N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Contrariétée humorale + Keiji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Sun
Informations
Grade : Genin
Messages : 918
Rang : C

Contrariétée humorale + Keiji Empty
Message(#) Sujet: Contrariétée humorale + Keiji Contrariétée humorale + Keiji EmptyMer 23 Nov 2016 - 21:50

Rin adorait reprendre du service à l’hôpital en tant que Médecin. Il y avait ce quelque chose, dans chaque personne qu’il voyait, qui lui confirmait l’aspect si précieux de la profession qu’il avait choisi d’exercer. Chaque histoire, chaque blessure, chaque problème de santé – c’était un tout qui créait et dessinait les patients l’un après l’autre, le contaminant presque d’une humanité excessive. Toucher, examiner, regarder, tirailler, faire passer un peu de Chakra à visée diagnostique – un rituel de la rencontre du corps qui ne pouvait avoir lieu sans l’interrogatoire préalable. Et, à son habitude, il faisait couler l’un de ses doigts sur du papier afin d’écrire à l’aide de ses sceaux, gagnant un temps précieux. Oui, il aurait pu avoir une assistante ou une secrétaire qui note pour lui. Oui, il pourrait enregistrer ses conclusions et les recoucher sur papier plus tard ou le faire faire par quelqu’un d’autre. Il y avait pourtant dans cette approche de délégation de tâche quelque chose qu’il n’appréciait pas. Une sensation de pseudo-supériorité établie sur le fait de posséder quelqu’un à son service à laquelle il n’arrivait pas à se résoudre. Autonome. Il préférait être autonome et seul responsable d’éventuelles erreurs – son humilité l’empêchait d’arriver à plus.

« Très bien… Il faudra prendre ce médicament pendant dix jours. Si jamais vous avez l’impression que ça ne s’améliore pas du tout d’ici cinq jours, revenez me voir, d’accord ? »

Il adressa un grand sourire à la jeune femme avant de la laisser sortir de son cabinet et d’accueillir le patient suivant. Les consultations de post-urgences étaient un moyen efficace de reprendre les dossiers de patients en bénéficiant d’un peu de temps, parfois pour aboutir à des conclusions autres que celles de ses confrères suivant l’évolutivité des hypothèses. C’était ça aussi, la médecine – en dehors du fait de soigner les grands blessés dans l’urgence absolue, chercher à soulager les problèmes parfois minimes, parfois majeurs, des gens. Et à l’instar de toutes les sciences, elle se basait sur des hypothèses. Des probabilités prenant en compte le terrain, les signes retrouvés, les expositions potentielles… La certitude avait du mal à exister, en dehors de traumatismes évidents. Il fallait établir ce qui était le plus vraisemblable et n’avoir pas peur de réévaluer ses idées, revenir dessus et les critiquer afin d’arriver à un résultat satisfaisant. Et bien évidemment, c’était une entreprise impossible sans la coopération des malades. Le docteur adressa un grand sourire au nouvel arrivant quand celui-ci termina de s’installer.

« Bonjour, Akimichi Rin. Vous êtes bien… »

Il regarda rapidement sur le peu de dossier qu’il avait.

« Yamanaka Keiji, 29 ans, c’est bien cela ? »

Il reposa les quelques notes de l’autre médecin sur la table et posa sa main sur son carnet, inscrivant rapidement l’identité du malade et la date du jour.

« Très bien. Si vous me racontiez ce qui vous arrive ? »

Un sourire de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Contrariétée humorale + Keiji Empty
Message(#) Sujet: Re: Contrariétée humorale + Keiji Contrariétée humorale + Keiji EmptyDim 27 Nov 2016 - 0:12



- Oui c'est bien cela

Keiji venait de répondre à la question de la personne devant lui qui s'était présenté comme étant Akimichi Rin, un membre du célèbre clan de Konoha qui avait une capacité extraordinaire à décupler leur poids ou taille.

Le Yamanaka se retrouvait de nouveau dans l’hôpital qu'il avait quitté depuis peu de temps, depuis lors il s'était remis ardemment à l’entraînement suite à sa rencontre avec un mystérieux juunin lors de l’exécution de Yamada Tetsui. Mais le voilà qui attendait dans la salle d'attente blanche, dans cet hôpital blanc. Tout était blanc et propre, des meubles, plafond aux tenues des infirmières. Mais cela faisait ressentir comme un manque d'âme.

