N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Une balade explosive. [PV Yoru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Syracoti
Informations
Messages : 96
Rang : C

Une balade explosive. [PV Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Une balade explosive. [PV Yoru] Une balade explosive. [PV Yoru] EmptyMer 20 Juin 2012 - 15:18

Il faisait beau ce jour là, le soleil était à son apogée lorsque je décidai de sortir me balader un peu, n'ayant toujours pas pris le temps de découvrir le village avant le début de ma première mission je pensais qu'il était enfin temps de m'y mettre, découvrir le village tout en apprenant les bons coins et autre, c'était aussi l'occasion de faire de nouvelles rencontres même si je ne comptais pas trop là dessus, en effet, si je voulais faire des rencontres il me suffisait de demander un mission groupée ou autre, je sais pas moi. Enfin bref, la brume qui surplombait le village prenait une teinte jaunâtre grâce au soleil, c'était pas aussi beau que le lever de soleil à Kiri mais ça restait quand même un paysage magnifique. Je me douchais donc chez moi, en sortant nue, et en me dirigeant vers ma chambre lorsque je passai devant une fenêtre donnant sur la rue lorsque je vu de l'autre côté le borgne avec qui j'avais effectué ma toute première mission en tant que Kunoichi, il était là en train de regarder par la fenêtre, il avait pas de chances ce gars là, je m'enrageais presque aussi tôt et passai ma main à travers la vitre la brisant ainsi, puis l'attrapai au col de sa tunique et le tira vers l'intérieur de l'appartement alors que de l'autre côté attendait ma deuxième main serré pour formé un poing dans lequel j'avais légèrement concentré mon chakra. À peine sa tête fût passer à travers la vitre cassée que mon poing était déjà collé sur sa joue l'envoyant valser dans le sens opposer en repassant une fois de plus par la vitre en morceaux. Furieuse je courus me revêtir dans ma chambre de ma tunique habituelle et pris Kikansetsu au passage puis sortis de chez moi en passant par la porte. Je m'approchai de lui tout en gardant un air de furibond sur mon visage tout en dégainant Kikansetsu en tenant sa garde de ma main droite et son fourreau dans la gauche. Puis le plantai juste entre ses deux jambes plus bas que ses parties intimes pour l'intimidé.

Pourquoi tu me regardais nue par la fenêtre espèce de pervers ?

Il m'avait vraiment mis en rogne pour le coup, et il allait devoir subir quelque chose de tellement effrayant pour lui qu'il ne s'en souviendrait pour un bon moment. En tout cas je me devais vraiment de marquer le coup. Je m'enquis de continuer ma phrase sans qu'il eut le temps de dire quoi que ce soit.

Alors comme ça tu aimes mater les jolies filles dans leur appartements ? La prochaine étape c'est la douche et quand je te chopperais de nouveau tu vas me dire que tu voulais partager un Kinder Bueno peut-être hein ? Je vais t'apprendre la politesse vu que tes parents ont pas eu le courage de le faire eux-même.

J'étais peut-être allée un peu trop loin en parlant de ses parents, mais quoi qu'il en soit il avait intérêt à remarqué que j'étais hors de moi parce que sinon ça va mal aller pour, il aura plutôt intérêt à courir vite et à détaler comme un lapin le coco. Enfin bref, me rendant compte que j'y suis allée un peu trop fort, après tout il y était peut-être pour rien, et si ça se trouve il était venu me voir avec de louables intentions. Je repris donc mon calme tout en respirant fortement et assez longuement puis je continuais mon petit monologue devant lui qui ne semblait pas quoi dire pour paraître crédible à mes yeux. Et voulant lui faire comprendre que ma furie était passé je repris Kikansetsu dans ma main droite et le rangeai dans son fourreau. Puis je passai le tout derrière mon coup tout en tenant chaque extrémité du sabre et m'accroupi un peu pour être à sa hauteur.

Bon écoute, je suis désolée de m'être légèrement emportée, je suis peut-être allée un peu trop loin donc voilà, tu était venu pour quelque chose de particulier ou juste pour mater mes culottes ?

Je dis la fin de mon monologue avec un sourire aux lèvres mais j'étais toujours bouillante au fond de moi attendant le moindre dérapage de sa part pour lui asséner un coup avec Kikansetsu dont il s'en souviendrais toute sa vie. J'attendis sa réponse mais il préféra d'abord se relever, pour être moins intimidé sûrement, en attendant, je fis de même que lui. Me retrouva maintenant à ma taille normale mais sans mes talons je me trouvais étrangement bien plus petite que lui. Il me sorti de mes pensées quand il commença à bafouiller quelques mots pour me dire qu'il était juste venu me proposé un entrainement car suite à notre mission il m'avait trouvé intéressante et intrigante. Enfin bon, de mon côté je fus un peu gêner, mais juste peu hein. Et repris mes esprits tout en acceptant sa proposition, je lui proposai donc d'entrer chez moi en attendant que je finisse de me préparer puis j'allais me changer et il m'emboîta le pas. Une fois préparée, chaussée et armée, nous nous dirigeâmes en direction du terrain d'entraînement du village avec le borgne comme guide. Une fois arriver au terrain d'entraînement je m'enquis de faire mes échauffement et dégainai mes deux sabres hors de leurs fourreau en faisant un X avec mes deux bras puis les plantai tous les deux dans la terre de chaque côté de moi. J'étais prête et je n'attendais que lui.


Dernière édition par Kogo Kaede le Dim 24 Juin 2012 - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/yuhi.yuki
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Une balade explosive. [PV Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une balade explosive. [PV Yoru] Une balade explosive. [PV Yoru] EmptyMer 20 Juin 2012 - 17:08

Aujourd'hui Yoru avait besoin de sortir faire une balade. Un peu comme à chaque fois qu'il ne savait pas quoi faire, en fait. Mais cette fois-ci était particulière. Elle n'était pas comme les autres. Il le sentait. Peut-être était-ce parce que sa Folie dormait au fond de son âme. Ou pas. Il ne savait pas trop. En tout cas, il savait où il allait. Nul part en particulier. Il errait dans les quartiers, à la recherche de son chemin. Flânant, il posait son regard mutilé à peu près n'importe où. Il put découvrit de son propre œil que le ciel était bleu, que les nuages qui l'encombrait étaient blancs. Il perça à travers le brouillard, observa les ruelles grisâtres. Bref, il était sorti. Toute cette histoire n'avait absolument rien d'extraordinaire, et se noyait même dans une banalité des plus ultimes. Enfin, jusqu'au moment où la flânerie de Yoru fut payé au prix fort. Le jeune homme regardait les alentours, un peu n'importe comment. Une porte par-ci, un nuage par-là… jusqu'au moment où son regard convergea vers une fenêtre. Anodine d'apparence, la vitre abritait du côté intérieur une jeune donzelle dénudée. Le spectacle aurait pu devenir aussi intéressant que bref pour le Lutin Pourpre si ce dernier ne fut pas embarqué par la demoiselle. En effet, la kunoïchi surgit brutalement toute nue de la fenêtre, ayant remarqué que le jeune homme la matait brièvement. Le borgne fut donc entrainé par une jeune furie qui tenta de le tarter à coup de poings. Le quidam de par sa condition physique encaissa les assauts, en conservant cependant une teinte rougeâtre aux joues.

