N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
anipassion.com
Partagez
 

 Aux Armes ! Ah non, rangement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Fuji Ryuuka
Informations
Messages : 63

Aux Armes ! Ah non, rangement... Empty
Message(#) Sujet: Aux Armes ! Ah non, rangement... Aux Armes ! Ah non, rangement... EmptyJeu 26 Avr 2012 - 0:39

Spoiler:
 

S'il y avait bien quelque chose de récurent dans les mission de rang D, c'était leur fâcheuse tendance à être une activité des plus répétitives. En effet, le jeune homme se retrouvait à nouveaux dans les missions type "corvée", ce qui était assez logique quand on y pensait, il n'était que de rang Inférieur. Et puis, il fallait bien que des gens s'y collent, les Genin étaient les parfaits éléments pour ce type de mission car ils laissaient ainsi du temps à leurs aînés, qui pouvaient ainsi mobiliser leur capacité à des affaires plus importante. Et puis après tout, il fallait bien passer par la à un moment, il ne fallait pas sauter les étapes, chaque choses en son temps. Positif de nature, il ne crachait pas sur le fait de se rentre utile, même s'il ne trouvait pas forcément satisfaction à exécuter les corvées des autres, il relativisait, et se disait qu'au moins il se rendait utile. Il prit le chemin de l'armurerie, toujours tranquillement, ayant prit sa marge de temps habituel, il n'avait pas à courir dans les rues du village. Il faisait venteux en ce jour, comme souvent en ce moment, le ciel était couvert, mais aucune pluie ne semblait se montrer. Soit un orage allait éclater, soit le soleil reviendrai tout doucement en fin de journée. Dans tout les cas Ryuuka s'en moquait un peu, il serai surement à l'intérieure toute la journée.

Il arriva dans un quartier commerçant, regroupant à la fois bar, restaurants et vendeurs en tout genre. Il n'eut pas de mal à trouver la boutique, de par sa taille. Ce n'était pas une blague, ce bâtiment était assez conséquent. Une grande façade de Katana à gauche de la porte, et une véritable exposition d'arme de jet en tout genre à gauche, ça annonçait la couleur à vrai dire. Il passa la lourde porte en bois qui faisait office d'entrée, laissant échapper le grincement typique des vieilles bâtisses. Le jeune homme s'avança, et examina les lieux. On sentait le vécu de la pièce, toute les épaisses charpentes du toits étaient apparente, et l'ameublement était assortit d'une même couleur de bois. Ce bois évoquait l'âge, c'était le genre craquelé qui semblait indestructible et instable à la fois. Cet ensemble donnait à la pièce un coté feutré pas désagréable. Peu de lumière filtrait, si ce n'est pas une porte vitrée à l'arrière qui donnait sur une cours intérieure. Le jeune homme s'avança, cherchant le responsable des lieux. Tout était calme, il s'approcha du comptoir, et attendit un peu, n'osant pas vraiment briser le silence. Il regardait les ustensiles qui se situaient derrière le grand comptoir en bois, c'était principalement des couteaux qui semblaient fait pour la décoration, bardés de motifs et de gravures en tout genre. Un bruit lui fit cependant détourner la tête, quelqu'un venait d'entrer de la réserve. C'était un vieil homme, qui devait avoisiner les soixante dix ans, il se tenait un peu courbé, mais semblait plutôt en forme. Son pas était assuré et dynamique. Son visage était marqué par la vie, ses rides étaient surtout marqués autour de ses yeux. Il était en train de polir un couteau tout en marchant. Le vieil homme vit Ryuuka, et lui adressa un sourire.


« Je peux vous aider jeune homme?

- Ah, c'est plutôt moi qui devrait vous dire ça, je me présente, Fuji Ryuuka, je suis ici pour le rangement de l'armurerie.
- Très bien, je suis Takeshi Sanji, enchanté de vous connaitre, suivez moi je vais vous expliquer le travail à effectuer !
»

Eh bien pour une fois qu'il tombait sur quelqu'un d'agréable, ce n'était pas courant dans ce village ! A vrai dire, c'était surtout les Shinobi qui était comme ça, il avait fait un bref résumé des gens qu'il avait rencontré dans son métier, et ce n'était pas réjouissant, beaucoup d'entre eux étaient aigri de la vie ou asociaux...Enfin bon après tout chacun ses problèmes. Ryuuka en avait aussi, mais il gardait le sourire, sinon il n'avancerai jamais, à se morfondre devant les autres ou a jouer les ténébreux...Il suivit le vieil homme vers la porte qui menait à la cours. Ils passèrent la porte, continuant tout droit, menant à une réserve chargée en arme diverses et variées. Au bout, une porte menait à une rue plus petite de l'autre coté. Le vieil homme ouvrit la porte, laissant visible un amas de caisses de toute tailles, toutes marqué de l'écriture "fragile". L'homme le briefa rapidement sur ce qu'il avait à faire. Tout d'abord, mettre de l'ordre dans la réserve, de vieilles armes traînaient avec des neuves, et c'était pour cet homme une perte de temps que de chercher celle qui étaient utilisables. Il devait ainsi faire un tri méthodique, à sa guise. Ensuite, il devrait décharger les caisses qui étaient dans la rues, pour venir emmagasiner tout le chargement dan la réserve, en gardant un élément de chaque type d'arme pour qu'il aille en boutique. L'homme lui demanda un inventaire résumé sur papier, afin qu'il puisse s'y retrouver facilement. Il souhaita bon courage au jeune homme en lui donnant une tape amicale sur le dos, puis s'en alla en boutique.