Heureusement l'animation ne manquait pas, entre le petit gamin qui pleurait dans les bras de sa mère sûrement à cause d'une chute durant un jeu entre copains, à l'opposé se trouvait un genin qui avait du souffrir d'une blessure à l’entraînement. Il était accompagné de son sensei qui le regardait d'un air énervé, celui ci avait dû se blesser tout seul avec son kunai...

Mais le chuunin aux cheveux blancs n'était pas là pour une urgence où quelque chose d'autre, il espérait juste que cela allait être un simple contrôle de routine, voilà pourquoi il entra directement dans le bureau d’où venait de sortir une jeune fille avant de répondre à la première question sur son identité.

Le médecin devait être pressé lui aussi, puisqu'il reprit directement la discussion en lui demandant de l'éclaircir sur sa situation, le tout accompagné d'un sourire. Bizarre, il n'aurait pas lu son dossier ou demandait juste confirmation ?

- Heu, je pensais que vous auriez lu mon dossier mais donc voici ma situation.

Petit raclement de gorge.

- Donc lors de l'examen chuunin, j'ai inhalé les cendres ardentes d'un volcan avant d'être évacué d'urgence à Konoha, et exclu de l'examen. Ensuite, je me suis réveillé ici et selon les dires du médecin, je n'avais plus les capacités de contrôler les affinités futon et raiton lié à ma maîtrise de l'onkyoton, car cela avait un effet néfaste sur mon corps. Je me suis donc remis à l’entraînement depuis ma sortie de l’hôpital. Que voulez vous savoir de plus ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Sun
Informations
Grade : Genin
Messages : 918
Rang : C

Contrariétée humorale + Keiji Empty
Message(#) Sujet: Re: Contrariétée humorale + Keiji Contrariétée humorale + Keiji EmptyDim 27 Nov 2016 - 2:26

Rin adressa un sourire de plus, penchant délicatement la tête sur le côté, quand son nouveau patient commença à lui répondre. Religieusement, son doigt effleurait sa feuille en notant tout ce qui lui était dit – alors qu’il conservait un silence de monastère et que son visage redevenait impassible au fil du récit. Déjà, les premières hypothèses se formulaient dans son esprit, mais il y avait un besoin presque cruel d’étoffer, d’en savoir plus. Médecine du Chakra – concrètement, cette complication n’avait que peu à faire en suivi de consultation post-urgences, et il n’échappa pas au médecin de le noter quelque part, afin de prévenir ce genre de situations. S’il avait des notions, il était loin d’être le plus grand des spécialistes – pourtant, il n’avait guère envie que le temps se perdre à prendre des consultations, à tourner d’un médecin à l’autre jusqu’à trouver celui qui posera le diagnostic adéquat. Les pathologies des shinobis sont quelque chose d’extrêmement spécifique, et pour cause : le Chakra s’est prouvé, dans diverses expériences résultantes de sa cristallisation ou d’une application matérielle de ce dernier ex-vivo, une source de grande instabilité et imprédictibilité. Certains dans la science croyaient d’ailleurs dur comme fer que c’est de tentatives du genre que les Bijuu ont été créés – jolies fables pour nourrir les populations de merveilles.

« Oh si si, j’avais lu votre dossier ne vous inquiétez pas. Seulement, imaginez qu’il y ait eu une erreur dans le compte-rendu, ou un ordre inverse des événements par exemple ? Si l’on ne fait pas l’effort de revérifier… J’ai quelques expériences comme ça, où un collègue s’est aveuglément basé sur les dossiers. Conséquences fatales. »

Le léger sourire qu’il affichait, désinvolte et tailler dans une pierre presque immuable par le temps, contrastait délicatement avec le reliquat d’expression désastreuse de ses yeux. Il était un mur. Une colline. Une montagne. Visiblement, même l’inquiétude, le stress ou les soucis du quotidien avaient du mal à traverser le voile de sa vie, se fondant dans le demi-sourire presque éternel de l’Akimichi.

