N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Inuzuka Kuroba
Informations
Grade : Genin
Messages : 258
Rang : B

Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Empty
Message(#) Sujet: Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] EmptyJeu 16 Fév 2017 - 0:01

WANTED adversaire:
 

Aujourd’hui était un jour de pluie, du moins on l’aurait pensé, jusqu’à ce que le soleil ne montre le bout de son nez à travers la vitre de la chambre (qui faisait aussi office de salon) du jeune Oyama. Réveillé depuis bien deux heures, à l’aurore comme à son habitude, il avait déjà fait son footing du matin accompagné de son fidèle lynx, puis des étirements, avant de se poser dix minutes et d’enfin prendre une douche. Il n’avait petit déjeuné qu’après celle-ci. Une pomme juteuse et quelques biscuits aux céréales avec de gros verres d’eau. C’est que jamais il n’avait vraiment aimé le café ou le thé pour en boire chaque matin. De l’eau simple, mais fraîche, lui suffisait.
Depuis qu’il avait fait tout ça, l’homme aux instincts de félin roupillait sur son lit avant d’être justement réveillé par les rayons du soleil qui se pointèrent sur son visage. La chaleur était agréable et elle l’extirpa de son état somnolent et moitié conscient petit à petit.

« … »

Kumi, jeune lynx, avait observé que son maître sortait du sommeil. Il termina l’observation en silence, tout en sachant déjà ce qu’il voulait faire. Furtivement, il grimpa lui aussi sur le lit et posa une patte sur l’épaule du rouquin comme pour le réveiller. Une manière comme une autre d’accélérer le processus. Alors Oyama finit par dire quelque chose à voix basse.

« Oui Kumi je sais… je me lève. »

Encore des ronronnements, leur cadence était plus rapide cette fois, comme pour montrer l’excitation et la joie que le gros félin ressentait.
Ayant obtenu un jour de tranquillité pour se reposer, le Dôbutsu ne travaillait pas aujourd’hui. Il était donc normal qu’il veuille en profiter en roupillant de la sorte. Surtout que le plus drôle était que Kumi vienne le réveiller alors que d’habitude celui-ci passait son temps à dormir quand il se trouvait à l’appartement. Un félin fidèle à lui-même. Méprenez vous tout de même, ce n’était pas un simple félin d’intérieur. Kumi était un lynx né dans la nature et il en avait aussi toutes les caractéristiques. Caractère, instinct, réflexes, sens, et bestialité pour ne citer que ceux-là. C’était véritablement un chasseur, en même temps qu’il jouait au gros chat avec son maître qu’il connaissait depuis toujours. Leur lien était vrai.

La problématique du jour était la suivante : Que faire quand on ne travaille pas ? Là était la question ! Sans parler du fait que le village Kiri manquait cruellement de shinobis gradés et que pour cette raison Oyama n’avait toujours pas de sensei ni d’équipe. Mais ce n’était pas bien grave. Oyama se débrouillait, en général on le greffait à d’autres équipes de toutes sortes pour accomplir des missions de routine, et il remplissait ainsi son devoir de shinobi. Il gagnait aussi des sous pour chaque mission effectuée. Il y aussi faisait des connaissances, parfois sympathiques, ou alors sans suite et quelques fois un peu creuses. C’est qu’il fallait y aller pour se faire des amis… ou alors il n’y mettait pas assez du sien, parlait trop peu, observait trop. Trop sauvage peut-être ? Quand on le voyait faire usage de quelques dons sensoriels venus tout droit du félin, cela pouvait paraître bizarre, c’est sûr. Tout cela pour dire que quand bien même il aurait aimé, le jeune Dôbutsu ne possédait pas d’amis et très peu de connaissances ici à Kiri.
Pourtant, en venant à Kiri et en s’enrôlant dans ses forces militaires, il avait cru rompre avec la solitude vécue dans l’archipel et sa nature accueillante mais sans pitié. Tu parles… Pour le moment Kiri n’était pas le royaume des amis en quête d’amis.

Enfin debout et prêt à accomplir plein de choses dans sa journée, Oyama prit ses clés et sortit de chez lui avec son lynx. Ils se dirigèrent ensemble de rue en rue jusqu’à la zone des terrains d’entrainements. Une pancarte avec lui, il avait marqué dessus : « GENIN DISPONIBLE POUR UN COMBAT D’ENTRAÎNEMENT : ) »
Avec un smiley pour paraître sympathique à quiconque le verrait en s’approchant.

« Où se mettre ? » chuchota-t-il pour lui-même.

