N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Entrée dans un pays hostile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Sairyo Hiko
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Entrée dans un pays hostile Empty
Message(#) Sujet: Entrée dans un pays hostile Entrée dans un pays hostile EmptyVen 25 Aoû 2017 - 15:12

Année 3
Frontière entre Yu no kuni et Shimo no kuni

Cela faisait maintenant quelques temps que l’enfant aux cheveux blancs y songeait… Il s’installerait bien dans un pays. Il avait beaucoup voyagé depuis ces trois dernières années. La guerre aidant, il connaissait les quatre coins du Yuukan, du moins de réputation. Mais il restait un endroit où il n’avait jamais été… Un pays qui se trouvait coincé entre deux pays bien plus gros que lui… Et ce pays, vous vous en doutez, il s’agit de Shimo no kuni.

On y racontait beaucoup de choses. Apparemment, la population de cette contrée vit en totale autarcie depuis que la Daimyo avait décidé de fermer les frontières avec les autres pays du Yuukan. Une mesure radicale, découlant directement du fait que l’Empire ait été anéanti. Apparemment, la vieille folle n’aurait pas supporté l’idée de voir son allié se faire défaire par ceux qui s’appelaient les « Forces Libres ». Cela fit sourire Hiko, qui était posé à une table d’une auberge, son chocolat chaud à la main. Le despote avait été remplacé par trois autres, moins organisés et plus fragiles… Voilà tout. Pour ce qui est de la liberté, on repassera.

Continuant sa lecture, Hiko apprit que le clan des manipulateurs de cristal avait été chassé du pays, et que quiconque revendiquait être l’un de ces shinobis en subirait les conséquences. Apparemment, elle détestait ceux qui étaient contre l’Empire n’étaient pas les bienvenus et verraient leur tête accrochée à une pique. Mais ce n’étaient pas les seuls, les étrangers n’étaient plus acceptés dans ce pays. Intéressant… Ainsi, si Hiko arrivait à se faufiler dans ce pays, il ne serait pas inquiéter par les autres forces en présence… Une opportunité à saisir, mais un risque qu’il ne fallait pas sous-estimer.

- Allez, ce n’est pas le moment d’avoir peur Hiko…
Il était résolu, et il voulait se redonner un peu plus de courage en se murmurant ces paroles pour lui-même. Son périple serait risqué, mais il était un shinobi expérimenté sachant maîtriser son chakra comme peu de personnes dans le Yuukan.

***

Il était fin prêt. Cela faisait quelques jours qu’il se préparait à cette expédition. L’enfant aux cheveux blancs allait pénétrer dans un territoire qui était censé être fermé à tous les étrangers. Il faudrait donc qu’il la joue fine et en toute discrétion pour intégrer le pays. Se déplaçant furtivement, il arriva à une dizaine de kilomètres de la frontière officielle. S’arrêtant, il but de l’eau et s’approvisionna en nourritures… Il était temps d’y aller !

- Go !
Composant des mudras, l’enfant aux cheveux blancs appliqua alors toute sorte de camouflage sur lui. Il était devenu un vrai petit fantôme qui allait déambuler et pénétrer dans le territoire de Shimo no kuni en toute impunité… Et ce, pour y trouver un pays dans lequel il serait tranquille. Cependant, ses objectifs changeraient bien vite une fois qu’il serait à l’intérieur du pays… Mais cela, vous le découvrirez bien rapidement, on ne va pas gâcher tout le plaisir dès le début.

Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Sairyo Hiko
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Entrée dans un pays hostile Empty
Message(#) Sujet: Re: Entrée dans un pays hostile Entrée dans un pays hostile EmptyJeu 31 Aoû 2017 - 16:24

Le jeune garçon s’approchait dangereusement de la frontière du pays du Givre. Il s’était alors rendu totalement imperceptible par toute personne n’étant pas dotée de talents de senseurs. Ses camouflages étaient d’un haut niveau, et résultaient d’un entraînement depuis son plus jeune âge. Hiko le savait, lorsqu’il le souhaitait, il était très difficile de le repérer, et donc, de mettre la main sur lui.

Il avançait prudemment, ayant déjà repéré les lieux les jours passés, il savait que les patrouilles étaient nombreuses et que la frontière était lourdement gardée. Même en utilisant tous les artifices dont il était capable, il n’y avait que peu de chances qu’il ne réussisse à s’en échapper indemne. Ce fut donc pourquoi la prudence était de mise, il n’avait pas le choix !

Ses pas étaient calfeutrés, sa concentration au maximum… Hiko passa dans un premier temps devant un avant-garde. Trois gardes, armés, scrutaient avec zèle les environs. Ils étaient dévoués à leur tâche, et on voyait dans leur regard qu’ils ne rigolaient pas. S’ils détectaient une personne souhaitant forcer le passage, nul doute qu’ils agiraient en conséquence. Ce qui amplifia grandement le stress du jeune garçon, il renforça alors ses camouflages et passa juste à côté d’eux…

Aucun des gardes ne ressentit alors sa présence, ce qui le rassura un peu. Bien que son cœur battait encore la chamade, il était silencieux tel un assassin guettant sa proie… Ses nombreuses années de pratique lui étaient grandement utiles lors de cette situation. Hiko se contenta donc d’avancer vers l’inconnu. À partir de ce moment-là, il ne connaissait plus les lieux et était susceptible de tomber dans une embuscade très rapidement… Il fallait donc être extrêmement prudent… Encore plus que jusqu’alors.

Hiko prit alors les chemins les moins pratiqués et il évita ainsi plusieurs patrouilles de gardes aléatoirement positionnées. Ils ne plaisantaient donc pas sur la sécurité dans ce pays, et l’enfant se demanda alors s’il avait bien fait de venir dans ce pays si austère. Il avait sûrement sous-estimé le risque qu’il prenait en infiltrant un pays tel que celui-là.

- Trop tard pour faire machine arrière désormais…
Se dit-il pour se donner du courage et continuer à avancer vers l’inconnu. Ce qu’il fit, la boule au ventre… Voyant alors sa mort qui pouvait arriver à tout moment…

Il croisa des chiens qui reniflèrent son odeur, mais il les envoya vers une fausse piste facilement en les envoyant sur la carcasse d’un animal qui possédait une odeur bien plus prononcée que celle d’Hiko. Cependant, il se fit la promesse de dissimuler cette partie de lui-même pour la suite car il avait bien failli se faire avoir à cause de cette négligence. Mais cela ne l’empêcha pas d’avancer… Et il passa la frontière terrestre qui n’était pas clairement définie…

Se retrouvant sur les terres de Shimo no kuni, les patrouilles de gardes se firent de moins en moins présentes. Hiko sentit alors la pression se relâcher mais il décida de maintenir tous ses camouflages malgré le fait que ses réserves de chakra étaient extrêmement basses… Mais il arriva cependant sans encombre jusqu’aux abords de la ville d’Isori.

À ce moment-là, il décida de lever ses camouflages et se s’adosser contre un arbre afin de reprendre ses forces. Relâchant ainsi sa garde, il ne sentit pas le coup arriver, et il fut assommer puis traîner par terre… La dernière chose qu’il vit furent des chaussures que les kunoichis utilisaient habituellement… Puis il tomba dans les limbes, inconscient.

La suite au prochain épisode !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Entrée dans un pays hostile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Restes de l'Empire :: Shimo no Kuni-