N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  Empty
Message(#) Sujet: Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre. Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  EmptySam 31 Mar 2012 - 12:30

Quatre ou cinq jours étaient passés depuis que l'Otoka avait fait son opération et avait changé d'identité. Si le chirurgien avait bien fait son boulot – et le connaissant c'était sans aucun doute le cas – Froturak, ou plutôt Wataru devait maintenant être apte à combattre et donc, à s'entraîner. Cela tombait bien, j'avais justement une heure ou deux de libres devant moi et dieu sait que c'est rare pour un Kage. Effectivement, je ne comptais plus le temps que je passai à signer tel ou tel document. Ainsi, pour une fois, j'avais du temps libre. Temps que je comptais mettre à profit pour « tester » ma nouvelle recrue. J'avais hâte de voir ce dont il était capable. Il aurait été intéressant d'organiser une rencontre entre lui et les deux autres membres de la Team Yoma néanmoins pour des raisons techniques et pratiques je décidai de ne pas convoquer le Jisetsu ainsi qu'Hojo. Nous aurons bien le temps de faire une mission de haut rang ensemble. En attendant, un petit entraînement avec l'Otoka ,ou plutôt le Tadaoki, était de mise ! J'envoyais donc une lettre à ce dernier. J'écrivis à l'intérieur de celle-ci que je souhaitais, comme convenu lorsque nous étions dans la prison du Misuto, le rencontrer afin d'entamer l'entraînement. Après tout, il devait certainement être un peu rouillé avec son opération, ses arrestations et son petit séjour ne prison. Dans tout les cas, j'avais hâte d'être à midi, heure du rendez-vous. Quant-au lieu, je lui avais demandé de se rendre dans la forêt des brume.

Pourquoi me direz-vous ? Et bien tout simplement car je comptais voir de quoi il était capable et de ce fait, il aurait été idiot de le faire dans le terrain d'entraînement. Il ne fallait en effet pas oublier que pour la population et les autres genins il n'était qu'un vulgaire shinobis sans talent particulier. Il aurait donc été idiot de griller la couverture si fraîchement établie en s'entraînant de manière « poussé ». En outre, je ne voulais pas que l'on puisse être gêné par de quelconque genins ou ne serait-ce même par des regards indiscrets. De fait, un lieu reculé et peu fréquenté tel que celui de la forêt était sans aucun doute le plus adapté.

Peu avant midi, je me trouvais à l'entrée de la forêt attendant patiemment le senseur. Espérons qu'il ne soit pas en retard, le manque de ponctualité étant l'un des défauts que j'exécrais le plus au monde. J'avais pris soin de laisser mon accoutrement de Kage au palais et j'étais prêt à commencer l'entraînement, il avait donc intérêt à être là à l'heure. Car oui, je ne revêts pas toujours ma magnifique chemise blanche de combat ! Enfin bref ; Un bruit de pas se fit entendre non loin de là où je me trouvais actuellement. Wataru était proche, du moins je l'espérai. Quelques secondes après avoir entendu les fameux bruits de pas, un silhouette se dessina, le Kirijin était arrivé. Il n'avait plus de bandages et son visage semblait tout à fait naturel. L'opération avait été plutôt bien faite d'après ce que je pus voir.

    « Bonjour Wataru, je vois que tu vas plutôt bien. Par où veux-tu commencer ? Ah ! Je sais, tu vas déjà me montrer ce que tu sais faire. Après cela, je verrai ce que je peux t'enseigner pour t'aider. Ça peut-être intéressant. »


Oui, quitte à jouer le jeu d'un élève et de son sensei, autant le faire à fond hein ! Peut-être que cela n'allait pas lui plaire mais bon. Dans tout les cas, c'était à lui de jouer !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tadaoki Wataru
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  Empty
Message(#) Sujet: Re: Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre. Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  EmptySam 31 Mar 2012 - 15:35

Un nouveau visage. Une nouvelle vie. L'Otoka, enfin le Tadaoki, s'adaptait à peine à son nouveau visage. Il avait du mal à se regarder dans un miroir. Il avait une nouvelle identité et il ne l'assumait pas totalement. Le Mizukage n'avait pas été très fair-play dans l'imagination de son plan, certes très ingénieux. Mais bon. Ce chef de village avait besoin d'éléments négligeables et efficaces et Fro' avait semblé être un bon choix. Il l'avait donc enrôlé sans lui demander son avis. C'en était tout simplement inadmissible. Dès que le Tadaoki aurait acquis assez de puissance, de pouvoir, de savoirs, il se vengerait. Ce ne serait pas une banale vengeance où il tuerait des petits Kirijins ça et là. Non. S'il se vengeait, seul Kitase Shinichi en serait affecté. Aussi malin, puissant et intelligent que soit cet homme, il n'avait en aucun cas le droit de s'offrir des ninjas comme s'il achetait de simples haricots. M'enfin...

