N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Kazeshoshi
Informations
Messages : 304

[NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin Empty
Message(#) Sujet: [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin EmptyLun 9 Avr 2012 - 0:37

Ce jour-là, il s'était aventuré à un autre endroit. Ce n'était pas dans les montagnes de Kumo qu'il était allé se balader, mais au-delà, plus loin dans le pays de la Foudre. Pris d'une impulsion soudaine, il s'était éloigné du village bien plus qu'il ne l'aurait dû. Il n'était pas censé s'absenter sans prévenir, comme il l'avait fait, mais peu lui importait. Il ne pensait pas que les répercussions pour un manquement si anodin seraient vraiment lourdes. Personne ne lui tiendrait rigueur d'être parti explorer le territoire que Kumo était censé défendre. Il était parti sans réel but, juste histoire de se balader une nouvelle fois dans la nature. Il avait eu le sentiment, le matin même, au moment du départ, que son chemin allait être long. Quel chemin ? Bonne question... Mais puisqu'il devait en être ainsi, Kaze avait décidé de se déplacer continuellement à l'aide des coups de vents qu'il provoquait, ou non. Il savait qu'il allait prochainement se voir assigner une mission, qu'il devrait accomplir avec le reste de son équipe, et s'entraînait donc, sans en avoir l'air, à se déplacer rapidement de manière continue sur des longues distances. Une histoire d'endurance ; il voulait pouvoir utiliser son atout sur le long terme. Dans le cas d'un combat interminable, mieux valait pour lui qu'il puisse encore se montrer surprenant après une heure à plein régime. Pour ça, il avait encore de la marge. Il devait continuer à se forcer, essayer de repousser ses limites actuelles. Il savait que ça ne viendrait qu'avec l'entraînement et l'expérience, alors autant s'y mettre le plus tôt possible, à savoir dès qu'il en avait l'occasion - notamment, quand il se baladait.

Ses déplacements finirent par le porter jusqu'à la lisière d'un bois. Le sol était jonché des feuilles qui commençaient à tomber des arbres, annonciatrices de la venue de la prochaine saison, l'automne. Le ciel grisé, nuageux, semblait se noyer jusque dans l'horizon, renforçant cette impression omniprésente de changement de saison. Le climat n'allait plus être le même, à présent. La météo changeait, capricieuse, et n'offrirait plus des jours chauds et ensoleillés aussi fréquemment que lors des quelques mois précédents. Pour Kaze, cette saison était sûrement la plus agréable, notamment car elle représentait l'abandon de la nature par les humains - donc d'autant plus d'occasions pour lui de trouver la solitude dont il avait besoin. La plupart d'entre eux n'aimait pas le climat automnal ; la pluie les rendait malades plutôt que de simplement les rafraîchir, et il semblait que le ciel se contentait de refléter la couleur de leurs cœurs, eux qui n'aimaient tout simplement pas cette période de l'année. Lui n'avait pas vraiment de préjugé, de phrase idiote ou de dicton stupide pour exprimer ses sentiments vis-à-vis de cette saison qui pointait le bout de son nez. Non, il n'arrivait pas à trouver des mots décrivant de manière acceptable ce qu'il ressentait en fonction de son environnement. Cependant, il savait que, si la forme changeait, cela n'importait que peu pour lui. Au final, ça restait la nature... Le calme.

Cependant, récemment, nombre de ses expéditions solitaires avaient débouché sur une rencontre, et ce avec des personnes toutes aussi bien différentes qu'intéressantes. Il y en avait de tous genres ; des jeunes et des vieux, des timides et des arrogants, des naïfs et des vicieux. Non pas que cela le dérangeait – bien au contraire, il trouvait même que tout se passait plutôt trop bien de ce côté-là -, mais simplement que maintenant, il s'attendait presque à croiser quelqu'un à chacune de ses balades. Il ne mit que quelques minutes à constater qu'il avait raison. Après avoir avancé par à-coups sur une certaine distance, esquivant les arbres avec agilité, le Genin s'arrêta subitement. Il avait entendu, non loin de là, le bruit typique d'une personne qui se déplaçait, apparemment à une vitesse qui équivalait à peu près la sienne. Intrigué, non pas par la présence d'un inconnu, mais surtout par sa vitesse et sa trajectoire, le jeune homme s'arrêta, commençant à rechercher cet individu dans les environs. Ce n'était pas chose aisée ; il n'était pas réellement à l'aise en matière de repérage. C'était d'ailleurs un handicap qu'il comptait annihiler au plus vite. Travaillant sérieusement sur le sujet, il espérait qu'il serait bientôt capable repérer ses cibles de loin, afin de pouvoir élaborer des stratégies qui reposeraient sur des données encore plus précises que ce qu'il avait l'habitude d'utiliser. Mais il coupa court à ses considérations pour, chose dont il n'avait vraiment pas l'habitude, ouvrir lui-même la discussion en appelant à voix haute.


