N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 [PV : Ori] Admiration ou haine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Samui Mahan
Informations
Messages : 374
Rang : Kir

[PV : Ori] Admiration ou haine ? Empty
Message(#) Sujet: [PV : Ori] Admiration ou haine ? [PV : Ori] Admiration ou haine ? EmptyMer 12 Oct 2011 - 2:04

C’était un jour faste à Kiri : le soleil brillait de milles éclats alors que le ciel s’était débarrassé de tous les nuages présents laissant visibles un bleu éclatant, scintillant donnant un aspect luxueux et paisible au village. Du haut de son palais, le Mizukage observait les alentours tandis qu’une brise fraîche souleva sa chevelure blanche rafraichissant sa peau qui absorbait la chaleur du soleil. Ses yeux fermés, il savourait ce moment qui était des plus rares car en temps normal le brouillard et l’humidité régnait en ce lieu réputé pour être sombre et lugubre… En levant ses paupières et laissant sortir un léger soupire il vit une cascade au loin dont la beauté ne pouvait être égalé…

Malheureusement, les affaires devaient reprendre et il ne pouvait se prélasser plus longtemps… Il descendit quelques marches d’un pas lent et ouvrit une porte qui laissa retentir un long grincement dans l’étroit couloir menant à son bureau dans lequel il s’occupe de toute l’administration. Arrivé dans la pièce, il tira légèrement une chaise équipé de roues et s’assit lourdement dans celle-ci laissant échapper un second soupire plus long prouvant sa lassitude à devoir remplir des tonnes de papiers n’ayant ni queue ni tête… Malgré tout, il était très organisé pour un jeune de 18 ans et savait parfaitement ce qu’il faisait. La vitesse à laquelle il triait ses dossiers et les ranger sans même regarder l’ordre montrait qu’il était doté d’un espace ergonomique propice à ses attentes.


« Une fois que ça c’est fait, je vais m’aérer un petit peu… »

Il mit ses paumes de main sur son visage et ferma les yeux un léger instant. Instant qui dura près d’une heure puisqu’il s’endormit sans même s’en rendre compte… La tête posait sur son bureau, un fin filet de bave coulait le long de sa joue avant de retomber sur son bureau… C’est d’ailleurs ce qui le réveilla en sursaut, souriant légèrement du ridicule de la situation… Il se montrait comme un Mizukage respectable alors qu’il bavait tel un bébé sur un des meubles administratifs du village… Si quelqu’un l’avait vu, sa réputation n’aurait plus lieu d’être, pensa t-il… Faisant abstraction de cette situation gênante, il se poussa avec ses jambes et se leva faisant craquer ses membres les uns après les autres avant de sortir prendre l’air.

Il ne savait pas où il allait : seul ses pas le guidait vers une destination lambda. Comparé à tout à l’heure, la sieste lui avait fait beaucoup de bien et il marchait déjà avec plus de charisme digne d’un chef de village. Quelques minutes après, il se retrouva devant un bâtiment massif où une gueule de poisson faisait office d’entrée avec trois grandes queues qui semblaient s’écraser sur le sol prêt à tout écraser sur son chemin. Les murs étaient parsemés de torches pour illuminer le terrain mais au vue du temps d’aujourd’hui, les responsables du temple n’avaient guère pensé à allumer ces bouts de bois. Le Mizukage resta debout devant ce temple durant plusieurs minutes pensant à l’attaque de ce démon à 3 queues qui fut l’objet de l’unification des clans et à la création de Kirigakure No Sato


« Bien qu’il est la cause du chaos, il fut tout de même celui qui me permit d’arriver là où je suis actuellement… »

Les bras croisés dans son dos, il continuait de scruter le temple à la fois remplit d’admiration et de haine… Il ne savait que penser du démon à 3 queues mais il fit quand même construire ce monument car Sanbi est l’emblème du village, celui qui représente Kiri…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Seki Kahei
Informations
Messages : 374
Rang : C