Il se posta finalement sur un sentier duquel il était possible de choisir entre trois terrains d’entraînement.
L’un s’apparentait à une forêt humide et dense. L’autre à un terrain rocheux avec quelques points d’eau. Le dernier à un terrain des plus basiques avec des obstacles en béton pour faire bien ainsi que des accès vers des égouts abandonnés.
Debout entre tout ça, Oyama affichait sa pancarte pour attirer n’importe quel shinobi qui passerait pas là. Il avait envie de se mesurer à l’inconnu, de s’amuser, et de rencontrer de nouvelles personnes en faisant ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Yukimura Keiji
Informations
Grade : Nukenin de rang A - Musha-daishô
Messages : 802
Rang : A

Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] EmptyMer 1 Mar 2017 - 22:51

Une fois de plus la Natsumi avait passé presque la nuit entière cloitrée dans son petit laboratoire personnel. Une pièce qu’elle avait aménagée par ses propres moyens et attenante à sa propre maison mais dont l'entrée était bien dissimulée car la jeune femme tenait à ne pas ébruiter le fait qu'elle s'était engagée dans une voie pas très catholique. En effet, la samouraï s’attelait discrètement sur des expériences dans le but de mettre au point des armes en plus à ajouter à son artillerie qui présentement se résumait à des armes blanches et essentiellement des sabres.

Les armes qu’elle espérait pouvoir mettre au point étaient bien plus discrètes que des lames mais étaient tout aussi dangereuses voire même bien pires pour certaines. Leur création s’avérait cependant bien assidue mais la jeune femme y consacrait presque tout son temps libre maintenant qu’elle s’était lancée dans ces expériences folles et bien dangereuses pour autrui mais aussi pour elle-même. Celles-ci consistaient à mettre au point des différents types de poisons aux effets variés sauf celui de tuer.

La Natsumi ne tenait pas à ôter la vie via le poison. Question de principe que beaucoup ne comprendraient certainement pas alors qu'elle avait choisi d'exceller dans la médecine offensive mais la samouraï désirait juste utiliser cette arme comme un moyen de capture ou d’entrave aux mouvements de l’adversaire.

Cette nuit encore la Natsumi n'avait dormi que quatre heures mais lorsque le jour se leva, elle n'arrivait plus à fermer l'œil.

Aujourd'hui étant son jour de repos, Mairu pouvait pourtant s'offrir une bonne grasse matinée mais après être restée à fixer le plafond quelques secondes, la jeune femme finit par abandonner son douillet futon. Elle rangea soigneusement ce dernier dans le placard prévu à cet effet avant d'aller prendre une douche, s'habiller puis prendre le petit déjeuner.

Parée pour affronter la journée malgré le peu de sommeil qu'elle avait eu, des pas modérés, la samouraï se dirigea vers l’extérieur. Gouik, son sanglier - qui trainait à l’intérieur de la maison tel un animal de compagnie ordinaire – la suivit tel un chien suivant son maître alors que Iyan, son panda nain, s'était perché sur son épaule gauche.

Décidant d'aller s'entrainer au tir à l'arc, la jeune femme prit la direction du terrain d'entrainement mais sans aucune arme. À la lisière des différents terrains d'entrainement du village, la samouraï tomba sur un jeune garçon qu'elle connaissait déjà pour l'avoir déjà rencontré. La pancarte que le jouvenceau exhibait intrigua la jeune femme qui ne put même pas saluer le genin.

- Tu t'ennuies tant que ça ? Finit par lâcher la samouraï sans la moindre salutation. Je crains qu'aucun genin ne va venir alors je te propose un petit entrainement sympa avec moi ... Qu'en dis-tu ?

La jeune femme attendit la réponse du genin alors que Gouik était allé retourner de la terre un peu plus loin après avoir évité soigneusement l'animal du jeune Dôbutsu. Réponse qui ne tarda pas à tomber et positivement. Chose qui arracha une expression de satisfaction à la Natsumi car le genin était le partenaire idéal pour l'entrainement qu'elle s'apprêtait à faire.

Après s'être dirigée vers le terrain d'entrainement de forêt, Oyama la talonnant, la samouraï se baissa pour apposer ses deux mains sur le sol sur lequel deux sceaux apparurent avant qu'un arc n'apparaisse dans l'un et un carquois rempli des flèches dans l'autre.

La jeune femme plaça le carquois dans le dos avant d'y extirper une flèche pour armer l'arc. La flèche avait une ventouse à la place de la pointe habituellement acérée. Usuellement elle s'entrainait avec son sanglier qu'elle utilisait comme cible d'où la particularité des flèches qui n'étaient pas destinées à faire mal mais juste à apprendre à viser une cible en mouvement.

