N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Vadrouille en aveugle [PV Ao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptySam 17 Mar 2012 - 21:20

Yoru était en pleine balade sur le territoire de Mizu no kuni. Il marchait, paisiblement, à travers les bois, les marécages, et désormais dans un long sentier caverneux. L'envie lui avait pris de sortir en dehors du village caché de la brume. Il ne savait pas réellement pourquoi, peut-être était-ce du au temps magnifique. En effet, c'était sous un ciel parfaitement bleu que les habitants du pays de l'Eau avaient la chance de pouvoir profiter de la saison estivale. A Kiri, la brume s'était évaporé, le temps de laisser la brise marine emplir le cœur de douceur de la foule. Après la dureté de l'hiver, qui avait fragilisé l'esprit des habitants, qui cherchèrent en majorité le réconfort de leurs habitations, le temps de l'été et de ses doux plaisirs étaient de rigueur. Et pour le Ryūzoji, le début de cette chaleureuse saison fut marqué par cette promenade hasardeuse dans les tunnels de Kiri.

Peut-être était-ce du aussi au fait que Yoru avait besoin de sortir pour se changer les idées. En ce moment, depuis qu'il avait terminé ses grosses missions, le jeune homme ne faisait que peu grand chose de ses journées. Le matin, il se réveillait tard, dans un état parfois déplorable. La veille, il lui arrivait le soir d'être adepte de sorties nocturnes en tout genre. Contrairement à ce qu'on pourrait penser de lui, il s'agissait plus de balades sans intérêts que de passages au bar, en vue de se remplir le gosier d'alcool. Ces balades étaient plutôt étranges: Yoru s'aventurait dans des lieux très sombres, s'effaçant totalement dans l'obscurité de la nuit. C'était certainement une recherche en rapport avec le lien qu'il entretenait avec la Nuit: son prénom y était lié, et il désirait apparemment s'en approcher de plus belle en trouvant la réconfort dans le cœur de la pénombre nocturne.

Mais pour l'heure, le ninja de classe moyenne était au beau milieu d'un tunnel. Il ne savait vraiment pas ce qu'il y faisait. En d'autres termes, il était totalement perdu. Désormais, il avançait à rythme soutenu, utilisant son demi-regard pour se repérer avec difficulté dans l'obscurité grandissante du sentier souterrain. Et puis soudain, l'écho des pas de Yoru vint faiblir, annonçant la présence d'un cul-de-sac.
« Une impasse... Dans ce cas, demi-tour... Marche ! »
Le borgne effectua une joyeuse rotation de cent quatre-vingt degrés, et reprit la marche en direction de la sortie. C'était la première fois que Yoru tombait sur une impasse. Comme quoi, on fait des découvertes tout les jours. Petit à petit, sa promenade aléatoire le guida vers la sortie. Même si elle était encore lointaine, il était facile de voir un halo de lumière blanchâtre irradier de la sortie. Sans se presser, le shinobi s'avança en direction de cette même et unique issue. Puis tout à coup, cette porte de lumière vint voir une tâche sombre se peindre en son centre. Une silhouette apparut. Yoru, par méfiance, était à l'affut: sa main était à proximité de son étui ninja, prêt à se saisir d'un kunaï si besoin était. La guerre avait affuté ses sens, son instinct, mais aussi ses pressentiments. Faisait comme si de rien n'était, le ninja fit à nouveau quelques pas, à un rythme plus lent cette fois-ci, et aborda la silhouette humaine, qui ne lui évoquait en rien quelqu'un du village.
« Eh là bonhomme ! Qu'est-ce que tu fous ici ? On t'a pas dit que c'est pas bien d'explorer les galeries qui sont en cours de construction ? »
Une chose était sûre: avec Yoru qui venait tout juste de comprendre où il était, c'était bien là l'hôpital qui se foutait de la charité. Mais qu'importe, le borgne n'avait aucune raison de plier devant l'inconnu: avec sa profession de ninja, toutes les ruses sont permises pour parvenir à ses fins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptyDim 18 Mar 2012 - 16:57

Trois jours s'étaient écoulés depuis qu'Ao avait quitté son père pour son voyage vers Kirigakure no Satô, afin de devenir nouveau shinobi de ce village. Sa première étape une fois arrivé là-bas serait d'officialiser sa licence de Shinobi en allant dans le palais du Mizukage, pour ensuite acquérir les clés de ses nouveaux logements.

Il atteint enfin les premiers lieux qu'il devra visiter afin de pouvoir s'aventurer dans le village: de longs tunnels. Il étaient pour le moins impressionnant, mais se mélangeait pourtant bien avec la forêt aux alentours. Cependant, une chose le chiffonnait un peu : peu importe où il regardait les alentours, il ne pouvait voir aucun poste de garde ou même la moindre trace d'une quelconque civilisation à part ce tunnel. Il passa vite fait le visage à l'intérieur, et ne vît aucunes sources de lumière environnante. Cherchant près de ce dernier quelque chose qui pourrait l'aider dans sa recherche, il ne vît cependant rien ni personne. Tout ce qu'il pût en déduire, c'est que ce tunnel était sans aucun doute en pleine construction, et donc que personne n'allait rester là pour surveiller cette entrée hors travaux. Voyant qu'il n'y avait aucune entrée proche aux alentours, Ao décida finalement de s'aventurer dans l'entre sombre malgré tout, en se disant qu'il trouverait bien un moyen pour retrouver sa route.

Soudain, alors qu'il fesait à peine les premiers pas, il entendit une voix qui l’interpella de l’intérieur du tunnel, mais ne pût la voir à cause du changement de luminosité.

"- Eh là bonhomme ! Qu'est-ce que tu fous ici ? On t'a pas dit que c'est pas bien d'explorer les galeries qui sont en cours de construction ?
- Ah, Excusez-moi. Je viens d'arriver ici, et je ne savais pas que ce tunnel était en construction. Je désirerais savoir si il y a un autre moyen dans ce cas de pénétrer dans le village de Kiri s'il vous plait."


Ao attendit une réponse, en espérant qu'elle soit positive, alors que sa vue commençait à s'adapter.


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptyDim 18 Mar 2012 - 18:20

Alors qu'il errait inutilement dans les galeries sans issues de Kiri, Yoru fit la rencontre d'un jeune homme. Ce dernier lui aussi semblait perdu. Du moins, cela ne se lisait pas sur son visage. Il fallait attendre que l'étranger prenne la parole pour que le Kirijin comprenne de quoi il en retournait. Pour l'heure, avant que ce même bonhomme ne s'exprime quant au motif de sa venue dans ces lieux interdits au public, son interlocuteur se déplaça de telle sorte à mieux l'identifier. Le contrejour l'empêchait de voir clairement le visage de l'inconnu. Il se rapprocha ainsi de quelques pas de l'adolescent, et put enfin déterminer à qui il avait affaire. Il s'agissait d'un jeune homme qui appartenait à la même tranche d'âge que Yoru, pour ne pas dire qu'ils avaient tout deux le même âge. Pourtant, l'inconnu semblait faire plus jeune que le Lutin Pourpre. D'une part, cela était du peut-être à son visage cerné de bleu qui le rajeunissait, mais aussi à la présence du bandeau de pirate de Yoru, qui par conséquent, le rendait plus mature, plus sérieux aussi. En outre il était revêtu d'une longue écharpe, qui rappelait celle que portait autrefois le Chūnin, aux couleurs océaniques, et qui s'étendait sur près de deux mètres de longueur. Sur cette même écharpe était gravé un symbole qui n'était pas anodin. En effet, le manieur de vapeur reconnut rapidemment le symbole de son village caché malgré la pénombre combiné au fort éclairage situé derrière le bonhomme.

