N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Passer le temps [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Kosobayui Yu
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 403
Rang : A

Passer le temps [Solo]  Empty
Message(#) Sujet: Passer le temps [Solo] Passer le temps [Solo]  EmptyMer 1 Mar 2017 - 0:31

Calme...

Le temps avait été clément pour une fois... Presque trop à tes yeux... Tu n'aimais pas qu'une journée s'enchaine de la manière des plus agréables. Cela était le meilleur pour qu'elle puisse être gâchée par un évènement tiers... Ainsi tu soupirais, tentant de te perdre dans la foule grouillante de Kiri ragaillardit par cette météo. Tu n'avais rien à faire dans ce village hormis contempler le décor que tu n'avais que trop vu. Tu avais toujours cette volonté de servir ton pays mais, tu étais mise sous la touche, en attendant que l'on te trouve un vrai poste à te faire occuper.

Et cela était pour toi semblable à une attente interminable. Tu avais abandonné la tranquillité de ton logis, ta famille pour t'engager en tant que soldat ici. Et maintenant l'académie faites, tu étais laissée à toi même, en patientant que le destin décide à te tendre les bras. Las était ta vie ces dernières semaines...

Alors tu avais tenté de t'absoudre de ton sort en quittant ton domicile. Tu avais cette facilité à te faire petite, à ne pas te faire remarquer, à te perdre dans le décor afin de ne jamais dénoter. Peut être étais-ce dû à cette façade rigide manquant d'expression que tu prônais comme unique faciès. Ou encore à ton pas léger qui ne faisait jamais gémir le sol à chaque instant. Tu ne pouvais en prétendre du reste des gens. Tu n'arrivais pas à te donner à cette insouciance qui semblait ravir leur journée actuelle. Tu soupirais encore une fois...

Las...

Mais ce n'était pas comme si tu pouvais modifier ta façon d'être. Tu avais déjà outrepassé cette phase d'ouverture d'esprit afin de te perdre sur une voie unique de pensée. Il était trop tard, maintenant ne restait plus que ta capacité à t'adapter à cette mixité sociale imposée. Finalement, durant cette réflexion qui t'aurait paru éternel et cette lassitude qui elle l'était réellement, tu vins à trouver une place sur un banc en face des différents terrains d'entrainements.

On ne t'avait pas remarqué, ils avaient bien des choses à faire que de se soucier d'une vulgaire fille inspectant les lieux. Puis, ton gosier t'était toujours aussi inutile puis-qu’aucun mot ne sortait de celui-ci. Cette situation te plaisait, tu n'avais pas besoin de devoir improviser quelques politesses pour ne pas paraitre des plus exécrables. Et cette vision tranquille de personne s'acharnant à la tâche te permettait d'avoir un diaporama visuel bien différent du mur de ta chambre. Celui que tu n'avais eu de cesse de regarder en attendant que quelqu'un frappe à ta porte pour t'envoyer en mission, te donner une directive inhérente à ton travail.

En face de toi, se profilait une multitude de personnage différent. Du plus âgé au plus jeune. Étonnamment, ce n'était pas forcément celui qui paraissait le plus expérimenté qui l'était en réalité. Le monde des shinobis, un monde plein de chimère échappant parfois à la logique du monde des humains. Un citoyen normal n'aurait pas pu trouver cette situation cohérente. Pour toi, cela ne te faisait ni chaud ni froid...

Ce n'était pas la première fois... Toi même tu étais bien plus faible que des enfants bien plus jeunes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Kosobayui Yu
Informations
Grade : Chuunin
Messages : 403
Rang : A

Passer le temps [Solo]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Passer le temps [Solo] Passer le temps [Solo]  EmptyDim 12 Mar 2017 - 4:01

Longtemps...

Longtemps, tu étais restée assise, avec ce regard affuté contemplant alors toutes les démonstrations parfois hasardeuses des autres shinobis de Kiri bien plus travailleurs que tu ne pouvais l'être. La sueur suintait de chacun de leurs pores, et toi, tu restais là, paisiblement, à attendre que le temps où que la divine illumination ne te touche de sa grâce. Ces instants passés en tant que simple spectatrice furent bien plus agréables que ceux que tu pouvais vivre dans ton petit appartement étriqué. Tu pouvais au moins respirer de l'air frais, entendre des gens communiquer même si leurs mots ne t'étaient pas destinés. Bien que tu semblais vouloir le cacher en permanence, tu aimais bien cette candeur, cette chaleur qui émanait de chacun d'entre eux. Cela te permettait de te sentir moins seule, de manière éphémère mais bien présente.

Tu les enviais parfois, jamais trop longtemps, juste pendant quelques instants. Ils avaient cette capacité de rire, de vivre et d'exister sans penser déjà à comment ils pouvaient reculer en cas de problème. L'insouciance ne t'avait jamais porté dans ces bras. Une maturité précoce ne valait pas mieux que l'immaturité. Tu pouvais le certifier par expérience désormais. Mais, tu ne restais pas longtemps sur cette vérité, tu avais rapidement changé de préoccupation.

En les regardant s'entrainer de la sorte, cela te donnait envie de faire de même.

C'était peut être ce que tu étais venue chercher. De la motivation pour engrainer le moteur quelque peu rouillé qui sommeillait en toi. Mais toi qui avais été toujours autodidacte avait poussé au plus loin ses propres capacités. Ton imaginaire limité ne pouvait te donner éternellement un moyen de te dépasser. Et tu ne voulais pas désespérément faire des efforts dans le vide, par souci de préservation.

L'être humain n'était pas fait pour s'épuiser en permanence. Il avait besoin de se reposer sur ses acquis de temps à autre afin de ne pas consommer trop vite ses forces. La vie était une denrée rare, qui s'épuisait à chaque instant. Et dès que tu t'entrainais, tu la consommais encore plus en te faisant souffrir, toi et ton corps. D'une manière ou d'une autre, tu avais compris que ne rien faire était encore le meilleur moyen de se préserver d'une mort rapide. Mais en contrepartie, tu ne pouvais pas pleinement protéger tes engagements si tu restais là à ne rien faire.

Alors tu avais choisi ce parti, d'être motivée uniquement quand tu savais où aller. De te dépasser seulement lorsque tu étais persuadée d'avoir un retour équivalent à la clé. Tout cela afin de maximiser tes chances de vivre comme tu le souhaitais.

Tu aurais tué pour avoir un entraineur. Quelqu'un pour trancher ta manière de penser. Pour te faire comprendre que ta manière de réfléchir n'était pas la bonne solution. Pour te rendre plus forte que ce que tu étais capable de faire avec toi même en cet instant.

Mais bon... Alors que tu te levais de ton banc... Tu étais de toute manière résignée à être touchée par ce genre de destin... Bien que tu ne savais pas encore que quelques jours plus tard, ta vie allait prendre un tout autre tournant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Passer le temps [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-