N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 La main dans le sac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Tôhatsu Jun
Informations
Grade : Aspirant
Messages : 25
Rang : C

La main dans le sac Empty
Message(#) Sujet: La main dans le sac La main dans le sac EmptySam 3 Déc 2016 - 3:30

Une journée comme une autre à Kiri, au ciel couvert et au vent froid montant de la mer. Les commerçants étant cependant jovials : le marché ne pouvait être plus peuplé. Arufa Betto, fier pêcheur et poissonnier de Kiri, dont la réputation n'était plus à faire pour la fraîcheur de ses étales, il était confiant qu'un jour, il pourrait léguer à son empoté de fils son commerce fleurissant. Après tout, même si le poisson était la principale nourriture du pays des vagues, Betto était fier de présenter une variété des plus appétissantes, ce qui faisait frissonner sa moustache grisonnante de plaisir. On se bousculait devant son échoppe et nul doute que son rival, le costaud Kore Jidôdesu, un forgeron tout aussi bête que ses casseroles, ne pouvait égaliser ses chiffres d'affaire.

Cela était pourtant faux, car pour la force militaire qui se développait en Kiri, Jidôdesu n'avait jamais été plus occupé. Comme tous les forgerons du pays, d'ailleurs. Pourtant, le forgeron à la barbe dru et aux muscles saillants, avait une technique qu'il avait affiné durant de longues années. Son assistant, un adolescent boutonneux incapable d'enchaîner deux phrases à la suite d'un air sérieux, maîtrisait un katon flamboyant qui permettait, disait-on, de garder allumer jours et nuits les fourneaux du forgeron Kore.

Malgré leur grande rivalité, Kore Jidôdesu et Arufa Betto avaient un ennemi commun. Il apparaissait d'ailleurs dans les moments de grandes agitations au sein du marché, ce qui faisait autant exploser de rage le poissonnier que le forgeron,

    AU VOLEUR !! s'écria Arufa, le visage empourpré, à tenter d'escalader son comptoir pour poursuivre le voyou. Mon poisson ! On m'a volé mon beau poisson !

Le criminel, si on pouvait l'appelé ainsi, n'était nul autre que Tôhatsu Jun, jeune ninja affamé. Tel une ombre, en parfait garçon des rues, il se faufilait au travers des passants, sa grande tresse serpentant dans son sillage. Il fourra le poisson dans son vêtement, avant de bifurquer derrière une échoppe.

    * Il me faudrait un nouveau chaudron, le dernier était tout troué... Vraiment, il est loin d'être bon forgeron. * pensa le garçon, entre deux inspirations.

Mais son idée fut interceptée par Jidôdesu qui l'attendait de pied ferme, son marteau à la main.

    Dès que j'ai entendu crié ce balourd de Betto, j'ai su que tu viendrais. C'est aujourd'hui que j't'attrape, vaurien ! s'élança d'un grand geste Kore.
    Oups ! Trop lent vieil homme ! le nargua Jun d'un saut de côté.

Il contourna le forgeron et s'aidant de ses cheveux, attrapa le premier chaudron qui lui passa sous la mèche. Il déguerpit tout aussi rapidement.

Il traversa ainsi la foule du mieux qu'il put jusqu'à atteindre une éclaircie. Son coeur battait la chamade. Il se permit de prendre une pause afin de souffler un peu.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Zenkō
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 122
Rang : S

La main dans le sac Empty
Message(#) Sujet: Re: La main dans le sac La main dans le sac EmptyMar 6 Déc 2016 - 9:56


J’avais suivi ma cible depuis les toits des habitations du village. Je venais d’assister à une scène qui m’irritait au plus haut point. Le vol était un geste impardonnable. Les marchands vivaient de leur produit, ils passaient du temps à confectionner/attraper leur bien pour gagner de l’argent. Sans cela, ils n’étaient que de pauvres personnes sans domicile et voir ces commerçants se faire dérober, ça me mettait les nerfs.

