N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Un Konohajin de plus ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Hayashi Yell
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptySam 22 Avr 2017 - 12:37


Depuis qu'il était arrivé, tout avait changé.
Ce n'était plus seulement nous mais aussi « lui ». Ce petit être qui ne demandait qu'a grandir, apprendre, s'épanouir, mais qui avait besoin de nous pour tout ça. C'était de notre éducation qu'il développerait ses principes et ses valeurs. Une tâche effrayante et en même temps emplit de bonheur.

Nous étions heureux et sereins pour la première fois depuis bien longtemps. Oui, malgré les cernes marqués sous nos yeux dues aux nuits courtes, nous l'étions. Pourtant, les repères n'étaient pas simples à prendre. La volonté de bien faire, toujours, et de ne pas vraiment savoir si nous étions à la hauteur était parfois pesante. Mais même si nos gestes étaient parfois encore un peu maladroits et nos réactions peu assurées pour tenter de décrypter la raison de ses pleurs, nous compensions par tout l'amour que nous lui donnions et par tout ces instants de complicités que nous partagions déjà.

Kihran était un père parfait : attentionné et véritable papa poule de son fils.
Kihran était parfait. A mes yeux, il l'avait toujours été.
Je ne pensais pas avoir un jour la chance de le voir avec notre enfant, ni d'être attendrie par un tel échange, loin des champs de bataille et des missions périlleuses. C'était le quotidien de notre vie. Nous l'avions choisi. Mais pouvoir connaître ces moments de répit n'avait pas de prix : c'était pour les conserver que nous nous battions.

La porte coulissante donnant sur l'étang était ouverte en cette belle journée de printemps, une table dressée avec tout un tas de nourriture et de boissons pour les invités qui ne tarderaient sans doute pas a arriver. Kihran avait invité ses élèves a passer pour voir le bébé et j'en avais moi même parlé à Yohru si cela lui disait. Maintenant que nous avions pris un peu de temps pour nous reposer, nous pouvions recevoir de la visite, même si nos familles ne s'étaient pas faites prier pour venir voir chaque jour le nouveau petit Hayashi.

Assise sur l'un des pontons de bois bordant la maison, j'observai Asahi dormir, emmitouflé dans son couffin, un sourire aux lèvres. Maoh me rejoignit bien vite, se posant sur mes genoux pour quémander de l'attention que je lui donnai à travers des caresses affectueuses.
Le pauvre s'était sans doute senti délaissé depuis la naissance d'Asahi même si nous faisions tout pour ne pas qu'il se sente mis à l'écart : le bébé ne prenait pas sa place, une nouvelle s'était simplement rajoutée.

Finalement, la petite tête rousse se mit à s'agiter avant de pleurer, me faisant balancer légèrement le couffin en chantonnant tout en lui donnant mon petit doigt qu'il se mettait a téter, le calmant presque aussitôt. Ma main libre continuait de caresser Maoh qui, curieux, s'était penché au dessus du couffin pour observer ce qu'il se passait : il se montrait déjà protecteur avec son nouveau petit maître.
Il était encore difficile de définir la couleur des yeux d'Asahi puisqu'il ne les gardait que peu ouverts mais vu la teinte bleuté qu'il semblait conserver, tous semblait penser qu'il aurait les mêmes yeux que moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Kihran
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptySam 22 Avr 2017 - 14:15




C’était une journée parfaite ou presque. Il faisait beau, le jardin Hayashi s’éveillait tout comme le petit être qui avait rejoint la famille. Maintenant que l’enfant était là, les parents devaient s’adapter à un nouveau train de vie… et ce n’était pas chose si facile. Qui aurait cru qu’un petit bout comme ça pouvait prendre autant de place, mh ? Mais au fond, Asahi pouvait les réveiller autant de fois qu’il le souhaitait, ses parents l’aimaient trop pour lui en vouloir. Et d’une manière ou d’une autre, Asahi devait le savoir et en profite, c’était certains !


Bref, le jeune papa s’était préparé à accueillir du monde aujourd’hui. Beaucoup de personnes souhaitaient faire la rencontre du petit dont ses élèves qu’il avait invités. Et puis, c’était l’occasion pour elle devenir le visiter chez lui et de faire connaissance avec Yell, si ce n’était pas déjà fait. Etant en congé pour l’heure, il avait opté pour un kimono afin d’être à l’aise et décontracté.

Sa mère lui avait amené la veille une sélection de fruits frais de saisons : banane, kiwi, clémentine, datte, pomme, poire et mangue. L’Hayashi en avait soigneusement couper et préparer quelques-uns pour les offrir à ses invités avant de laisser les derniers entiers dans un panier. Il s’était occupé également de faire des jus de fruits, de légumes, mais aussi tout simplement de lot pour les personnes moins gourmandes. Bref, ils étaient prêts à recevoir et l’heure avançait.

Il écouta alors Yell chanter à l’extérieur afin de bercer le petit. Il sourit tendrement à la scène qu’il admirait. C'était sa femme, superbe femme, et son fils tranquillement assis dans leur foyer, face aux jardins de son clan... Une scène bien vite coupée par la venue de sa sœur, qui aimait venir de passage de manière régulière.



Un Konohajin de plus ! [Libre] FBzh4J6
Hayashi Rioko


« Yosh ! Comment va ?! »

Très vite, Rioko alla s’installée aux côtés de Yell, sans même attendre l’avis de son frère qui se contenta de rouler les yeux. De toute manière, il s’était à l’idée. Rioko faisait un peu comme elle par moment, mais elle ne restait jamais très longtemps, heureusement.

« Alors le tit mec ? En forme ? »

Dit-elle en s’installant à côté de Yell tout en se penchant doucement vers lui le sourire aux lèvres. Elle tenta, avec l’accord de sa belle-sœur tout de même, de lui confier son petit doigt afin de lui dire bonjour.

« Je vous ai amené ce que tu m’as demandé, Ki ! »

Dit-elle sans même le regarder, tout en tendant un sac en plastique. L’Hayashi se dirigea alors vers elle pour le prendre tout en la remerciant. Il s’agissait de quelques courses divers pour le bébé, ayant un peu sous-estimer la quantité de Pampers et de lingette nécessaire… Il alla donc ranger le tout dans la maison avant de regarder l’heure : elles ne devraient pas tarder.


HRP:
 






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tsukuyo
Informations
Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptyMer 26 Avr 2017 - 16:56

Plusieurs mois s'étaient écoulés sans que Yohru n'eut la possibilité de prendre des nouvelles de la jeune femme qu'il avait rencontré par le plus grand des hasard au bord d'un lac. Il avait tellement de choses à lui raconter depuis leur dernière discussion : son séjour dans le Palais du Daimyô, ses apprentissages auprès des divers professeurs, ainsi que sa promotion au grade de genin. Cependant, durant tout ce temps, il n'avait pas eut beaucoup d'occasions. Les évènements s'enchaînaient les uns après les autres, l'apparition des nécromanciens dans le pays des vagues ainsi que l'apparition du clan des sans visages dans le pays des pluies, ne lui accordèrent que peu de temps de libre. La prédiction de Kimimaro se révéla bien vraie, il était devenu bien plus occupé depuis sa promotion qu'il n'eut pas beaucoup de temps pour songer à Yell. Il l'avait plus ou moins oublié dans un coin de sa mémoire, bien qu'en revoyant le lac, il se souvenait encore très bien d'elle. Il attendait juste une occasion pour aller la revoir sans vraiment savoir où pourrait-il trouver une telle occasion.

Cependant, contre toute attente, il eut récemment de la visite de sa part. Le jeune garçon fut très joyeux de la revoir après tout ce temps et la nouvelle qu'elle venait lui annoncer fut bien plus surprenante qu'il ne pouvait l'imaginer. Il pensait être le seul occupé par tant d'affaires en devenant genin, mais en réalité, la jeune femme était elle-même prise par quelques problèmes personnels qui désormais contribuaient à son plus grand bonheur en devenant mère. Elle semblait en pleine forme lorsqu'elle vint proposer à Yohru de venir la rejoindre chez elle pour découvrir la nouvelle existence qui représentait à présent tout pour elle. C'était réconfortant de la voir ainsi et c'était tout autant curieux comme phénomène à découvrir, d'autant plus que le père n'était autre le directeur de l'académie. Le jeune garçon n'avait pas eut l'occasion de le revoir depuis qu'il avait quitté le dortoir, quoique brièvement au pays des vagues, mais sans vraiment comprendre le phénomène sur le moment même. C'était avec impatience qu'il entreprit la route en direction du quartier Hayashi afin de rejoindre leur demeure.

