N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Hasard? (Ema)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

Hasard? (Ema) Empty
Message(#) Sujet: Hasard? (Ema) Hasard? (Ema) EmptyMar 11 Oct 2016 - 0:41

Mes hommes venaient à peine de m'apprendre une nouvelle des plus déplaisantes ; Mon maître avait été kidnappé et sa famille avait été gravement touchée. Comment était-ce seulement possible ? Ils ne s'étaient pourtant pas fait remarqués-.. et leur destination était secrète. Peu d'hommes en avaient la connaissance, nos frontières étaient gardées et tout avait été mis sous silence. De la malchance alors peut-être ? L'assaillant avait attendu pendant des semaines et des semaines à nos frontières et à un moment précis, il avait pu traquer l'ancienne Ombre de Suna ? Donc c'était sûrement plus du hasard ? Je m'étais tant posé de questions sur cette opération, ça semblait être presque irréaliste au vu des circonstances. Les dieux n'avaient pas été cléments avec nous.

Nous avions pour objectif de le soigner, Ema avait aussi ce rôle en plus de devoir veiller sur lui. Seulement, je ne pouvais pas la blâmer, elle avait sûrement fait de son mieux afin d'éviter ça. Pour l'instant je n'avais qu'un simple rapport sur la situation, situation qui était secrète et qui allait le rester pour le moment -le temps qu'on éclaircisse l'affaire-. Une personne masquée les avait attaqué, des renseignements sur ses capacités m'avaient été transmis. Le Kakumeigun avait ouvert une enquête et tout était mis en œuvre afin de garantir la sécurité d'Ema et Satomu. Ces derniers étaient touchés, la première plus gravement que sa progéniture. C'était impardonnable en plus d'être irréaliste. On venait de s'attaquer à deux Kazejins et une Kunoïchi, deux choses que j'avais promis de protéger. Je me jurais d'agir fermement face à cette nouvelle menace.

Je pris le train et ensuite la caravane pour rejoindre le pays. Non seulement j'allai pouvoir m'assurer de l'état de ma partenaire et de son enfant mais aussi j'allai pouvoir en apprendre plus sur l'affaire. Par la même occasion j'avais prévu de faire un saut à la capitale pour régler quelques détails avec le gouvernement de Ki no Kuni.

Une fois dans l'établissement hospitalier, une membre du personnel m'amena à la chambre d'Ema. Je pus m'asseoir à ses côtés et observer son dossier quelques instants. Je ne comprenais que très peu de termes car il y avait un grand nombre de mot techniques. J'en profitais puisqu'elle semblait être dans un sommeil profond, une fois la lecture finie le dossier reprit sa place initiale. Son corps était gravement touché. La situation m'exaspérait puis qu’après tout, j'avais face à moi une amie à laquelle je tenais. Je pris sa main dans la mienne et exerçai une légère pression sur celle-ci de façon à la réveiller. Lorsque je pus voir Ema émerger, je décidai de prendre la parole.

«  Ema c'est moi, c'est Ogami. Ça va mieux ? Est-ce que tu es en état pour parler un petit peu ? »

Je lui laissai le temps de me répondre avant de reprendre la parole d'un ton bas afin de ne pas la brusquer.

«  Sache que tout a été mis en œuvre afin de découvrir qui se cache derrière cette attaque. Vous êtes aussi dorénavant protégés, personne ne pourra vous atteindre et votre position est secrète... »

Si je pouvais la rassurer à travers ces simples paroles, c'était une bonne chose. Néanmoins, je souhaitais aussi obtenir des informations quant à l'attaque. Des rapports avaient été établi mais peut-être qu'elle pouvait m'apporter des renseignements supplémentaires?

«  De plus, j'ai besoin que tu me racontes ce qu'il s'est passé mais en détail, es-tu en état? »

J'étais maintenant à son écoute.

