N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Au rapport : Ghandi Versus Wild

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Nara Natsuki
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1736
Rang : SSS

Au rapport : Ghandi Versus Wild Empty
Message(#) Sujet: Au rapport : Ghandi Versus Wild Au rapport : Ghandi Versus Wild EmptyJeu 1 Fév 2018 - 12:09

Il existe différents types de missions, lesquelles reçoivent aussi un classement en fonction de leur complexité. La dangerosité était un facteur, mais pas uniquement. Ainsi, une affectation diplomatique pouvait très bien être estampillée du rang S sans que l'individu l'exécutant ne court de réels dangers – immédiats tout du moins. De la catégorie et du contexte de la mission dépend aussi le type de rapport attendu et sa forme. Pour du C ou du D, le plus souvent, un rapport écrit qui résume la situation suffit amplement. Pour les affaires un peu plus importantes où les informations ne pouvaient attendre, l'on avait recours au témoignage direct.

Et l'air de rien, un Village Shinobi recevait
beaucoup de missions importantes. Assez pour garder le Hokage cloué dans son fauteuil tout au long de la journée. Mais cela, c'était sous l'ère débutante d'Ayumi Yamanaka. Car ensuite, Natsuki était devenu son Assistant, avait analysé la situation, et mit en place le nécessaire pour que la Hokage puisse consacrer ses oreilles et son attention à d'autres choses.

Ce nécessaire, c'était ce qu'Ayumi détestait. Ce nécessaire, c'était la délégation.

Ainsi, des bureaux destinés à recevoir les rapports oraux en plus d'écrits avaient vu le jour. De fait, il n'y avait plus qu'une série de missions triées sur le volet qui passaient devant le Hokage en personne – ou son Assistant – pour ce qui était des rapports. Celle du jour en faisait partie.

Osore Katsuki, Aizawa Izumi, et Yamanaka Shigo. Ces trois individus étaient revenu au Village il y a peu après s'être vu confiés une mission ce jour-même, afin d'enquêter sur le massacre dans un village évoqué par Shizu, du clan Inuzuka. Ledit village et la menace qu'il abritait étant proche, une prise d'informations et une intervention rapide s'étaient avérée nécessaire. Natsuki s'installa donc à son bureau, et reçu la première équipe dépêchée sur place pour entendre leur rapport.


« Bonjour à vous. Vous n'avez pas l'air de vous être battu, ce qui me laisse présager une absence de catastrophe notable au cours de votre mission. Shigo, vous êtes le chef de l'escouade. J'écoute votre rapport. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Yamanaka Shigo
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 705
Rang : A+

Au rapport : Ghandi Versus Wild Empty
Message(#) Sujet: Re: Au rapport : Ghandi Versus Wild Au rapport : Ghandi Versus Wild EmptySam 10 Mar 2018 - 9:56

    De retour de mission que nous nous dirigions directement vers le palais dans l’attente de pouvoir faire notre rapport. Après tout, il fallait transmettre la conclusion le plus rapidement possible, comme elle concernait les autorités de Konoha. Elles seules pouvaient débloquer la situation à présent. Ca, et il fallait bien leur faire comprendre à qui incombait la responsabilité de cet échec…

    Alors nous y voilà, face au grand Nara. L’unique des trois régents à avoir une disponibilité décente. Peut-être le futur Hokage lui-même ? Ayumi n’était toujours pas revenue de ses « raisons diplomatiques » et le temps commençait à devenir long. Cependant, Natsuki avait déjà eu l’opportunité de porter ce titre, dans un lointain passé, un univers parallèle. Les choses avaient-elles changées ou demeureront-elles identiques ?

    Dans tous les cas, il valait mieux bien paraître à ses yeux. Et c’était bien ce que je comptais faire malgré le fiasco opéré.

