N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Libérer les prisonniers !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Gohenji Shinichi
Informations
Messages : 88
Rang : C

Libérer les prisonniers !  Empty
Message(#) Sujet: Libérer les prisonniers ! Libérer les prisonniers !  EmptyVen 30 Mar 2012 - 23:16


Mon dieu. Me voilà obligé d'empêcher des bandits de quitter la ville. Après le nukenin qu'il faut traquer et tuer voici les criminelles à remettre en prison. Combien de temps encore vais-je devoir jouer cette mascarade ? Je n'avais qu'une envie, celle d'échouer cette mission. Que ces gens soient nukenins, voleurs, pilleurs, meurtriers ou je ne sais trop quoi ne me regardait plus. En outre, qui j'étais pour leur faire la morale et les renvoyer en prison hein ? Personne malheureusement. Moralement je ne leur était en aucun cas supérieur. J'étais un futur traitre doublé d'un lâche et d'un profiteur. Par conséquent je n'avais aucune légitimité à les blâmer et encore moins à les empêcher de fuir. De plus, disons le clairement, j'avais la flemme de la faire cette mission.

Oui, pourquoi devais-je aider Kumo déjà ? J'avais déjà accompli plusieurs missions de haut rang en compagnie, entre autre, d'Akusei, de Raiken, de Namiko etc. Avais-je encore réellement une dette envers ce village ? Je ne pensais pas non. Je n'avais ni dette, ni envie d'y rester ni même l'envie de l'aider. De ce fait, je n'allais sûrement pas me bouger pour faire en sorte que cette maudite mission soit une réussite. Elle pouvait bien être totalement ratée cela m'était égal. Au fond j'avais presque envie qu'elle soit ratée. Cela pouvait être amusé ne trouvez-vous pas ? Ma dernière mission est un échec total. Et quel échec ! Laissez fuir des centaines de bandits de grand chemin ! Ça c'était du spectacle. Haru se serait certainement amusé de cela quand on y pense. Enfin bref, le fait est que cela allait certainement être difficile. En effet, d'après la missive que j'avais reçu, un certain Yugure, Chûnin du village caché des nuages allait m'accompagner dans ma tâche. « Mon dieu » soupirai-je alors.

Je ne le connaissais pas mais il devait certainement s'agir d'un de ces hauts gradés très rigides sur les conventions et qui n'allait certainement pas accepter d'échouer dans une mission. Ainsi, il valait mieux que j'abandonne d'ores et déjà mes plans idiots afin de faire échouer la mission. Nulle doute qu'à l'instar de Shin ou même Raiken le dénommé Yugure préférerait mourir plutôt qu'échouer une mission de ce rang. Il me paraissait donc évident que s'il me voyait attenter à la réussite de la tâche qui nous avait été confié, le chûnin ne se gênerait pas pour se débarrasser de moi. Aussi, n'oublions pas que je n'étais qu'un vulgaire genin. Par conséquent, s'il le souhaitait, il aurait vite fait de se débarrasser de ma pauvre petite personne. J'oubliai donc pour un temps mes idées farfelus et me mis en route en toute hâte. Yugure devait sans aucun doute m'attendre. Je me pressai donc et me dirigeai vers la fameuse prison. A peine étais-je arrivé que je vis plusieurs bandits courir dans tout les sens afin de gagner le port et ainsi partir vers la fameuse île de la cendre. Je vis aussi un homme habillé étrangement. Il devait certainement s'agir du chûnin Yugure ? Peut-être devrions-nous tenter de rattraper les « méchants bandits » ? P'tet bien ! Dans tout les cas, pour bien commencer une mission, il faut se présenter !