Pour le moment, le Nidaime avait demandé à le voir. Une lettre. Cet homme vivait dans un monde rétro ou non? Il aurait pu envoyer un messager mais il est vrai que cela aurait éveillé des soupçons. L'entrainement allait démarrer. Hahahahahahaha! Entrainé par le Mizukage. Il n'aurait jamais pu imaginer même dans ses rêves les plus fous que cela se produise une fois dans sa misérable vie. Ils avaient rendez-vous dans la Forêt de la Brume. Wataru savait très bien que le Mizukage allait le mettre à l'épreuve pour évaluer. Il était prêt.

Débarquant au lieu de rendez-vous d'un pas rapide, il sut qu'il arrivait pile à l'heure. Le Mizukage lui demanda de lui montrer ce qu'il savait faire. Cet homme était-il fou? Il voulait voir ce dont le Spectre était réellement capable? Non. Le Spectre lui réservait quelque chose de plus drôle.


"Un entrainement? Ne suis-je pas trop faible pour vous? Soit."


Il composa rapidement une série de mudras. Le Mizukage ne devait pas s'attendre à être surpris mais rien ne vint instantanément. Fro' lui sourit. And then boum! Explosion! Le chef du village de la Brume fut rapidement projeté en l'air. Le Spectre le mitrailla ensuite d'une vingtaine de kunais pour faire bon effet. Il y était allé de main morte et attendait le retour du Mizukage au sol. En attendant, il se contenta de sourire jusqu'à l'amorce de la descente du Lutin.

"Ca vous va?"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  Empty
Message(#) Sujet: Re: Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre. Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  EmptyDim 1 Avr 2012 - 17:03

Le petit plaisantin...Il s'amuse à utiliser sa technique Doton pour me faire gagner quelques mètres en hauteur et pour me fusiller de kunais. Il devait sûrement être content de lui le bougre. Malheureusement ça n'allait pas se passer comme ça. A peine avais-je été propulsé dans les airs que je repris mes positions afin de parer tout ses kunais. Pour ce faire, je dégainai simplement mon sabre – ou plutôt la réplique de l'Eiba Eki Kara que Kiru m'avait faite – à grande vitesse et paraît les kunais avec une grande aisance via ma technique d'accélération des mouvements. Une fois qu'il eut terminé de me lancer sa salve de kunais, je retombai au sol tel un prince – Mizukage oblige – et repris la discussion là où nous l'avions laissé. J'avais une idée bien précise à propos de notre entrainement. Oui, je savais plus ou moins quoi lui apprendre. Ce n'était pas la technique du siècle rassurez-vous néanmoins en plein combat cela pouvait s'avérer utile. D'autant qu'il s'agissait là d'une technique pouvant être utilisée dans bien des domaines. Effectivement, c'était le genre de technique passe-partout. Vous avez un problème ? Vous pouvez l'utiliser ! Vous vous battez ? Vous pouvez l'utiliser ! Vous essayer de vous infiltrer ? Vous pouvez l'utiliser ! Bref, plus sérieusement, cette technique allait lui être utile j'en étais sûr et certain !

    « M'ouai bof. Sur ce, je vais t'apprendre autre chose. Un truc un peu plus utile que des lancés de kunais si tu vois ce que je veux dire. Ça reste une technique classique mais c'est toujours assez efficace, regarde je te montre. »


A ces mots, je composais une simple série de mudras. Une fois celle-ci effectuée, plusieurs autres Kitase Shinichi apparurent à mes cotés. Il y avait désormais quatre Shinichi, soit un vrai et trois clones. Ces derniers étaient constitués de lave. De fait, si le Tadaoki les touchait de trop près, il paierait les conséquence de ses actes. En effet, la lave est une matière très dangereuse qu'importe la concentration ou même la violence à laquelle elle est lancée. D'après les échos que j'avais pu avoir, le senseur ne maniait pas le Yoton néanmoins il pouvait toujours essayer de reproduire cette technique afin de faire, que sais-je, des clones de terre qui, une fois détruit, forme une flaque de boue collante. Enfin bref, il n'était pas totalement idiot et ça, il devait certainement le savoir mais je préférai lui expliquer.

