N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 L'épreuve du Fer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

L'épreuve du Fer. Empty
Message(#) Sujet: L'épreuve du Fer. L'épreuve du Fer. EmptyLun 4 Juil 2016 - 20:58



Ce rp se déroule pendant l'ellipse.

La nuit recouvrait doucement de ses ténèbres le pays du Fer. La nature devenait alors plus silencieuse, laissant la place aux bêtes de la nuit discrètes et implacables. Pourtant deux silhouettes étaient légèrement visibles, elles marchaient sur les rives du lac Komenaisu, l'une était plus grande que l'autre, la plus grande portait deux sabres à sa ceinture alors que le second avançait le crâne couvert par la capuche de sa veste.

♦ On arrive bientôt... - souffla Rukia à l'intention de son partenaire.

Le garçon à la capuche leva alors les yeux vers la Samouraï, laissant apparaître des yeux rouges qui luisaient sous la lumière de la lune, le pauvre Ryu n'avait encore aucune idée de la raison de cette balade nocturne, et il comptait bien changer cela immédiatement.

♦ On arrive où au juste ?

La Samouraï le toisa du regard, il était enfin temps qu'il pose la question,

♦ Nous sommes en mission officielle. On aurait dû êtres accompagnés par d'autres samouraïs mais j'ai insisté pour venir seulement avec toi, on va pouvoir travailler en équipe et voir le fruit de tes entraînements depuis que tu es avec moi.

♦ Et quelle est cette mission ?

♦ Un groupe important de mercenaire s'est installé à Douyari, nous avons pour ordre de régler le problème de manière définitive. C'est comme ça au pays du Fer, la fermeté de notre justice est la clé pour maintenir une paix durable. Des rapports parlent d'un groupe de plusieurs dizaines de personnes, armés et menés par un chef encore non identifié.

♦ Plusieurs dizaines ? Et nous y allons seulement à deux, est-ce un choix raisonnable ?

Rukia répondit alors avec un long soupir accompagné de quelques mots,

♦ J'ai l'impression d'entre les autres membres du Conseil, si tu ne te sens pas capable de réussir la mission tu peux rentrer au Palais, j'irais seule.

Le silence du garçon était lourd de sens, il savait très bien que la Samouraï n'accepterait pas qu'il parte et il continua de la suivre pour le reste du trajet.

Le bruit des pas sur la terre humide, le sifflement du masque du jeune Sabakyô, la brise délicate qui agitait les cheveux de la Samouraï, le reflet de la lune sur l'eau paisible. Voilà le décor qui entourait les deux Tetsujins, pourtant ils n'étaient pas là pour profiter du paysage et du calme de la nuit. Les deux combattants avançaient à une cadence rapide, leurs visages fermés et des yeux remplis de détermination.

La Samouraï et son acolyte se dirigeaient vers Douyari, des messages rapportés au Daimyô parlaient d'un groupe de mercenaire important qui terrorisait le village, cette année les groupes criminels étaient de plus en plus actifs malgré une répression radicale menée par les troupes du Bugyô.

La mission de nettoyer le village fut confiée à Rukia, elle avait plusieurs fois fait ses preuves et elle savait s'y prendre pour gérer ce genre d'histoire mais cette fois ci elle refusa qu'on lui assigne des hommes pour l'assister. Au lieu de ça elle préféra y aller seule accompagnée par son protégé, le Sabakyô qu'elle avait recueilli il y a quelques mois. Bien sur une telle décision souleva une vague de doutes sur les capacités de la jeune femme à régler le problème mais elle comptait bien prouver encore une fois sa vaillance et tester par la même occasion les capacités de son équipier.

Après quelques heures de marche, à l'horizon apparaissaient de nombreuses sources de lumière. Le village n'était plus qu'à quelques kilomètres, Rukia en profita alors pour faire une petite pause et établir un plan d'action.


