N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Juste un verre de lait [Yu & libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Kaguya Hatanabe
Informations
Grade : Genin
Messages : 49
Rang : C+

Juste un verre de lait [Yu & libre] Empty
Message(#) Sujet: Juste un verre de lait [Yu & libre] Juste un verre de lait [Yu & libre] EmptyLun 20 Mar 2017 - 2:04

Neuf heures du soir.

Hatanabe venait tout juste de se réveiller de sa sieste dominicale alors que le soleil s'apprêtait à se coucher. Oui, c'était une vraie marmotte. Il n'avait encore rien fait de sa journée et n'avait pas eu la foi de s'entraîner. Sentant sa gorge sèche et sa bouche pâteuse, c'est tout naturellement qu'il se dirigea vers la brique de lait posée sur la table de la cuisine. Vide. C'est pas grave, il devait en rester dans le frigo. Il ouvrit le réfrigérateur, et là, c'était le drame. Plus une seule brique de lait. Hatanabe avait toujours eu l'habitude de boire du lait au réveil, et ce soir là il n'avait plus de brique de lait. C'était sa mère qui lui avait transmis le goût du lait, enfin non pas qu'elle l'ait allaité, mais elle lui avait toujours dit de boire du lait pour renforcer ses os de Kaguya. Et aujourd'hui, il n'avait plus de lait. A cette heure-ci les petites échoppes étaient certainement fermées. Dans ce cas la plupart des gens s'écrieraient "sacrebleu, tant pis, je vais boire un 'ti peu d'eau ça n'va donc pas m'faire de mal !". Mais pas Hatanabe, il ne pouvait pas faire sans lait. Il s'empressa d'enfiler sa chemise noire et sa toge blanche afin de partir à la recherche du Saint-Lait.

Arpentant désormais les rues du centre-ville de Kiri, le jeune Kaguya était décidé à accomplir ce qu'il considérait déjà comme sa quête du jour - plutôt de la soirée, en l'occurence. Une petite enseigne lui tapa à l'oeil au coin d'une rue, on pouvait y lire sur une pancarte devant la porte "Restaurant Chez Mireille". Mireille ? Quel était cet étrange nom ? Était-ce d'ailleurs vraiment un nom ? Passons. Hatanabe décida de s'y arrêter afin de se sustenter, surtout en lait. Il franchit la porte et découvrit un endroit cosy, ayant l'air fort agréable. La salle principale n'était qu'à moitié remplie. Le jeune garçon s'installa à la première table libre, juste en face de la porte. Il patienta bien cinq minutes avant qu'une vieille et grosse dame vienne vers lui.

- Qu'est ce que je vous seeeeers ? demanda-t-elle sèchement, sans même lui dire bonjour.
- Bonsoir, je voudrais un verre de lait s'il vous plaît.
- Un verre de lait ? Et c'est tout ?
- Ce sera tout pour l'instant oui.

La vieille leva les yeux au ciel et partit en direction des cuisines. Elle n'avait pas l'air très commode cette dame, en plus de posséder un physique particulièrement... repoussant. Son visage arborait de multiples rides.. non, peut-être étaient-ce des bourrelets ? Des rides cachant des bourrelets, ou des bourrelets abritant des rides... Peut-on vraiment avoir des bourrelets au visage ? Bref, je m'égare.

- Voilà vot' lait, dit-elle en revenant, toujours aussi sèchement.
- Merci madame.

Posant mes lèvres sur le rebord de la tasse que la vieille m'avait apporté, c'est avec une grande stupéfaction que je découvris qu'elle m'avait apporté du lait chaud. Oui, du lait chaud. Franchement, n'est-ce pas là une hérésie que de faire chauffer du lait pour le boire ensuite ? Ah pour du chocolat chaud, je dis pas, mais pour une simple tasse de lait ? Non... c'est un sacrilège !

Hatanabe interpella la dame juste avant qu'elle ne franchisse la porte des cuisines.

- S'cusez moi madame ! Je vous avais demandé du lait froid, or vous m'avez versé du lait chaud !
- Grgnnn... Vous m'avez demandé du lait et je vous ai apporté du lait, si vous vouliez du lait froid z'aviez qu'à prévenir ! marmonna-t-elle tout en revenant vers la table du Kaguya.
- Pardon ? Qu'est-ce que vous dites ?
- J'ai dit que si vous auriez voulu du lait froid vous aviez qu'à le préciser ! rétorqua-t-elle tout en haussant le ton.

*Monsieur si n'aime pas les ré... on lui a jamais dit à cette grosse vache ?*
S'il y avait bien un sujet sur lequel Hatanabe ne plaisantait pas, c'était bien le lait.

- Oooh hé hé ! Un peu de calme s'il vous plaît cessez de m'agresser comme ça ! répondit-il avec énervement, avant de continuer calmement : Maintenant j'aimerais bien que vous me rameniez, s'il vous plait, une tasse de lait froid.

Il avait bien pris soin d'insister sur le mot froid. La vieille dame lui lança un regard assassin avant de retourner et de repartir dans les cuisines, tout en criant :
- Lait froid... il va l'avoir son lait froid... Salaud de jeune !