De ses souvenirs, ils étaient des amis d'enfance qui se confiaient tous leurs ses secrets. Yohru était certain que Yell connaissait toutes les faiblesses du vieux rouquin, il avait essayé à plusieurs reprises de gratter quelques informations à son propos. Cependant, il ignorait qu'ils s'entendaient aussi bien, il n'avait jamais imaginé qu'ils puissent un jour vivre ensemble dans une même maison. C'était même surprenant, il voyait le directeur comme une personne plutôt stricte et la jeune femme comme une personne plutôt chaleureuse. Comment faisaient-ils pour vivre sous un même toit ? Peut-être que le plus étonnant encore, c'était cet enfant qui était le leur. Comment avaient-ils fait ? Tandis qu'il réfléchissait dans sa petite tête des réponses à toutes ces questions multiples et diverses, il perdit un instant de vue son chemin. Ce n'était pas la première qu'il venait dans ce quartier, mais à force d'avancer sans regarder devant lui, il finit par se retrouver face à une impasse..
    " Pourquoi un mur se trouve ici ? Je fais comment pour avancer, moi ? Je suis pourtant certain qu'il ne devrait pas y en avoir ! Je.. ne suis pas perdu. Je ne suis pas perdu. Non, non, non. Je.. SUIS PERDU ! Heeeeelp ! Quelqu'un ! Que quelqu'un me dise où se trouve sa maison ! J'suis perduuu ! "
Le jeune garçon continua à pousser des cris, bien que les passants le regardaient avec étonnement, personne n'osait lui adresser la parole. Dans ce quartier habituellement plutôt calme, il passait pour un intrus. Néanmoins, son regard croisa parmi la foule les pupilles pourpres d'une jeune femme qu'il saurait reconnaître parmi tant d'autres. En l'espace d'un instant, il s'étouffa avec sa langue avant de la dévisager avec des yeux ronds comme deux ballons.
    " M-Megumiiii ?? Mais qu'est-ce que tu fais là ?! Tu t'es perdue toi aussi ?! Euh.. Attends, non, ce n'est pas possible. Comment cela pourrait être possible ? Tu.. "
Le jeune garçon s'interrompu un instant afin de réfléchir de son côté. Rendait-elle également visite à Yell ? Pourtant, dans la tête du rouquin cela résonnait de façon bien étrange, comment pouvait-elle connaître Yell ? Il n'était pas la seule personne que Yell connaissait, mais il avait toujours du mal à imaginer leur rencontre. Peut-être qu'elles se connaissaient bien après tout, ainsi elle viendrait également lui rendre visite.. Après un soupir dans son coin face au mur, il se retourna vers la jeune femme avec un léger sourire narquois comme il avait toujours l'habitude d'afficher en sa présence.
    " Meguuumi ! Ça fait longtemps que l'on ne sait pas vu, mh ? Comment vas-tu ? Demanda-t-il tout en observant ses ongles avec cet air de joli garçon qu'il essayait de se donner. Je sais que tu m'aimes beaucoup et que tu m'as suivi jusqu'ici, je me trompe ? Enfin, peu importe, allez, je te laisse me guider vers la maison de Yell ! Tu vas toi aussi lui rendre visite, non ? C'est ton amie ? Euh, ne va pas croire que je me suis perdu, je te laisse juste le privilège de m'y accompagner comme on va dans la même direction ! "
Durant le trajet, afin de briser le silence ambiant qui régnait dans le quartier, le rouquin se permit d'entamer une conversation pour découvrir le lien qu'elle partageait avec cette famille..ect Puis de temps à autre, il se permettait quelques remarques désobligeantes comme pour taquiner la jeune femme. Il ne l'avait pas beaucoup vu depuis un certain temps non plus, c'était comme une sorte de retrouvaille. Néanmoins, cette fois-ci ils étaient de même rang, personne n'était le professeur et personne n'était l'élève. Quoique, Yohru demeurait toujours le grand Yohru qui rêvait toujours de cette reconnaissance envers sa grandeur, enfin..
    " Hein ? Tu vas également voir le bébé du vieux rouquin ?! S'exclama-t-il légèrement surpris de la nouvelle. Tu vas pas lui faire peur avec cette tête ? Héhé.. Meguuuumi, sourriiie ! " Fit-il tout en imitant le mouvement.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Aizawa Izumi
Informations
Grade : Genin
Messages : 500
Rang : A

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptyJeu 27 Avr 2017 - 1:25


Je me dirigeai vers le quartier Hayashi d’un pas tranquille, profitant de ce repos après les dernières semaines assez actives. Ame, puis deux semaines plus tard, Nami, avaient été des événements marquants. Et ceux-ci m’avaient fait douter de la voie sur laquelle je voulais m’engager. Je savais qu’avant ces missions, j’avais exprimé mon souhait de devenir professeur à Kihran-sensei, mais maintenant… En voyant ce qu’il s’était passé à Ame et Nami, je me demandais si devenir medic ne serait pas aussi bien, et efficace sur le terrain. Avoir quelqu’un pour soigner son coéquipier était toujours une bonne chose.

Enfin, aujourd’hui n’était pas un jour pour me laisser aller à ce genre de réflexion. Non, je devais me rendre chez Kihran-sensei, où se retrouvait sa famille, Shizu, moi et la compagne de l’Hayashi. En effet, le couple souhaitait nous présenter leur nouveau-né. Je n’avais rencontré Yell-san qu’à quelques reprises, et rapidement, quand nous allions rendre visite à notre sensei ou quand nous nous entraînions. Cette journée était donc aussi l’occasion de faire plus ample connaissance avec la famille de notre sensei. Mais aussi de retrouvailles après les dernières semaines que nous avions traversé.

Je fus tirée de mes pensées par des cris poussés par une voix très familière, et je poussai un soupir. Il n’apprendrait donc jamais qu’un ninja se voulait discret ? me passant une main sur le visages, je finis par me diriger vers la source de la voix, curieuse de savoir s’il n’avait vraiment pas changé depuis notre dernière rencontre.

Au final, un sourire amusé finit par apparaître sur mon visage alors que le rouquin finit par remarquer ma présence, de sa façon bruyante, comme toujours. Je le laissai parler, comme à notre habitude maintenant, et attendis qu’il finisse son petit monologue avant de lui répondre.

- Bonjour Yohru. Je vais bien et toi ? Un sourire narquois se dessina ensuite sur mes lèvres. Bien sûr que tu ne t’es pas perdu. Qui croirait que le Grand Yohru se soit perdu ? Mais oui, je vais t’accompagner chez cette Yell.

Et voilà, j’étais pratiquement sûre que je venais de semer le trouble dans son esprit pour plus tard. Qui a dit que parce que je n’étais plus sa prof, je n’avais plus le droit de m’amuser ? Nous continuâmes à discuter un peu et quand il apprit que je me rendais aussi chez son amie, un grand sourire moqueur vint se reposer sur mon visage alors que je m’amusai de son trouble. Cependant cette expression fut bien vite remplacée par un regard foudroyant face aux propos du petit impertinent.

- Ce vieux rouquin, comme tu dis, est mon sensei. Ait un peu plus de respect pour lui s’il te plaît. Et tu sais très bien que je suis capable de sourire ! Je ne vais très certainement pas effrayer l’enfant !

Nous parvînmes finalement à destination, et de loin, je pus aussi voir Shizu qui arrivait. J’attendis donc qu’elle nous rejoigne avant de pénétrer dans le domaine de notre sensei. Nous traversâmes les pontons et rejoignirent le petit groupe installé dehors.

- Bonjour. J'espère que nous ne sommes pas arrivés en retard.