« Si je résume, tout ceci est apparu après l’inhalation de cendres lors de l’examen ? Avant, vous n’aviez jamais aucun problème ? Je veux dire par là… Futon et Raiton, c’est cela ? Alors vous n’aviez jamais de décharges électriques ou de sensations de froid intense au niveau de vos doigts quand vous composiez vos Mudras ? D’attaques d’électricité statique incontrôlable ? De la fièvre ou des sueurs nocturnes intenses des suites de l’exposition aux cendres ? Et, plus important encore… Avez-vous tout de même essayez d’utiliser l’Onkyoton après l’examen ? »

Si ces questions pouvaient sembler anodines, elles possédaient à priori une bonne discrimination entre les quelques hypothèses de Rin. La survenue brutale et la présence, à priori, d’un puissant élément déclencheur, étaient en faveur des causes populaires : les infections, les troubles somatomorphes et les réactions paradoxales.

« Je ne suis pas là pour juger si vous l’avez fait, vous savez… Disons que c’est une information qui est bonne à prendre pour la suite. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Contrariétée humorale + Keiji Empty
Message(#) Sujet: Re: Contrariétée humorale + Keiji Contrariétée humorale + Keiji EmptyLun 28 Nov 2016 - 18:49



L'interlocuteur du Yamanaka, ce dénommé Rin avait bien sur tilté sur l'allusion de Keiji sur son dossier et lui expliquait à quel point cela était important de toujours vérifier qu'il n'y avait pas d'erreur ou de mauvais rendu des informations. Avant d'expliquer un petit exemple d'un de ces collègues qui avait eu des conséquences fatales.

- Bien sur, ne vous inquiétez pas une simple boutade, je suis content d'avoir affaire à quelqu'un de professionnel.

L'entretien reprit donc son court, et l'Akimichi suivant la déontologie du bon médecin chercha à comprendre les raisons du mal qui avait frappé le Yamanaka en lui demandant des détails sur ce qui avait bien pu se passer. Bien sur, Keiji était prêt à tout pour aider celui ci dans ses recherches et ferait de son mieux pour répondre le plus justement possible.

Un petit toux pour s'éclaircir la voix avant de répondre à ce flot de question :

- Je suis arrivé à l’hôpital dans le coma après cette inhalation donc oui. Et effectivement c'est bien le ration et le futon mais je ne ressentais aucun de ces symptômes. Je pense que ceux ci doivent plus être liés à l'utilisation du ninjutsu ou du taijutsu non ?  Pour ma part, j'utilisais l'onkyoton pour des techniques sensorielles et d'illusions.  Et je ne me rappelle pas de mon état après l'inhalation, vous conviendrez que j'ai été un peu secoué par tout ça.

Et enfin la question finale.

- Absolument pas, je me le suis refusé dès que le médecin m'ayant accueilli à mon réveil m'a expliqué ce que cela impliquait pour moi. Et j'ai donc arrêté l'utilisation de toutes mes techniques de sensorialité et de genjutsu liées à l'onkyoton.

Il était sur autre chose.

- Cependant, j'ai repris l’entraînement sous la houlette d'une autre juunin et il s'est révélé après l'utilisation de papier d'arbre chakra que mes affinités soient maintenant le doton et le suiton. Je me demande alors si cela ne serait pas lié à une disparition lente de mes anciennes affinités et de leur chakra corrompu ? Ne voudrait-il pas faire des analyses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Sun
Informations
Grade : Genin
Messages : 918
Rang : C

Contrariétée humorale + Keiji Empty
Message(#) Sujet: Re: Contrariétée humorale + Keiji Contrariétée humorale + Keiji EmptyMar 29 Nov 2016 - 22:52

Attentif au moindre petit détail dans les paroles du Yamanaka, Rin faisait glisser son doigt, scellant mot après mo la totalité des informations qui lui étaient données de façon presque automatique tandis que son cerveau rédigeait soigneusement les hypothèses qui orienteraient vers la suite de la prise en charge. L’absence d’un quelconque retentit mémorisé par le patient d’un point de vue infectieux, et à fortiori l’absence de données dans le dossier, conduisait naturellement à rayer cette hypothèse. Pour aller jusqu’à perturber le flux chakratique et rogner la partie cellulaire responsable de la réception-adaptation affinité-chakra… C’est une proximité cruelle avec un état de choc qu’il faudrait avoir, et c’était une expérience proche de la mort qui avait tendance à marquer les populations. L’approche par le Genjutsu et la Sensorialité des affinités, et d’autant plus l’utilisation majeure de la combinaison des deux plutôt que chacune individuellement rendait cette partie de l’interrogatoire totalement obsolète, ce qui était dommage car du reste des réponses, c’est l’hypothèse qui serait le plus étayée par cette réponse qui semblait ressortir progressivement.