    « Ces clones peuvent agir et reproduire certaine de tes techniques dans une moindre mesure. Petit inconvénient de ces petits êtres, ils se détruisent en seulement un coup. Cependant il y a moyen de faire de cet inconvénient un avantage, je te montre.  »


Un de mes clones de lave courut vers un des arbres de la forêt, avant même qu'il n'arrive à porté de ce dernier, je lançai un kunai afin de le détruire. Chose qui fut facile à faire puisque c'était moi et uniquement moi qui avait le contrôle de mes clones. Bref, le faux Shinichi explosa dans une gerbe de lave qui brûla grièvement le végétal. Quelle était la morale de l'histoire ? Et bien tout simplement qu'avec ce genre de clone, de nombres variantes étaient envisageable. Je me souvenais la fois où j'avais affronté Jisetsu Gabushi, j'avais fait exploser mon propre clone avec une technique suiton afin de créer une mixture de lave refroidis qui avait pour but de bloquer temporairement le Jisetsu...Enfin bref ! Trêve de rêveries, il était l'heure pour Froturak, ou plutôt Wataru de se mettre au travail !

    « Allez à toi »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tadaoki Wataru
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  Empty
Message(#) Sujet: Re: Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre. Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  EmptyMer 4 Avr 2012 - 22:37

Le Mizukage n'était pas en reste. Il venait de parer tous les projectiles avec une grande aisance, dégoulinant de Swag. Il stoppait sur son flex. C'était un peu normal mais le Tadaoki restait choqué de voir la différence de niveau qu'il y avait entre eux. Un fossé. Un gouffre. Un abîme. Le chemin serait long. Mais il y arriverait. Il atteindrait ce niveau, il le dépasserait. Il ne se faisait pas de souci là dessus. Il précisa donc ce sur quoi l'entrainement allait se porter. Une technique utile? Juuuuuuuures... Toutes les techniques étaient utiles. Il fallait juste les utiliser à bon escient. Beaucoup de personnes ne comptaient que sur leur capacité à faire des dégâts. C'était honteux. Ils ne pouvaient pas se prétendre ninjas. Compter sur sa force brute. On appelait ça des bêtes. Des animaux. Ils ne s'étaient pas encore différenciés des autres espèces. De la pitié? Non. Il n'osait même pas ouvrir les yeux à ces personnes là. Il visait un autre objectif. Pour le moment, cet objectif était devant lui.

Apprendre un classique? Le réviser mouais. Clonage. Hmmmm. Cela lui rappelait bien des souvenirs. Académie de Kumo. Clonage inconsistant. Une erreur de clonage. Une baffe. Ou plutôt une bonne torgnole made in prof pourri. Ce qu'ils se ramassaient à l'académie de Kumo à l'époque. C'en était effarant. Des gifles, des béquilles, des projections. Ils étaient simplement traités comme des bouts de chiffons. Cela avait du s'adoucir depuis au vu des guignols qui réussissaient à en sortir. Comme les deux gusses qu'ils avaient rencontré en aidant feu la petite du Raikage à rentrer chez elle par ses propres moyens au lieu de tomber entre les mains de ces deux sagouins. Il ne se rappelait même pas de leurs noms.

Trois clones se formèrent autour du Kage. Une répartition du chakra parfaite. Subtile. Il était presque difficile de le distinguer de ses propres répliques. Wataru sourit. Un des clones de lave venait d'être détruit par le kunaï du Mizukage, aspergeant la zone de lave, plus particulièrement un pauvre arbre qui n'avait rien demandé. Tout simplement stupéfiant. Comment faire d'un simple clone une arme redoutable. Avec ses affinités, il valait mieux que Fro' adapte cela en Doton. Il allait s'y employer. Après tout, c'était le but de cette journée.