Aujourd'hui, la samouraï avait deux cibles et pas n'importe lesquelles. Séparément, elle était redoutable mais ensemble elles étaient encore plus féroces. Chose qui risquait de pimenter l'entrainement que la jeune femme commença sans la moindre explication. Elle tira sur le lynx tout en prenant sa distance alors qu'elle s'était tenue déjà assez éloignée du duo. La flèche n'avait pas encore atteint sa cible qu'elle armait de nouveau son arc d'un geste vif. Concentrant ses forces dans les bras, elle fit pleuvoir des flèches visant tour à tour le jouvenceau et son animal et ce sans arrêter de prendre de la distance …



Dernière édition par Natsumi Mairu le Lun 27 Mar 2017 - 8:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Inuzuka Kuroba
Informations
Grade : Genin
Messages : 258
Rang : B

Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] EmptyVen 3 Mar 2017 - 0:26

L'attente du roux auburn fut bien longue, à porter cette pancarte pour la rendre visible, et attendre que quelqu'un se montre. Plus les minutes passaient, et plus il s'était dit que personne ne viendrait par ici, que donc personne ne verrait plus sa proposition pour un entraînement amical. Aurait-il dû se placer à un endroit fréquenté en plein centre-ville de Kiri ? Ou non loin de l'académie ninja ? Au moins à cet endroit dédié, plusieurs shinobis seraient tombés sur lui, l'un d'eux aurait sans doute mordu à l'hameçon. Le lynx, lui, était allongé sur le sol. C'était dire le temps immobile passé ici.

« Et ben... désolé Kumi, j'imaginais vraiment plus de monde. À croire que personne ne s'entraîne. »
soufflais-je gentiment.

Le miracle survint seulement trois minutes plus tard. Une jeune femme, plus âgée que lui, se montrait au loin puis se rapprochait. Oyama l'ayant déjà rencontré et croisé ensuite quelques fois sans lui parler, la reconnu très vite. Sa vue perçante s'apparentant à celle du Lynx rendait sa vision plus développée que la normale. Ce n'était là qu'une question d'usage répété. Son sourcil s'arqua, comme pour montrer sa surprise de la voir ici. Sans parler du sanglier toujours là, et du mini panda sur l'épaule.

« Huh ? »


La pancarte saillante, il la laissait s'approcher et parler en premier pour demander s'il s'ennuyait tant que ça. La réponse était sans doute « oui ». Et la voilà qui ne le rassurait pas du tout en affirmant qu'aucun genin ne viendrait. Elle se proposa donc à la place.

« C'est ça oui, je m'ennuie ces temps-ci. Je marche pour l'entraînement, c'est justement ce que je cherchais. »
répondit-il de sa voix un peu nonchalante.

Kumi se leva donc, ne fit même pas attention au sanglier, et suivit le groupe jusqu'au terrain d'entraînement. Natsumi Maïru avait choisi celui qui s'apparentait à une forêt dense, boueuse et humide.
Là, elle semblait vouloir commencer les choses sérieuses rapidement. Un arc invoqué par fuinjutsu, des flèches ventouses l'accompagnant, elle arma son arme et tira sur le lynx qui dévia le projectile en envoyant un jet de pisse à sa rencontre. Assez puissant, ce dernier n'était pas à prendre à la légère, et largement suffisant pour de telles flèches.
Pendant ce temps Oyama se planquait déjà derrière le tronc d'un arbre, évitant les flèches suivantes qui ne le touchèrent pas en rencontrant le bois de l'arbre. Kumi détala plus loin dans un buisson obscur. À priori caché, il s'embourba plus encore jusqu'à ce qu'on ne le voit plus et se camoufla en usant d'une technique de camouflage visuel simpliste qui ne l'autorisait plus à bouger pour la maintenir.
Le Dôbutsu aux cheveux rouge auburn en profitait quant à lui pour envoyer un simple kunaï électrifié vers son adversaire et son arc. Puis changea d'arbre et se mit à grimper jusqu'à une large branche plus en hauteur, et toujours caché.

Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] EmptyVen 3 Mar 2017 - 14:22

En voilà une bien belle journée ! Hiko était surpris de voir un tel temps alors qu’il séjournait au Village caché de la Brume, mais il n’en fut que plus ravi ! Rien de tel qu’un petit rayon de soleil pour vous redonner du baume au cœur et un moral au top ! Il profita donc de cette journée ensoleillée pour déambuler dans le village. Hiko n’allait pas tarder à repartir, mais il avait encore quelques jours de permission donc il comptait bien en profiter… Une pause bien méritée avant un départ pour Yu no kuni où il aurait une rencontre qui pourrait marquer un tournant pour la Rébellion, pour le Shûkai…

***

Son chemin l’ayant mené aux terrains d’entraînement, Hiko s’amusait à observer les différents kirijins s’entraîner. Le premier terrain qu’il vit regroupait plusieurs chakras assez importants, et tous s’éxerçaient à lancer des armes de jets tels que des shurikens ou des kunais vers des mannequins faits de paille. Ce n’était pas très intéressant, mais Hiko resta un petit moment pour évaluer leur niveau. Ils n’étaient pas mauvais et arrivaient à faire des enchaînements en faisant ricocher leurs armes de jet. Une maîtrise de haut niveau qui laissa Hiko admiratif.

Il passa ensuite au second terrain d’entraînement où deux jeunes femmes s’affrontaient dans un duel très intenses. Leur niveau de chakra n’était pas très élevé, mais elles se donnaient à fond et se rendaient coup pour coup. L’une d’elle avait cependant un net avantage même si cela ne se voyait pas pour le moment, son chakra s’épuisait beaucoup moins rapidement car elle faisait moins d’efforts, ce qui lui assurerait une victoire sans appel au bout du compte.

***

Hiko avait fait plusieurs autres terrains, pour finalement tomber sur lequel il s’attarderait un peu plus longtemps. Il regroupait un jeune homme accompagné par une sorte de gros chat, face à une jeune femme samouraï qu’Hiko connaissait plutôt bien… La jeune Mairu affrontait un de ses compatriotes avec un arc. Une manière de se battre relativement originale qui arracha un sourire au jeune garçon qui resta en retrait un petit moment.

La samouraï avait tiré une flèche sur l’animal qui l’avait repoussée avec de l’urine, original. Quant au garçon, il s’était caché dans un arbre pour pouvoir attaquer son adversaire par surprise avec un kunai chargé en chakra. Une stratégie plutôt familière au jeune garçon… Il combattait souvent dans l’ombre pour pouvoir mieux toucher son adversaire. Mais ce simple kunaï ne serait sûrement pas suffisant pour atteindre la jeune femme et Hiko le savait bien. Elle était redoutable, surtout au corps à corps.

Et alors que les deux allaient sûrement se lancer dans un duel sans merci à la recherche d’expérience, l’enfant eut une irrésistible envie de les rejoindre sur le terrain d’entraînement. Il décida donc de se bouger et se plaça entre la jeune femme et l’arbre sur lequel se trouvait le garçon et il leur cria.


« Salut ! Ça vous dérange si je me joins à vous ? »

Une demande des plus simples, qui pouvait faire sourire… Mais maintenant, il ne restait plus qu’à savoir l’avis des deux protagonistes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Yukimura Keiji
Informations
Grade : Nukenin de rang A - Musha-daishô
Messages : 802
Rang : A

Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] EmptyLun 27 Mar 2017 - 21:13

Aucun de ses tirs n’avait réussi à atteindre leur cible, chacune ayant esquivé les flèches ventousées avec une facilité qui n’étonna guère la samouraï qui n’attendait pas moins du duo singulier. Leur exploit arracha même un sourire en coin des lèvres à la jeune femme alors que les deux acolytes avaient disparu de son regard.

Des senseurs capables de se rendre invisibles ? Se demanda la jeune femme qui avait déjà eu affaire avec un adversaire qui pouvait se rendre invisible grâce à la maîtrise de la sensorialité.

L’arc armé en main, la samouraï resta à découvert, tous les sens aux aguets alors que la brume qui ne désertait jamais totalement le lieu la voilait légèrement. Le regard de la jeune femme furetait le moindre mouvement à travers le voile brumeux alors que son ouïe guettait le moindre bruissement. Ce qui lui permit d’éviter un kunai qu’elle esquiva d’un simple saut en arrière tout en tirant en direction d’où provenait l’arme ninja alors que le jeune Oyama se révéla à ses yeux ayant bougé pour tenter sa vaine offensive.

Doté d’une réaction démontrant qu’il n’était pas un genin novice, le jeune Dôbutsu abandonna cependant rapidement sa position. La flèche de la samouraï se planta alors sur un tronc d’arbre comme les nombreuses autres qu’elle avait tirées précédemment.

Armant de nouveau rapidement son arc, Mairu s’apprêtait à harceler de nouveau le jouvenceau d’une pluie de flèches mais un garçon, plus jeune qu'Oyama, s’interposa entre elle et sa cible qui s’était rendue de nouveau invisible.

Avant même que la kirijin n’ouvrit la bouche pour réprimander gentiment celui que la samouraï surnommait « Petit Génie » de les déranger dans leur entrainement, l'importun exprima son souhait de se joindre à eux.