Je me dirifeai ensuite vers Yelle-san et Asahi, ayant une petit quelque chose à leur offrir. J'attendis que Shizu eu offert son propre présent avant de tendre les miens. Une bouteille de Sake pour les parents et un petit jouet en bois en forme de loup pour le bébé.

- Tenez, pour Asahi et vous. Félicitations !



Dernière édition par Gekei Izumi le Ven 28 Avr 2017 - 7:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Inuzuka Shizu
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 797
Rang : A

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptyJeu 27 Avr 2017 - 17:50


En seulement l’espace de deux semaines, j’avais plus qu’en quelques mois niveau mission. Une première pour moi, ça avait été très épuisant aussi bien physiquement que mentalement. Je réalisai réellement ce que mes parents, et les nombreux shinobis de la Feuille enduraient régulièrement, la peur de ne pas revenir. C’était différent de la peur de ne pas revoir la personne, encore plus effrayant. À Nami, notre travail d’équipe nous avait permis d’anéantir le chef des nécromanciens, et j’avais été rassurée d’être avec le jeune Hyûga. Durant notre seconde mission, on m’avait confié Toshi, et rien que cette idée m’avait serré l’estomac, imaginer qu’il aurait pu lui arriver quelque chose à cause de moi, horrible.

Ces deux évènements m’avaient fait grandir un peu davantage, me rendre compte sur le tas de l’avenir que j’avais choisi. Quelque part, j’avais comment dire, aimé me battre pour protéger mon village, je savais que c’était ma place. Cela voulait aussi dire, que j’avais conscience que mon travail de vétérinaire aller devenir secondaire même si je ne l’abandonnais pas. En parlant de choix, je trouvai que Yell-san avait été vraiment courageuse de s’engager à Nami alors qu’elle était enceinte, pauvre Kihran-sensei qui avait dû se ronger les ongles toute la journée ! Vraiment, à sa place je ne pensais pas que j’aurai osé, j’admirai vraiment sa volonté.

Et pour le bonheur de tous un petit bout de chou avait justement mis son petit nez dehors. L’occasion de passer une super journée pour se détendre, ça faisait du bien ! Pour la première fois, je me rendais dans le quartier Hayashi, magnifiquement fleuri au passage, c’était paisible et agréable, on s’y plaisait. Un petit paquet dans la main contenant un cadeau (Un chiot ! Nah !), j’observai ensuite le lac. Mais un cri que j’entendis au loin brisa ce calme, il ne me fallut pas longtemps pour reconnaître la voix de Yohru, même si j’avais juste capté « perdu » dans l’histoire. Secouant la tête en souriant, je continuai mon chemin jusqu’à la demeure de la petite famille. Je ne tardai pas à voir Izumi accompagnée du petit roux loin devant moi.

La Gekei s’était beaucoup rapproché de lui durant sa mission pour lui apprendre à lire, qui l’aurait cru ? Quant à moi, je n’avais pas spécialement quelque chose contre lui mais il persistait à me gueuler dessus, m’enfin peut-être avait-il changé, il avait été aux deux missions lui aussi. Voyant mon amie m’attendre, j’accélérai le pas et les saluait en souriant, bon et si on reprenait sur de bonnes bases, mh ?

« Salut Izumi, salut Yohru ! On m’a raconté que tu t’es bien débrouillé à Nami et Ame, je suis contente pour toi ! » Dis-je sincèrement à ce dernier.

Après quelques échanges, nous arrivions enfin sur le domaine de notre sensei. La Gogyou était assise sur le ponton en bois bordant la maison, berçant un petit couffin près d’elle, une scène attendrissante qui me fit sourire niaisement. Une jeune femme rousse était également présente auprès d’elle, la sœur du Directeur si je me souvenais bien.

« Bonjour ! J’espère qu’on n’est pas en retard ! » Lançai-je d'un signe de la main.

Mes loups partirent instantanément à la rencontre de la jeune élémentaire, ils l’appréciaient beaucoup. Leur attention se porta ensuite sur le petit être dans le couffin, doucement ils rapprochèrent leur tête et commençaient à le renifler en poussant des petits couinements affectueux, ils s’allongèrent ensuite sur le ponton. Eux aussi appréciaient cette journée, il n’y avait qu’à voir leur regard brillant et leur queue qui fouettait l’air. À mon tour, mes pas me menèrent près du petit bonhomme, je passai ensuite mon index dans sa petite main potelée.

« Coucou toi, tu sais que t’es trop mignon ? Dis-je d’une voix douce tout en caressant ses petits doigts. – Où est notre sensei préféré, ou plutôt, le papa poule ? Demandai-je en me tournant vers Yell. – Oh et c’est pour lui ! »

Je tendais mon paquet à la jeune maman, il contenait une peluche, un petit loup au pelage blanc et aux yeux bleus, je n’avais pas résisté en le voyant et puis comme ça, il saurait tout de suite qui lui avait donné !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Yell
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptyVen 28 Avr 2017 - 0:07


Alors que je chantais pour bercer Asahi, ma tête se redressa à la venue de Rioko, me stoppant peu à peu.
Ma belle sœur était fidèle à elle même mais malgré son tempérament de feu elle savait être serviable, n'hésitant pas à faire un détour pour nous apporter quelques courses de premières nécessité qu'elle tendit d'ailleurs à Kihran.
S'asseyant à mes côtés, elle observait son neveu avec un large sourire enjoué, venant aux nouvelles.

« Ça va bien et toi ? Comme tu le vois il est en pleine forme ! »

Plaisantai-je alors qu'elle l'avait sans doute entendu pleurer en arrivant.

« Tu sais bien que tu n'as pas besoin de me demander ! C'est ton neveu ! Bien sûr que tu peux l'approcher quand tu le souhaites ! »

Lui rappelai-je avec le sourire.
Ce n'était pas la première fois qu'elle et sa famille agissait comme ça à ce propos mais je ne pouvais pas leur en vouloir : ça faisait partie de leur éducation, quand bien même il s'agissait d'un nouveau membre de leur famille.
Le sourire aux lèvres, je me penchai à mon tour vers le couffin, observant la scène qui se jouait entre eux deux.

Peu après, Shizu arriva, accompagnée de ses deux loups ainsi que de Yohru et Izumi. Je les saluai d'un signe de la main jusqu'à me faire rejoindre par Yoi et Shira qui me firent la fête, me léchouillant le visage pour me dire bonjour tandis que je les gratifiai de caresses, Maoh courant trouver refuge vers son maître , perturbé par toute ces visites spontanées.

« Oui, je sais, ça faisait longtemps ! »

Ils passèrent cependant rapidement à autre chose, s'attardant vers Asahi qui râlait un peu de cette soudaine agitation. Shizu fit elle même connaissance avec notre fils, me confiant même un paquet du quel je sortis un petit loup en peluche.

« Merci beaucoup Shizu ! Ce sera un fier Dobutsu avec son compagnon en peluche ! »

Plaisantai-je, touchée par le geste de l'élève de Kihran qui était, par extension, la mienne aussi. Elles savaient qu'elles n'avaient pas a hésiter pour venir me trouver si jamais Kihran était lui même trop occupé ou absent.

« Kihran est parti a l'étage ranger des affaires pour Asahi ! Il ne va pas tarder. »

Finalement je me relevai, laissant le petit aux bons soins de Rioko et Shizu pour descendre du ponton d'un bon afin de me rapprocher de Izumi et Yohru, allant poser mes mains sur les épaules de ce dernier dans un grand sourire :

« Comment vas tu champion ? Félicitations Mr le genin ! J'ai entendu dire que tu avais fait beaucoup de progrès ! Et la nage ? Ça se passe bien ? »

Écoutant ses réponses avec entrain, je me tournai finalement vers Izumi, que je connaissais moins sans que cela ne m'empêche de l'apprécier grandement. Sa nature de loup était pour le moins fascinante même si la mienne devait tout autant lui paraître comme un mystère.

« Et toi Izumi, tu vas bien ? Merci d'être venue ! Ça me fait plaisir que vous rencontriez Asahi alors que nous sommes tous ensemble !
Aller venez, il y a à manger ! »


Déclarai-je dans un clin d’œil à l'encontre de notre gourmand national tout en les menant vers l'intérieur.