    « Bonjour,
    Nous ne nous sommes pas battus non, mais ces morceaux de tomate et de salade sur ma tenue ne laissent pas présager un accueil des plus chaleureux non plus…
    Permettez que je prenne la chose depuis le début : nous nous sommes présentés comme des émissaires de Konoha et leur Grand Prêtre a bien voulu nous rencontrer à l’extérieur des murs de leur village.
    Je leur ai soumis cette proposition : qu’ils arrêtent d’ôter la vie aux malades, mais qu’en échange nous détacherons une équipe au sein de leur village pour surveiller les nouveaux cas et les placer aussitôt en quarantaine, le temps que nos scientifiques trouvent un remède et pour garantir la paix et la sérénité dans leur communauté.
    Par ailleurs, la présence de nos hommes chez eux nous aurait permis de récolter davantage d’informations les concernant, et cela en toute discrétion.
    Ils acceptèrent le marché. Notre mission était un franc succès et il ne nous restait plus qu’à regagner Konoha.
    Hélas, c’était sans compter sur Katsuki. Je n’apprécie guère les mots que je vais prononcer, mais je ne puis fermer les yeux sur ce qui s’est produit. Elle a pris l’initiative, et cela à l’encontre de mes ordres les plus simples, de décapiter le Grand Prêtre qui s’avérait n’être qu’un clone.
    La suite, vous pouvez la deviner aux légumes qui nous parsèment. Il n’y eut pas de bataille et nous avons plaidé l’innocence : Katsuki étant demeurée hors de leur vue tout du long. J’ai tenté de mettre l’affaire sur le dos des mercenaires qui avaient attaqué le temple de Kyubi. Après tout, cette décapitation ne servait ni nos intérêts ni les leurs, surtout pas après que le marché fut accepté par les deux parties.
    Le Grand Prêtre ne souhaite plus négocier, mis à part si le chef de Konoha ne vienne en personne leur présenter des excuses, selon ses propres mots. Ayumi n’étant pas là, j’ignore si un Régent leur sera suffisant.
    Dans le cas d’une bataille, leur Grand Prêtre semble maîtriser le Ninjutsu et l’élément de la lumière.
    Enfin, sur notre retour nous avons croisé un bien étrange cadavre mais dont nous ne pourrons témoigner que plus tard dans notre rapport. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il portait un message dont nous ne connaissons pas encore la teneur étant donné que cette information n’a pas encore été donnée dans notre monde. Il nous faudra patienter l’avancé d’un récit parallèle pour compléter ce mystère, hélas. »


    Mais nous pouvons déjà nous pencher sur la première partie du rapport, plutôt bien fournie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
N. Osore Katsuki
Informations
Grade : Genin
Messages : 88
Rang : C

Au rapport : Ghandi Versus Wild Empty
Message(#) Sujet: Re: Au rapport : Ghandi Versus Wild Au rapport : Ghandi Versus Wild EmptyMer 14 Mar 2018 - 13:19

Après toute ces péripéties, vous rentrez à Konoha. Tu es plutôt de mauvais poil, et tu ne sais pas trop ce que vont penser les chefs de ce village de ta petite prestation... une première mission et un résultat pourri... de quoi bien te motiver pour la suite... en plus y a même pas eu de combat, tu peux pas sortir l'excuse de : c'était trop dure pour moi, je suis qu'en bas de l'échelle de la hiérarchie. Non, là, tu as juste paniquer à un moment où tu aurais dû rester calme... comme quoi, même si tu as une réputation de guerrière sans peur dans ton village, ben... t'as encore du chemin à faire ici, c'est presque un autre monde en fait...

Tu te présentes donc avec Izumi et le chef d'équipe dans un bureau et quelle n'est pas ta surprise en voyant Natsuki ! Ben merde, tu pensais pas qu'il avait un si haut poste... ça sent pas bon, tu vas te tailler une réputation de merde devant quelqu'un que tu admires beaucoup pour t'avoir enseigner l'art de l'esquive... pourquoi il a fallu que ce soit lui qui vous écoute... ça te déprime... Mais quoi qu'il en soit, tu laisse le chef parler en premier, le regard un peu baissé. Il ne se gêne d'ailleurs pas pour te mettre ouvertement la faute dessus, sans prendre un peu sur lui alors que selon toi, il a aussi sa part de responsabilité... quel ingrat...