"Hé, je sais qu'il y a quelqu'un... Tu voudrais pas te montrer un peu ?"

Comme d'habitude, il ne s'attendait pas à se faire attaquer ; il était malgré tout sur ses gardes – on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Dentô Nobuyoshi
Informations
Messages : 23

[NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin Empty
Message(#) Sujet: Re: [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin EmptyLun 9 Avr 2012 - 2:14

    -Embrasse bien ta sœur et sa fille pour nous surtout !
    -Oui, et fait attention en rentrant mon fils.

    Sac en bandoulière, de dos son salut nonchalant lui donne l’air détaché. Pourtant un sourire bienveillant étire ses lèvres ; Il n’a pas revu ses parents d’puis des mois, presque une année, le plaisir n’en est qu’plus grand d’être en permission. Les quelques jours passés dans les montagnes l’ont ressourcé, il est paré pour retourner se civiliser. Perdant son temps en contemplation, son œil s’plait à mater les couleurs changer dans les arbres : De vertes leurs feuilles passaient à l’orange rougeoyant, illuminant les environ comme un bûcher funéraire à l’honneur de l’été. La vie ne quitte pas la nature, elle explose en feu d’artifice étincelant sur lequel les gouttes et l’soleil s’répercutent en un tableau plaisant.
    Heureux d’être encouragé ainsi par sa seconde mère –c’la notre à tous, c’d’un pas léger que le Ninja s’en va sur les longs sillons. Il descend d’la montagne, les paysages s’transformeraient rapidement après le fleuve à son pied, vers l’bois aux nuages. Sa cigarette fumant laisse une empreinte dans l’air à sa suite, une marque à l’odeur de nicotine et d’réglisse. Un truc profondément puant qu’il est l’seul à supporter : Faut croire qu’être bouseux à ses avantages, on fait plus gaffe à des détails vitaux pour l’citadin.

    Ses parents n’ont toujours pas zyeuter leur petit-fils, il faut dire qu’le temps s’prête pas aux excursion prolongées : Les pluies recommençaient à baigner la montagne dans dix centimètres d’flotte, et le p’tit fleuve devenait impraticable. La nature elle vous donne jusqu’au jour ou ça la gonfle, et là plus rien ne reste, elle emporte tout ; Et personne n’peut rien contre son égémonie, st’une puissance implacable.
    L’pont qui traverse est souvent défoncé, trempant à moitié dans les eaux boueuses et foutrement pas engageantes du pays. On y accède par un p’tit chemin bordé de talus et d’ronce sur d’la terre battue et rabattue, gelée la moitié de l’année.
    Arrivant sur place par un chemin d’traverse, l’pont encore écroulé lui donne des envies de meurtre : y’a pas un connard plus zélé que l’autre capable d’réparer s’foutu édifice une bonne fois pour toutes ?

    Grimpant dans un arbre, il s’jette sur un bloc d’pierre dépassant des eaux tortueuses, et traverse via un chêne penché sur les flots. Restant dans les hauteurs, Nobu en profite pour s’déplacer via l’réseau l’plus performant de l’foret. Les branches craquent sous son passage, certaines cèdent et lui d’mande du doigté : Il faut savoir s’appuyer sans y glander trop longtemps, sinon ça risque d’péter.
    L’habitude prend l’pas sur la difficulté, et c’est avec un savoir faire d’orfèvre qu’il se balade à présent dans la foret, les troncs allant en s’épaississant plus ses pas l’mène vers Kumo.

    S’arrêtant sur un des plus massif, il sort une sèche tout en ayant un drôle d’pressentiment.

    "Hé, je sais qu'il y a quelqu'un... Tu voudrais pas te montrer un peu ?"

    C’pas que l’envie lui en prend mais bon… Il brille pas par son impolitesse. Son briquet crache une flamme qui grille sa clope.

    - Lève les yeux mec, qu’il lui dit d’un ton posé, les pieds pendant dans l’vide à quelques mètres d’son interlocuteur.