Étrangement le jeune homme face à cette situation surprenante conserva un laxisme à tout épreuve. Surpris au début, il resta neurasthénique tout au long de l'interrogatoire que lui lançait la kunoïchi. Yoru, sans trop avoir le choix, resta muet. Dans ce genre de situation, le mieux était de se taire, et d'encaisser, en attendant que la personne se calme. Il était certain de son coup. Au pire des cas il n'aurait qu'à user de son chakra pour s'imposer et retourner la situation à son avantage. Entre quelques débris de verre, il revit donc la demoiselle, au visage familier revenir habillée, avec une culotte et un pull dérisoires. En signe d'intimidation, certainement pour tenter de "faire cracher le morceau" elle plaça un premier sabre sous l'entrejambe du quidam.
« Pourquoi tu me regardais nue par la fenêtre espèce de pervers ? Alors comme ça tu aimes mater les jolies filles dans leur appartements ? La prochaine étape c'est la douche et quand je te chopperais de nouveau tu vas me dire que tu voulais partager un Kinder Bueno peut-être hein ? Je vais t'apprendre la politesse vu que tes parents ont pas eu le courage de le faire eux-même. »
Elle divaguait. La colère la rendait confuse. Yoru connaissait ce sentiment. Dans une autre situation, plus délicate, bien entendue. En tout cas, malgré tout, il resta coi. Son mutisme ne prit fin que lorsque la donzelle daigna à se calmer. La Kirijin rangea son arme dans son fourreau, et demanda les motifs de sa "venue" au shinobi. Celui-ci, incapable de répondre, à défaut d'avoir une vraie réponse, s'arrangea pour trouver quelque chose de plus ou moins crédible.
« Et bien … à vrai dire … euh … je passais dans le coin, et… je me demandais si tu accepterais qu'on aille ensemble au terrain d'entraînement. Tu m'as assez intéressé et intrigué au cours de notre mission de rang B avec ces chiens de Konoha, et j'aimerai bien voir de quoi tu es capable face à moi. »
Ces quelques mots eurent un retour plus que positif. La demoiselle avait "invité" le damoiseau, s'était changée, l'avait suivi jusqu'au terrain en question. Dorénavant, elle attendait une action de la part du Lutin. Ses deux sabres, placés en croix, indiquaient une posture défensive, en l'attente d'une quelconque réaction du fumeur blondin. Ce dernier, assez bouleversé par la succession trop rapide des événements, se contenta de lancer, assez passivement:
« Bon. Voilà ce qu'on va faire. C'est assez banal, mais ça a fait ses preuves. Essaie de me toucher avec tes sabres. »
Sans pour autant jouer les arrogants, Yoru savait qu'il ne risquait pas grand chose. Au mieux sa vitesse naturelle le guiderait sur les chemins paisibles de l'assurance, au pire il n'aurait qu'à user de son Ninjutsu pour se soustraire au contact du fer froid sur sa peau…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Syracoti
Informations
Messages : 96
Rang : C

Une balade explosive. [PV Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une balade explosive. [PV Yoru] Une balade explosive. [PV Yoru] EmptyMer 20 Juin 2012 - 23:52

Alors que je venais de le maltraiter, le grand borgne blondinet, Yoru, semblait être assez calme, ça me fit donc penser qu'il était bel et bien en tord, cependant, il répondit bien à ma question piège ce qui m'empêcha de pouvoir me défouler puis nous partîmes en direction des terrains d'entraînement où une fois arrivée je me préparais aussitôt. Il remarqua que j'étais fin prête et prit alors la parole.

Bon. Voilà ce qu'on va faire. C'est assez banal, mais ça a fait ses preuves. Essaie de me toucher avec tes sabres.

J'avais la très désagréable impression qu'il me sous estimer, en même temps, quoi de plus normal pour un Jonin croisant le fer avec une Genin, je préférai donc ne rien dire afin de ne pas paraître hyper désagréable lors de notre deuxième rencontre alors qu'il s'était gentiment proposé pour me servir de cobaye d'entrainement. J'empoignai alors les deux sabres que j'avais plantés et lâchés dans la terre devenue molle à force de subir divers jutsus en tous genres. Une fois les deux sabres en main je les tirai lentement hors du sol où le bout des lames étaient enfoncées puis les positionnai tout deux face à mes yeux. D'un mouvement brusque de la main gauche le l'extrémité de Fennikusu pointa vers le bas et fut rangé dans son fourreau, ce n'est pas que je le sous estimer, c'est juste que ça ne sert à rien de montrer tout ce qu'on a dès le premier coup non ? Enfin bon sur ce, je fis un genre de mundra avec ma main gauche maintenant libérée puis souffla deux petits mots simple à voix basse afin qu'il ne les entende pas. Une fois cela fait je posai un pied devant moi, puis l'un après l'autre je finis par arriver devant Yoru et lançai mon épée à l'horizontal en direction de ses deux jambes.

J'espérais vraiment en faisant cela qu'il sautera pour esquiver mon attaque. L'avantage de commencer avec un niveau si faible est que ça me laisse le temps de jouer avec lui dans un premier temps, mais surtout de jauger à quel niveau de mes attaques il devra commencer à me prendre au sérieux. Cela mon montrera également la différence de niveau entre lui et moi et aussi de ce que je devrais faire pour le mettre en difficulté ou non. Je savais pertinemment que c'était un des Jonins les plus réputés du village, pourtant ma nature me forçait à m'amuser avec celui-ci. Je continuerais donc à donner des attaques de bas niveau tout en n'oubliant pas d'augmenter peu à peu l'intensité et le rythmes de mes coups. Avec un peu de chances il se servira de parades intéressantes que je pourrais essayer de copier. Bien sûr j'espère qu'il aura plus d'inventivité que la plus que classique technique de substitution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/yuhi.yuki
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Une balade explosive. [PV Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une balade explosive. [PV Yoru] Une balade explosive. [PV Yoru] EmptyVen 22 Juin 2012 - 3:20

A cause de la succession plutôt rapide des événements, Yoru n'avait pas vraiment eu le temps d'analyser la situation. Bien qu'il se trouvait effectivement dans un terrain d'entrainement, il n'en connaissait guère la physionomie. Ainsi prit-il brièvement le temps de balayer la zone de son unique œil. L'espace était plutôt plat, fait d'un sol mou. L'endroit semblait assez fréquenté par d'autres ninjas avides d'entrainement. Assez normal, quand on sait que nombre de ninjas de Kiri affectionnent le travail de la condition physique. Il n'y a qu'à observer quelques uns des familles du village caché du brouillard. A commencer notamment par les Sabreurs, ces hommes qui ne sont pas des frères de sang, mais bien des frères d'armes. Les plus niais peuvent croire que manier un sabre est facile, et qu'il permet de tout faire. Cependant le métier d’épéiste n'est pas de tout repos: il faut avoir les muscles nécessaires à porter la lourde lame, ainsi que la manier avec agilité et rapidité. Il faut aussi savoir coordonner ses mouvements, et habituer son corps à travailler avec le katana. Le Sabreur doit ainsi savoir faire un avec son arme, la transformant ainsi en le prolongement de son corps, et pourquoi pas, de son esprit.