« Faites comme chez vous surtout. »

Il n'était pas question qu'ils ne se sentent pas à leur aise. C'était la première fois qu'ils venaient nous rendre visite à la maison mais le cadre très naturel, entouré de végétations, de fleurs, de bois, de courts d'eaux et de poissons ne pouvaient que correspondre au cadre de vie de l'Inuzuka et de la Gekei Loup : au moins tout autant que cela l'était pour Kihran et moi.

Rioko tenait son neveu dans les bras, désormais bien réveillé mais sage : le concours de grimaces drôles étaient lancé ! Qui gagnerait ses faveurs ? Hmmm... Peut être son papa qui descendait les escaliers !
J'étais pour ma part occupée à faire le service, remplissant les verres de jus de fruits et les apportant à nos invités. J'emmenai le dernier à Kihran, déposant un baiser sur sa joue au passage et sur celle de Maoh, positionné sur son épaule, avant de monter à l'étage à mon tour. Je devais aller chercher une petite surprise dont même mon cher et tendre ignorait l'existence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Kihran
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptySam 29 Avr 2017 - 13:52



Asahi dans ses bras, la jeune Hayashi se releva pour rejoindre la troupe à l’intérieur. Il était rare de voir autant de monde chez son frère. Elle observa les jeunes élèves avant de sourire en voyant l’énergie du petit rouquin.

« Les élèves de Ki, mh ? Hahaha, je paris qu’il doit prendre son boulot trop au sérieux hein ! »

Dit-elle amusée avant de caresser la joue du nouveau-né entre ses bras. Ce dernier possédait la même chevelure que sa famille. Mais on pouvait par moment décelé des yeux bleus, ceux de sa mère. Elle se demandait à quoi, il allait ressembler plus tard et lança.

« J’espère que tu vas pas devenir comme ton papa, ça serait vraiment chi.. aie ! »

Kihran était redescendu de l’étage. Et après quelques tendresses échangées avec sa fiancée, avait coupé court aux âneries de sa sœur en lui mettant une tape sur la tête.

« Ça ne peut pas être pire qu’une tornade dans ton genre, mh ? »

Dit-il en lui adressant un sourire au coin. Bien sûr, c’était amical, même si Rioko prit rapidement une mine boudeuse. Chose faite, l’Hayashi posa son regard sur les invités avant de lui offrir un grand sourire rayonnant.

« Ça me fait plaisir de vous voir ! Vous allez bien ? Vous avez trouvé la maison rapidement ? »

Il constatait avec joie qu’ils avaient déjà tous pu se mettre à l’aise, Yell s’était occupée de les accueillir comme il faut. Il se tourna ensuite vers son fils et l’arracha, délicatement, des bras de sa tante. Il le garda avec tendresse contre lui avant de sourire à ses élèves, mais également à Yohru dont il avait beaucoup entendu parlé.

« Dis coucou Asahi. Un jour, ce seront eux qui t’aideront à devenir un shinobi digne de ce nom. »

Fit-il tout sourire avant de faire signe aux trois jeunes de venir le voir un peu plus prêt. Bon, ils l’avaient peut-être déjà vu et tout, mais Kihran était beaucoup trop content et fier. Il avait besoin de montrer leur fils au monde entier. Enfin, il s’assit à la table base, sur l’un des coussins de la table à manger avant de se servir d’un peu de raisin tout en gardant le petit entre ses bras. Maoh était à ses côtés et observait curieusement tout le monde autour. Oh, bien sûr, il connaissait déjà tout ce petit monde, mais n’avait jamais vu tout un rassemblement chez lui.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tsukuyo
Informations
Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptyLun 1 Mai 2017 - 18:33

    " Vous formez une équipe, je vois.. "
À la surprise du jeune garçon, la coéquipière de Megumi était également présente pour cette réunion chez le directeur. Dans ses souvenirs, il n'avait pas une bonne impression de la jeune femme, mais face à ses compliments, il ne put s'empêcher de se sentir fier et de hocher la tête avec un grand visage souriant, bien que peu après, il demeura perplexe face à ce comportement quelque peu étrange à son égard. Elles étaient toutes les deux des élèves de cet homme, c'était sans doute prévisible de se retrouver avec elles devant la maison de leur professeur ? Le plus surprenant restait tout de même son second rôle, le directeur qui était devenu père de famille et l'époux de Yell. Alors qu'il prenait soin de se déchausser avant de pénétrer l'intérieur de la maison, son regard croisa les deux pupilles de la jeune femme.
    " Yeeeeeeeeeeell !! "
Il jeta de deux mouvements du pied ses chaussures sur le paillasson avant de courir vers la jeune femme et de lui sauter dans les bras avec un véritable enthousiasme. Il était vraiment heureux de la revoir après tout ce temps depuis leur dernière rencontre, il ne put s'empêcher de dévoiler tout son parcours jusqu'à présent et il fut encore plus joyeux lorsque la jeune femme évoqua sa promotion. Affichant un large sourire avec toutes ses dents, il commença avec un léger rire gêné avant de se vanter un peu de ses talents. Il était sans doute encore incapable de dépasser la jeune femme à l'heure actuelle, il restait toujours un écart qui le séparait de son niveau, mais il voulait croire qu'un jour il réussira à la surpasser. Sa détermination couplée à sa volonté lui permettait d'afficher ce regard confiant devant son interlocutrice.
    " Et oui ! C'est moi le super genin à présent, hé hé ! Je suppose que l'on peut dire que j'ai fait des progrès, oui, beaucoup de progrès ! Je suis devenu super fort maintenant ! Tu me verrais à la nage, tu serais même épatée ! Si ça se trouve, je nage encore plus vite que toi à présent ! Yell, faisons une course à l'occasion et cette fois-ci, je gagnerai ! " S'exclama-t-il avec un ton assuré.
C'était à son tour de donner le cadeau dédié au nouveau né qu'il avait emmené avec lui. Cependant, il avait quelque peu oublié de l'acheter ou plutôt de le fabriquer, étant donné qu'il n'avait pas vraiment de l'argent. En réalité, il n'y avait pas vraiment songé ou il n'y voyait pas grand intérêt. Il était l'invité et il était nullement précisé qu'il devait offrir un cadeau, mais en voyant les deux jeunes femmes arriver avec deux paquets, il se sentait légèrement gêné d'arriver les mains vides. Enfin, il oublia bien vite lorsque son regard fut attiré par les multiples fruits posés sur la table comme de véritables joyaux à disposition.
    " Hey, venez voir ! Des fruits ! Fit-il en directions des deux kunoichi jusqu'à ce que son regard se reporte sur une rousse étrangère. Mh ? Bonjour, qui es-tu ? "
Il se servit une banane à disposition, il but par la suite une gorgée du jus de fruit servi par Yell après l'avoir remercié. Cependant, il se fit vite interrompre par l'arrivée d'un grand rouquin aux pieds des escaliers. C'était assez étonnant comme situation, Yohru se trouvait en compagnie de tout ce beau monde, notamment le directeur de l'Académie qui autrefois n'était qu'un présage de mauvaises nouvelles lorsqu'il avait rendez-vous dans son bureau. Le plus surprenant restait sans nul doute le fait que ce dernier était devenu un père de famille. Cet homme qui paraissait souvent comme un personnage strict, l'incarnation d'une certaine droiture et d'une certaine frayeur était désormais le père d'une famille, une famille fondée avec Yell. Le jeune garçon se figea en l'espace d'un instant devant son apparition, sans parvenir à prononcer le moindre mot, il se contentait de le fixer avec insistance de ses grands yeux bleus. Son visage étirait une expression plutôt étrange, il ne se rendait pas compte qu'il pouvait mettre mal à l'aise son interlocuteur à l'observer de la sorte. Il remarqua en cet instant que l'enfant qu'il portait dans ses bras lui ressemblait beaucoup, notamment cette chevelure flamboyante.
    " Mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmh. Directeur, père de famille.. Directeur, père de famille.. Directeur, père de famille.. Cette couleur de cheveux, vous vous ressemblez beaucoup, je suppose ? Je ne vous aurais jamais imaginé ensemble, je veux dire : toi et Yell, mais je suppose que c'est possible, vous êtes des amis d'enfance et vous avez maintenant un enfant ! Hey, par ailleurs, vous avez un caractère différent, comment vous êtes-vous connus ? " Demanda-t-il tout en haussant un cil.
Par simple hasard ? Par un coup du destin ? Ou.. Peut-être une petite histoire embarrassante à raconter ? Un sourire narquois prit place sur les lèvres du rouquin. Suite à ses dernières paroles, il tourna le regard vers l'enfant en question. Il fallait partir sur de bonnes bases et une bonne présentation :
    " Je suis le grand Yohru-sama ! Je ferai de toi un shinobi digne de ce nom et tu me devras le respect, mh ! Yoh-ru-sa-ma ! Euh.. Masahi ? Enchanté ! " Fit-il tout en lui tendant la main.