    « Yagata Yugure je suppose ? Je suis Shuuya. On devrait peut-être essayer de leur barrer la route avant qu'ils n'aillent au port non ? Ou alors vous voulez qu'on prenne un café avant ? Ca peut être une bonne idée ! »


Il était évident que j'avais dis cela sur le ton de l'ironie...Je m'attendais à ce qu'il soit outré, à ce qu'il me crie dessus ou je ne savais trop quoi. Enfin, advienne que pourra comme on dit chez moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Samaël
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Libérer les prisonniers !  Empty
Message(#) Sujet: Re: Libérer les prisonniers ! Libérer les prisonniers !  EmptySam 31 Mar 2012 - 15:14

Je venais d'être assigner à une mission de rang B en compagnie d'un Genin du village. Je devais bien avouer que je n'étais pas très chaud et même que j'étais lassé de mes activités de ces dernières semaines. Malgré tout je me devais de remplir mon devoir, enfin c'était ce qu'on attendait de moi du moins. J'avais donc pris immédiatement la route de la prison. Elle semblait se situer au sud-est de la nation dans une ville portuaire. En même temps il fallait bien avouer que construire un endroit comme-celui là à côté d'un port c'était un peu l'idée la plus conne que j'avais entendu depuis ces dix dernières années et encore je crois que conne est un euphémisme.

Personnellement à la limite, j'aurais crée une prison sous-marine maintenue sous les profondeurs par des utilisateurs de Suiton, mais quelque chose me dit que l'homme qui était à l'origine de la construction ne devait pas être très frais le jour où il l'a conçue. Enfin, je me devais quand même de me dépêcher puisque visiblement cette histoire était plutôt pressante. Une fois arrivée en ville, j'apercevais déjà des bandits entrain de courir vers le port. J'en chope un par le col et lui demande de me décrire la situation. Le truand m'explique alors qu'ils avaient réussis à l'aide de cordage de contourner le précipice causé par l'effondrement du pont. Il souligna aussi le fait que dans cette prison il n'y avait que des voleurs et d'autres petits délinquants, A part un ou deux qui avait commis un homicide.

Je relâchais l'homme. Il semblerait donc que ces malotrus ne soient enfaîte que de banal collègue adepte de larcin et vol à la tire. Personne de bien dangereux donc. Par conséquent, ce n'était pas mon soucis, je n'allais quand même pas arrêter des personnes qui font le même boulot que moi ! Dans ce cas il me restait plus qu'à convaincre mon coéquipier de laisser tombé la mission. D'ailleurs quelqu'un se dirigeait vers moi. Une ou deux minutes plus tard, un blondinet se trouvait à mes côtés. Il me nomma par mon prénom comme si c'était évident pour lui. J'allais lui envoyer une vanne qui allait le contrarier mais avant même que je ne puisse lui répondre il annonça quelque chose qui me surpris !

Il proposa qu'on aille boire un café au lieu de faire notre mission, soit. Moi j'étais plutôt chaud et en plus c'était l'été j'avais pas spécialement envie de me faire chier à butter du bandit. Du coup je répliquais à sa parole.

⇨ Va pour le café ! Par contre on s'éloigne un peu de la prison, ça serait quand même triste qu'un garde vienne nous déranger ! Ah si y'a un ou deux bandits qui atteignent le port c'est pas très grave, ils veulent s'enfuir pas tuer des gens !


Dernière édition par Yugata Yugure le Sam 31 Mar 2012 - 17:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Gohenji Shinichi
Informations
Messages : 88
Rang : C

Libérer les prisonniers !  Empty
Message(#) Sujet: Re: Libérer les prisonniers ! Libérer les prisonniers !  EmptySam 31 Mar 2012 - 15:43

Mais, mais, mais...Ma parole il est totalement con ce mec ! Je blaguais en disant cela et lui avait pris ma vanne au premier degré. Il voulait réellement qu'on se barre pour boire un café ou bien était-ce là une simple boutade afin de répondre à mon ironie ? Je n'en avais aucune idée. Au vue de la fin de sa phrase, il semblait réellement sérieux. Si je m'attendais à ça... ET BIEN SOIT ! De toute façon, comme dit précédemment, je n'avais pas envie de la faire cette fichue mission alors bon ! Je ne vais pas me plaindre de son comportement. En outre, un petit café, ça ne fait jamais de mal. Pour ce qui est des prisonniers et bien...Ma foi, ils n'ont qu'a se débrouiller tout seul. Car oui, nous n'étions pas les seuls shinobis du village à pouvoir agir. Qu'est-ce qu'il foutait en ce moment le Gecko Shin hein ? Il est pourtant geôlier, non ? La prison c'est son domaine, pas le notre. Nous on était bons pour boire du café et se détendre. C'est donc ce que nous allions faire. Je m'excuse platement auprès des institutions Kumojins mais il ne fallait pas envoyer un garçon comme moi pour ce genre de mission !