Yoru allait justement voir à l'action le travail de l'entrainement de Kaede. Cette dernière possédait sur elles deux katanas. Habituellement, on pensait que deux sabres représentaient deux fois plus de facilité au combat. En réalité, il ne s'agissait là que d'une idée reçue facilitée par les nombreux récits de guerre. En effet, manier deux sabres signifiait que l'escrimeur était doté d'une certaine dextérité, ambidextre en quelque sorte avec des épées. Mais pour l'heure, le Lutin Fou n'assista qu'à la manifestation physique d'un seul sabre. Peut-être que Kaede voulait assurer son assaut, en se concentrant uniquement sur un seul katana. Un bon point apparemment pour une femme voulant jouer la carte de l'assurance. En retour le Lutin Borgne fut servi par une attaque basse de type horizontale. Elle visait les jambes du shinobi. Ce fut par une course rapide et agile que la kunoïchi s'était dirigée droit sur son ennemi. Et ce fut par une course toute aussi rapide et élancée que Yoru esquiva l'attaque. D'un vif bond en arrière, il prit une impulsion au sol avec ses deux pieds pour venir éviter la lame. Sans pour autant s'élancer dans les airs, le guerrier à la crinière solaire parvint à se soustraire à la portée du sabre de son antagoniste.
« Pas mal tout ça ! Mais tu peux faire mieux, je le sens. Alors vas-y, donne toi à fond, n'ait pas peur pour moi ! J'encaisserai sans broncher, je suis un Jōnin après tout héhé. »
Puis, voyant que sa partenaire d'entrainement avait précédemment composé une série de signes incantatoires, Yoru fit de même. Il ne voulait pas s'attendre à une mauvaise surprise. Certainement que ce coup de sabre n'était là qu'une feinte, un premier essai destiné à tester Yoru. Le Lutin Pourpre n'aimait pas trop ça. Et afin de déjouer toute tentative de stratégie basé sur ce coup, le shinobi décrivit un arc de cercle avec son pied au sol, et se mit en position de combat. Après quoi, il fit signe à la Kogo de venir. Il l'attendait, elle et sa technique, avec son propre jutsu. La grande question était de savoir à présent de quelle technique il allait s'agir. Et à ce jeu, Yoru n'était pas très bon, surtout avec une jeune kunoïchi qui devait faire encore ses preuves…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Syracoti
Informations
Messages : 96
Rang : C

Une balade explosive. [PV Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une balade explosive. [PV Yoru] Une balade explosive. [PV Yoru] EmptyVen 22 Juin 2012 - 17:35

Alors que j'avais déjà enclenché mon mouvement d'une banale rapidité il l'avait esquiver tout aussi banalement que j'avais attaqué ses jambes, décidément aujourd'hui tout semblait banale à part la manière dont on s'est croisé. Au début j'avais pensé à faire un enchaînement où j'aurais pu commencer avec mon sabre encore rengainé mais bon finalement autant attaquer de front, c'est le meilleur moyen pour jouer avec les gens. Lui à la différence de moi ne semblait pas d'humeur à jouer et à rigoler, il voulait que j'y aille avec tout ce que j'avais dès le début. Mais je suis capricieuse et je ne lui donnerai pas ce malin plaisir. Enfin bon, pour en revenir à notre petit jeu, enfin mon petit jeu. Il avait esquiver ma première attaque avec une facilité déconcertante mais cependant, j'en attendais pas moins de sa part, imaginez je coupe les jambes d'un Jônin à mon premier coup d'épée, vous penseriez quoi ? Allez soyez franc, pas de chichi entre nous. Il effectua un vif bond en arrière en ayant pris une impulsion sur le sol ce qui le mit hors de porté de ma lame noire et rouge. Kev' Adams dirait sûrement "It's agacing" à ce moment exact mais moi je gardai mon sang froid et j'attendis de voir s'il enchaînerait avec une quelconque contre attaque dans le but de montrer mon potentiel, heureusement pour moi et pour ma grande flemmardise, ce ne fut pas le cas. Au lieu de ça, il se contenta de me dire d'y aller plus franchement tout en effectuant une petite série de mudras. Sûrement préparait-il une quelconque défense ou autre, ça ne me dérangeait pas, quand quelqu'un forme une défense il suffit de la réduire à néant, en tout cas, c'était ma façon de penser, chaque jutsu possède un point faible petit ou grand, il suffit de le trouver pour défaire la technique.

Pas mal tout ça ! Mais tu peux faire mieux, je le sens. Alors vas-y, donne toi à fond, n'ait pas peur pour moi ! J'encaisserai sans broncher, je suis un Jônin après tout héhé.

Il semblait être fier de son rang, je trouvais ça complètement futile, le rang ne fait pas la réelle valeur d'une personne, au contraire ça pouvait le pervertir, beaucoup de gens se laissent distraire une fois qu'ils acquièrent de nouveaux rangs, ils ne veulent plus que continué de monter en grade ou en notoriété dans le village, alors que c'est tellement mieux de rester soi-même je trouve, être simple et innocent d'Esprit, il n'y a rien de plus sensationnel que cela je trouve. Tout le monde pensait à de grandes choses alors que moi je ne pensais qu'à vivre au jour le jour car je me suis toujours dis qu'on ne sait jamais de quoi le lendemain est fait, c'est ça qui est magique. Cela nous permets de vraiment apprécier la vie à sa juste valeur, mais plus je parlais à des shinobis, plus il me semblait que j'étais très différente d'eux, est-ce que c'est mal ? Dois-je changer pour leur ressembler afin de rester dans ce village ? Tout autant de question dont j'aurais peut-être jamais de réponse, c'est pour cela que je me prenais pas la tête. Enfin bon, je lui répondis quand même au bout de quelques minutes pour qu'il ne prenne pas de gros vent par ma faute. Cependant je forçai la dose d'ironie pour cette fois voir sa réaction.

Quelle perspicacité, vous avez trouvez ça tout seul ? Je vois que le rang de Jônin se trouve encore loin de moi vu votre niveau.

N'attendant aucune réaction de sa part, je fis une amorce de mouvement pour le lui faire comprendre gentiment, surtout pour lui faire comprendre que j'allais arrivé. En effet je levai déjà mon bras tout en le regardant bien dans les yeux, bien dans son oeil plutôt désolé, Puis d'un mouvement habile de mon poignet je fis tournoyer Kikansetsu autour de ma main puis serra le poing presque aussitôt sur sa garde alors qu'il avait seulement fait un 180, de cette façon, malgré mon poing levé vers le ciel ma lame regardait le borgne elle aussi. Après cet humble mouvement effectuer je murmurai juste un mot de façon assez audible afin qu'il puisse l'entendre.

