N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Le Pacte ~ Ukita Ineko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

Le Pacte ~ Ukita Ineko Empty
Message(#) Sujet: Le Pacte ~ Ukita Ineko Le Pacte ~ Ukita Ineko EmptyMer 30 Nov 2016 - 19:23

Le Pacte ~ Ukita Ineko 834565UkitaIneko1
Ukita Ineko

La vie d'une assistante du Shuhan d'Itabei était, somme toute, assez tranquille. En fait, cette fonction-là n'était que secondaire, pour Ineko, par rapport à celle de soldat au sein de l'Empire qu'elle occupait principalement, et ce depuis la réception de son diplôme à la suite de son service militaire. Quoique simple Heishi, puisqu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de se démarquer, elle aspirait à prendre du gallon dans les services de l'armée. Son maître lui servait de modèle, et elle considérait sa carrière comme l'exemple parfait de ce à quoi pouvait aspirer toute jeune recrue. Après tout, n'était-il pas lui-même d'un âge très jeune pour la fonction qu'il occupait ? Et ne venait-il pas d'un pays tout à fait différent du Shûkai ? Son arrivée était d'ailleurs très récente, encore, puisque ça ne faisait que quelques années qu'il habitait l'Empire. N'était-ce pas la preuve indiscutable qu'une telle carrière était possible pour n'importe qui, du moment qu'il y mettait de la bonne volonté ?

Bien sur, les relations jouaient un peu, également. Ineko avait entendu bien des fois, de la bouche de son maître, les récits de ses entrevues -rares- avec son maître à lui, Van Hoheinheim, Seigneur de Guerre du pays et personnalité éminemment reconnue au sein de l'Empire. C'était parce qu'il avait pu avoir l'appui d'un homme si influent et si rusé que Seito avait pu se hisser jusqu'à la position qu'il occupait en ce moment, et qui laissait présager qu'il n'en n'avait pas terminé de prendre de l'importance. Lui-même avait maintenant réussi à se forger un noyau assez dense de connaissances de la même génération que lui, celle encore récente des nouvelles figures importantes -ou en passe de le devenir- du Shûkai. On comptait parmi ceux-là Samui Kirito, et Samui Ketsuen, entre autres. Ineko avait bon espoir que se répéterait avec elle le schéma suivi par son maître. Cependant, elle était consciente d'un facteur important qui lui faisait défaut, et qui l'empêcherait certainement de s'élever comme elle le souhaitait si elle ne prenait pas soin de le corriger au plus vite: la puissance.

Tout comme son maître, elle était soucieuse de ce point, car c'était, finalement, ce qui définissait véritablement le soldat. A quel point pourrait-elle se montrer utile sur un champ de bataille ? Par énormément, elle en était consciente. Pour attaquer, en tout cas, elle n'était pas efficace du tout. En revanche, elle pouvait tout à fait assurer les arrières de troupes en les barricadant, ou en prodiguant des soins à ceux qui en avaient besoin. En somme, elle agissait plus comme une force de soutien que comme ce qu'on appellerait vulgairement de la "chair à canon". C'était un rôle qui lui convenait, et qu'elle avait choisi naturellement en fonction de ses aptitudes pour certains arts Shinobis. Cependant, lorsqu'elle se retrouverait seule à combattre un ennemi, ou qu'elle devrait assurer ce rôle de soutien en comité réduit, elle devrait également pouvoir se défendre par elle-même. Ou plutôt ...

Ineko avait fait des recherches à ce sujet, sans pour autant en avertir son maître. Elle avait pioché parmi les ouvrages attendant de trouver un foyer sur les étagères de la bibliothèque encore en construction, et avait fini par trouver ce qu'elle cherchait, c'est à dire un moyen de se défendre. Elle avait enrichi ces premières recherches par des questions posées aux bonnes personnes en ville, celles qu'elle savait qu'elles seraient à même de lui donner une réponse satisfaisante, c'est à dire les plus anciens et les combattants ayant une certaine renommée locale. Finalement, au terme de ces investigations, elle avait fini par obtenir tout ce dont elle avait besoin pour se mettre en quête de ce pouvoir étrange.