Quand il a fini, tu prends une bonne inspiration pour te donner un peu de courage, puis tu lèves la tête en avançant d'un pas.

Je suis désolée Monsieur Natsuki. Ce qu'il s'est passé c'est que Izumi a fait semblant d'être malade sur ordre de Shigo, et... je savais pas que c'était pour de faux alors... je me suis demandé d'où ça pouvait venir et... j'ai un peu paniqué... parce-que Izumi, je l'ai connu avant de venir ici, et... elle compte beaucoup pour moi... du coup, comme je ne pouvais pas intervenir moi-même parce-que j'étais cachée ben... je me suis rabbattue sur la poupée que Shigo m'avait donné.

En fait, il m'a dit qu'en cas de problème, il fallait la trancher, je ne savais pas que ça se répercutait sur le prêtre... et comme Izumi malade était pour moi un énorme problème, j'ai... j'ai pris l'initiative de trancher la poupée...


Tu te penches en avant pour montrer ton humilité et ton respect pour Natsuki.

Je pensais bien faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Nara Natsuki
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1736
Rang : SSS

Au rapport : Ghandi Versus Wild Empty
Message(#) Sujet: Re: Au rapport : Ghandi Versus Wild Au rapport : Ghandi Versus Wild EmptySam 17 Mar 2018 - 0:23

Natsuki écouta avec attention le rapport de Shigo, Shigo qui lui apparut être d'un seul coup bien plus sale et débraillé que ce qu'il s'était imaginé avec sa première lecture tardive en diagonale – pour conserver un semblant de réalisme, il s'était abstenu de lire toute la narration en détail. Il resta silencieux tout au long, et s'accorda même plusieurs secondes de réflexion une fois le rapport de Shigo achevé. Ce fut durant ces instants que Katsuki fit le choix d'intervenir pour étoffer l'ensemble de son point de vue.

« A moins que Shigo se soit permit de s'investir dans plusieurs corps à la fois, il me semblait que c'était à lui que j'ai demandé de me faire le rapport de la situation. »
déclara Natsuki d'une voix calme mais austère à la l'attention de Katsuki.

Il ramena ensuite son attention vers Shigo.


« Bien. Tout d'abord, permettez-moi de vous rappeler quelque chose, Shigo. »
commença Natsuki en posant sur lui un regard qui le défiait de lui répondre '' non ''. « Au cours d'une mission en équipe, vous réussissez tous ensemble, ou vous échouez tous ensemble, qu'importe qu'il s'agit de la faute ou de l'exploit d'un seul. J'entends tout à fait qu'un des membres de l'équipe puisse causer soucis au cours des opérations, et il est normal qu'en tant que chef d'équipe, vous preniez la peine de mettre ces faits en lumière, mais en tant que chef d'équipe, il aurait aussi été normal d'assumer votre part dans l'échec plutôt que d'enfoncer à pieds joint vos équipiers dans la boue pour rester propre. Surtout quand à priori, vous donnez des ordres incomplets et des informations partielles aux personnes sous vos ordres, mettant ainsi tout le monde en danger. Mais peut-être est-ce cela votre définition '' d'ordre des plus simples '' ? »

Question purement rhétorique.


« C'est fort aimable à vous de m'avoir rappelé pourquoi nous avons attendu si longtemps avant de vous confier une équipe à gérer. »


Ainsi que de pourquoi il avait été le dernier à continuer de voter '' contre '' durant les réunions de promotions.


