N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 La contrée des Takeda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
Yukimura Keiji
Informations
Grade : Nukenin de rang A - Musha-daishô
Messages : 802
Rang : A

La contrée des Takeda Empty
Message(#) Sujet: La contrée des Takeda La contrée des Takeda EmptyLun 26 Fév 2018 - 23:49

La contrée des Takeda Paysag10
Assis sur une branche de l’un des plus grands arbres de la forêt de la région. Une jambe montée et l’autre suspendue dans le vide, Yukimura fixait la plaine qui s’étendait à perte de vue. Prenant un peu de temps pour s’isoler comme il aimait le faire de temps à autre, le jeune samouraï s’était rendu presque à la frontière nord du territoire des Takeda, clan qui l’avait adopté et que maintenant il servait avec dévouement.

Aujourd’hui était le sixième anniversaire de la mort de son premier Seigneur, l’homme qui l’avait recueilli puis offert une vie digne d’un être humain alors qu’il n’était qu’un orphelin livré à lui-même. En ce jour mémorable, la nostalgie le submergeait. Contrairement à ce qu’on pouvait s’attendre, le jeune samouraï se remémorait d’un passé heureux alors que ce matin même il s’était rendu sur la tombe de son ancien Seigneur avec sa veuve, son fils et tous les plus hauts gradés du clan.

Comme chaque année en ce même jour, la morosité planait au domaine des Takeda. Atmosphère que Keiji cherchait comme toujours à s’échapper. C’était pour cette raison qu’il se trouvait à plusieurs kilomètres de son lieu de résidence. Même en chevauchant à vive allure sa jument, le jeune Yukimura avait mis presque une heure pour arriver là il se trouvait. C’était un endroit, où, par le passé, Takeda Mugen - son ancien Seigneur - l’avait amené une fois pour lui montrer l’étendu de son territoire qui s’arrêtait de ce côté à la rivière Kanabou qui se trouvait par-delà la plaine qui se dessinait présentement sous les yeux du Yukimura. Malgré la hauteur de son perchoir et la vue dégagée, Keiji ne pouvait percevoir l’étendue d’eau mais connaissant très bien le coin, il arrivait sans mal à se la présenter.

La rivière Kanabou prenait sa source dans le Mont Sanookami qui se situait dans le centre, avant de former un lac nommé Kamenaisu vers le nord-est puis reprendre une forme de sillon d’eau pour aller se déverser dans la mer vers l’est. La rivière et le lac dessinaient donc les frontières nord et ouest du territoire des Takeda alors que la mer formait la frontière est. Au sud celui-ci était délimité par les pieds des Monts Sanooki et Seiriu. Entre ces deux montagnes se trouvait une immense vallée qui menait vers la capitale alors qu’au nord du Mont Seiriu se trouvait l’unique chemin terrestre praticable pour se rendre à Ta no kuni.

Le territoire sous l’autorité des Takeda était très connu pour ses chevaux qui étaient des bêtes bien plus coriaces et intelligentes que leurs semblables dans le reste du monde. C’étaient également des animaux tellement féroces et imprévisibles que même les plus vaillants des guerriers les craignaient car ils étaient capables de mettre en charpie un être humain en seulement quelques secondes. Ces chevaux étaient très convoités pour leur puissance qui pouvait contribuer grandement à la victoire lors d’une bataille. Dressés, ils pouvaient devenir des alliés de taille et ils pouvaient même communiquer avec les humains dotés d’une âme de « Dobûtsu ». Seulement, seuls ceux qui étaient en contact régulièrement avec les humains et dès leur jeune âge pouvaient cohabiter avec les hommes. Ce qui n’était pas le cas de la majorité des chevaux que les Takeda préféraient laisser en état sauvage. Ils étaient laissés libres dans une forêt parsemée des clairières et totalement préservée se situant au nord-ouest du territoire du clan. Lieu où peu de gens osaient s’aventurer car la zone était répertoriée dangereuse à cause de ses habitants qui n’hésitaient pas à attaquer quiconque qui osait violer leur territoire.

La contrée des Takeda 75742610
[Koriki Ukon - Apparution dans ce RP]

Actuellement, un samouraï « à la retraite » nommé Koriki Ukon s’était retiré sur le territoire des chevaux, préférant leur compagnie à celui de ses semblables. Le vieil homme faisait partie de ceux qui avaient éveillé leur âme de "Dobûtsu". Ce qui lui permettait de comprendre son propre cheval - qui était aujourd'hui une bête âgée comme son maître - et de comprendre plus que les autres humains les équidés qui l'entouraient. En plus d’être pas très commode, malgré son âge avancé, Koriki restait un redoutable combattant qui défendait farouchement ses compagnons à quatre pattes pour qui il préférait sacrifier sa vie déjà bien entamée plutôt que pour le Seigneur du territoire. Certains le craignaient plus que les féroces bêtes qui peuplaient la forêt.

La contrée des Takeda Samour10
Le clan Takeda est composé majoritairement des cavaliers guerriers dont les montures étaient de la région. Des chevaux qui avaient été pour la plupart retirés de leur territoire sauvage juste après sevrage avant d’être dressés. Ce qui les rendait plus dociles sans altérer le patrimoine génétique de la race. Chez le clan Takeda, il incombait à celui qui allait devenir le « maître » de la bête de la dresser. Ce qui renforçait le lien entre l’animal et le cavalier.

Considérés comme des trésors appartenant au clan Takeda qui les protège et les préserve depuis des générations, capturer ces chevaux sans l’approbation du clan est considéré comme un crime lourd de conséquences ...