Une phrase parfaitement perceptible dans toute la salle tellement elle l'avait crié fort. Une plainte qui était même audible à l'extérieur de l'établissement, très certainement. Intrigué par cet échange ma foi houleux, Hatanabe sentit une tension s'installer dans l'ensemble de la salle. Il observa les personnes autour de lui, croisa les bras, et se rongea les ongles de nervosité tout en attendant le retour de la patronne, et de son fameux verre de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Kosobayui Yu
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 403
Rang : A

Juste un verre de lait [Yu & libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Juste un verre de lait [Yu & libre] Juste un verre de lait [Yu & libre] EmptyLun 20 Mar 2017 - 18:32

Exténuée...

Combien de temps n'avais-tu pas passé de nuit complète ? Ces derniers temps, tu t'apposais un régime de vie épouvantable afin de repousser tes limites, agrandir ta zone de confort dans un futur proche. Cette introduction au sein d'une nouvelle équipe t'avais motivé plus que jamais bien que tu avais pris presque en obsession la volonté de progresser. Celle-ci, surgissant alors qu'elle ne s'était jamais montrée auparavant. Et ton corps détestait cela, il quémandait un repos bien mérité que tu rechignais à lui donner. Tu ne voulais pas te prélasser dans une procrastination non avouée. Ton esprit ne pouvant être trompé par des facilités d'usage...

Alors, à défaut de dormir ou de prélasser ton corps dans une inaction apaisante, tu avais décidé de te rediriger vers un restaurant local. Tu aimais ce genre d'activité qui te permettait à ta manière de vivre avec ton village. Bien que tu détestais te mélanger et être soumise à des interactions sociales de coutume, tu avais trouvé ta manière à toi, de ne pas totalement être déphasée du train train quotidien de Kiri. Et à défaut de savoir pleinement cuisiner, cela ne pouvait que te permettre de te requinquer davantage pour une autre journée de labeur.

Alors tu t'étais dirigée vers le restaurant prenant alors sobrement le nom de "Chez Mireille". Tu ne t'étais pas questionnée sur le choix du nom ou même sur l'enseigne. Les établissements locaux avaient cette particularité de porter des appellations que peu de personne censée déciderait de choisir. Cela faisait parti d'un tout qui composait l'originalité de Kiri dans le domaine. Et cette signature propre à Kiri se retrouvait dans tout plein d'autres établissement, du petit commerce aux lieux de divertissement... peu conventionnés.

Tu t'étais installée rapidement, étonnement la gérante avec son regard expert t'avait directement remarqué pour venir chercher quelques minutes plus tard ta commande. Tu avais commandait un plat en somme tout modeste, avec un peu de viande et de légume. Elle appelait cela une spécialité de l'établissement, tu ne voulais pas davantage la vexer en la questionnant sur la constitution de celui-ci.

Elle fut des plus aimables avec toi, bien que son langage était bourru et inadapté à la clientèle, elle n'avait pas montré d'hostilité. Elle appréciait alors certainement ta simplicité d'agir, franche et directe ne lui faisant pas perdre de temps. Néanmoins, si tu possédais les bonnes grâces de la patronne, ce n'était pas forcément le cas d'un autre client portant sur lui toutes les caractéristiques physiques qui faisait de lui un Kaguya. Cheveux blanc, teint clair, corps fin et élancé. Il y avait cette constante récurrente parmi les membres de ce clan très fier.

Tu n'avais pas tout entendu, mais cela était une affaire de lait chaud qui aurait du être froid... Il aurait simplement pu attendre que celui-ci se refroidisse, vu le prix du verre de lait, celui-ci était presque donné. Ses gouts de luxe n'étant pas de ceux de la gérante, celle-ci menaçait de faire quelque chose de bien embêtant pour lui faire comprendre qu'on ne la gênait pas la Mireille. Soupirant, tu avais bien compris que si les nerfs s'échauffaient davantage, cela avoir un impact négatif sur cet instant qui devait être un repas pour le corps et l'esprit.

D'une manière alors des plus naturels, tu te levas de nouveau et tu vint à poser la main sur l'épaule de la gérante qui était sortie de sa cuisine, carafe de lait à la main. Tu pouvais voir les filets de vapeur s'échappaient de celui-ci, indiquant qu'il était bouillonnant. Voulait-elle lui lancer au visage ? Entre les clients outrés et les fidèles de l'établissement, il y avait de quoi déclencher une guerre publique. Elle te fixa alors avec cet air arrogant et aveugle de toute logique. D'un ton plat et froid, tu vins à engager en première la discussion.

- Votre colère est justifiée mais je vous déconseille ce genre de représailles. Vous vendez la tradition et la bonne humeur sur votre enseigne, il serait dommage d'entacher la réputation du restaurant qui porte votre nom à cause d'un simple client n'est-ce pas ? Je vous conseille de vous calmer et de réfléchir par la suite. Je suis certaine que votre cuisine vaille la peine que l'on se retienne de tout faire capoter.


Tu le disais avec tant de fermeté que chacun de tes mots paraissaient être une lance plantée directement dans sa boite crânienne. Tu avais su faire raisonner une personne à l'instinct bestiale prédominant. Par ailleurs, tu pouvais sentir la crispation dans ses muscles disparaitre et un léger apaisement venir après la réflexion que tu venais de lui imposer. Elle te regarda, avec beaucoup moins de haine que précédemment et se contenta de revenir dans sa cuisine. Tu venais d'empêcher une bataille sanglante de ce produire, et pourtant, tu n'en tirais aucune fierté, aucune émotion.