Hakairyoku

Pendant que je murmurai ce mot mon bras était déjà dans sa descente en direction du sol où il se planta assez profondément juste devant mes pieds, une fois ceci effectué je donnai un coup de pied juste en dessous de la bague qui séparait la lame de la garde du Katana le sortant du sol et l'envoyant en direction du borgne la garde la première. Alors qu'il arrivait presque à la même hauteur du jeune Jônin, je mis un pied devant moi et me retrouvai déjà ma main gauche sur la garde du sabre alors qu'il se trouvait à ma droite. Je ne sais pas s'il eut le temps de me voir courir jusque celui-ci vu le cours temps que cela m'a pris de franchir la si courte distance qui nous séparait jusque là. Une fois la Katana empoigné dans ma main gauche je me retournai brusquement, mais sans bouger mon bras gauche, pour regarder dans le même sens que lui, me trouvant ainsi dos à lui. Cependant la vitesse de mon mouvement créa un souffle qui souleva la grosse corde finissant comme un pinceau et l'envoyant ainsi valser dans la tête de Yoru, ce qui le bouscula sur sa droite. Et alors que je tenais Kikansetsu dans ma main qui se trouvait maintenant à notre droite, j'effectuai un petit mouvement de recul, tout en l'abaissant, avec mon bras, qui fit élancé le fer de ma lame vers ma gauche dans mon dos, et donc en direction de son torse au niveau de ses abdominaux.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/yuhi.yuki
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Une balade explosive. [PV Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une balade explosive. [PV Yoru] Une balade explosive. [PV Yoru] EmptyDim 24 Juin 2012 - 4:17

« Quelle perspicacité, vous avez trouvé ça tout seul ? Je vois que le rang de Jōnin se trouve encore loin de moi vu votre niveau. »
« Et ouais, c'est ça un ninja de rang supérieur ! Mais t'en fais pas, avec ta lucidité, tu pourras bientôt essayer ta chance pour trouver une promotion dans un Kinder Surprise si tu veux ! »
Tout allait se passer vite. Et très franchement, Yoru n'en avait que faire. En réalité, il attendait ça. Depuis son annonce, il envisageait de voir Kaede à fond dans ses capacités. Autrement cet entraînement n'aurait servi à rien. En tout cas, bien qu'il désirait voir son antagoniste féminine se battre à fond, il ne voyait pas très clairement ses intentions. La demoiselle usa comme demandé de ses sabres. Elle fonça à nouveau sur son adversaire, Kikansetsu en main, agitant ce dernier pour produire une brève rotation. Yoru esquissa un large sourire carnassier. Son jutsu n'allait pas tarder à faire effet. Mais avant ça, il préférait voir ce qu'avait préparé son adversaire, histoire de profiter du spectacle. La demoiselle, poing serré, annonça d'un léger murmure peu audible le nom de son jutsu: Hakairyoku. Après avoir planté son sabre au sol, la donzelle s'en servit comme point d'appui pour se propulser à toute allure sur son senseï d'un jour. La combinaison était bien pensée: avec sa vélocité, doublée par la technique formée auparavant par la série de sceaux manuels, Kaede multipliait ses chances d'atteindre sa cible. Armant le bras, elle s'apprêtait à toucher Yoru avec son sabre. Sa vitesse était non-négligeable. L'impact serait important, pour un unique toucher. Pour autant, Yoru resta statique, et se contenta de lâcher simplement:
« Kitai no Roketto. »
Le corps du Ryūzoji généra alors des fumerolles de toute part. C'était l'une des rares fois que Yoru appliquait sa technique à un usage général. Habituellement, il se contentait de se servir de ce jutsu à une zone précise de son corps: son dos, ses jambes, et pourquoi pas ses bras. Ici, exceptionnellement, il revêtait un halo de vapeur décuplant de façon générale sa vitesse. Ainsi équipée de cette armure d'onde gazeuse, le jeune homme esquiva de justesse le sabre de Kaede. Si auparavant, il s'était contenté d'un simple bond en arrière, cette fois le quidam ne fit pas dans la dentelle. En effet, tandis que la pointe du katana arriva à proximité du Lutin, ce dernier apposa à toute vitesse sa paume sur son autre poignet. Il fit de même avec son autre main et son autre poignet. Entre nuage de vapeur et éphémère nuage de fumée, deux shurikens fūma firent leur apparition. Le borgne en saisit un par la main droite, et fit basculer l'étoile de fer imposante contre la lame de Kikansetsu. Le choc fut bref, tandis que quelques étincelles coururent entre les deux surfaces métalliques. Sans son aura de vapeur, Yoru n'aurait pas eu la vitesse mais aussi la force de parer le coup de Kaede. Pour autant, il n'eut pas bougé d'un cil. L'occasion de placer une petite remarque sarcastique pour "motiver" la demoiselle.
« C'est tout c'que tu peux faire ? Même une gonzesse frappe mieux que ça ! »
Et il agrémenta sa satire d'un rire guttural, léger, tandis qu'il recula à toute allure. Sa vitesse était cinq fois plus importante qu'à la normale; elle ne pouvait donc en aucun cas se retrouver en difficulté contre le boost de vitesse de Kaede qui doublait la sienne. Le borgne prit ainsi quelques mètres de distance avec la donzelle. Dans chaque main se reposait un shuriken géant. Yoru avait l'habitude de manier de tels projectiles. Depuis la bataille de Hai no kuni, il n'en avait plus peur. Avant de passer aux choses sérieuses, le Lutin Fou tint à agrémenter la séance d'entraînement d'une note plus… guerrière.
« Hey Kaede-san, tu t'souviens de mon Nindō ? Le Shishi Hakutō ? Et bien tu en as eu à l'instant un bref échantillon. Mon Nindō se résume en un adage religieux, dont le sens est le suivant: se battre toujours à fond, contre n'importe qui. De cette façon, je serai toujours au meilleur de ma forme, et pourrai surpasser mes limites plus facilement en tenant compte de mes capacités poussées à leur maximum. Maintenant, je vais monter le niveau, pour approcher de ce que j'appelle mon Nindō dans sa forme la plus pure. »
Il avait conclu sa dernière phrase sur un ton plus posé. Il y avait de quoi. Ces ultimes mots étaient révélateurs des intentions du blondin. Celui-ci fit parcourir un flux de chakra Raïton dans son shuriken géant droit. Un moulin de lumière ambrée se créa alors au creux de la dextre du shinobi. Un simple contact avec la partie tranchante de l'étoile à quatre branches suffisait désormais à couper net une pierre. Verrouillant du regard la silhouette harmonieuse de la Kogo, Yoru était prêt à passer lui aussi à l'offensive. Mais pour l'heure, ladies first !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Syracoti
Informations
Messages : 96
Rang : C

Une balade explosive. [PV Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une balade explosive. [PV Yoru] Une balade explosive. [PV Yoru] EmptyDim 24 Juin 2012 - 8:56

Alors que je venais d'effectuer un enchaînement encore inédit et créer à la seconde il le bloqua d'une facilité déconcertante avec un simple Shuriken géant, mais je ne le laissai pas me décontenancer, je connais tous mes jutsus et sais m'en servir à leur plus haut niveau, il n'y a donc pas de quoi m'inquiéter, du moins pas pour le moment, chaque jutsu à son point faible et ce n'est pas un Shuriken qui va me déconcentrer, et quelque soit sa taille. Au moment où il bloqua mon arme il fit une petite remarque sarcastique.