« Et puisque nous en sommes à l'incomplet et au partiel, il semblerait que je sois obligé de vous tirer les vers du nez pour avoir un rapport complet : où est l'autre équipe qui était en tandem avec vous sur cette mission ? Celle à qui vous pouviez demander de l'aide, et vice-versa ? »


Pour le moment, c'était Shigo qui était mit à l'honneur, mais le tour de Ketsuki et Izumi viendra aussi. Chaque chose en son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Yamanaka Shigo
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 705
Rang : A+

Au rapport : Ghandi Versus Wild Empty
Message(#) Sujet: Re: Au rapport : Ghandi Versus Wild Au rapport : Ghandi Versus Wild EmptyLun 19 Mar 2018 - 18:12

    Je m’attendais à ce que l’une des deux jeunes Genins prenne la parole suite à mon rapport, et ce sans être appelé à témoigner, jetant ainsi un apriori négatif quant à leur discipline. Cependant, j’avais pensé que ce serait plutôt Izumi, elle qui avait prétendu que je sois le fautif de cet échec alors que Katsuki m’avait dit accepter pleinement les conséquences de ses actes. Soit, cela me convenait pleinement. Néanmoins, je savais aussi que Natsuki n’allait pas plaider en ma faveur. Pas directement tout du moins. Il suffisait de se référer à notre relation au sein de son équipe Matsudaï pour le deviner.

    « Pardonnez-moi Nara Natsuki, mais ai-je dit que j’étais tout blanc ou que l’échec de la mission lui revenait ? Je vous présente les faits tels qu’ils se sont déroulés. A vous d’en tirer la conclusion qui en découle.
    Peut-être aurais-je dû être plus autoritaire lorsque j’ai donné mes ordres, ou bien n’aurais-je pas dû faire confiance à une coéquipière ? Peut-être est-ce donc ma faute.
    Cependant, pour ce qui est des ordres oraux que j’avais transmis - et je suis allé vérifier dans mes souvenirs, ou plutôt dans le récit de nos actions – j’avais explicitement indiqué de ne décapiter la poupée qu’à mon signal. Et en cas de conflit ou de fuite de notre part, de lancer la fusée de détresse. Katsuki avait le rôle de nous assurer une voie de sortie. Et il était explicitement indiqué à l’équipe de n’attaquer que si j’en donnais l’ordre, et cela dès le départ.
    Là sont les ordres simples dont j’avais fait mention. Des ordres que reçurent et entendirent mes deux collègues ici présentes.
    Pour ce qui est des ajouts, comme la demande à Izumi de se faire passer pour malade, c’était lors des négociations avec le grand Prêtre. Tout en discutant avec lui, j’avais transmis des directives à Izumi et à Katsuki par voie télépathique. Hélas, je ne possédais pas la technique pour parler aux deux en même temps, et il est suffisamment complexe d’avoir une conversation orale et une télépathique au même instant tout en restant discret sur la seconde pour ne pas répéter ce qui concerne l’une à l’autre. »


    Elles savaient ce qu’elles devaient savoir. Et puis, pourquoi décapiter une poupée règlerait le problème d’Izumi malade ? La poupée ne devait être tranchée qu’à mon signal : tel était l’ordre donné. Pouvait-on faire plus simple ? Chacun avait son rôle dans cette mission, et par conséquent des directives spécifiques qui ne nécessitaient pas l’appui des autres, ni leur connaissance des ordres.

    « Quant à l’autre équipe, vous mentionnez une demande d’aide « vice-versa » ? Nous n’avons pas été informé qu’ils possédaient eux aussi une fusée de détresse ?
    Nous avons engagé nos missions chacun de notre côté, mais nous ne sommes pas entrés en contact à aucun moment que ce soit. A la façon dont nous avons été rejetés, je suppose qu’ils ne devaient pas se trouver dans leur village à ce moment-là, sinon ils nous auraient rejoints très vite aux portes ou il y aurait eu bien plus de bruits provenant de leur hameau.
    Nous ne pouvions pas lancer notre fusée pour qu’ils nous rejoignent afin de simplement leur transmettre notre rapport de mission, et interrompant ainsi la leur. Tout comme nous ne pouvions pas demeurer dans les environs de leur hameau étant donné la conclusion des négociations à moins d’empirer davantage la relation entre eux et Konoha en leur donnant l’impression que nous étudions le terrain pour une future attaque.
    Par conséquent j’ai pris la décision de revenir à Konoha pour vous transmettre le rapport le plus vite possible, car seul un intendant de Konoha peut débloquer la situation à présent. L’autre équipe ne se trouvait probablement pas dans leur hameau, et ils comprendront la situation s’ils s’en approchent.
    Mais si nous aurions dû agir autrement concernant ce point, je suis bien le seul à blâmer. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Nara Natsuki
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1736
Rang : SSS