Au boulot...

Premièrement, la réserve. C'était vraiment un réel foutoir, rien n'était en ordre. Typique chez les commerçants, la fameuse réserve dite "que l'on rangera plus tard". Bien évidemment, ce rangement ce faisait toujours bien trop tard, produisant une perte de temps phénoménale. Des armes étaient entassées ça et la, quand certaines étaient précieusement rangée sur des meubles. Ryuuka procéda dans l'ordre, il se munit d'abord d'un carnet de note, dans lequel il dessina des tableaux en fonction des types d'armes qu'il allait ranger. Un premier tableau composait les armes à reforger ou réparer, qu'il mettrait sur la partie gauche de la réserve, classés en sous catégorie par type d'équipement, et il fit le même mais concernant les armes vendables qui seraient eux placés sur la droite, laissant ainsi un couloir d'accès entre les deux portes. Il se mit ainsi au travail. Il devait dégager d'abord le coté gauche, entassant un peu tout de l'autre coté, en faisant attention à ne pas abîmer ce qui était utilisable. Puis il procéda par ordre. Un meuble avec casiers bordait un coin de mur, il y mettrait tout ce qui était arme de jet légère. Sur la droite, il utilisa deux tonneau ouvert au sommet pour y placer tout les sabres en tout genre, qui nécessitaient un reforgeage ou un réaffutage, prenant soin de ne pas non plus tout mélanger. Le nombre de Katana étant dominant, il consacra un seul tonneau pour eux, et plaça les wakizashi et autres dans le second. Il nota soigneusement le nombre d'arme que contenaient chaque tonneau et casier, afin de ne pas avoir à le faire ensuite. Tout ce tri lui avait déjà prit pas mal de temps, et il avait encore la moitié du travail à effectuer uniquement pour la réserve. Il prit une petite pause pour boire un peu d'eau, il faisait chaud dans cette réserve peu éclairée, et la poussière qu'il avait soulevé lui séchait la gorge. Il se remit au travail, les ustensiles neufs étaient moins nombreux, et plus facile à ranger. En effet, certains l'était déjà, soigneusement entreposé sur les étagères conçues à cet effet. Les projectiles ne s'agençaient pas de la même manière, de long fils muni de crochets parcouraient le mur. Le jeune homme y accrocha les Kunais et Shuriken de manière harmonieuse, l'esthétique ne comptait pas, mais c'était toujours un plus. Pareillement à tout à l'heure, il nota tout dans son tableau.

Voila, première partie du travail effectuée.

Maintenant, le chargement, et bien sur, il s'était mit à pleuvoir...Et quelle pluie, le genre qui explosait d'un coup et surprenait les passants dans leur activité. Il y avait beaucoup de caisses, et bien sur les caisses ne tenaient pas toutes dans la réserve, il devait ouvrir les chargement, puis se débarrasser des conteneurs. Il fallait gagner du temps, et Ryuuka eut une idée. Il composa quelques mudras simple.


« Mizu Bunshin No Jutsu. »

Une réplique parfaite de Ryuuka se généra à l’extérieur. Le jeune homme avait tiré profit de l'eau qu'il tombait pour faciliter l’exécution de cette technique qui, pour son rang, nécessitait une bonne dose d'énergie. Il allait ainsi pouvoir faire un relais. Ce n'était pas commun d'utiliser ses techniques Shinobi dans ce genre de mission, mais la ce n'était pas une si mauvaise idée, il gagnerait un temps fou. Les deux Ryuuka s'organisèrent, l'un amenant des caisses, les ouvrant et les répertoriant sur le tableau, tandis que l'autre faisait le tri, amenant un exemplaire en boutique à chaque fois, et le plaçant là ou le vieil homme lui indiquait. Il plaçait le reste dans la réserve, coté neuf. Le travail allait décidément plus vite dans ses conditions, qui plus est Ryuuka évitait la pluie, laissant à son clone les conditions un peu précaire des aller retours en extérieur. Néanmoins le travail alla nettement plus vite. Ryuuka rompu la technique, faisait disparaître son clone à l'extérieur, pour ne pas tremper la salle. Il appela le vieil homme pour lui présenter son travail. Il expliqua clairement tout son travail, ainsi que les tableaux qu'il avait accroché au mur près de la porte, afin que l'homme s'y retrouve facilement. Celui-ci semblait plutôt content du travail effectué, il gratifia le jeune homme d'une tape amicale en le félicitant. Ryuuka remercia poliment le gérant pour le compliment, puis prit le chemin de la sortie. Il n'avait plus qu'a aller faire son rapport.

Néanmoins, il marcherai sous la pluie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Aux Armes ! Ah non, rangement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-