C'est tout c'que tu peux faire ? Même une gonzesse frappe mieux que ça !

J'eus alors un grand sourire aux lèvres, et alors que son Shuriken venait de bloquer mon Kikansetsu je pris vaguement appui sur son arme comme si mon Katana faisait partie intégrante de mon corps et fis un petit saut de recul tout en tournant, je retombai un peu plus loin à ma position initiale d'avant la première partie de mon enchaînement, tout semblait se dérouler pour le mieux, il venait de reculer c'était parfait. Il me lâcha cependant une longue tirade qui eut vite fait de me faire bailler pour exprimer mon ennui, enfin, c'était plutôt une provocation.

Hey Kaede-san, tu t'souviens de mon Nindō ? Le Shishi Hakutō ? Et bien tu en as eu à l'instant un bref échantillon. Mon Nindō se résume en un adage religieux, dont le sens est le suivant: se battre toujours à fond, contre n'importe qui. De cette façon, je serai toujours au meilleur de ma forme, et pourrai surpasser mes limites plus facilement en tenant compte de mes capacités poussées à leur maximum. Maintenant, je vais monter le niveau, pour approcher de ce que j'appelle mon Nindō dans sa forme la plus pure.

Il venait de finir son monologue alors que de mon côté, d'un geste abrupte du poignet, je fis tournoyer mon sabre dans les airs pourtant il avait l'air de ne jamais tomber vers le sol, j'en profitai donc pour faire une petite série de mudras puis inspirai légèrement mes poumons pour recracher dix petites pétales de feu, tout en rattrapant mon Katana par sa garde dans ses multiples tournoiements, je savais que ça ne l'atteindrait pas vu la distance que nous nous étions forcés de mettre en nous. Cachée derrière mes pétales de feu, j'eu le loisir de lâcher mon Kikansetsu vers le sol afin d'effectuer une autre série de mudras que je finis rapidement grâce à mon Idou Shunji, je pris cette fois-ci une longue inspiration en prenant beaucoup d'air dans mes poumons, puis baissai mon torse vers le sol et crachai un petit trait de flammes rentrant directement dans un trou au sol. Quand soudainement mon Hakairyoku s’extrayant du sol juste sous les pieds de Yoru et que se fut suivi dans la seconde par une énorme boule d'environ dix mètres de diamètre. Ça y est je l'ai eu, mon enchaînement venait d'aboutir, quelque soit la vitesse d'un ennemi une seconde n'est pas suffisant pour esquiver quand l'attaque est une surprise, surtout quand on avait les deux mains prises comme lui. J'eu un sourire satisfait, je ne sais pas s'il s'y attendait à celle là sachant que toutes mes offensives précédentes n'étaient que feintes afin d'aboutir à cette fin, même si cela ne m'aurait pas déranger qu'il se fasse planté un peu plus tôt.

Et voilà le travail, ça c'est que j'appelle du haut niveau. C'est juste dommage que mes techniques ne fassent pas plus de dommages que ça.

En effet, je ne connaissais que trop bien l'efficacité de mes techniques et savais donc qu'il s'en sortirai avec quelques brûlures mais rien de plus. Cependant, lui qui voulait voir mon niveau avait été servi pour le coup. Même moi je devais avouer que j'aimais ce nouvel enchaînement créer à la demande, après il me restait plus qu'à savoir ce que lui en pensait. Je m'assis en tailleur par terre.

Pour ma part j'ai rempli la part de mon contrat, j'ai fait ce que tu m'as demandé donc je m'arrête là.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/yuhi.yuki
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Une balade explosive. [PV Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une balade explosive. [PV Yoru] Une balade explosive. [PV Yoru] EmptyDim 24 Juin 2012 - 21:13

Rustic Asia by Tekken 6 on Grooveshark
L'ambiance était détendue, comparée à d'autres fois, mais aussi orageuse. D'une part, les deux combattants s'affrontaient dans une rivalité amicale et sain, sans chercher à détruire l'autre. En même temps, d'autre part, ils exprimaient toute leur puissance. C'était assez étrange, pour un combat d'une rare violence. Il n'y avait pas de sang certes, pourtant on ressentait à travers les mouvements des deux protagonistes de ce duel l'agressivité de chacun. Dans le cas de Kaede, c'était certainement son instinct animal, et ses liens avec le félin le plus rapide du monde qui la rendait ainsi. Mais du côté de Yoru, ce dernier n'avait rien d'un Gekei. Rien de naturel, rien dans ses gènes n'induisaient à la véhémence. C'était sa Folie en réalité qui, au fil du temps, avait stimulé son goût pour la guerre. Yoru appréciait ce combat. Il appréciait la détermination et le sarcasme qu'éprouvait la Kogo au cours de ce duel. Mais il était temps d'en finir, du moins en ce qui concernait cette mise en bouche.

Pour faire, Yoru avait sa petite idée en tête. Le mieux dans tout ça, c'était qu'il n'avait plus rien à faire. Tout lui était servi sur un plateau d'argent. Il avait tout à sa disposition. Il ne lui restait plus qu'à agir. Dans un premier temps, il fut légèrement surpris par la première attaque de Ninjutsu: le Hōsenka no jutsu. Une corolle de feu déboula droit sur le borgne. Il se contenta de s'attendre au pire. Ce n'était pas dix pauvres pétales ignées qui allaient l'intimider aussi facilement. Par ailleurs, avec son Kitai no Roketto, le jeune homme pouvait aisément éviter l'attaque au dernier moment. Ce Ninjutsu de type Katon n'avait donc pas beaucoup d'importance aux yeux du borgne. En revanche, ce qui suivit, le Gōkakyū no jutsu, risquait de poser un léger problème. En effet une imposante sphère de flammes succéda à la dizaine de projectiles incandescents. La première attaque n'était donc qu'une diversion destinée à rendre inévitable la seconde qui la précédait de peu. Mais avec le recul, qui imposait au Lutin Fou d'éviter cet assaut de feu ?
Il ricana, et traversa le déluge de flammes.