« Je comprends oui, vous avez certainement bien fait. Et vous me parlez d’un changement d’affinités également… »

Notant cette notion nouvelle, l’Akimichi resta pensif quelque instants avant de tendre sa main vers le Chûunin.

« Pourriez-vous me passer vos mains s’il vous plait, j’aimerai vérifier quelque chose. Par ailleurs, vos affinités initiales ont-elles été trouvées à l’aide d’indicateur chakratique extérieur, comme ces feuilles, ou avez-vous juste… Appris à les utiliser ? »

Prenant une courte pause pour respirer, Rin saisit les mains du blond et commença à les inspecter soigneusement, appuyant doucement sur les articulations à la recherche de synovites ou de douleurs plus globales. Malgré la distribution globale relativement équilibrée du système Chakra du corps humain, de nombreuses études concluaient qu’il suivait une répartition plus proche du système nerveux que vasculaire, avec des concentrations croissantes de cellules et anastomoses en réseau distal. L’examen des mains demeurait donc la meilleure option clinique pure à la recherche d’un quelconque signe d’atteinte de ce système.

« A l’époque, je sais qu’il était relativement fréquent, dans un contexte de guerre, d’obliger les gens à utiliser une affinité plutôt qu’une autre, dans des buts d’optimisation militaire pure et dure… Je suppose qu’il y a une certaine logique derrière ça, surtout qu’on ignorait l’impact potentiellement délétère de cette contrariété au long cours. C’est pour cette raison qu’il est communément recommandé de se fier aux affinités naturelles du corps plutôt que de chercher à en forcer d’autres actuellement. »

Doucement, l’Akimichi frottait tout en donnant ses explications les mains de son patient, à la recherche de petites desquamations ou d’une fragilité cutanée relative qui irait avec l’hypothèse qui devenait de plus en plus probable.

« C’est… C’est relativement proche des gauchers contrariés, que l’on oblige à écrire de la main droite. Ils gardent les caractéristiques fondamentales au niveau de l’agencement neuronal dans le cerveau d’un gaucher, mais usent de l’autre main. La seule différence est l’impact propre du Chakra sur notre corps, qui a une étendue dont on ne connait toujours pas les limites. Si mon hypothèse est correcte, et elle semble se superposer avec ce qui avait été suspecté lors de l’exposition aux cendres… »

Rin reposa les mains du Yamanaka, reprenant son observation avec son hypothèse de travail et les trouvailles de l’examen sommaire effectué.

« Si vous utilisiez avec une intensité plus importante vos affinités, je soupçonne fortement que vous auriez eu des dysesthésies au niveau des mains au moins. Il y a une fragilité relative de votre réseau Chakratique qui est très en faveur avec cette hypothèse de Chakra imposé. Je suppose que l’exposition aux cendres a provoqué une rupture de tolérance immunitaire au niveau de votre organisme, et l’inflammation résiduelle faible qui luttait contre un Chakra forcé a explosé en quelques sortes… Utiliser le Doton et le Suiton vous est-il plus simple que l’utilisation du Raiton et du Futon ? Enfin, de façon purement subjective bien sûr, si vous ne faites que commencer. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Contrariétée humorale + Keiji Empty
Message(#) Sujet: Re: Contrariétée humorale + Keiji Contrariétée humorale + Keiji EmptyDim 11 Déc 2016 - 2:54



Rin avait semblé intéressé par les dires du Yamanaka, lesquels il écoutait attentivement, analysant sûrement les informations en filtrant celles qui pouvait lui servir ou pas. Il dit d'ailleurs que Keiji avait surement bien fait de changer ses affinités et d'arrêter de tenter l'utilisation des anciennes. C'est alors que l'Akimichi le posa une question :

- Hum je ne m'en rappelle plus trop, cela remontre un peu à vrai dire, mais je pense fortement que je les aient apprises sur le tas on va dire.