Tu pouvais sentir tout les regards des clients pointés sur toi. Ne répondant pas à leurs appels, tu te contentas de revenir à la table qui était initialement la tienne sans chercher quoi que ce soit de la part du Kaguya que tu avais sauvé d'une douche bouillante.

Tu voulais simplement pouvoir manger un bon repas et te prélasser sur l'air sirupeux qui passait au fond, accompagné des rires gras des buveurs habitués à la Mireille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kaguya Hatanabe
Informations
Grade : Genin
Messages : 49
Rang : C+

Juste un verre de lait [Yu & libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Juste un verre de lait [Yu & libre] Juste un verre de lait [Yu & libre] EmptyLun 20 Mar 2017 - 22:57

Ah Mireille, sacrée Mireille. Elle avait le sang chaud ma parole ! Mais comprenez moi... Du lait chaud bon sang ! Du lait chaud !

Hatanabe attendait patiemment à sa table que cette bonne vieille Mireille lui rapporte son lait froid. Il se sentait scruté par toute la pièce après son altercation houleuse avec la patronne. Et si elle revenait de sa cuisine pour le foutre dehors à coup de rouleau à pâtisserie dans les parties intimes ? C'était une possibilité que le Kaguya redoutait. Lorsqu'elle fût revenue de sa cuisine, carafe de lait à la main, une jeune femme aux cheveux noirs vint vers elle. La jeune femme se déplaçait avec une démarche gracieuse et possédait une silhouette fort élégante. Un vrai plaisir pour les yeux d'Hatanabe qui l'avait tout de suite remarqué, même si celui-ci restait de marbre vu de l'extérieur. Il la vit poser sa main sur l'épaule de la patronne tout en lui glissant quelques mots à l'oreille. Malheureusement le Kaguya n'avait rien entendu de ce qui se disait devant les cuisines. Puis, l'instant d'après, Mireille fit demi-tour en emportant le lait avec elle. Pourquoi diable ne lui avait-elle pas enfin donné son lait ? Au même moment la jeune femme retourna à sa place comme si de rien n'était. Dans quel étrange établissement Hatanabe était-il tombé. Il allait devoir patienter une fois de plus. Son ventre commençait à gargouiller, il agitait ses jambes de nervosité. Et pendant ce temps la demoiselle aux cheveux noirs mangeait son plat tranquillement. Elle devait certainement être dans les petits papiers de la patronne pour s'adresser à elle comme ça sans recevoir de juron en retour. Pensant que cette jeune femme avait dit à la très chère Mireille de ne pas lui apporter son lait, Hatanabe s'empressa de quitter sa table pour aller en toucher deux mots à la m'zelle en question. Il s'installa sur la chaise lui faisant face et la fixa quelques secondes droit dans les yeux avant de lui adresser la parole.

- Pourquoi lui avez-vous dit de ramener mon lait dans les cuisines ?
dit-il sobrement. Non pas que je vous en veuille, mais quand même. Comprenez-moi. Un verre de lait froid, c'est tout ce que je demande. C'est pas la mer à boire.

A ce moment-là, la patronne sortit de sa cuisine avec une carafe de lait. Voyant que le jeune homme aux cheveux cendrés n'était plus à sa place, elle balaya la salle d'un rapide coup d’œil avant de le voir à la table de la demoiselle qui l'avait dissuader de faire une bêtise. Mireille marchait d'un pas rapide et décidé vers leur table, et posa violemment la carafe de lait froide devant le Kaguya. Suffisamment fort pour que la table se mette à trembler. Elle fixa le Kaguya d'un regard noir avant de retourner vers sa cuisine. Ce n'est qu'à partir d'ici qu'Hatanabe comprit qu'il y avait eu un quiproquo.

- Hum hum, désolé mademoiselle
, lâcha-t-il après quelques raclements de gorge. On dirait bien qu'il y a eu un malentendu. Si je peux faire quoi que ce soit pour vous, histoire de me faire pardonner...

Hatanabe avait beau ne pas se trouver dans une situation confortable, il affichait une certaine assurance tout en arborant son habituel visage naturellement dépourvu d'expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Kosobayui Yu
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 403
Rang : A

Juste un verre de lait [Yu & libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Juste un verre de lait [Yu & libre] Juste un verre de lait [Yu & libre] EmptyMar 21 Mar 2017 - 0:24

Ennuyée...

L'homme en question, que tu venais de sauver d'une scène potentiellement très gênante était venu pour récupérer ce qu'il pensait être une juste rétribution. Il t'avait fixé longuement dans le regard avant de daigner parler en premier. Tu n'avais pas spécialement envie d'engager une conversation avec lui puisque tu étais entrain de savourer le plat délicat que t'avais apporté la gérante. Néanmoins, même en n'ayant rien à faire en particulier, tu n'aurais pas voulu discuter avec lui. Tu n'étais pas du genre à être ouverte à la parole à vrai dire...

Il y tenait à son verre de lait froid... Il n'avait même pas eu la patience d'attendre que la Mireille vienne lui donner son précieux. Non, il était venu vers toi, se plaindre au lieu de tenter de régler la situation par lui même. Tu avais l'impression d'être sa mère l'espace d'un instant, bien que tu ne savais pas vraiment ce qu'était être une mère... En tout cas, il commençait très vite à te gâcher ton repas, ce qui se transcrit chez toi par un simple haussement de sourcil.