Dernière édition par Katsuga Rukia le Mar 12 Juil 2016 - 18:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

L'épreuve du Fer. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'épreuve du Fer. L'épreuve du Fer. EmptyVen 8 Juil 2016 - 19:02



Les deux soldats de Tetsu étaient tapis dans l'ombre, il fallait d'abord élaborer un plan d'attaque avant de s'avancer dans le villages. D'après les informations qu'avait Ruki en sa possession, il y avait facilement plus d'une vingtaine d'hommes à abattre car la Samouraï ne comptait pas faire de prisonniers. Les mercenaires étaient installés dans l’hôtel de ville, ils avaient chassé le maire de son bureau et occupait désormais les lieux, une chance qu'ils soient stupides et qu'ils choisissent de se confiner dans le même bâtiment, les éliminer sera d'autant plus facile.

♦ Alors écoute, on va progresser lentement, d'abord on demande aux civils qu'on croise de rester dans leurs maisons, on peut aussi en profiter pour demander si les criminels sont installés ailleurs dans la ville. Une fois qu'on connaîtra leurs positions, on se chargera d'attaquer. La mission est claire : On élimine la menace.

Ryu fixa sa partenaire de ses pupilles rouges, on pouvait lire la détermination dans ses yeux, il voulait faire ses preuves. Une bonne chose étant donné qu'il était là pour ça, cette mission allait servir à Rukia pour jauger ses compétences au combat, si il se montrait suffisamment prêt il allait pouvoir être envoyé à Kumo, c'était un des projets que la jeune femme avait pour son acolyte, l'envoyer à Kumo pour qu'il puisse développer ses talents de shinobis en se mélangeant à d'autres ninja et aussi jouer le rôle des yeux et des oreilles de Rukia dans les village des Nuages.

♦ Donc on y va. - dit sereinement la jeune femme.

Rapidement les deux Tetsujins rejoignirent le village, se faufilant discrètement de ruelle en ruelle. Il fallait maintenant trouver un habitant de Douyari. Le choix se porta sur une femme qui traversait le village, Ryu l'attrapa alors par derrière et lui plaqua la main sur la bouche pour l'empêcher de crier, elle ne pouvait pas risquer de questionner une complice et qu'elle donne l'alarme. Le Sabakyô traîna l'autochtone derrière une haie avant de la placer face à Rukia,

♦ Ne vous inquiétez pas madame, il ne vous sera fait aucun mal... - chuchota la Samouraï - Etes-vous une habitante du village ?

La civil agita frénétiquement la tête pour répondre que oui, ses yeux étaient écarquillés, elle ne pouvait contenir des petits gloussements.

♦ Mon ami va retirer sa main de votre bouche, ne criez pas et écoutez moi. - D'un signe de la tête Rukia demanda au Sabakyô d'enlever sa main pour laisser la femme répondre aux questions, il s'exécuta immédiatement. - Je m'appelle Katsuga Rukia, je suis une Samouraï envoyée par le Daimyô pour libérer le village de l'occupation des mercenaires.

La Conseillère était sereine et parlait clairement bien qu'à voix basse, une attitude qui rassura la villageoise qui regagna légèrement son calme.

♦ Les criminels sont toujours installés dans l’hôtel de ville ? Où certains d'entre eux sont ailleurs ?

♦ Ou.. Oui... Oui, il y a un groupe de quatre ou cinq personnes qui s'est installé dans la taverne juste à coté de l'endroit où vous m'avez attrapée - répondit la jeune femme, balbutiante.

♦ Très bien, calmez vous et rentrez chez vous, ne sortez qu'au petit matin d'accord ? Si vous croisez d'autres civils dites leur la même chose, on s'occupe du reste. - dit Rukia avec un sourire.

La villageoise remercia les deux Samouraïs et se hâta de rentrer chez elle. La Conseillère se tourna alors vers son équipier,

♦ Je m'occupe de la taverne, tu vas à l’hôtel de ville. Je te rejoins dès que j'ai fini...

