N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Empty
Message(#) Sujet: [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs EmptySam 28 Oct 2017 - 11:40


CONTRÔLE DES FLANCS

CONTEXTE

    Les Montagnes qui encerclent le Pays de la Terre sont parmi les plus infranchissables du Yuukan, et agissent comme une barrière naturelle contre toute intrusion depuis des décennies. Pendant longtemps un rempart contre l’Empire, elle en fut l’une de ses principales défenses par la suite. Aujourd’hui, le village d’Iwa et le pays profitent largement de cette muraille naturelle que personne ne défie.

    Mais les plus téméraires sont capables des plus grandes prouesses ! Et pour contenir leur ardeur, il n’est pas malvenu de soutenir la nature quand elle ne peut pas se défendre seule. Pour s’assurer de l’inviolabilité des lieux, le Village de la Roche a décidé de mettre en place un réseau d’observation et de surveillance aérien, tant sur les points de passage que jusqu’aux plus hauts sommets, afin de repérer tout individu cherchant à entrer !

    Si la tâche d’une grande importance a été confié aux Clans Seki et Bakushô, les autres Ninjas n’en sont pas moins nécessaires et utiles pour neutraliser les menaces ! Un système interactif a été planifié par le Chef de la section « Avalanche », afin de tester l’efficacité des mesures mises en place !
    Une première équipe se chargera des patrouilles aériennes, afin de s’habituer à la localisation et à l’interception d’adversaires. L’autre équipe jouera la carte des infiltrés, et tentera d’atteindre un point donné au plus tôt !

    Rien de mieux qu’un petit jeu pour motiver les troupes.


RÈGLES

    Ø Rappel du contexte : Aptitudes d'Iwa
    Ø Il n’y a aucun ordre de poste, aucun délai, aucune restriction, le but étant de laisser tout le monde participer pour améliorer les capacités de surveillance d’Iwa
    Ø Comme dit, vous pouvez soit participer avec votre personnage, soit un PNJ. La première option vous offrant ainsi un justificatif pour une aptitude personnelle ou pour rejoindre l’organisme concerné, et l’autre vous permettant de participer partout sans soucis d’absence de talent !
    Ø Pour valider ce RP, misez sur la qualité de vos postes, décrivez bien vos actions ! Nous attendons des choses précises et claires.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Len
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 255
Rang : B+

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Empty
Message(#) Sujet: Re: [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs EmptyLun 30 Oct 2017 - 17:53


Adossé sur mon hibou d'argile, j'étouffe un bâillement. L'attente commence à se faire longue jusqu'au commencement de l'exercice du jour. Les hauts dirigeants de la citadelle de la roche ont dernièrement décidé de renforcer nos défenses grâce à un dispositif de surveillance étendue. Pour ce faire les clans Bakushô et Seki fût solliciter pour participer à cet exercice grâce a leurs capacités claniques leurs permettent de se déplacer dans les aires. Moi-même étant un membre du clan Bakushô je fus invité à participer a tout ceci. Attendant le signal pour passer de la théorie à la pratique.

Plus tôt dans la journée, les responsables de tout ceci nous ont donné la totalité des informations pour le bon déroulement de la mission, ceci dit je n'avais guère tout écouté. En effet je voyais déjà la progression que cela aurait sur la situation actuelle de mon clan, on nous fais enfin réellement appelles pour protéger le village. Nous qui d'habitude somme mis à l'écart et envoyer en mission loin du village. Tout ceci est de bon augure. Je me dois de faire de mon mieux pour que tout ceci ce passe bien à l'avenir.

Le signal fut donné, il est temps pour moi de prendre posture sur mon oiseau d'argile et voler dans les environs à la recherche de l'équipe adverse, elle censée arriver jusqu'aux points qu'ils leur aient assigné. Mon objectif principal est donc d'en intercepter le maximums avant que ses derniers arrivent jusqu'à l'endroit qui leur ont étaient donné. J'espère y arriver sans encombre et montré l'efficacité des capacités de mon clan dans ce genre de situation. Je pris alors place sur l'imposante monture d'argile avant de prendre mon envole dans le ciel gris du pays de la terre. Être attentif deviens alors le maître mot de l'opération, je me dois de rester bien concentrer sur tout ce qu'il pourrait se passer sur la terre ferme, le premier soucis que je rencontre et mon manque de vision sur certaines zones couvertes d'arbres m'empêchant tout simplement d'avoir une vue dégager, ceci n'arriverais pas avec un Shinobi talentueux dans les domaines sensoriels, certains des participants doivent déjà avoir débusqué quelques-uns des « infiltrés ». Pour ne pas faire pâle figure je me dois d'en trouver au moins un.

Fort heureusement une infime partie du territoire autour d'Iwa se trouvent sous les arbres, une majeure partie de Tsuchi se trouve être un immense désert rocailleux, ce qui est vraiment pratique pour une surveillance aérienne. En tournant pendant quelques minutes je finis par trouver une personne essayant de se montrer le plus discret possible en avançant droit vers leurs endroits de rendez-vous. Il ne me fut alors que peu de temps pour réagir et descendre en piqué jusqu'au sol. L'homme n'a malheureusement pas décidé de se rendre si facilement, mon groupe n'est pas que charger de les détecter, mais aussi de les intercepter, faisons donc ainsi.

En arrivant vers la terre ferme, je fis en sorte de me positionner entre leurs lieux de rendez-vous c'est-à-dire la porte principale d'Iwa et l'homme en question. Le hibou prenant place sur le sol j'en profite pour que ses battements d'ailes créer une bourrasque asses conséquente pour déstabiliser le fuyard et ainsi que ce dernier tombe sur le sol. Cela me faisant gagner asses de temps pour descendre de ma monture et pouvoir l'empêcher de gagner du terrain. Il ne me reste plus qu'à descendre et intercepter l'homme en face de moi, dû au fait que cela n'est rien d'autre qu'un exercice, mon adversaire ce rendit directement sans pour autant faire un quelconque simagrée. L'homme me remet alors son brassard jaune pour ainsi prouver que je l'ai interpellé.