Au rapport : Ghandi Versus Wild Empty
Message(#) Sujet: Re: Au rapport : Ghandi Versus Wild Au rapport : Ghandi Versus Wild EmptyMer 21 Mar 2018 - 21:15

Le problème, lorsque l'on discutait avec Shigo, était sa tendance à se défendre de tout et de rien avec une énergie incroyable, à un point que ne ferait même pas une personne innocente. Tant d'efforts déployés au point de le faire systématiquement passer pour un suspect, en plus des soupçons que Natsuki avait de base sur lui. Trop d'événements étranges survenaient toujours autour de cet homme masqué lors de la majorité de ses assignations, et curieusement, il en ressortait à première vue qu'il y était toujours indifférent. Mais cela faisait beaucoup de coïncidences pour ne croire qu'en un sordide jeu du destin.

Natsuki soupira, car il savait au fond de lui que même avec toute la mauvaise foi du monde, l'on ne pouvait pas reprocher tous les maux de la terre à Shigo. Il pouvait seulement être sévère, mais juste. Mais sévère quand même.


« Jusqu'où est parti la deuxième équipe alors ? »
marmonna Natsuki pour lui-même, l'air pensif.

C'aurait dû rester une enquête de proximité, normalement. Mais qui savait ce qu'ils avaient trouvé de leur côté ? En espérant qu'il ne leur était rien arrivé, car le Nara tatoué n'avait dans l'immédiat pas les ressources pour leur dépêcher des renforts. Une raison scénaristique comme une autre pour les laisser finir leur mission.


« Il y a encore d'autres informations que vous ne m'avez que partiellement communiqué, ou bien avez-vous enfin fait le tour ? »
finit par répondre Natsuki en ramenant son attention sur ses interlocuteurs, déjà las de cette entrevue avec Shigo.

C'était la parole de Shigo contre celle de son équipe, mais comme Natsuki avait mieux à faire de ses ressources que d'enquêter là-dessus, il renvoya l'impression qu'il en restera sur le résultat de la mission.


« Merci pour votre rapport Shigo. Faites-en moi un exemplaire écrit – en vous replongeant dans vos souvenirs, cela devrait aller vite de retranscrire votre oral -, et portez le message que vous avez trouvé au service de décryptage temporel. Kentarô et Miura vont vous accompagner pour vous montrer où c'est, histoire que vous ne vous perdiez pas dans les dédales administratifs du Palais. »


Deux hommes entrèrent dans la pièce en entendant leur nom, et invitèrent Shigo à les suivre sur un ordre de Natsuki qui ne prêtait guère à la négociation.


« Izumi, Katsuki, vous allez rester avec moi encore un peu. »
annonça-t-il en les voyant envisager la sortie elles-aussi.

Quelques secondes de silence flottèrent après que chacun ai reprit sa place. Natsuki resta pensif en les observant, puis tira une feuille vierge d'une réserve qu'il sépara en deux. Sur chacun d'elle, il apposa un sceau qu'il glissa jusqu'à l'extrémité de son bureau.


« Prenez-les, et activez-les. Il s'agit d'un sceau de Kaï. »


Qui témoignait toute la confiance qu'il accordait à Shigo et à sa capacité à influencer la tournure des événements dans l'esprit des autres. Comme si être un beau parleur ne suffisait pas...

Il laissa faire les deux jeunes femmes, puis reprit la parole, même si la suite ne concernait plus que Katsuki, étant donné qu'Izumi venait d'annoncer en parallèle son désir de changer d'univers.