Qui plus est, en plus de ce symbole, le Ryūzoji repéra également un petit sabre situé dans le dos de l'adolescent. Il savait donc se battre... un Kirinin donc ? Le doute suscita la réflexion chez Yoru, puisque le sabreur demandait grosso modo son chemin pour aller sur Kiri. Mais avant de commencer à mitrailler de questions sa cible, le borgne commença par répondre d'un ton posé le bretteur, l'observant attentivement de son unique œil.
« Bon tant pis pour l'coup du tunnel, tu pouvais pas savoir... Quoiqu'il en soit, fini ou non, il risque pas de pouvoir mener à Kiri. Si tu veux te rendre au village caché de la brume, faut que tu fasses demi-tour, et que tu traverses la Forêt de la Brume, c'est par là. »
Il désigna l'endroit qu'il évoqua avec son doigt, tendant le bras pour faciliter son geste. Laissant le temps au jeune homme d'observer le lieu de ses propres yeux, il poursuivit ensuite avec plus de sérieux qu'auparavant.
« Sinon, comment ça s'fait que tu ne connaisses pas Kiri, alors que tu en portes l'insigne sur ton écharpe ? Ça m'intrigue vois-tu... »
Plus que de l'intrigue, c'était des soupçons qui pesaient sur la nature de la venue de cet étranger qui affichait publiquement son appartenance à Kiri. Tel un xénophobe, il suspectait la menace étrangère. Depuis les incidents survenus sur l'île du pays des cendres, il avait souvent peur des envahisseurs, au point d'éprouver par moments du mépris. Soudain, il faillit porter la paume de sa main à son front, manquant de faire preuve de politesse.
« Ah oui. J'avais oublié de me présenter. Ryūzoji Yoru, Chūnin de Kiri. Et toi ? »
Une fois présenté brièvement, il tendit sa main vers le jeune homme, en signe de salut amical. Qui sait, avec un peu de chance, ce personnage pourrait intéresser Yoru. Un sabreur de Kiri ne pouvait qu'avoir de bonnes intentions. Et si au pire des cas, il ne s'agissait que d'un étranger hostile au village, cela ne dérangerait pas le jeune homme: ses instincts combattifs étaient aiguisés comme il fallait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptyDim 18 Mar 2012 - 21:08

Alors qu'Ao s'approchait à l'intérieur du tunnel, il vît au fur et à mesure la silhouette de son interlocuteur apparaître : c'était celle d'un jeune homme, sans doute du même âge qu'Ao, mais étant sans doute un peu plus grand et musclé. Ses cheveux d'or virevoltaient dans le vent, tandis que ses vêtements montraient une certaine élégance et prestance. Mais le détail le plus intéressant de ce gaillard était le bandeau cachant son œil droit, possédant un motif de scorpion sur ce dernier. Le manque de lumière n'aidait vraiment pas Ao pour pouvoir examiner le visage de Yoru, mais c'était amplement suffisant pour lui. Une fois que les deux shinobis avaient chacun une bonne vue de l'autre, l'homme venant du tunnel prit soudain la parole.

Il confirma donc les déductions d'Ao : Ce tunnel était en construction et ne menait nulle part. Il était donc inutile pour Ao de s'attarder plus longtemps ici. Yoru indiqua qui plus est la direction à prendre à l'intérieur de la forêt afin de se rendre à l'intérieur du village. Le jeune bretteur fît la courbe en avant afin de remercier son informateur avant de tenter de faire demi-tour pour se diriger vers la sortie du tunnel quand soudain, Yoru lui posa une question qui allait sans doute surprendre Ao.

"- Sinon, comment ça s'fait que tu ne connaisses pas Kiri, alors que tu en portes l'insigne sur ton écharpe ? Ça m'intrigue vois-tu...
- Euh... Bah en réalité...
Répondit Ao un peu génait en frottant l'arrière de sa tête avec sa main gauche.
- Ah oui. J'avais oublié de me présenter. Ryūzoji Yoru, Chūnin de Kiri. Et toi ? Rétorqua le blond en tendant sa main en signe de salut.
- Euh, Enchanté, Ryūzoji-sempai. Il sera la main de ce dernier en rougissant un peu, puis la retira en faisant face à ce dernier. Je m'appelle Tatsuki Ao. En réalité, Otô-san m'a envoyé ici car il pensait que l'heure était venue pour moi de rejoindre ce village une fois avoir finit mon entrainement auprès de lui. Aussi, enchaîna Ao en prenant son écharpe avec sa main gauche, il me donna ce bandeau ainsi que mon épée afin de fournir une preuve sur ma volonté à rejoindre le village."

Le regard de Yoru mit un peu mal à l'aise Ao qui se mit à baisser les yeux, bien qu'il sache que celui en face de lui était un membre du village.


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptyVen 23 Mar 2012 - 22:19

La discussion dans le tunnel se poursuivait tranquillement. Yoru venait de faire la connaissance d'un nouveau Kirijin, qui semblait un peu perdu. Ce dernier s'était présenté comme étant Tatsuki Ao. Au fil de son discours, quelques traits de caractères s'ajoutèrent à la conversation, trahissant la timidité et le manque de confiance du jeune homme. Cela amusa intérieurement Yoru de voir le bretteur aussi coincé. Dissimulant son amusement derrière un masque de chair taciturne, le Chūnin de Kiri laissa son interlocuteur terminer sa phrase, avant de trouver de quoi lui répondre. L'arrivant expliqua donc que c'était un certain Otō-san - certainement son senseï par extension, mais le Ryūzoji préférait demander confirmation plus tard - qu'il lui avait conseillé de rejoindre les rangs du village caché de la brume. Si le blondinet au Futton comprenait bien, c'était suite à la réussite de son entraînement avec ce même homme qu'Ao se sentait prêt, selon les recommandations de son maître. Suite à cette réussite, le nouveau membre des forces armées ninja de Mizu no kuni avait reçu un bandeau frontal, comme tout Genin qui se respecte. Mais en plus de ce bandeau, il avait aussi reçu un sabre, ce même sabre qu'il portait dans le dos. Ces deux accessoires, bien que l'un était une arme, devait servir à montrer la volonté d'Ao à rejoindre les rangs de Kiri. Suite à cette courte explication, le borgne resta intrigué, non pas par la crédibilité des paroles du jeune homme, mais par le sabre qu'il portait.