[PV : Ori] Admiration ou haine ? Empty
Message(#) Sujet: Re: [PV : Ori] Admiration ou haine ? [PV : Ori] Admiration ou haine ? EmptyMer 12 Oct 2011 - 15:48

[PV : Ori] Admiration ou haine ? Tsuki-musics.62168661.2502549343.2

Fondamentalement, c'était à cause de ses yeux qu'Ori se retrouvait seule dans un temple. Il faut dire que ses yeux avait quelque chose d'ensorcelant, d'un violet pâle pailleté d'or ou d'argent selon le temps. Pris seuls ils étaient magnifiques, mais ensemble ils composaient un regard difficile à soutenir. Le fillette aimait ses yeux en général, symbole de sa différence et de son unicité. Mais avec ce soleil éclatant elle les haïssait. La réverbération de la lumière éclatante sur les bâtiment blancs de Kiri l'aveuglait et lui causait de redoutables maux de tête. Elle avait donc du s'arrêter au premier coin ombrageux sur son sur chemin, le temple du démon à 3 queues: sanbi.

Le temple était aussi splendide que le colportait la légende. Rares étaient ceux qui voyageaient pour l'admirer, mais sa beauté était incontestablement à la hauteur de sa réputation. Autant, le palais du kage était étincelant, autant le temple brillait par son architecture. Même si le moment le plus propice pour admirer le lieu de vénération restait au moment du crépuscule quand les moines se préparaient à bouter le feu aux flambeaux. L'intérieur n'avait rien à envier de l'extérieur. Une vaste salle superbement décorée, où un autel avait été érigé.

- Tous sa pour un poisson avec trois nageoires et de longues dents... Pathétique.

Si Ori appréciait le temple pour sa fraîcheur et sa lumière tamisée elle ne pouvait s’empêcher de s'y ennuyer et d'éprouver du mépris envers ceux qui vouaient un culte à Sanbi. L'ambiance feutré du monastère lui donnait même envie de dormir. Insulter les passants qui venaient offrir des sacrifices au démon ne la distrayait que peu de temps. Quant à lire les livres et les psaumes qu'écrivaient les moines pour relater l'histoire de la bête il n'en était pas question. Un ramassis de rumeurs et de conneries tout juste bonnes pour le bas peuple et les naïfs !
La fillette était pourtant bien obligée de trouver une occupation, au moins le temps que le soleil décline dans le ciel. Ori réfléchissait au meilleur moyen de faire peur à un moine lorsqu'un jeune se présenta à l'entrée. Il semblait admirer la statue extérieure, perdue sans ses pensées. Un sourire carnassier naquit sur les lèvres d'Ori. Un pigeon ! Il lui rappelait vaguement quelqu'un mais elle n'arrivait pas à mettre de nom sur ce visage. Il était petit et pas vraiment musclé avec un visage de poupon et des cheveux blancs. Étrange en regard de son âge mais pas moins que la chevelure bleu foncée d'Ori. Sa façon de se tenir et son aura aurait du intriguer la jeune fille et susciter sa méfiance mais l'ennui qu'elle ressentait l'emporta sur toute début de réflexion. Cette fois-ci elle allait tenter une approche originale. La fillette se mit à courir vers lui en hurlant le nom du chien de sa voisine. Le jeune homme parut décontenancé et la regarda bêtement. Ori ne laissa pas démonter et se jeta au cou de l'homme en le couvrant de baiser.

- Tu m'avais manqué Croquette ! Cela fait longtemps qu'on ne s'est pas vu ! Tu deviens quoi toi ?

