N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Un simple contrôle de routine [Rang C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Jisetsu Hiyori
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 210
Rang : S

Un simple contrôle de routine [Rang C] Empty
Message(#) Sujet: Un simple contrôle de routine [Rang C] Un simple contrôle de routine [Rang C] EmptyJeu 4 Jan 2018 - 4:33

Citation :
Une caravane en provenance de Taki no Kuni est en route sur nos terres et abriterait une personnalité importante du temple d'Ao. La seule chose qui est certaine est qu'il ne s'agit pas du Grand Prêtre qui célèbre une fête importante au temple. Votre But est donc de trouver l'identité de la personne et de connaître ses intentions. S'il s'avère qu'il est hostile, ne tentez rien tout seul et avertissez vos supérieurs.

Un simple contrôle de routine [Rang C] Lignes11

Ce n’est pas forcément une partie de plaisir de surveiller les frontières. Non pas qu’il s’agisse d’une extrême difficulté ! C’est avant tout que c’est chiant à mourir ! On ne s’amuse pas, assis sur une terrasse couverte en pleine saison des chaleurs, à attendre un éventuel passage. Le plus horripilant est certainement de n’avoir rien à faire ! La prochaine fois, l’illustre balafré prendra un bouquin, histoire de moins s’emmerder ! Voilà déjà plusieurs heures qu’il est à cet avant-poste symbolisant l’entrée sur les terres de la Terre. Un peu plus à l’Est, sous ce couvert d’arbres et de montagnes, s’étale une autre contrée : celle des Cascades. Une belle contrée où notre homme s’est rendu il y a peu de temps. Et surtout … entre les sommets de montagne … et sous les troncs d’arbres immenses … de l’ombre !! A en donner l’eau à la bouche !

Un simple contrôle de routine [Rang C] Lignes11

Le soleil n’est pas très haut lorsqu’Hiyori arrive à cet avant-poste, situé non loin de la ville frontalière de Gifu. Cette cité a toujours présenté de nombreux intérêts économiques stratégiques et ce depuis plusieurs décennies, grâce à son rapport avec la mer, et à sa proximité avec Taki no Kuni. En garnison sur place, le Chûnin de la Roche a été contacté très tôt par l’une de ses relations dans le Pays des Cascades à propos d’une affaire urgente. Bien que missionné sur la ville pour en garantir la sécurité, l’ancien impérial s’était empressé de faire son rapport au centre de commandement sur place, afin d’obtenir une autorisation spéciale et d’être détaché sur cet avant-poste spécifique ! C’était là qu’il devait rencontrer son contact de Taki … .

Une heure en retard, une silhouette se dessine sur la route. La jeune personne qui arrive en courant, équipé de ses jambes et d’un simple bâton, est essoufflé ! Il a certainement parcouru une sacrée route ! Il est en retard, mais volontaire : Hiyori connaît ce jeune homme depuis une récente mission qui l’a mené à travers de nombreux territoires du Nord. Territoires qu’il connait de longue date, par de lointains souvenirs impériaux ; mais des secteurs qui se montrent pour le moins distants, voire hostiles envers les forces de la terre. Le souvenir de l’Empereur-Dieu est soit encore trop puissant, soit les petites nations ont préféré s’éloigner d’une mémoire militaire et combattante encore trop dure à porter sur leurs frêles et jeunes épaules. Ce petit gars, né de la misère d’un pays mal redressé après la mort du divin Samui, pensait auparavant s’en sortir en suivant des petites bandes, secondant leurs larcins. Une seule rencontre – épineuse ! – avec le Jisetsu lui avait fait changer sa carrière, et se promettre à un rôle un peu plus gratifiant.

Un simple contrôle de routine [Rang C] 607562PNJIndicvoyageur

» Tu es à la bourre, Senji !
» Je suis désolé, maître Iyo ! Je me suis perdu en route !
» Je t’ai déjà dit qu’il fallait connaître les routes des montagnes plus sûrement ! Bon, passons. C’est quoi ton info ?
» Un membre du Grand Temple va venir à Tsuchi no Kuni ! Il est parti tôt, et devrait arriver en milieu d’après-midi !
» En quoi est-ce important ? Le Grand Prêtre est un homme qui voyage régulièrement, non ?
» Ce n’est pas le Grand Prêtre ! Les Grands Prêtres sont chacun parti de leur côté il y a quelques jours vers le sud. L'un d'eux est revenu pour l'organisation d'une fête, mais il est toujours au pays. Lui vient pour autre chose !
» Et on sait qui c'est ?
» Aucune idée, maître Iyo !


