N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Naga Zaki
Informations
Messages : 17

Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd] Empty
Message(#) Sujet: Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd] Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd] EmptyVen 25 Mai 2012 - 20:46

Agité, c’était le mot parfait pour qualifier la journée, entre le nombre de client toujours en augmentation et mon fils qui n’arrêtait pas de faire des bêtises, un véritable carnage. A tel point que j’en avais enlevé mes lunette et que je n’arrêtais pas de fumer. Deux assiette dans les mains, je partis servir des clients qui patientait tranquillement en discutant avec leur voisin qui eux, commandèrent presque immédiatement des bières. Je souris et aller chercher les boissons que je servais à leur tour. Juste après, j’attrapais mon gosse par la peau du cou alors qu’il s’apprêtait à sauter sur un chien afin de le caresser. Un gros chien, magnifique. Mais bon, le client n’allait peut-être pas apprécier que quelqu’un vienne sauter sur son chien surtout que mon fils manquait pas mal de tact. Je souris au maître du chien qui me regardait un peu bizarrement et aller assoir mon fils devant le bar.

-Reste un peu tranquille pour une fois, ou va te baigner dans les sources chaudes.

Il cria de joie, sauta du tabouret sur lequel je venais tout juste de l’assoir et courut prendre ses affaire. Décidément, ce gosse était vraiment toujours actif. De la sueur coulait le long de mon cou alors que je regardais les deux feu de cheminer mourir lentement, oui, je n’allais pas les alimenter. Il y avait beaucoup de client, c’était le milieu de la journée donc pas encore le moment le plus froid qu’il y aurait. L’être humain dégage beaucoup de chaleur, il allait chauffer cette pièce. Sa me ferait à la fois des économies de bois, et en même temps, cela me reposerais. Oui, je n’aurais pas à descendre chercher du bois. Lentement, je me remis derrière le bar en attendant une commande, la salle était presque pleine. Je regardais les clients de toute sorte était présent dans la salle. Il y avait vraiment de tout, depuis les paysans de base, légèrement salle qui prenait un jour de repos pour me rendre visite et qui n’avait pas eu envie de se laver. Au villageois qui avait juste envie de passer un moment loin de chez eux. Jusqu’au voyageur pur et dur qui s’arrêtait ici afin de s’y reposer pendant un certain temps. Je regardais justement l’homme au chien, je ne l’avais jamais vue avant ces deux derniers jours ou depuis qu’il était arrivé, il passait son temps ici. Heureusement, bien que pas vraiment bavard, il n’était pas une compagnie désagréable, juste silencieuse. Son chien venait de temps en temps réclamé à manger et je lui offrais volontiers des os que de toute façon, nous n’aurions pas utilisés. Possédant de court poil noir et doux, il avait souvent la langue pendante comme si il souriait, un chien pour le moins sympathique surtout qu’il n’aboyait presque jamais. Aussi silencieux que sont maître.

Le cuisinier entra a nouveau dans la salle à manger, c’était la cinquième fois aujourd’hui, il ne m’apporter pas de mauvaise nouvelle ou des demandes particulière comme on pouvait le penser, simplement, il m’apporter les verre qui venait d’être laver. Oui, des verres, beaucoup de verre. Sans compter les tasses ou les brocs de bière qui circulait à longueur de temps et en quantité faramineuse. Je soupirais légèrement et le cuisinier sourit en me regardant. Je pris le plateau de verre le posant sous le bar et, prenant un des multiples torchons que je possédais, commençais à les essuyer. Au moins cela m’occuper. Une occupation peut intéressante je dois l’avouer mais bon, on fait avec. Les lunettes posé sur mes cheveux, je m’allumais une cigarette et essuyait les verres un par un. C’était le dixième dont je m’occupais et ma cigarette n’était même pas a moitié finit que la porte s’ouvrit a nouveau. Je levais les yeux afin de regarder cette personne entrer et de savoir a qui j’aurais à faire. Oui, avoir le temps d’examiner son interlocuteur, avoir une idée du type de personne que l’on a en face de soit, j’adore sa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Blayd
Informations
Messages : 47

Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd] Empty
Message(#) Sujet: Re: Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd] Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd] EmptyDim 27 Mai 2012 - 11:09

If you diggin' the mix, feelin' the drugs, if you keepin' it real
If you livin' like thugs, I spit kisses and hugs like forty five slugs ♫

La vie est un long fleuve tranquille... Ils n’ont pas d'autres conneries dans le genre que je rigole un peu? Cela fait une semaine que je dois courir partout pour mon boulot, je n'ai pas eu une seconde à moi. Ce matin, en me levant, mon supérieur m'a remis une lettre du créateur. J'étais assez anxieuse à propos de son contenue, mais je fus soulagée quand je vis qu'il s'agissait là encore d'une simple mission de routine. Je devais apparemment retrouver quelqu'un qui avait porté préjudice à notre commerce. Il aurait volé une dizaine de chemise seulement, les gens sont pathétiques. La tâche s'avérait plutôt difficile en soi, car je n'avais pour seule indication que le pays où il résidait en théorie : Ame no kuni. Sortir de Konoha ainsi alors qu'on est simple genin, c'est déjà pas toujours évident, mais en plus je n'ai même pas son nom! Ah si, j'ai autre chose en fait, il y a ce chien qui était avec lui. Mais je n'ai pas même sa couleur de cheveux... L'épopée risque d'être longue. Il y avait un garde à l'entrée des portes de Konoha, encore un qui allait m'enquiquiner. Il m'intercepta alors que je tentais "le passage invisible" plutôt audacieux. Il m'attrapa l'épaule pour me faire arrêter, un peu énervée je cherchais une solution. Que pouvais-je faire de beau? L'attaquer me ferait passer pour un rebelle qui se croit le plus fort, et je n'ai pas vraiment envie d'avoir en plus une armée à mes trousses.

« Eh bien petite fille, que fais-tu ici?! Dehors c'est dangereux, tu devrais rentrer chez toi. »


Vite, vite, avant que ça ne paraisse louche. Trouvé! Je pris un air triste, les larmes aux yeux, et la voix la plus mignonne que j'avais en stock.

« Voyez-vous gentil monsieur mon frère est très malade, il a besoin d'herbe médicinale qui se trouvent à quelques mètres d'ici. Ma mère ne peut pas s'y rendre, elle veille à son chevet... Je vous en prie monsieur, laissez-moi sauver mon frère! »

Voilà ce que j'entends en disant que mes caractéristiques physiques peuvent être un avantage dans certains cas de figure. Le garde fut attendri et me laissa partir sans faire trop d'histoire. Oui, je le confirme, les gens sont vraiment pathétiques. Je mis rapidement en route, et ne fit que quelques arrêts pour dormir. J'ai la capacité de pouvoir rester des jours sans manger, et sans ressentir la faim. De plus, je n'avais pas énormément d'argent, mieux vaut prévoir l'imprévu. Ame no kuni... Ce pays portait bien son nom. Alors que j'entrais dans le pays, la pluie se mit à tomber en trombe. J'avais une capuche qui avait tendance de faire office de parapluie, mais cette fois il était bien inutile. J’allais être obligée de l'enlever, je n'aime pas ça. Mon visage perlait d'eau, mais je n'avais à ce moment-là pas la moindre sensation de froid. Ma première réaction, fut de trouver un point où dormir au sec. J'allais sans doute rester au pays de la pluie plusieurs jours, il fallait bien trouver un lieu ou résider. Je ne me voyais ni payer pour dormir, ni demander aux habitants de ce village : la communication, moi, c'est pas mon fort. Etant donné qu'il ne fait pas froid mais que mon ennemi actuel se trouve être la pluie, il me semble trouver judicieux de chercher un abris dans les rues voisines. Lorsque je vivais avec mes parents, je construisais souvent des cabanes pour dormir dehors. Mais là, le cas est différent, je n’ai rien. Pas la moindre planche, ou ne serait-ce qu’on marteau et des clous. Je suis dans de beaux draps ! Je finis quand même par dénicher un objet non identifié, ou encore un tas de ferraille, qui pourrait m’héberger quelques nuits. C’était assez inconfortable, mais il faudrait faire avec. Le lendemain de ma première nuit, le temps était un peu meilleur, j’avais passé une nuit atroce et tous mes membres étaient ankylosés. Mon dos me tiraillait et mes jambes me maintenaient à peine debout. Je reflechis quelques instants, pour moi le plus logique était de faire le tour des commerces. Il devait bien acheter à manger non ? Ma première étape fut une auberge, dont le nom me transforma en statue l’espace d’un instant. C’était assez grand et acceuillant, on pouvait voir qu’elle avait du succès également. Je refermai la porte, enlevant ma capuche encore humide de la veille, et m’avançait jusqu’au comptoir de la grande pièce. J’étais tellement petite que je ne dépassais pas celui-ci.