C'est la raison pour laquelle, en cette matinée, alors que le soleil se levait à peine derrière les hauts sommets, qu'on pouvait voir Ineko en gravir les flancs. Elle portait une besace, ignorant combien de temps son ascension lui prendrait, qui contenait toutes les provisions nécessaires au type d'excursion auquel elle se livrait. Son regard était déterminé, quoique troublé. Son pas était assuré, et elle ne trébuchait pas sur les aspérités que pouvait présenter un sentier de montagne. Elle avait toujours vécu à Itabei, et connaissait donc ses chemins presque par coeur, que ce soit ceux qui bordaient les rizières où travaillaient ses parents ou ceux, comme celui qu'elle piétinait maintenant, qui sinuaient entre les pics et les cols du Mont Mukashibanashi. Cette montagne, c'était le symbole de la ville, la seule frontière qui la séparait de la capitale impériale, et qui marquait donc la frontière du pays des Cascades.

Finalement, Ineko arriva à une petite vallée, perchée entre deux sommets. C'était un tout petit col, tapissé d'une prairie verdoyante dans laquelle paissait paisiblement un troupeau de moutons, a priori sauvages. Les bêtes étaient tranquilles, et nullement sensibles à la beauté du lieu qui les entourait, et qui était le théâtre de leur festin. Et pourtant, la petite vallée offrait un splendide panorama sur Itabei. Vue de ces hauteurs, atteignables seulement par la force titanesque de la nature, la cité semblait minuscule. Même la Tour du Shuhan paraissait étroite, et étrangement minuscule. Mais Ineko n'avait pas fait tout ce chemin pour contempler sa ville et ses alentours depuis la montagne. Non, c'était bien dans cette vallée que se trouvait l'objet de sa quête.

En effet, en y regardant de plus près, une des bêtes qui se régalaient d'herbe ne ressemblait pas vraiment aux autres. En fait, elle était complètement différente du reste du troupeau, et s'en détachait tant par la couleur de son pelage, de sa peau, ou de ce qui lui servait d'épiderme, que par sa taille anormalement grande pour une bête d'élevage. Car la bête atteignait presque le double de la taille de ses pairs laineux, et sa stature imposait une sorte de crainte et de respect aux simples moutons, puisqu'ils se tenaient écartés de ce vilain petit canard aux cornes saillantes.

Spoiler:
 

Ineko prit son air le plus résolu, et s'approcha de la bête. De sa besace, elle tira une touffe d'une herbe particulièrement verte, et la tendit en avant alors qu'elle avoisinait le bélier:

"Maître Midori-Yagi ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

Le Pacte ~ Ukita Ineko Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Pacte ~ Ukita Ineko Le Pacte ~ Ukita Ineko EmptySam 3 Déc 2016 - 17:29

Etait-ce l'appel de la jeune fille ou celui de la touffe d'herbe qui piqua la curiosité du bélier au col de feuillage ? Toujours est-il qu'il finit par lever le museau de son repas, pour poser son regard d'ambre sur celui de la rouquine. Il resta cependant muet, immobile, comme s'il attendait qu'Ineko fasse le premier pas. La jeune fille, constatant qu'elle avait toute l'attention, quelque peu attisée par la curiosité, de l'animal, fit en effet ce premier pas:

"Euh ... Pardon de vous déranger pendant votre repas, Midori-Yagi-sama !"

Elle accompagna ces premiers mots en s'inclinant respectueusement devant le bélier, qui lui ne baissa que très légèrement le museau en signe de salut. Ses oreilles aux aguets, frémissantes d'impatience, trahissaient son désir d'en savoir plus quant aux intentions d'Ineko.

"Je vous ai apporté quelques brins d'herbe du champ des Yamamoto. Je crois savoir que vous appréciez particulièrement la pelouse de cette parcelle, et ..."

Elle n'eut pas même le temps de finir sa phrase. Les yeux de la bête s'étaient déjà écarquillés en entendant le nom du fameux champ des Yamamoto, et un léger filet de bave commençait à couleur de ses mâchoires maintenant avides des herbes tant convoitées. Il renifla un instant la touffe verdoyante, avant de la lécher timidement. Il sembla apprécier ce qu'il goûtait, car aussitôt après il croqua avec appétit de ses puissantes mâchoires d'herbivore. Ses yeux étincelants reflétaient tout le plaisir qu'il avait à déguster un met qui semblait si délicieux et délicat pour celui qui ne ressemblait qu'à un simple ruminant, ou presque.

Ineko observa attentivement l'animal alors qu'il se régalait du repas qu'elle lui avait apporté. Elle était habitué à donner à manger ainsi aux bêtes. Si ses parents n'avaient pas d'animaux de ferme, car trop pauvres pour investir dans un tel domaine d'agriculture, elle avait en revanche déjà eu l'occasion de porter son aide à quelques voisins qui eux se consacraient à l'élevage de bétail. Elle appréciait tout particulièrement les moutons, les béliers et toutes les créatures à laine. Elle aimait à parcourir leur dos d'une douceur infinie du bout de ses doigts. Un plaisir tout rural, sans doute, mais qui reflétait bien toute l'affection de la jeune fille pour son milieu naturel: celui des campagnes. Un sourire s'afficha sur son visage. Elle ne s'était pas risquée à plonger ses doigts dans le feuillage de cet étrange Midori-Yagi, de peur de l'effrayer. Cependant, elle espérait bien s'être attiré sa confiance.