Dit Keiji en lui tendant ses mains, celui ci commença directement à les inspecter soigneusement en appuyant doucement à certains endroits, mais que pouvait-il bien chercher ? C'était fort intriguant mais ce médecin devait savoir ce qu'il faisait donc bon. IL fit d'ailleurs une explication historique sur l'origine de ce forçage d'affinité pour certains shinobis, car durant les périodes de guerre entre les clans il était très commun de forcer l'apprentissage d'une affinité dans un but militaire et stratégique.

Le médecin fit alors son hypothèse, après son court examen et grâce aux informations en sa possession, tout d'abord il serait toucher par des dysesthésies au main, mais cela pouvait sûrement être pire.

- Qu'est ce qu'une dysesthésie s'il vous plaît ?

Et oui il était ninja et pas médecin malheureusement.

- Et oui l'utilisation du Doton et du Suiton me paraît beaucoup plus simple, le malaxage du chakra est plus fluide, plus rapide je ne sais pas trop comment l'expliquer malheureusement. Et je n'ai plus de douleurs depuis aussi mais peut être qu'il faudrait rajouter un traitement pour la sûreté ?

Pour agrémenter ses propos, le Yamanaka malaxa son chakra devant son interlocuteur et fit apparaître, dans chacune de ses mains, une petite orbe de chakra suiton ou doton.

- Je ne sais pas si vous pouvez le voir, ou peut être le sentir mais mon chakra passe beaucoup mieux qu'auparavant et je le sens plus pure, c'est très métaphorique comme image mais c'est ce que je ressens.

Il aurait très bien pu montrer qu'il pouvait faire fusionner les deux orbes de chakra, mais cela n'était pas le lieu ni l'endroit de faire du mokuton et il attendait l'avis du médecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Sun
Informations
Grade : Genin
Messages : 918
Rang : C

Contrariétée humorale + Keiji Empty
Message(#) Sujet: Re: Contrariétée humorale + Keiji Contrariétée humorale + Keiji EmptyLun 12 Déc 2016 - 0:38

Interpellé par la question du Yamanaka, Rin détacha rapidement ses yeux de sa source d’intérêt pour lui répondre, se rendant compte qu’il avait cédé au langage médical en tissant ses hypothèses. Ce n’était pas quelque chose qu’il aimait particulièrement faire, mais il avait cette habitude devant ses patients d’émettre ses hypothèses et les arguments allant en faveur comme à l’encontre à voix haute. Une déformation dûment acquise auprès de Dame Miko, éduquée dans ces sciences-là.

« Oh oui pardon… Des dysesthésies sont des sensations douloureuses ou gênantes d’origine neurologique. Des sensations de fourmillements, de petites décharges électriques. »

Légèrement amusé de l’aisance de son patient, l’Akimichi le regarda faire sa petite démonstration, comprenant aisément ce dont il parlait. Cela n’était qu’un argument supplémentaire pour conforter cette hypothèse, et quant à la question du traitement… Il s’arrêta un instant avant de reprendre ses notes à l’aide de Fuinjutsu.

« Hmm. Ca ne fait qu’agrémenter l’hypothèse de rejet immunologique. Votre corps luttait, à bas bruit, contre vos Chakras auparavant, certainement que cela avait un impact sur la facilité de circulation de ces derniers. Et si j’aimerai vous dire que je peux le voir, mais je ne vous ai jamais vu utiliser le Futon ou le Raiton, ce qui complique délicatement la tâche. »

Note à soi-même : évaluer l’impact du rejet humoral chakatique sur la vitesse de circulation du chakra au sein de son réseau. Facteur prédictif de la rupture de tolérance ?