« Voilà la preuve que tu as réussie à m'arrêter grâce au dispositif, tu n'auras plus-qu'à donner cela au responsable lors de ton retour à la zone de commandement. » L'homme rebroussa alors chemin pour ainsi retourner dans la zone de départ.

Il est logique que ceci ne se passerait pas aussi bien en cas de réel assaillant, mais ceci n'est qu'un exercice et blesser des membres de son propre village serait contre-productif. Quant à moi heureux d'avoir réussi a en intercepter un, je repris les aires, pour a nouveau tenter d'en arrêter un ou deux. De ce que j'ai pu remarquer tout ce passe pour le mieux, si j'ai réussi à intercepter un homme alors que mes capacités en sensorialité ne son pas au mieux, j'ose pensé que des Bakushô ou Seki ayant de vrais qualités dans ce domaine serait de véritable rempart contre les possible espion et terroriste externe. Tout ceci est encourageant, il y aura sûrement quelques modifications avec le temps, mais dans l'état actuelle des chose tout me semble opérationnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Empty
Message(#) Sujet: Re: [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs EmptySam 4 Nov 2017 - 19:31



L’exercice était simple, rejoindre le village en passant par les montagnes. Un entraînement en conditions réelles pour les nouvelles équipes chargées de la garde des flancs du village, des unités aériennes devaient donc patrouiller et intercepter les suspects et des installations dédiées à l’observation avaient été construites un peu partout de façon à former un grand réseau de surveillance.

Reizo s’était porté volontaire pour mettre à l’épreuve les ninjas du village, il pouvait ainsi profiter de l’occasion pour faire un peu d’exercice, escalade et course étaient au rendez-vous et le tout dans des conditions météorologiques difficile, mais pour un habitué de Tsuchi, rien d’insurmontable. Le périple du Jisetsu commença au sud-est d’Iwa, dans une gorge creusée dans la roche par le passage du fleuve Yangtze. Le ninja s’enroula alors dans une épaisse cape beige qui couvrait son kimono violet et quelques outils qui allaient servir à sa mission, un piolet, des parchemins explosifs ainsi que des fumigènes, sans oublier une sacoche de kunaïs et de shurikens, s’il devait mettre sérieusement à l’épreuve les unités de protection, autant y aller à fond.

Une fois sa cape de voyage attachée à son cou et son épaisse capuche relevée par-dessus la tête, Reizo entama son ascension vers les sommets du mont Mukashibanashi, profitant de toutes les failles dans la roche pour se fondre dans le décor et esquiver au mieux les patrouilles aériennes.

Après deux heures d’escalade, le froid devenait de plus en plus intense c’est pourquoi le Jisetsu décida d’allumer un feu et de faire une pause.

Pour commencer, il repéra un creux dans la face de la montagne, l’endroit parfait pour se mettre à l’abri, il fit d’abord le tour pour disposer quelques parchemins marqués de fuins sur la roche et il se rendit dans son abri pour s’y installer. L’érudit Jisetsu tira une feuille marquée d’un sceau et quelques morceaux de bois jaillirent du fuin dans un panache de fumée grise, il disposa les buches de façon à faire un petit feu qu’il alluma avant de s’asseoir face à l’entrée de la petite cavité où il avait trouvé refuge.

Quelques mudras plus tard, c’est cinq hommes qui étaient assis autour du feu crépitant, des clones tous différents grâce à des henge et Reizo attendit d’être repéré, profitant de ce moment d’attente pour se réchauffer et se préparer à la suite qui risquait d'être mouvementée.

Hrp :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Hiyori
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 210
Rang : S

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Empty
Message(#) Sujet: Re: [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs EmptyDim 12 Nov 2017 - 14:25



A la tente de commandement, plusieurs hommes s’affairent autour d’une carte. Ces hommes, tous de hauts gradés, se tiennent informés des résultats, changent les stratégies. Parmi eux, bien que moins gradé, un homme couvert de cicatrices observe les lieux et la topographie. Pour lui, la journée d’aujourd’hui n’est qu’un test à échelle réduite. Protéger les frontières d’un pays aussi vaste que Tsuchi no Kuni n’est pas une mince affaire. Il s’agit de réfléchir aux meilleures tactiques à employer, aux chemins retors à exploiter, aux stratégies adverses pour mieux les anticiper. Tout cela n’a rien de facile.

Le Jisetsu a malgré tout contribué à la mise en place de l’exercice du jour. Il a décidé de la zone de test, en choisissant les lieux où repérer un adversaire serait le plus compliqué. Il est également vu avec l’idée de créer des rivalités, et des conditions réelles d’interception. La méthode s’est rapidement imposée d’elle-même, permettant de mieux tester les capacités des Iwajins et de prendre conscience des besoins de cet essai. Depuis déjà cinq heures, l’exercice tourne. Pour l’heure, les résultats restent mitigés. Un nombre intéressant de Shinobis sont trouvés à temps et « capturés », d’autres parviennent malgré tout à franchir les obstacles et les lignes, se faisant assez discrets pour pénétrer officiellement le pays sans entrave.

Pour Hiyori, ces résultats sont révélateurs. Garder une frontière aussi grande est un exercice complexe. La tactique des Seki et Bakushô n’est pas mauvaise, et permet effectivement cet équilibre des résultats. Mais il faudra faire bien mieux que cela à l’avenir. D’autant que cela ne comprend pas tous les scénarii possibles. Un passage sous terre permettrait de défaire rapidement ce système de surveillance. Et rien n’est encore déterminé sur la capacité à bloquer une invasion, comprenant plusieurs groupes de Ninjas. Dans ce sens, il a légèrement changé les consignes ! et contactant certaines personnes – notamment des membres de son Clan – il a donné de nouvelles directives : se déplacer en groupe, et tenter de traverser en déjouant les surveillances et les gardes. Voilà qui mettra un peu plus d’activité.

» Je vais me rendre moi-même sur la ligne de front. Je vous laisse un clone, n’hésitez pas à me transmettre les résultats au plus tôt.