Des passants qui avaient regardé la scène de loin prirent un air outragé. Ori regarda alors plus en détail l'homme. Ah oui. Elle venait de remettre un nom sur le visage. Samui. Oups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Mahan
Informations
Messages : 374
Rang : Kir

[PV : Ori] Admiration ou haine ? Empty
Message(#) Sujet: Re: [PV : Ori] Admiration ou haine ? [PV : Ori] Admiration ou haine ? EmptyJeu 13 Oct 2011 - 1:10

Mahan observait avec insistance le temple de Sanbi, l’emblème de la personnalité ayant été l’objet de l’unification des clans et de la création du village de Kiri. C’est grâce à son attaque ainsi qu’à la prouesse du Shodaime que ce-dernier avait pu prétendre au titre de Mizukage et qu’il fut par ailleurs nommé à l’unanimité par les conseillers du pays. Immobile devant le temple, il ne cessait de penser à son père mort au combat dans des circonstances étranges… Mahan doutait de la véritable histoire de sa mort mais ne ressentait malgré tout aucune émotion quant au défunt. Il savait que la vie des shinobi était dure et il s’était préparé à toute épreuve, même à la mort de ses proches. Sa mère ? Elle vivait dans l’un des archipels de Mizu No Kuni mais étant Mizukage il pensait que la vie du village était bien plus importante qu’une visite de courtoisie chez sa matriarche.

Avant de rebrousser chemin, il vit une personne courir vers la sortie, à l’intérieur du temple. Seul une ombre était visible mais elle se rapprochait très rapidement de la lumière du jour… Une fois à l’extérieur, Mahan vit une jeune fille très jeune continuer sa course vers lui… Son air ahuri démontrait clairement qu’il s’interroger quant aux actions de la jeune fille qui avait l’air d’avoir la joie de vivre. La fin fut des plus surprenantes puisque la gamine sauta au cou du Mizukage puis lui fit de nombreux bisous… La réaction du Shodaime était complètement différente de toutes les autres… Il avait affaire à un enfant et ne pouvait se comporter comme avec un adulte… Restant de marbre, debout, les bras le long du corps, il attendait patiemment que l’enfant finisse ce qu’elle avait à faire avant de retomber sur ses pieds et s’écarter de Mahan…


« Tu sais gamine, certains serait mort pour avoir osé ce que tu viens de faire… »

Il mit un genou à terre et observa la jeune fille sans émettre la moindre émotion. Il se releva et soupira en se tapant légèrement le front de sa paume de main…

« Je ne t’ai encore jamais vu par ici… Comment t’appelles-tu ? »

A vue d’œil, l’enfant devait avoir une douzaine d’année… Peut-être plus, peut-être moins… L’air sérieux et curieux du Shodaime pouvait intimider n’importe quel autre enfant…

« Est-ce que je peux savoir ce que tu faisais ici ? Ce temple n’est pas un terrain de jeu tu sais… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Seki Kahei
Informations
Messages : 374
Rang : C

[PV : Ori] Admiration ou haine ? Empty
Message(#) Sujet: Re: [PV : Ori] Admiration ou haine ? [PV : Ori] Admiration ou haine ? EmptyJeu 13 Oct 2011 - 1:49

Le rouge lui monta aux joues. Ori se sentait honteuse. Elle avait juste envie de disparaitre quelques centaines de pas sous terre et de ne plus jamais croiser cet homme. Se jeter au cou du kage comme une simple enfant pour quémander un baiser. Et surtout l’appeler croquette. Elle hésita de continuer à feindre de ne pas reconnaitre Mahan, puis opta pour un garde-à-vous et une expression plutôt gênée. Plaider la démence sénile ou Alzheimer précoce ne serait sans doute pas suffisait pour le convaincre.
La fillette recula d'un pas et étudia la réaction du ninja, passant dans sa tête une myriade de scénarios différents.

- Tu sais gamine, certains serait mort pour avoir osé ce que tu viens de faire…

Ori ne put s’empêcher de marmonner un pardon angoissé. Il s'en était fallut de peu et son salut reposait uniquement sur son bas âge. L'homme mit un genou à terre, se retrouvant ainsi à sa hauteur. Il la fixa droit dans les yeux pendant quelques instants, comme pour la jauger. Ori se tenait immobile. Elle avait la désagréable impression de se retrouver embarquée dans une histoire qui la dépassait. Une pensée absurde lui vint à l'esprit. Si ça se trouve il etait en train de jouer à pile ou face pour savoir quel membre il allait m'arracher en premier. Cette pensée, mêlée au stress, la fit sourire. Finalement le kage reprit la parole.

