N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Mission de rang C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Tsuku Hélia
Informations
Messages : 240
Rang : A

Mission de rang C Empty
Message(#) Sujet: Mission de rang C Mission de rang C EmptyLun 10 Oct 2011 - 15:50

Mission de rang C : Retrouves un artefact du village qu'un groupe de voleur s'est emparé. Ce ne sont que des civils et ils ne sont pas ninja.

Ma première mission officielle de mon nouveau « chez moi »… Je m’attendais à quelque chose de bien plus dur en comparaison de ce qu’était l’ancienne Grande Guerre. Enfin bon, tant pis, de toute façon, non seulement il fallait que je fasse mes preuves pour que ma petite troupe puisse rester vivre dans ce que je trouvais un village prometteur, puis cela ne me fera que du bien et j’avoue que j’étais un peu rouillée. De plus par comble de plaisir, ma mission ne parlait pas du sort des voleurs, cela me laissait le champ libre pour m’amuser un peu. Ce petit détail compensait largement le sujet de la mission, à savoir rapporter une vieille relique poussiéreuse qui soit disant avait servi contre le puissant Sanbi.

La journée était de pluie, ce qui m’arrangeait en raison de mon « allergie » au soleil et du fait qu'il y avait peu de monde dans les rues. Cela me permit d’enquêter un peu plus sur cette histoire de vol. Il fallait faire vite car plus le temps passait et plus il y avait de chance que ces voleurs du dimanche soient loin ou qu’ils aient vendu ce précieux artefact. Digne de papi mamie wai !! Ma première attention fut portée sur le lieu du crime, en espérant pouvoir trouver des indices sur les coupables. Des restes de ma petite année de chasseuse de prime sans doute. Arrivée sur le lieu qui ressemblait plus à un vieux reliquarium qu’à un musée, j’entamais mon enquête en questionnant les employés de la zone au moment du sinistre… Ou plutôt L’employer. A en voir sa stature, sa vie ne devait pas être particulièrement intéressante. Le genre d’homme à embellir leur récit « épique » et à ne plus savoir le vrai du faux. Ksss ! Qu’elle manque de chance avais-je eu…

« ...Ils étaient cinq ! Si si je vous l’assure, de grands costauds même, armées jusqu’aux dents !
-Et avez-vous vu leurs visages ??
-Non mademoiselle. Ils portaient tous des masques et…
-Auriez-vous vu quelques choses d’inhabituels dans ce cas ??
-Justement, leurs masques… J’en avais jamais vu des comme ça, on aurait dit des masques d’un genre de gang, tous blanc avec des très rouge aux niveaux des yeux. Cela me fait penser au gang pas très loin d’ici… Comment il s’appelle déjà...
-Merci pour ces informations, au revoir. »

Je haïssais ce genre d’homme. Prêt à tout pour qu’on les écoute. Il n’eut même pas le temps de me saluer que j’étais déjà repartie sous l’averse du ciel gris. En tout cas, ce qu'avait dit le pauvre type à propos des masques m'intriga beaucoup. J’avais déjà vu ce genre de masques, et ce n’était pas ceux d’un gang mais celui d’un club privé, peu fréquentable d’ailleurs, situé en dehors du village, plus précisément une île voisine du village. Ce club regroupait des cultistes de Sanbi, le vénérant comme un Dieu. Peut-être pense-t-il pouvoir ramener le biju avec le poussiéreux artefact. Si j’avais vu juste, mes futurs jouets allaient devoir utiliser un moyen de locomotion navigable. Un seul endroit pouvait être approprié pour cela : le port de Kiri. Et comme tout individu peu fréquentable qui se respecte lorsqu'il pleut, direction la taverne du port.

La pluie se faisait de plus en plus intense avec le temps que je mettais pour aller dans ce repaire à matelots et corsaires en tout genre. Moi qui avais eu la brillante idée de sortir sans prendre de veste… J’étais trempée et ça ne faisait que commencer car le sol pavimenteux des rues commençait à former de belles flaques profondes. Je n’aimais pas le soleil mais le trop mauvais temps allait de même et j’espérais vraiment que mon intuition soit bonne. Sinon la traque pluvieuse allait me gonfler sévèrement. Puis je voulais m’amuser et vite !! Encore quelques mètres à faire et je serais enfin au sec et à chercher mes cibles. De dehors, la taverne faisait chaleureuse avec ses vitres éclairées ainsi que le braillement joyeux de ses occupants. Je poussais l’imposante porte pour me rendre compte que la tâche d’essayer de les trouver dans pareil endroit n’allait pas être aisé. En effet, la salle était rempli à craquer et pour cause, la pluie….

J’avançais lentement à travers ces bons vivants avec un peu de mal en raison de mon encombrante épée qui ne faisait que me remarquer d’avantage, pour finalement atteindre le comptoir et m’imposer près d’un groupe de cinq individus qui selon moi était suspect (ils n’étaient pas saoul…), mon but étant de « causer » avec les voisins de comptoir afin de soutirer d’intéressante information.