Heureusement, la situation se dénoua d'elle même puisque la gérante était arrivée bien vite vers lui pour lui donner la fameuse carafe rempli du fameux nectar... Tu soupirais, maintenant qu'il avait son dû, tu espérais ne pas avoir à te le coltiner davantage. Déjà que tu avais repéré ses précédents écarts de conduite en calmant une véritable chaudière, à l'image de Mireille... Tu voulais toi aussi, simplement manger et partir d'ici...

Après avoir réclamé son dû, désormais il t'embêtait pour se racheter. Il n'aurait pas pu faire comme tout à sa place ? Se rassoir dans un silence gênant et comprendre qu'il avait fait une grosse bourbe et que l'oubli était le mieux pour lui... Tu soupirais intérieurement, l'ignorer n'aurait fait qu'attiser un feu qui menaçait de reprendre à chaque instant. Et l'envoyer boulet n'aurait en rien arrangé les choses. Alors tu te contentas de redresser ton regard vers le sien pour lui répondre :

- J'ai simplement agi pour le mieux. A ce train là, tu aurais déclenché une véritable bataille ici... Sans compter que tu te serais fait ébouillanter par une dame au caractère bien trempé...


Tu parlais avec ce ton glacial et calme comme toujours. Tu n'affichais aucune émotion, que cela soit de la joie de l'énervement. Rien... Juste un faciès inamovible, qui tendait à se replonger dans son repas. Néanmoins, tu continuas, s'il voulait vraiment se racheter, il y avait bien moyen de lui trouver quelque chose.

- Tu n'as qu'à me payer mon repas si tu souhaites vraiment te racheter.


Tu étais du genre à faire des économies mais, loin de ta famille ou de ton clan, tu subissais le fardeau d'une pauvreté parfois écrasante. Te faire payer de temps à temps des repas ne pouvaient qu'alléger cette peine. Autant faire d'une pierre deux coups...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kaguya Hatanabe
Informations
Grade : Genin
Messages : 49
Rang : C+

Juste un verre de lait [Yu & libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Juste un verre de lait [Yu & libre] Juste un verre de lait [Yu & libre] EmptyMar 21 Mar 2017 - 17:58


C'est vrai, je me sentais coupable. Non pas de m'être emporté avec la patronne, non non... Elle était l'unique responsable de cette situation. En revanche, je culpabilisais de m'en être pris à cette jeune femme. Oh certes ce n'était pas bien grave, mais je me sentais tout de même dans l'obligation de me faire pardonner.

Avoir accusé à tort cette pauvre fille n'était certainement pas le meilleur moyen d'entamer une conversation avec elle, bien au contraire. Mais Hatanabe tenta quand même le coup, faut dire aussi qu'il pouvait difficilement faire pire par la suite. Puis bon, elle lui avait rendu un fier service en empêchant la vieille de lui balancer du lait bouillant en pleine tronche. C'est qu'elle ne devait pas être si méchante. Son visage ne laissait transparaître aucune émotion, de quoi rappeler à Hatanabe sa propre personne. En quelque sorte, faire face à une personne inexpressive comme lui le rassurait d'une certaine manière. Ayant enfin obtenu ce qu'il attendait depuis de longues minutes, il se servit de son lait dans un verre et le bût pendant que son interlocutrice lui parlait. Elle avait beau être froide et dénuée d'émotion, elle avait quand même pris la peine de le tutoyer. Il buvait ses paroles - sans mauvais jeu de mots - et elle lui proposa de payer son repas en guise de rédemption. Pourquoi pas.

*Je roule pas sur l'or en ce moment, mais bon... soit.*
- D'accord, je m'occuperai de la note, dit-il après avoir reposé son verre.

Il se resservit un verre de lait et l'engloutit la seconde d'après. Quitte à payer le repas de la demoiselle, autant commander de quoi manger avec elle. Mireille venait de servir les clients de la table d'à côté, c'était l'occasion ou jamais pour Hatanabe de prendre le risque de l’interpeller.

- Excusez-moi... est-ce que je pourrais avoir des cacahuètes ?

- Ici on sert les cacahuètes avant vingt-et-une heure trente, pas après...

C'est peut-être difficile à croire, mais Mireille se faisait de plus en plus sèche au fil de ses interventions. Hatanabe prit la peine de jeter un coup d’œil à l'horloge au-dessus du comptoir, celle-ci indiquait vingt-et-une heure trente pile. Dommage. En temps normal le Kaguya aurait très certainement pesté jusqu'à l'obtention de son dû, mais en présence d'une jeune demoiselle à sa table, il sût s'abstenir. Du moins, pour cette fois.

- Hum d'accord... Dans ce cas je prendrais la même chose que la demoiselle, déclara-t-il tout en zieutant le plat de la jeune femme. Sans même dire un mot, la gérante leva les yeux au ciel et reprit le chemin de sa cuisine.

- Pas commode la Mireille... chuchota-t-il. Pardonne-moi j'ai oublié de me présenter. Kaguya Hatanabe, enchanté. Il lui tendit la main, en attendant qu'elle fasse de même pour la lui serrer. S'il était jusque-là inexpressif, il commençait à esquisser un léger sourire tout en s'adressant à son interlocutrice. Qu'as-tu pris de bon à manger ? Tu viens souvent ici ?

