férocité, étaient connus du borgne. Mais… c'en était fini. Un reset. C'était le mot exact pour résumer l'action de ce jutsu. Maintenant que Hojo voyait ses blessures dissipés, il serait largement avantagé face à son mentor.

Épongeant son front inondé de sueur, Yoru souffla un coup, avant de se relancer dans le feu de l'action. Même si cette technique de soin l'avait refroidi en apparence, au final, il en ressortait plus singulier que jamais. En fait, le simple fait de combattre un médecin le plaisait. Il pouvait le taper à loisir, ce dernier se soignerait derrière. Un avantage unique, qui lui permettait de ne pas retenir ses coups. Qui plus est, outre la profession médicale du professeur Yakushi, ce médecin en question avait de la suite dans les idées. Quoiqu'il en soit, même si le Lutin Fou menait la danse, il avait du retard à rattraper. Et pour faire, une idée folle germa dans son esprit. A force de mêler ses poings et ses pieds dans une danse folle avec le médecin, le borgne était prêt à demander à son adversaire s'il savait danser la carioca le shinobi devait faire dans la nouveauté. Lors de cette ingression il avait commencé avec un élan d'originalité, dégainant un shuriken géant face à la lance de son ennemi. Cette fois-ci, il allait d'emblée frapper fort. Auparavant, il n'avait cessé de combiner des coups simples avec des techniques de bas rang pour déstabiliser son adversaire. Ici, il comptait bien reprendre l'issue du combat en deux temps trois mouvements. Pour faire il se détacha d'abord de son filln aqueux, devenu bien trop encombrant. Au bout de ce même fil reposait un shuriken lui aussi usé par la force des choses. Souillé de sang et de terre, l'arme avait fait son temps pour ce duel d'entrainement. A présent le borgne comptait bien passer aux choses sérieuses. Entre deux frappes de Hojo, le guerrier manieur de vapeur se laissa avoir par son adversaire. Un coup de lance traversa sa dextre gauche, enduite de sang. Un sourire carnassier se dessina sur ses lèvres. Exerçant une vive étreinte sur le javelot, Yoru composa une série de signes incantatoires plus longues que prévue du fait de l'absence d'une main. Dans la foulée, il récolta quelques gouttes de sang sur sa paume blessée, léchant le liquide au goût ferreux pour paraître sadique. Un bref clin d’œil suivit d'une petite phrase d'annonce précéda son attaque:
« La légende du Phénix ? … Mouais… »
Tout à coup, poussé par un rai de vapeur sortant de ses pieds, il s'élança et se retrouva au-dessus de Hojo. Sa main gauche s'était décrochée de l'emprise de l'arme, tandis que la droite se plaqua sur le dessus du crâne du médecin. Un sceau noirâtre se dessina, tandis qu'une explosion de fumée opalescente s'empara des lieux. Quelques coups de vent purent identifier la cause de ce nuage géant. Des poils, un nez mignon tout noir, et un regard marsupial contemplant l'horizon mutilé de brouillard. Yoru avait tout simplement invoqué un koala titanesque sur la tête du Eiseinin. C'était l'une des rares fois qu'il avait fait appel au Kaiser, et avec une touche d'originalité, comme toujours. Le poids de l'animal brusqua même la terre, violemment craquelée autour des pattes du mammifère. La venue de l'Empereur de la Forêt Céleste avait causé un bruit important, et dégagé en plus de l'habituel nuage de fumée blanche produit par un Kuchiyose no jutsu un haboob miniature de poussière. Yoru lui reposait sur la tête de l'animal, accroché sur sa pilosité marsupiale et propre, digne d'un monarque animal.
« J'préfère encore le mythe du Roi des Koalas hahaha ! »
Il n'y avait que le Lutin Borgne pour dire ça. Parler de koala pour contrer un phénix… c'était du Yoru tout craché. Malgré l'importance des dégâts causés par son attaque, Yoru savait pertinemment que son adversaire s'en serait tiré. De quelle façon et dans quel état, ça, il ne le savait pas vraiment. A la place, profitant de la hauteur, il souffla un peu, épuisé par la vive perte massive de chakra qu'avait occasionné l'appel du Kaiser. Maintenant l'issue de cet entrainement se resserrait petit à petit. Le Fou de Kiri le ressentait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Bankichi
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 810
Rang : A

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyLun 6 Aoû 2012 - 10:31

Finalement, Yoru a l'air déçu. Floué par mon stratagème. Pourtant, c'est une façon très économique de s'en tirer. J'ai peut-être encore la moitié de mon chakra intact, et j'ignore si le borgne peut en dire de même ! Pour un plus haut gradé spécialisé en taijutsu, j'arrive à lui tenir tête. Parfait, je n'en demande pas mieux. L'espace d'un instant, c'est même moi qui le domine. Même s'il est plus rapide, le cumul de ses blessures me met incontestablement en avant. Sans compter que j'ai éviter un coup à la poitrine qui aurait put le blesser gravement.

Et puis, il décide d'invoquer un kuchyiose énorme sur ma tête. On est loin de l'art du taijutsu là. On est presque exclusivement dans un délire de fou furieux. Je murmure.

Magnifique !