« Salut ma mignonne… Tu voudrais pas prendre un verre avec nous ??
-Pourquoi pas l’ami. » Tout en lui faisant un subtil regard accompagné d’un sourire charmeur…
« Tavernier !! Du sake pour la madzelle et 4 chop de bière !!!
-Alors, que viens faire pareil beauté dans une taverne comme celle-là, et qui plus ai avec cette énorme épée placée derrière votre dos ???
-Oh et bien je suis partie de chez moi pour découvrir le monde et l’on m’a dit que je pouvais trouver un groupe de cinq valeureux hommes comme vous ici. Serait-ce-vous que je cherche ??? Si c’est le cas, je suis très bien tombée » tout en buvant d’une traite mon sake.
« Ca dépend, à quoi ressemble ce groupe d’homme ? Et pourquoi voudrais tu les trouver, aimerais tu faire partie de leur groupe pour découvrir de nouveaux horizons ??
-Et bien je ne sais pas trop exactement à quoi ce groupe ressemble… De ce que j’ai entendu ils sont très forts et ont réussi à déjouer la vigilance de garde afin de dérober un puissant artefact ayant servi contre notre Dieu Sanbi… On m’a dit que ce groupe était reconnaissable de par leur masque qu’ils abordaient, eu, je crois qu’ils étaient blancs avec des traits rouges au niveau des yeux… Oui c’est ça »

Je n’avais rien perdu de ma rhétorique manipulatrice et cela se voyait. En particulier sur deux hommes du groupe qui prirent tout de suite une posture de supériorité à la suite de ce que je disais… J’avais fait mouche… C’était eux les bandits du dimanche dont j’allais pouvoir pleinement satisfaire mes plaisirs sadiques… Cependant, reste à savoir ou était ce certain artefact…. Encore un peu de patience et je pourrais enfin jouer.

« C’est vrai qu’ils ont été plutôt ingénieux pour réussir un coup pareil héhéhé.
-J’aimerais tellement les connaître… Enfin bon, je vais continuer mes recherches, à bientôt…
-Attends attends, voyons, ne veux-tu pas les connaître ?? Il s’avère que nous les connaissons héhéhé.
-Ah oui ??? Ou sont-ils ?? Pourriez-vous me les présenter ?? S’il vous plaittttttt…
-Et bien ils sont devant toi !"

Un sourire fendit mon visage…

« Vous mentez c’est pas possible…
-Si si, c’est bien nous héhéhé. On a une planque dans un vieille entrepôt du port, on part demain matin au première lueur de l’aube, tu voudrais venir avec nous ???
-Pi si tu nous crois pas, on peut toujours te montrer l’artefact.
-Oh ouiiii ! On peut y aller maintenant ??? J’ai vraiment hâte de commencer ma nouvelle vie.
-Si tu veux.. Allez les gars on rentre. »

Les cinq cultistes se levèrent en même temps pour finalement sortir. Sur la route, j’étais comme escortée. En effet, j’avais deux de ses lourdeaux sur chacun de mes côtés et un devant moi… Sans doute le chef…. Bref, il nous avait fallu seulement quelques minutes avant d’arriver à leur « planque ». C’était vraiment délabré, autant à l’extérieur qu’à l’extérieur… C’était sûr que c’était abandonné. L’eau de pluie sortait même du plafond.

Quatre d’entre eux se callèrent sur une caisse en bois faisant office de banc pour la troupe, alors que le cinquième cherchait quelque chose dans un tonneau… Je me demandais ce qu’il pouvait bien chercher et je ne tardai pas à le savoir…

« Voici l’artefact qui a servi à vaincre notre Dieu.
- Un anneau ???
-Précisément… Cet anneau à le pouvoir de contrôler une partie de la puissance de Sanbi, ce qui a pu renverser le cours de la bataille… Cependant, il est vidé de son énergie.
-OOOoooohh !! Je peux le tenir ???
-Wai vas y ma jolie. »

J’avais l’artefact dans ma main… Mes sourcils se froncèrent de plaisir…. Un nouveau sourire, cette fois ci montrant mes dents, apparut. Ils n’eurent le temps de comprendre que l’anneau tomba dans ma poche, tandis que de cette même poche, je sortis mon bandeau frontal.

« Raaa, je vais me dérouiller un peu. Franchement je me demande vraiment comment vous avez pu arriver à récupérer un tel truk tout seul… Bref c’est la fin pour vous.
-Que ?? Quoi ??? Ce bandeau ?!? Tu es une ninja de ce village ???
-Crèves sal…. »

Il n’eut le temps de terminer sa phrase… Il était déjà tranché en deux au niveau du torse… Ses entrailles à découvert horrifia ses compagnons… Je riais… Alors que les trois restants se jetèrent sur moi pour finalement finir comme leur camarade, le dernier quant à lui s’enfuit… Mais dans sa précipitation, trébucha et tomba devant la porte.

« Pitié !!!
-La pitié ??? Je l’ai eu avec tes amis en leur offrant une mort rapide… Toi par contre, tu as gagné le jackpot mon chou… Je vais te démembrer membre par membre… Ouuuh ! Que ça va être amusant. »

Il essaya de se débattre mais c’était peine perdu. Lui prenant un bras, j’opérai ce que je lui avais dit… Et lui tranchant net celui-ci… Tel une véritable démone, je souriais en me délectant de sa douleur… Je pris son second bras et fit de même… Gardant son bras au-dessus de ma tête pour prendre une lampée de son sang l’histoire de gouter tandis que je le vis ramper… Déversant tout son sang. Quel beau spectacle, il n’y a rien de tel... Son mouvement de fuite s’arrêta lorsque je lui pris ses cheveux…

« Voilà ce qui arrive lorsque l’on s’en prend au village mon chou »

Je finis ma phrase en le décapitant… Laissant mon petit massacre dans l’entrepôt, je reparti sous cette belle pluie direction le dépôt des quêtes. Ma mission était finit lorsque je remis ce stupide anneau au bureau des missions… On me demanda cependant ce qu’il fut arrivé aux malfrats.... Kssss si je dis dans l’état ou ils sont, va falloir que je nettoie… Je mentis en disant que leurs corps inanimés étaient tombés à l’eau…

Enfin bref… Ma mission était finie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mission de rang C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-