Shurikens géants en main, il se faufila entre deux projectiles, et affronta de plein feu - c'était le cas de le dire - l'orbe massif que formait la deuxième technique de la Gekei. Le feu craignait Yoru. Il se dissipait à son contact. Par quel miracle ? Tout simplement le halo de vapeur qui entourait le jeune homme. La vapeur éteignait le feu. C'était peu connu, mais pourtant, quand on dit avec évidence que l'eau éteint le feu, c'est en réalité la vapeur qui fait tout. En effet, grâce à sa densité plus importante que l'oxygène de l'air alimentant le feu, la vapeur prive le feu de son comburant. Ce qui se passa lorsque Yoru traversa les flammes confirma cette propriété physique. Le feu n'affecta à aucun moment le jeune homme. La vapeur en revanche faiblit, c'était normal. Quoiqu'il en soit, ce fut un Lutin flamboyant qui arriva face à la Kogo, sourire narquois au coin des lèvres. Malgré sa réussite évidente, sa technique de rang élevé avait été annulé par la demoiselle. Essoufflé, Yoru dissimula derrière son allure de vainqueur tous les stigmates de l'épuisement. Puis il se retourna, constata l'étendue des dégâts de Kaede sur le terrain, et répondit rapidement à ses vantardises:
« Du haut niveau ? Haha, me fais pas rire, pour que ça soit du niveau tout court, faudrait au moins que ça me fasse des dégâts. D'autant plus que je n'ai ni utilisé de techniques défensives, ni de techniques d'esquive, même si j'aurai pu le faire. »
La terre dévastée quelques mètres au loin derrière contrastait avec cette affirmation. Néanmoins, même si une technique peut dévaster un terrain entier, elle n'est que peu utile si elle ne parvient pas à blesser un quelconque adversaire.
« Pour ma part j'ai rempli la part de mon contrat, j'ai fait ce que tu m'as demandé donc je m'arrête là. »
Elle n'avait pas tord. Yoru avait demandé un petit échauffement pour le début, pas de se battre à mort. Le jeune homme désactiva de fait son Rakurai no Eiri, et désinvoqua ses deux armes.
« Effectivement, tu as rempli ta part, bien que tu n'aies pas réussi à m'atteindre. On dira que la pauvre pelouse de derrière en train de flamber à cause de ton assaut de feu suffise à avoir mon approbation. Maintenant, on va rentrer dans le vif du sujet. Pour commencer, tu vas te concentrer pour réguler dans ton corps un flux de chakra rapide et constant. Après quoi ça sera plus facile de t'enseigner un jutsu, vu que tu seras plus ou moins "préparée" à l'exercice. »
Histoire de patienter, le ninja de Kiri fouilla la poche de sa veste. Après quelques instants de recherche, il dégota son fameux zipo. Le soleil rendait la surface argentée du briquet éblouissante. Le temps que Kaede se décide à répondre, à agir, ou même à faire les deux en même temps, le Kirijin joua à ouvrir, allumer, puis fermer son briquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Syracoti
Informations
Messages : 96
Rang : C

Une balade explosive. [PV Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une balade explosive. [PV Yoru] Une balade explosive. [PV Yoru] EmptyLun 25 Juin 2012 - 10:35

Alors que je venais de m'asseoir j'eu le temps d'entendre ses perfidies sortir de sa bouche afin de tenter de m'offusquer en tentant, une une fois de plus, de me provoquer. Mais il rata vu que pour ma part, je n'avais pas besoin de faire plus. Et lui fit part du fait que je ne continuerais pas le combat. Il approuva avec un petit monologue qui me va me faire réagir avec beaucoup d'amusement.

Effectivement, tu as rempli ta part, bien que tu n'aies pas réussi à m'atteindre. On dira que la pauvre pelouse de derrière en train de flamber à cause de ton assaut de feu suffise à avoir mon approbation. Maintenant, on va rentrer dans le vif du sujet. Pour commencer, tu vas te concentrer pour réguler dans ton corps un flux de chakra rapide et constant. Après quoi ça sera plus facile de t'enseigner un jutsu, vu que tu seras plus ou moins "préparée" à l'exercice.

Je laissai éclaté un grand fou rire, entre sa provocation de tout à l'heure et maintenant ça y est je ne tenais plus, ne pouvant plus m'empêchai de rire je me laissai donc portait par celui-ci quelques minutes, il avait le sens de l'humour au moins c'était une qualité que je ne pouvais pas lui ôter. Voyant qu'il ne voulait plus me voir à l'épreuve je me levai tout en riant de très bon cœur et posa la main sur Fennikusu en lui faisant un vif geste de la tête pour le lui faire regarder.

Si j'aurais voulu te toucher, ce n'est pas la technique dont tu t'es servi qui aurait pu m'en empêcher. Après on remet ça si tu veux ça ne me pose pas de soucis si tu continues de me sous estimer comme cela, c'est toi qui finira par subir des dégâts et non moi. Je connais mes capacités et mes jutsus, et quelque soient les tiens si tu me dénigres tu en paieras le prix.

Pendant que je parlais j'eu tout le loisir de le voir sortir un zipo et sa cigarette, quand à moi, je rengainai mon sabre de son fourreau, j'aurais pu le tuer en feintant l'abandon, ce gars et si crédule que ça prend une nature comique, j'aurais peut-être dû lui montrer mes réelles capacités mais c'était trop tard maintenant que je n'avais pas fais le jutsu auquel j'avais pensé. Je n'ai pas un grand répertoire de techniques et c'est d'ailleurs pour ça que je suis, mais il me donnait tellement envie de lui donner une monumentale leçon, c'était vraiment plus fort que moi avec lui. Alors c'est ça les fameuses forces spéciales de Kiri, le Misuto, voilà qui avait de quoi les dénigrés à mes yeux mais je préférai ne pas en tenir compte. Je me souvins de ce qu'il m'avait demandé dans sa précédente tirade que j'avais écoutée d'une oreille distraite. Un flux de chakra rapide et constant, ça doit être comme mon Enten, une technique dont je me servais rarement à cause de son inutilité totale à mes yeux, mais je savais toutes fois m'en servir à la perfection, alliant mes pensées à mes actions je plaquai mes deux mains l'une contre l'autre avec deux doigt de chaque main vers le ciel.

Après un premier essai je me rendis compte que c'était plus compliqué que de propulsé mon chakra jusque dans mes deux fines lames, mon corps était beaucoup plus grand, c'est donc normal que ça soit un peu plus dur. Je m'assis en tailleurs tout en gardant la position de mes mains telle quelle. Me concentrant sur la répartition de mon chakra dans tout mon corps je maintenais alors celui-ci à un niveau constant de rotation, instinctivement je transformai mon chakra en chaleur à cause de la nature de mon chakra puis décollant mes deux mains qui étaient jusque là collés l'une à l'autre je me redressai sur mes deux jambes. M'avançant de quelques pas en direction de Yoru je posai la main sur son avant bras pour lui faire ressentir la chaleur de mon corps qui était dû au maintiens de mon chakra. Il y avait une petite part de sadisme de ma part dans l'accomplissement de ce dernier geste mais j'étais encore tellement amusée de ses derniers discours que je ne pouvais m'en empêcher, après tout c'était lui qui l'avait voulu et non moi.