Après quoi, le sabreur en herbe baissa son regard. On aurait pu y voir une preuve de faiblesse, mais Yoru y décerna là encore la timidité naturelle du garçon, qui avait rougi précédemment en lui serrant la main. Afin de le rassurer, le borgne lui fit une petite tape amicale à l'épaule, adoptant un faux sourire carnassier, pour détendre l'atmosphère.
« J'te propose de sortir d'ici, Ao-san. Je pense que tu seras d'accord avec moi qu'un tunnel n'est pas le meilleur endroit propice à une discussion entre Kirijins... »
Une fois la réaction attendue d'Ao effectuée, les deux hommes quittèrent le tunnel sans issue. Une fois à l'air libre, le manieur de vapeur s'étira, respirant l'air frais de dehors. Un léger vent agréable passait entre ses cheveux blonds. Placé en travers du soleil, les deux jeunes Kirijins purent ensuite reprendre dans de meilleures conditions la conversation qu'ils avaient engagée précédemment.
« Et sinon, c'est qui ton Otō-san ? Et aussi, j'aimerais savoir, quel genre d'entrainement t'a-t-il fait subir ? »
Aujourd'hui Yoru était très curieux. C'était indéniable. Mais d'un côté, le jeune homme aimait savoir de quelle trempe sont les hommes qui tôt ou tard, combattront à ses côtés... Le garçon au regard céruléen envisageait déjà la possibilité d'un combat avec, ou contre lui. Peut-être l'expérience de la guerre, qui força son envie de s'améliorer, au fil des combats ? Pourquoi pas. Quoiqu'il en soit, en guise d'attente d'une nouvelle réponse, le shinobi s'accouda contre la paroi du côté de la caverne, et patienta silencieusement sous le ciel bleu.


Dernière édition par Ryūzoji Yoru le Dim 25 Mar 2012 - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptyDim 25 Mar 2012 - 0:01

Alors que Ao essayait de penser à autre chose, étant mis sous la pression de Yoru, ce dernier lui tapota l'épaule pour le ramener sur terre. Quand le jeune bretteur décida de relever la tête, il put entrevoir un sourire plein de confiance dans le visage de son partenaire, qui lui disait que l'endroit n'était pas le plus idéal pour une conversation. Ao acquiesça de la tête et suivi donc son sempai en direction de la sortie.

Approchant donc cette dernière, la lumière commençait à revenir toucher le visage d'Ao, aveuglant ainsi le shinobi et obligeant ce dernier à couvrir son visage du dos de sa main pour se protéger de la sphère de lumière le temps que ses yeux se réadaptent. Une fois cel fait, il vît Yoru se coller contre un mur, fixant du regard Ao une nouvelle fois.

"- Et sinon, c'est qui ton Otō-san ? Et aussi, j'aimerais savoir, quel genre d'entrainement t'a-t-il fait subir ?
- Oh, et bien... Pour commencer..."


Ao était toujours pas mal mal à l'aise quand il s'agissait de parler de Shinosuke. En effet, même si instinctivement il le considéré comme son nouveau père, il l'appelait en sa présence "Shinosule-san", car le forgeron ne voulait pas prendre la place des défunts parents d'Ao.Après quelques réflexions, Ao reprit la parole.

"- Ôto-san m'a adopté quand j'ai perdu mes parents il y'a un peu près trois ans. Il était officiellement un forgeron qui voyageait dans le pays de l'eau avant de s'installer dans la forêt près de mon village. Mais en réalité, il était un ancien Shinobi ayant combattu au tout début de la guerre. Après avoir jouer un rôle important lors du début de cette dernière, il se retira du front pour mener une vie paisible..."

Les mots s’enchaînèrent, alors que Ao se mit à regarder le ciel tout en frottant son bras gauche avec le droit. Il pensait aux différentes étapes de son entrainement auprès de son père (HRP : Que je vous raconterais plus tard, chers lecteurs Wink ) avant de reprendre son monologue.

"- Suite à ma volonté d'apprendre à me battre, il décida de m'enseigner ce qu'il savait. Il m'a donc enseigner beaucoup de techniques Suiton, par chance, c'était aussi son affinité principale, ainsi que le combat à l'épée... Même si je ne m'attendais pas à ce qu'il me lègue sa lame personnelle avec laquelle il a combattu... Après quoi, il y a trois jours, il m'a demandé de vous rejoindre une fois mon entrainement achevé, et nous voilà à maintenant..."

Ao se tourna vers Yoru enfin après son monologue pour voir quel genre de réaction a t-il eu, pensant qu'il avait parlé pendant un peu trop longtemps.

HRP : Je corrigerais les fautes demain, je suis crevé ><


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptyDim 25 Mar 2012 - 20:06

Outre sa difficulté à parler au début, Ao parvint à intéresser le parcours de son père, un père adoptif en réalité, aux yeux de Yoru. L'histoire qu'il lui conta était presque digne d'un récit mythique, avec un héros à la carrière honorable, qui après un grand effort se repentit dans l'art de la forge. Cet homme, Shinosuke, rappelait au Kirijin ces nombreux artisans - forgerons, mais aussi potiers, commerçants et bien d'autres - qui durent se convertir un temps aux arts du Ninjutsu pour être capable de se défendre contre les potentiels ennemis. La famille de Yoru avait fait la connaissance de quelques uns de ces artisans combattants, et notamment de valeureux forgerons. Au vu de l'influence et de la puissance acquises par le clan Ryūzoji, certains forgerons furent placés sous la protection des guerriers à la lance. En retour de cette protection bienveillante, ils assurèrent la fabrication et la réparation d'armes des troupes du clan des contrées septentrionales. Peut-être que Yoru dérivait dans ses méandres, mais en tout cas, il savait que son histoire était similaire à celle d'Ao et de ses proches, preuve de l'esprit commun des ninjas de la Brume.

Après avoir récité sans gêne la courte histoire de son père adoptif et aussi de son maître, Ao expliqua rapidemment en quoi se résumait son entraînement. Yoru ne fut pas surpris d'apprendre que le jeune sabreur disposait tout comme lui de l'affinité de l'onde: le Suiton. Cette information confirmait une fois de plus le stéréotype visant à généraliser la présence de l'affinité Suiton au sein de Kiri. C'était autour de cette maîtrise de l'élément aqueux ainsi que du Kenjutsu que tourna l'apprentissage d'Ao. Ce dernier dut apprendre à combattre avec une lame, et à contrôler son chakra pour le rendre fluide, liquide, et le transformer finalement en monoxyde de dihydrogène. Là encore, le Chūnin s'y retrouva dans les paroles de son interlocuteur. Lui aussi avec son clan avait du s'entraîner aux arts ninjas, et plus particulièrement à la maîtrise de son don héréditaire, le Futton. L'apprentissage du Suiton était aussi importante, néanmoins Yoru préféra s'intéresser aux maniements des armes plutôt qu'au Taïjutsu, l'art martial ninja.
« Tu me rappelles quelqu'un tu sais Ao-san... déclara Yoru sans révéler que ce quelqu'un n'était autre que lui-même, enfin bon, Il a changé depuis. »
Qu'importe, désormais, Yoru était ce qu'il était; à savoir, un ninja de classe moyenne doté d'un grand potentiel. Et c'était justement d'un potentiel comme Yoru disposait que ce même shinobi semblait discerner dans les faits d'Ao. Il jeta alors un énième coup d’œil au sabre et une idée lui vint alors en tête. Pourquoi ne pas voir de quoi il était capable ? Un nouveau sourire alors carnassier émergea de ses lèvres. Il se décrocha de la paroi rocheuse, et lança sa proposition au jeune Kirijin:
« Hey, ça te dirait un petit combat vite fait ? J'aimerais voir de quoi tu es capable au sabre. Après tout, ce serait un bon moyen de voir ce que tu vaux contre un Kirijin, et ce serait l'occasion pour moi de voir les enseignements de ton père. Qu'en dis-tu ? »
Mains dans les poches, il attendit une nouvelle fois une réponse de son éventuel adversaire. La journée allait s'annoncer particulièrement intéressante désormais, si jamais Ao venait à accepter le combat. Yoru débordait d'impatience de connaître l'étendue des capacités du sabreur, et plus particulièrement de sa maîtrise du sabre. Après tout, voir le style de combat d'un forgeron ayant auparavant combattu dans les débuts de la Grande Guerre dans le corps d'un jeune homme n'est pas donné à tout le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptyJeu 29 Mar 2012 - 13:33