Ce voleur, à la longue chevelure, venait non pas de voler à un seul étalage, mais à deux ! Ma cible s’empara d’un poisson, puis d’un chaudron. Son but était simple, il voulait manger. Je continuais d’analyser la situation avant de mettre fin à cette mascarade. Cependant, je devais avoir une idée bien précise du jeune homme avant de m’interposer. Il devait être pauvre pour dérober ainsi les personnes, mais pourquoi ne cherchait-il pas un bête travail pour gagner quelques Ryos ? Il pouvait même s’enrôler dans l’armée de Kiri, il serait rémunéré tout comme moi.

Le chevelu s’arrêta après avoir semé le forgeron. Il était temps d’agir et de me montrer. Je sautais du toit sur lequel je siégeais pour retomber devant le voleur.

      N’as-tu aucun scrupule à voler de la sorte ? Lui disais-je tout en enflammant mon poing.

Mon regard se fit sévère. Le jeune homme avait intérêt à me donner de bonnes explications, sinon il allait goûter à mon répertoire de Jutsu. Je lui donnais encore une chance de s’excuser et ramener ce dont il avait volé aux différents marchands.

Je n’aimais pas joué au héro, d’ailleurs j’en étais tout sauf un. J’agissais selon mes envies et les actions de ce voleur étaient impardonnables. Je détestais les injustices, je ne voulais non pas protéger les plus faibles, mais je souhaitais simplement qu’on leur fiche la paix.

      Alors qu’as-tu à dire pour ta défense ? Je te préviens, choisi bien tes mots.

Mon autre poing se glaça, montrant l’étendu de mes pouvoirs. J’étais prêt à le geler sur place pour ensuite le brûler avec ma technique la plus puissante. Je ne faisais pas dans la demi mesure, mais ainsi, il retiendra la leçon et il ne volera plus jamais… du moins, c’était ce que j’espérais. Je n’attendais plus que sa réponse, allait-il montrer une once d’intelligence ou continuera-t-il à se comporter comme un demeuré ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tôhatsu Jun
Informations
Grade : Aspirant
Messages : 25
Rang : C

La main dans le sac Empty
Message(#) Sujet: Re: La main dans le sac La main dans le sac EmptyMer 7 Déc 2016 - 18:28

Jun soufflait encore lorsque le ninja déboula de son toit. Jun sursauta à l'interpellation mais parvint à contrôler son émotion. S'il ne fut pas aussi impressionné pour le poing enflammée qu'il le fut pour l'apparition de Sora, Jun comprit qu'il devait faire attention. À vrai dire, le trouble-fête était loin de lui faire peur, mais il pouvait être un puissant ninja de ce village, pour peu qu'en savait le voleur. S'attirer des problèmes avec les autorités locales pouvaient lui porter préjudice. La taule serait insupportable, évidemment.

    « Aucun scrupule ! Je ne vole que pour survivre ! » lança le garçon d'un air banal.

Le poisson et la marmite masqués dans sa chevelure, le voleur présenta ses deux mains en signe de paix. Il ne cherchait pas l'affrontement. Du moins, c'est ce que son expression naïve laissait croire. Celui qui lui faisait face semblait être un garçon sérieux, mais du même âge que Jun. Le Tôhatsu pris un moment pour répondre, afin de bien analyser celui qui lui faisait face. Le poing de glace et le poing de feu le fit déglutir.

    « Je ne suis qu'un pauvre garçon de la rue, messire ! Vous savez, la pauvreté grouille au sein de Kiri, ce ne sont pas ces deux idiots de marchands qui en souffrent le plus. Ma... ma petite sœur... » Jun eut pris un moment de silence. Ses yeux se remplirent d'eau. « Ma petite sœur est morte l'an passé ! Depuis ce jour, je me suis promis de ne plus jamais souffrir de la faim ! » cria Jun la voix brisée.

Il tomba à genoux. Ses grands cheveux virevoltèrent au-dessus de son visage. Il plaqua ses mains au sol et écrasa son front contre le sol humide.