Laissant derrière lui un clone de pierre, le Jisetsu se rapproche rapidement d’un Seki se trouvant là, et prend le chemin des cieux pour prendre part à l’exercice.
L’expérience du vol est une chose qu’il n’a pas. Et dont il n’est pas nécessairement fan. Mais il connaît ses implications stratégiques et son intérêt tactique lors d’affrontement sur tous les tableaux. Poursuivre surveiller le sommet des montagnes appelle au recours de matériaux adaptés. En peu de temps, il s’enfonce dans les nuages avec son acolyte ; et son premier constat … est un froid glacial, dont seuls les souvenirs qu’il a de l’Empereur en personne lui rappelle une température si dangereuse ! Ok, premier changement au programme : prévoir des doudounes pour les hommes ! En peu de temps, le Chûnin est sur la ligne des cimes de glaciers. Observant ce qu’il se passe en contrebas, il repère enfin un élément intriguant. De la fumée ?

» Je descends là ! Retourne chercher un volontaire et continue la patrouille !

Passant une main mystérieuse sur son œil gauche, le Balafré révèle un quart de seconde cette lueur dorée qui fait son identité … et disparait sans laisser de trace.

Arrivant brusquement face à la petite cavité où a trouvé refuge Reizo, l’ancien impérial désactive son portail et se redresse pour faire face à la petite troupe de clones.

» J’ignore si le feu avait pour but d’attirer notre attention, mais je te félicite d’être arrivé jusqu’ici par le chemin le plus dangereux ! La question maintenant est simple : vas-tu parvenir à t’échapper grâce à tes clones, ou vais-je réussir cette mission de surveillance !

C’est parti pour le test en conditions réelles !


Code:
Ok, c'est donc à moi ! o/
1. Je considère que je suis face à Reizo, donc je me charge de ce cas - si ca te convient, Reizo ^^.

2. Tout le monde peut considérer désormais que 4 groupes de 3 à 4 clones tentent de traverser les montagnes afin d'atteindre l'objectif, qui se trouve à 2km derrière les montagnes ! Les paysages traversés sont les suivants : haute montagne et neige, montagne avec falaise escarpée, forêt dense en pied de montagne, 1km de plaine avant la ligne d'arrivée.

Bon courage à tous ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Hari Kenjin
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Empty
Message(#) Sujet: Re: [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs EmptyJeu 16 Nov 2017 - 14:44

Entité au contrôle:Gusha


Un exercice de plus auquel je devais participer, on ne m'avait clairement pas laissé le choix pour celui là. J'avais passé une nuit horrible, seul dans mon appartement, sans fille pour me divertir. Une vie de shinobis bien pauvre pour un gars comme moi. J'espérais que ce divertissement allait être à la hauteur de mes espérances, même si je savais que rien ne pouvait être comparé à une femme.

Les règles étaient assez simples, traverser une certaine zone pour se rendre au village. D'autres ninjas tenteraient de nous arrêter via un système aérien, autant dire que si je possédais l'affinité doton, je passerais sous terre et gagnerait haut la main. Mais la nature ne voulait pas me faire de cadeau, j'allais devoir me débrouiller par mes propres moyens pour déjouer l'attention des gardes. Bien entendu cela restait un exercice, je ne pouvais pas intercepter l'un de mes traqueurs pour passer plus facilement.

Une fois sur place, je demandais quand même à l'un de nos supérieurs s'il n'était pas possible d'utiliser un peu de violence dans cet exercice. Son regard, froid comme la glace me fit rapidement comprendre sa réponse.


« Ok ok ça va j'ai compris !! Je voulais juste rendre ça un peu plus réel moi !! Histoire que vous ayez de bons résultats pour votre système, pour le bien du village !! Mais si faut la jouer petit chaperon rouge, on la jouera petit chaperon rouge... »

J'étais déçu, pas spécialement en colère, mais déçu de ne pas pouvoir m'exercer dans l'art shinobis tout en donnant un coup de main pour tester ce système défensif. J'avais décidé de passer par une zone assez restreinte mais très marrante pour moi : la forêt. Elle était dense et je trouvais que c'était un excellent moyen de tester ce système de surveillance. Je me mettais à la place de nos ennemis qui voudraient se rapprocher du village, il choisirait sans doute cette forêt pour avancer sans être vu par les airs. Il n'y avait pas spécialement de top départ, chacun partait quand il le souhaitait vers le chemin qu'il avait décidé.

Tout ce chemin parcourut pour participer, je n'avais pas envie de refaire la route si jamais l'envie me prenait de tester ma chance. Je déposais un sceau spécial sur le sol, une technique de mon invention qui me permettait de me déplacer instantanément sur de longue distance. La chose faite, je m'engouffrais dans cette forêt, sachant que le chemin qui m'attendait pouvait être long mais sans danger.

Je n'aimais clairement pas me promener juste pour dire de le faire, avoir un objectif en tête ou bien être concentré pour des questions de survie, voilà les raisons qui me poussaient à être un shinobis. Je n'avais pas entendu parler d'une quelconque récompense en cas d'arriver au village, autant dire que ma motivation était toute autres. Bien que mon attention se prêtait à ce qu'il y avait au-dessus de moi, je m'amusais à faire peur aux autres shinobis qui testaient eux aussi ce système.

Marchant à allure modéré au niveau des arbres, j'en voyais quelques-uns qui sautaient de branche en branche, le meilleur moyen pour se faire repérer si vous voulez mon avis. Alors que l'un de mes camarades allaient prendre appuie sur une branche, je lançais un kunai au même moment pour la casser et admirer sa chute.


« Hahaha, t'es tellement pas concentré que tu tombes pour un simple problème !! »

Heureusement pour moi, il avait réussi à amortir sa chute grâce à l'une de ces techniques, mais son regard noir en ma direction ne me disait rien de bon. La tournure du test changeait complétement, une course poursuite dans la forêt qui allait clairement nous faire repérer. Mais cet idiot ne voulait rien savoir et criait sans cesse : Je vais te tuer Kenjin !!! ce qui ne manqua pas d'alerter un garde juste au-dessus de nous.