- Je ne t’ai encore jamais vu par ici… Comment t’appelles-tu ? Est-ce que je peux savoir ce que tu faisais ici ? Ce temple n’est pas un terrain de jeu tu sais…

La réverbération de la lumière sur le paysage, et plus particulièrement les bâtiments et la mer, recommençait à irriter les yeux d'Ori. Ses yeux habitués à l'obscurité supportaient tant bien que mal le brusque changement de luminosité. Si elle restait trop longtemps dehors elle finirait par s'évanouir à cause de ses maux de têtes qui la lancinaient de nouveau. Elle devait donc abréger la conversation ou amener l'homme au sein du monastère. Elle décida donc de jouer le tout pour le tout et attrapa la manche du vêtement du kage, qu'elle tira vers l'ombre salvatrice de la porte d'entrée, tout en discutant.

- Je m’appelle Ori, sensei. La lumière me brûle les yeux, je suis obligée de rester à l'abri par ce temps et le temple était le seul refuge à ma disposition. Excusez moi de vous avoir surnommé Croquette. Je tue l'ennui en me jouant des passants. Les livres ne intéressent guère. Ils ne font que relater les épopées de sanbi d'un point de vue complètement étriqué. Au lieu d'étudier les faiblesses et les forces du démon ils ne font que parler de sacrifices pour apaiser sa colère. Et jusqu'à présent leurs sacrifices ne nous ont pas été d'une grande efficacité. Et vous, vous vous intéressez à sanbi ?


Ori le guidait le long des longs couloirs sinueux du temple. Une odeur de bougée, d'encens et de viande en décomposition se fit sentir. Étrangement ce parfum n'était pas trop désagréable et soulagea quelques peu ses maux de tête naissants. La fillette marqua une pause auprès d'une petite fontaine et plongea sa main dans l'eau glacée. Le contact de l'eau fraîche contre sa peau la fini de la revigorer.
Ori avança de quelques mètres encore, jusqu'à ce que le flot de prière ne se fit plus entendre. Alors elle se tourna pour guetter la réaction du kage, mais un jeu d'ombre lui empêcha de distinguer clairement le visage de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Mahan
Informations
Messages : 374
Rang : Kir

[PV : Ori] Admiration ou haine ? Empty
Message(#) Sujet: Re: [PV : Ori] Admiration ou haine ? [PV : Ori] Admiration ou haine ? EmptyJeu 13 Oct 2011 - 2:23

La jeune fille devint rouge comme une tomate suite à la première réplique de Mahan qui fut presque menaçante. Il lui posa même quelques questions concernant sa présence ici et son identité encore inconnu aux yeux du Mizukage qui ne pouvait prétendre connaître la totalité de ses villageois. Suite à quoi elle lui répondit qu’elle s’appelait Ori, et qu’elle était ici parce que la lumière du jour lui faisait mal aux yeux et qu’elle était obligée d’être à l’abri… D’après elle, ce temple était le seul refuge qu’elle avait trouvé pour éviter de se faire brûler ses pupilles… Mais ce qui embêtait le plus le Mizukage était son passe temps qui consistait à ennuyer les passants lorsqu’ils passèrent à proximité du monument…

L’ambiance qui régnait été puéril et Mahan n’était pas à son aise : lui qui était du genre à se montrer digne et honorable, il se retrouvait dans la cours d’enfant, presque dans le bac à sable… Certes, il souhaitait montrer l’exemple mais il y avait des limites, limites qui étaient largement dépassées… La jeune fille m’emmena des dans couloirs sinueux dont l’obscurité devait faire du bien à Ori… L’odeur présente en ces lieux n’étaient pas coutumières… Il faisait frais, ce qui était loin de gêné le Mizukage, mais l’odeur de cadavre chatouiller les narines du Samui qui fronça les sourcils tout en prenant un air encore plus sérieux qu’il ne l’avait au départ…