Pour le coup, ce n’est pas une info’ sensas’, mais certains éléments suscitent la curiosité ! Pour quelle raison un représentant subalterne du Temple d’Ao, religion retirée de Taki, viendrait en voyage au Pays de la Terre ? D’ordinaire, les délégations officielles sont dirigées directement par l’un des deux grands responsables. La visite de ce prêtre n’est à proprement parlé par une menace ; mais elle soulève quand même quelques questions ! Finalement, le tuyau n’est pas aussi inutile que craint.
Reste plus qu’à attendre le lascar pour en savoir plus !

Un simple contrôle de routine [Rang C] Lignes11

C’est donc près de quatre heures plus tard, et sous un soleil éreintant, qu’une ombre se détache des bois et se rapproche lentement de l’avant-poste. C’est une carriole, encadrée par deux hommes, et couverte qui se dessine peu à peu sur cette plaine terreuse. En près de cinq minutes, on peut la décrire distinctement avec son âne, ses roues, et sa forme de petit cabanon ambulant. Le garde civil présent au poste sort de sa somnolence, et accompagné du Ninja, se place nettement en travers de la route, afin d’intimer un arrêt. Levant une main, il se rapproche et informe le passager mystère qu’il sera interviewé pour des raisons de sécurité. Il ne sait sans doute pas encore qu’il sera face à face avec un homme de l’Ombre.

» Sieur prêtre, l’un de nos hommes va vous recevoir dans le poste.
  • Très bien. Je suis à votre service.


Un simple contrôle de routine [Rang C] 251520PNJMoine


Dernière édition par Jisetsu Hiyori le Ven 5 Jan 2018 - 3:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Hiyori
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 210
Rang : S

Un simple contrôle de routine [Rang C] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un simple contrôle de routine [Rang C] Un simple contrôle de routine [Rang C] EmptyVen 5 Jan 2018 - 3:46

Un simple contrôle de routine [Rang C] 251520PNJMoine

Un simple contrôle de routine [Rang C] Lignes11

Pénétrant les lieux d’un pas simple et sans inquiétude, le bonze s’avance dans la petite salle d’entrée, quitte ses guêtres et progresse dans la seconde salle, véritable pièce de réception lors des passages et de leurs nécessités administratives. Déjà présent dans les lieux, assis en seïza selon la tradition, le Balafré se présente sous un jour marqué par le temps, mais souriant et amical. Son but n’est pas de faire fuir les étrangers, même s’il a pour responsabilité de veiller au grain ! Saluant l’homme d’un signe de tête, il l’invite à s’installer face à lui d’un geste de la main. D’ici peu, les deux personnages se font face et attendent de cette rencontre un heureux dénouement.

» Bien monsieur, pour rappel, ceci n’est qu’une mesure protocolaire de contrôle. Il n’y a aucune raison de vous inquiéter, tant que vos actions ne vont pas à l’encontre des intérêts de Tsuchi et d’Iwa.

Un petit regard espiègle, mais rien qui ne laisse à penser que le moine sue ou se sente mal à l’aise. Sans doute un bon point pour lui, mais les plus ambitieux et les plus rusés savent masquer leurs intentions et leurs projets les plus secrets. Cela dit en passant, le Jisetsu espère bien faire partie de cette caste !

» Afin de procéder aux vérifications d’usage, je vais vous poser plusieurs questions. Je me nomme Hiyori, et je vais vous demander les bases pour l’instant. Nom, provenance, raison de votre voyage au Pays de la Terre, je vous prie.
  • Sarutobi, moine de Taki no Kuni. Je viens à Tsuchi pour un entretien avec la communauté sectaire située près du Temple de Gobi.

» Vous êtes affilié au Temple d’Ao ?
  • C’est exact, oui.