« Quant à un traitement… Disons que si vous souhaitez continuer d’utiliser le Raiton et le Futon, un blocage chakratique complet pendant une à deux semaines que votre immunité se calme puis une immunomodulation à minima afin d’empêcher la survenue d’un nouvel épisode du genre est envisageable. Cependant, si vous vous décidez à changer d’affinités, probablement qu’un simple traitement ciblant l’immunité allergique vous sera suffisant, à prendre de façon ponctuelle une semaine après chaque exposition à du Raiton ou du Futon. Quoique… »

Demandant rapidement la permission, Rin composa quelques mudras et plaça sa main sur le corps du Yamanaka – un sceau extrêmement fin s’étendant très rapidement sur l’ensemble de son corps avant de revenir vers la main du médecin. Ce n’était pas la chose la plus agréable que d’avoir un diagnostic chakratique : c’était un chakra étranger qui traversait le corps à la recherche des anomalies, et plus il était guidé plus il était précis, rendant la chose tout de même extrêmement sommaire, sinon vulgaire, en dehors d’un contexte purement hospitalier où trouver l’étiologie du patient était un objectif fin – il ne s’agissait pas de l’estimation quelque peu facile de la gravité des blessures internes faite en combat.

« Non… Votre réseau immunitaire est déjà au repos vis-à-vis de votre Chakra – il n’y a rien à soigner. La fragilité de votre réseau cutané récupèrera avec le temps, mais c’est tellement fin et discret que cela ne change rien d’un point de vue pratique. Je risquerai tout au plus de corrompre le renouvellement des cellules de la peau en le stimulant avec mon Chakra pour aucune amélioration de votre côté. Et pour ce qui est des traitements après exposition étrangère… Je peux vous faire une ordonnance préventive, ou alors vous pouvez revenir pour la demander le cas échéant, selon votre préférence. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kei
Informations
Grade : Chûnin d'Iwa
Messages : 1234
Rang : A

Contrariétée humorale + Keiji Empty
Message(#) Sujet: Re: Contrariétée humorale + Keiji Contrariétée humorale + Keiji EmptyDim 29 Jan 2017 - 23:41



Le Yamanaka avala tant bien que mal le flot d’information que le submergeait sans dire un mot. Attentif. Son interlocuteur connaît son boulot, c’était une certitude et ses explications étaient tout à fait abordables pour un novice en médecine tel que Keiji.

Le médecin expliqua, dans un premier temps, ce qu’était des dysesthésies, des sensations de décharges électrique, ce que ressentait parfois le Yamanaka lors de l’utilisation de ces anciennes affinités. Mais cela était arrivé très rarement.

Ensuite, dans la continuité de son exposé médical, Rin expliqua à Keiji les tenants et aboutissements d’un possible traitement avant de se retirer. D’après lui, le réseau immunitaire du contrôleur de l’esprit était déjà en phase de repos, il n’y avait donc rien à soigner. Il fallait laisser le miracle de la Nature et du Corps opéré. Le système immunitaire du Yamanaka allait opérer de lui même et les flux de chakra liés à ces anciennes affinités disparaîtraient peu à peu.

C’était très rassurant, Keiji ne saurait pas contraint d’arrêter d’utiliser son chakra ou autre, sa vie ne serait pas impactée par ce problème, il ne perdrait en aucun cas l’usage de ses bras. Un soulagement éclaircit le visage du Yamanaka, en même temps qu’un mince sourire.

- Je pense qu’il vaut mieux que je vienne vous voir quand cela ne va pas, au moins vous pourrez voir comment évolue mon chakra et me conseiller sur la marche à suivre en cas de tel ou tel problèmes.

Le Yamanaka se releva et serra la main de l’Akimichi qui venait de lui refaire sa journée, il allait pouvoir repartir à l’entraînement en faisant bien attention de ne pas trop tirer sur la corde justement.

- Merci beaucoup de votre aide en tout cas, et ravi de vous avoir rencontré. Combien je vous dois ?

Et oui la réalité rejoint parfois la fiction, et il fallait bien payer pour ce service rendu, même si une partie était remboursée, enfin Keiji l’espérait.

Enfin le Yamanaka salua l’Akimichi et sortit du bureau avant de se rendre chez lui, dire la bonne nouvelle à Sho. Il n’aurait plu à s’inquiéter lui aussi et il allait pouvoir s’impliquer beaucoup plus calmement dans leur projet de télécommunication.

- Merci beaucoup pour ce rp @Akimichi Rin et vraiment désolé d'avoir mis tant de temps à répondre :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Contrariétée humorale + Keiji Empty
Message(#) Sujet: Re: Contrariétée humorale + Keiji Contrariétée humorale + Keiji Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Contrariétée humorale + Keiji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Hôpital-