Est-ce que là c'est bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/yuhi.yuki
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Une balade explosive. [PV Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une balade explosive. [PV Yoru] Une balade explosive. [PV Yoru] EmptyMer 25 Juil 2012 - 4:54

Incroyable et original. Tels furent les mots pouvant décrire cette séance d'entraînement. Non pas dans la mesure où ce bref combat avait été impressionnant, du fait de la variété de techniques le composant, mais bien par le contexte. Entrainé dans ces lieux à cause d'une prétendue tentative de voyeurisme à la fenêtre, il avait fini par faire un petit combat d'échauffement pour tester les compétences de la kunoïchi. Cette dernière avait joué la vantarde et contourner les instructions initiales du Lutin Pourpre. Mais ce qui au final avait le plus troublé Yoru, c'était la réponse de la kunoïchi à sa dernière tirade. Digne d'une gamine, la demoiselle avait éclaté de rire suite à l'énoncé de Yoru, demandant suite à un léger remballage de s'échauffer pour l'apprentissage d'un jutsu. Depuis tout à l'heure, le borgne commençait à avoir quelques doutes au sujet du comportement de Kaede. A présent, il savait dorénavant que la demoiselle se foutait royalement de lui. Un fait qu'il n'appréciait pas vraiment, et qu'il réprima pourtant. Au lieu de ça, il préféra s'attarder davantage sur la séance d'entraînement, histoire de remettre les choses au clair.

Ou plutôt, non, pas encore. Avant ça, il y avait cette réponse de la part de la zoomorphe féline. Un mélange de raisonnement et de menace qui suscita le rire chez le borgne. A son tour, ses zygomatiques cédèrent sous le rire. Un éclat de rire franc, légèrement bruyant, mais surtout presque en écho à celui de la demoiselle. Vengeance ou simple moment de détente, le Lutin au Futton n'était plus le beau parleur ou bien le sérieux senseï de tout à l'heure. Le Lutin revêtait ici toute la puissance de son surnom, se gondolant en courbant l'échine. Sa posture accentua la force de sa risée, tandis que son rire se prolongea encore pendant de longues secondes. Le blondin, avec sa cigarette dépassant de ses lippes, manqua de s'étouffer, tant les propos de la Kogo le firent ricaner. Suite à cette maigre période de rire, l'entraînement put reprendre. Yoru s'était finalement grillé sa cigarette, et entre deux lattes, il observait la progression de la kunoïchi. Évidemment, en bon aspirant ninja du village, elle n'avait pas réussi du premier coup la demande de son senseï du jour. Cela n'étonnait pas le borgne: Kiri ne s'était pas faite en un jour après tout ! Au fil des tentatives la demoiselle changea de posture, adopta une nouvelle formation, testa d'autres incantations. Ses essais se voulaient de plus en plus brefs, mais plus efficaces. Cette gonzelle avait de l'avenir et du potentiel, Yoru le sentait. En bon ninja prometteur de base, il avait ce don pour flairer les éléments talentueux du village. Et sa méthode pour dénicher de telles trouvailles se limitait au simple coup du hasard.

Un long moment d'attente plus tard, Yoru sentit une dextre ardente se poser le long de son avant-bras. Kaede se voulait joueuse, et en transmettant l'ardeur artificielle de son corps assoupi à force d'exercices, elle joignit de fait avec justesse le geste à la parole. Sans se sentir menacé par la chaleur de cette dextre, le Lutin Pourpre laissa la douleur tenter de se frayer vainement un chemin à travers sa chair. Mieux, il se saisit de la paume de la demoiselle. Il l'ausculta, tel un médecin, ou même mieux, tel une diseuse de bonne aventure lisant à travers les lignes de la main. Il donnait l'impression de savoir ce qu'il faisait. On le lisait aussi bien à travers ses gestes que sur son visage, concentré sur sa tâche douloureuse.
« A priori, ça a l'air bon, lança-t-il, en se décrochant de la dextre de Kaede, je pense que tu vas pouvoir passer à la suite. Maintenant que tu as ton flux de chakra continu, tu vas essayer de le relâcher soudainement. Par soudainement, j'entends d'un coup, pas brusquement. Je veux que tu fasses ça dans les règles de l'art, je te fais confiance pour ça. »
Dixit celui qui quelques instants auparavant fut contrarié devant une petite pimbêche qui désobéissait aux instructions. Yoru avait certainement enterré la hache de guerre. Il se voulait tout sauf rancunier. Certainement pour installer une relation de confiance stable entre l'élève et son maître, ou plutôt entre les deux ninjas tout court. Histoire de laisser de l'espace à Kaede, Yoru recula de quelques pas, et se grilla une nouvelle cigarette. Une quinte de toux s'empara de lui, tandis que le bout incandescent de son cigare rappela l'aspect éphémère de toute chose. Un peu de poésie dans ce monde de barbares sanguinaires - surtout à Kiri ! - ne ferait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Syracoti
Informations
Messages : 96
Rang : C

Une balade explosive. [PV Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une balade explosive. [PV Yoru] Une balade explosive. [PV Yoru] EmptyDim 12 Aoû 2012 - 12:30

Je venais de mettre quelques longues heures à rassembler mon chakra dans tout mon corps et de le faire tourner dans un flux de rotation constant. Tout cela m'avait pris du temps, mais pas seulement, cela m'avait coûté de grands efforts de concentration, mais surtout, des efforts physique, il n'est pas simple de contenir son chakra dans une petite surface en général, bien que pour moi, cela ne comportait pas de difficultés, cela faisait un moment que je savais le faire, mais contenir le chakra dans une surface aussi grande qu'un corps humain, et surtout ne pas le faire s'échapper, cela avait fait beaucoup de contraintes, et maintenant, alors que je venais de demander à Yoru si là c'était bon, demande accompagnée d'un geste taquin d'ailleurs. Il voulait maintenant que je libère relâche le flux de chakra hors de mon corps, en théorie c'était simple, il suffisait que j'arrête de le contenir dans mon corps, mais en pratique, les risques étaient nombreux, d'un point de vue technique, faire cette opération viderait mes réserves de chakra.. M'enfin bon, s'il me dit de le faire, c'est qu'il doit avoir une bonne raison, alors autant lui faire confiance, après tout, si j'échouais je n'avais que des risques d'y laisser ma peau, c'est pas comme si c'était énorme quoi.
Bon, je vais te faire confiance, et faire ce que tu me demandes, mais prends bien soin de moi une fois que je me serais écroulée, c'est tout ce que je te demande.
Je le vis reculer de ma position et sortir une autre de ses fichus cigarettes. Il attendait visiblement que je m'exécute. Ce que je fis donc. Concentrant encore quelques temps mon chakra à l'intérieur de mon être. Il voulait que je fasse ça dans les règles de l'art, je ne sais pas encore comment je vais m'y prendre, mais ce genre d'argument était pour moi motivant. J'aimais bien faire des choses qui ne tapait pas dans la dentelle. Mais le seul truc qui posait problème, c'est que je ne savais pas trop comment m'y prendre. Je me contentai donc d'accumuler de plus en plus de chakra dans le flux déjà présent. Jusqu'au moment où je décidai que le moment était venu. Écartant mes deux mains, et relâchant ma concentration, je sentis à ce moment précis tout mon chakra sortir de mon corps. Ma vue s'assombrit, des tâches noires apparurent dans un premier temps, puis s'agrandirent progressivement jusqu'à que je ne voie que du noir. A l'extérieur, on pouvait voir une grande vague de chakra faire onduler l'air à cause de la chaleur. Cette vague se propagea jusqu'à dix mètres autour de moi. Cela provoquait une ondulation de l'air sur son passage. L'herbe brunit, de même pour les feuilles des arbres, les troncs eux, se vidèrent de l'eau présent en eux.

