N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Le renouveau de la brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
Yōsuke Haga
Informations
Grade : Genin
Messages : 122
Rang : B

Le renouveau de la brume Empty
Message(#) Sujet: Le renouveau de la brume Le renouveau de la brume EmptyLun 27 Juin 2016 - 20:22

Aujourd'hui est un jour spécial pour moi. Je suis convoqué aux terrains d'entraînements afin de subir des tests de la part des hauts-gradés de Kiri et plus précisément, Shinda Michiki. L'homme qui a redonné vie à la brume sanglante et que je respecte pour son travail.

Je me suis réveillé dans mon appartement de bon matin afin d'être sûr de ne pas arriver en retard. Je ne peux pas me permettre un retard lors d'un rendez-vous avec le Mizukage. N'importe qui ne mériteraient pas ma présence à l'heure, mais pas les autorités Kirijins. Les seules qui peuvent me faire plier et ne pas faire ce que j'aimerais réellement faire.

La journée s'annonce brumeuse comme à son habitude aux pays des vagues. Je profite du balcon de mon appartement qui se situe au premier étage d'un bâtiment ne comportant que le rez-de-chaussée et le premier étage. J'aime la sensation des fines gouttelettes d'eau qui viennent se déposer sur ma peau pour ensuite être réchauffée à l'aide d'un faible rayon de soleil qui a pu trouver son chemin à travers la brume.

Je n'habite pas très loin du lieu de rendez-vous. Heureusement. Comme à mon habitude et malgré toute ma volonté je pars au dernier moment pour me rendre aux terrains d'entraînements. Je trottine le long du chemin afin de ne pas trop traîner et lorsque j'arrive, un autre homme y arrive en même temps. Cet homme n'est autre que le Rokudaime Mizukage, Shinda Michiki. Je me rapproche de lui afin de le saluer.

"Bonjour, je suis Reizen. Enchanté de faire votre connaissance."


Je baisse légèrement le torse en guise de respect et de salut avant de me retourner et de faire un tour sur moi-même. Ces lieux me rappellent tant de souvenirs. J'ai passé de nombreuses heures ici même à recevoir des entraînements de la part de mon ancien professeur, décédé lors de l'attaque de Kiri par les Furyous. J'ai aussi eu la chance d'instruire un jeune genin juste avant l'attaque, mais je ne sais pas ce qu'il est advenu de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Otsutsuki K. Nikkou
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1874
Rang : S

Le renouveau de la brume Empty
Message(#) Sujet: Re: Le renouveau de la brume Le renouveau de la brume EmptyMer 29 Juin 2016 - 22:51

Remontant d’un doigt les lunettes sur la tranche de son nez, le nécromancien s’en retourna à son occupation. Il énumérait silencieusement les rouleaux qu’il avait déposés devant lui à même le sol. Assis en tailleur, il comptait et récapitulait le contenu de chacun. Ils avaient tous une spécificité et un rôle bien précis. Il se plaisait à en refaire l’inventaire de temps à autre même s’il pouvait en énoncer le contenu rien que d’un contact de la main. Bien rangés devant lui, il alignait les parchemins d’invocation selon un ordre bien défini à sa manière. Il replaçait untel pour le remplacer par untel et en revenait à l’ordre initial.

Ce petit classement lui faisait du bien. Il lui permettait de se vider l’esprit et de se détendre. Un rapide coup d’œil à l’heure lui indiquait qu’il avait encore quelques minutes avant l’arrivée de la jeune recrue. Un Genin qu’il avait convoqué lui-même. Dans son objectif de militariser pleinement la nouvelle Kiri, il devait s’assurer du bon état physique et mental de ses guerriers. Notamment de leurs capacités de combat. C’était même là le plus important. Si un unijambiste était capable de botter de l’arrière train sur le champ de bataille, il lui offrirait un bandeau et l’enverrait au casse-pipe sans hésiter. D’éventuelles pertes restaient un gain en quelque sorte pour le nécromancien qu’il était, même si des zombies lui servaient moins que des shinobis pleinement conscients et maîtres de leur potentiel. Il y avait l’Edo Tenseï bien sûr mais il ne pouvait se permettre d’invoquer toute une armée ! La plus grande prouesse à ce jour revenait à la nécromancienne de Makka qui avait de beaux spécimens dans sa collection privée. Lors de l’ultime assaut à Hai no kuni, elle avait envoyé toute sa force de frappe, non négligeable, et cela avait eu pour effet d’enclencher une remise en question pour le Fossoyeur.