Note:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Yamanaka Nao
Informations
Grade : Jônin
Messages : 1042
Rang : A

Hasard? (Ema) Empty
Message(#) Sujet: Re: Hasard? (Ema) Hasard? (Ema) EmptyMar 18 Oct 2016 - 15:17

Ema avait été transféré d'urgence à l'hôpital de Ki après avoir été secouru par une escouade de Shinobis du Sable. Malgré la tentative de pêchage d'informations, la Kunoichi était restée sans réponse, ayant elle-même été sous le choc en apprenant que son fils avait été attaqué.

Elle sombra dans le coma quelques temps, après avoir subi des brûlures graves qui l'avaient laissé inconsciente lors de l'attaque. Son séjour à l'hôpital devait durer quelques jours encore. La Kunoichi était dans un sale état, comme jamais auparavant. L'agresseur l'aurait tué si cela avait été nécessaire pour emmener Kibō, quitte à tuer son fils également.

Cela ne pouvait être que Konoha. Cette Miko devait avoir tellement peur pour sa vie, qu'elle préférait attaquer la première. En tout cas, si cela avait été prouvé, Ema n'en aurait pas été surprise, le moins du monde. Bien que les autorités avaient certifié à la mère que son enfant était en sécurité, elle aurait préféré l'avoir auprès d'elle. Pour autant, son état ne le lui permettait pas et il était clair qu'elle ne voulait pas que Satomu voit sa mère ainsi.

Yamuro n'était toujours pas là. Etait-il mort à présent ? Cela faisait quelques jours maintenant que l'attaque avait été orchestré, laissant Ema dans un un flou complet. Reverrait-il un jour son mari ? Devait-elle parcourir le Pays en commençant par Konoha pour le retrouver ? Aurait-elle une chance de le retrouver ? Voulait-elle le retrouver ? Devait-elle laisser son fils à l'abandon pour lui ? En valait-il l'effort et le sacrifice ? Était-il mort ? Souffrait-il ? Pourquoi n'avait-elle rien fait pour anticiper une telle action ? Pourquoi était-elle si stupide et inconsciente ?

Bref, Ema tournait dans ses pensées, se faisant du mal à chaque nouvelle question qu'elle soulevait. Elle ne pouvait pas bouger, enroulée dans des tonnes de bandages, clouée au lit, presque attachée pour que les infirmières n'aient pas venir la ramasser par terre arès qu'elle ait essayé d'en sortie. La Kunoichi détestait être dans cet état, bien que même si elle pouvait bouger et s'en aller, elle serait coincée, ne sachant pas quoi faire par la suite.

Heureusement pour elle, la folie des jours qui passaient, allait prendre fin dès lors qu'elle s'aperçu, en ouvrant les yeux, qu'Ogami était à son chevet, comprenant que la pression qu'elle sentait au bras n'était un rêve, ni un cauchemar, mais bien la réalité.

Ema était bandée jusqu'au niveau de ses joues, laissant tout de même sa bouche libre pour manger et boire, ce qui fut une aide précieuse pour également dire bonjour à son ami. Après tout, les brûlures faites par le Raitôn ennemi avaient été infligées au niveau du cou, ainsi toute cette partie devait être traitée, sans quoi la jeune femme aurait finie défigurée par les marques et cicatrices laissées.

Bonjour, Ogami.

La Kunoichi pressa à son tour la main qui tenait la sienne. C'était un geste simple, mais qui portait toute l'amitié qu'elle avait pour lui en cet instant.

Oui, je peux. dit-elle, tentant de cacher la souffrance qu'elle ressentait à chaque fois que les tissus brûlés de son cou bougeaient lorsqu'elle parlait.

Ogami avaient essayé de rassurer Ema quant à leur sécurité. Mais si une personne étrangère à Suna avait pu trouver Yamuro caché dans les bois, il était certain qu'il ne serait pas difficile de la trouver elle et Satomu dans cet hôpital, surtout lorsque l'on voyait l'état de la maison. Il était très certain que si l'agresseur devait revenir terminer son travail, il les chercheraient à l'hôpital le plus proche. Pourtant Ema, sachant cela, fut reconnaissante. Au moins, il était là et il essayait.