Rukia se retourna et prit la direction de la taverne, la main serrée sur le manche d'un de ses sabres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

L'épreuve du Fer. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'épreuve du Fer. L'épreuve du Fer. EmptyVen 8 Juil 2016 - 20:41



L'épreuve du Fer. Avatar15
Sabakyô Ryu

Le Sabakyô regarda sa supérieure disparaître dans la nuit, il resta immobile quelques minutes. Il sentait une légère boule se former dans son ventre, il allait devoir combattre seul contre de nombreux ennemis, l'adrénaline du combat réel, cela faisait un moment qu'il n'avait pas ressenti cette sensation.

Le jeune homme se redressa et passa ses mains derrière sa tête pour resserrer son masque et à son tour il se dirigea vers ses cibles. L’hôtel de ville n'était pas difficile à repérer, c'était un grand bâtiment blanc au centre du village, des fenêtres étaient cassées et on pouvait entendre des cris et des rires résonner à l'intérieur.

Après s'être approché en faisant attention de rester dans l'ombre, il se propulsa d'un bond dans une fenêtre du première étage. L'intérieur de la pièce était dévasté, les livres étaient déchirés et/ou brûlés, les chaises fracassées contre les murs et les tableaux explosés sur le sol, on aurait pu croire qu'une tempête était passée dans le bureau.

Pour l'instant Ryu était seul, il entendait de multiples sources de voix, de cris et de rires un peu partout, comme il était au premier étage et que l’hôtel de ville en comptait deux en plus du rez de chaussée, le garçon décida de commencer par l'étage le plus haut et de descendre progressivement pour s'assurer de ne pas être détecté.

Le Tetsujin retourna alors à la fenêtre par laquelle il était rentré et grimpa pour atteindre le dernier étage. Comme la plupart des fenêtres étaient détruites, il était facile pour lui d'entrer, sauf que des éclats de voix le stoppèrent dans son élan, l'étage était occupé par plusieurs hommes qui semblaient jouer aux cartes.

Les deux pieds collés au mur grâce à la concentration de son chakra, Ryu put facilement composer des signes pour préparer une technique, un mince filet de gaz grisâtre qui ressemblait à de la fumée s'échappa des aérations de son masque, doucement l'exhalaison glissa le long du mur avant de rentrer dans la pièce et de se propager en rampant tel un serpent.

Un dernier signe et le volume de gaz s'amplifia soudainement, remplissant la pièce si rapidement que les hommes n'eurent pas le temps de réagir. Un à un Ryu entendit les corps inanimés s'effondrer lourdement sur le sol. Son pouvoir spécial était très utile pour les attaques de zone et agir dans dans des endroits confinés était un avantage certain pour le chûnin. Après être entré, le Sabakyô s'approcha des corps, d'une main il attrapait les cheveux des criminels pour lever leurs têtes vers l'arrière et de l'autre main il leur tranchait la gorge à l'aide d'un kunaï.

Sous l'effet d'un puissant agent soporifique, les hommes se vidèrent de leur sang jusqu'à mourir tout en douceur, une fin trop paisible pour des gens qui méritaient les châtiments les plus douloureux mais Ryu ne pouvait par prendre le risque de faire hurler ses victimes. Malheureusement cette technique lui coûtait énormément d'énergie et il ne pouvait pas la reproduire aussi souvent qu'il le voudrait.