    « Je vois qu'on est sur la même longueur d'onde, c'est bien ! Un petit café et après on essai de les arrêter si on a le temps ? Je dis bien SI ON A LE TEMPS hein. Après tout en route on peut très bien tomber sur un magnifique restaurant qui vend des steaks à moitié prix ce qui, disons le clairement, peut retarder notre retour ! De la même façon, on peut très bien tomber se perdre SANS LE FAIRE EXPRES et ainsi nous retrouver TOUJOURS SANS LE FAIRE EXPRES au sentier perdu. Enfin bref, trêves de spéculations et de rêveries ! Le café avant tout ! D'ailleurs je crois que je vais me prendre une glace avec. Hum parfum vanille, pistache ou chocolat ? Choix difficile ne trouvez-vous pas ? Le temps que je me décide les prisonniers auront peut-être déjà regagnés Hai no Kuni. Par contre, j'espère que vous avez de l'argent parce que moi j'ai tout juste ce qu'il faut pour me payer une glace à l'eau. »


Quitte à prendre mon partenaire pour un débile mental autant le faire à fond. Qui plus est, mes jours dans ce village étaient comptés par conséquent je n'avais rien à perdre. Un mec sympa ce Yugure, étrange mais sympathique ! Alors que nous n'étions qu'à quelques lieux de la prison, nous fîmes tout deux marche arrière afin de nous diriger vers le café le plus proche. Soit dit en passant, je connaissais un endroit parfait pour boire un petit café pas cher et très gouteux ! Il fallait absolument que je fasse partager mes connaissances avec cet homme à l'allure de clown.

    « Je connais un endroit parfait pour boire un petit café. Il est soixante quinze pour cent moins cher qu'en moyenne et son goût est digne des plus grand café de Kawa no Kuni ! Bon il est UN PEU loin de l'endroit où se trouve la prison mais je suppose que ça ne te dérange pas ? »


Là, je le prenais vraiment pour un abruti le bougre... Attention Shuuya, à jouer avec le feu on risque de se brûler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Samaël
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Libérer les prisonniers !  Empty
Message(#) Sujet: Re: Libérer les prisonniers ! Libérer les prisonniers !  EmptySam 31 Mar 2012 - 23:41

La blondinette semblait être d'accord avec mes propos mais malheureusement pour moi il s'agissait d'un grand bavard. Il commença par confirmer ce que je venais de penser puis il se lance dans un monologue bourré d'idée qui se contredise les unes aux autres, en somme cet individu était juste un gros paquet de noeuds à lui tout seul. Je sais pas pourquoi, mais je sentais qu'il allait être chiant. La seule chose que je retins était le fait qu'il me demandait de l'argent. Alors le type il est bien quand même. On se connaît pas ! Il parle alors que je peux pas blairer ceux qui l'ouvrent pour rien dire et en plus il me demande de la thune ? A MOI ? Alors que je tuerais père et mère pour une pièce d'or ? Ouais enfin dans leurs cas, je donnerais aussi une pièce d'or pour qu'on les zigouilles du coup match nul.

Revenons en à notre petit Genin. Je le regardais les yeux dans les yeux, je n'allais quand même pas laisser passer sa remarque. Il essayait de me soutirer de l'argent, ce n'était pas rien, pire qu'une gaffe, un affront. Je voulais le remettre à sa place, mais finalement, le fait que c'était grâce à sa bonne volonté que nous allions ne pas faire cette conne de mission me ravisais dans mes pensées, du coup je lançais simplement un.

⇨ Je ne paye déjà rien aux nanas, alors même si t'as un look efféminé, j'vais rien te payer non plus ! Cependant pour rester dans ton idée, je propose purement et simplement qu'au lieu de défendre la veuve et l'orphelin, cette fois nous défendons l'oppresseur et le truand ! Surtout quand on voit la condition de ses pauvres voleurs, enfermés et incapables de commettre le moindre larcin ! C'est inhumain. Ils devraient se syndiquer !

Je reprenais mon souffle avant de lancer.

⇨ Bref faisons comme tout institution de Kumo qui se respecte, prenons notre temps de pause de vingt minutes toutes les vingt minutes afin de profiter pleinement de notre condition salariale ! Et en bon soldat, allons boire ce café !

