N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Hyûga Shu
Informations
Messages : 46
Rang : Konoha

Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] Empty
Message(#) Sujet: Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] EmptyVen 9 Mar 2012 - 19:36

Insatiable routine que de travailler. Comme chaque militaire du village, l'homme devait accomplir diverses demandes, certaines fortes intéressantes d'autres carrément farfelues. Ce mélange de couleurs assez exhaustif laisser paraître une expression d'une forte dérision sur le faciès de notre ami le blond. Il garda cette humeur maussade presque maladive jusqu'à arriver à mi-chemin. Pour ainsi dire, il devait se rendre en région éloigné malgré le coté proche que laisser transpirer la proximité avec le village des feuilles. Parti sans de plus amples informations, sur ce chemin de terre qui coupaient deux champs de culture fermière, le jeune se demandait autant ce qu'il ferait au retour que le temps qui lui tomberait sur le bord de la figure. Son esprit mou se fit interrompre cependant par une quelconque voix, peut être un peu proche pour ses nasaux.

«  Ot b'tien qui vla donc, un pecno d'l'autre village ! Alors L'blondinet, l'on faite une ptite balade ? »

What the fuck ? Mais mais .. Un paysan quoi .. Normal. Un type un peu enrobé, le visage rond et des petits yeux. Il portait son tas de blé sur l'épaule et le saluer comme s'il l'avait toujours connu. La franche et parfois déroutante du paysan du coin. Même pas le temps de répondre à ce type qui devait oublier ce qu'était la douche qu'il passait déjà son chemin à la recherche d'un autre blondinet. Tant mieux ça lui évitera de répondre même si autre que blasé, cela l'avait amusé. Un petit sourire, rien de plus. Toujours mieux que ce qu' il était au début de la balade de santé.

Après cela quelques dizaines de minutes passèrent avant qu'il n'arriva sur les lieux. De l'herbe à perte de vue dans une pente casse-gueule, armé de rochers en tout genre. Mais plus que cela, une flore importante et pour certaines impressionnantes dont une partie, celle là rare, constitué le but de sa mission.

Il ne voyait personne à l'horizon et le ciel bleu ne laissait entendre qu'un son de grillon chronique d'été. Il mit un pied sur un gros caillou qui passait par là histoire de scruter le paysage. N 'étant jamais venu ici, il aimait un peu savoir de quoi était composé ce qui l'entourait, surtout que la mission contenait un mot qui ne permettrait pas forcément le repos. Jouer les gardes chèvres lui allait pourtant très bien, surtout en cette période de l'année. Enfin, le boulot étant ce qu'il est, il faut quand même l'accomplir comme il se doit, pour ne pas se faire taper sur les doigts. (Youhou, joke inside, inspi -1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kiranui Fuuyusuke...
Informations
Messages : 54
Rang : Kumo

Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] EmptySam 10 Mar 2012 - 1:56

Insatiable plaisir que de profiter des autres. Comme tout vagabond qui se respecte, le Nukenin est une espèce privilégiée qui n'obéit qu'à ses convictions et n'écoute que ce qu'il veut entendre, tant et si bien qu'il fait toujours ce qu'il a envie (du moins, quasiment). Je batifole donc gaiment en direction des alentours de Konoha, manifestant sous mes allures de bonniface la complicité bienheureuse que j'ai à l'égard des tâches qui m'incombent. Je ne dois en aucun cas m'approcher trop près du village, au risque de soulever des doutes et créer, éventuellement, des hostilités à mon encontre. Cela m'intrigue peu au demeurant car je sais d'ores et déjà que cette mission sera du gâteau, tant et si bien que je m'interroge plus sur les aléas climatiques et ce que je vais manger en rentrant que sur les précautions que je devrais prendre. Quand soudain, mon esprit troublé par le confortable périple que je poursuis est interpellé par un stimulus sonore qui accapare toute son attention.

. Bonzour M'sieur, z'avez pas un peu d'temps libre pour m'aider à r'descendre mon ballon d'l'arbre s'vouplaît ?