Fouillant les recoins de la pièce, il vit Ori se rafraichir le visage dans une fontaine proche tandis que Mahan continuait de scruter les environs à la recherche de la source qui était le problème de l’odeur infeste d’une pièce en retrait…


« Je peux savoir d’où vient cette odeur ? »

L’endroit était insalubre et l’enfant devait vivre dans la promiscuité. Il était clair que cet endroit n’était pas adéquat pour une jeune fille de son âge… Où étaient ses parents ? Que faisait-elle de sa vie ? Avait-elle un but ? Une raison de vivre ? Tant de questions sans réponses… Mais Mahan ne comptait pas rester dans l’ignorance est préféra prévenir Ori de son hygiène de vie…

« Tu vies ici ? C’est vraiment sale… Ca pu… Tu n’as rien à faire dans un endroit pareil. Où sont tes parents ? Que fais-tu dans la vie ? … »

Tout cela avait fait en sorte que le Shodaime ne se souvienne pu de la question d’Ori qui demandait s’il s’intéressait à Sanbi… Question qui lui revint en tête lorsqu’il aperçut une photo du démon à 3 queues… Il inspira profondément essayant de ne pas penser à cette odeur de viande en décomposition…

« Si je m’intéresse à Sanbi ? Je pense que mon opinion quant à cette histoire ne regarde que moi. Chacun pense ce qu’il veut, mais tout le monde doit se plier à une règle fondamentale : le respect des biens de Kiri. Ainsi, quiconque osera profaner ce monument se verra être punis ! Et… » Il observa la gamine toujours avec son air sérieux. « Il en va de même pour les personnes de ton âge, sois en consciente… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Seki Kahei
Informations
Messages : 374
Rang : C

[PV : Ori] Admiration ou haine ? Empty
Message(#) Sujet: Re: [PV : Ori] Admiration ou haine ? [PV : Ori] Admiration ou haine ? EmptyJeu 13 Oct 2011 - 12:02

Ori s'agenouilla sur un petit coussin rembourré de duvet et déroula avec lenteur l’écharpe de lin en travers du sol en pierre. Elle en profita pour examiner le jeune homme qui lui faisait face. Malgré sa peur, Ori devait reconnaitre la puissance du Kage. Il se dégageait de lui une grâce quasi féline et une puissance contenue. L'odeur qui se dégageait des sacrifices semblait l’incommoder, pourtant il garda son air autoritaire et réprobateur. Pendant qu'ils discutaient, Mahan tournait lentement autour de la jeune fille, la jaugeait en se frottant la lèvre supérieure avec un doigt. "Discutaient"... pendant que le kage lui faisait passer un interrogatoire en règle plutôt. Son regard ne cessait d'aller d'Ori à la pièce qui lui servait de chambre. Il la questionnait essentiellement sur son mode de vie et se refusait de répondre aux questions de la filette. Ironiquement, Ori n'appréciait pas que l'on critique sa maison. Encore plus que sa maison, elle ne supportait qu'on lui parle de ses parents. Elle n'en avait jamais eu. Lorsque le jeune homme se lança dans un sermon, mérité, la réponse d'Ori se fit sèche et cinglante.

- Je n'ai jamais connu mes parents. J'avais une mère adoptive mais elle est morte. Quant à l'odeur respire par le nez sa ira mieux.

Elle marqua une pause, prit une grande inspiration, et enchaîna:

- Le respect des biens de Kiri... jusqu'à présent Kiri ne rien apporté à part des ennuis. Comment veux-tu que je respecte des bien commun alors que personne ne me respecte, moi. De plus ce temple est une absurdité. Ce n'est pas le démon qu'il faut vénérer mais la mémoire de ceux qui sont morts en l'affrontant. Le simple fait de sacrifier des biens pour ce monstre revient à profaner leur mémoire.