Dis-je avant de suivre le jeune homme en direction du café dont il vantait les mérites, une fois assis sur une terrasse, je constatais en effet qu'il était bien loin de la prison, même s'il était toujours plausible de croiser des malandrins puisque le second pont le plus proche de la prison se situait à un kilomètre à notre droite, du coup, même ici, notre mission pouvait encore être accompli, même si j'en avais pas la moindre envie. Je lançais à mon collègue !

⇨ J'sais pas pourquoi, mais j'sens qu'on va quand même croiser des bandits ici. Enfin bon de toute manière si jamais ils viennent faire chier on leur lattera les boules, ça colle assez bien avec l'idée de base du coup ! Sinon t'en fais pas pour le rapport, j'bidouillerais un truc, du style on s'est trompé de prison ou j'sais pas quoi, fais confiance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Gohenji Shinichi
Informations
Messages : 88
Rang : C

Libérer les prisonniers !  Empty
Message(#) Sujet: Re: Libérer les prisonniers ! Libérer les prisonniers !  EmptyJeu 26 Avr 2012 - 20:55

      ...Quelle enflure ce mec. Une véritable enflure. Moi, efféminé ? Comment pouvait-il se moquer de moi avec son accoutrement et son physique ingrat ?! Enfin peu importe, il ne valait mieux pas l'agacer et visiblement le fait que j'ai parlé de payer semblait avoir eu pour effet de mettre une certaine distance entre nous deux chose que je ne désirais pas pour l'instant. En effet, il était sur la même longueur d'onde que moi alors autant ne pas le contrarier. Par ailleurs il était chûnin alors bon...En tant que petit genin et au vue de ce que nous allions faire, j'avais tout intérêt à ne pas trop la ramener. Passant outre sa réflexion puérile, j'écoutais le clown déblatérer tout un tas d'absurdité sur la condition salariale ou je ne savais trop quoi. Vingt minutes de pause toute les vingt minutes ? Ma foi, c'était un petit joueur ce Yugata Yugure. Personnellement quitte à faire valoir nos droits je préférai carrément invoquer celui du congé maladie.

      Et oui ! Ça, c'est du droit salariale. Nul doute que l'homme qui avait mis ça en place avait, lui aussi, eu l'envie de siroter un bon café pendant ses heures de travail ! Bref, revenons-en à notre café. Volontairement, je choisis un lieu relativement éloigné de la prison. Pas trop tout de même puisque, disons le clairement, je ne voulais pas trop abuser de ce cher chûnin. D'ailleurs ce dernier me fit remarquer des prisonniers pouvaient éventuellement nous atteindre de là où nous étions. Il n'avait pas tort, il n'avait pas tort du tout même. Peut-être aurais-je mieux fait de l'emmener carrément à l'autre bout de la ville ? Non je ne pense pas. Il avait clairement exprimé la non-envie de réaliser cette mission. Pour preuve, il m'avait clairement fait comprendre qu'il allait bidouiller le rapport afin que ce dernier n'ait rien d'un tant soit peu suspect. L'excuse qu'il invoqua me fit d'ailleurs légèrement sourire. Se tromper de prison... Y avait-il réellement plusieurs prisons à Kumo ? Ah ah ! Je n'en avais aucune idée mais dans tout les cas j'aimais beaucoup l'idée de mon partenaire de mission. Contrairement à moi, il ne faisait absolument pas preuve d'imagination mais toujours était-il qu'il était cool, bizarre mais cool !

      Ayant terminé de siroter mon café, je regardai le clown. Inutile de lui demander une pièce, il était au moins aussi radin qu'un certain crabe qui chante et qui danse sous l'océan. Soudainement, je tournai la tête du coté gauche. Des bandits attaquaient une petite boutique qui ne se trouvait qu'à quelques mètres de nous. Boarf ! Ce n'est qu'un petit épicier pensai-je. Laissons-le, il allait bien pouvoir se débrouiller seul. Un sourire aux lèvres, mes pupilles d'ors se posèrent de nouveau sur le chûnin du village caché des nuages. Je savais bien que ce dernier avait dû voir – ou ne serait-ce même qu'entendre – que les anciens prisonniers semaient le trouble néanmoins je m'en moquais éperdument. Nous étions sur la même longueur d'onde tout les deux alors bon ! Je n'avais aucun soucis à me faire !