- Pourquoi pas, fit simplement la jeune femme d’une voix calme tout en tirant à bout portant sur le petit shukaïjin. Cela pourrait rendre les choses plus amusantes.

La flèche munie de ventouse se planta en plein front du Petit Génie qui ne s’attendait certainement pas à l’acte plutôt enfantin de la samouraï qui avait pourtant gardé une expression de plus sérieuse.

- Vu que tu es un véritable génie de combat alors on va faire en sorte que les camps soient équitables … Moi et le jeune Dôbutsu, accompagné de son compère animalier bien sûr, contre toi. On va faire un match en trois points. Le camp qui réussira à infliger en premier trois dégâts chez le camp adverse remporte la victoire. Nous serons tous les trois ta cible ... Tous les coups sont permis mais interdiction d’infliger des dégâts graves. Chacun doit se donner au maximum mais tout en ménageant ses attaques donc. Est-ce que cela vous convient ?

La jeune femme s’était exprimée assez fort pour se faire entendre même du jeune Dôbutsu …



Dernière édition par Natsumi Mairu le Mar 28 Mar 2017 - 10:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Inuzuka Kuroba
Informations
Grade : Genin
Messages : 258
Rang : B

Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] EmptyLun 27 Mar 2017 - 23:30


C'était comme un jeu pour Oyama et son lynx. Les deux s'amusaient de voir leur nouvelle adversaire à l'affût du moindre mouvement de leur part alors qu'ils étaient camouflés et cachés dans l'ombre de la végétation. Ils ne manquèrent pas de remarquer la facilité avec laquelle elle esquiva aussi le kunaï électrifié qui lui avait été lancé en guise d'offensive amicale. Une autre flèche se planta dans un tronc d'arbre derrière lequel grimpait le rouquin. Le jeu allait continuer, et ça leur aurait bien plu à tous les deux, lorsqu'un jeune inconnu s'interposa. Aux aguets, l'homme félin et le félin comprirent qu'il venait se proposer pour rejoindre la partie. N'était-ce pas le but recherché au départ ? Ils n'auraient pas dit non ! Oyama eut même un léger sourire tandis que Kumineko hérissait son poil de joie et d'humeur joueuse, surtout lorsqu'une flèche à ventouse se planta dans le front du jeune homme aux cheveux blancs.
Oyama ne savait pas s'il s'agissait d'un kirijin ou d'un shukaijin. Il savait seulement qu'il n'avait jamais vu ni aperçu cet individu auparavant. Sa mémoire ne le trompait jamais, de même que son odorat lorgnant sur celui d'un lynx qui lui permettait de reconnaître plus ou moins certaines odeurs déjà croisées. Certes, des fois cela pouvait être gênant... Encore fallait-il qu'il veuille le faire marcher, ça marchait un peu comme la vue ou l'ouïe, si on ne forçait pas, rien ne se passait vraiment.

Le Dôbutsu était perché sur une grosse branche d'arbre pleine de mousse lorsque la samouraï accepta la proposition et énonçait les quelques règles qui allaient servir de cadre au jeu. Il tendait l'oreille pour les écouter, alors que son lynx grimpait pour le rejoindre, visible à nouveau. La branche d'arbre était bien assez large pour les accueillir tous les deux.
Ce qui allait suivre était un match en trois points, consistant à infliger trois dégâts au camps adverse. Guère étonnant que le duo félin se retrouva dans le camp de Natsumi Mairu. Enfin, Oyama s'en serait douté. Tous les coups étaient donc permis, à condition qu'ils n'infligent des dégâts graves. Se ménager... jouer sur la finesse, c'était une chose que pratiquaient souvent les félins, ça tombait bien. À la question finale de la samouraï, Oyama répondit en portant sa voix lui aussi :

« Ça me convient, j'attends le signal ! »

Kumineko était aussi de cet avis.



Lorsque que l'autre accepta aussi, que le signal fut lancé, Oyama ne perdit par une seconde et son lynx non plus. Ce fut d'abord un kunaï électrique, encore une fois, qui vola en direction du jeune homme. Suivi de prêt par un jet de pisse envoyé par le lynx qui prit garde à bien viser sa cible en fonction du mouvement de celle-ci. Il s'agissait d'essayer de le marquer !
Tentative effectuée pour toucher leur nouvel adversaire, les deux prirent la tangente et disparurent dans l'obscurité profonde de la forêt humide et pleine de végétation. Chacun se posta à une position opposée à l'autre, pour rester proche.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une pancarte pour trouver un adversaire [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-