N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Mission D - Le chat de l'Aōbake !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Mission D - Le chat de l'Aōbake !  Empty
Message(#) Sujet: Mission D - Le chat de l'Aōbake ! Mission D - Le chat de l'Aōbake !  EmptySam 14 Avr 2012 - 4:20

Yoru était encore un Genin à cette époque. Un aspirant ninja certes, mais un borgne qui avait subis les sévices d'une invasion à Hai no kuni. Son regard à moitié perdu, le jeune homme avait au passage perdu de son éclat, de son innocence, de sa clarté d'esprit. Tant de sacrifices qui conduisirent à faire du blondinet un véritable Lutin Fou. Un ninja solitaire, livré à lui-même. Un adolescent qui désormais allait devoir vivre sans le soutien moral, affectif et financier surtout, de son amoureuse. Pour combler ce vide monétaire, l'aspirant allait donc devoir une fois de plus se lever tôt en vue d'effectuer quelques missions de bas étage. Ainsi prêt pour récupérer un ordre de mission à neuf heures, il se présenta au Palais du Mizukage. Une légère odeur de café parfumait le col de son habit: pour cette journée, Yoru avait mit une pointe d'originalité en buvant son café après s'être lavé. Un fait tout à fait anodin qui pourtant avait sa place dans la société. De nos jours, le moindre détail pouvait être exploité pour en venir à ses fins. Ne réfléchissant guère aux éventuelles conséquences des senteurs qui entouraient son cou, le Lutin Pourpre entra dans l'enceinte du bâtiment et vint la rencontre d'un des conseillers du palais. Le personnage auquel il eut à faire, un vieil homme bien conservé sous sa toge de soie, lui remit en mains propres un parchemin. Selon ses dires, la mission était de rang D, le plus bas que pouvait proposer la hiérarchie des missions, et le commanditaire avait fait la demande très récemment. En retour de cette récente demande, Yoru devait au passage faire vite. Une contrainte à laquelle se plia sans broncher le jeune homme.
« C'est mon devoir de travailler pour Kiri, après tout. Qu'importe le rang, le contenu de la mission, j'ai été formé pour obéir, avait-il prononcé, avec une grande pointe de cynisme, et d'ironie. »
Suite à cette brève entrevue, Yoru quitta le Palais et déroula aux pieds des marches le rouleau contenant la description de la mission. Lisant entre les lignes, le shinobi comprit rapidement de quoi il en retournait: un chat, un maître, une disparition. Il fallait ainsi retrouver ce chat, portant le nom de Shinini, pour le restituer à son propriétaire. Plus bas, dans le parchemin, une note indiquait qu'il n'était pas nécessaire de ramener le félin à son maître: les employés du Palais du Mizukage s'en occuperaient. Tant mieux pour le Genin: cela lui ferait moins de travail à effectuer pour le compte de Kiri, et plus de temps libre consacré à son repos. Observant une dernière fois la récompense offerte par l'accomplissement de la missive, Yoru se mit en route, partant à la recherche du matou à travers Kiri. La tâche serait difficile, d'autant plus qu'en cette journée printanière, le brouillard faisait des siennes: il était difficile de se repérer à plus de vingt mètres, sans quoi, un voile opaque de brume entravait le regard. Dans sa sacoche, le blondinet sortit un rouleau, contenant un petit plan de la ville. Yoru observa alors la carte, et en déduit les principales zones susceptibles de contenir l'animal. Par déduction, puis par élimination, l'aspirant ninja déduit la présence éventuelle du félin dans huit zones différentes de la cité. Difficile d'être partout à la fois se dit Yoru. Pour remédier à ce problème, le manieur de Futton composa au milieu du brouillard quelques sceaux incantatoires. Des silhouettes vaporeuses apparurent alors aux côtés du ninja à la crinière blonde. Petit à petit, les formes gazeuses se personnifièrent pour laisser apparaître des mains, des bras, un torse, et finalement, un visage parfaitement identique à celui du borgne. Cinq clones de vapeur s'étaient donc formés autour du Lutin.