Alors qu'Ao venait de finir son petit monologue, ses souvenirs de ses années ne voulaient pourtant pas le laisser partir. Bien qu'il soit déterminer à devenir, comme il le disait lui même, un fière combattant pour la paix et l'équilibre, une part d'ombre en lui ne voulait pas s'abandonner au combat, car la force était bien une chose dont il ne voulait pas abuser... Pourtant, ce ne serait que de perdre la confiance qu'avait Shinosuke envers lui que de se résigner à se battre alors que c'est le jeune sabreur qui l'a persuader de lui apprendre l'art du Ninjutsu.

Yoru sortit alors des paroles qui étonnèrent Ao, comme quoi, il ressemblait à une connaissance du blondin. Enfin, le jeune sabreur ne faisait pas grandement attention à ceci, repensant encore au passé. Mais la voie d'un shinobi ne doit pas être parsemée de doutes, car la moindre hésitation est fatale en combat. Ainsi était l'une des plus importantes leçon que son maître avait appris au sabreur : Ne jamais hésiter quand tu fais une action. Cependant, bien que Ao comprenait ceci, sa volonté lui dictait d'éviter les conflits le plus possible, car un monde de paix amené par la force ne serait pas digne du mot Utopie...

Cependant, alors qu'il s’apprêtait à saluer son partenaire avant de repartir, ce dernier afficha alors un sourire assez inquiétant à l'égard du sabreur. Les mains dans les poches, il prît alors la parole.

"- Hey, ça te dirait un petit combat vite fait ? J'aimerais voir de quoi tu es capable au sabre, annonça le chûnin. Après tout, ce serait un bon moyen de voir ce que tu vaux contre un Kirijin, et ce serait l'occasion pour moi de voir les enseignements de ton père. Qu'en dis-tu ?
- Hé?... Non merci, fît Ao un peu inquiet secouant ses mains en face de lui pour montrer son désintérêt. Mais je ne suis pas intéressé par ce genre de combat d’entraînement, hé hé... Sur ce, je vous laisse, termina t-il avec une courbette en avant.
"

Ao essayait avec ses paroles de clamer les ardeurs de son adversaire, mais ceci était chose difficile vu la détermination que pouvait montrer le blondin. Il s’apprêta alors à partir en espérant que ce dernier ne demande pas une nouvelle fois de l'affronter.


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptyVen 30 Mar 2012 - 21:31

« Hé ? ... Mais je ne suis pas intéressé par ce genre de combat d’entraînement, hé hé... Sur ce, je vous laisse. »
Yoru fut un peu déçu de voir que le sabreur décline sa proposition. Il s'attendait à plus d'ardeur et de motivation de la part d'Ao. C'était comme ça qu'il voyait les Kirijins, et surtout les Sabreurs. De fiers combattants, orgueilleux et toujours présents lorsque l'occasion de s'affronter se présente. A vrai dire, sa pensée était assez paradoxale, puisque quelques mois auparavant le jeune homme était tout le contraire de sa vision générale des Kirijins. Lui qui était un Genin timide, renfermé, et peu adepte de la baston, voilà que suite à sa promotion, il devenait plus ouvert, plus sûr de lui et surtout plus combattif. La perte de son œil, le développement de sa Folie, la disparition de sa Belle... tout ces événements qui s'étaient successivement écoulés en peu de temps avaient comme réveillé cette volonté presque bestiale du jeune homme. Le Tatsuki tira alors sa référence, joignant ainsi le geste à la parole. Yoru voyait qu'il serait difficile de convaincre le bretteur de jouter contre lui. Il semblait déterminé à rester sur sa position. Malgré sa timidité, Ao risquait d'être tenace. Inutile donc d'insister avec de belles paroles. Yoru allait donc devoir ruser pour parvenir à ses fins. Et pour le coup, le shinobi allait devoir adopter une attitude particulièrement dévalorisante à son égard. Sans barrer la route du Genin, le manieur de vapeur se racla discrètement la gorge, et toisa sa victime. Ainsi, il déclara dans un soupir facilement audible:
« Pff. Au final, tu ne vaux rien. Kiri n'a pas besoin de lâches comme toi. »
Le ninja de classe moyenne s'approcha par la suite d'Ao. Il avait attiré l'attention du néophyte, désormais, il allait devoir attaquer. Le borgne réajusta alors son cache œil - à défaut d'avoir conservé son écharpe à l'extrémité ensanglantée - et enchaina, avec un ton plus agressif que précédemment, le discours offensif qu'il avait commencé tout à l'heure:
« Écoutes moi bonhomme. Si tu aspires à rejoindre Kiri avec cette attitude, tu n'iras pas bien loin. Kiri est composé de guerriers forts, adeptes du combat, sous toutes ses formes. Si tu ne te sens même pas intéressé par un simple défi, passe ton chemin et fais demi-tour. »
Après cet avertissement, le borgne avança une nouvelle fois encore en direction de l’épéiste. Il se rapprocha de ce dernier avec un pas à l'allure décroissante. Son regard à moitié mutilé se posa alors sur la silhouette du ninja. Son bleu s'accordait avec celui de la voûte céleste et contrastait à la fois avec la forêt situé en arrière-plan de l'entrée de la caverne. Entre deux répliques de Yoru, un courant d'air vint refroidir l'atmosphère, soulevant quelques touffes de cheveux sur les deux têtes. Après quoi, Yoru reprit une énième fois la parole, et additionna une quantité non-négligeable d'insultes à l'égard de Shinosuke, le père adoptif d'Ao. Son but n'était en aucun cas d'insulter pour insulter. Le Ryūzoji cherchait simplement à trouver de quoi forcer le jeune homme à l'affronter. Qui plus est, sous l'emprise de la colère, les compétences du sabreur n'en seraient que plus accrues - au moins plus puissantes quant à la force du coup qu'il risquait de donner. C'est ainsi que le forgeron passa pour un faible, un incapable, ayant abandonné la guerre car trop faible pour pouvoir la continuer. Sous ses allures hypocrites et cruelles, Yoru allongeait encore son sourire carnassier pour donner plus d'ampleur à ses propos, les accompagnant par moments de rires sarcastiques. Il cherchait à ne pas rater son coup. Une fois sa série d'injures dévalorisantes envoyés à la figure tel un uppercut, le Kirijin exposa une dernière remarque. C'était le dernier coup, le final, venant rompre l'équilibre mental d'Ao.
« Au final, ton père c'est qu'un faible qui n'a transmis que sa faiblesse à son prétendu fils, un sale orphelin qui aurait du mourir à la guerre, au lieu d'encombrer les rangs de Kiri. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptyDim 1 Avr 2012 - 22:48

Les pas du jeune bretteur étaient lancés en direction de l'entrée du vrai tunnel comme l'avait indiqué Yoru. Il était rassuré de ne pas avoir à combattre et ne pensa qu'à rejoindre le village afin de s'installer, étant fatigué par le voyage. Cependant, le Chûnin ne l'entendait pas de cette oreille... Alors qu'Ao s'en allait de bon pas, son interlocuteur se mit à reprendre la parole.