Dernière édition par Yohru le Jeu 4 Mai 2017 - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Aizawa Izumi
Informations
Grade : Genin
Messages : 500
Rang : A

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptyMer 3 Mai 2017 - 13:36


Je retins un soupir quand Yohru arriva pour sauter sur Yell-san de manière totalement sans gêne. Cependant je me retins de commenter, je m’étais faite aux maniérismes du rouquin et bah, autant laisser la Gogyou gérer cette tempête. Ce qu’elle fit avec efficacité, félicitant même le gamin sur son nouveau grade et ses performances. Après ça, Yell-san avait accepté mes cadeaux en prenant la parole et un sourire amusé s’afficha sur mes lèvres.

- Ça va bien merci. Eh bien, on ne pouvait pas louper l’occasion après que Kihran-sensei ait se soit autant vanté de son fils tout mignon. Il fallait qu’on vienne voir ça de nos propres yeux. Et puis, c’est l’occasion de tous apprendre à mieux se connaître.

Je suivis ensuite la jeune femme à l’intérieur de la demeure et je ne pus me retenir en entendant Yohru brailler dans la maison comme le gros gourmand qu’il était. M’approchant de lui, je me mis accroupie devant lui avant de le regarder d’un air sérieux et de lui tirer un peu la joue.

- Oi, oi, on ne crie pas dans la maison des autres. Je croyais que tu avais reçu des cours de savoir-vivre ?

Je me tournai ensuite vers la femme rousse qui devait être une personne de la famille de notre sensei vu la ressemblance entre les deux. Un sourire amusé revint sur mon visage à ses propos. Si Kihran-sensei prenait son travail trop au sérieux ?

- Si prendre son travail au sérieux veut dire l’accomplir de façon sadique, on peut dire que c’est le cas, oui.

D’ailleurs, en parlant du loup, l’homme finit par nous rejoindre, non sans réprimander sa sœur. L’amour familial, vraiment. Etrangement, ça me rappelait un peu trop comment je me comportais avec Yohru. Même si Tôta, que je considérais comme un grand frère, n’avait pas ce genre de comportement avec moi. Le plus souvent c’était moi qui le rappelait à l’ordre. Au moins, cette scène montrait que ce n’était pas toujours le gars de la relation qui se faisait réprimander.

- Oui, on a vite trouvé la maison, enfin, en tout cas, je l’ai trouvé rapidement. Il semblerait que j’ai ramassé un chien perdu en cours de route en la présence d’un certain rouquin.

Je me passai une main sur le visage en entendant les questions assez indiscrètes de Yohru. Même si je devais avouer que ça m’intéressait aussi, il y avait des manières bien plus subtiles de le demander que comme il l’avait fait. Je m’approchai ensuite de Kihran-sensei et offrit un sourire au bambin qui se trouvait dans ses bras.

- Je suis Izumi, tu verras, avec Shizu on va bien te former ! Comme ça tu pourras embêter tes parents sans qu’ils sachent que c’est toi qu’il l’a fait. Je donnais ensuite une petite tape sur la tête de Yohru qui n’était pas capable de retenir le nom du fils de son amie. Et cet idiot à côté de moi qui est incapable de retenir ton nom est Yohru, pas Yohru-sama.

Je me redressai ensuite en me reculant et acceptai une boisson avant de reporter mon attention sur la rouquine de la pièce. J’adoptai une attitude Shizuesque, loin de l’habituelle que je laissai paraître en dehors de mes proches. Un sourire prédateur se dessinant sur mes lèvres, je pris la parole.

- Vous êtes la sœur de Kihran-sensei, n’est-ce pas ? Dans ce cas, vous devez bien avoir des détails croustillants à partager ?

L’Hayashi n’aurait plus qu’à remercier Tôta et Shizu pour ce soudain penchant pour l’envie de le mettre dans l’embarras. Ces deux-là combinés pouvaient avoir une sacrée influence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Inuzuka Shizu
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 797
Rang : A

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptyLun 8 Mai 2017 - 22:09


Si Yell n’avait pas pu se laver le visage aujourd’hui – admettons qu’elle en ait besoin -, elle pouvait remercier Yoi et Shira qui s’en étaient chargé à cœur joie. S’ils avaient pu, Asahi aurait subis le même traitement, mais les deux frères et sœurs avaient parfaitement conscience de sa fragilité. Pendant que je faisais connaissance avec le petit roux, la Gogyou ouvrait mon cadeau. La peluche sembla lui plaire et elle lui trouva même déjà sa principale fonction !

« Et oui je lui apprendrai tout, j’y ai pensé qu’est-ce que tu crois ? » Plaisantais-je à mon tour.

C’était une jeune femme que j’appréciai beaucoup, je me souvenais encore de la journée que nous avions passée ensemble et nous avions vraiment quelques points en commun. D’ailleurs, si j’avais su qu’elle partageait un béguin avec Kihran-sensei je lui aurai sortis les vers du nez plus tôt ! Mais bon, rien n’était perdu, le roux ne tarderait pas à descendre, ce serait très drôle de les confronter...

Voyant que Rioko et moi nous occupions de rouquin-junior, Yell alla accueillir Yohru et ma coéquipière en sautant du ponton. Je pris sa place près du couffin et remarqua le jeune genin lui sauter dans les bras. Je me demandai comment ils s’étaient connus ces deux-là. J’aurai parié pour un restaurant, mais apparemment c’était plutôt en milieu aquatique. Rien que d’imaginer la jeune mère faire des choses incroyables, je comprenais l’intérêt de l’orphelin. Il avait appris à nager avec elle, j’aurai aimé voir ça !

La conversation dériva ensuite sur Izumi et je pus qu’acquiescer dans un grand sourire.

« Oh oui, fallait le voir ! Et mon fils par ci et mon bébé par-là, un vrai gaga ! »

Sur ces petites moqueries que le jeune père avait peut-être entendu de l’intérieur, qui sait, la maîtresse de maison nous invita à entrer. Inutile de préciser qu’un certain gourmand avait fini en tête de file ! Non sans faire montre de sa présence avec entrain, la Gekei se chargea de lui rappeler les bonnes manières. Shigo avait été celui qui s’était chargé de cette partie de la mission, autant dire que ce n’était pas franchement rassurant.

À l’intérieur se trouvait une table bien garnie, principalement de fruits et de légumes, à l’image du clan de manipulateur de végétaux. Leurs odeurs emplissaient mes narines et j’avais déjà envie de me prendre une mangue. Mais avant, saluons le papa poule !

« Nous aussi on est content d’être là ! Je n’ai pas eu de mal à trouver non plus, on a du flair !
Dis-je en tapotant mon nez de l’index. – J’étais sûre d’avoir reconnu sa voix en venant d’ailleurs. » Finissais-je en me tournant vers Izumi.

Le rouquin s’empressa de prendre Asahi dans ses bras, visiblement après toutes les aventures à l’intérieur de la maison, son petit lui avait atrocement manqué. Heureusement qu’il ne lisait pas dans mes pensées ! Un sourire tendre sur les lèvres, je m’approchai du bébé à sa demande. On pouvait parfois apercevoir ses yeux aux reflets bleutés, un beau mélange. Je ris à la présentation de ma coéquipière louve, ces derniers temps elle avait beaucoup changé et se montrait plus ouverte avec ses proches, rien à voir avec son attitude discrète d’auparavant.