La situation semblait enfin débloquée pour Hatanabe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Kosobayui Yu
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 403
Rang : A

Juste un verre de lait [Yu & libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Juste un verre de lait [Yu & libre] Juste un verre de lait [Yu & libre] EmptyJeu 23 Mar 2017 - 21:47

Intriguée...

Tu aurais voulu pouvoir savourer ce plat toute seule, sans avoir à te coltiner pareil trouble fête, mais à défaut de cela, tu venais de récupérer un repas gratuit. D'un point de vu purement théorique, tu t'en étais bien sortie en quelque sorte... Néanmoins, tu n'étais pas très encline à fraterniser avec un inconnu. Même avec ta famille, tu avais un certain mal à soutenir une conversation sans que cela ne t'ennuie ou que tu blesses autrui. Ta capacité à dire sèchement ce que tu voulais dire, sans crainte de l'autre ou gène vis à vis de lui, n'était pas forcément des plus plaisantes pour eux.

Mais bon... Pas comme si cela t'ennuyais plus que cela d'être seule... Au contraire même...

Enfin... Là n'était plus la question, celui que tu avais désigné comme Kaguya se présenta sous ce même nom. Tu ne savais pas si cela était un bien ou mal que tu puisses discerner tout les membres de ce clan par leur simple comportement. Ils gagnaient à savoir être plus tempérés et moins bruyant dans leurs manières d'agir. Enfin... Ce n'était pas comme si tu pouvais juger la manière de vivre en société des autres... Surtout toi... Tu n'étais guère plus douée à la tâche.

Finalement, après un énième refus de la dirigeante qui n'osait plus passer à la violence à cause de ta présence, il en vint à commander la même chose que toi. Tu te doutais certainement que son plait allait être bien pire que le tiens. Elle l'avait fait pour te contenter, pour te fidéliser afin que tu reviennes manger chez elle. Tu avais commandé la spécialité du chef après tout. Néanmoins lui... Sa présence n'était semblait-il pas voulue.

- J'ai commandé la spécialité du chef... De ce que j'ai pu en gouter, c'est un assortiment de viande trempé dans un jus assez savoureux. Et avec le tout, il y a un accompagnement de légume. Assez rustique comme plat mais ça a bon goût. Je ne suis jamais venue ici auparavant, c'est bien la première fois que je met un pied dans ce restaurant.


Après avoir répondu à sa question, tu repris ta dégustation. Finalement, devant son attitude un peu gênée et face à un plat qui se faisait attendre à son égard, tu décidas de l'aider un peu. Après tout, il ne devait pas s'enfuir avant d'avoir payé ton addition.

- Je me présente, Kosobayui Yu. Mon clan n'est pas aussi... connu que le tiens mais c'est volontaire de leur part. Si j'en déduis ton attitude et celle de la gérante, c'est toi aussi ta première fois ? Il ne faut pas lui en vouloir, tout n'est que compréhension. Elle n'a rien à gagner d'un client qui demande simplement du lait alors qu'il n'a jamais mangé ici auparavant. D'autant plus que la fin de journée arrivant, elle doit être sur les nerfs. Je lui ai simplement fait comprendre que vis à vis de la clientèle et de sa réputation au sein de Kiri, elle n'avait pas intérêt à agir de la sorte avec toi. Bien qu’apparemment, je ne l'ai raisonné que partiellement.


Arquant un sourcil, tu pouvais voir la Mireille sortir de la cuisine avec le plat du Kaguya à la main. Celle-ci affichait toujours son air ronchon avant de poser sa commande d'un grand fracas sur la table. Voyant que cela t'avais perturbé aussi en retour, elle s'excuse du mieux qu'elle put avant de repartir remplir son service. Cette femme était d'une facilité à cerner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kaguya Hatanabe
Informations
Grade : Genin
Messages : 49
Rang : C+

Juste un verre de lait [Yu & libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Juste un verre de lait [Yu & libre] Juste un verre de lait [Yu & libre] EmptySam 25 Mar 2017 - 23:41


*La spécialité du chef, hein... J'espère juste que ce fameux chef ne s'appelle pas Mireille.*

Mireille faisait donc des assortiments de viandes sa spécialité. Et bien pourquoi pas, ça tombait bien, Hatanabe adore la viande. Par contre les légumes... ce n'était pas trop sa tasse de thé, il n'en mangeait jamais. Reste à savoir s'il allait se forcer à déguster les légumes de Mireille, juste pour cette fois. La jeune femme lui avoua qu'elle venait dans ce restaurant pour la première fois, ce qui surpris notre jeune Kaguya. Elle semblait pourtant bien familière avec la propriétaire des lieux, contrairement à lui. Kosobayui Yu, c'était son nom. D'après ses dires elle faisait partie d'un clan ninja, néanmoins Hatanabe n'en avait jamais entendu parler. Yu continua en défendant d'une certaine manière la gérante, mais le Kaguya restait fixé sur ce qu'elle lui avait avoué précédemment. Pendant ce temps, cette chère Mireille sortit de sa cuisine et déposa violemment le plat de son nouvel ami sur leur table. Le jeune homme ne lui prêtait même plus la moindre attention.