    « Nee-chan! je suis désolé! Ton grand frère a encore fait une bêtise ! Shinobi-sama, s'il-vous-plaît, permettez-moi de me repentir ! Votre force est grande ! Laissez-moi entendre votre nom ! » de crier le voleur, à faire sursauter la populace environnante.

Sora apprécierait-il cette soudaine attention ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Zenkō
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 122
Rang : S

La main dans le sac Empty
Message(#) Sujet: Re: La main dans le sac La main dans le sac EmptyJeu 8 Déc 2016 - 11:32


Voler pour survivre ? D’accord, mais il y avait des moyens plus nobles et honorables pour se procurer à manger. Rendre un service en échange d’un peu de nourriture était possible et ce n’était pas le travail qui manquait à Kiri, vu que le village avait été fraichement reconstruit. Je ne pouvais pas accepter cette excuse qui était celle d’un faible, recherchant la facilité à une vie décente et juste.

      Ce n’est pas une excuse. Déclarais-je sans aucune compassion pour cet homme.

Le voleur cacha le poisson et la marmite dans sa chevelure. Je fus quelque peu surpris par l’ampleur de ses cheveux et du contrôle qu’il pouvait avoir sur ceux-ci. Il ne s’agissait pas d’un garçon ordinaire, il avait quelque chose de spécial.

Soudainement, je fus tiré de mes pensées par le cinéma du voleur. Pensait-il réellement que j’allais croire à ses paroles et être touché par celles-ci ? Le pauvre, il se fourrait un doigt dans l’œil, je n’étais pas du tout émotif et cette mise en scène me donnait une seule envie : l’éclater encore plus. N’avait-il aucune fierté ? Comment un homme pouvait s’agenouiller devant un autre et le supplier les larmes aux yeux ? C’était ce comportement que je n’arrivai pas à accepter.

      Tu te fous de moi ?! Relève-toi ! Ordonnais-je en haussant la voix.

      Comporte-toi comme un homme au lieu de pleurer comme une femmelette et te lamenter sur ton sort. J’en ai rien à foutre de tes malheurs, ce qui m’irrite dans tous ça, c’est que tu voles parce que c’est simple ! Tu n’as donc aucune fierté, tu me dégoutes. Tu ne penses pas que ces pauvres marchands ont des bouches à nourrir ?

Je m’étais importé, mais cet homme m’avait cherché. Son comportement était inexcusable pour une personne ayant des valeurs telles que les miennes.

      Je te laisse une chance de donner un tournant à ta vie : suis-moi ou pars et continue de grouiller dans la pauvreté et l’ombre.

J’étais prêt à faire une impasse sur son action pour autant qu’il me suive, sinon j’allais lui mettre une raclée et le laisser continuer sa vie de minable. Il avait son destin entre les mains, allait-il avoir un peu d’orgueil et de fierté ou continuera-t-il de se comporter comme un lâche, se cachant derrière des excuses aussi petites que sa propre personne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tôhatsu Jun
Informations
Grade : Aspirant
Messages : 25
Rang : C

La main dans le sac Empty
Message(#) Sujet: Re: La main dans le sac La main dans le sac EmptyMer 14 Déc 2016 - 15:58

Toujours agenouillé, face contre sol, Jun souriait bêtement. Ce garçon-shinobi était aussi facile à lire qu'un livre que l'on aurait piqué à un bambin. Ou une expression semblable. La fierté d'un voleur n'était pas aussi compliquée qu'imaginée par Sora-kun, bien plus simple que toute fierté d'Hommes présents sur cette terre. Elle se résumait en quelques mots : prendre ce que l'on veut. Sa simplicité cruelle n'était réglementée que par une loi, mais ce n'était pas la loi commune aux petites gens de Kiri ; la loi du plus fort. Aussi vieille que le monde, nul ne s'y pliait aussi humblement que le clan Tôhatsu, ayant depuis longtemps abandonné une vie rangée pour s'y conformer. Une loi qui réglementait aussi la vie des shinobis, même si ce garçon balafré semblait en ignorer les fondements même. Du moins, c'est ce que pouvait penser un Jun exalté.