What the fuck ? Mais, mais... un petit rouquin quoi... Normal. Un morveux absolument pathétique, la peau sur les os, le visage blafard mais coloré par de nombreuses tâches de rousseur réparties de manière éparse sur sa misérable trogne d'ange. Il semblait vouloir bénéficier, dans son élan juvénile, de mon aide, en attirant mon attention via de grands gestes ridiculement petit du fait de sa taille prématurée ; et me souriait comme s'il m'avait toujours connu, s'imaginant que j'eusse ne serait-ce que l'once d'un quelconque altruisme pour la canaille parasitaire à la promiscuité nauséabonde typiquement rouquine répétant les astuces ataviquement acquises de leur maudit paternel à l'insolence capillaire tout aussi vulgaire que la sienne pour se faire le beurre et l'argent du beurre. Que je fasse l'effort de récupérer son ballon et que je lui rende. Il m'observe d'yeux demandeurs, croyant apprendre la grimace au vieux singe, le bougre, le petit culotté. Un petit "retourne chez ta mère", rien de plus. Toujours mieux que... que rien.

Au terme de ce désagrément enjolivant mon humeur déjà bonne, et de quelques minutes de marche inexpressive, j'arrive absolument nulle part. Je ne constate que prairies sur terre fertile, des fleurs écloses et des des papillons qui virevoltent comme autant de trucs beaux qui rendent la vie chiante. Aucune présence recherchée ici, du moins pas l'objet de son enquête.

Je ne vois personne à l'horizon, et surtout, pas de pancarte pour m'indiquer où je suis. Je me suis laissé prendre au piège par le charisme du voyageur d'été. La seule chose qui me permette de trouver un repère quelconque, c'est le bruit vague de la rivière (ouhou quel jeu de mot !) qui me laisse penser que je me dirige naturellement vers la célèbre cascade de Hi no Kuni. Un objectif précieux que je me garde bien de ne pas ignorer, car sachant ce que je cherche et l'un des effets exploitables de sa solution, je ne doute pas de l'endroit où je pourrais trouver mon pain. Je continue donc de suivre le courant, toujours enthousiaste, c'est mieux au demeurant, que d'être un Ecclésiaste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hyûga Shu
Informations
Messages : 46
Rang : Konoha

Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] EmptySam 10 Mar 2012 - 19:57

Celui ci ne l'avait peut être pas encore remarqué mais quelque chose d' étrange avait fait son apparition. D'outre mesure cela n'avait éveiller ça curiosité mais tout de même il avait fallu une grande part de bêtise de ne pas sans être rendu compte. D'ailleurs la chose ci bien cité n'était elle non plus certainement pas au courant que leurs regards allaient se croiser alors. Marchant d'un pas mou sur un des nombreux sentiers tracés par la roche dans la roche, notre petit bonhomme ne semblait aucunement pressé d'atteindre le but pour lequel la destinée le poussait alors. Passant de temps à autre la main dans ses cheveux, pour réajuster quelques mèches rebelles qui volaient à leurs grès poussait par ce doux vent des montagnes, même littéralement si on en croyait les légers frissons qui parcouraient l'échine du jeune homme. Un homme seul ici ne peut être poussé contre son gré que pour deux choses. Une scintillante femme qui l'attendait sagement, ou alors un sombre rival de glace qui de pied ferme attendrait une bataille féroce et sanglante dans des cris de rage.

Ou pas … En réalité et contre toute attente (hein?) le jeune s'était positionné de telle manière à voir les nuages de couvrir d'en dessous, tant le temps devenait sombre comme l'instabilité naturelle d'un mont le laisserait supposer. Le principe chagrinant dans tout cela était sa tenue maigrichonne pour ce genre de temps. Non pas que l'homme détestait réellement ça mais … Il se comprenait. Et puis ce n'était pas non plus quelque chose de rudement pratique en mission. Ou dans tout les cas pour lui, à ce moment précis. Continuant sa marche, quelque peu appuyé, celui-ci se dirigea probablement vers la seule zone potable pour s’abriter tout en gardant une vue d'ensemble, pensant peut être à raison que le temps allait se calmer assez vite.

