N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Un premier cobaye. [avec Yu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Hageshii Nami
Informations
Grade : Genin
Messages : 67
Rang : C

Un premier cobaye. [avec Yu] Empty
Message(#) Sujet: Un premier cobaye. [avec Yu] Un premier cobaye. [avec Yu] EmptySam 27 Mai 2017 - 22:34

Les heures s’enchaînaient, les jours passaient, depuis son retour, Nami avait consacré l’entièreté de son temps à l’hôpital ; huit heures de service, six heures de repos et ainsi de suite, voilà son quotidien depuis la fin de la guerre. Mais elle n’était pas seule face à cette nouvelle épreuve, sa nouvelle assistance, Ashisu, l’épaulait sans faillir. Les deux femmes ne se quittaient plus depuis quelques jours. Habituée à traiter la paperasse, Ashisu triait les dossiers comme personne. Chaque patient qui passait entre les mains expertes de Nami, voyait son dossier mis à jour et transmis à l’administration. Grâce à cette équipe efficace, la médecin avait presque pu doubler le nombre de consultations par tour de garde.
La guerre fut un échec total et elle apporta à Kiri son lot de blessés, blessés qu’il fallait rapidement remettre sur pieds pour protéger nos terres. Ses terres que l’on pouvait de nouveau qualifier de libres. La chute de l’Empire entraîna avec elle un nombre incalculable de vies, mais dans ses ruines salvatrices, Kiri et Mizu retrouvèrent leur liberté d’antan. Une défaite pour le Shukai, une victoire pour Kiri.

« AAAAAaaaaaahhhhhh. J’ai bien dormi ! » s’exclama Ashisu dès son réveil.
« Tu trouves réellement que ces canapés qui nous servent de lit sont confortables ? » Rétorqua un peu ronchon Nami.
« C’est toujours mieux que hier soir, dormir sur votre table d’auscultation m’avait donné des courbatures. Le matelas n’était vraiment pas épais et le plastique était froid. Je ne sais pas comment font vos patients pour ne pas se plaindre. »
« Ils viennent pour être soignés, pas pour le confort de mon cabinet… »
« Madame, avec tout le respect que je vous dois, vous manquez d’empathie parfois. Vous êtes bien placées pour savoir que les moindres détails doivent être pris en compte pour le patient. »
« Tu as peut-être raison, on verra ça après cet épisode houleux. » concéda Nami.
« Bon, je vais chercher la pile de dossiers qui nous attends, je prends le café en passant. »
« Fais donc … On se retrouve à mon cabinet. »

Les phases de repos étaient courtes, les phases de travail intenses. La fatigue pesait sur les épaules de notre héroïne. Mais l’appel du devoir était plus fort que tout. Toutes ses vies avaient besoin d’aide, besoin d’être soigné, besoin d’être secouru.
Recoiffant ses cheveux platines d’une main, frottant son visage avec l’autre, Nami cligna des yeux pour en terminer avec cette nuit de merde, oui, on pouvait l’appeler ainsi. Son assistante posa lourdement la pile de dossiers sur son bureau puis donna à sa chef sa dose de caféine. Il n’est pas coutume de boire du café à dix-huit ans, mais là, les circonstances l’exigent. La genin s’asseyait à son bureau, contrairement à sa secrétaire, il était complètement vierge. La planche était vide, pas un seul bibelot n’avait la chance de l’orner. Il était à l’image de son utilisatrice, simple, rationnel et droit.

« Alors, voyons voir qui sera le premier patient de la journée. » dit Ashisu en feuilletant le premier dossier de l’énorme pile.
« Tient ! C’est un Kosobayui ! C’est peut-être votre ami et chef d’équipe shinobi ? »
« Quel est son prénom ? »
« Yu !? »
« Non, ça n’est pas lui. Je ne connais pas cette Yu. Ils font certainement partie du même clan, ils doivent se connaître. Pourquoi cette fille vient nous voir ? »
« Blessure de guerre à l’épaule. La guérison semble lente. Peut-être l’occasion pour vous d’essayer vos nouveaux baumes pour traiter les plaies ? »
« Je t’ai déjà dit de ne pas mettre la charrue avant les bœufs. Fais-la entrer, nous verrons bien l’état de sa blessure. »

*La journée semblait mal emmanchée, mais recevoir un Kosobayui en premier patient, ça pique ma curiosité.*

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Kosobayui Yu
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 403
Rang : A

Un premier cobaye. [avec Yu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un premier cobaye. [avec Yu] Un premier cobaye. [avec Yu] EmptySam 27 Mai 2017 - 23:51

Perplexe...

Cela faisait plus d'une semaine que tu étais rentrée de la guerre. Ton épaule te faisait toujours souffrir, bien que tu daignais n'affichais aucune marque de cette douleur sur ton visage. Tu la dissimulais avec habileté mais cela ne te permettait pas pour autant de guérir. Durant le combat, tu t'étais en plus de cela déboitée cette même épaule que tu avais réussi à remettre en place aussi tôt non sans douleur à la clé.