    Il l'détaille : Tenue SM d'sortie et cheveux blanc, l'autre à l'air assez impassible. Encore un Ninja, si jamais l'éclat argenté réflétant l'soleil aurait pu l'tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kazeshoshi
Informations
Messages : 304

[NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin Empty
Message(#) Sujet: Re: [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin EmptyMar 10 Avr 2012 - 19:35

Un craquement. Une pierre. Une flamme. Crépitement, fumée, inspiration. Silence. Expiration. Fumée qui s'envole, perdue entre les arbres. Voix qui s'élève. Elle vient d'au-dessus. Il est la. C'est ce qu'il disait. Non... Non, il disait autre chose... Il lui disait de lever les yeux... A quoi bon ? Cela ne changeait rien. Quelle chance... Ou pas ? Ainsi, on est plus réceptif à la nature. Ainsi, on peut trouver la paix. Les pensées se bousculent. La réflexion est lente, confuse. C'est une sensation étrange. Ah, tout redevient net. L'ordre s'installe à nouveau, quelqu'un a allumé la lumière. Tout remarche. Ce qui s'est passé ? Aucune idée, mais tout va bien. De la sueur qui coule dans le dos, le long de la tempe. Quelques frissons légers. Un moment d'absence. Mais tout va bien.

L'autre personne se trouvait juste au-dessus de lui, assis sur une branche. Un garçon... De son âge, peut-être ? Des vêtements déchiquetés, ou presque, de longs cheveux presque coiffés, ou pas, une plaque de métal dans laquelle était gravé le symbole de Kumo. Un autre shinobi. D'où pouvait-il bien venir ? Il avait l'air bien seul et peu chargé pour partir ou même revenir de voyage. Alors, qu'en était-il ? Il ressemblait plus à un type qui connaissait pas trop mal le coin, comme si se déplacer dans les arbres était naturel pour lui. Avait-il l'habitude du trajet ? Où allait-il ? Il n'y avait pourtant rien à proximité de la ville, les bourgades les plus proches étaient à trois heures de marche. Il descendait des montagnes ? C'était peu probable, l'après-midi était à peine entamé. Quoique...

Le shinobi qui s'était arrêté à son appel semblait avoir tout son temps. Il attendait, perché sur sa branche, profitant de sa clope – une roulée, j'espère. Cette fois, Kaze était celui qui avait ouvert la bouche en premier et provoqué le dialogue. Il allait donc devoir improviser puisqu'en réalité, il ne savait pas vraiment pourquoi il avait interpellé un type qui n'avait rien à voir avec lui. D'autant plus que ce n'était pas son but. Il se prenait à faire le premier pas maintenant... Bah, il n'y avait pas vraiment de mal à cela.


"Excuse-moi, je t'ai un peu agressé, déclara-t-il au jeune homme perché sur un ton aimable. Je m'attendais pas vraiment à croiser quelqu'un... A cette heure, les gens ont mieux à faire que de se balader. Il s'arrêta un instant, puis reprit sur le même ton. D'où est-ce que tu viens ? Il n'y a pas grand chose à faire par ici... Tu reviens de mission, peut-être ?"

Kaze s'arrêta, de peur de perdre sa tête s'il continuait à la pencher si lourdement en arrière. Il la remit normalement, bien droite sur ses deux épaules, puis, en un coup de vent, sauta sur un tronc, puis un autre pour finalement se poser avec douceur sur une branche proche de son interlocuteur, à une hauteur décemment semblable. Il se rappela alors qu'il avait oublié quelque chose de fondamental.

"Au fait, j'm'appelle Kaze... Et toi, c'est quoi ton nom ?"

Une entame étrange. Il ne se méfiait pas du tout. Ce mec respirait le calme. Rien à voir avec qui que ce soit d'autre. En fait, si, peut-être. Mais il n'en était pas sûr. Doute. Confirmation prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Dentô Nobuyoshi
Informations
Messages : 23

[NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin Empty
Message(#) Sujet: Re: [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin EmptyMar 10 Avr 2012 - 22:33

