N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 La faune ou la fosse [Edeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Gekei Mahiro
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1099
Rang : S

La faune ou la fosse [Edeth] Empty
Message(#) Sujet: La faune ou la fosse [Edeth] La faune ou la fosse [Edeth] EmptyDim 14 Mai 2017 - 12:44

Aujourd’hui était un jour crucial pour l’avancée du Sans Visages. Cela faisait quelques jours qu’il avait demandé une audience privée avec l’actuel Daimyo de Kawa no kuni. Comment avait-il fait pour cela ? Pô avait fréquenté les membres du clan Dobutsu au sein de Konoha et il les savait vraiment très proche de la nature, il savait parfaitement qu’ils cherchaient tout comme les Gekei, à la protéger coûte que coûte. C’était en jouant là-dessus que le Daimyo avait accepté de le recevoir quelques jours plus tard. Il avait rendez-vous au sein de son palais dans la capitale du pays. L’ancienne Ombre de Kumi avançait tranquillement en direction du palais avec son compagnon, mais celui-ci cependant resterait ici et n’entrerait pas avec lui pour rencontrer le chef de cette nation. Pourquoi cela ? Car il faisait partit du clan Suzurane. Malheureusement pour lui, en ce moment, c’était un peu compliqué pour ce clan, mais tout ça, c’était de la géopolitique. Tout comme il s’était servit de son statut de chef du clan Gekei pour obtenir cette entrevue, il savait que les Suzurane étaient actuellement en guerre civile contre les Samui sur les terres gelées de Yuki no kuni. Eien n’avait absolument aucun rapport avec les siens et n’avait pas prit part à leurs décisions, mais tout le même. La grande majorité des gens avaient tendances à mettre tout le monde dans le même panier. C’était également le pari qu’avait fait Pô, car peut-être que ce Edeth n’était pas comme les autres Dobutsu, peut-être n’était-il pas comme son père.

Montant les marches du palais, il poussait alors les portes d’entrée avant de pénétrer dans le bâtiment. Eien lui s’était arrêté aux marches et avait donc prit une autre direction, il l’attendrait patiemment, cherchant très certainement à trouver d’autres informations quelconques qui leur seraient utiles. Pô lui entrait donc dans le bâtiment et fut immédiatement reconnu par la jeune femme avec qui elle avait prit ce rendez-vous. Elle le fit patienter quelques minutes avant d’aller dans la pièce où se trouvait le Daimyo, très certainement afin de lui signaler la présence de son entretien. En sortant, elle laissait la porte ouverte au chef du clan des polymorphes en lui tenant afin qu’il puisse dès maintenant aller rencontrer l’homme qui serait ou non un élément clé de son passage sur les terres de Kawa no kuni. Le Serpent était serein, il avait toujours extrêmement apprécié les gens qui partageaient son désir de voir la nature triompher du règne insolant des hommes. Les amis de la nature étaient les siens, tout naturellement. Quelques pas après être entré dans la pièce, la porte derrière lui se refermait. Il fit de nouveau quelques pas pour se retrouver un peu plus proche de l’homme avant de se baisser courtoisement devant un homme ayant un statut plus haut que le sien. En se redressant, il se présentait alors.

« Enchanté Seigneur Edeth. Cela fait longtemps que j’attends de vous rencontrer. Les membres de nos deux clans ont toujours été proches de par leurs liens avec la nature et plus particulièrement avec les animaux. Vous les adoptez comme ils vous adoptent, et nous sommes partie intégrante d’eux. Je me présente, je me nomme Pô, actuel chef du clan Gekei. »

Dit-il lentement, de façon audible et avec tout le respect dont il était capable. Au sein de Konoha, Pô avait fréquenté un Dobutsu du nom de Kuma, comme son nom l’indiquait il avait avec lui un ours en tant que compagnon. Mais l’homme avait été gravement blessé et était mort suite à ses blessures. La loyauté des animaux n’ayant aucun égal, l’ours qui l’accompagnait s’était laissé mourir pour rejoindre son ami dans l’au delà. Le Serpent avait assisté avec beaucoup d’autres membres du clan Dobutsu et du clan Gekei aux funérailles de cet homme, un grand homme qu’avait compté l’Anbu. Un grand homme. Laissant une courte pause pendant laquelle aucun des deux ne prononçait aucun mots, il fallait absolument qu’il enchaine avec autre chose. Dans une discussion, un blanc ne signifiait jamais rien de bon. Et même si cet homme en face de lui était un membre du clan Dobutsu, rien ne laissait présager que c’était un homme bon. Comme partout, l’on rencontrait des gens étrangers à toute forme de sympathie. Et avec ce qui était arrivé à Kawa, cela ne l’étonnerait guère que l’homme soit sur les nerfs.

« Je ne vais pas y aller par quatre chemins avec vous Seigneur Edeth. Je connais la situation de Kawa. Et en tant que gardien de la nature que vous êtes, je suis venu vous prêter main forte. Au nom de Mère Nature et de tout ce qu’elle peux offrir de bon sur cette terre. Dites moi quels sont vos besoins. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Dôbutsu Edeth
Informations
Grade : Daimyô de Kawa no Kuni
Messages : 1
Rang : ???