"- Pff. Au final, tu ne vaux rien. Kiri n'a pas besoin de lâches comme toi. Ao s’arrêta net, sans se retourner, surprit des mots de Yoru. Il sentit alors ce dernier s'approcher de lui doucement. Écoutes moi bonhomme. Si tu aspires à rejoindre Kiri avec cette attitude, tu n'iras pas bien loin. Kiri est composé de guerriers forts, adeptes du combat, sous toutes ses formes. Si tu ne te sens même pas intéressé par un simple défi, passe ton chemin et fais demi-tour."

Ces paroles mirent à mal Ao, qui plongea son regard vers le sol, les yeux pleins de tristesse. Il savait très bien que ce manque de conviction au combat était fortement inconvénient pour être un Ninja. Combattre, Blesser et voir même tuer sont des choses qu'il allait devoir faire un jour ou l'autre. Même s'il ne se faisait pas à cette idée, il allait devoir accepter d'avoir du sang sur les mains, ses mains qu'il regarda en les plaçant au niveau de ses hanches, tremblantes. Il ne savait dés lors plus quoi faire. Tout ce qu'il voulait maintenant, c'était partir de cet endroit juste pour réfléchir. Ao commença donc à faire un seul pas pour s'enfuir sans même prendre la peine de répondre.

Cependant, Yoru ne l'entendait pas de cette oreille... En effet, alors qu'il avait commencé à d'abord s'attaquer directement à Ao, il lança alors une insulte envers Shinosuke qui stoppa net Ao. Au début, le sabreur cru avoir mal entendu, mais une autre remarque s'ajouta à la précédente. Le jeune homme demanda alors gentiment à Yoru de retirer ce qu'il avait dit à voix basse, sans prendre la peine de se retourner. Cependant, le chûnin enchaîna de plus belle, ce qui fît serait fortement les poings d'Ao qui commença à perdre son calme, mais essaya encore de demander poliment de s'arrêter. Mais il enchaîna encore en montrant qu'il y trouvait du plaisir avec des rires sarcastiques. Ao commença à serrer encore plus les poings tout en contredisant le blondin. Il essayait de se calmer avec difficulté et d'outrepasser ses paroles. Une fois avoir repris son souffle, il desserra les poings et tenta de repartir une dernière fois avant qu'il ne puisse céder à la colère. Malheureusement, Yoru donna le coup de grâce.

"- Au final, ton père c'est qu'un faible qui n'a transmis que sa faiblesse à son prétendu fils, un sale orphelin qui aurait du mourir à la guerre, au lieu d'encombrer les rangs de Kiri.
- FERMEZ-LA!!"


En un éclair, comme par réflexe, Ao attrapa son sabre de la main droite et le dégaina tout en exécutant une rotation dans le sens de la dégaine pour se retrouver nez à nez avec Yoru, tandis que la lame s'était arrêté net à un centimètre du cou de ce dernier. Yoru n'avait sans doute pas esquivait, car il avait sans doute sentit que le Genin aurait stoppé son mouvement à temps. Cependant, même si Ao avait eu un bref instant raison, on pouvait voir actuellement dans son regard une chose qui était rare chez lui : Une profonde colère envers quelqu'un et surtout, une envie de le tuer. Le sabreur n'avait plus qu'une idée en tête, celle de faire taire Yoru par tous les moyens, même si c'était lui couper la langue ou lui arracher la tête. Son souffle était cours, dû à son passage à la folie instantané, de la sueur coulait le long de son visage, et ses cheveux entre-croisaient son regard meurtrier. Soudain, il décida de reprendre la parole, gardant la lame près du cou de son interlocuteur.

"- Si vous voulez vraiment un combat, vous l'aurez dans ce cas. Mais je vous préviens... Membre de Kiri ou pas... repris son souffle, fît un bon en arrière et se plaça en position pour son Okami no Denka, regardant le borgne avec un regard plus posé. Vous payerez pour vos insultes. Un long moment de silence s'instaura. Le vent fît entendre son souffle, passant entre les deux Ninjas qui se fixaient sans bouger, alors Ao sera son sabre et lança l'offensive. J'arrive! Okami no Denka!"

Malgré la distance de 5 mètres séparant nos deux comparses, ce n'était pas un problème pour Ao et l'attaque qu'il avait lancer. restait plus qu'à savoir ce que ferait son opposant face à cette réaction.


Citation :
Technique utilisée :
Okami no Denka (Charge du loup)
[Sabreur][Kenjutsu]
Plaçant le sabre au niveau de sa tête, la lame pointé vers l'ennemi, Ao Donne un grand coup d'estoc qui fait s'allonger l'épée (en la transformant en partie en Vapeur), allongeant la portée de l'attaque.


Dsl des fautes si y en a ><"


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptyMar 3 Avr 2012 - 21:07

Yoru avait trouvé la faiblesse d'Ao. Il était parvenu avec brio à exploiter la colère du jeune épéiste. Tout d'abord, il avait touché son orgueil, en le traitant de faible, d'incapable ne méritant pas sa place au sein de Kiri, nation guerrière habitée par de valeureux combattants en constante quête de gain de puissance par le duel. Après quoi, suite à cette mise en bouche, le borgne entama les festivités avec une multitude d'injures diverses et variés sur Shinosuke, le faux père du Tatsuki. Yoru ne s'arrêta en aucun cas, sous aucun prétexte. Même lorsque le bretteur le suppliait de cesser ses insultes inutiles, le jeune homme continuait, et par moments, poursuivait de plus belle. Petit à petit, les effets de la colère vinrent guetter Ao: serrage de poings, souffle affecté, tremblements nerveux... le jeune homme était en proie à l'énervement. Certainement ne devait-il pas comprendre la situation. En tout cas, une chose était sûre, le garçon aux teintes bleuâtres était facilement manipulable, une fois sa colère exploitée.