Celui-ci était sur un oiseau blanc. Une couleur aussi pur me rappelait les quelques techniques de mon compagnon Len, à savoir un vrai Bakushô dans l'âme. Il fonçait vers nous à une vitesse folle, son contrôle était vraiment impressionnant, esquivant les arbres comme un véritable volatile. Même s'il nous avait remarqué, il devait réussir à nous contrôler, ou en tout cas à nous forcer à nous arrêter. Bien entendu nous devions jouer le jeu et accepter d'avoir perdu quand c'était le cas... Bon joueur que j'étais, je n'allais sûrement pas me laisser faire. Alors que mon prédécesseur se rapprochait de moi, je profitais de ce poltron pour gagner un maximum de temps. Freinant volontairement, je lui donnais un léger coup de pied au niveau du ventre pour l'envoyer vers le garde. Celui-ci allait bien devoir s'en occuper ce qui allait me permettre de m'évader de nouveau dans cette belle nature.

Riant comme un fou à travers les bois, je ne vis même pas arriver un autre garde en face de moi. Il me paralysa en quelques secondes avec son chakra, mes pieds bloqué dans la terre, je n'avais que mes mains pour me défendre, c'était vraiment peine perdue.


« Tu as échoué Kenjin et j'ai vu ce que tu as fais... C'était pas très sympa pour ton camarade... »

« Sympa ? La victoire avant tout !!! »

Je fis un signe rapide de la main et disparut sans laisser de trace. En quelques instants j'étais revenu à mon point de départ et personne n'avait été témoin de mon échec. Repartant dans la forêt, j'allais essayer une nouvelle fois de passer à travers les mailles du filet. Avançant beaucoup plus rapidement que la dernière fois, je fis repéré je ne sais pas quelle magie par le même garde que tout à l'heure.

« Comment tu m'as retrouvé toi ?! »

« On a tous nos petits secrets Kenjin !! »

Je ne résista pas longtemps et compris qu'à ce petit jeu, c'était lui le meilleur. Sans rancune de sa part, il me fit monter sur tapis de chakra pour me ramener au village. Durant le vol, il m'expliquait être un spécialiste en sensorialité et que lors de ma première interpellation, il avait enregistré mon chakra. Voilà pourquoi il était si rapidement venu à ma rencontre la deuxième fois. Autant dire que combiner cet attribut aérien avec un talent en sensorialité était clairement la bonne solution pour surveiller nos frontières. Une fois arrivée au village, j'espérais juste en pas tomber sur l'autre andouille de tout à l'heure, ces quelques courses m'avaient suffis pour aujourd'hui.


[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jinmenju Ryöhei
Informations
Grade : Genin
Messages : 335
Rang : B+

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Empty
Message(#) Sujet: Re: [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs EmptyVen 15 Déc 2017 - 19:29



Vigilance.

Installé dans le houppier d'un chêne bâti sur des racines épaisses et solides, il analysait de fond en combles la nature de son siège. L'arbre répandait son bois jusque dans les strates les plus profondes de la terre. A l'extrémité de ces dernières, des pointes nerveuses se liaient par capillarité à un vaste réseau de champignons qui, par contamination, construisaient instinctivement une forme de communication primaire entre les différentes souches. Par ce réseau de l'ordre du microscopique, les chênes alimentaient une connivence avec leurs congénères, comme s'ils étaient de la même veine : pour ne rien vous cacher, les arbres pouvaient même procéder à des échanges de ressources, et formaient avec ce procédé une vaste famille.

Les yeux fermés, Nojiri voyait tout cela. Une chose que seuls les plus éminents figurants de son clan pouvaient se permettre. Malgré son jeune âge, il avait atteint cet état de plénitude grâce auquel, calme, il savait voir sans regarder, en se concentrant sur les plus petites particules du vivant. Même les choses les plus insignifiantes attiraient son attention, comme s'il guettait le moindre signe d'une transcendance matérielle. Toute once de chakra était pour lui un brasier de vie. Rien ne pouvait échapper à l'âme du sage Seki.

Vigilance.

Précoce, il l'était. Depuis son plus jeune âge, Nojiri avait appris par le jeu à manipuler son chakra de la manière la plus remarquable. Tout naturellement, il avait fait ses premiers pas au sein de son propre clan, de sorte qu'il connaissait peu, finalement, les bancs de l'Académie. Et pour cause : bondissant de savoirs en savoirs, de maîtrises en maîtrises, il fut déscolarisé aussi vite qu'il posa son séant derrière un bureau. Nojiri faisait partie des jeunes les plus prometteurs de la Citadelle, au point de valider tous les pré-requis du Genin de manière plus qu'anticipé. Une chose assez fréquente pour les Seki : d'entre tous, leurs rejetons étaient les plus attentifs, les plus méthodiques et les plus brillants. Au point de disputer la belle place aux Jisetsu, nourrissant peut-être une certaine forme de rivalité entre les deux clans.

Mais dans l'art du chakra, les sages Seki étaient inégalés et inégalables.

Malgré sa jeunesse, Nojiri profitait déjà d'un certain galon et convoitait, à juste titre, une place dans le dispositif des Sentinelles. Il voyait mieux que quiconque, étant capable de détecter les émanations de chakra, ne se préoccupant guère du visuel et de l'auditif. Bien plus qualifié que la plupart des garçons de son âge, il considérait intelligemment qu'il faisait partie des individus les moins estimés par ceux qui ne le connaissaient guère, les gens se faisant des idées corrélées, bien souvent, à la maturité des combattants. Une chose élémentaire qui l'aidait à demeurer dans la pénombre de la gloire. Une chose élémentaire qui faisait de lui un adolescent parmi tant d'autres.

Pourtant, au regard de ses talents, Nojiri était un atout indiscutable pour cette mission. Capable d'observer les petites étincelles de chakra dans un rayon de deux grosses centaines de mètres, il était ridicule de croire que l'on pouvait échapper à son oeil méditatif sur son propre terrain de chasse. Amusé, il analysait tranquillement les tentatives vaines mais non moins originales des faux envahisseurs. Bien souvent, les acteurs interprétant la force adverse envoyaient en éclaireurs des clones de leur propre confection : une stratégie habile mais bien trop basique pour inquiéter les guetteurs. Des guetteurs taillés pour ce rôle, de surcroît. En communication directe avec une équipe de trois intervenants, Nojiri s'amusait à envoyer ses traqueurs sans le moindre scrupules. En l'occurrence, sa meilleure arme était un Suzurane criblé de cicatrices : il arrivait sur ses objectifs en un clin d'oeil et les rétamait presque aussi vite, dès que le Seki lui intimait de réagir.