Yoru avait une idée en tête, et il se devait de la faire partager à ses cinq sosies pour s'assurer de la réussite de sa mission. Il désigna donc à tour de rôle un emplacement à chaque clone, expliquant au préalable les instructions. D'abord, inspecter la zone. Puis, selon le choix, opérer de la manière suivante: si découverte du chat, alors il suffisait de revenir au point de départ, en attendant le retour des autres. Dans le cas contraire, il suffisait de finir d'inspecter la zone et d'aller dans un endroit différent, avant de rejoindre la position d'un allié pour le soutenir dans sa tâche. A la manière d'un jeu de plateau, Yoru avait dessiné les cercles représentant les endroits à explorer. Un cercle général englobait les précédents, tandis qu'une flèche indiquait la direction vers laquelle il fallait se diriger en cas de mouvement. Les clones devaient ainsi se déplacer de l'extérieur vers l'intérieur. Un système un peu complexe mais nécessaire lorsque Yoru ne pouvait pas compter sur l'utilisation de matériel radio. Qui plus est, avec un tel plan d'action, il était quasi-certain de réussir son coup. Mais pour y parvenir, il devait déjà partir: il rassembla alors une dernière fois ses cinq clones, et leva sa main en l'air, prêt à donner le signal du départ. Attentifs, les doubles furent prêts à partir, et n'eurent qu'à s'appuyer sur leurs jambes pour émettre une vive impulsion les envoyant à la recherche du félin, une fois l'unique mot prononcé par le vrai Yoru:
« Dispersion ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Mission D - Le chat de l'Aōbake !  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission D - Le chat de l'Aōbake ! Mission D - Le chat de l'Aōbake !  EmptyDim 15 Avr 2012 - 1:54

La patrouille de clones de vapeur et de Yoru s'était ainsi dispersé à travers le village. Chacun était déterminé quant à la capture du chat, malgré le brouillard qui rendait difficile les recherches. Malgré cet aléa du climat, chaque ninja resta motivé, même si l'objectif de la mission n'avait pas cet effet là. Tous savaient qu'ils avaient plus de chance de changer de zone bredouille que de retrouver le dénommé Shinini. Néanmoins, l'union fait la force, et de par leur nombre, les probabilités de retrouver le félin augmentèrent. Ainsi, un premier clone se lança en direction des quartiers commerçants. A cause de la brume, la foule était moins présente qu'habituellement. Un bon point pour faciliter la recherche de la sosie du borgne. Le clone en question fouilla donc le long de l'avenue, explorant à chaque fois les moindres recoins, fouillant même dans les poubelles, en cas que l'animal se serait amusé à s'y cacher à l'intérieur. Le double du blondinet, tout comme le reste de la bande aux mêmes traits, ne désirait en aucun cas négliger le moindre détail. Une infime erreur, un simple oubli suffisaient à compromettre la réussite de la mission. Quitte à perdre du temps dans sa zone d'action, le clone chargé de chercher à travers les quartiers commerçants du centre-ville repassa plusieurs fois dans les ruelles, afin de s'assurer que l'animal n'était pas ici. Au bout d'un quart d'heure de vaines recherches, le clone en vint à l'évidence et comprit qu'il était dorénavant inutile de rester plus longtemps ici. Il tira alors sa révérence à la brume l'ayant encombré dans ses actions et fila en direction de la zone qui lui était la plus proche: les quartiers résidentiels.