Sa petite quête initiative n'était pas terminé bien au contraire. Le début pointait le bout de son nez et malgré quelques rechignements à avoir une attitude posée autre qu'une grande lassitude, notre cher ami se posa là comme par enchantement. Son appartenance à une quelconque citée dans sa poche, le petit attendait peut être une aurore.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kiranui Fuuyusuke...
Informations
Messages : 54
Rang : Kumo

Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] EmptyMer 14 Mar 2012 - 21:37

Trouvé. Ce n'était guère difficile au reste, si l'on exclut la complexité d'avoir une conduite locomotrice sur des pierres glissantes. Je m'assure de bien disposer l'objet de mes recherches dans un récipient adéquat, de sorte à ce que le trajet ne devienne pas mortel à ce qui vient de quitter son nid.
J'ai cueilli mon Graal sur l'une des roches directement situées sous la cascade. J'ai le souvenir que mon bijou se gorge de l'eau qu'il reçoit sous forme de pluie, et que ses racines ne craignent pas les endroits pourtant peu fertiles. Après avoir soigneusement installé la solution dans mon sac à dos, j'entreprends le chemin inverse, celui du retour donc, toujours en longeant la rivière qui m'a conduite à la cascade. Je marche vaguement sans trop me poser de questions ni manifester le moindre signe d'inquiétude à l'idée qu'il puisse y avoir inspection des lieux et visiteurs par l'un des shinobis de la feuille. A vrai dire, j'y songe mais trop peu, pas assez du moins, pour que cela ne déclenche une quelconque anxiété. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je ne hâte pas ma course. Tout change lorsque, sur ma route, j'aperçois une silhouette au loin, trouble du fait de la distance qui nous sépare.

En se rapprochant, je la distingue de mieux en mieux, et je finis par discerner la présence de quelque chose à l'apparence pesante sur son dos. En apercevant ma présence, il se rapproche. Lentement, il avance vers moi. J'ai décidé de ne plus bouger. Petit à petit, son visage se dessine et je crois reconnaître un paysan, un sac de blé sur le dos. Il a un peu d'embonpoint mais semble bon vivant, car sur son faciès potelé j'aperçois très bien tracées les rides du sourire.

. Ot b'tien qui vla donc, un pecno d'l'autre village ! Alors L'blondinet, l'on faite une ptite balade ?

Un sourire se dessine sur mon propre visage. Il commence, après cette petite remarque, à tracer sa route, comme si de rien n'était. Il faut dire qu'il est très professionnel, impossible d'éveiller les soupçons. Même les meilleurs décrypteurs ne pourraient remarquer qu'il s'agît d'un code.

. Je suis votre homme.

Il stoppe sa marche et nous demeurons un instant immobiles, sans dire mot. Je l'entends soudain lâcher le sac qu'il a sur l'épaule, ce qui provoque le bruit sourd de quelque chose de massif qui percute le sol. Nous nous retournons dans le même laps de temps, tandis que moi-même je m'agenouille immédiatement, déposant mes bagages avec délicatesse. Je l'ouvre et en tire un bocal dans lequel figure une sorte de lichen qui ne pousse que sur les roches. Lui ouvre son sac de blé et en extirpe le cadavre d'un homme. Explications ?