De mon côté, encore au centre de la vague sphérique qu'avait provoqué mon chakra, je m'écroulai au sol inerte. Le reste de mon chakra s'échappait de mon moi sans que je puisse faire quoi que ce soit pour l'en empêcher alors que pourtant, j'avais besoin du peu que j'avais encore à ma disposition. J'étais vidée, vidée d'énergie, je ne pouvais plus bouger un seul membre. Cinq interminables minutes passèrent quand je commençai à sentir, des picotements dans mes mains, mes jambes, mon torse, petit à petit, les picotements se provoquaient dans chacun de mes membres. Quelques secondes passèrent après les derniers picotements ressentis, ma vue revint par petits jets de lumières, quand celle-ci se stabilisa, je voyais le torse d'un homme, dans un premier temps je pensais que c'était mon père, mais je me rendis très vite compte qu'il s'agissait en fait de Yoru. Mais reprenant mes esprits à vitesse grand V, je posai la main sur son torse pour me libérer de ses bras, quand j'aperçue alors que ma main était différente, j'avais un tatouage sur mon avant bras et des longs ongles teints de rouge bordeaux. Des doigts, plus animal qu'humain, je remuai un peu pour descendre de ses bras, touchant ainsi le sol sur mes deux jambes. On avait pas bouger, en baissant mes yeux je vis de l'herbe jaunâtre, résultat présumé de mon entraînement. Mais en baissant les yeux, je vis également autre chose, de plus étonnant, une queue blanche entouré d'une bague rouge bordeaux elle aussi. Suivant la queue des yeux pour voir d'où elle venait, je me rendis compte que j'étais nue, et avec un corps largement différent, je hurlai de façon stridente à Yoru.
TOURNE TOI!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/yuhi.yuki
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Une balade explosive. [PV Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une balade explosive. [PV Yoru] Une balade explosive. [PV Yoru] EmptyMar 26 Fév 2013 - 13:39

L'entrainement se poursuivait, et Yoru avait finalement tourné sa veste. Auparavant, il aurait été adepte de la farce, de la vengeance. Un petit jeu, digne de gamineries futiles, que par un simple concours de circonstances l'éborgné avait cessé. Kaede s'était payée sa tête, et en bon Lutin plein d'orgueil, il ne pouvait initialement laisser cet affront perdurer et s'effacer bêtement dans le temps. Maintenant le tandem de Kirijins se concentraient à la réalisation d'un nouvel exercice pour la Kogo, consistant en une accumulation brute de chakra dans le corps de la demoiselle, puis à une soudaine libération. L'expulsion vive de chakra devait créer une onde de choc assez puissante pour donner un support de création de technique à Kaede. Tout en fumant une clope, le cyclope observa donc la demoiselle, rassemblant ses forces pour exécuter la demande de son supérieur. Une fois fait, et vérification faite, il ne lui restait plus qu'à expulser cette énergie précédemment accumulée pour accomplir le souhait du Guerrier.

Le Ryûzoji connaissait plutôt bien ce genre de techniques, en possédant lui-même quelques unes.
La plus faible d'entre elles était le Yugejin Kazakami, une technique de rang D ayant pour objectif la parade de projectiles ordinaires, ou de coups basiques. L'autre, bien plus puissante, se nommait Fusée de Vapeur, et consistait à quintupler la vitesse du Ryûzoji, afin de le rendre redoutable au corps à corps. Enfin, une autre variante, intermédiaire presque aux deux techniques précédentes, permettait au Lutin Psychasthénique de réaliser le rêve de l'homme, l'exploit d'Icare: voler. Toutes ces techniques, d'affinité Futton, se basaient sur le même principe: un violent rejet de gaz aqueux sur une surface en particulier pour créer un phénomène d'action-réaction. En d'autres termes, Yoru en connaissait un rayon sur le sujet qu'expérimentait à l'heure actuelle sa disciple du jour. Et alors que la donzelle se prépara à se lancer, comme un aiglon s'apprêtant à se jeter de la falaise pour expérimenter son premier vol, cette dernière tint à prendre des précautions auprès de son nakama.
— Bon, je vais te faire confiance, et faire ce que tu me demandes, mais prends bien soin de moi une fois que je me serais écroulée, c'est tout ce que je te demande.
— Pas de soucis Kaede ! Mais par contre, fait pas exprès non plus de vider toute ta réserve de chakra juste pour finir dans mes bras, hein ? renvoya Yoru avec ironie et sarcasme.
Après quoi l'Alérion de Kiri recula par précaution, et se grilla une nouvelle cigarette. Dans la mesure où l'escrimeuse parvenait à causer des dégâts de zone, mieux vallait être un peu à distance de cette dernière. Et au moment où son chakra explosa, ce fut une véritable vague de chaleur qui se propagea autour de la demoiselle. Sans plus tarder, l'éborgné prit davantage de recul, observant l'étendue des dégâts. L'herbe fut calcinée, et le mégot qu'avait laissé Yoru — pollueur ! — avait fini en cendres. Cette fois, c'était sûr. La portée de l'attaque atteignit une dizaine de mètres de rayon, au point que même les arbres et feuilles environnantes furent affectés par cette augmentation surprenante de la température.

Lorsque la tempête thermique s'apaisa environ une demi-dizaine de minutes plus tard, Yoru se précipita vers la Kogo, effondrée au sol. Cette dernière avait pas mal… changé. Un corps plus animal, plus bestial, plus… félin. Des griffes au bout des doigts, une longue queue prolongeant le coccyx … Yoru se retint de prolonger la liste dans le détail, mais en bon seigneur, se contenta de venir contre Kaede, et de constater son état. La chaleur ne l'avait pas tant affecté que ça, au contraire, elle se portait bien. En revanche, on ne pouvait pas en dire autant de ces vêtements… chose que la demoiselle, sous ses nouveaux traits félins, tâcha d'exprimer avec une voix bien aiguë.
Tourne toi !
Sans plus tarder, le manieur de Futton relâcha en douceur la gonzelle, et se releva, prenant l'initiative de masquer la nudité de la présumée Gekei. Après tout, une femme qui se transforme avec du chakra pour acquérir des attributs animaux, ça ne peut être qu'une zoomorphe du clan des marais ! Le blondin retira alors sa veste aux teintes océaniques, et restant en chandail, tendit son vêtement, dos contre elle.
— Tiens, prend ça, Miss Neko ! Tu m'avais pas dit pour ton appartenance au clan Gekei d'ailleurs, c'est quoi ton animal, le tigre, le lion, ou juste le chat d'gouttière ?
Avec cet imprévu, Yoru ne savait plus trop quoi penser. A la base, les deux jeunes gens étaient venus pour échanger des coups, pas des vêtements. Mais qu'importe, si cet "échauffement" avait permis à la Kogo, ou plutôt à la Gekei, de révéler sa véritable nature, alors c'était tout bénéf' !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Une balade explosive. [PV Yoru] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une balade explosive. [PV Yoru] Une balade explosive. [PV Yoru] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une balade explosive. [PV Yoru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-