Tu avais fait une sorte de pseudo garrot improvisé afin d'éviter l'efflux de sang. Enfin, cela ressemblait davantage à une manière vaine d'éviter que ton sang ne s'écoule plutôt qu'un garrot comme aurait pu le faire un médecin. Tu n'en étais pas une, et cela t'as couté pas mal durant cette guerre. Mais tu n'avais ni les capacités ni le savoir pour espérer un jour percer dans ce domaine. Ton esprit était déjà occupé par bien trop d'information et tu t'étais résolue à l'idée que tu ne pouvais pas avoir un pied à terre dans tout les domaines.

Alors tu étais aller à l'hôpital, pour te faire examiner. Tu avais reçu des premiers soins très sommaire, tu n'étais finalement que légèrement blessée lorsque l'on faisait la comparaison avec d'autres hommes plus malchanceux que toi. Mais une blessure restait une blessure, et il fallait t'en occuper sous peine qu'elle ne s'aggrave voir ne s'infecte. Rentrant dans le bâtiment, celui-ci semblait grouillant de monde.

Finalement, tu avais une sorte de seconde vision des ravages de la guerre.

Pour finir, tu entras dans la salle où tu avais été conviée par une jeune femme. Dans cette pièce s'en trouvait une autre, ton dossier médical à la main certainement. Te posant sur un siège, elle te fixa comme pour que tu présentes le pourquoi du comment tu te retrouvais ici. Tu soupirais, elle savait déjà pertinemment tout, mais il fallait que tu le dises encore une fois.

- Je suis Kosobayui Yu. J'ai étais blessé il y a environs une dizaine de jour. Une barre de 5 centimètres de diamètre m'a traversé l'épaule me la transperçant entièrement et me la déboitant par extension. J'ai réussi à me la retirer aussi tôt et à me remettre en place l'épaule. J'ai fais en sorte que le sang ne s'écoule pas davantage avec les moyens que j'avais. En revenant ici, j'ai été traitée avec quelques points de sutures mais, ma blessure a du mal à se refermer. Elle s'est ré-ouverte hier.


Marquant une pause, tu recommençais une nouvelle fois à parler après avoir bien vérifié que ton interlocutrice te suivait toujours.

- J'ai l'impression que la douleur se propage petit à petit autour de la zone de la déchirure. Les traitements que l'on me donne n'aide en rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hageshii Nami
Informations
Grade : Genin
Messages : 67
Rang : C

Un premier cobaye. [avec Yu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un premier cobaye. [avec Yu] Un premier cobaye. [avec Yu] EmptyDim 28 Mai 2017 - 21:37

Une jeune femme brune aux yeux noires suivait Ashisu qui lui pria de s’assoir. Le siège était placé en face du bureau de Nami afin que le patient et le médecin puisse se parler droit dans les yeux. La praticienne observa, depuis sa place, l’épaule meurtrie de Yu. Même si la jeune ninja semblait en pleine forme, la couleur rougeâtre des pansements trahissait une blessure encore bien présente. Mais avant de commencer l’auscultation, l’un des devoirs du médecin est d’abord l’écoute, Nami invita donc sa patiente à expliquer ce qui lui était arrivée. Certes, son dossier avait été bien rempli par son prédécesseur, mais elle préférait l’entendre de sa bouche.

« Bonjour Yu, je suis Hageshii Nami. J’imagine que tu as reçu cette barre pendant la guerre. J’y ai moi-même participée. Je vois que tu ne te plaints, j’apprécie ton respect vis-à-vis des nombreux blessés que tu as pu croiser en rentrant ici. Comme tu as pu le constater, tu peux te considérer comme ‘chanceuse’. Cette barre ne t’a pas arraché le bras. Si tu peux encore le bouger, c’est qu’elle est passée entre la clavicule et l’omoplate.
Ashisu ? Qui était le médecin qui la soignait lorsqu’elle est rentrée de Kaminari ? »

« Euuuuhh, attendez que je trouve où cela est écrit dans le dossier ? »
« Regarde en bas à droite, au niveau de la signature, il a dû écrire son nom en signant. Excusez-la, elle débute. »
« Ah oui, vous avez raison. Il s’agit du docteur Akimaru ! »
« C’est un bon médecin. Mais la période que nous traversons est particulière, il a dû commettre une erreur à cause du stress. Le nombre de patients et les horreurs que nous voyons en ce moment peuvent en perturber plus d’un.
Installez-vous sur cette table et retirez votre haut, je vais enlever les pansements et ausculter votre plaie. »


*Je lui ai dit qu’elle était chanceuse, mais avec la seule flèche que j’ai reçu pendant la bataille, je dois avouer que je m’en sors plutôt bien.*