Méthodique, il avait instauré un roulement entre ses trois comparses. Pour les cibles les plus lointaines, il envoyait son arme la plus rapide et la plus destructrice. Pour les autres, il fallait montrer un peu plus de patience. Nojiri n'était pas né de la dernière pluie et, stratégique, il attendait que la proie s'approche de sa tanière pour envoyer les deux autres shinobis : ainsi, ses alliés avaient moins de distance à parcourir. Leurs interventions étaient, grâce à ce système, beaucoup plus courtes, et ils se rendaient disponibles beaucoup plus vites.

Vigilance.

L'union des différentes forces claniques faisait le prestige de la Citadelle. Nojiri voyait la chose avec un regard presque enfantin, comme s'il observait une gigantesque toile : en jouant sur les couleurs et les différences de chaque entité, le Tsuchikage donnait à son village un composé saisissant. Remarquable et formidablement conçu. Rien ne pouvait endiguer la souveraineté d'Iwagakure : entre ceux qui maniaient le temps et l'espace, ceux qui jouaient avec les démons, ceux qui se multipliaient et ceux qui faisaient de leurs faiblesses des forces, le village profitait d'un pouvoir infiniment sage. En rajoutant des pastels explosives et d'autres plus douces mais malléables à souhait, on profitait d'un réel chef d'oeuvre. Chose certaine, la puissance latente de la cité de la Roche était absolument redoutable.

"Cent cinquante mètres en direction de mon bras. Quoique... peut-être un peu plus à gauche. Allez-y à deux, cette fois. La densité de chakra est relativement faible, mais ils sont quatre. Des clones, je crois. Mais méfiez-vous tout de même, et revenez aussi vite que possible : qui sait si le créateur de ces amuses-gueules ne pointera pas son museau ? Le Suzurane, tu restes avec moi en attente, en mesure d'intervenir si la situation dégénère."

Vigilance.

Si sa victoire ne faisait aucun doute, il n'était pas à l'abri d'un revirement de situation. Dans cette forêt dense, tout pouvait arriver et plus vite que prévu. En toute circonstances, il fallait rester aux aguets.

Actions:
 


[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs 1523185175-ryoheijinmenju
RED ROCK - JINMENJU RYÖHEI
"La vie de mon personnage peut être mise en jeu à chaque rencontre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Yûichirô
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 432
Rang : B+

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Empty
Message(#) Sujet: Re: [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs EmptyLun 25 Déc 2017 - 20:24

Allongé sur le dos de ton compagnon, vous voliez au-dessus des nuages à l'abri des regards. Alors que tu donnais l'impression de rêvasser à regarder le ciel, ton ouïe restait à l'affût et les yeux perçants de ton compagnon guettaient le sol.

« Perçois-tu quelque chose ? » Demandas-tu calmement.

Commandant de troupes, tu avais été convoqué par l'administration pour un exercice de grande envergure afin d'améliorer la surveillance du village. Tu acceptas sans contester. Il était important de monter le niveau de votre vigilance afin d'empêcher les adversaires de pénétrer jusqu'au à l'intérieur de vos terres.

Fragment de l'ancien Empire qui avait autrefois dominé le continent, le Pays de la Roche avait perdu de sa puissance, mais ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne remonte en haut de l'échelle par lui-même. Ton village était à tes yeux une forteresse impénétrable. Il fallait seulement le prouver, le montrer, l'imposer. C'était tout l'intérêt de cette simulation où tu faisais de l'équipe aérienne.

« Rien pour le moment. Nos cibles semblent aimer rester cacher dans l'ombre comme de vulgaires rats.

- Ne t'impatiente pas. Ils ne vont plus tarder à montrer le bout de leur museau, reste attentif à ce que tu vois au sol. Nous ne laisserons aucun infiltré atteindre le point de rassemblement. Qu'il s'agisse d'un entraînement, d'un exercice ou d'un jeu, nous ne laisserons aucun intrus pénétrer plus loin dans nos terres. Nous allons les arrêter comme nous en avons l'habitude avec les véritables criminels. »

Oui. L'échec n'était pas permis. Tu étais déterminé à ne laisser aucun intrus pénétrer vos terres. L'équipe de patrouille aérienne représentait la surveillance de votre village. Il était primordial de se montrer à la hauteur, d'autant plus dans cet exercice qui essayait de tester les aptitudes des membres de cette escouade. Il était hors de question de dévoiler une quelconque part de faiblesse.

Une seule faille suffirait à prouver que le système en place était insuffisant et inapte à protéger son territoire des invasions ennemies. Bien qu'il s'agissait d'un moyen d'améliorer votre système, tu détestais cette pensée. La simple idée de savoir qu'un ennemi pourrait pénétrer à l'intérieur de votre territoire suffisait à t'irriter au plus haut point. Ton village était le meilleur et tu ne pouvais tolérer autrement. Oui.

« Yagami, je perçois au loin de l'agitation sur le sol, ils sont six. On dirait que ces rats se sont enfin décidés à sortir de leur trou.

- Oui, je les entends. Calme ton excitation, nous allons nous rapprocher puis les prendre par surprise depuis le ciel. »

Te redressant accroupi sur le dos de ton ami, tu effectuas une série de mudras pour te camoufler visuellement dans les airs, pendant que vous vous rapprochiez de cette source d'énergie venant depuis en bas. Il ne fallut que quelques secondes à ton compagnon ailé pour arriver jusqu'à leur position grâce à deux battements d'ailes. Une fois au-dessus de leurs têtes, tu donnas le signal pour descendre.

Tu fus le premier à sauter du dos de ton aigle pour gagner une meilleure agilité. Pendant ta chute, tu manifestas deux sabres dans tes mains qui prirent une couleur noire avec une lumière au milieu. Aussitôt après avoir traversé les nuages, tu reconnus tes deux cibles, tes deux proies, ces deux clones. Sans même cligner des yeux, tu leur bondis dessus pour effectuer une pirouette de vive allure avec tes lames tout en restant soigneusement camouflé.