« Crois-moi Izumi est douée pour embêter les gens ! » Chuchotai-je comme s’il comprenait mes mots.

Un petit coup sur la tête de Yohru, et la louve d’ébène s’intéressa à la jeune rousse également présente. Et le petit roux soulignait le fait que Yell et Kihran soit ensemble était surprenant, je trouvais pour ma part que leur caractère était semblable sur certains points. C’était l’occasion d’enquêter un peu !

« Oui, des petites anecdotes ! Parce que Kihran-sensei m’a l’air un peu trop parfait ! Et puis Yell-san, comment vous vous êtes mis ensemble ? Quand on a mangé toutes les deux c’était déjà plus qu’un ami en fait ! »
Achevai-je dans un sourire narquois et un air innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Yamanaka Ayumi
Informations
Grade : Nidaime Hokage
Messages : 1281
Rang : S

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptyMer 10 Mai 2017 - 17:21

La boîte était splendide. Tenant dans la paume de ma main, elle était argentée et sertie d’or çà et là. Au centre, le symbole de Konoha était représenté en émeraude. Une petite fortune, faite sur mesure chez un orfèvre du pays. Je l’emballais précieusement dans une couverture blanche et sortit dans les rues, en direction du quartier Hayashi. La route fut calme et ensoleillée, et je pris mon temps avant d’arriver devant la maison du jeune couple de parents. Le garçon – parce que tout le monde n’est pas parfait – qu’ils avaient eu était, de surcroît, mon filleul. Autant dire qu’il n’était pas né sous les meilleurs hospices, entre son père et sa marraine, il y a fort à croire que le pauvre n’allait pas être perpétuellement sous une bonne étoile. Même si sa mère relevait un peu le niveau.

Je frappai à la porte. On vint évidemment m’ouvrir (et si on ne m’ouvre pas, sachez que je déciderais que vous avez pour cette journée un major d’homme qui vient m’ouvrir, hein, faut pas déconner non plus). Force était de constater que je n’étais pas la première arrivée, loin de là. Outre l’Hayashi et la Riba (quelle drôle d’idée ont-ils eu d’être chez eux, quoi), les élèves de Kihran étaient présents, ainsi que Yohru et la sœur de Kihran. Je leur adressai un large sourire en rentrant dans la pièce où ils étaient tous rassemblés.

    - Je suis pas en retard, j’espère ?

Après tout, hein, même si je l’étais, qu’importe. Je me rapprochai de Kihran, les yeux rivés sur la boule rose qu’il avait dans ses bras. Il avait les mêmes cheveux que son père. Asahi, si ma mémoire était bonne.

    - Coucou toi !

Kihran me donna l’enfant (et là encore, on va me dire oui, parce que je suis géniale, héhé) et je le berçai tendrement en lui disant des banalités, du genre « hey salut toi, moi je suis Mizuki », « Moi j’suis l’amie et la coéquipière de ton père », « Moi je suis la senseï de ta mère », « Moi je suis votre Hokage », « Moi je suis ta marraine »… J’ai même hésité à terminer avec un « Moi j’suis aussi plâtrier-peintre le soir et bouchère les jours fériés », tellement je me suis présentée sous toutes les coutures, mais bon, j’ai évité. De toute façon il retiendra rien, c’est qu’un gosse.

Je le rendis à qui de droit (sa mère, son père, sa tante, peu importe), et tendis à Yell la couverture blanche dans laquelle était enrobée la boîte.

    - Tenez. C’est pas grand-chose, mais au moins il dormira peut-être mieux. Ah et la couverture c’est aussi un cadeau, hein.

Qu’elle ne la jette pas en pensant que c’était un vulgaire emballage, hein. Elle ouvrit la boîte (là encore, vous connaissez la rengaine) et une musique en sortit instantanément.


Lentement, un mécanisme se déclencha au son de la musique. Deux sujets de cristal dansaient au centre de la boîte à musique. L’un était un homme et avait des reflets rouges qui le traversaient. L’autre était une femme traversée de reflets bleus. Légèrement scintillante, la lumière émise colorait légèrement la pièce, les deux personnes qui dansaient au gré de la mélodie hypnotisant tous ceux qui la regardaient…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Yell
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptyMer 10 Mai 2017 - 23:05

Une seule chose rythmait cette journée : la bonne humeur.
Recevoir de la famille, des amis, des élèves... Je me rendais compte que c'était des moments bien trop rares dans nos vies dévouées pour la Feuille. Je ne le regrettai pas mais cela m'en faisait d'autant plus profiter : les bébés avaient visiblement le don de rassembler et resserrer les liens.

M'éclipsant à l'étage après avoir servi tout le monde, j'allai chercher une petite surprise pour Kihran, Shizu et Izumi. C'était... encombrant. J'avais bataillé pour réussir à trouver une cachette sans que Kihran ne tombe quand même dessus...
J'en profitai pour mettre dans la chambre d'Asahi les cadeaux offerts par les filles. C'était adorable de leur part et très bien choisi !

Redescendant finalement avec mon propre présent, j'entendis le fil de la discussion bien animé et un Yohru toujours aussi curieux. Si j'avais envie de rire à ses remarques et ses questions, je me demandais bien quelle tête pouvait tirer mon Hayashi...

En tout cas, la scène que je vis en arrivant en bas était assez touchante. Shizu, Izumi et Yohru face à Kihran tenant dans ses bras Asahi, chacun souriants à leur manière : des sourires amusés, attendris ou emplis de fierté... Cela me faisait toujours quelque chose de voir Kihran avec son fils... notre fils, dans ses bras... Si certaines femmes étaient capables de s'imaginer avec l'élu de leur cœur et de se projeter dans cette image, ce n'était pas mon cas. Je ne m'étais jamais autorisée à le voir autrement que comme mon meilleur ami avant, et j'aurais été de toute façon bien loin d'imaginer une situation que je ne me pensais pas accessible. Et pourtant... Après ces dernières années difficiles, la vie m'avait vraiment gâté... Dire que j'étais comblée était un euphémisme.

Le voir comme ça... aucun mot n'était capable de définir ce que je ressentais : juste un sentiment viscéral, transcendant tout le reste... J'avais finalement été capable de lui offrir une famille et parmi tous les accomplissements de ma vie, c'était bel et bien celui dont j'étais le plus fière tout autant que j'en étais reconnaissante.

Chacun y allait de ses encouragements envers Asahi, lui promettant d'être un bon sensei : avec les élèves de Kihran pour l'encadrer et Mizuki en marraine, je ne me faisais pas de soucis pour qu'il devienne un grand shinobi !
Justement, alors que je m'apprêtai à les rejoindre, on sonna a la porte, me faisant bifurquer et poser ma toile retournée dans l'entrée pour aller ouvrir.

Mizuki était là. Je la saluai chaleureusement, un sourire figé sur les lèvres, ravie de la retrouver.
L'invitant à rentrer, je la délestai de ses affaires si elle le souhaitait, puis l'accompagnait vers les autres invités. Voir Mizuki tenir Asahi me faisait aussi quelque chose. Comme un sentiment de sécurité et de grande satisfaction de voir ma sensei, Hokage et modèle porter l'un des membres de la génération future, garant de la sécurité ainsi que de la prospérité de Hi.

Son filleul ainsi bercé et cajolé, elle le rendit à Kihran, venant me trouver pour me confier ses cadeaux : une couverture duveteuse blanche ainsi qu'une jolie boîte sertie du symbole de Konoha.
Surprise, je relevai les yeux vers elle, curieuse de son contenu tandis qu'elle m'invitait à l'ouvrir. Lorsque je m'exécutai, une douce mélodie en sortie, accompagnant à merveille la danse des personnages de cristal qui me faisait penser à Kihran et moi sans que cela ne soit un hasard.
Tout le monde se tut pour l'écouter, subjugués par cette merveille et cette finition impressionnante, jusqu'à ce que je regarde une nouvelle fois notre Hokage.

« Mizuki-sensei... Elle est magnifique. Merci beaucoup... »

Je n'avais pas de mot pour la remercier à la hauteur de mon sentiment mais mon sourire couplé à la stupéfaction que je glissai aussi à Kihran parlèrent pour eux mêmes.