Et puis il suffit de conclure avec la cerise sur le gâteau d'injures pour éveiller la part de bestialité en Ao. Hurlant au Ryūzoji de se taire avec vulgarité, le jeune homme n'en pouvait plus. Au bout du rouleau, il avait craqué, comme le désirait Yoru. Empoignant son sabre, il fonça à toute vitesse sur son nouvel adversaire. Content du résultat, et surtout de la vélocité et de la rapidité d'action de son adversaire, le Chūnin émit un large sourire, qui se dissimula rapidemment. En effet, une lame était braquée sur son cou et il devait désormais paraître crédible. Son œil valide parcourra alors le côté, et vit un Ao affaibli par la rage. Souffle court, sueur dégoulinant de son front, on sentait de l'anxiété chez le bretteur. S'il n'était pas sûr de ses actes, une chose était sûre: il était certain de ses intentions.
« Si vous voulez vraiment un combat, vous l'aurez dans ce cas. Mais je vous préviens... Membre de Kiri ou pas... Vous payerez pour vos insultes. J'arrive ! Okami no Denka ! »
Sans plus tarder, le Genin s'élança, avec une lame agrandie par un trait de vapeur. Le bretteur avait pris du recul, pour rendre son attaque plus puissante. Une demi-dizaine de mètres séparaient les deux antagonistes. En bon ninja, Yoru analysa brièvement la situation, et voyant toutes les possibilités éventuelles d'esquive ou de contre, le jeune homme effectua face à Ao un grand pas en arrière, bondissant à vive allure. Puis, plaquant ses deux dextres contre elles, il forma un sceau qui assura la formation d'une de ses techniques fétiches. Son chakra remonta à la surface de son corps, et effectua une transformation sur l'épiderme. Après avoir fini de joindre ses deux paumes, le jeune homme remonta rapidemment la manche de son bras droit, avant de diriger sa paume face à la pointe de la lame.
« Futton, Yugejin Kazakami ! »
La vapeur s'échappa en masse de la paume du manieur de Futton. La pression fut telle qu'elle repoussa la lame sur le côté, annulant ainsi le jutsu adverse. Sans attendre une quelconque réaction de l'adversaire, Yoru se rapprocha brutalement du Tatsuki, nouvelle série de signes incantatoires en prime, en braquant cette fois-ci sa paume gauche. Un nouveau nuage condensée de vapeur jaillit alors de la dextre du shinobi, qui visa directement le visage d'Ao. C'était l'Atsusa no Ippatsu. La technique visait essentiellement à déstabiliser provisoirement l'adversaire, le temps de quelques secondes. Un jutsu utile pour enchainer avec un coup, comme allait le montrer le borgne. En effet, son poing filait droit sur son adversaire, tentant de briser avec véhémence le bas du torse de l'épéiste.
« Allez, vas-y, montre-moi ce que tu vaux réellement ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptySam 7 Avr 2012 - 16:52

Alors que la lame s'approchait avec une grande vivacité du visage de Yoru, Ao vit que son attaque fut sans difficultédétournée. En effet, une fois une grande série de signe incantatoires exécutés, il place sa paume de sorte à pouvoir frôler la lame du bretteur et ainsi la dévier avec... Un puissant jet de vapeur! Ao en était surpris. Non seulement son adversaire pouvait utiliser le Futton, mais en plus, il n'avait pas besoin de le faire à partir d'un objet intermédiaire. Il possédait donc une capacité venant de ses gènes qui lui donnaient ce pouvoir de combiner les chakras feu et eau.

Cependant, ce n'était pas le moment de s'attarder sur ce détail. Alors que la lame avait été parée, Yoru se dirigea vers Ao à grande vitesse afin d'aposer sa main sur son visage. Le jeune sabreur recula alors la tête pour essayer d'esquiver le coup, mais le but n'était pas celui qu'il pensait. En effet, alors qu'il faisait face à la paume, un puissant jet de vapeur sortit de sa main, ce qui aveugla le héros qui poussa un cri de douleur avant de recouvrir son visage avec sa main gauche. Il était pour le moment aveugler et ne savait pas ce qui aurait pût l'attendre. Cependant, il avait encore de la ressource.

D'un mouvement de la main, il fît une rotation de sa lame afin de pointer les 20 cm restant face au visage de Yoru. Son but ? Combattre le feu par le feu ! Ao utilisa donc son Suijōki funryū afin de lui-même tenter d'aveugler le blondi en transformant le reste de sa lame en vapeur pour la propulser à haute pression. (HRP : Voilà, maintenant on peut vadrouiller en aveugle ...) Malheureusement pour le shinobi, son adversaire avait déjà exécuté un mouvement offensif en direction de son abdomen. Certes, le coup était amorti par la diversion d'Ao, mais la puissance du coup n'était pas moindre. Après avoir craché un peu de salive suite au coup, Ao refit un bon en arrière afin de s'écarter le temps que sa vue puisse revenir.

En moins de 30 secondes, sa vue redevint plus ou moins optimale, et il pût distinguer son adversaire. Il avait la main au niveau des côtes, serrant son ventre à cause de la douleur. Cependant, il devait se préparer à la contre attaque. Ramenant son sabre à sa forme initiale, il fondit sur son adversaire afin d'entamer son combo Ireba. Il commence avec des coups avec sa lame de taille 50 cm, puis agrandit la lame au fur et à mesure que le temps s'écouler afin de toucher la cible sans qu'il puisse remarquer quelque chose.

Citation :
Spoiler:
 