Lorsque l'animal eut fini de se régaler d'herbages, il jeta un regard profond à la rouquine, semblant l'examiner de ses pupilles bestiales. Puis, il tourna les sabots et se dirigea vers une faille creusée dans la paroi de'un sommet voisin. Ineko était sur ses pas. De temps à autres, Midori-Yagi se retournait pour vérifier qu'elle le suivait bien. Finalement, lorsqu'ils arrivèrent au niveau de la brèche, il s'y engouffra. Elle aussi, sans aucune difficulté car elle était menue et souple. Elle déambula à tâtons dans un long couloir obscur creusé dans la montagne, suivant le son des sabots de son guide sur les cailloux qui tapissaient le sol. Bientôt, ce bruit s'estompa. Ineko sentit ses pas se poser sur une surface plus moelleuse. De la terre, peut être. Au coeur de la montagne ? C'était étrange ... Une lumière s'approchait, et le tunnel dans lequel elle était engouffrée semblait déboucher sur quelque espace à l'air libre. Mais c'était impossible, elle devait être en plain centre d'un sommet. A moins qu'elle n'ait déjà traversé celui-ci pour parvenir à une vallée voisine ?

Ineko eut bien vite sa réponse. L'endroit dans lequel elle déboucha n'était rien de semblable à ce qu'elle aurait jamais pu imaginer. C'était une sorte de cratère, creusé dans un pic. Les parois rocheuses s'élevaient à la verticale autour d'un parterre tapissé de pelouse verte, baignant dans la lumière la plus vive et la plus pure du soleil, car peu entachée par les aspérités de l'atmosphère basse. Un petit lac, une mare, tout au plus, couvrait même une partie du dit cratère, alimentée continuellement en eau par un mince ruisseau qui perçait la paroi de la montagne pour se déverser dans le plan d'eau. Mis à part Midori-Yagi, il n'y avait pas âme qui vive. L'endroit était véritablement un coin de paradis, isolé de toute perturbation humaine, préservé de ses ravages et de ses élans possessifs.

Ineko restait pantoise devant tant de beauté naturelle. Elle en aurait presque oublié l'objet de sa requête à son mystérieux guide, si celui-ci n'avait pas soudainement pris la parole, d'une voix rauque qui résonnait sur les pans de pierre.

"Je sais pourquoi tu es venue me trouver, fille d'Itabei."

Ineko sortit de ses pensées immédiatement, interpellée. Même si elle avait été informée de cette caractéristique, elle trouvait surprenant d'en être témoin de ses propres yeux et oreilles. Elle ne répondit rien à ces paroles, qui n'attendaient d'ailleurs aucune réponse.

"Mais je ne peux rien faire pour toi. Je ne suis pas le bélier qu'il te faut."

Terrible déception. Ineko sentit comme un souffle glacé recouvrir tout son corps d'un voile de mort. Comme si quelque dieu du vent la baignait subitement de son haleine d'hiver.

"En revanche ..."

Un choc retentit, léger, comme une explosion de pétard, et une nouvelle créature apparut aux côtés de Midori-Yagi.

Spoiler:
 

"Bêêêêêêêê-jour ! Je suis Chairo-Yagi, signataire de pactes en tous genres ! Mê-mê !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

Le Pacte ~ Ukita Ineko Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Pacte ~ Ukita Ineko Le Pacte ~ Ukita Ineko EmptyVen 9 Déc 2016 - 19:03

Ineko resta un instant dubitative devant cette nouvelle créature qui venait d'apparaître. Elle avait du mal à croire qu'elle avait toujours affaire à un bélier. Il est vrai que Midori-Yagi était bien plus fidèle à l'image classique que l'on peut avoir de cet animal. Ce nouvel arrivant, Chairo-Yagi, selon ce qu'il avait dit lui-même, ressemblait plus à ... Une sorte de mélange entre un bélier, peut être, un mouton, un enfant ... Un hybride, en un mot, à l'apparence absolument inattendue. Elle garda cependant tous ses commentaires pour elle-même. Elle préférait éviter d'irriter ceux qui pourraient devenir ses compagnons de lutte dans les moments de combat.