» Vous y êtes affecté depuis longtemps ? Voyagez-vous souvent à travers les frontières ?
  • Ma foi, j’ai déjà fait quelques voyages. Mais je suis rattaché au Temple d’Ao depuis déjà plusieurs années.


Stop ! Arrêt sur image. On rembobine … . On relace le film ! « je suis rattaché au Temple d’Ao depuis déjà plusieurs années » ? Quel mensonge grossier ! Pour le coup, c’est un mauvais départ – mais l’individu l’ignore ! Après tout, il ne sait pas que son interrogateur s’est lui-même rendu au Pays des Cascades il y a déjà quelques semaines, et qu’il a fait un arrêt instructif dans le sanctuaire sacré, bâti sous l’ère impériale ! Cette fausse information démontre déjà qu’il y a de quoi se méfier, mais mieux vaut tisser le filet plus avant pour attraper davantage de poissons … .

Prenant des notes depuis le début de l’entretien, Hiyori tente de ne pas laisser entrevoir sa découverte et continue de griffonner quelques informations sur un petit formulaire. Le garde civil qui se trouvait là un peu plus tôt entre, salue, et se penche vers le Ninja. Il lui tend un petit document ; une note qu’il a récupéré d’une patrouille en mouvement. Sans se laisser perturber, il lit la notice, et l’écrase entre ses doigts. C’est un message de l’escadron de vol non loin, et affecté à cette partie de la frontière². Depuis quelques mois maintenant, les frontières sont continuellement surveillées par des unités Ninja pratiquant la détection et le vol aérien. L’objectif est naturellement de garantir la sécurité des voyageurs, mais aussi de surveiller tout mouvement suspect dans une époque où tout n’est pas clairement contrôlé par les récents dirigeants de l’après- période impériale.

» Dans quels pays avez-vous voyagé jusqu’à présent ?
  • Principalement à Tetsu no Kuni, Shimo, Hi et Kusa. Ce sont les pays voisins de Taki, et donc les plus proches en soi.

» Avez-vous déjà été au Pays de la Terre ?
  • J’y suis venu une fois il y a plusieurs années, oui … . Cela remonte à loin, à une époque où je n’étais encore qu’un impie ! Mais ma conversion et mon dévouement à Ao m’a permis de renouveler ma passion pour les routes à travers bien des contrées.

» Vous avez pris la route de Iwanoburo ?
  • Oui, puisqu’elle me mène à ma première escale : Gifu …


L’homme est tendu. Cela fait beaucoup de questions, mais il tente de garder son calme. Après tout, il n’a pas de raison de douter ou de se poser des questions. Les passages aux frontières sont de plus en plus exigeants aujourd’hui, et en tant que voyageur professionnel, il faut bien s’y soumettre. De son côté, le Jisetsu confirme les propos que la brigade de surveillance lui a transmis par note : c’est bien sur cette route qu’il a été repéré dans un premier temps, et qu’il est arrivé jusqu’à ce poste de garde-frontières. Sur ce plan, rien à signaler.

» Vous avez des contacts dans les prochaines villes ? Des connaissances ou des confrères de votre ordre monastique ?
  • J’ai quelques amis pour m’héberger en cas de nécessité …

» Des affaires que vous amenez avec vous ?
  • Quelques rouleaux, victuailles … rien de vraiment précieux ou de valeur.


Un petit instant de silence, le temps que le Balafré prenne note de tout cela ; en faisant que peser d’autant plus la tension et l’inquiétude du moine. Mais cette histoire se termine à l’instant où le Chûnin d’Iwa referme ses notes et son carnet, décroise les jambes et se permet de se relever, sourire aux lèvres.

» Parfait, tout semble en ordre ! Je vous remercie pour votre patience, et vous souhaite la bienvenue sur le territoire de Tsuchi !
  • Mes remerciements, Fils. Cela me touche. Qu’Ao la Grande veille sur vos offices.