Refermant la boîte, j'allai étreindre la jeune femme à laquelle je tenais énormément, heureuse de son geste mais surtout de la symbolique qu'il représentait à mes yeux par la présence de cet insigne. Asahi était un Konohajin. Il était né Konohajin alors que nous n'avions pas tous eu cette chance. Nous venions tous d'horizons ou d'appartenance différentes, et pourtant, nous étions réunis dans cette uniformité aujourd'hui, tous frères et sœurs sous une même bannière.
Aujourd'hui, nous étions une unité dans laquelle des êtres commençaient à voir le jour alors qu'eux ne se soucieront jamais de ce qu'il y avait eu avant ou comment pouvaient être les choses.
C'était de cette insouciance dont nous, shinobis, devions être fiers. C'était grâce à notre Volonté que cela était rendu possible. C'était grâce à Mizuki et à ses prédécesseurs...

Je restai un instant ainsi avant de me reculer, les mains posées sur ses épaules alors qu'une nouvelle fois, mon regard azuré parlait pour moi.

« Merci infiniment... »

Celui-ci n'était pas que pour ses présents mais bien pour tout ce qu'elle faisait, tout ce qu'elle représentait pour le village et à titre plus personnel.

Finalement, je m'en allais déposer la boite ainsi que la couverture dans le couffin et, les émotions retombées, allai également servir un verre à Mizuki avant d'aller rechercher ma toile dans l'entrée.

« Puisque ça semble être le moment des cadeaux, moi aussi j'en ai un à offrir... A la team Koryu... »

Faisant face aux concernés, je retournais la grande toile pour leur montrer le tableau que j'avais peint à l'aquarelle les représentants souriants, la forêt en arrière plan, Yoi et Shira y étant également présents. On y décelait la complicité qui les unissaient ainsi que leur amour pour la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Kihran
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptyMar 16 Mai 2017 - 18:06



« Hahahahaha ! ça ne m’étonne pas ! Enchanté, j’suis Rioko, la frangine de l’autre papa-poule. »

Fit-elle finalement pour saluer toute la petite troupe. Elle esquissa un grand sourire lorsqu’on lui demanda quelques anecdotes, bien entendu qu’elle en avait. Des tonnes mêmes ! Elle fit alors signe à la petite troupe de l’attendre le temps qu’elle aille chercher chez elle les dossiers qu’elle avait à balancer.

Pendant ce temps, Kihran observait chacun des invités faire connaissance avec son fils. Il ne pouvait pas être plus heureux et cela se voyait. Il était assez surpris par la remarque du jeune Yohru, qui d’ailleurs n’avait toujours pas appris les codes de politesses, m’enfin passons. Comment s’étaient-ils connus ? Tout cela commençait à dater, mais l’Hayashi s’en souvenait encore comme si s’était hier, il faut dire que depuis, plus jamais elle ne l’avait quitté.

« Le village était en construction, c’était une période un peu difficile avec la famille. Du coup, j’allais souvent au parc… et je crois que je me suis endormi. Pis à mon réveil, elle était là, sur l’eau en train de s’entraîner. On a commencé à parler et on est devenu inséparable. »

Oui, il avait fait court, très court. Il faut dire qu’il n’allait pas maintenant commencer à raconter l’histoire de leur vie. Néanmoins, il prendrait le soin de le faire pour son fils quand il sera en âge de comprendre. Il avait hâte de le voir grandir et s’épanouir.

Et en parlant d’épanouissement, Rioko était de retour avec un petit album photo qu’elle avait déjà rapidement étalé sur la table pour le montrer à tous leurs invités. On pouvait y voir son évolution, plusieurs photos gênantes durant son enfance, mais également de nombreuses photos avec Yell dès leur plus jeune âge.


Evolution de Yell & Kihran:
 



Enfin arriva Mizuki. C’était une agréable surprise de la voir venir leur rendre visite, malgré son planning chargé. C’était d’ailleurs en toute confiance que le jeune père confia son nouveau-né à celle-ci. Il l’observa un instant avec son fils. Bien vite celle-ci rendit l’enfant à ce dernier avant de tendre un nouveau cadeau. L’Hayashi observa curieusement la boîte tout sourire. Il écarquilla les yeux lorsque celle-ci s’ouvrit délivrant une douce musique. Il était touché, heureux de voir tout ce monde, au point même qu’il sentait les larmes lui monter. Il prit cependant le soin de les retenir, il ne fallait pas se laisser aller non plus !

« C’est un très beau cadeau… »

Dit-il avant de venir la remercier en lui faisant la bise. Magnifique même et il savait que son fils apprendrait à l’apprécier chaque soir entre deux chants de sa mère. Il retourna s’asseoir à la table, proposant à Mizuki de faire comme chez elle. Cependant, les surprises ne s’arrêtaient pas là et avec tout ce monde, il n’avait même pas remarqué la toile que Yell s’était donné tant de mal à cacher jusque-là.

Il cligna des yeux, surpris, avant de finalement lâcher une petite larme de joie. Ce jour-là était trop parfait… Il déposa le bébé délicatement dans son coffin avant devenir enlacer amoureusement sa fiancée et l’embrasser.

« T’es adorable, elle est magnifique. »

Fit-il avant de sourire à ses invités. Et en parlant d’invité, Daiki venait d’apparaître à la terrasse, un sac en plastique rempli de glace. Quoi ne s’était pas encore la saison ? Il n’y avait pas de saison !



Un Konohajin de plus ! [Libre] RWwxs8eUn Konohajin de plus ! [Libre] IvSROJ8
Daiki & Junior

« Hey, Yell-chan, t’as oublié de dessiner les rides là ! »

Fit-il avant de saluer toute la populace et éventuellement se présenter. Il était l'un des premiers élèves de Kihran, mais surtout se comportait tel un petit-frère. Junior, son fidèle compagnon hibou, était avec lui et ce dernier ne tarda pas à aller se percher sur l’épaule de Shizu, la seule qu’il connaissait vraiment. Il proposa une glace à tout le monde avant d’exiger une photo de groupe ! Après tout, c’était bien rare de voir autant de monde réuni et puis ils auraient ainsi tous le droit à une belle première photo avec le petit !

« Allez ! Tout le monde se sert autour de cette table ! »

Fit-il tout sourire alors que son clone se préparât à prendre une photo que les invités le veuillent ou non !

« Cheeeeaasse »









Dernière édition par Hayashi Kihran le Jeu 29 Juin 2017 - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Tsukuyo
Informations
Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptyVen 26 Mai 2017 - 22:08

    " Mh ? La frangine de papa poule ? Enchanté, Frangine ! Fit-il avec un large sourire rayonnant. Dis dis, comme t'es sa frangine, montre nous des dossiers sur papa-poule ! Des gros dossiers depuis son enfance ! Tu dois bien en avoir.. Pleins même ! Héhé. "
Ses lèvres s'étirèrent d'eux-mêmes jusqu'à ses oreilles sans qu'il ne puisse se retenir à la simple idée de découvrir les petits secrets que pourrait cacher le directeur. Il lui jeta un regard discret tout en donnant quelques coups de coude d'un air complice à la jeune femme, la pressant d'aller chercher ses anecdotes. Pendant ce temps, il allait l'attendre patiemment en se servant une nouvelle banane dans le panier à fruits pour l'engloutir en moins de deux et boire quelques gorgées de son jus d'orange.