- Allons bon, toi aussi tu fais partie d'un clan shinobi ? Je n'ai pourtant jamais entendu ce nom auparavant. Quelle est votre spécialité - si je peux me permettre d'être indiscret ?


Observant son repas avec une certaine prudence, Hatanabe redoutait d'y trouver une mauvaise surprise. Il prit ses couverts afin d'inspecter son assiette de fond en comble. Qui sait, la Mireille aurait très bien pu glisser un petit cafard sous une feuille de salade. C'était bien son genre. Cependant il n'en vit rien. Attaquant son repas, il découpa tranquillement un morceau de viande et le glissa subrepticement dans sa cavité buccale. Il mastiqua le tout quelques secondes avant de s'arrêter net.

- Un cheveu... soupira-t-il en retirant le filament de sa bouche. Enfin, j'espère que c'est un cheveu. La garce...

Le Kaguya préférait ne pas évoquer la possibilité que ce qu'il avait défini comme un cheveu pouvait être en vérité un poil. Et mieux vaut ne pas non plus s'éterniser sur l'éventuelle provenance de ce poil, ce serait vraiment malsain et terriblement déplacé alors que nos deux compères sont actuellement en plein repas. D'un haussement de sourcils, il se débarrassa de ce cheveu - ou poil, pour les plus hardis - en le lâchant vers le sol, bras le plus tendu possible.

- Puisque tu fais partie d'un clan shinobi je suppose que tu es une ninja de Kiri toi aussi, continua-t-il comme si de rien n'était. Ça fait longtemps que tu es au village ?

Il reprit alors la dégustation de son plat. D'ailleurs la viande n'était pas si mal, Mireille avait beau ne pas être la plus tendre des restauratrices, sa nourriture était fort savoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Kosobayui Yu
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 403
Rang : A

Juste un verre de lait [Yu & libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Juste un verre de lait [Yu & libre] Juste un verre de lait [Yu & libre] EmptyDim 26 Mar 2017 - 0:07

Exaspérée...

Ton nom n'était pas connu, une chance pour toi en réalité mais que tu considérais parfois comme un malheur. Pas comme si tu aimais l'idée d'avoir un peu de renommée, mais cette même rengaine que le destin t'affligeait à chaque fois que déclinais ton identité commençait à vraiment meurtrir tes oreilles. Mais tu ne pouvais pas lui en vouloir, il était identique aux autres, ignorant quelque chose que peu connaissent. Et puis... Si tu voulais vraiment être reconnue, il valait mieux partir au Shukai que restait à Kiri, mais ce n'était pas quelque chose qui était prévue dans tes plans actuels.

Silencieuse, tu te contentas de le regarder lorsqu'il retira un cheveu de sa bouche. Mireille l'avait elle fait volontairement ? Certainement, mais tu n'étais plus là pour faire l'intermédiaire entre les deux. Tu l'avais fais une fois pour que ton repas puisse se dérouler normalement, mais désormais qu'il était inévitablement perturbé, tu n'avais aucune envie de t'interposer de nouveau. Et le Kaguya était grand, il pouvait gérer ses affaires seul, sans que tu n'avais besoin d'intervenir.

Il voulait en apprendre plus sur toi, sur ton clan comme sur ton passé au sein du village. Il était peut être plus vieux que toi ici, ou peut être pas. Tu n'en savais pas grand chose et tu ne voulais pas vraiment le savoir. Mais tu devais répondre à ton devoir, tant qu'il n'avait pas payé l'addition, tu n'allais pas l'abandonner dans les bras meurtriers d'un silence gênant. Buvant alors l'eau dans ton verre, tu le fixas avant de faire germer de tes mains une plume d'un blanc aussi pur que les cheveux de ton interlocuteur. Lui présentant et la posant ensuite sur la suite, tu lui répondis cette fois-ci avec des mots :

- Moi et mon clan avons le pouvoir de matérialiser et de contrôler les plumes à autre guise, faisant d'elle une sorte d'affinité en quelque sorte. Sur le papier, cela semble seulement pour faire joli mais bon... Là est peut être notre plus grande force. C'est moins clinquant que de faire sortir des os de notre corps, mais après tout, ce n'est pas si mal.


Tu avais ce récent souvenir d'avoir battu un Kaguya de la sorte. Surement un de ses confrères bien que tu ne savais pas comment se passer la relation entre les Kaguya. Te contentant de reprendre une part de ton repas, tu continuas tout en regardant ton interlocuteur dans tes yeux, avec un visage impassible et ce ton toujours aussi monocorde.

- Pour le reste, je dois être ici depuis quelques mois tout au plus. J'ai répondu à la reconstruction de Kiri et à son renouveau. C'est tout. Et toi ?


Pour une personne qui n'aimait pas dialoguer, tu avais l'impression que celui-ci se passait plutôt bien, qu'il rentrait dans la moyenne des dialogues à tendance amicale. Et alors que la discussion allait de bon train, des agitateurs externes vinrent à encore brusquer ton repas. Décidément... Deux hommes s'étaient embrouillés mutuellement, les deux totalement saoul de la boisson de Mireille. Celle-ci par ailleurs avait beau hausser le ton, elle n'arrivait pas à avoir l'autorité nécessaire pour calmer les deux inconnus. Quant à toi, tu n'avais pas l'envie de régler encore un énième soucis. D'autant plus que les deux hommes avaient l'air enclin à une grande violence. T'étant entrainée toute la journée, c'était à peine si ton corps arrivait encore à soutenir ton propre poids pour te raccompagner ensuite chez toi.