Dernière édition par Yukimura Keiji le Mar 27 Fév 2018 - 0:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Yukimura Keiji
Informations
Grade : Nukenin de rang A - Musha-daishô
Messages : 802
Rang : A

La contrée des Takeda Empty
Message(#) Sujet: Re: La contrée des Takeda La contrée des Takeda EmptyMar 27 Fév 2018 - 0:34

La contrée des Takeda Paysag11
Après la disparition de l’Empire, le territoire des Takeda - qui jusqu’à ce jour se limitait à une zone rurale se situant à l’est du lac Komenaisu et longeait la rivière Kanabou - s’était étendu jusqu’aux pieds des Monts Sanooki et Seiriu et comprenait actuellement la grande ville portuaire Tsuyoisuifou. Cette dernière est une cité très importante de Tetsu et était autrefois sous l’autorité du Seigneur Uesugi Ieyasu mais qui, comme tant d’autres, était tombé durant la Grande Guerre Shinobi. La famille Uesugi avait été trahie par l’homme en qui Ieyasu avait le plus confiance. Traite qui avait failli réussir à assiéger le territoire si le clan Takeda n’avait pas prêté main-forte aux fidèles du défunt seigneur Uesugi. Outre les alliances qui étaient devenues alors une nécessité entre les clans afin de repousser les envahisseurs et s’opposer à la rébellion durant la Grande Guerre Shinobi, la raison principale qui avait poussé le clan Takeda à venir en aide au clan Uesugi - qui était son voisin - était surtout parce que les chefs des deux clans s’entendaient comme des bons amis. Appui qui n’avait pas pourtant permis de secourir à temps les membres de la famille Uesugi qui ont été décimés avant que Tsuyoisuifou ne fût libérée des mains de celui qui avait tenté de renverser le pouvoir.

Avec l’accord d’Hideyoshi Sanada, l’homme hissé au rang de Taï-Î-Shiro - commandant suprême - par l’Empereur, le clan Takeda avait dû protéger et gérer le territoire en plus du sien jusqu’à la cessation de la guerre. Une fois la paix revenue dans le pays, la gestion de la ville de Tsuyoisuifou et les alentours qui composaient autrefois le territoire des Uesugi, fut confiée officiellement au clan Takeda par Sanada Aoji, fille du défunt Hideyoshi Sanada qui, présentement, est à la tête de Tetsu no kuni.

Aujourd'hui, le territoire des Takeda est restée essentiellement composé des petites villes rurales et des villages des fermiers qui contribuaient grandement à l'économie de la région. Comme un peu partout dans le pays, la contrée des Takeda a bénéficié de l'essor qu'a connu Tetsu durant le règne de l'Empereur en qui des puissants de la patrie des samouraïs étaient restés fidèles.

La contrée des Takeda Paysag12
Tsuyoisuifou étant la plus importante ville du territoire des Takeda présentement, elle est donc devenue sa capitale même si la résidence principale de la famille seigneuriale est restée celle d'où elle gouvernait autrefois son territoire d'antan. Un lieu se trouvant dans une petite ville perdue au milieu d'une nature luxuriante qu'on ne pouvait accéder de part et d'autre que par un seul chemin. Ce qui permettait de surveiller facilement les vas et viens dans la ville.

***

Aujourd’hui c’était Takeda Nigen, un des deux jeunes frères du défunt Mugen, qui endossait le rôle de chef du clan mais ceci n’était que temporaire. En effet chez les Takeda, comme presque dans tous les clans, c’était l’ainé du Seigneur en place qui devrait prendre la tête du clan à la mort de celui-ci, que l’enfant soit de sexe masculin ou féminin, cependant, le fils unique de Mugen étant trop jeune à sa disparition, à peine deux ans, ce fut alors son frère Nigen qui occupa le poste du chef de clan. Rôle que ce dernier assumera jusqu’à ce Ryu –ainsi se nommait le fils du défunt Seigneur Takeda – soit apte à gouverner le territoire sous le contrôle de sa famille.

Keiji étant la personne la plus proche et la plus appréciée de Ryu après ses parents, Takeda Mugen lui avait alors confié son fils alors que celui-ci rendait son dernier souffle sur un champ de bataille. Un devoir qui aujourd’hui pesait de plus en plus sur les épaules du jeune Yukimura qui avait peur de ne pas être à la hauteur de la tâche que Mugen lui avait confié. Le jeune samouraï craignait de ne pas réussir à faire de Ryu un homme aussi digne et valeureux qu’était son père. Une personnalité que Keiji avait vénéré comme un dieu.

- J’espère que je ne vous déçois pas trop Seigneur Mugen ! Lâcha Keiji dans le vide avant d’abandonner son perchoir puis se diriger vers sa jument qui l’attendait un peu plus loin.

Il était temps pour le Yukimura de cesser de ressasser le passé et de rentrer accomplir son devoir. Le Seigneur Mugen n’était plus mais plus que jamais les Takeda avaient besoin de lui car non seulement le jeune Seigneur Ryu avait été placé sous son aile mais avec l’agrandissement du territoire du clan, il y avait plus de population à gérer mais aussi à protéger. Et Keiji, comme tant d'autres, savait pertinemment que la paix qu'ils connaissaient actuellement n'allait pas durer éternellement alors il valait mieux rester vigilant …

La contrée des Takeda 512oZ8ZcxzL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La contrée des Takeda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Restes de l'Empire :: Tetsu no Kuni-