Il posa son arrière train sur le sol et s'assit en tailleur. Il était plus concentré de cette manière. Il s'exerçait souvent ainsi. Il tenta donc de soulever une masse de terre et d'en faire quelque chose. Fermant les yeux, il se concentra de tout son être, essayant de guider le flux de chakra en formation à son flanc. Il voulait en faire un beau Bunshin. Il se concentra de plus en plus fort tandis que la masse à côté de lui prenait forme. Une certaine satisfaction s'empara de lui quand ses sens lui indiquèrent qu'il avait quelque chose de potable à côté de lui.

Ouvrant les yeux, il fut surpris de voir une masse de boue informe à côté du Mizukage. Tout ça pour cette merde? Rompant sa phase de concentration, il perdit le contrôle du jutsu. Le clone ou du moins le golem de boue explosa de manière visqueuse, ne manquant pas de tâcher le Mizukage. Oups. Il risquait d'être furax. Mais cela fit bien rire Wataru qui caqueta à gorge déployée.


"Vous n'auriez pas un conseil pour que j'y arrive? lacha-t-il entre deux gloussements."


C'était hilarant. Pourquoi ne pas tutoyer le Mizukage? Il ne savait pas. Il y avait quelque chose de mythique autour de cet homme. Une aura.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  Empty
Message(#) Sujet: Re: Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre. Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  EmptyDim 8 Avr 2012 - 19:41

L'Otoka, ou plutôt le Tadaoki, s'assit, ferma les yeux puis se concentra un court instant afin de réussir la fameuse technique du clonage. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit aussi docile et à ce qu'il accepte mon enseignement aussi vite. C'était impressionnant. Finalement, peut être que je pourrais faire de lui un bon petit Kirijin, non ? ...La réponse à cette question ne se fit pas attendre puisqu'à peine avait-il créer son vieux clones de boue, ce dernier explosa sur moi... Quelle enflure. Heureusement qu'il ne s'agissait qu'un de mes clones. D'ailleurs au contacte de la boue ce dernier disparut dans une petite projection de lave. Si ça avait été moi qu'il avait touché avec son horrible boue...Oh mon dieu, je l'aurais étripé. Enfin bref, trêve de pensées inutiles. Il voulait des conseils ? Et bien soit, j'allais lui en donner ! Après tout, c'était là le travail d'un sensei d'aider ses élèves à maîtriser tel ou tel arcane. Aussi, quand bien même il avait été un puissant nukenin de réputation mondiale, il ne dérogeait pas à la règle. Il était mon élève et à ce titre, j'allais lui filer des conseils ; Et des bons en plus ! Si si ! J'avais bien analysé sa technique et, disons le clairement, ce qu'il avait fait n'était pas très bon. Déjà, il devait faire en sorte que son clone soit plus consistant. Là, il n'avait fait qu'un amas de boue. Hors pour que le clone puisse agir comme il le devait, Wataru devait donner à ses créations une texture bien plus...Solide. Oui, cela devait s'approcher bien plus de la pierre que de la boue. Certes, les clones une fois détruits devaient retourner à cet état visqueux afin de gêner l'adversaire comme moi je pouvais gêner mon adversaire avec mon clone qui, une fois touché, revenait à l'état de lave néanmoins pour commencer il devait créer un clone suffisamment résistant pour ...Résister !

    « Ton clone doit être bien plus solide. Ce n'est qu'un amas de boue là. Essai de faire quelques chose s'apparentant plus à de la roche puis donne lui vie et fais le agir comme s'il était une extension de ton propre corps. »


Conseil classique mais tout à fait utile. Espérons qu'il fasse mieux la prochaine fois. Ce n'était pas une technique très compliqué à maîtriser en soi c'est pourquoi je m'attendais à ce qu'il fasse mieux directement après son échec. En outre, le bougre avait une réputation à tenir. Qu'allait-il advenir du monde shinobis si le grand, le magnifique Otoka Froturak ne réussissait pas à faire une vulgaire technique de clone de boue ? Ah ah !Bref, trêve de plaisanteries. Il allait réussir, peut-être pas parfaitement dès son second essai mais cette technique n'allait bientôt plus avoir de secret pour lui, c'était évident. Comment pouvais-je en être si sûr ? Et bien tout simplement car il était Tadaoki Wataru et qu'il avait Kitase Shinichi comme prof' ! Ça ne pouvait qu'envoyer du steak en somme !