Un deuxième clone l'attendait là-bas. Tout comme son homologue, il avait fouillé les quartiers à la recherche du chat fugitif. Cette fois-ci, les recherches furent plus efficaces, d'une part grâce au soutien du premier clone, d'autre part grâce à une présence bien plus réduite de la foule. Les gens étaient généralement chez eux, pour une majorité de séniles, ou bien dans le centre-ville, pour une grande partie des travailleurs ou des jeunes. Pour le coup, il allait falloir chercher jusque sur les toits des habitations, afin d'être certain d'avoir ratissé la globalité de la zone. Quitte à déranger le voisinage, à s'attirer quelques plaintes, il fallait en arriver là. Yoru ne voulait en aucun cas négliger un quelconque endroit des zones de recherche. Explorant plusieurs ruelles, longeant des allées de pavillons, de pagodes, le binôme de clones quitta la zone bredouille. Le chat n'était pas ici, une fois de plus. Ils rejoignirent alors un troisième clone, qui fouillait au niveau des terrains d'entrainement, qui après une dizaine de minutes se déplaça ailleurs... le petit jeu de plateau à échelle du village dura une bonne heure, avant que les quatre clones se rendirent au quartier général du Misuto - unité spéciale de Kiri. Là-bas, le quatuor de sosies put remarquer que leur maître les attendait, clope en main. Étrange pour un shinobi envoyé en mission de fumer. Paisible, serein, et presque peu tracassé de son objectif de mission, le borgne observa ses progénitures de vapeur arriver devant lui, tirant un coup au passage dans sa petit cigarette. Les quelques clones restèrent muets devant le fumeur, qui émit un léger panache de tabac volatile dans l'air.
« Je vous attendais, se contenta de déclarer le Ryūzoji. »
Sans faire attendre plus longtemps ses créations Futton, le Genin désigna le sommet d'une pagode, limitrophe avec le repère du Misuto. Suivant du doigt le borgne, les clones comprirent la cause de cette attente placide. Shinini était bien là, et il venait d'entamer une petite sieste réparatrice sur le rebord du toit d'une maison de style traditionnelle. Un novice en matière de capture d'animal aurait pu clamer la fainéantise de Yoru, qui se contentait d'attendre la venue de ses camarades afin qu'ils exécutent le travail à sa place, mais c'était sans rappeler une notion importante. Seul, le Genin n'aurait aucune chance contre le chat qui aurait vite fait de filer avant que le shinobi arrive sur place. Il fallait encercler le félin, puis s'en saisir. C'était aussi simple que ça, mais cela nécessitait tout de même un minimum de personnes pour exécuter ce plan des plus sommaires. Acquiesçant donc le sous-entendu du Lutin Pourpre, les quatre clones suivirent ce même borgne. La petite bande entoura alors le toit de l'habitation proche du quartier général du Misuto. Progressivement, et à l'aide d'une dose de chakra dans la plante des pieds, le groupe de Lutins escalada les murs afin de se retrouver le plus près possible de l'animal allongé sur le rebord du toit. Lentement, mais sûrement, ils observaient tous de leur unique oeil valide le chat, qui pouvait à tout moment décider de mettre les voiles. C'est pourquoi Yoru, le vrai, le seul, l'unique, se faufila avec plus de discrétion en direction de Shinini. Il désirait être celui qui attraperait le chat et mettrait par conséquent fin à la mission. Ses sosies ne seraient que des acteurs passifs de la capture de l'animal.

Lorsque la fine équipe fut à distance suffisante du chat, tout se passa très vite. Le chat était tranquillement installé sur le toit, peu soucieux des quatre clones qui l'entourait. Cependant, quand l'un des clones vint sauter pour saisir le félin, et que les trois suivirent, Shinini se sentit agressé. Alarmé des mouvements de ses potentiels ravisseurs, il effectua un vif bond en direction du quartier général du Misuto, où il avait trouvé un coin en hauteur, à l'abri des clones, où se poser. Ce qu'il ne savait pas en revanche, c'était que le vrai borgne attendait exactement cette réaction, et que ce même faux cyclope surgit de l'ombre du toit. Le Genin suivit alors la course du petit mammifère et le saisit en plein vol.
« Je te tiens ! »
Atterrissant en finesse sur ses deux pieds - comme l'aurait fait habituellement le chat qu'il tenait - le blondinet esquissa un léger sourire de satisfaction. Il tenait enfin ce vilain chenapan qui miaulait et se débattait entre ses bras. Serrant fort contre lui - sans pour autant l'étouffer - l'animal, il empêcha ce dernier de fuir et surtout de le griffer, voire de le mordre. Il jeta alors un bref coup d’œil à ses clones, avant d'exécuter un unique sceau incantatoire de la main. Le quatuor de sosies disparut dans un voile de vapeur qui se mêla rapidemment à l'épais rideau de brume de Kiri. Sa mission accomplie, Yoru n'avait plus grand chose à faire devant le repère de l'unité spéciale de Kiri: il tourna les talons et prit alors la direction du Palais du Mizukage. Là-bas, il remit en tant que ninja satisfait l'animal aux mains d'un des conseillers du bâtiment. Lors de la remise du chat aux autorités, on ne lui raconta en aucun cas que Shinini était la propriété du Nidaïme Mizukage en personne. Cela paraissait une évidence pour les gens du Palais. Du moins, seulement pour eux, puisque Yoru ignorait totalement que son collègue à oreilles pointues possédait un chat. Quoiqu'il en soit l'homme en toge remercia pour ses services le Kirijin, tandis que ce dernier rentra chez lui avec la récompense et l'obligation de constituer un rapport de mission. Au vu de la quantité de pièces reçues par la mission de Yoru, il n'y avait pas à ronchonner quant à la rédaction du rapport: il n'y avait qu'à voir le contenu de la bourse bien pleine que tenait dans sa main le borgne pour comprendre que le travail qui lui avait été donné n'était plus trop une lourde tâche pénible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mission D - Le chat de l'Aōbake !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: QG du Misuto-