De l’eau avait coulé sous les ponts depuis. Kiri avait retrouvé sa structure mais pas encore sa totale splendeur d’antan. Une tâche à laquelle s’attelait le Shinda en priorité. Même si d’autres sujets le préoccupaient, comme la place du Shûkai dans tout ceci, il s’efforçait de se concentrer essentiellement sur son projet de formation intensive militaire. Kiri avait besoin d’une armée et elle se devait d’être bien préparée. Quel que soit les affrontements futurs.

L’heure approchant, il fit table rase de son bazar pour tout remettre à sa ceinture de combat. Les rouleaux vinrent récupérer leur place initiale alors que le Rokudaime se relevait pour épousseter son pantalon. Le dénommé Reizen ne devrait pas tarder à arriver. A peine l’eut-il pensé qu’une silhouette se dessina. Ils étaient arrivés tous deux en même temps sur l’un des terrains d’entraînement. C’était celui choisi par le nécromancien : le numéro 1. Le jeune homme salua respectueusement son supérieur en se présentant. Passant à côté sans y prêter attention, le Shinda serra les dents mais continua sa route vers le centre du terrain où il se plaça pour faire face à son élève du jour qu’il toisa d’un regard sévère. Puis sa voix trancha net dans l’air ambiant pour venir rompre le silence :

- Comme tu l’as compris lors de ma missive, tu es ici afin que nous puissions avoir une idée de ton potentiel. Je te suis gré de tes bonnes coutumes et de ta politesse mais elles t’ont déjà coûtés un point de moins.

Alors qu’il avait levé un doigt pour exprimer ce point symbolique, un éclat argenté se refléta au soleil alors qu’une lame de scalpel filait sur le garçon. La jambe droite était visée. Elle fut éraflée par l’arme, déchirant légèrement le tissu et faisant perler un peu de sang.

- T’incliner fut la première erreur. Que ce soit pour un salut ou autre chose, cela a gêné ta visibilité du terrain. Aucun combat n’était engagé directement mais à partir de maintenant, observe une règle très simple : nous sommes TOUJOURS en guerre. Contre le monde extérieur ou contre nous-même, le combat est incessant. C’est pourquoi tu dois te tenir prêt à chaque instant. Une telle erreur t’aurait coûté plus qu’un poil de jambe sur le champ de bataille. C’est peut-être à vif comme réaction mais tâche de retenir tout ça, c’est essentiel si tu veux subsister ici. Les plus faibles n’auront rien à faire dans ce village.

Le message était encore une fois on ne peut plus clair. Le timbre de voix autoritaire, la posture militaire et l’aura malfaisante du Shinda faisait tout le travail de démonstration de sa détermination. Il parvenait à dégager une rage de vaincre sans en venir aux mains. C’était cet esprit qu’il souhaitait insuffler à ses recrues et à chaque Kirijin passant sous son radar. Il n’avait pas fait les choses à moitié en venant ici, il s’était renseigné sur son invité et il avait préparé l’entretien pour l’occasion.

Un nuage de fumée s’agita autour de lui et libéra une silhouette encapuchonnée qui s’avança légèrement devant son invocateur. Le visage caché par le tissu, on ne distinguait qu’une taille légèrement plus petite que celle du nécromancien. Elle cessa de se mouvoir pour arriver à mi-chemin entre le Rokudaime et le Genin. Elle leva ensuite ses deux mains et quatre piliers de terre dessinèrent un carré dans lequel se trouvait le trio. Puis les deux dextres revinrent de part et d’autre de la silhouette mystérieuse avant que Michiki ne reprenne de plus belle.