Je compose des sceaux rapidement pour élever un mur de pierre, parce que ma lance à elle toute seule ne suffit pas. C'est la seule chose qui peut me sauver. Mais je suis un peu trop en retard. Le temps que le mur s'élève, je suis déjà écrabouillé de partout. Heureusement, le koala à pas mal de graisse et je ne suis pas pulvérisé. Mais je souffre de fractures et de contusions que je ne peux soigner sans équipements. Le mur s'élève et repousse l'animal un peu plus loin. Je remarque qu'il a ma lance planté dans ses côtes, et il n'en a strictement rien à faire. Oui, je ne peux rien faire contre cela. Du moins, pas pour le moment. Et ce n'est pas une lance qui va m'aider dans ce paradoxe. Pour affronter un tel animal il me faudrait... Des capacités de destructions massives. Je pourrais développer mon doton à ce sujet, mais cela serait ringard.

Je ... déclare forfait !

Une fois sortit de ces décombre, je me promets une chose. Ne plus jamais demander à Yoru de m'apprendre à maitriser une arme. Je finis avec un koala qui m'écrase. Ne cherchez pas la logique, messieurs, il n'y en a pas ! Je vais passer un sal moment à tout soigner, tout remettre en état. Tss tsss tsss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] EmptyVen 10 Aoû 2012 - 13:45

Perché sur le crâne de son invocation, Yoru contemplait le sol craquelé. La terre s'était mu sous le poids gargantuesque du tsar marsupial, entourant ce dernier d'une auréole de pierres et de terre retournées. La Brume semblait s'incliner devant ce titan de poils. Elle avait l'air d'avoir trouvé plus fort qu'elle. Le Kaiser était néanmoins troublé par la présence d'un nuisible à ses pieds, ou plutôt sous ses pattes. C'était ce bon vieux docteur Hojo, qui s'était retrouvé écrasé par le roi des koalas. A priori, le Lutin Borgne avait réussi son coup. Un peu trop même. Son rire de tout à l'heure se prolongea, accompagné de quelques sarcasmes. Le borgne ne s'inquiéta même pas de l'état de santé que Hojo pouvait avoir. Il pouvait très bien se retrouver inconscient, avec de nombreux os brisés, et des hématomes bariolant son corps de scientifique. Il pouvait tout aussi bien avoir péri sous le poids colossal de l'animal. Mais le cyclope n'en avait que faire. Bien loin de la cachinnation, son rire se voulait méprisant. Il se moquait du scientifique, de sa faiblesse. Malgré son muret de terre, et une vaine tentative de se défendre en faisant usage de sa javeline, il fallait avouer que le docteur avait subi de lourds dégâts.

Le kobold était comme atteint d'une forme de violente moria. Auparavant, il avait des espoirs envers le Yakushi. Il se doutait bien que le guerrier médical de Kiri résisterait à cet assaut des plus lourds. A présent il n'en avait que faire. Pire, il dénigrait le blessé, voire le vaincu. Il n'était plus vraiment lui même. Un ninja logique serait allé aider son camarade en danger. Le son des os brisés sous la masse du Kaiser aurait pu alerter le blondin. Au delà des principes, il s'agissait là d'une convention des combats d'entrainement: venir en secours à son camarade blessé. Même un sanguinaire de la cité du frimas était à même de respecter ce précepte. Il n'en était rien pour Yoru. Son comportement était inquiétant. On lisait le trouble sur son visage, accompagné d'un rire singulier. C'était là l'une des rares fois que le Lutin Fou se voyait emporter dans un élan de démence par un rictus. Presque incapable de se contrôler, le quidam annula son invocation, dans un éclair de lucidité éphémère. Sa fusée de vapeur se désactiva dès lors qu'il eut touché le sol, amortissant sa chute d'une dizaine de mètres par l'intermédiaire de sa mofette aqueuse. Dès lors le poison de Hojo continua à circuler dans ses veines, et atténua ses réflexes. Il se sentait indolent, ignorant progressivement tout des propriétés nocives du venin craché par le serpent médecin. Il fallait désormais faire vite, car le manieur de vapeur allait accéder à l'acmé de sa tare psychique. Un stade irréversible, l'espace d'une durée indéterminée. Son corps aussi bien que sa psyché suivraient l'ondulation irrationnelle de sa démence. Et si le Yakushi persistait à rester dans les environs, il risquait de s'exposer à de grands risques, aux côtés du Lutin plus que fou.

L'amok lutta alors contre sa maladie, résistant tant bien que mal au flot sempiternel de confusion se mêlant à ses pensées. Ses jambes tremblotaient, son souffle se voyait perdu. Son demi-regard, cerné de tâches de sang frais, ne savait plus où se poser. Il fallait faire vite. Très vite. Dans un ultime effort désespéré, le borgne se saisit d'une arme, un kunaï plus précisément, et se taillada le bras. Ses veines semblèrent imploser en chaine, tant le sang éclata sur son membre martyr. De cette perte importante d'hémoglobine, le Lutin espérait pouvoir tomber dans l'inconscience, le temps que sa Folie perde de son éclat nocif. Il fallait emporter cette bête psychique dans les bras de Morphée, et pourquoi pas un jour, dans ceux de Thanatos, pour toujours. C'était du moins l'opinion de la plupart. Yoru considérait cette Folie comme une épée à double-tranchant, qu'il fallait savoir exploiter; tantôt une excalibur aux propriétés fascinantes, tantôt une épée de Damoclès pouvant s'abattre sur son possesseur, à force de persévérer dans la possession de cette souillure infâme de l'âme. Trainant dans le sang ce miasme spirituel, Yoru s'avança vers Hojo, espérant se réveiller dans une chambre d'hôpital, avec si possible la satisfaction d'avoir entrainé ce Perceval dans les conditions les plus propices pour un barbare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: What's up, doc ? [Pv Yoru] What's up, doc ? [Pv Yoru] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

What's up, doc ? [Pv Yoru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-