Le Shinobi tend une main en guise de salutation. Que le moine, après une micro-seconde d’hésitation consent à serrer, sourire soulagé aux lèvres. Cet instant insoupçonné de détente est certainement ce qui le prend par surprise car il ne remarque presque pas les pupilles désormais scintillantes de son hôte, qui affiche un sourire presque méconnaissable !
En activant son Dôjutsu, Hiyori se décide à plonger dans l’âme, le cœur et l’histoire de son invité et à fouiller ses souvenirs ! Le Kinnegan, don surnaturel s’il s’en faut, lui permet d’avoir accès à quantité d’informations en une fraction de seconde ! Pendant que l’hélice d’or tourne lentement sur son iris, l’ancien impérial lui voit des personnes … des paysages … des époques éloignées … . Il reconnaît certains lieux ; beaucoup lui sont étrangers. Les territoires qu’il entrevoit par son pouvoir clanique confirment certaines données qui lui ont été donnés : un voyageur, qui traverse les frontières de plusieurs états grâce à un pays d’origine carrefour pour toute une région. Ha ! Une image du Temple d’Ao … datant de plusieurs années déjà, puisque les bannières impériales y flottent !

La vision s’interrompt au moment où le contact physique est rompu. Un instant dérouté par ce qu’il croit avoir vu, le chauve secoue la tête comme pour s’ôter de là une vision désagréable et tourne les talons pendant que le haut gradé d’Iwa se rasseoit, dans un fauteuil cette fois. Croisant les bras, il interpelle brusquement le bonze.

» Sarutobi-san !
  • … Oui, Fils ?

» Et si nous commencions maintenant le véritable entretien afin de voir ce qui se trame sous vos mensonges ! Venez donc vous asseoir … !


Un simple contrôle de routine [Rang C] Lignes11
² Ce Rp mentionne le dispositif de Surveillance mis en place par le Village via ce Rp et peut donc servir pour de futurs besoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Hiyori
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 210
Rang : S

Un simple contrôle de routine [Rang C] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un simple contrôle de routine [Rang C] Un simple contrôle de routine [Rang C] EmptySam 3 Fév 2018 - 19:29

Un simple contrôle de routine [Rang C] 251520PNJMoine

Un simple contrôle de routine [Rang C] Lignes11


L’ambiance désormais est glaciale. Assis face à face, les deux hommes s’observent sans broncher, gardant leurs réflexions pour eux et faisant le choix du mutisme afin de mieux capter l’angle d’attaque de leur adversaire du moment. Après cette brutale interruption de départ, c’est le Balafré qui semble tenir la main sur ce nouvel échange ! Après avoir interrogé le moine en pèlerinage, il a sondé son passé grâce à son Dôjutsu unique ; et s’il n’est pas parvenu à bien cerner l’identité et les intentions de cet homme, il a néanmoins bien compris que ce dernier n’est pas du tout affilié au Temple d’Ao à Taki !

La question demeure donc de savoir de qui il s’agit, et quelles sont ses intentions. Après tout, l’homme n’est pas nécessairement une menace en soi, mais malgré des années pacifistes et relativement paisibles, la Roche ne peut pas se permettre de laisser un individu sans identité trainer dans les parages. Un mystérieux combattant pourrait bien se révéler sous ces chapelets, et mettre en danger les intérêts de Tsuchi. Pour le meilleur comme pour le pire, il est impératif de mieux comprendre les projets de cet individu.

C’est finalement le Jisetsu qui se décide à parler en premier. Assis dans un fauteuil, à l’inverse de la première réception où il s’était placé en seïza comme le veut une relation d’égal à égal, il soutient sa tête de son poing pendant que ses pupilles d’or scrutent chaque réaction de son interlocuteur imposé, resté debout.

» Avant de recommencer, mettons les choses au point. Même si l’Empire est tombé et que les guerres sont globalement cessé, Iwa n’en reste pas moins sur ses gardes pour protéger les intérêts du Daimyo de la Terre. Par conséquent, nous userons de tout moyen nécessaire pour obtenir les informations que nous souhaitons. J’espère m’être fait comprendre … .
  • … .


L’homme ne dit rien ; son regard est froid et il ne se laisse pas démonter. Pourtant, ses yeux ne soulignent pas une sorte de mépris, ou de mise au défi. Le fait qu’il opine du chef montre qu’il a pleinement compris la situation qui est la sienne. Il ne parviendra ni à fuir, ni à détourner la discussion. Il est maintenant soumis à un examen de contrôle, et la seule façon d’en sortir rapidement est de jouer cartes sur table. Il se tient droit, fait face aux questions comme aux faits. Même si tout révéler risque de lui poser quelques problèmes.