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptyDim 8 Avr 2012 - 12:08

Le combat était placé sous le signe de la vapeur. Contre de vapeur, épée formée de vapeur, tout carburait sous la forme gazeuse de l'eau cet après-midi ! Yoru était content de voir que le duel qu'il avait souhaité lancer initialement de façon amicale prenait une plus grande ampleur. Son adversaire, agité par les propos du borgne, se donnait plus à fond dans cet affrontement. Malgré la colère qu'il affichait clairement sur son faciès, le sabreur faisait preuve de puissance. Quoique pour le moment, suite au Atsusa no Ippatsu de Yoru, le bretteur était plutôt bien handicapé. Le ninjutsu avait en effet fait mouche, et par conséquent le Tatsuki se retrouva déstabilisé provisoirement, permettant au borgne de rebondir sur une attaque frontale, visant au poing à frapper son adversaire. Grâce au jutsu précédent, le ninja de classe moyenne parvint une nouvelle fois à réussir dans son plan, bien que le ninja d'en face avait tenté de mettre en place une défense. En effet, à son tour, le sabreur usa d'une technique homologue au Coup de Chaud du Ryūzoji à l'aide de son sabre spécial. L'arme se décomposa subitement en un jet de vapeur qui manqua d'aveugler Yoru en le touchant en son unique œil. Le faux cyclope déplaça sa tête de justesse, se brûlant en contre-partie une parcelle de la joue gauche. Sans broncher, il serra les dents et acheva son geste, qui fit reculer d'un bond le Genin afin de se remettre de ses esprits. Le Chūnin profita de ce moment de faiblesse pour souffler un coup, et complimenter son antagoniste:
« Eh mais c'est que tu t'débrouilles bien pour un bleu ! Voyons ce que nous réserve la suite haha ! »
La suite, il n'eut pas bien longtemps à l'attendre. Une trentaine de secondes plus tard, Ao revint à la charge, faisant toujours usage de son arme, le petit sabre. Curieux de savoir quelle technique allait employer cette fois-ci le Tatsuki, Yoru se tint prêt à réagir en conséquence. Son sourire presque sadique restait encore sur ses lèvres, en toute circonstance. Il tenait à jouer son rôle de grand méchant loup, afin de garder son adversaire plus motivé que jamais à l'idée de devoir s'acharner sur lui. Un simple petit duel n'aurait pas pu révéler tout le potentiel de l'adolescent parcouru de bleu à vrai dire. La main sur sa blessure, le spadassin fonça donc sur sa cible, chargeant son chakra en vue d'une nouvelle technique. Pour le coup, pas d'attaque d'estoc, mais un véritable combo de frappes successives. La fête devenait plus Folle. Quelques éclairs d'azur roulèrent à travers le tissu psychique. Yoru se méfiait de son état mental, imprévu qu'il n'avait pas pu concevoir à un tel moment de la journée. Pour le moment, il devait s'occuper de contrer son adversaire, qui allait sévèrement le blesser s'il n'agissait pas au plus vite. Il chargea ainsi subitement son chakra sur son torse, opérant une transformation d'élément pour donner la nature Vapeur à son énergie.
« Futton, Kitai no Roketto ! »
Plusieurs jets de vapeur vinrent se morfondre parmi ceux qu'Ao créait pour allonger la portée de son sabre de façon presque aléatoire. Propulsé en arrière à toute vitesse, le shinobi esquiva l'attaque de son ennemi. Pourquoi utiliser une technique de rang aussi élevé face à un Kenjutsu de bas rang ? Tout simplement pour optimiser ses chances d'esquive. Qui plus est, dans le feu de l'action, c'était la seule issue possible, pour éviter de recevoir un maximum de dégâts. Quitte à dévoiler sa carte maîtresse à son adversaire. Pour la peine, Yoru n'avait pas le choix, il devait en finir au plus vite. Il sentait son esprit se dévorer, se retourner contre-lui même. Il sentait les battements de son cœur devenir les vibrations d'un séisme démentiel. Après avoir repris suffisamment de recul, le manieur de vapeur revint à la charge, utilisant de nouveau la Fusée de Vapeur pour se propulser à toute allure sur sa cible. Face à un aspirant ninja, le jeune homme ne voulait pas y aller trop fort: il se contenta alors de placer son genou en évidence, et aidé par sa propulsion vaporeuse, tenta d'enfoncer son genou en plein dans le ventre de son antagoniste. Comme si cela ne suffisait pas, le Chūnin empoigna quatre shakens dans sa main droite, et s'en servit pour se constituer un poing américain de fortune, prêt à enchaîner un uppercut dévastateur si jamais son coup de genou venait à être un franc succès. Ainsi, le poing en arrière, le genou en avant, des minuscules geysers de vapeur fuyant de son dos, le Ryūzoji était sur l'offensive. Son objectif ne se résumait plus seulement à tester ce jeune Kirijin, mais aussi à finir au plus vite cet essai, car il sentait que le temps ne jouait pas en sa faveur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptyDim 22 Avr 2012 - 23:49

Le combat devenait de plus en plus violent alors que les deux combattants s'observaient avec des yeux féroces, sans monter un signe de faiblesse ou de soumission à l'autre? Cette remarque était particulièrement étrange pour une personne comme Ao, qui était plutôt du genre à ne pas attirer les ennuis, mais plutôt à les esquiver. Enfin, Ao était là, fonçant droit sur son adversaire afin d'employer son Ireba, technique reposant sur l'effet de surprise que peut apporter le sabre en s'allongeant et se résorbant au fur et à mesure de l’enchaînement des coups. Au fur et à mesure, des traces du passage de la lame commençaient à apparaître sur le corps de Yoru, se demandant sans doute comment il les avait reçus. Ao pensait tenir le bon bout et continua sur sa lancée afin de pouvoir en finir rapidement. Cependant, alors qu'Ao voulu rallonger sa lame en un seul coup et ainsi infliger un coup puissant, son adversaire fît sortir un jet de vapeur extrêmement puissant de son torse afin de "s'éjecter" du corps à corps entre les deux combattants et ainsi prendre ses distances.

Ao, aveugler sur le moment à cause de la vapeur, commença à se frotter les yeux afin de pouvoir regagner de sa visibilité perdue. Il vit alors son adversaire avec un regard assez inquiétant, presque sombré dans la folie. Il pouvait voir en rien qu’en observant son œil de borgne qu’il n’allait pas bien, non pas du point de vue physique, mais plutôt Psychologique. C’est à ce moment-là qu’Ao commença à reprendre son calme et à redevenir celui qu’il était à l’habitude. Qu’était-ce donc qui le fit retourner à son calme habituel ? Il s’agissait tout simplement de la peur que pouvait faire ressentir son adversaire, ce regard plein de haine qu’Ao avait tant de fois essayer de repousser lors de la mort de ses parents. Cette colère, bien qu’il ait réussi à la contrôler tant bien que mal, la plupart des gens n’en sont pas du tout capable, et il semblerait que Yoru faisait parti de cette catégorie.

Ni une, ni deux, le blondin réutilisa son jet de vapeur afin de se propulser cette fois-ci sur Ao, genou en avant afin de porter un coup plus que violent au niveau de l’abdomen du sabreur. Ce dernier n’eu pas le temps de réagir suite à son retour à la normal et fut donc propulser par la force du coup au sol, son adversaire sur lui. A cause de la zone frappée avec le genou, Ao recracha un peu de sa salive sur le visage de Yoru, avant d’essayer de reprendre son souffle. Malheureusement, l’heure n’était pas au repos, car l’attaque de son ennemi n’était pas finie. En effet, le jeune sabreur, voulant reprendre son souffle, vit un le point de son adversaire arriver rapidement équipé de plusieurs shurikens destinés à augmenter les dégâts de l’attaque. Néanmoins, le jeune Genin pouvait remercier son corps et ses réflexes qui ont purent l’aider à contrer le coup. En effet, le bras droit du sabreur se mit à bouger afin parer le poing avec le plat de la lame. En s’aidant de ses deux mains, Ao arrivait de peu à garder ses distances avec la main armée de son adversaire. Il put alors voir de plus près le visage de son adversaire débordant de folie, l’œil convulsant à moitié, et le sourire carnacier aux lèvres. Ao se devait de faire quelque chose pour le calmer, mais comment ? Soudain, il trouva la solution. Pour rammener quelqu’un à la réalité, le mieux, c’est de lui faire subir une douleur intense. Aussi, en utilisant les 10 cm de la lame qui étaient libre, Ao transforma cette parti en vapeur afin de pouvoir avoir une lame de 5 cm relier par de la vapeur au reste du sabre. Oui, vous l’aurez compris. En voulant garder distrait son adversaire, Ao veut tenter de le frapper avec son Okami No Tsume, afin de non le frapper pour le blesser réellement, mais pour faire en sorte de calmer Yoru. Il ne restait plus qu’à voir si cette manœuvre serait efficace.