C'était sortie tout seul. Les doigts tremblants, Ori referma le couvercle du coffre au fond de la pièce. Elle ressentait du mal à respirer, comme si l'air était soudainement devenu trop épais. Elle était surement allée trop loin, mais s'excuser maintenant était exclu. Elle décida donc de finir de répondre aux interrogations du Kage. On sait jamais elle aurait peut-être une belle épitaphe. Ori se plongea dans l'admiration d'une photo de sanbi sur le mur en parlant.

- Je vie en rendant des services aux gens de la nuit. Je transmet des messages, des objets. Les ninjas ne s'intéressent jamais aux petites filles.


Elle se mordit la lèvre en disant cela. Aucun ninja à part lui. Elle jeta un regard dans sa direction. Les paupières de Mahan s'abaissèrent légèrement. Elle ne savait rien de cet homme, elle évitait les évènements officiels et la foule en général. Pas étonnant qu'elle ne l'ai pas reconnu du premier coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Mahan
Informations
Messages : 374
Rang : Kir

[PV : Ori] Admiration ou haine ? Empty
Message(#) Sujet: Re: [PV : Ori] Admiration ou haine ? [PV : Ori] Admiration ou haine ? EmptyVen 14 Oct 2011 - 0:41

Les questions que Mahan avait posées à Ori semblaient l’avoir affecter plus que ce qu’il pensait. Celle-ci lui répondit avec froideur et une certaine méchanceté dans l’intonation de la voix, qu’elle n’avait pas connu ses parents et qu’elle eut une mère adoptive qui fut décéder. Elle rajouta que pour l’odeur, le Shodaime devait respirer par la bouche… Sous ces réponses, le Samui resta de marbre, tandis qu’un frisson parcourut tout son corps… Le fait de penser à ce manque de respect, qu’il s’agisse d’une enfant ou non, était selon lui intolérable. Il était d’accord pour ne pas faire de manière, mais il y avait des limites : il avait un certain statut et une position dans la hiérarchie ninja : chose qu’elle ne devait pas oublier.

« Gamine, je suis le Shodaime Mizukage, je possède une certaine place dans la hiérarchie ninja… Je ne suis pas l’homme à faire des manières, mais il y a des limites ! Ces limites là, tu les as largement dépassées… »

Il fronça les sourcils tout en regardant avec plus de froideur qu’avant le blanc des yeux de la jeune fille profitant de ce frisson de colère qui l’envahissait… Soudain, une lueur bleutée fit le tour de son bras avant de geler sur place tout en faisant le prolongement de son bras telle une épée de glace. D’une vitesse digne d’un Kage, il arriva près d’Ori avec la pointe du sabre improvisé au niveau de sa gorge…

« Tu n’es qu’une gamine… Je ne m’en voudrais pas le moins du monde pour éliminer ton genre de personne qui est un frein au village… J’espère que le message est clair, sans quoi je passerais des paroles aux actes. »

Son air indifférent pouvait intimider n’importe qui… Il profanait des menaces envers la jeune fille qui n’était pourtant pas très âgée… Ce n’était pas du sadisme, mais Mahan se devait de faire respecter la justice pour honorer la réputation de son clan dont les échos stipulent la fierté et le reflet de la loi… Tout en continuant de fixer l’enfant, il envoya une légère décharge de chakra dans son épée de glace qui se fissura avant de briser en éclats. Le bruit des morceaux retentit dans la pièce tandis que la tension diminuait de moitié.