C'est alors qu'une explosion secoua tout le village, une colonne de feu remonta vers le ciel et Ryu était bien placé pour voir le point d'origine, la taverne où étaient Rukia. La détonation alerta alors les mercenaires qui se ruèrent à l'extérieur... Le Sabakyô ne pouvait pas laisser des renforts perturber le combat de Rukia, il sauta alors par la fenêtre pour retomber au milieu de la rue face au bâtiment de la mairie pour intercepter les scélérats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

L'épreuve du Fer. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'épreuve du Fer. L'épreuve du Fer. EmptySam 9 Juil 2016 - 0:13



La jeune femme laissa alors son équipier seul, c'était l'occasion pour elle de voir comment il allait se débrouiller. Furtivement la Samouraï traversa le village, elle repéra rapidement la taverne où étaient les mercenaires, c'était l'un des rares bâtiments avec de la lumière aux fenêtres et on pouvait voir du mouvement à l'intérieur grâce aux fluctuations de la lueur projetée dans la nuit.

Sans attendre, Rukia s'approcha et ouvrit la porte, à l'intérieur du bâtiment l'attendait une ambiance festive mais un peu tendue. Des hommes étaient installés à toutes les tables, excités par l'effet de l'alcool certains commençaient à se montrer agressifs envers le tavernier et les employées qui faisaient le service. L'arrivée de Rukia ne passa pas inaperçu, la main négligemment posée sur les manches de ses armes, elle avança jusqu'au bar, son regard inquisiteur se posant alors sur le tenancier qui n'avait pas l'air rassuré de la voir défier du regard les soûlards de son auberge.

♦ Un sake vite. - demanda sèchement la Samouraï alors qu'un calme perturbant s'était installé dans la salle.

Le barman lui servi alors la liqueur dans un gobelet en bois, il tremplait tellement qu'il renversait la moité du brevage à coté. Rukia attrapa alors son verre et le porta à ses lèvres quand une main se posa sur son épaule,

♦ Attention, c'est pas un truc de gonzesse ça - dit alors un homme avec arrogance.

La Conseillère laissa alors échapper un petit ricanement moqueur doublé d'un rictus narquois. Une réaction qui ne plût pas au mercenaire qui tira alors la jeune femme vers l'arrière. Rukia en profita pour se retourner et écraser son verre sur le visage du gaillard, lui brisant les os du nez avec un craquement sinistre qui retentit dans toute la taverne.

L'homme tomba à la renverse, les mains sur son visage et du sang ruisselant entre ses doigts.

♦ Sale pute... Mon nez... - marmonna-t-il.

♦ Il sera raccord avec ta gueule - lança la Tetsujin en affichant un sourire des plus provocateur.

C'était la goutte d'eau, tout les mercenaires se levèrent comme un seul homme dans un fracas de chaise assourdissant, tous se massaient mains en guise de menace mais Rukia restait stoïque, elle tourna légèrement la tête pour s'adresser au barman,

♦ Toi et tes serveuses, vous devriez partir... Sa va dégénérer. - dit-elle avec un sourire.

Son visage se tourna alors vers tout les hommes qui s'approchaient pas à pas, un dernier rictus moqueur et Rukia dégaina ses sabres, la vermine allait être éradiquée ce soir, le pays du Fer ne laisse pas les criminels agir librement sur son territoire.

Le signal était donné, les hommes attrapèrent tout les objets à leurs portées pour les lancer sur la Samouraï, des carafes, des verres, des chaises, des tabourets, autant d'objet qui finissaient tranchés en deux derrière elle. A court de projectiles, les mercenaires soulevèrent les tables pour s'en servir comme bélier. La première charge fut facilement esquivée mais la seconde heurta violemment la Conseillère qui fut projetée derrière le barre sous les rires de ses adversaires.

L'arrogance... Voilà bien une attitude qui avait le don d'énerver la jeune femme, Rukia se redressa immédiatement, d'un coup de pied boosté par la puissance de son aura, elle arracha un morceau du bar qui s'écrasa contre une poignet de criminels, alors que les autres préparaient un autre assaut.

La sentence allait être immédiate, d'une pression sur son poignet Rukia activa un sceau qui libéra deux Tanbôs, elle les lança avec dextérité dans les futs d'alcool au fond de la salle, un mélange de rhum et de sake se répandit alors sur le sol. Rukia sauta alors sur ce qui restait du bar, les hommes étaient ivres et trop concentrés sur les mouvements de la jeune femme pour voir le liquide couler jusqu'à leurs pieds.