Il est le seul homme à ma connaissance à cultiver les morts. Le seul qui puisse nous procurer le champignon ô combien précieux que l'on appelle "bête cornue" et qui sert, entre autres, à l'élaboration de différentes drogues, très puissantes. Pour se faire, il nécessite qu'on lui procure le lichen qui pousse sous les cascades, un endroit où il n'ose plus s'aventurer depuis que sa corpulence ne lui permet plus de s'amuser sur les terrains trop instables. C'est l'un des pré-requis pour qu'il puisse continuer à cultiver et qu'il nous accorde un peu de sa récolte. Bien sûr cela ne suffit pas. Il est indispensable d'avoir quelque chose d'autre à proposer en échange de ses produits. Etant donné qu'il n'accepte pas les trocs avec pièces, il nécessite d'être enclin à lui proposer divers services. Enfin c'est ce que la rumeur me laisse entendre. La vieille à qui je dois procurer ces champignons est son amie, à ce que j'ai cru comprendre, et c'est avec bon coeur qu'il lui offre ses biens. Moi-même, je suis autorisé à bénéficier d'une partie des récoltes en acceptant le rôle de colporteur entre les deux individus. D'ordinaire, je m'arrange avec la vieille, mais depuis que son fils s'en est allé dans l'autre monde, elle ne peut plus faire venir la matière première. A priori, j'imagine que je serais invité une autre fois à refaire la navette.
Selon ses dires, il y a une manière particulière de cultiver les morts. Savoir utiliser un cadavre comme engrais, ce n'est pas donné à n'importe quel âne. Le lichen des cascades est en lui-même une espèce de champignon qui, sous réserve qu'elle soit nourrie de chakra, peut subir des mutations. Selon la vieille, il existe une technique spécifique pour permettre que ses racines prennent dans le corps et se reproduisent dans celui-ci, ce qui a terme permet l'apparition d'un autre champignon, d'une toute autre allure, propice à l'élaboration des drogues. C'est ça, la "bête cornue".

Il m'interroge sur la partie du corps que la vieille souhaite obtenir. J'ai le souvenir qu'elle désirait se procurer tout un bras. Le paysan découpe donc sèchement, tel un charcutier averti, le membre adéquat, l'emballe dans du papier comme s'il vendait l'article dans un commerce et le tend dans ma direction, tendant l'autre main pour que je lui donne le bocal. Le troc se fait en toute courtoisie, et nous reprenons chacun notre route.

Quand soudain, le temps se couvre et ne me contraigne à m'abriter vers le seul abri du coin...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kiranui Fuuyusuke...
Informations
Messages : 54
Rang : Kumo

Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] EmptySam 7 Avr 2012 - 21:10

Je parviens donc à cet abri sans soucis, et j'y découvre le corps endormi d'un jeune homme blond qui a sûrement eu la même idée que moi. Son bandeau porte le symbole de Konoha, ce village que je hais, mais qui s'avère être celui qui veille sur cette zone. Je me méfie de la présence de ce benêt qui roupille paisiblement et juge alors qu'il vaut mieux que je reprenne la route sans faire le moindre bruit, de peur de troubler son sommeil. Puis, en y repensant, je me dis que je ne puis certainement pas laisser l'un des enfants de mes ennemis sans souvenir de mon passage. Je me résous donc à laisser mon empreinte ici, et cela se transforme en véritable challenge : j'ai pour nouvelle mission de trouver une connerie à faire sans provoquer l'éveil de ma cible.

Mon premier réflexe est bien sûr de le dépouiller de tous ses biens. Je n'y gagne pas grand chose du fait du peu d'argent qu'il a sur lui sinon : des sandales pour l'obliger à rentrer pieds nus dans les flaques, et le bandeau de Konoha, qu'il est bon d'avoir sous la main. Je procède avec minutie, de peur d'éveiller le moindre soupçon. De toute manière, s'il s'éveille, il sera immédiatement en danger, puisque j'ai déjà déposé sur lui un sceau qui le désorientera au moindre geste s'il m'est nécessaire de le déclencher.

Avec soin, je profite de l'encre noire que j'utilise pour mes parchemins pour écrire sur son t-shirt blanc, en très gros : "Je pisse sur l'arbre de Konoha". Je jubile intérieurement à l'idée qu'il ne se rende pas compte de ce qu'il s'est passé durant son sommeil et qu'il se présente au village comme tel, même si je doute qu'il ne s'aperçoive pas de l'absence de ses sandales. Bref, au terme de cette piètre farce, je me décide à reprendre la route, préférant subir la pluie que les ennuis probables que peut m'attirer ce narcoleptique.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission D [PV : Kiranui Fuuyusuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Cascades de Hi no Kuni-