Spoiler:
 


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
Vadrouille en aveugle [PV Ao] Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Ryūzoji Yoru
Informations
Messages : 1444
Rang : SSS

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] EmptyJeu 26 Avr 2012 - 21:02

C'en était trop. Yoru ne pouvait plus tenir. Il était au bord du gouffre. Une faille sans fond de Folie l'attendait, à quelques pas de sa position. Ce combat, riche en puissance et en émotion, avait fait surgir cette tare des abysses de son âme. Elle était là, tapie dans l'ombre, grignotant la raison de sa conscience. Elle attendait le moment pour bondir sur sa proie, et le dévorer complétement. Yoru résistait encore à cette pression singulière. Dans chacun de ses gestes, calculés à chaque fois, il ressentait toujours cette gêne contre laquelle il luttait perpétuellement. Chacun de ses mouvements le condamnait à s'entraver spirituellement dans le carcan de la maladie. Chaque réflexion, le poussait à se courber dans sa psyché en direction de l'échafaud de la corruption onirique. Les couleurs passant par l'orifice de son iris étaient filtrées, déformées, altérées, pour n'être plus les mêmes. Un Genjutsu n'aurait pas pu atteindre cette démence aussi singulière. Il n'aurait fait que donner l'impression, et pas de convertir totalement la réalité en un concept terrifiant, psychédélique. Un Genjutsu aurait été régi par la puissance du ninja, et sa quantité de chakra; la Folie ne s'appuyait que sur les aléas du moment présent, ainsi que la condition du borgne. Elle pourrait tenir jusqu'à épuisement total de sa victime, pourvu qu'elle se laisse faire.

Un Lutin Pourpre malgré tout particulièrement joueur. Même si combattif aurait été le mot le plus approprié pour décrire sa condition, il fallait avouer qu'il se plaisait plutôt bien dans son affrontement. Il se sentait à l'aise. Pas étonnant, puisqu'il affrontait un simple Genin, arrivant tout juste au village. Mais qu'importe, débutant ou combattant expérimenté, Yoru se donnait toujours à fond. C'était là sa nouvelle Voie du ninja. Un Nindō, une philosophie, basé sur un adage ancien: le Shishi Hakutō. Un proverbe bouddhiste, qui se résumait à se battre toujours à fond, même contre un adversaire faible. De cette façon, qu'importe l'adversaire contre lequel le Lutin Fou se battrait, il serait toujours certain de l'avoir fait à fond, et pourrait ainsi affirmer ne pas pouvoir faiblir en ayant sous-estimé un adversaire, ou en s'étant relâché. Ce serait également un moyen de situer le seuil critique de sa puissance, de sa détermination, et surtout, de sa résistance à l'envahisseur dément. Ainsi, le blondinet appliqua sa façon de penser face au Tatsuki, et déchaina la puissance de son arcane favorite: la fusée de vapeur. Son corps entier se mouvait avec plus de vélocité, porté par des projections vaporeuses en provenance des pores de sa peau. Il se sentait soudainement plus léger, sa condition de simple homme semblant effacé par ce simple jutsu. Néanmoins en face, homme ou pas, il s'avérait que son amélioration de vitesse n'était pas si divine que ça. Après un premier coup porté au niveau du ventre du Sabreur, ce fut une lame qui para le poing américain de fortune de Yoru. Malgré le choc précédent, Ao avait fait preuves de réflexes digne d'un Kirijin, lui ayant permis de subir à nouveau des dégâts. Il fallait avouer que pour un débutant, le Genin se débrouillait plutôt bien.

Mieux encore, au lieu de se contenter de bloquer simplement le coup de poing du borgne, le bretteur utilisa une de ses techniques personnelles afin de changer partiellement encore sa lame en vapeur. Ainsi, tandis qu'une partie de l'arme bloquait le poing de Yoru, la pointe de l'épée, dirigée par de l'eau vaporeuse, fonçait droit sur le Lutin Fou. Une bonne attaque, de bas étage certes, mais qui allait faire ses preuves. Néanmoins, pour un ninja d'un gabarit comme Yoru, il serait aisé de se soustraire de l'impact de l'attaque: le Ryūzoji disposait d'un panel de jutsus suffisant pour y parvenir. Une technique de défense, d'esquive, ou même d'attaque, aurait suffi à annuler l'Ookami no Tsume d'Ao. Au lieu de ça, Yoru se sentait au plus mal. Il sentait qu'Il allait arriver. Aucun chakra, annonciateur d'une technique quelconque, ne fut émis à l'approche de la petite pointe de métal qui filait droit sur le ninja de classe moyenne. A la place, une lueur singulière luit dans la pupille restante, évocatrice du mal qui rongeait de plus en plus le jeune homme. Puis, une gerbe de sang. Le bruit de la chair rompant sous le métal chauffé par la vapeur. Les dents qui se serrent l'une contre l'autre, pour amortir la douleur.
Un ninja qui se laisse planter une arme dans sa main gauche. Un homme, qui contre la souffrance mentale, n'hésite pas à se faire souffrir physiquement

La douleur était passée inaperçue, au cours de ce bref choc. Il avait tellement l'habitude de se mutiler la main, afin de lutter contre le virus qui venait corrompre sa psyché. Quoiqu'il en soit, tout comme le poisson fuyant le caillou jeté dans l'onde, la Folie disparut des méandres du jeune blondin. Son souffle était libéré de cette camisole oppressante de démence qui ne tardait pas à envahir complétement chaque parcelle du corps du shinobi. Il était haletant, exprimait toute la fatigue accumulée par Yoru.
« Arrêtons-nous là, je ne souhaitais en aucun cas t'insulter. Je voulais ... simplement voir l'étendue de tes capacités, en tant que recrue de Kiri. »
Le ton de sa voix indiquait clairement la sérénité qu'avait retrouvé le shinobi. Il était désormais plus calme, plus posé. Mais il avait besoin de conserver toute cette concentration. Il sortit alors un paquet de cigarette, en prit une parmi tant d'autres, et alluma le bout du cylindre de tabac, posé entre ses lèvres, à l'aide de son briquet. Une fumée finement grise s'échappa alors de sa bouche, tandis que son souffle devint plus léger et silencieux. A travers son regard, on pouvait clairement voir sa franchise, ses intentions, et son aura dégageait plus de confiance qu'auparavant. Le Lutin Pourpre révélait sa véritable nature, après avoir effacé dans la douleur sa face cachée.
« J'espère que tu ne m'en veux pas, Ao-san... Enfin qu'importe ! Sur ce, je vais te guider jusqu'au village, si tu le désires ! Avec cette vilaine blessure, il va falloir que j'aille me soigner au plus vite. Tu me suis ? »
Il fit alors signe à son interlocuteur, d'un mouvement de la tête, l'invitant à le rejoindre dans sa marche vers la cité. Il tira en attendant une réponse dans sa clope, et se laissa emporter par l'envie de fumer. Cela le détendrait, et oublierait la douleur qui animait sa dextre en sang. Une main blessée, intermédiaire entre sa Folie et sa Raison. Quelques bandages de fortune l'entourait, néanmoins, il fallait s'occuper de cette blessure dès son retour à Kiri. Quoiqu'il en soit, ce petit combat avait été plaisant pour le borgne, bien qu'ayant affronté un Genin, il se sentait toujours aussi performant. Sa Fusée de Vapeur était à ses yeux une véritable merveille, qu'il n'aurait de cesse de ré-exploiter encore et encore. Mais pour l'heure, Yoru devait emprunter le chemin du retour pour panser ses plaies, et pouvoir ainsi repartir d'attaque !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty
Message(#) Sujet: Re: Vadrouille en aveugle [PV Ao] Vadrouille en aveugle [PV Ao] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Vadrouille en aveugle [PV Ao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Longs Tunnels-