    La terre battait à l’unisson d’un même cœur. Sourde, la pulsation vient d’en bas, remonte par les troncs et s’dissipe dans l’espace par les feuilles. Toute la nature semble s’éveiller d’un long sommeil. Ou bien tombe-t-elle dans un lent engourdissement ? Les insectes montent le long des branches sous un soleil humide, timide rayon usé par son voyage. Les nuages flottent paresseusement le long du ciel et descendent sa voute sans que personne ne le remarque. Toute la nature battait son rythme avec tant d’indolence et d’insolence, tant de désintérêt, que tout semblait plus calme ici.
    Sa fumée montait mollement. Une sorte de velours aromatique descendait dans sa gorge. Il en expire une douce brise grisâtre. Son œil s’tourne vers l’horizon tandis que le Ninja montait. Naturellement, il lui tend une cigarette sans lui d’mander son reste. Nobu ne répond pas tout de suite, il contemple.
    Le calme avant la tempête. Un instant de répit, un repos qui glisse sur tout ceux qui savent en profiter. Fermant les yeux, il hume l’air l’tarin au vent. Debout, les bras levés. Un illuminé. Un satané illuminé. L’genre d’mec qui faut pas suivre. Son chemin est trop alambiqué d’toutes, tu t’perdrais en route. Bohème. Six lettres pour tout un art d’vivre : S’laisser guider par les occasions et les moments qu’on a paumé, par l’vent qui pousse et dévie la trajectoire, par les gens qui vous parle, qui vous battent, qui vous déteste ou vous aime.
    En faire sa force ? Il n’y croyait pas au départ. Pour lui on a un tous une voie tracée, quelque part. Plus ou moins large, on bat son pavé pour mieux connaître la sauce avec laquelle on sera bouffés. Parce qu’au final y’a que ça. Survivre. Son idée, bien ancrée au fond d’son crâne : On a tous une puissance latente, une force sous notre peau, qui attends. Notre sang la charrie. Il la transporte un peu d’partout jusqu’à ce qu’on sache l’utiliser.
    Maintenant il s’dit que toutes ses rencontres et ses déambulations, pérégrinations de toutes sortes lui ouvrent un monde nouveau. Et lui permette de voir là ou il mettait les pieds. Son chemin n’en était pas un. C’était tout au plus un sillon le long d’une falaise, un truc escarpé à t’écorcher les doigts et à t’faire tomber à la première occas’.

    Il ouvre les yeux, l’satané illuminé. Un sourire un plus.

    -T’en fais pas, c’est pas l’important, qu’il commence.

    Il balaye l’espace du bras, l’soleil qui frôle les cimes s’répercute sur les gouttes qu’emmaillent les feuilles. L’tout brille, l’tout chatoie réellement. On croirait de l’or liquide venu s’déposer là, rien que pour eux. La foret s’éveille. Les bruits s’font plus fort, les craquements, l’vent dans les arbres. Tout. Elle englobe tout et n’laisse jamais rien au hasard la nature.
    Elle est pas soumise, comme les zhommes, à s’foutu destin et à s’foutu coup de dé.

    - Profite, qu’il termine, tirant sur sa clope.

    Et tendant la main ses yeux anthracites sont deux gemmes brillantes, comme si voyant ce spectacle pour la première fois, il lui offre.

    - Nobu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kazeshoshi
Informations
Messages : 304

[NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin Empty
Message(#) Sujet: Re: [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin EmptyVen 13 Avr 2012 - 16:06

C'était un sentiment étrange, deux choses contraires qui s'entremêlaient, se confrontaient, presque, dans son esprit. Il était comme désemparé, ne sachant pas s'il devait insister ou juste se taire. Il était simplement certain d'avoir compris. N'était-ce pas la première fois que ça lui arrivait ? C'était clair, limpide. Et Nobu n'avait pas eu besoin de s'exprimer longuement pour le lui faire comprendre. Il y avait deux ressemblance entre eux : ce point commun, et l'importance qu'ils y accordaient. Au final, c'est comme s'ils étaient pareils, non ? Cette question en ramena une autre à son esprit. D'où venait-il ? L'envie de demander à voix haute devint immédiatement irrésistible. Mais, avant d'ouvrir la bouche, il repensa à un unique mot que l'autre shinobi avait prononcé. « Profite ». Après tout, il avait raison. Tous deux semblaient être d'accord que c'était ce qu'il y avait de mieux à faire. Sachant cela, autant se retenir de parler. Il ne put cependant s'empêcher d'ajouter quelques mots.

"Ouais, j'suis d'accord..."

Il glissa le long de la branche, de manière à se rapprocher du tronc qu'il utilisa pour s'adosser. Il ferma les yeux. Nobu était de bon conseil. La chaleur du soleil était agréable, ses rayons transperçaient le feuillage par endroits. Il entendit des oiseaux chanter un instant, perçut le battement de leurs ailes lorsqu'ils s'envolèrent. Le vent berçait les branches dans un léger soupir, faisant légèrement bouger la cime des arbres. Kaze le sentait caresser sa peau tout en l'entendant murmurer à travers la végétation. Une sensation d'allégresse. Un sourire presque rayonnant apparut sur son visage, rajeunissant ses traits. Il ressemblait plus à un enfant, à présent.

Les yeux toujours clos, il garda le silence, espérant qu'il prolongerait ainsi cette plénitude dont il pouvait profiter inlassablement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

[NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin Empty
Message(#) Sujet: Re: [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Bois Nuageux-