        « Vous reprendrez bien du café, très chère ? »


      Ce ton mielleux ne me ressemblait pas pourtant, je l'avais bel et bien utilisé à ce moment précis. À croire que cela m'amusait, à croire que la situation dans laquelle nous étions actuellement me faisait rire. Ou plutôt non. Ce n'était pas la situation qui me fit réellement sourire, c'était lui. Après tout comme on dit, n'est pas clown qui veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Samaël
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Libérer les prisonniers !  Empty
Message(#) Sujet: Re: Libérer les prisonniers ! Libérer les prisonniers !  EmptySam 28 Avr 2012 - 22:54

Notre mission se déroulait de manière convenable si je puis dire. On sirotait tranquillement un café sur une terrasse. Malheureusement je n'aimais pas tellement être en compagnie de cet énergumène. Il faisait un peu travesti et j'avais une légère peur que l'on me prenne pour un type à la sexualité déviante de la «norme». Je fixais ce jeune homme nommé Shayu ou Chuyu ou bien Chiyu, j'sais plus enfin bref, je devais bien admettre que cette blondinette ne m'inspirais pas des masses. Et puis rien que l'intonation de sa voix m'énervais. En somme je trouvais ce type réellement antipathique mais je devais bien admettre que grâce à lui je passais une bonne journée plutôt que de me casser le cul à faire une mission qui me prenais la tête de toute manière. Malheureusement tout ne se passa pas comme prévu, des évadés avaient décidés de tenter leurs chances par ici et ils n'avaient eu d'autres idées que de braquer une boulangerie. Sérieusement je savais pas que le coût de la banette avait grimpé en flèche dans notre économie pour que des idiots en viennent à braquer pour une miche de pain.

Toujours est-il que comme pour me dissuader d'agir, il détourna mon regard sur le café afin de me demander si je prendrais encore une tasse. Je n'appréciais pas ses tactiques de fouine et encore moins cet univers qui prenait peu à peu la même gueule qu'un rencard. Etait-il gay ? C'était réellement la question qui persistait dans mon esprit. Ou alors avait il rejeté son véritable sexe et avait décidé de se comporter comme une femme. Toujours est il que la manière dont il me demandait si je souhaitais me resservir en caféine était des plus suspectes. J'allais pas faire traîner ce genre de discussion plus en longueur. Je devais pour moi et pour toutes les futures victimes de ce dégénéré de faire la seule chose qui était valable dans ce genre de situation. Le remettre à sa place avant de se tirer comme une grosse pute ! Je pris donc une grande inspiration qui allait annoncé un flot de parole ininterrompu pendant au moins une petite minute. Je me lançais donc.

⇨ Non je crois que je ne vais pas reprendre de tasse. J'suis désolé, blondinette, mais t'es pas du tout mon type de femme. T'as beau avoir une chevelure sublime, le reste de tes attributs physiques me fait penser entre un mix de phacochère et de Kadoria Uriô, t'imagines pas l'horreur ! Toujours est-il qu'il ne faut pas désespéré, je te conseille juste d'étendre tes horizons. Choisis des vieux croulants, des animaux... aveugles si tu veux qu'ils soient fidèles et surtout, surtout, prends un bonbon avant de leur parler, car là même fétide c'est un euphémisme pour décrire l'odeur de putréfaction qui atteint mes narines à chaque fois que tu bectes un mot. Sur ce bonne chance pour ta vie future.

En un instant un halo électrique apparut autour de moi, ne laissant pas à mon interlocutrice le temps de répondre. J'avais déjà disparu en me servant d'une vitesse accrue. C'était épuisant de se déplacer à un tel niveau. Etait-ce un manque d'entraînement du corps ? Ou bien mon chakra qui ne parvenait pas à suivre le rythme. Autant dire que je l'ignorais franchement. Mais palier ce défaut deviendrait bientôt une de mes priorités


Citation :
Mission terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Libérer les prisonniers !  Empty
Message(#) Sujet: Re: Libérer les prisonniers ! Libérer les prisonniers !  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Libérer les prisonniers !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô :: Prison-