L'un se dissipa en un nuage de fumée suite au premier coup porté. Le second montra une légère résistance, mais qui face à ta férocité bestiale ne tarda pas à s'évaporer à son tour. Il te fallut une poignée de secondes pour les éliminer en un tour de manche. Intérieurement, tu te sentais presque déçu de la consistance de ces clones. Tu te contentas de saluer d'un hochement de tête tes deux alliés, avant de siffler à ton aigle de s'approcher pour te porter vers tes prochaines cibles.

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Hiyori
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 210
Rang : S

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Empty
Message(#) Sujet: Re: [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs EmptyMer 27 Déc 2017 - 3:04


Ayant identifié la cible, et prêt à intervenir par l’usage de la force, Hiyori reste concentré et impassible face à son adversaire. Ce dernier, suite à l’apparition impromptue de son comparse, ne semble pas vouloir bouger ou réagir. Sans doute un signe de reddition ! Après quelques minutes, les deux hommes trouvent un accord : le jeune homme désactive ses clones, accepte la fin de la partie, et les deux hommes font route vers le camp de rassemblement. Une fois sur place, le haut gradé pourra se tenir informé de la progression de l’examen, et voir si certains éléments sont à revoir.

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Lignes11

Vous êtes un élément peu connu des effectifs d’Iwa. Car votre histoire est peu connue ! En réalité, vous êtes l’histoire de cette contrée. Vous étiez sur ces terres bien avant les premiers daimyos. Bien avant l’arrivée de l’Empire, avant la guerre et la fondation des premiers villages. Vivant reclus, de façon autonome, de petits boulots comme de risibles besognes, vous faisiez votre quotidien en tant que mineur de fond, toujours capable de remonter une quantité incroyable de charbon et de fer, bien plus que le reste des travailleurs sur place ! Admiré, vous étiez aussi rejetés. Une apparence guère facile à porter, il faut le dire. Le profil lourd et épais, une allure à la fois mâle et femelle, un corps baraqué, une voix grave. Rien de bien attirant, ni de très invitant, à vrai dire !

Avec l’apparition d’Iwa, et vos facultés uniques, votre ancien directeur vous a rapidement pointé du doigt aux autorités locales puis ninja pour vous faire connaître. Souhaitait-il vous récompenser ou se débarrasser d’une étrangeté de la nature, une question qui n’a jamais obtenu de réponse ! En attendant, après avoir fait vos preuves, vous avez été intégrés aux effectifs de la Roche, notamment sur vos compétences uniques dans la réalisation de galeries et de tunnels profonds et solides ! Une technique rare, et une capacité de travail hors du commun … .
En ce jour, c’est une personne étrangère qui est venue vous chercher. Etrange, car vous êtes peu connue dans la structure shinobi ! Votre nom glisse dans les registres, sans qu’on sache vraiment où vous habitez, ni vos objectifs personnels dans le noble Art de l’Ombre. Ce gugusse, un Balafré aux pupilles scintillantes, vous a proposé une mission assez étrange. Participer à un exercice de sécurité, en faisant usage de vos particularités si uniques ! Après tout, pourquoi pas … .

C’est donc en partant de la lisière de la forêt que vous avez commencé votre grande opération de contrôle ! Classé dans la catégorie des « envahisseurs » par l’organisation de ce petit match, le dénommé Hiyori vous a donné une tâche tout à fait unique par rapport aux autres ! L’objectif est de contrôler les frontières sur la terre et par les airs … . Mais si on devait penser à quelque chose de plus furtif ? De plus agressif ? Dans le feutré des profondeurs du monde ?
Votre plan est déjà bien établi. Dans un premier temps, faire un signe aux forces de sécurité afin d’attirer le regard et l’attention ! Dans un deuxième temps, voir si des infiltrations de base sont possibles ou peuvent être arrêtées. Puis … porter l’exercice aussi loin que possible !

Frappant le sol de vos mains, vous avez fait s’ériger une immense statue – plusieurs mètres de haut ! – à votre effigie, dans la gloire de votre faciès renégat ! Une belle provocation de terre glaise pour l’équipe des défenseurs ! De façon amusée, vous n’êtes pas opposé à quelques boutades si elles ont un réel intérêt. Voilà un monument suffisamment ridicule et imposant pour attirer le regard de quelque surveillant dans les parages ! Deuxième étape, donc ! Faisant appel à vos affinités de base, vous créez deux clones de glaise qui se dressent à vos côtés. En peu de temps, choisissant de dissimuler leur faciès peu engageant, les deux copies plongent dans le sol et avancent en ligne droite : direction la ligne d’arrivée ! Leur avancée soulève un monticule de terre, marquant très clairement leur passage et leur route sur le paysage en surface.

C’est donc à vous d’intervenir en dernier. Singeant l’action de vos prédécesseurs, vous – le Ninja plongeur et mangeur de pierre à nez de taupe, enfoncez votre tête dans le sol et creusez de façon frénétique, vers des profondeurs insoupçonnées ! Vous ne vous laisserez pas faire bêtement ! En peu de temps, vous vous trouvez à une telle profondeur qu’il sera impossible de vous remarquer de la surface ! Et votre activité de mineur de fonds vous reprend, décuplant vos capacités et votre détermination à sortir gagnant.

Qui sera assez malin pour entrevoir vos plans souterrains ?

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs 631658PNJNinjaTaupe


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Empty
Message(#) Sujet: Re: [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs EmptyJeu 28 Déc 2017 - 17:14

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Meiko210
« - Désolé, Kazu’… Mais je dois faire ça. »

Meiko n’était pas du genre à prendre d’elle-même des initiatives. Oui, elle a souvent du prendre des décisions qui allaient changer ou non la situation globale, mais c’était dans le cadre d’une mission, où elle avait un objectif à accomplir, où elle devait diriger une équipe. Cette fois-ci, c’était différent. Là où elle marchait dans l’ombre de Kazuya, son gardien, qui lui a enseigné tout ce qu’il savait afin qu’elle puisse devenir une excellente Shinobi, elle sentait bien qu’elle différait de lui au niveau de ses idées. Le point le plus important était surtout sur la nécessité d’utiliser la violence. Elle restait une pacifiste, malgré l’étiquette de Kunoïchi sur son dos, et si elle avait un moyen d’éviter de blesser quelqu’un, ami ou ennemi, elle le ferait.

