N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Youpi, encore un ! [Poste Enterrement : Ouvert à tout les Kirijin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Youpi, encore un ! [Poste Enterrement : Ouvert à tout les Kirijin] Empty
Message(#) Sujet: Youpi, encore un ! [Poste Enterrement : Ouvert à tout les Kirijin] Youpi, encore un ! [Poste Enterrement : Ouvert à tout les Kirijin] EmptyMar 8 Mai 2012 - 18:55



Me voilà, comme à mon habitude à travailler comme un vulgaire rat sur son beau bureau. Que faisais-je aujourd'hui ? Rien de bien original. En effet, ce que je faisais là s'apparentait en tout point avec ce que je pouvais faire hier et ce que j'allais faire demain. Bref, autant dire que cette journée s'annonçait magnifiquement chiante. Oui, autant ne pas se voiler la face, je m'ennuyais ferme, assis dans mon bureau à signer des papiers dont l'utilité égalait la beauté du Lutin pourpre. Mais alors que je continuais de signer des documents d'une moindre importance, quelqu'un frappa à la porte. Sûrement un garde pensai-je. Que me voulait-il ? Encore un entretien ? Ou bien peut-être y avait-il une urgence en ville ? Qui sait...Peut-être était-ce les vieux sages qui – comme à leur habitude – me convoquaient afin de parler de la politique du village et des affaires de ce dernier ? Dans tout les cas c'est assez serein que je demandais à l'homme qui se trouvait derrière la porte d'entrer. Comme je le pensais, il s'agissait là d'un de mes gardes. Celui-ci me délivra un message venant d'une entreprise de croques morts... Le visage sérieux, je pris la lettre que me délivra le shinobi du village caché de la brume. Ma première réaction à la lecture de ce dernier fut de me dire : « Mon dieu, encore un enterrement auquel je dois assister. » Comme si ma journée n'était pas suffisamment morose, il fallait qu'on vienne ajouter l'enterrement d'un dénommé...

Mes yeux parcourent à toute allure la lettre et butèrent sur un mot. Ou plutôt devrais-je dire un nom : Natsukeru. Il ne m'en fallut pas plus pour comprendre de quoi il s'agissait. En effet, il s'agissait là des obsèques de Natsukeru Nai. L'épéiste de Kiri que j'avais tué à la suite de l'entraînement à la guerre que j'avais moi-même organisé. Je me souvenais maintenant...Je l'avais envoyé à mon disciple, Hojo afin qu'il tente de le soigner toutefois il était, selon lui, trop tard. Effectivement, l'Eisei-nin de Kiri n'avait rien pu faire pour ramener à la vie ce pauvre aveugle. Ainsi, il m'avait rendu le corps de Nai après quoi, mes secrétaires s'étaient elles-mêmes chargées de le renvoyer à la morgue pour que l'enterrement puisse avoir lieu le plus tôt possible. Visiblement, c'était pour demain. Après les obsèques de Mahan et d'Encho voici venir celles de l'homme qui fut autrefois le quatrième épéiste. Oui mais voilà, le plus « drôle » dans cette histoire était que contrairement au Shodaime Mizukage ou même au premier épéiste, c'était moi et uniquement moi qui avait tué le Natsukeru. Il n'était pas mort à la guerre, il était mort par ma faute. J'avais beau essayé de l'oublier, cette lettre ainsi que l'évènement qui allait avoir lieu demain – et auquel j'allais forcément devoir assister – étaient là pour me le rappeler. Bien sûr officiellement il n'était pas mort par ma faute néanmoins, moi, je connaissais la vérité.

Les yeux baissés et le visage en décomposition, j'entendis le garde fermer le plus délicatement possible la porte et sortir. Moi dans cette histoire ? J n'avais qu'une envie, celle de m'en aller le plus vite et le plus loin possible d'ici. Et bien figurez-vous que c'est ce que je fis. Oui, je n'allais pas assister à cette enterrement. Pourquoi ? Et bien tout simplement car je n'en avais pas envie. Plus sérieusement, la vraie raison était que je n'avais aucune légitimité à participer à l'évènement sachant que je l'avais en grande partie provoqué. En effet, j'estimais ne pas avoir le droit de venir. C'est vrai quand on y pense ; Est-il décent pour un meurtrier de se pointer aux obsèques de sa victime ? Je ne pensais pas, non. Pour expliquer mon absence, je trouverai bien une raison et si je n'en trouve pas nulle doute que mes assistants en trouveront une pour moi, pensai-je. Toujours est-il que ma décision était prise. Je n'allais pas y aller et cela était irrévocable. Le visage encore plus pâle que d'accoutumé, je quittais mon bureau, demandant au préalable à Katsuo, mon second, de me suppléer pour les deux jours à venir. Ainsi, je quittais mon palais pour me diriger vers la forêt des brumes qui, en cette saison, était encore plus sinistre et froide que d'habitude. Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir faire là-bas ? Et bien je n'en avais aucune idée mais en tout cas, ce lieu représentait pour moi un parfait échappatoire. Rares étaient les personnes qui allaient y faire un tour. À ce titre, j'allais durant deux jours rester ici, relativement loin de Kiri et de l'évènement qui allait se produire là-bas demain.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Youpi, encore un ! [Poste Enterrement : Ouvert à tout les Kirijin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Mizu no Kuni :: Temple de Sanbi-