« Bien. Racontez-moi à nouveau comment se sont passés les événements de cette mission, Katsuki. Ou plutôt, confirmez-vous toujours que cela s'est déroulée selon les propos de votre chef d'équipe ? »


Pour commencer. Ensuite.


« Pour ce qui est de l'échec de votre mission, il y aura évidemment des conséquences. Et je parle des répercussions pour l'ensemble du Pays du Feu vis-à-vis de ce qui s'est passé avec ce prétendu '' haut-prêtre ''. Vous concernant, je ne sais pas à quoi vous vous attendez, mais vous vous imaginez sans doute pire que la réalité. Échouer sa mission arrive à tout le monde, même à moi. Et compte tenu de la cause de cet échec, je ne vais pas vous faire incarcérer, vous blâmer jusqu'à votre honneur ou vous punir physiquement. La sanction naturelle est que vous ne toucherez pas la totalité de votre salaire sur cette opération. Ce sera aussi enregistré dans les statistiques de votre dossier, et c'est tout. Un cas isolé et occasionnel de la sorte ne vous nuira pas particulièrement. »


Si cela devait se renouveler trop souvent par contre, ce sera une autre histoire, mais ils n'y étaient pas encore.


« Gardez aussi à l'esprit qu'un échec est rarement la faute d'une seule action mal choisi. En général, c'est une succession de détails qui conduit à la catastrophe. Je ne dis pas cela pour que vous déculpabilisiez, mais pour que puissiez tirer partie de cette mauvaise expérience. Maintenant, ce que je veux que vous fassiez, c'est d'identifier votre part de responsabilité dans tout cela, réfléchir à pourquoi c'est survenu, et en prendre acte pour que cela n'arrive plus à l'avenir. Car même avec une responsabilité partielle, les conséquences d'une mission peuvent être très lourdes à porter. Surtout quand elles n'impactent pas que soi-même. Est-ce que je suis clair, et est-ce que cela vous paraît possible ? »


Il pouvait accepter un '' non '' à la première question, mais Katsuki avait intérêt à bien argumenter si elle voulait répondre cela à la seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Yamanaka Shigo
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 705
Rang : A+

Au rapport : Ghandi Versus Wild Empty
Message(#) Sujet: Re: Au rapport : Ghandi Versus Wild Au rapport : Ghandi Versus Wild EmptyJeu 22 Mar 2018 - 23:52

    « Non, Natsuki Nara, je crois avoir fait le tour. S’il vous semble manquer des détails, ces derniers se trouveront dans la version écrite du rapport. Néanmoins, au sujet du message que nous avons récupéré, j’ignore si nous pourrons en tirer quoique ce soit, son auteur ayant disparu de la circulation. »

    A l’image d’Izumi qui souhaitait changer d’univers et qui disparaîtra comme par magie sitôt ce pan de scripte terminé. Mais peut-être était-ce là le but du service de décryptage temporel ? Pour justifier le fait que nous ne soyons pas en possession du contenu du message ? Car les pertes dues aux événements de l’autre côté du quatrième mur reviennent à la faute, ici, de personnages sans grand intérêt communément appelés personnages non joueurs ou lambda, voire quidam pour les non grecs. Tandis que les réussites sont l’affaire des personnages joueurs ou héros, voire enfoiré de première selon le point de vu. Exemple de l’avis du Nara me concernant lorsqu’il fait passer un kai totalement non procédural aux deux Genins. Mais heureusement que j’étais blanc dans cette affaire-ci. Cependant, à chercher la petite bête partout, il finira bien par tomber là où elle se terrait vraiment… La méfiance était de mise.

    Heureusement, je me méfiais toujours. De tout. Et même de moi. Surtout de moi. Lorsque l’on connait la facilité qu’a le Genjutsu pour corrompre les gens, on ne peut plus se fier à personne.