- Commençons par faire l’état de tes capacités. Balance tout ce que tu pourras pour toucher cette cible. Rassure-toi, elle ne répliquera pas.

Même si le Shinda connaissait déjà les moindres compétences de ce garçon de par son dossier, il tenait à s’assurer de ces informations papiers sur le terrain, et surtout de sa réactivité une fois mis en situation. Etant un simple test d’entraînement, il ne risquait absolument rien. Ou serait-ce mal connaître le nécromancien ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yōsuke Haga
Informations
Grade : Genin
Messages : 122
Rang : B

Le renouveau de la brume Empty
Message(#) Sujet: Re: Le renouveau de la brume Le renouveau de la brume EmptyMar 9 Aoû 2016 - 14:56

Apparemment, le Shinda est très porté sur les bonnes manières et celui-ci n'a pas apprécié que je ne reste pas face à lui lors de mon salut. J'obtiens déjà la note de moins un, sans avoir commencé. Je n'ai pas eu le temps de réagir lorsque j'ai pu voir une lame filer sur moi à vive allure et malgré toute ma volonté, je n'ai pas pu l'éviter. Je me retrouve donc avec une jambe entaillée face au Mizukage, quelle honte. J'écoute attentivement tout ce que Michiki a à me dire afin de ne pas le décevoir à nouveau.

Tout en écoutant je reste sur mes gardes et prends ses conseils très aux sérieux. Je reste à l'affût du moindre geste ou mouvement afin d'espérer être plus réactif. J'hoche la tête tout en lui répondant d'un air sûr.

"Bien."


Rien ne doit transparaître, je dois être prêt. Toujours. La guerre est partout et tous les jours, rien ne peut l'arrêter, surtout pas un village qui vient de renaître de ses cendres. Je dois devenir plus fort afin de faire rayonner Kiri partout dans le Yuukan. Remporter de grandes batailles aux côtés de mes compagnons afin que la brume sanglante soit à nouveau crainte. Comme avant. Lorsque nous étions la plus puissante force militaire du Yuukan.

Michiki invoqua ensuite une personne encapuchonnée et un peu plus petite que lui entre nous deux. Celui-ci réalisa quelques mudras et nous nous trouvâmes enfermés dans une sorte de cage. Le Shinda reprit la parole, je dois attaquer cette cible, qui ne m'attaquera pas. Nous sommes toujours en guerre, n'est-ce pas ces dernières paroles ? De plus, la réputation du Shinda n'aide en rien. Je ne le crois pas et je vais être prêt à défendre. Peut-être sera-il content, peut-être aurais-je retenu une leçon, ou peut-être qu'il verra en moi un homme pas capable de faire confiance à son chef suprême. On verra bien.

Je recule de quelques pas afin de sortir trois parchemins de ma besace. J'ouvre le premier et concentre mon chakra à l'intérieur de celui-ci. Bien sûr, le tatouage sur ma peau est prêt à être activé en cas de besoin. J'ouvre le deuxième et en fait de même. Le premier dirige un démon sur la cible afin de la mordre violemment, le deuxième est un esprit qui assène un violent coup de poing à la cible. J'ai déjà eu la chance d'utiliser ses techniques par le passé. Je connais donc leur fonctionnement. Tout comme le tatouage sur mon bras, le troisième parchemin est prêt à être activé. Toujours sur le qui-vive. Chaque personne, même alliées peuvent devenir mes ennemies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Otsutsuki K. Nikkou
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1874
Rang : S

Le renouveau de la brume Empty
Message(#) Sujet: Re: Le renouveau de la brume Le renouveau de la brume EmptyLun 22 Aoû 2016 - 12:45

Le jeune homme avait écouté avec attention son supérieur. Sans doute pour noter mentalement ses remarques et les garder à l’esprit. Ou dans un tout autre but plus intéressant. Si Michiki avait eu la capacité de lire dans les pensées, il ne serait pas là aujourd’hui. Cette idée lui aurait arraché un sourire carnassier qu’il ne dévoila pas pour rester dans le thème de sa conversation qui se devait d’être sérieuse. Ce Genin avait beau avoir toutes les meilleures intentions en s’étant engagé pour la Brume, il n’en restait pas moins un futur guerrier à envoyer sur le champ de bataille. Il demanderait du temps pour sa formation et des moyens. Deux choses que le Shinda était prêt à offrir.