La Conseillère esquissa alors un dernier sourire avant d'attraper une bouteille sur le bar, alors que ses ennemis lançaient une dernière charge pour tenter de l'encastrer dans le mur derrière elle, Ruki prit une grande inspiration pour renforcer son corps à l'air de son aura, d'un geste précis elle lança la bouteille contre le lustre enflammé suspendu au plafond.

La bouteille explosa, son liquide s'embrasa et des flammes tombèrent sur la coulée d'alcool qui recouvrait le sol de l'auberge, la seconde suivant le feu était remonté jusqu'aux réserves de boisson, déclenchant une explosion qui souffla toute la bâtisse. Rukia fut alors projetée à travers le mur, protégée par son aura elle ne ressentit aucune douleur et se releva comme si de rien n'était, devant elle une colonne immense de flammes s'élevait dans les air alors que la détonation continuait de retentir dans les environs.

La jeune femme tourna alors son regard vers l’hôtel de ville, la déflagration avait du alerter les autres mercenaires et cela pourrait mettre Ryu en danger. Sans attendre, la Tetsujin se mit à courir en direction de son équiper alors que des morceaux de cadavres commençaient à pleuvoir sur Douyari.

Il ne fallut que quelques instants à la Samouraï pour traverser le village, elle découvrit alors le jeune Sabakyô, seul face à une vingtaine de mercenaires, pourtant il décida d'affronter seul tout ces hommes, il composa des signes et le sol s'enfonça de plusieurs mètres, l'enfermant avec ses adversaires.

La Samouraï s'avança alors pour l'observer, elle le trouvait particulièrement courageux sur ce coup là mais aussi incroyablement stupide. C'est en voyant que les criminels décochèrent une salve de flèches que Rukia décida d'intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

L'épreuve du Fer. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'épreuve du Fer. L'épreuve du Fer. EmptySam 9 Juil 2016 - 14:16



L'épreuve du Fer. Avatar15
Sabakyô Ryu

Devant le Sabakyô se tenaient maintenant une vingtaine d'hommes armés de lances et de sabres, certains avaient même des arbalètes, ils étaient habillés avec des armures légères en cuir, des vêtements en lins sales et rapiécés, leurs visages marqués par de nombreuses cicatrices, certains étaient borgnes et tous affichaient une grimace menaçante. Étrangement Ryu commençait déjà à regretter son acte d'héroïsme. Sans même essayer d'entamer un dialogue, les mercenaires lancèrent la charge, vociférant des insultes et brandissant leurs armes.

Le chûnin ne se laissa pas impressionner, il composa de rapides mudras et plaqua ses mains sur le sol, la terre s’ébranla avant de s'effondrer sur elle même, creusant alors une imposante tranchée autour du shinobi et de ses adversaires, maintenant qu'ils étaient enfermés avec lui, la plateforme s'enfonça de plusieurs mètres.

Derrière son masque, le garçon affichait un sourire carnassier car dans un endroit confiné il savait qu'il avait l'avantage, il haussa les épaules et lança,

♦ Alors les filles ? On y va ?

Une provocation qui fit réagir les criminels, ceux munis d'arbalètes mirent en joue le Sabakyô et une volée de flèches s'envola dans sa direction. Alors que Ryu s'apprêtait à composer des signes pour faire apparaître un mur de terre, une ombre le dépassa et se plaça devant lui.

Rukia s'était interposée, un sabre à la main elle fit tournoyer sa lame qui renvoya alors les projectiles dans les rangs adverses, blessant plusieurs des hommes en première ligne. Sans même prêter attention à son équipier, la jeune femme chargea le groupe de mercenaire, à une vitesse impressionnante elle s'approcha de ses cibles et entama une dance mortelle, ses deux katanas dégainés, Rukia semblait se promener entre ses ennemis, semant la mort et la peur derrière elle.