Ce qui implique sa présence aujourd’hui à l’exercice de surveillance aux flancs de la montagne. Elle avait entendu plusieurs choses, des rumeurs, comme quoi il s’agissait également d’un test pour intégrer l’une des unités d’Elite du village de la Roche : Avalanche. L’avantage à avoir des relations particulières avec le bras droit du Tsuchikage était qu’elle avait l’occasion d’entendre des choses à la fois intéressantes et souvent vraies, si elle tendait l’oreille assez forte. Kazuya savait qu’elle était futée, il ne savait juste pas à quel point elle été concentrée. Depuis la mort de ses parents, elle se donne pour apparence une jeune femme préférant vivre la vie sans soucis, mais Meiko n’a jamais été aussi méfiante de tout, ce qui expliquait son choix pour ses talents. Ca et aussi le fait que ce serait contre la nature de son clan.

Toujours était-il que la voilà à attendre son tour pour prendre son envol avec un autre groupe de Shinobis. Un Bakushô pour pouvoir les conduire à travers la zone aérienne, et un autre senseur Jinmenju pour compléter leur équipe. Elle n’était pas forcément une excellente Kunoïchi en termes de détection, mais elle avait cet avantage par rapport à d’autres, car elle possédait un don rare à Iwa et même dans le monde. Soupirant pour évacuer le stress, la brune prit alors son envol avec son équipe et commença à scanner la zone. Pour l’heure, elle décida de ne pas prendre la solution de la facilité et de se servir à la place de ses autres capacités. Détection de chakra, augmentation sensoriel, tout ce qui pourrait l’aider à repérer les cibles qui lui ont été attribuées. Qui plus est, la plupart des fugitifs étaient des clones, donc au final, elle n’aurait pas pu faire autrement.

Après une dizaine de minutes à tourner en rond, le groupe se rendit compte que leurs collègues avaient capturé l’ensemble des fugitifs sur le sol, et se dirent qu’il n’était pas utile de continuer plus longtemps. Chacun échangeant un regard sans mots, ils comprirent qu’il était temps de rentrer. Cependant, tous captèrent un son étrange, celui de secousses du sol, et se tournèrent soudainement pour voir… Une statue de pierre géante ? Qu’est-ce que cela voulait dire ?


« - Ça fait partie de l’exercice ?
- Si c’est le cas, je n’en vois pas l’intérêt. C’est donner sa position trop facilement.
- En plus, tous les traqués auraient dû déjà être capturés par les autres groupes. Ce qui veut dire…
- … On doit aller voir. »

Sans crier gare, nous voilà à approcher la base de la statue, courant à travers la forêt. Très vite, le collègue Jinmenju s’alerta en signalant deux sources de chakra en train de se diriger rapidement vers Iwa, mais ne voyant pas où ils pourraient être. Sans hésitation, Meiko ferma les yeux un instant avant de les rouvrir pour afficher ses fameuses Iris bleues qui lui donnaient le don qui la différenciait des autres : la vision des âmes. Mais quand elle regarda en direction de là où étaient censés être les cibles, même en augmentant un peu la portée de sa vue, il n’y avait rien, rien du tout. Comment se pourrait-il ?! Elle étant sensée voir les âmes de tout être vivant et même des morts grâce à ses yeux. Ou alors…

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Meiko10
« - Poursuit-les, ordonna-t-elle au Jinmenju, c’est des clones ! Leur créateur ne doit pas être loin, rattrape les tant que tu peux !
- Compte sur nous ! »

Parlant pour lui et son autre compagnon dans son corps, le Jinmenju fit la course afin de poursuivre les deux clones qui étaient sous terre, en espérant que d’autre les avaient repérés comme lui. De son côté, le Bakushô décida de lâcher une petite créature d’argile qui s’envola dans les airs avant d’exploser dans une détonation plus impressionnante visuellement que dangereuse, le but étant d’indiquer la position du groupe à la base pour qu’ils envoient des renforts.

« - Et maintenant ?
- Il… Il nous faut trouver où se cache l’invocateur. S’il nous a donné cette statue en repère ce n’est pas un hasard. Il est forcément autour de la zone, mais comment trouver…
- J’imagine… Cette Taupe humanoïde est notre seul indice. »

Haussant un sourcil à la remarque du Bakushô, Meiko leva la tête pour observer plus en détail la statue, reculant afin de voir plus en détail la forme de la statue, la première chose qui vint à l’esprit était évidente : Il est moche. Oui, moche, mais elle devait se concentrer sur l’aspect plus important, la forme : Pour elle, il ressemblait plus à un homme qu’à une taupe, mais elle comprenait où le Bakushô voulant en venir avec sa description, vu l’apparence assez grotesque de l’effigie. Cela la frappa comme un éclair : La statue, le déplacement des fuyards, le fait qu’ils soient des clones…

« - C’est un utilisateur du Dôton, et pas un amateur ! Il doit se planquer dans le sol, près de la statue, c’est pour ça qu’il nous laissé cet indice ! Est-ce… Est-ce que tu as dans ton arsenal quelque chose pour creuser ?
- J’ai ça, je suis dôton moi-même… Mais tu te rends compte que c’est évidemment un piège ?
- Et tu vas me dire qu’un Bakushô comme toi n’a pas envie de te jeter dedans ? »

Les mains sur les hanches et la tête qui disait bien « essaye de me mentir », elle observa le membre du même clan que son gardien, sachant parfaitement la réponse qui allait venir : Un rire fort, un juron, puis la création d’une taupe géante d’argile qui se mit à creuser dans le sol, laissant un trou béant afin de prévenir les autres qui allaient suivre. Ravalant sa salive en appréhension de la suite, elle laissa ses Tengen actifs et plongea en même temps que son collègue Bakushô à l’intérieur du trou. Utilisant son chakra afin de rester agrippée aux parois rocheuses, elle observait les alentours pour trouver les âmes à sa portée, dans les profondeurs de la nuit. Ses iris bleues comme seul repère, elle allait bien faire en sorte de trouver cette âme planquée, qu’importe où elle serait.