La faune ou la fosse [Edeth] Empty
Message(#) Sujet: Re: La faune ou la fosse [Edeth] La faune ou la fosse [Edeth] EmptyMar 30 Mai 2017 - 2:43

Assis sur sa grande chaise dominant sa salle d’audience et passant inconsciemment sa main dans le pelage de son compagnon, Dôbutsu Edeth faisait furieusement travailler ses méninges en attendant que son invité ne se présente. Gekei Pô. Seulement penser à ce clan faisait ressurgir un élan de colère envers les Konohajins qui étaient venus ruiner la vie de son père. Certes, plusieurs semaines s’étaient écoulées depuis cette tragédie et il avait amplement eu le temps de se remettre de ses émotions de cette soirée, le fait restait qu’il ne voulait simplement pas oublier. Il y avait un diction qui disait Pardonnes et oublies, mais pour Edeth c’était simplement impossible et ce même avec la situation avantageuse dans laquelle Konoha et Hi no Kuni se retrouvaient. La perte du compagnon de son père avait été un réel choc pour lui – comme si on lui enlevait un membre de sa famille – et si ce n’avait pas été des deux envoyés de Konoha qui étaient soi-disant venus pour le protéger, rien de tout cela ne serait arrivé. Et voilà qu’un autre membre de clan maudit voulait venir l’importuner! S’il s’était écouté il l’aurait renvoyé sur le champ, mais son conseil lui avait fortement suggéré d’au moins écouter ce qu’il avait à dire. Le Dôbutsu se retint de leur faire remarquer comment cela s’était déroulé la dernière fois sachant que se mettre son conseil à dos ne lui amènerait rien de bon.

C’était ainsi que, quelques jours plus tard, Le Daimyô se tenait dans sa salle d’audience afin d’écouter ce que le Gekei avait à lui dire. Entre le temps où il avait appris cette nouvelle et le jour de l’audience ce dernier avait appris qu’il avait affaire à nul autre que le chef du clan polymorphe lui-même et, bien que cela ne changeait en rien son opinion sur Konoha, il dut admettre que la séance devenait un peu plus intéressante. Au moins cette fois-ci envoyaient-ils une délégation un peu plus Peut-être que ce dernier venait-il parler au nom de son clan et non en celui de sa patrie? Cette nouvelle possibilité donnait une toute autre tournure à leur échange et – à son grand étonnement – il se rendit compte qu’il ressentait une légère pointe d’impatience à ce que le Gekei arrive.

Ce dernier arriva finalement et dès qu’il passa par les grandes portes le Dôbutsu comprit immédiatement qu’il n’était pas comme la jeune impulsive qui était entré dans mon palais. Répondant d’un léger signe de tête aux saluations de Pô, il l’écouta parler alors que ce dernier entrait en jeu en rappelant le lien qui unissait leurs clans. Edeth soupçonnait fortement que c’était pour cette raison que le conseil avait penché en faveur du Gekei et même s’il devait lui-même reconnaître que leurs deux clans étaient en effet intimement liés cela ne leur donnait aucune prérogative en ce qui le concernait. Il ne pouvait évidemment par généraliser les actions d’une personne pour l’entièreté d’un clan, mais de par ses actions impardonnables la jeune Gekei avait clairement démontré le contraire de ce qu’on pouvait appeler l’harmonie; les paroles du Serpent glissèrent sur lui comme sur les plumes d’un canard.

Sentant peut-être la tension dans l’atmosphère, l’invité poursuivit aussitôt avec la réelle raison de sa venue. Au moins, on ne pouvait pas dire qu’il tournait autour du pot. Toutefois, les paroles qu’il pensait peut-être offrir en guise de bonne volonté eurent un effet tout à fait différent sur le Daimyô. Ce dernier connaissait la situation de Kawa? Au nom de Mère Nature il voulait venir offrir son aide? On la lui avait déjà proposée par le passé et il avait clairement regretté amèrement cette décision. S’il était pour accepter l’aide d’un Konohajin – ce qu’il n’était pas sur le point de faire – cela serait pour une très bonne raison. Le Daimyô des Rivières laissa délibérément planer un silence sur leur conversation tandis qu’il le scrutait de ses yeux, imité par son compagnon félin, avant de parler d’une voix calme, mais dans laquelle tremblait sa colère.


- Vous dites être au courant de la situation de Kawa, mais le seul fait que vous soyez présentement devant moi indique clairement que non. Si vous aviez été au courant, vous sauriez qu’un membre de votre clan est responsable pour la mort du compagnon de mon père, Dôbutsu Karuil. Vous sauriez qu’en essayant de me protéger, ils n’ont fait que détruire ma famille de l’intérieur. Mon père n’est plus que l’ombre de lui-même depuis cette soirée-là, disparu est l’homme fort et droit que j’ai vu tant d’années diriger notre pays d’une volonté de fer.

Il s’arrêta, sentant que sa voix se brisait. Il lui était encore difficile de parler de son père et de l’état dans lequel il était depuis qu’il avait été séparé de son ours. Il détourna le regard quelques instants histoire de reprendre contenance – il ne voulait pas qu’on le voit dans une telle position de faiblesse – avant de reposer sur le Gekei un regard dur.

- Vous me dites que vous voulez offrir votre aide pour la reconstruction de Kawa, mais comment puis-je vous faire confiance? Vos intentions sont peut-être louables, mais comment puis-je me fier à vous alors que la seule fois que j’ai fait confiance à votre clan j’ai été amèrement déçu?

Gardant son regard rivé sur le Gekei, Edeth attendait patiemment d’entendre ce que son invité aurait à dire pour se défendre. Le moins qu’on pouvait dire, c’était qu’il l’avait bien grillé, lui qui s’attendait sûrement à être reçu en grande amitié à cause de la relation qu’ils partageaient avec Mère Nature. Si auparavant cela aurait été vrai et il aurait été plus que ravi d’accueillir n’importe qui protégeant leur Mère, les événements récents avaient changés beaucoup de choses pour le Daimyô.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La faune ou la fosse [Edeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Reste du Monde :: Kawa no Kuni :: Palais du Daimyô-