Ryu resta alors quelques secondes bouche bée devant ce spectacle et il reprit ses esprits, malgré ses talents au combat, la Samouraï ne pouvait pas affronter seule autant d'ennemis en même temps. Le shinobi repéra alors des cibles éloignées de Rukia pour ne pas l'atteindre par inadvertance, il composa ensuite une série de mudras et plaqua de nouveau ses mains au sol.

Sous les pieds de certains des bandits la terre remua avant que des pics de terre jaillissent du sol, les hommes se retrouvèrent alors embrochés comme de vulgaires morceaux de viande. Les pupilles rouges du Sabakyô se posèrent ensuite sur son équipière, autour d'elle les criminels tombaient un par un, certains sans têtes et d'autres littéralement coupés en deux.

Le combat tourna rapidement en faveur des Tetsujins, alors que Rukia terminait d'achever les derniers hommes encore debout un des mercenaires sur rua sur le Sabakyô qui le fixa de ses pupilles sanguines, son regard croisa alors celui du criminel qui s'immobilisa immédiatement, Ryu s'approcha alors de lui en marchant comme si de rien n'était et plaça son visage à quelques centimètres de celui de son adversaire. Un mince filet de gaz violet s'échappa du masque du chûnin et il s'engouffra alors dans les narines du pauvre homme.

♦ Sa suffit !!! - hurla une voix grave qui résonna dans la cavité artificielle alors que le dernier mercenaire s'écroulait, les lèvres bleues et les yeux injectés de sang.

Les deux Tetsujins levèrent la tête à l'unisson, au bord du trou se tenait un homme, une quarantaine d'année, une énorme hache de guerre dans le dos et des cheveux blancs ébouriffés. L'inconnu se laissa alors tomber dans le vide pour retomber sur ses jambes comme si de rien n'était, son regard se déposa sur les dépouilles qui recouvraient la zone.

♦ Mes hommes.... VOUS ALLEZ PAYER !

Il devait probablement s'agir du chef des mercenaires, pour pouvoir dire que la mission était un succès, il devait lui aussi mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Jisetsu Reizo
Informations
Grade : Jônin
Messages : 935
Rang : A

L'épreuve du Fer. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'épreuve du Fer. L'épreuve du Fer. EmptyDim 10 Juil 2016 - 17:49



L'épreuve du Fer. Avatar15
Sabakyô Ryu

L'imposant criminel avança alors vers les deux Tetsujins, Rukia l'observa attentivement, à sa carrure et à sa façon de se déplacer elle pouvait facilement dire qu'il était un guerrier entraîné, son visage marqué et les traces sur ses bras étaient les preuves d'une longue expérience du combat.

La Samouraï s'avança de quelques pas pour se placer devant son équipier, elle rangea un sabre et se mit en garde en plaçant le second devant elle, les deux mains fermements aggripées sur la garde.

♦ Je m'occupe de celui là. - dit la jeune femme d'une voix ferme.

Son visage était fermé, ses yeux rivés sur son adversaire qui venait de décrocher son imposante hache et la laissait prendre au bout de son bras. Rukia ne voulait pas que Ryu affronte ce genre de personne entraînée au corps à corps qui pourrait ne faire qu'une bouchée de lui si il ne parvenait pas à le garder à distance, elle ne doutait pas des capacités de son acolyte mais elle préférait ne pas tenter le diable.

Sans perdre une seconde, Rukia chargea son adversaire, à une vitesse fulgurante elle s'approcha du vieil homme et amorça une attaque horizontale, visant ses hanches. Le mercenaire n'eut pas le temps de bouger, alors que la Conseillère s'attendait à voir son arme s'enfoncer dans le corps de son adversaire, la lame s'heurta contre une sorte d'armure bleutée qui venait d'apparaître sans même un geste de la part du guerrier.