Hors de question de tenter quoi que ce soit...

- Si seulement je pouvais manger mon repas tranquillement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kaguya Hatanabe
Informations
Grade : Genin
Messages : 49
Rang : C+

Juste un verre de lait [Yu & libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Juste un verre de lait [Yu & libre] Juste un verre de lait [Yu & libre] EmptyLun 27 Mar 2017 - 2:08


Quand elle m'a annoncé que son clan possède le pouvoir de contrôler les plumes, j'étais en mode « wow wow wow qu'est-ce que c'est que cette connerie ? », j'en revenais pas !

« Matérialiser et contrôler les plumes » avait-elle dit. Fichtre mais quel est donc l'intérêt ? Hatanabe n'en avait pas la moindre idée. Malgré tout il la regardait d'un air captivé, hochant la tête de haut en bas à mesure qu'elle terminait sa phrase. Contrôler les os, d'accord, mais contrôler les plumes ? Est-ce qu'il s'agit là d'un moyen pour ces personnes d'étouffer leurs adversaires en matérialisant des plumes tout autour d'eux ? Étaient-ils prédestinés à devenir membre des forces spéciales de manière à élaborer les pires techniques de torture à base de plumes imaginables ? Du style "Chatouilles Macabres" ? Non vraiment, Hatanabe n'en voyait pas le moindre espèce d'intérêt. Cette Kosobayui avoua ensuite n'être arrivé à Kiri qu'il y a quelques mois seulement. Comme notre Kaguya, en somme.

- Hum oui pareil, je suis arrivé ici il y a quelques mois, dit-il en toussotant. Le contrôle des plumes... continua-t-il, dubitatif. Je n'en avais jamais entendu parler... En quoi des plumes vous aident-elles à combattre ?

Il continuait de réfléchir à cet étrange pouvoir des plumes tout en dégustant son repas. Nul doute qu'il y penserait jusqu'au lendemain matin si son interlocutrice ne lui exposait pas clairement ses stratégies de combat. C'était typiquement le genre de chose qui pouvait faire cogiter Hatanabe toute la nuit, passant des heures à rêvasser sur tout un tas de situation en rapport avec lesdites plumes. Alors qu'il se laissait déjà transporter par d'absurdes rêveries, il n'entendit ni ne vit les deux poivrots qui s'agitaient à leur table, non loin de nos deux shinobi. Evidemment en bons poivrots qu'ils sont, ils étaient déjà complètement imbibés d'alcool. Les deux compères ne cessèrent de hausser le ton. Même Mireille ne parvint pas à se mettre à leur niveau, c'est dire ! Mais ce cher Hatanabe était à ce moment totalement déconnecté du monde réel, perdu dans ses pensées.

*... Ok pour cette technique... Alors du coup les plumes pousseraient sur le corps de leurs adversaires, ce qui provoquerait des mutations génétiques chez ces pauvres gars qui n'auraient aucune alternative et se transformeraient inévitablement en bipède à plumes... Dans ce cas est-ce que le génome des victimes aurait un impact sur cette métamorphose, certaines personnes seraient-elles prédestinées à devenir une poule alors que d'autres se changeraient en autruche ? Tant que j'y suis, est-ce qu'il y aurait un moyen de rendre cette métamorphose permanente ? Oh oui aucun doute là-dessus, je devrais peut-être lui demander de me transformer en galinette cendrée...*

Ce doux rêveur n'avait pas encore terminé son analyse que les deux ivrognes mirent fin à ses songeries - pour l'instant. En effet les deux hommes commencèrent à se battre - à vrai dire ils avaient déjà démarré depuis quelques minutes - et l'un deux avait poussé l'autre jusqu'à rentrer dans la chaise du Kaguya, qui leur faisait dos. Le pauvre Hatanabe tomba à la renverse en guise de dur retour à la réalité. Inutile de vous préciser qu'il détestait être ainsi sorti de ses rêveries. Alors qu'il se relevait en étant passablement énervé, l'un des ivrognes prit notre Hatanabe national pour cible. Le prenant pour son acolyte, il lui décocha un violent coup de coude dans la mâchoire. Hatanabe tomba à la renverse pour la seconde fois.

Cette fois, c'était trop. Bien que légèrement sonné par ce soûlaud, le Kaguya se redressa, déploya de petits os aiguisés hors de son poing et de ses phalanges, et attrapa le premier individu par le col avant de lui envoyer un coup de poing d'une violence inouïe sur son visage. Des gouttes de sang furent projetées sur plusieurs mètres autour de la scène, le poivrot en question s'écroula sur le sol, disons-le clairement - et pardonnez mon langage - comme une merde. Oui, une pauvre merde. Le deuxième larron avait assisté à la scène bouche bée. Complètement désarçonné, Hatanabe le chassa hors de l'établissement à coups de pieds au c..., euuh au niveau de l'arrière-train, emportant le corps inanimé de son compère sous le bras pour le jeter en dehors du restaurant. Un large sourire naquit sur le visage d'Hatanabe et, se retournant vers l'ensemble de la salle, il posa ses mains sur ses hanches, arborant une pose digne des plus grands héros de notre temps. La salle entière l'acclamait, Hatanabe exultait, il retourna à sa place lentement sous l'ovation du restaurant tout entier.