« Tu prétends que Kiri n’a apporté que des ennuis ? Tu parles sans savoir. La création de Kiri a renforcé les clans et un lien s’est tissé entre nous. Nous nous battons pour la justice, pour ce qui est bien. Sanbi est l’objet de cette unification. Avant l’attaque du démon, nous étions que des êtres primitifs qui n’étions intéressés que par le pouvoir. Nous faisions couler plus de sang que Sanbi ne l’a fait pour nous punir des bêtises que nous avions pu faire durant cette période. Je ne t’oblige pas à vénérer ce démon, mais je t’explique le fondement de notre village ainsi que le rôle qu’à jouer Sanbi dans cette unification. Sois en consciente ! »

Suite à ces paroles, il reprit sa respiration et avala sa salive avant de reprendre sans laisser Ori placer une autre parole.

« Personne ne te respecte ? Je crois plutôt que c’est l’inverse… En te jouant des passants, en ne respectant pas un supérieur hiérarchique, tu montres que tu n’es pas digne de respect. Nous devrions te rouler dans la boue, mais nous ne le faisons pas. Tu es encore jeune, tu as beaucoup de chose à apprendre. Je suis prêt à t’aider à t’intégrer au village, mais en aucun cas tu ne devras reproduire ce que tu as fait aujourd’hui. Je peux très bien faire mon possible pour te rendre la vie plus facile, mais sache que je n’aurais aucune pitié à te bannir du village si ton comportement ne s’améliore pas… »

Mahan finit sa phrase. Il tourna le dos à Ori et croisa les bras derrière lui. Ses paroles avaient été directes et pouvaient même avoir brisé le cœur de la jeune fille. Mais au vue de ce qui lui était arrivé, il savait qu’il lui en fallait plus pour l’intimider ou lui faire peur. De facto, dans sa tirade, il avait même proposé de l’aider pour s’intégrer au village… Il n’était peut-être pas si mauvais que ça finalement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Seki Kahei
Informations
Messages : 374
Rang : C

[PV : Ori] Admiration ou haine ? Empty
Message(#) Sujet: Re: [PV : Ori] Admiration ou haine ? [PV : Ori] Admiration ou haine ? EmptyVen 14 Oct 2011 - 1:34

Le kage leva la tête et toisa Ori. La fillette se tenait devant lui; raide, figée, elle ne disait mot. Il y eut un blanc de plusieurs secondes. Le calme avant la tempête. Les secondes ne semblaient pas vouloir finir, comme si le temps ralentissait pour qu'elle puisse prendre pleinement conscience de son acte. Puis se fut le déluge. D'une voie cinglante et plus froide que l’hiver le kage lui passa un sermon. Mais ce n'était que le début. Il fit apparaitre un glaive de glace le long de son bras. La lame siffla d'un son presque mélodieux digne d'une symphonie mortelle et, dans dans un bref éclat, se retrouva sous la gorge d'Ori. La jeune eut le souffle coupé par la vitesse d’exécution du geste. Sous l'air enfantin du Kage se cachait un ennemi plus redoutable encore que ce qu'elle pouvait imaginer.

Puis au sermon succéda les menaces, énoncées d'un air indifférent et détaché. La justice aveugle et implacable. Voilà comment résumer l'impression que dégageait cet homme. Soudainement la lame de glace vola en éclat. Un morceau se détacha et entailla la gorge d'Ori qui ne put s'empêcher de sursauter, aussi bien à cause de la douleur que de la surprise. Elle sentit un fin filé de sang couler le long de sa gorge, descendre et se faufiler entre ses habits. Ori recula contre le mur. Ramassée, crispée, sur ses gardes. La terreur, telle une boue glacée, menaçait de l'emporter à tout moment. Elle paralysait ses membres et obstruait sa gorge. Ori se concentra sur sa respiration, comme à la volière. Inspiration, expiration. La peur reflua peu à peu et libéra Ori de son emprise néfaste. Au contraire, source d'adrénaline, elle devenait son alliée.

Mahan reprit la parole mais Ori ne l'écoutait plus. Elle surveillait ses mouvements, prête à s'enfuir au premier moment d'inattention. Mais une phrase retint son attention.