    * Voler ou être volé... * s'amusa Jun d'un grand sourire caché de Sora. * À quoi bon respecter quelqu'un qui ne peut protéger ses propres biens. Le respect... je n'ai aucun respect envers des cibles! *

Jun frémit et ses cheveux tressaillirent. Il se redressa, toujours agenouillé devant le Samui et joignit les mains devant son torse, une expression étrange au fond de l'œil. D'un grand rictus il affirma les dires du Samui.

    « Messire shinobi ! Je vous suivrai si vous voulez bien m'apprendre ! »

Jun se dressa sur ses pieds. Les mèches qui tombaient sur ses yeux jusqu'à maintenant se replacèrent par elle même dans son épaisse chevelure, et le garçon, d'un air assuré, s'avança vers le genin d'un pas gaie !

    « Par quoi commencerons-nous, ninja-sama ? Peut-être pourrions-nous commencer par nous présenter ? Je me nomme Jun-yeux-d'amour, du moins c'est ainsi que mes amies m'appellent car elles me trouvent très beau ! » mentit le garçon, un faible sourire sur le bord des lèvres. « Avec votre puissance et votre maîtrise du chakra, vous avez sans doute plusieurs petites minettes dans votre viseur, gne-hehehehe... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Zenkō
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 122
Rang : S

La main dans le sac Empty
Message(#) Sujet: Re: La main dans le sac La main dans le sac EmptyDim 8 Jan 2017 - 20:18


Le voleur se releva tout en marmonnent des paroles insensés. Le mec se foutait vraiment de ma gueule, mais il était tombé sur la mauvaise personne. Je n’allais pas l’épargner, j’attendais simplement qu’il se rapproche suffisamment de moi pour lui flanquer une patate en pleine tronche. Le chevelu s’approcha de moi telle une pédale et lorsqu’il fut assez proche, je le cognai droit dans le pif.

      Enchanté, moi c’est Sora.

Voilà pour les présentations. Cependant, j’allais donner les explications quant à mon geste.

      Tu peux jouer les faux-culs et le crétin avec les autres, mais pas avec moi, ok ? Sors-moi encore un messire ou une connerie du genre et je te crame la gueule.

Je ne pouvais pas être plus clair. J’allais l’inscrire en tant que ninja ou lui apprendre les techniques bases pour remporter le bandeau de notre village. J’avais besoin d’un voleur, j’avais déjà en tête son utilité. Je cherchais la puissance pour terrasser les plus forts ninjas du continent et lui, avec ses compétences, il pouvait me voler différentes choses

      Tu aimes voler ? Alors vole pour moi et je ne te dénoncerai pas.

Par contre, les biens que je cherchais n’étaient pas aussi facile à dérober. En effet, il s’agissait d’informations, de parchemins interdits contenant des techniques ultra puissantes, des armes, etc. Jun faisait son malin à voler des poissons au marché, mais avait-il réellement un talent pour le vol ?

      Aide moi à devenir le plus puissant des ninjas et je t’aiderai à devenir le plus grand des voleurs. Ça te convient ? Allez suis-moi.

Direction les terrains d’entrainement pour tester ses capacités. Il impératif qu’il devienne un Shinobi de Kiri pour se voir octroyer des droits que seul les ninjas pouvaient détenir. Nos actions passeront inaperçues de la sorte. Je commençais gentiment à me faire une idée de ma petite équipe. Kaito comme médecin perso et Jun comme voleur. J’avais besoin d’un stratège, car je n’aimais pas faire aller mes neurones, je préférais de loin foncer dans les tas et tout brûler ou geler.

Nous atteignîmes la zone d’entrainement et je m’arrêtai pour prendre la parole.

      Rassure-moi, tu connais les trois techniques de bases du Shinobi ? Le Henge, le Kawarimi et le Bunshin no Jutsu ?

Soit la métamorphose, la permutation et le clone inconsistant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

La main dans le sac Empty
Message(#) Sujet: Re: La main dans le sac La main dans le sac Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La main dans le sac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Centre Ville-