Elle esquissa un léger sourire, pressant encore une fois sa main contre celle de son ami.
Comme escomptée, son ami lui demanda des informations au sujet de l'attaque. Bien qu'elle avait déjà raconté certains éléments aux autres Shinobis, Ema partagea à nouveau ses souvenirs.

Je ne sais pas qui c'est. Il portait un masque, très dur, spécialement conçu pour le combat. Sa voix était déformée. Il était très fort, bien plus que Yamuro. Je ne l'ai pas sentie venir. Il était rapide, très rapide.

Sa voix était douce, ses paroles étaient lentes, empreintes de tristesse et de culpabilité.

Satomu était avec nous, il me tenait en otage. Il voulait que Kibō le suive, sinon il nous tuerait. Il l'aurait fait Ogami. Ce n'est pas un simple bandit, c'est un tueur. Je ne pouvais pas le laisser faire, le laisser s'en prendre à ma famille sans rien tenter, continua-t-elle, oubliant la souffrance de ses brûlures.

Il a menacé ma famille. Si Yamuro partait avec lui, il ne nous ferait rien. Je ne l'ai pas cru, je ne pouvais pas voir Kibō disparaître à nouveau sans rien faire.

Ses yeux commençaient à s'humidifer et rougir.

Il a lancé une bille à Yamuro, qu'il devait briser. Mais je ne voulais pas. J'ai riposté, un coup dans son masque, du cristal pou immobiliser la main sur mon cou, mais il n'a rien eu, il n'a rien senti. Et là, j'ai eu tellement mal, je ne pouvais plus bouger, j'avais chaud, mon corps brûlait, des grésillements intenses m'assourdissaient et ensuite.., ensuite..., je ne me souviens de rien du tout.

Les larmes roulaient à présent sur ses joues, le tout silencieusement, sans sanglots.

Quand je me suis réveillée, tout avait été détruit, Satomu n'était plus là. Yamuro n'était plus là.

Son discours était encore empreint d'émotions, disparates, mais Ogami pouvait certainement en comprendre l'essentiel.

Yamuro a été enlevé, Ogami. Il est peut-être.. il est...

Ema se tut, sentant un poids dans sa gorge. Elle déglutit, tentant de se calmer. Son regard était perdue entre son imagination fertile et la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

Hasard? (Ema) Empty
Message(#) Sujet: Re: Hasard? (Ema) Hasard? (Ema) EmptyMer 2 Nov 2016 - 0:19


Je ne me sentais pas très à l'aise à ses côtés, disons que je n'étais pas d'une grande aide pour réconforter. J'avais beau m'être amélioré, je ne savais pas non plus comment m'y prendre pour dissiper entièrement la tristesse de mes proches. Ema avait tout de même réagi à mon geste d'affection en serrant ma main. Il était peut-être encore tôt pour lui demander de me conter les faits mais elle accepta, ce qui m'arrangeait afin d'y voir plus clair. Les enquêteurs avaient déjà réunis quelques faits mais il était toujours bien de l'entendre elle, peut-être avait-elle plus à m'apporter. Ses premières descriptions furent importantes puisqu'elle me donna des détails sur le physique de l'assaillant. Il portait apparemment un masque conçu pour le combat et disposait aussi d'un dispositif afin de déformer sa voix. Un dispositif de type Saibogu ? J'en avais déjà utilisé dans le passé pour quelques missions, c'était surtout à Suna qu'on voyait cela. Cela dit ça ne consistait pas une preuve irréfutable que le criminel se trouvait dans nos murs, ce genre de dispositif avait pu fuiter après tout. C'était simplement une piste supplémentaire à exploiter.