"Comment vous portez-vous, sire Midori-Yagi ? Cela faisait ... loooooooooooooongtemps ! Mê-mê !

-J'ai été occupé. Et puis on ne m'a pas appelé.

-Vrai, vrai ! Le monde s'est fait ... traaaaaaaaaanquille. Mê-mê !"

Ineko observait d'un air assez dubitatif ces deux créatures qu'on aurait dit tout droit sorties d'un conté de fées discuter comme si elle n'était pas là. Leur conversation aurait pu traiter de la météo pendant les derniers mois qu'elle n'en aurait pas été plus étonnée. Le seul fait de les voir bavarder comme deux êtres humains suffisait à l'interpeller. Elle se tint immobile, les regardant avec une certaine forme de scepticisme dans le regard, attendant patiemment qu'ils aient fini de prendre des nouvelles l'un de l'autre, puisque c'était visiblement ce qu'ils semblaient faire.

"Moi je suis allé sur une île, loiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin, par-delà la mer ! Mê-mê ! L'eau était très bleue, et ...

-Excusez-moi, Chairo-Yagi, mais je pense que cette jeune fille a quelque chose à nous demander.

-Oh ouiiiiiiiii ! Fille des champs, fille de feu ♫ En échange d'un peu de sang, on te donne ce que tu veux ♪ Mê-mê !"

Ineko resta un instant immobile, encore sous le coup de l'émotion, sans doute. Constatant qu'un silence s'installait, cependant, elle revint à elle en un sursaut et balbutia quelques mots:

"Euh ... Bien ... Vous devez savoir pourquoi je suis là, j'imagine.

-Oui, oui, on sait ! Mê-mê !

-Mais nous souhaitons l'entendre de ta propre bouche.

-Oh, oui, naturellement ... Eh bien ..."

Elle prit une grande inspiration, rassemblant toutes ses forces et son courage.

"Je souhaiterais passer un pacte avec vous. Que vous m'apportiez votre assistance en combat. Vos conditions seront les miennes."

S'en suivit un instant de silence, pendant lequel elle eut l'impression d'être observée jusqu'aux tréfonds de son âme par les deux créatures.

"Oui, ouiiiiiiiiii ! D'accord pour moi, tu signes là ! Mê-mê !"

Un parchemin apparut dans ce qui devaient être les sabots de Chairo-Yagi. La bestiole déroula le papier, dont l'extrémité arriva jusqu'aux pieds d'Ineko.

"Tu signes avec ton sang, et l'empreinte de ton doigt. Notre condition est la suivante: tu nous apporteras chaque semaine de cette bonne herbe du champ des Yamamoto.

-Midori-Yagi est gourmand, mais c'est un fier combattant ! Vrai de vrai ! Mê-mê !"

Ineko hésita un instant, trop heureuse de la condition très légère imposée par le contrat. Un traité aussi peu équilibré ne cachait-il pas quelques malversation ? Ne plongeait-elle pas dans quelque piège mis en place par ces créatures, qui pouvaient s'apparenter à des démons ? Après tout, elle avait grandi à Itabei, partagée entre les religions dont une était animiste. Les esprits qu'elle se figurait en écoutant quelque sermons de ceux-là, elle pouvait très bien les avoir maintenant devant les yeux.

"Vous ... Vous n'êtes pas des esprits, au moins ?

-Si, siiiiiiii ! Bien sûr que si, mê-mê !

-Nous sommes tous des esprits. Toi, ces moutons dehors, et nous. Seulement, certains ont le privilège d'être plus élevés que d'autres. Nous sommes de ces derniers, et nous accédons à ta requête. Sois-en honorée, car un pacte Kuchiyose est un privilège pour un Shinobi, surtout aussi jeune que toi."

Ineko acquiesça d'un hochement de tête. Elle porta ensuite son pouce droit à sa bouche, et mordit dedans jusqu'à sentir le goût ferreux du sang sur ses lèvres. Son doigt maculé du liquide vermillon, elle l'apposa au bas du contrat, laissant sur la surface du parchemin la marque de son consentement à ses conditions.

"Bravo, bravoooooo ! Mê-mê !

-Félicitations, jeune fille d'Itabei.

-Pas de repos, pas de repos ♫ Il faut apprendre à invoquer, pour pouvoir nous utiliser ♪ Mê-mê !

-C'est juste. Place à l'entraînement, alors."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Le Pacte ~ Ukita Ineko Empty
Message(#) Sujet: Re: Le Pacte ~ Ukita Ineko Le Pacte ~ Ukita Ineko Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Pacte ~ Ukita Ineko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-