    « Allez, retente ta chance. Ah et essai de ne pas éclabousser un de mes clones cette fois-ci se sera sympathique de ta part. »


Un sourire se peint sur mon visage. Il n'y avait ni autorité ni quoi que ce soit dans le ton de ma voix. Bien au contraire, je semblais satisfait de moi. Oui, c'était exactement ça, une sensation de satisfaction indescriptible m'envahie. C'était marrant...Enseigner un jutsu à Froturak, jamais je n'aurais cru m'amuser autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tadaoki Wataru
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  Empty
Message(#) Sujet: Re: Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre. Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  EmptyDim 8 Avr 2012 - 22:28

Dommage. Fro' aurait bien aimé que ce soit l'original qui soit tâché. Il ne savait pas pourquoi mais il aimait bien cet homme. Il le respectait au plus haut point et avait envie de devenir son ami. Il était moins fourbe qu'il n'y paraissait, bien qu'il ait fait passé l'ex-Otoka du côté légal de la barrière. Les conseils du jeune Mizukage furent attentivement écoutés. Quelque chose de plus solide. D'abord quelque chose de solide. Ensuite donner la vie. Enfin le faire agir. Soit. Il ne restait plus qu'à espérer que ses conseils allaient être efficaces. Sinon, il n'aurait qu'à railler le Lutin.

Les paroles amicales du Lutin le mirent en confiance. Se concentrant à nouveau, il effectua quelques pas et inspira à fond et malaxa son chakra. Il tenta de faire comme le Lutin lui avait dit. Puisant toute sa concentration dans le silence qui l'entourait, il commença à former la base de son clone. Il se rigidifiait au fur et à mesure. Les pieds prirent forme, la boue commençait à ruisseler de manière contraire à la gravité et à s'agglutiner de manière à former les jambes, du moins l'ossature. Au fur et à mesure que la boue remontait, elle formait de fines couches de boues qui séchaient instantanément de manière à former des plaques de boues solides. Son clone se formait comme un Kinder Chocobon ou un Tendre Chocolat Milka, dur à l'extérieur et fondant à l'intérieur. Le torse se formait lentement.

Malgré cela, le chant d'un rossignol lui fit perdre le fil de sa pensée et son clone commença à ressembler à une bête de foire. De la boue commença à jaillir sur son flanc et à se solidifier, formant Dieu sait quelle chimère, rebut de clone imparfait. Au lieu de recommencer, Fro' se leva et, tout en maintenant la construction de son clone, façonna à la main et leva le pack de boues agglutinées sur le flanc du clone. Il continua ainsi de former son alter ego, de manière conscienscieuse, tel un artiste devant son tableau uech! Le clone commençait désormais à avoir allure humaine. La formation du clone fut terminée au bout de cinq bonnes minutes. Il était fier de lui, surtout quand son clone prit vit. Il ouvrit les yeux. Ca y est, il avait crée un être, une part de lui qu'il controlait totalement. Fier de lui, il leva la main. Son clone fit de même; Il le contrôlait. Yeaaaaaaaah. Totalement ivre de puissance et heureux de sa nouvelle apparition à la vie, le clone s'excita et se dirigea vers le Mizukage.


"Ca marche. Merci pour vos conseils"

Le clone effectua quelques petits pas de breakdance et imita un sport de combat, effectuant quelques coups de pieds sautés. Le clone se dirigea ensuite vers le Mizukage, l'original. Il allait lui faire une farce. Fro', le vrai, sortit un kunaï et le lança sur son clone qui explosa en une gerbe de boue gluante. La patate! Il espérait avoir attrapé le Mizukage. Repartant à rire, il se mit à parler:

"Je commence à choper le truc je crois"


Il espérait juste que le Kage ne le prenne pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  Empty
Message(#) Sujet: Re: Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre. Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  EmptyLun 9 Avr 2012 - 9:53