Comme je l'avais imaginé, Satomu avait utilisé comme un vulgaire otage ; L'entendre de la bouche de ma partenaire me fit tiquer, j'étais comme pris d'une colère soudaine. Cet enfant n'avait rien demandé, n'avait rien à voir avec les dommages crées par son paternel. Ça ne me mettait pas hors de moi, j'étais seulement frustré et énervé d'entendre ça. Le fait que la progéniture soit de mon maître et mon amie faisait aussi beaucoup. Je pus voir les yeux de ma partenaire briller, les larmes commençaient à lui monter et elle avait du mal à les contenir. Je n'abaissai pas mon regard puisque dans tous les cas, je devais affronter le sien. J'avais beau avoir de la peine, je devais agir en tant que Shinobi de Suna et ami. Si je pouvais endurer ne serait-ce qu'une partie de sa peine, je le ferai avec plaisir. C'était un peu mon rôle après tout.

Mon ancien maître avait donc été enlevé et l'assaillant avait laissé en mauvais état Ema. Elle parlait de brûlures et de grésillements, d'après les premières investigations il s’agissait d'une attaque de type Raïton. Cet indice avait été ajouté à la liste et il était très important pour la suite des opérations. Cette attaque devait être de haut niveau et violente pour parvenir à blesser ma partenaire du Midorhato de cette façon. Ema imaginait déjà le pire et elle n'avait pas tort, son mari avait été enlevé et pour l'instant rien ne nous permettait d'affirmer qu'il était toujours vivant. Je ne pouvais pas mentir à Ema, je ne pouvais pas le faire pour la rassurer. Exerçant une légère pression sur sa main, je pris la parole.

«  Je vais être honnête avec toi, nous ne savons pas à l'heure actuelle ce qu'il est advenu de lui. Sache seulement que cela m'attriste et que nous allons faire tout notre possible afin de découvrir ce qu'il s'est réellement passé. On pourrait imaginer une intervention de Konoha même si ça me semble presque impossible... Je t'avoue que je suis stupéfait, je me demande comment l'information a pu fuité. C'est invraisemblable, ça a beau avoir eu lieu... »

Je lâchai sa main avant de me lever doucement, plongeant mon regard dans celui de mon interlocutrice. J'affichai une expression déterminée, je voulais montrer à ma partenaire que j'étais présent pour elle et que Suna allait mettre tout en œuvre afin de classer cette affaire.

« Néanmoins tu peux compter sur mon soutien et celui du village ; Tu vas d'ailleurs revenir à Suna pour quelques temps. Ici tu as une mission officielle mais elle peut être suspendue le temps que tes blessures se referment. Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas. Je tenterai au mieux de combler tes désirs. »

J'affichai à Ema un sourire qui se voulait réconfortant et je passai le pas de la porte avec une idée en tête, voir de mes propres yeux ce qu'il s'était passé. Je mis quelques heures à rejoindre la destination, celle où j'avais envoyé Yamuro et sa famille. À cet endroit se trouvait une belle demeure en bois qui avait été créée spécialement pour eux, le confort était pour moi une composante nécessaire au rétablissement de mon maître. Finalement, ça n'avait que très peu aidé puisque la période de rétablissement avait été écourtée.. Malgré nous. Des marquages se trouvaient au sol, ils étaient précis et avaient été fait par des membres du Kakumeigun. Je m’accroupis quelques instants pour toucher la terre, j'en pris alors un peu dans ma main avant de la frotter. Mes pupilles s'éveillèrent selon mon souhait, j'étais parvenu à les faire apparaître à ma guise même si ce n'était pas aisé.

Des images me vinrent alors, comme d'habitude les couleurs n'étaient que très peu présentes et les silhouettes floues mais j'avais tout de même l'impression d'y être.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Hasard? (Ema) Empty
Message(#) Sujet: Re: Hasard? (Ema) Hasard? (Ema) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Hasard? (Ema)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Ki no Kuni-