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Hiyori
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 210
Rang : S

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Empty
Message(#) Sujet: Re: [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs EmptyMer 3 Jan 2018 - 1:33



[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs 631658PNJNinjaTaupe

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Lignes11

Ayant creusé dans un premier temps très profondément, vous avez fait le choix de vous terrer afin de ne pas être aussi visible que vos doubles. Ils sont pour l’exercice de base ; vous êtes pour son approfondissement ! Face à des envahisseurs aussi sournois qu’ambitieux, mieux vaut tester toute stratégie potable et capable d’émerger dans leurs cervelles viles. A ce titre, les deux clones creusant et progressant sous terre mais à faible profondeur sont une bonne méthode pour identifier les failles de base. Le fait qu’ils aient été neutralisés est pour vous satisfaisant : ils ont rempli leur office, vous avez rempli votre contrat, et les équipes de surveillance ont su répondre adéquatement au challenge imposé.
La question reste maintenant ce qu’il va advenir de vous !

Car votre objectif est tout autre ! L’homme venu vous chercher dans votre antre, isolée de tout contact avec la société, vous a bien spécifié que vous ne seriez pas un troufion comme n’importe qui d’autre. Votre mission serait tester ce nouveau système de surveillance jusque dans ses derniers retranchements ! Et donc de pousser plus loin la logique en voyant quelles en sont les failles de ce nouveau stratagème de surveillance ! Pour vous, l’élimination des clones est un signe : on est sur vos trousses !

Grâce à vos capacités hors-paire, cela fait un moment que vous avez pris la tangente ; et vos mains griffues grâce à vos affinités avec les taupes font de vous une véritable foreuse automatique, pouvant transpercer la terre la plus dure sur plusieurs kilomètres sans trop suer ! Avec un tel avantage naturel, semer vos adversaires sera d’une facilité déconcertante. En vérité, à partir du moment où vous vous êtes enfoncés dans le sol, nul n’avait vraiment ses chances de vous suivre à la trace … .

Mais il vous faut toujours prévoir un élément supplémentaire en cas de problème ! Et en l’occurrence, les soubresauts de la terre vous informe qu’on est clairement à vos trousses ! Est-ce la statue géante qui a mis la puce à l’oreille !? Inutile de vous moquer, vous vous êtes contentés de suivre les instructions, et c’est bien assez ainsi ! La question pendant un temps est de savoir si on parvient à vous suivre ; et il s’avère que oui ! Prendre trop de risques pourrait mener le jeu à une étape dangereuse, autant ne pas la risquer !
Vous creusez de plus bel, direction la surface ! On vous a repéré, inutile de vous mettre en danger inutilement ! Dans un grognement lourd, la terre se retourne sous votre poids imposant et dévoile votre monstrueuse allure, bien qu’elle ne soit rapidement cachée sous un vêtement lourd qui recouvre vos épais un mètre quatre-vingt dix-sept, et votre centaine de kilos. Plus qu’une taupe, c’est presque l’apparence d’un ours que vous donnez l’espace d’une seconde. Rapidement suivis par vos poursuivants, vous décidez d’y mettre le dialogue pour ne pas donner l’impression que vous êtes prêt au combat. Après tout, votre carrure et votre silhouette pourrait bien le laisser supposer.

¤ Je préfère m’arrêter là, étant donné qu’on est sur ma trace ! Vous avez été capable de me suivre, mais la question reste de savoir si vous auriez pu neutraliser cette menace sans que je fasse acte de ma présence par une construction grossière ! En tout cas, vous pourrez dire à Hiyori la Balafre que j’ai rempli ma part du contrat … .





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Asshu Maiku
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1957
Rang : C

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Empty
Message(#) Sujet: Re: [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs EmptyMer 3 Jan 2018 - 21:56


    — Allez, monte petit.

Je me propulsais dans les airs pour atterrir sur cette bête faite d'argile. Aujourd'hui, j'allais assister un supérieur lors d'un exercice de surveillance. Je m'étais moi-même proposer, je voulais en apprendre plus sur les différentes facettes du métier de shinobi et sur les dispositifs défensifs d'un village tel que le nôtre.

Battant des ailes, la créature s'envola. Nous étions toute une escouade dans les aires, mais bien vite, nous nous dispersions pour recouvrir le plus de terrain possible et avoir à l'oeil toute la zone. Je scrutais du regard les environs, mais je ne voyais rien, alors qu'ils étaient présents. Ça me frustrait, de ne pas les sentir, les voir, les repérer, mais je ne pouvais rien y faire, j'étais trop faible pour y parvenir. Je serrai mon poing, sans dire un mot.

Mon supérieur, lui, n'avait pas eu de mal à les trouver, il ne faisait pas partie pour rien de cette équipe après tout.

    — Tiens-toi fort, nous allons descendre rapidement.

Je m'agrippais à lui, alors que le monstre d'argile piqua contre le sol. Plusieurs armes blanches fusèrent dans notre direction, mais agilement, le volatile les esquiva avant de battre des ailes une fois proche du sol. Cette action créa le chaos sur terre, la poussière s'éleva, créant un écran de fumée. Mon supérieur, doté de capacité sensorielle, relâcha diverses créations d'argile et patienta que le nuage se dissipe.

Je pouvais à nouveau voir et je pouvais constater que cinq infiltrés avaient été arrêtés. Les créations de mon supérieur avaient immobilisé les adversaires et ils étaient prêts à les faire exploser, mais il s'agissait d'un entraînement. D'un signe de la tête, il me proposa d'aller récupérer les brassards jaunes des envahisseurs. Je m'exécutais en restant sur mes gardes, mais rien ne m'arriva.

Nous étions sur le dos de la bête, nous continuâmes notre exercice. Je pus examiner, échanger et apprendre lors de cette journée. Je pense qu'à l'avenir, je me spécialiserai dans la sensorialité. Il s'agissait d'un atout non négligeable pour un ninja.

    — Merci pour tout, Senseï.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Empty
Message(#) Sujet: Re: [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs [Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Aptitude Surveillance] Contrôle des flancs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Tsuchi no Kuni-