    Je suivis donc Kentarô et Miura pour livrer le fameux message inconnu qui sera peut-être déchiffré, ou peut-être pas, un jour qui sait, avant de me plonger dans la rédaction écrite du rapport de mission. Pour une fois je n’omettais rien et indiquais les faits tels qu’ils s’étaient produits. Pour une fois, je n’avais strictement rien à me reprocher. Enfin : je ne me reprochais jamais rien. Mais rien que les autres pouvaient me reprocher, cette fois-là. Donc un rapport complet et véridique de la première majuscule au point final. Pour changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
N. Osore Katsuki
Informations
Grade : Genin
Messages : 88
Rang : C

Au rapport : Ghandi Versus Wild Empty
Message(#) Sujet: Re: Au rapport : Ghandi Versus Wild Au rapport : Ghandi Versus Wild EmptyJeu 29 Mar 2018 - 11:07

Pardon monsieur répliques-tu respectueusement à la première réprimande de Natsuki. Tu sais désormais que tu ne dois parler que quand on te le demande.

Tu écoutes la suite, passive. Tu ne contestes presque rien, même par pensée. Ce qu'il dit, d'aussi loin que tu te souviennes, est vrai. Ce que tu lui reprocherais juste, c'est de ne pas avoir expliqué l'effet de la poupée et SURTOUT d'avoir caché la fausse maladie de ton amie. Tu trouves ça fourbe comme méthode, surtout que malgré son discours, tu avais l'impression qu'il pouvait t'en avertir. Ne serait-ce que "l'état d'Izumi est normal" et ça suffisait, pas besoin de longues tirades...

Lorsque Natsuki met fin à la discussion entre shigo et lui, tu esquisses un mouvement pour le suivre, mais il te stoppe pour t'informer qu'il n'en a pas fini avec toi. Tu arrêtes tes pas et te remets donc à ta place initiale. À cet instant, il te donne un papier avec un sceau Kaï. Tu te souviens en avoir parlé à l'académie et un petit effort de mémoire plus tard, tu sais à quoi il sert. Tu le prends et l'active, sans que rien de spécial ne se passe. Natsuki pose alors la première question. Honnête avant tout, tu réponds.

Oui Monsieur, j'ai désobéi à Shigo. J'en suis désolée...

Il nuance ensuite la sanction que tu t'étais imaginé, ne parlant que d'une réduction de salaire. Sauf que toi, tu viens d'un village en autarcie qui pratique encore le troc. Du coup, tu n'as pas la même relation avec l'argent que le villageois lambda de Konoha. Plus portée sur l'échec des faits, tu te permets donc d'ajouter.

vous pouvez même me l'enlever totalement monsieur, c'est bien la moindre des choses pour ce que j'ai fait

Il donne un dernier ordre, que tu comptais de toute façon faire, alors tu l'acceptes sans rechigner une seule secondes.

Oui ce sera possible, sans le moindre doute. Merci beaucoup de votre magnanimité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Nara Natsuki
Informations
Grade : Bras Droit de l'Hokage
Messages : 1736
Rang : SSS

Au rapport : Ghandi Versus Wild Empty
Message(#) Sujet: Re: Au rapport : Ghandi Versus Wild Au rapport : Ghandi Versus Wild EmptySam 7 Avr 2018 - 18:00

« Non, je ne vais pas vous retirer la totalité de votre salaire, et ce pour essentiellement deux raisons. La première est que comme je l'ai dit tout à l'heure, vous formiez une équipe sur cette mission. Si j'applique une sanction pour l'un, je dois l'appliquer pour tous. Ensuite, en second, vous n'avez pas le loisir de discuter cette décision, qui m'appartient exclusivement. »

Le pouvoir fonctionnait ainsi : la part que l'on accordait aux autres était perdu pour soi-même. Un Village militarisé ne pouvait pas se permettre de perdre en autorité, sans quoi tout le système s'écroulerait. Les requêtes restaient bien sûr entendable, mais c'était au plus haut placé que revenait la décision finale tout de même. Ainsi étaient établit les règles de la tyrannie d'intérêt publique qu'avait instauré Ayumi Yamanaka.