» Je vous rappelle qu’à tout moment, je m’arrogerais le droit de fouiller votre identité de la façon qui me satisfera pour confirmer vos propos.
  • … Posez vos questions, Fils.

» Très bien. Votre nom est bien Sarutobi ?
  • C’est exact, oui.

» Vous êtes vraiment moine ?
  • Oui, je le suis !

» Mais pas affilié au Temple d’Ao.
  • … . Je prêche à travers plusieurs pays.

» Vous êtes un vendeur de savates. Votre religion est avant tout celle de profiter de votre apparence pour être hébergé pendant vos voyages. Comme le veut l’adage, l’habit ne fait pas le moine … .
  • Il est vrai que je n’appartiens à aucune congrégation ou aucun ordre ! Ma religion est celle de la découverte, du voyage et de l’entraide ! Partout où je me rends, je tâche de servir mon prochain !

» Et où se trouve votre prochain à Tsuchi no Kuni ?
  • Pour l’heure, je comptais me rendre aux villes portuaires avant de prendre la route pour le Temple de la Terre …

» Pourquoi avoir cherché à cacher votre identité ?
  • … Suite à des affrontements sur les frontières de Ta no Kuni, beaucoup de petits groupes ont cru à mon implication d’une façon ou d’une autre, et certains me recherchent. J’ignore qui sont leurs atouts ou leurs alliés pour me mettre la main dessus.

» Et bien sûr, leurs idées sont fausses à votre sujet ?
  • Les affrontements ne sont pas bons pour un voyageur comme moi ! Les routes ne sont plus sûrs, et je ne fais pas de commerce. Comme d’accoutumée, lorsqu’on ne comprend pas ce qui nous arrive, on trouve des explications sur le dos des plus faibles !


L’explication du bonze est un peu baveuse, mais il paraît clair que l’homme ne vit ni de commerce, ni en s’imposant sur autrui. Au mieux il est effectivement un simple promeneur s’investissant dans quelque projet sur sa route. Au pire, il a arnaque deux ou trois personnes, et à ce titre on essaye de le choper par la peau des fesses. Mais rien de tout cela ne représente une menace pour Iwa … .

» Partons sur les informations que vous venez de me donner … . Vous n’êtes sans doute pas une menace, mais votre passé reste flou, et je dois penser à la sécurité du Daimyo de Tsuchi et à ses habitants. Je vous donne donc les documents nécessaires pour voyager à travers notre territoire ; mais cela va avec une condition. Ou plutôt une mission ! Désormais, je veux que vous me serviez d’informateur lors de vos voyages sur ce qui se trame dans le monde extérieur. Je veux des nouvelles régulières, sur la situation des pays comme sur les incidents dont vous entendez parler. Si notre coopération porte ses fruits, je sécuriserai votre passage sur les territoires d’Iwa et votre personne lors de certains voyages.
  • … Je ne suis pas sûr de voir ce que j’y gagne.

» Vous y gagnez le fait de ne pas être traqué et mis sous surveillance pendant votre escale au Pays de la Terre. Dans un deuxième temps, et si vous tenez absolument à voir un profit réel, la qualité des renseignements que vous pourriez me fournir me motivera certainement à vous maintenir comme agent actif et donc à défendre vos intérêts et votre vie dans les pays où vous vous sentez menacés. Qu’en pensez-vous ?
  • … Mon Fils, c’est la Divine Providence qui m’a mis sur votre chemin ! Comptez sur moi pour tisser ainsi des relations plus sincères et de bonne entente avec les forces de la Roche !



Un simple contrôle de routine [Rang C] Lignes11
² Ce Rp achève ainsi cette mission de rang C.
Elle peut servir les intérêts d'une Aptitude personnelle future.
Iwa dispose maintenant, via Hiyori et Sarutobi, de renseignements aléatoires sur les régions du Nord.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Un simple contrôle de routine [Rang C] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un simple contrôle de routine [Rang C] Un simple contrôle de routine [Rang C] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un simple contrôle de routine [Rang C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Tsuchi no Kuni-