♦ Du chakra ?! - souffla Rukia, surprise par cette protection immatérielle.

C'est alors qu'un poing massif et éthéré l'heurta aux côtes, l'attaque de chakra l'emporta jusqu'à l'écraser contre la paroi du trou qui ressemblait maintenant à un puits sacrificiel.

♦ Rukia !!! - hurla le Sabakyô en commençant à courir vers sa partenaire.

Grâce à la réactivité du jeune homme, la Conseillère avait rencontré une surface de terre meuble qui ne lui causa pas de blessures supplémentaires, la Katsuga mit alors un genoux à terre, le souffle coupé et une main posé sur la surface enfoncée de son armure, son katana en guise de bâton pour l'aider à garder l'équilibre.

Mais le mercenaire ne comptait pas laisser Rukia se remettre de sa dernière offensive, il envoya alors son bras de chakra à la rencontre de la Samouraï dans le but d'en finir le plus rapidement possible, un dôme de terre généré par le Sabakyô recouvrit alors la jeune femme pour la protéger de l'attaque. Une protection efficace mais qui vola en éclats après le choc, libérant Rukia qui s'était relevée et préparée à reprendre le combat.

Décidément Ryu allait pouvoir se montrer bien plus utile que prévu dans ce dernier combat.

Avec un simple regard, Rukia fit comprendre à son équipier qu'elle allait passer à l'action. La jeune femme engagea une nouvelle charge, cette fois ci Ryu composa des signes et plaqua ses mains contre le sol. Sous le pied gauche du mercenaire la terre s’enfonça brutalement dans le but de le déséquilibrer.

L'assaut était rapide et plutôt bien synchronisé, la lame de la Samouraï s'était couverte d'une lueur dorée et elle traversa la défense de chakra du mercenaire qui venait d'apparaître. Cette fois ci c'est le Seki qui esquissa une grimace, surpris de voir sa protection voler en éclats. Le katana de Rukia s'enfonça alors dans la hanche du criminel, lui arrachant un morceau d'os par la même occasion.

L'homme s'écroula au sol, toujours entouré par son armure bleutée bien qu'il manquait un morceau sur son coté droit.

♦ Les samouraïs... - grogna-t-il.

La Conseillère se retourna, satisfaite de voir son adversaire avec la main posée sur sa blessure qui ruisselait de sang.

♦ Je crains que ta vie de criminel s'arrête aujourd'hui. - lança la jeune femme d'une voix froide alors que son regard trahissait son mépris.

Rukia leva son sabre à l'horizontale, la lame pointé vers le mercenaire, une aura dorée et fluctuante commença à recouvrir l'arme et le corps de la Katsuga, ses cheveux s'envolaient sous la force de l'énergie qui entourait son corps, le sabre de la Samouraï se leva vers le ciel avant de s’abattre, relâchant toute l'énergie accumulée dans un faisceau qui se dirigea vers le criminel.

L'homme était trop gravement blessé pour se défendre, sa protection de chakra se dissipa, il était prêt à recevoir son châtiment. La vague d'énergie le coupa littéralement en deux dans le sens de la longueur et la technique de la jeune femme continua sa route dans la terre derrière lui, découpant la matière comme rien ne pouvait l'arrêter.

Le deux morceaux de corps tombèrent simultanément et Rukia rengaina son arme. D'une main elle repoussa les cheveux tombés devant son visage et se retourna vers le Sabakyô.

♦ Fais en sorte que ce trou soit leur tombeau, on rentre.

D'un bond la Conseillère remonta à la surface, laissant Ryu utiliser son affinité Doton pour faire écrouler le puits sur les nombreux cadavres qui reposaient au fond.

La mission était terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

L'épreuve du Fer. Empty
Message(#) Sujet: Re: L'épreuve du Fer. L'épreuve du Fer. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'épreuve du Fer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Tetsu no Kuni-