Soudain, la sonnette de la porte retentit entre deux discussions. Néanmoins, le jeune garçon n'y prêta aucune attention, préférant bien plus continuer à s'amuser avec l'enfant dans les bras de — je ne sais plus qui a le bébé dans les bras, en étirant une multitude de grimaces à la recherche d'une réaction quelconque de la part de l'enfant. Parfois sans réponse, parfois une petite grimace en retour, Yohru semblait lui faire légèrement peur avec ses visages de plus en plus étranges, le nez remonté vers le haut, les joues gonflés, le nez venant chatouiller son nez, un sourire étrange accompagné des yeux qui louchaient.. Il n'était plus un amateur en grimaces. Cependant, il se fit bien vite interrompre et son attention vint se poser sur la jeune femme à la chevelure flamboyante qui venait de passer le seuil de l'entrée. S'arrêtant net dans son mouvement tout en manquant de peu de s'étouffer, le rouquin se mit à la fixer avec des yeux encore plus grands que ceux qu'il avait en fixant l'enfant.
    " H-Hein ? Q-Que ? Mais qu'est-ce que tu.. fais là ? "
Il reconnaissait cette tignasse entre milles. Les mauvais souvenirs de la jeune femme lui revinrent un à un en mémoire. Il n'aurait jamais cru la revoir chez le directeur. Les yeux rivés sur la nouvelle arrivée, il l'observa s'installer sur le canapé et offrir le cadeau à Yell sans une seule remarque. Il se contentait de la dévisager. Elles semblaient bien se connaître ce qui était fort étonnant. Sans doute parce que Yell était d'une nature chaleureuse et qu'elle savait attirer vers elle toutes sortes de personnes sans aucune distinction ? Ou parce qu'il s'agissait d'une personne importante et qu'il était naturel que ces deux personnages se connaissent ? Le rouquin remarqua également que tout le monde avait apporté un cadeau, sauf lui. Peut-être aurait-il dû cueillir un bouquet d'herbes avant de venir ?
    " Personne ne m'avait prévu..Enfin, ma présence en ces lieux est déjà un cadeau ! J'suis le grand Yohru-sama après tout, mh ! C'est un honneur pour Asa-machin de rencontrer le futur Hokage à sa naissance, mh ! Tout à fait ! Je lui fais l'honneur de ma compagnie ! " Marmonnait-il dans sa barbe tout en dévorant sa quatrième banane.
Cependant, la présence d'une certaine jeune femme le gênait et le mettait légèrement mal à l'aise. Après quelques instants de réflexion et sa cinquième banane, il finit par se décider de voir les choses du bon côté. Ce n'était pas tous les jours qu'il pouvait la voir, il devrait profiter de cette occasion pour tenter de lui faire une petite prouesse maladroite et lui jouer quelques farces. Continuant sa réflexion quant à se ce qu'il pouvait bien faire, il commença par se rapprocher d'elle de quelques pas et se placer juste à côté, sous prétexte que les fruits étaient plus proches. Néanmoins, son attention revint sur les autres convives dont notamment le tableau qui venait d'être dévoilé, témoignant du talent de Yell.
    " Waoooooooooh. "
S'ensuivit une scène romantique qu'il admira avec une pomme entre les dents. Il ne savait plus quoi dire, car c'était assez surprenant. Bien qu'il les voyait en face de lui comme un couple charmant, il ne l'aurait jamais cru quelque temps auparavant les voir s'enlacer avec tant de douceur comme il n'aurait jamais cru qu'un jour, il viendrait rendre visite au vieux rouquin de l'Académie pour savourer des fruits chez lui dans la joie et dans la bonne humeur. Les choses avaient beaucoup évolué. Il fallait croire que rien n'était impossible, tout ce beau monde s'était réunit en l'occasion de la naissance d'un enfant. C'était quelque chose de vraiment incroyable.

Puis un nouveau personnage fit également son apparition. Le ballon devenait de plus en plus peuplé et ce dernier invité avait amené avec lui un sac rempli de glaces. Le rouquin attendit confirmation avant d’aller se servir. Ce qui l’intriguait également étant le hiboux à ses côtés qui se posa sur l’épaule de Sushi. Néanmoins, une nouvelle fois son attention se dissipa lorsque le jeune garçon annonça la photo. Le sourire aux lèvres, le rouquin attrapa le bras de la jeune femme à côté de lui ainsi que le hiboux sur ses épaules et la traina avec Megumi sur le passage jusqu’au premier plan, ne manquant pas de faire sa plus belle grimace.
    " Tcheeeeeese ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Inuzuka Shizu
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 797
Rang : A

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] EmptyJeu 29 Juin 2017 - 13:43


Yohru semblait réellement décidé à connaître tous les dossiers possibles sur son cousin capillaire. Qu’est-ce qu’il avait bien l’intention d’en faire ? Je savais qu’il était très espiègle comme enfant, Kihran-sensei aurait du fil à retordre s’il parvenait à trouver quelque chose d’intéressant à exploiter. Bien que curieuse de connaître tout ça, je ne pouvais pas détacher mes yeux du petit bout de chou dans ses bras, les bébés avaient vraiment un pouvoir sur les gens ! Néanmoins, en voyant Rioko partir chercher quelque chose, je savais qu’on reviendrait là-dessus, ah non il n’y échapperait pas !

D’ailleurs, le Directeur nous fit un rapide résumé de sa rencontre avec Yell-san, moui, je rappellerai à Yohru de le cuisiner un peu plus la prochaine fois. Mais c’était mignon à imaginer. Trop occupée à jouer avec Asahi, je n’avais même pas remarqué que sa mère s’était éclipsée à l’étage. La sœur aux cheveux de feu revint quant à elle avec un album photo, elle ne tarda pas à l’ouvrir sur la table et nous l’entourions pour regarder tout ça. J’avais du mal à le reconnaître sur ces photos, il avait beaucoup changé ! On pouvait aussi voir l’élémentaire toute petite, ça faisait un drôle d’effet. Il y en avait une où elle mangeait une glace en s’en mettant partout sur la bouille. Une autre où elle faisait un bisou sur la joue d’un certain roux.

« Déjà gourmande à cet âge... Oh elles sont trop mignonnes celles-là ! Je montrai celle où il peinait à finir un gros bol de nouilles, celle du bisou. – Ça vous allait bien les cheveux longs, vous rivalisiez presque avec Yell-san ! »

Un gloussement m’échappa et je jetai un regard amusé à sa sœur, il avait un petit air féminin sur ses photos, de quoi me tendre un peu la perche quand même. Tout le monde s’amusait la journée était juste parfaite, et la sonnette calma un peu l’agitation intérieure. Je n’eus pas de mal à reconnaître l’odeur de la personne derrière la porte et un sourire étira mes lèvres. Nous tous la saluons chaleureusement, le professionnel était bien loin aujourd’hui, et elle s’approcha du petit bonhomme pour le porter, que de rousseurs dans la maisonnée, ça me donnerait envie de faire une teinture, non je plaisante, je doute que ça m’aille !

La Hokage tendit ensuite une boîte argentée, il en sortit une boîte à musique, cette dernière était magnifique, tout le monde s’était tue pour l’écouter. C’était agréable de voir sa dirigeante dans un autre milieu, on s’en faisait une image plus précise. Et ce fut à ce moment que la jeune mère nous présenta son cadeau, inutile de dire que je n’étais pas la seule à ne pas m’y attendre.

« Wow c’est trop beau ! Merci beaucoup elle est super ! »

Moi aussi vraiment touchée par son cadeau, je lui fis une petite étreinte accompagnée d’un grand sourire. Elle avait même pensé à mes loups, juste parfaite.

« Mais qui va la garder ? » Ajoutai-je d'un air de défi.

S’en suivit une lutte acharnée pour savoir qui l’aurait ! Non quand même pas. Elle irait bien dans le bureau de Kihran-sensei. Je rassurai Yohru en lui disant que ce n’était pas grave qu’il n’ait rien emmené, puis une autre odeur familière me parvint. On était vraiment tous présents ! On avait tous les deux un humour similaire ce qui donnait de bons sketchs à l’occasion.

« Salut Daiki, Junior ! »

J’ouvris mes bras pour accueillir le petit hibou, puis il se percha sur mon épaule. Le brun sortit ensuite un appareil photo, c’était une bonne idée d’immortaliser cette journée ainsi ! Ma glace à la main, je me serrai à coté de ma meilleure amie et le nouvel arrivé.

« Aller, Izumi fait voir tes dents ! Lui lançai-je en sachant qu’elle n’était pas du genre extraverti. - Cheeaaseee ! » Et un clic retentit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Un Konohajin de plus ! [Libre] Un Konohajin de plus ! [Libre] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Konohajin de plus ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Quartiers Résidentiels :: Quartier Hayashi-