Les deux gamines se levèrent, l’une s’asseyant sur la fameuse table, l’autre se plaçant debout devant elle pour commencer les choses sérieuses. Nami arracha délicatement les collants qui maintenaient la compresse en place. Elle tenta d’enlever minutieusement le pansement, mais ce dernier était collé sur la plaie. Lorsqu’elle s’était ré-ouverte, Yu avait dû appuyer dessus pour limiter l’hémorragie. Si Nami n’avait pas le choix que de tirer dessus, Yu allait déjà souffrir, la séance à peine commencée.
Nami s’exécuta et laissa apparaitre l’énorme plaie. Ashisu, quant à elle, récupérait les déchets médicaux pour s’en débarrasser par la suite.

« Ça c’est une blessure de guerre. Il n’est pas étonnant qu’elle se soit rouverte vue sa taille. Pour faire vite et bien, mon collègue a simplement recousu la plaie, mais il a sous-estimé son ampleur. Elle est bien trop grande pour être traitée de la sorte. »

*Depuis le retour des navires de guerre, l’hôpital est pris d’assaut. Des cas toujours plus graves se présentent chaque jour, le rythme insoutenable et les horreurs de la guerre font que certains craquent. Le manque d’empathie que me reproche Ashisu me permet de prendre mes distances avec tout ça et de tenir le coup. Sa présence aussi est un soutien important.*

« Les points de sutures ont sauté, rien de bien étonnant. Il y a aussi une inflammation qui explique vos douleurs. Mais je dois également vérifier au niveau musculaire. Le muscle sus-épineux a peut-être était touché par la lance. Nous allons faire quelques mouvements pour voir ce qu’il en est. Dites-moi ce que vous ressentez.»

L’exercice allait certainement être douloureux pour la jeune patiente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Kosobayui Yu
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 403
Rang : A

Un premier cobaye. [avec Yu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un premier cobaye. [avec Yu] Un premier cobaye. [avec Yu] EmptyDim 28 Mai 2017 - 22:36

Bien assez...

Tu pouvais voir au visage de la partenaire de cette Nami, qu'elle n'en pouvait plus d'être éprise dans autant de pression. Les deux compères ne craquaient pas, elles n'en avaient pas le droit. Pour elles, commençait une seconde guerre mais cette fois-ci contre la fatalité. Tu avais simplement décrit ta blessure, sans t'épancher davantage là dessus. Le médecin qui t'avait traité sur le moment avait fait une erreur médicale. Impossible à envisager en temps normal, il n'avait pas été si bien préparé à être dans les mains de la mort. Heureusement qu'il restait quelques personnes compétentes à l'image de ces deux femmes.

Enfin... Tu n'allais pas davantage t'avancer là dessus tant qu'elles ne t'avaient pas rafistoler.

Premièrement, elle se contenta de tirer sur le bandage que tu avais mis pour tenter d'arrêter encore une fois la sortie de sang. Elle semblait avoir mal pour toi à la vue de son visage se crispant à mesure qu'elle te le retirer. Toi tu n'affichais rien, tu la sentais, bien entendu tu avais mal, mais rien ne voulait s'afficher sur ton visage de marbre. Garder tes émotions pour toi, c'était un don que tu avais reçu et dont tu savais pleinement manier.

Sa partenaire te regarda avec un œil plutôt intrigué, elle s'attendait à ce que tu gesticules, que tu grinces les dents, que tu scilles ne serait-ce qu'un peu...

Rien.

Bien après, elle te demanda de faire quelques exercices, pour savoir l'ampleur des dégâts. Une affaire de muscle apparemment, c'était elle l'experte. Te levant, tu fis quelques gestes rudimentaires au niveau de l'épaule. La douleur refaisait surface comme la première fois que tu avais du retirer cette énorme barre. Mais encore, une fois, aucun signe distinctif de ce malheur qui t'accablait.

- J'ai cette douleur qui revient. Sur une échelle de dix je lui donnerais six. Je n'ai pourtant pas de soucis pour bouger l'épaule, bien qu'un léger blocage lorsque j'ai envie de la lever au tout départ.


Tu continuais alors à faire des exercices plus amples avec le même constat que tu ne manquais pas de rappeler. Te mutant alors par la suite dans un silence attentif, tu les voyais s'agiter pour faire des diagnostics dont tu ne comprenais pas le sens.

- Vous pouvez me guérir ça en peu de temps vous pensez ?


Tu étais soucieuse, tu avais besoin d'être pleinement capable pour les prochains jours qui allaient suivre. Le contexte mondial était instable et Kiri allait peut être avoir encore besoin de ses soldats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Un premier cobaye. [avec Yu] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un premier cobaye. [avec Yu] Un premier cobaye. [avec Yu] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un premier cobaye. [avec Yu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-