- Je suis prêt à t’aider à t’intégrer au village, mais en aucun cas tu ne devras reproduire ce que tu as fait aujourd’hui. Je peux très bien faire mon possible pour te rendre la vie plus facile, mais sache que je n’aurais aucune pitié à te bannir du village si ton comportement ne s’améliore pas…

Il tourna le dos à Ori et croisa les bras derrière lui. La fillette crut avoir mal entendue. Il lui proposait de l'aide, un rang social même. Il devait y avoir un piège. Personne n'avait jamais cherché à l'aider sans exiger d'elle une contre-partie. Ce fut donc d'une voix totalement détachée qu'elle interrogea le kage:

- Que dois-je faire ?

Le kage ne sembla pas comprendre. Ori soupira.

- Pour mériter ton aide ? Que dois-je faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Samui Mahan
Informations
Messages : 374
Rang : Kir

[PV : Ori] Admiration ou haine ? Empty
Message(#) Sujet: Re: [PV : Ori] Admiration ou haine ? [PV : Ori] Admiration ou haine ? EmptySam 15 Oct 2011 - 1:07

Les paroles du Mizukage venaient de calmer la jeune fille qui fut visiblement surprise de la réaction impulsive de son interlocuteur. A la fin de ses tirades, Mahan lui proposa même son aide pour s’intégrer au village… Il ne savait pas comment il allait s’y prendre, mais le fait d’être quelqu’un proche du Kage était en soi une façon de s’intégrer puisque les villageois vont avoir un certain respect envers la jeune fille qui pourra alors vivre normalement. La seconde chose qu’il devra régler, c’est sa sensibilité au soleil qui va être un frein à son épanouissement…

Ori n’était pas dupe et posa la bonne question : que devait-elle faire pour mériter l’aide du Shodaime ? Celui-ci se retourna pour lui faire face et observait les environs avec un air nonchalant montrant qu’il réfléchissait…


« Que dois-tu faire pour que j’accepte de t’aider ? Il me semble pourtant avoir été clair sur ce point. Premièrement, tu devras respecter les gens et les biens de Kiri pour que je puisse avoir une meilleure estime de toi. Deuxièmement… » Il s’arrêta de bouger puis continua de réfléchir… « Tu en sauras plus en temps voulu. »

Le Mizukage avait encore des affaires à régler concernant un événement majeur au village qui allait avoir une répercussion sévère sur la hiérarchie ninja. Un examen Chûnin allait avoir lieu et la présence du Shodaime était obligatoire puisqu’il s’était porté volontaire pour accueillir les pays voisins au sein du village. Beaucoup de chose était à préparer et il se devait de donner des directives à ses hommes pour que tout soit prêt lors de l’arrivée de Konoha et de Kumo.

Mahan se dirigea vers la sortie sans se retourner sur Ori tout en lui faisant un petit signe de main pour lui dire au revoir avant de rajouter.


« J’ai encore pas mal de choses à faire. Nous nous reverrons très prochainement ! Surtout ne casses rien… »

Dehors, le soleil était caché par des nuages et la brume commençait à s’élever laissant une vision moins nette qu’avant… Il n’avait même pas pu profiter de ce si beau temps qui était très rare et en voulait un peu à la jeune fille qui l’avait emmené de force dans ce temple… Cela le fit sourire pensant qu’une gamine d’une dizaine d’année l’avait forcé à pénétrer dans la bâtisse de Sanbi…

Sur le chemin, il pensait à beaucoup de chose… Notamment sur ce qu’il allait faire pour intégrer Ori au village…


« La première chose à savoir, c’est comment les autres se comportent avec elle… » dit-il à voix basse tout en se concentrant…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

[PV : Ori] Admiration ou haine ? Empty
Message(#) Sujet: Re: [PV : Ori] Admiration ou haine ? [PV : Ori] Admiration ou haine ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV : Ori] Admiration ou haine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Mizu no Kuni :: Temple de Sanbi-