- Merci, merci... Oh arrêtez, ce n'est rien... il ricanait fièrement tout en se dirigeant vers sa chaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Kosobayui Yu
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 403
Rang : A

Juste un verre de lait [Yu & libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Juste un verre de lait [Yu & libre] Juste un verre de lait [Yu & libre] EmptyMar 28 Mar 2017 - 0:14

Décontenancée...

Il paraissait être un gamin à qui te venais de révéler un très grand secret. Son ignorance le poussait à se questionner sur comment tu pouvais faire un usage suffisamment conséquent de ton pouvoir qui paraissait sur le papier, bien futile. Tu n'en daignais pas répondre directement à ses attentes, tu n'étais pas là pour faire l'apologie de ton clan ou même de tes capacités. Il était libre de s'imaginer ce qu'il voulait sur ta force, ton utilité. D'ailleurs, il n'avait pas manqué de le faire puisqu'il paraissait déjà plongé dans ses pensées en faisant abstraction de tout élément extérieur. Savait-il faire plus d'une chose à la fois ?

A en croire son état actuel... Non.

Soupirant intérieurement, tu pouvais toujours la situation dégénérée tandis que les deux compères saouls commençaient à se montrer toujours plus agressifs l'un envers l'autre. Un véritable pugilat allait se faire et tu ne comptais pas être toujours ici lorsqu'il allait éclater. Le Kaguya par ailleurs était toujours plongé dans ses réflexions apparemment intenses sur tes capacités. Tu ne cherchais même pas à savoir ce qu'il pensait au fond, tu n'en avais rien à faire. Tu étais simplement exaspérée par le fait qu'il avait mit en ignoré le reste de son environnement.

Et puisqu'il ne semblait alors plus de bonne compagnie, tu n'allais alors avoir aucun regret à le laisser dans sa rétrospection personnelle. Finissant ton assiette, son contenu était bien trop précieux pour que tu lui fasses l'affront de ne pas l'apprécier jusqu'au bout. Posant quelques pièces sur la table, tu t’apprêtais à partir quand soudain, le Kaguya eut une illumination qui n'était cela dit pas des plus lumineuses... N'ayant rien d'autre à faire apparemment, il se mêla à la mêlée et intervint de manière bien trop brutale pour séparer les deux hommes.

Etait-il conscient qu'avoir fait ce qu'il venait de faire revenait à les avoir laisser se battre entre eux tout simplement ? Apparemment pas, et personne ne l'était d'ailleurs. Ils l'applaudissaient comme s'il avait été le messie de l'auberge. Soit... Tu n'allais pas être pour contempler sa fausse grandeur trop longtemps puisque tu passais déjà le seuil de la porte en ayant bien fait attention de poser le payement sur la table. Tu n'étais pas encore aussi désespérée pour te laisser payer un repas de la sorte finalement...

Tu pouvais encore entendre les acclamations alors que tu te retrouvais en dehors de l'établissement. Il devait certainement ne pas encore avoir remarqué ton absence, bien trop occupé à recevoir des éloges éphémères...

Quelque chose te disait que tu allais avoir encore à faire à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kaguya Hatanabe
Informations
Grade : Genin
Messages : 49
Rang : C+

Juste un verre de lait [Yu & libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Juste un verre de lait [Yu & libre] Juste un verre de lait [Yu & libre] EmptyVen 31 Mar 2017 - 14:26


Alors que le Kaguya revenait vers sa place large sourire aux lèvres, sous un tonnerre d'applaudissements, il put voir à sa grande surprise que la demoiselle avec qui il partageait son repas s'en était allé. Elle avait l'occasion de dîner en tête à tête avec le héros du quartier, mais au lieu de ça elle a préféré s'enfuir discrètement. Pourquoi ? Toutes les personnes présentes dans le restaurant l'ovationnaient, excepté l'unique jeune femme à qui il accordait de l'importance. Elle avait néanmoins prit soin de laisser le paiement de son repas sur la table. Encore pire que si elle était partie sans payer ! Je veux dire, qu'elle s'en aille sans payer... pourquoi pas ? Elle aurait peut-être eu honte de se laisser acheter... Mais quitter le restaurant en payant. Non vraiment, c'est qu'elle ne voulait pas restait une seconde de plus en présence du Kaguya. Du moins c'est ce qu'il pensait.

Dès qu'il comprit qu'elle avait quitté le restaurant, son sourire se décomposa. Hatanabe restait debout à côté de sa table le temps de finir ce qui lui restait de lait, il ne prit même pas la peine de finir son assiette. Se dirigeant vers le comptoir pour régler sa note, même Mireille le remercia d'avoir foutu ces ivrognes dehors. Peu réceptif à ses félicitations, Hatanabe se contenta de lui donner son argent avant de quitter le restaurant. L'air dépité, il déambulait de nouveau dans les rues du village. Rentrer directement chez lui, ou marcher tranquillement à la nuit tombée pour se changer les idées ? Cruel dilemme pour notre jeune shinobi. Finalement il décida d'opter pour la seconde proposition, errant une fois de plus tel un loup solitaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Juste un verre de lait [Yu & libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: Juste un verre de lait [Yu & libre] Juste un verre de lait [Yu & libre] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Juste un verre de lait [Yu & libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-