Original ; Tenter de sculpter son clone comme un artiste sculpte une statue de marbre. Ce n'était pas une mauvaise idée pour commencer. Bien évidemment il allait devoir apprendre à créer un clone sans avoir recours à ce procédé néanmoins pour débuter c'était tout sauf une mauvaise idée. Bientôt, son clone ouvrit les yeux et était en mesure de bouger. Ou plutôt devrais-je dire de danser...Mon dieu, on touche le fond. Ce n'était pas l'heure de s'amuser, sa technique était encore clairement imparfaite. En effet, il avait encore beaucoup à faire pour pouvoir réellement maîtriser cette technique en plein combat. Déjà, il devait perfectionner sa création de clone. Mettre autant de temps pour créer un vulgaire clone n'était pas admissible en combat. La création de réplique de terre ne devait pas prendre plus de quelque secondes sans quoi, nuls doute que l'ennemie se fasse un plaisir de l'empêcher d'agir. Par ailleurs, il n'avait crée qu'un clone de terre. Hors avec ce genre de technique il devait être en mesure d'en créer jusqu'à cinq.

Alors que le clone dansait et fit quelques mouvements étranges, un mouvement suspect me mit en alerte...Il n'allait pas réessayer tout de même ? Et bien si ! Ce Froturak était au moins aussi fou que Law. Quoique...Non, non, non. Je n'ai rien dis, Law est bien plus fou que le Kirijin. En même temps, il aurait été difficile de détrôner le roi de la stupidité. En terme de folie, Wataru était certainement au niveau cinq tandis que Law lui tapait dans le niveau cinquante ! Enfin bref, tout ça pour dire que ce que venait de tenter le Tadaoki était non seulement fou mais en plus stupide. J'allais l'esquiver sa fichue gerbe de terre ! Et en retour, j'allais lui faire comprendre qui est le King, le boss, L'Eric Cantonna de Kiri ! Bref, j'allais lui apprendre la vie moi mais avant tout, tâchons de ne pas ressortir taché de cette mésaventure. Pour cela, je n'avais pas trente six solutions, je devais utiliser mon armure. Oui, je n'avais ni le temps ni l'envie d'utiliser ma barrière alors autant faire ça vite en utilisant le Yoton Dama. D'un coup d'un seul, mon corps entier se recouvre d'une fine pellicule de lave en fusion. Notre cher Froturak lança donc son projectile, le clone explosa comme convenue et les gerbes de boues finirent tous avalés par mon grand et magnifique manteau de lave.

    « Désolé...Je crois que c'est raté. »


Try again mon petit Fro' ! C'était mooooooooort ! Jamais tu ne me toucheras avec ta vase. Pour la peine, j'allais conserver mon armure. Sait-on jamais, il allait peut-être réessayer de m'éclabousser avec un de ces clones. Après tout comme on dit ; Jamais deux sans trois. Dans tout les cas, il fallait reprendre l'entraînement. Son second essai n'avait pas été trop mauvais toutefois, comme dit précédemment, il y avait de nombreuses lacunes à combler. Oui, son Doton Bunshin était très clairement imparfait et ça, je comptais bien le lui faire comprendre

    « Bon, trêve de plaisanteries, on y retourne. Tu as pris beaucoup trop de temps pour faire ton clone. Qui plus est, faire en clone, c'est bien. En faire trois, quatre voire même cinq, c'est mieux. Ah et je n'ai pas confiance. Je garde mon armure Yoton au cas où une idée stupide te viendrait à l'esprit. »


Ce qu'il fallait comprendre par là, c'était que j'étais persuadé que le bougre allait retenter de me salir avec sa boue dégueulasse et que donc, mon armure allait l'en dissuader...Enfin, si tant est qu'on peut dissuader la folie d'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tadaoki Wataru
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  Empty
Message(#) Sujet: Re: Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre. Le troisième et dernier membre de la Team Yoma à l'oeuvre.  EmptyMar 10 Avr 2012 - 21:04

Le Mizukage n'était décidément pas un boute en train. Il avait une tête blasée. Utiliser une armure de lave en fusion pour parer de la vulgaire boue. Nan mais oooooh! Pour qui il se prend celui là? Il se la pétait un peu tout de même. Son armure avait l'air d'être un truc bien dur. Bien chiant à casser. Qu'importe. Fro' l'aurait. Il n'avait qu'à trouver l'ouverture, la bonne et PAF! Plein de boue. Tout plein de boue. Il éclata intérieurement de rire. Il l'aurait. Peut-être pas aujourd'hui.