« Je ne sais pas trop sous quelle éducation et autorité vous avez grandi, mais nous sommes bien moins cruels que ce que vous semblez imaginer. De la même manière, nous n'êtes pas une gamine que je punis, mais une adulte responsable sanctionnée pour son travail par son employeur. Cela s'arrête là. Demain, je veux que vous puissiez me croiser dans un couloir tout en gardant la tête haute : ressortez plus forte de cet échec, et non honteuse. Mais ce ne sera possible que si vous méditez dessus. »


Ce qu'elle ne pourra pas faire tant qu'il la retenait dans son bureau. Cependant, tout n'était pas encore dit.


« J'ai l'impression que vous manquez terriblement de confiance en vous. C'est presque aussi dangereux que de l'être en excès. Votre maître en sabre ne vous a jamais enseigné pour développer votre assurance ? »


Tout aussi bien, c'était dans la nature même de Katsuki d'être ainsi, auquel cas le problème était différent. Et plus compliqué.


« Cela vous intéresserait de travailler cet aspect sous ma tutelle ? Je recherche encore un(e) étudiant(e) à temps plein dans mon équipe shinobi. Je ne suis pas un très bon épéiste, mais je pense pouvoir vous enseigner encore pas mal de choses avec une meilleure disponibilité et un meilleur suivit que si vous preniez ponctuellement des leçons à l'Académie avec moi. Le choix vous revient, je ne vous force pas la main. Vous n'êtes pas obligée de me répondre maintenant non plus, vous avez le temps pour réfléchir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
N. Osore Katsuki
Informations
Grade : Genin
Messages : 88
Rang : C

Au rapport : Ghandi Versus Wild Empty
Message(#) Sujet: Re: Au rapport : Ghandi Versus Wild Au rapport : Ghandi Versus Wild EmptyMar 10 Avr 2018 - 21:02

Bon d'accord... lâches-tu quand Natsuki renonce à t'enlever totalement ton salaire.

Finalement, tu es assez indifférente à l'argent encore, du coup, tu veux plus montrer que tu reconnais ta faute en refusant l'entièreté de ton salaire, plutôt que te punir. D'ailleurs, quand l'homme sont ignorance quant à ton éducation, tu te permets de lui expliquer.

L'argent n'existe pas chez moi. On s'échange nos vivres en fonction de ce qu'on fait pousser ou ce qu'on élève. On n'a pas d'autres employeurs que nous-même... de plus, ce qui me chagrine le plus, c'est d'avoir mis des épines dans les pieds du village qui m'a accueillit. Je vais essayer à l'avenir de me faire pardonner.

Il évoque ensuite le potentiel manque de confiance en toi, ce qui te fait sourire.

[color=#9933ffNe vous inquiétez pas pour ma confiance en moi, m'sieur, j'en ai à revendre. J'ai juste l'honnêteté d'assumer ce que je fais. [/color]

Sa proposition de te prendre dans son équipe te surprend beaucoup. Tu ne pensais pas qu'un mec si important t'accepterait dans une équipe.

M... moi ?

Bon tu t'es déjà entraînée une fois avec lui, mais quand même, c'est surprenant. Mais toujours calme, tu finis par déclarer.

Votre proposition me fait plaisir, mais je préférerais la tourner dans ma tête quelques temps. Je vous répondrai dans peu de temps.

Ce que tu n'oses pas avouer à qui que ce soit, même pas à Izumi, c'est que tu ressens un petit malaise en habitant ici. Comme si... comme si ce n'était pas ta place... comme si... tu n'appartenais pas à cette époque avancée... tu le dissimules très bien, mais ça te fait quand même reporté le choix que Natsuki te propose, ce que en temps normal, tu aurais accepté tout de suite...

Indication :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Au rapport : Ghandi Versus Wild Empty
Message(#) Sujet: Re: Au rapport : Ghandi Versus Wild Au rapport : Ghandi Versus Wild Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Au rapport : Ghandi Versus Wild

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Palais de l'Hokage-