La militarisation de tout un chacun était sa priorité. Il avait même renoncé à des récoltes nocturnes pour mettre en place des moyens d’entraînement. Les plans de plusieurs infrastructures avaient vu le jour sur ses bureaux et sous ses ordres. Les missives ne tarderaient pas à affluer chez les shinobis concernés pour la mise en place de toutes ces réformes. A la fois sur l’archipel que sur le continent, Kiri devrait se montrer réactive pour ne pas perdre plus de distance. Après tant de temps passé aux oubliettes, la cité allait devoir reconquérir tout ce qu’elle avait pu avoir autrefois. Tout ce qui caractérisait sa grandeur restait encore à faire. Ce n’était pas quelques modestes constructions qui faisaient de la Brume une puissance mondiale crainte. Par conséquent, les Kirijins seraient mis à contribution comme jamais dans les semaines, voire dans les mois à venir.

Respectant les directives du Shinda, le jeune homme déposa au sol trois rouleaux qu’il déplia et d’où il fit sortir plusieurs démons. Un talent de Mamoru dont il avait pris connaissance dans le dossier de Reizen et qui ne l’étonnait guères par conséquent. Il s’était même attendu à un tel assaut. D’où la présence à capuche qui leva les bras au moment où les démons l’assaillirent. Chacun d’eux fut violemment repoussée de la petite silhouette pour venir se fracasser sur les piliers de terre. Plus exactement, il s’agissait des piliers qui avaient attirés les démons à eux. Grâce à des sceaux d’attractions. Un art connu des Kadoria et pourtant placé entre les mains du Rokudaime Mizukage. Pour qui n’avait pas encore conscience ou connaissance de ses compétences, il pouvait être aiguillé avec cette démonstration.

La menace démoniaque n’étant plus un problème, la silhouette mystérieuse jeta un kunaï sur son adversaire. Une simple arme de jet qui était pourtant marquée par un sceau à sa garde. Très petit et discret, il faudrait un œil averti d’utilisateur de sceaux pour réaliser qu’il était là. Ce qui semblait être le cas du Mamoru au vu de ses techniques et de l’utilisation de rouleaux d’invocation. Un tel jutsu serait donc un excellent moyen de tester ses capacités dans le domaine. Mais le Fûinjutsu pouvait également être un domaine défensif. Il fallait s’assurer qu’il était capable de s’en sortir avec ça également. C’est pourquoi l’invité(e) surprise referma ses doigts de la main gauche pour attirer violemment à elle un des solides rocs précédemment posé sur le terrain. Cette attaque sournoise allait permettre de tester les compétences de sceaux et la réactivité du jeune garçon. Il restait sur la réponse et la défensive. Il faudrait sûrement patienter encore un peu pour véritablement avoir une démonstration de force. Ou bien le Shinda devrait s’y mettre plus sérieusement de son côté.

Un sourire naquit alors qu’il se dégageait de derrière sa marionnette pour faire le tour de la scène d’un pas lent et mesuré. Il avait laissé le soin au Genin de trouver une contre-attaque à son assaut et cela fait, il entreprit de s’adresser directement à lui pour pousser les choses.

- Tu m’as l’air bien réactif face à un adversaire de ton calibre. Qu’en est-il face à un « et demi » ?

Il avait alors disparu progressivement. Bénéficiant de son invisibilité, il allait mettre une pression supplémentaire au garçon pour voir de quoi il était vraiment capable. Cette tension allait peut-être révéler un talent caché et enfoui profondément. Qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Le renouveau de la brume Empty
Message(#) Sujet: Re: Le renouveau de la brume Le renouveau de la brume Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le renouveau de la brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Terrain d'Entraînement-