« Bonjour, je voudrais des renseignements s’il vous plait. »


Un chien vint alors se frotter au réceptionniste, la coïncidence ne me frappa pas au début, elle allait le faire après…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Naga Zaki
Informations
Messages : 17

Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd] Empty
Message(#) Sujet: Re: Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd] Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd] EmptyMar 29 Mai 2012 - 14:59

La porte s’ouvrit, lentement, comme si la personne derrière n’était pas presser. Cela devait être le cas malgré le mauvais temps en place ces temps si. Une porte qui s’ouvrit dévoilant un jeune visiteur au sexe indéterminé. Oui, de là ou j’étais je ne pouvais pas vraiment savoir si il s’agissait d’un garçon ou d’une fille. A sa taille, par contre, je lui donnais à peu près 13 ou 14 ans, voir moins. Etrange. Surtout qu’il n’était pas du coin, mais alors pas du tout. J’avais déjà vue pratiquement tout le monde de ma ville d’origine et c’était le lieu le plus proche de l’auberge. Je souriais. La journée devenait véritablement intéressante. Oui, enfin quelqu’un qui n’était pas du coin, il aurait surement des choses à raconter, des nouvelles de l’extérieur. Cela me changerait un peu depuis la visite de cette fameuse personne au chien toujours habillé d’une chemise. A croire d’ailleurs que celui-ci ne possédait que ce genre de vêtement. Je continuais tranquillement à essuyer mes verres, il fallait que je garde à disposition ce qu’il fallait pour servir mes clients. Une voix retentit, une voix qui n’avait pas encore muet, légèrement aigue, celle d’un enfant. Polie, bien élevés mais caché derrière le bar. Je faillis éclater de rire et me pencher légèrement afin de le voir. Enfin la voir puisque de prêt, je remarquais presque immédiatement qu’il s’agissait en fait d’une jeune fille. Certain ne l’aurait pas deviné mais, à force de voir passer des centaines de personne, on finit par voir un peut tout. Et elle voulait des renseignements. De qu’elle type, cela je ne le savais pas mais, dans tous les cas, je pouvais répondre à ces questions. Je parlais de façon à ce qu’elle m’entende mais aussi de façon à ce que tout le monde ne m’entende pas.

-Des renseignements ? De qu’elle types ? Tu préfères en privé ou ici ?

Et oui, en privé, je préfère donner les informations en priver, certaine chose ne doive pas circuler dans la salle, surtout pour que ce bâtiment garde une bonne réputation. De plus je venais de passer au tutoiement, simplement parce que lorsque l’on donne des informations, cela permet un certain rapprochement entre personne. Et je dois dire que vouvoyer une personne qui a plus de quinze ans de moins que moi, cela ne me tente pas. Bien entendue, il faudrait que cette jeune fille fournisse elle aussi des informations, du moins un minimum. Et oui, c’est ce que l’on appelle l’échange équivalent, je ne demande pas d’argent, juste des informations, pas grand-chose en général, je me contente de peu. Un nom, un lieu, quelque nouvelle du monde extérieur. Mais plus j’aurais d’information, plus j’aider ceux qui m’en donner. J’attendis donc sa réponse pour savoir qu’elle genre d’information elle voulait. Oui, tout dépendrait de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd] Empty
Message(#) Sujet: Re: Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd] Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Beaucoup de monde est une rencontre [PV: Blayd]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Ame no Kuni :: Au Marcassin Agité-