N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyMar 14 Juin 2016 - 13:55

Une bourrasque souffla sur les rizières d'Itabei. Les herbes hautes et les plants de riz frémirent à l'appel du vent glacial. Les montagnes projetaient sur la ville et ses alentours une ombre protectrice. Derrière elles et leurs sommets les plus hauts se terrait le soleil naissant. Le ciel était parsemé de quelques taches blanches, nuages dérivant calmement au grès de leur mystérieuse volonté de coton. Déjà, les paysans s'activaient dans leurs exploitations. dans l'eau des rizières jusqu'aux mollets, ils s'activaient à entretenir les plants, à réparer les dégâts que pouvait avoir causé le vent sur les exploitations, à traiter les céréales contre les quelques prédateurs miniatures qui les agressaient. C'était toute l'effervescence d'une ville agricole en plein réveil qui se faisait sentir. Avec le matin arrivait une nouvelle journée de travail aux champs.

Loin du labeur des agriculteurs, loin même de la ville, dans une plaine laissée en friche par le temps, à peine fréquentée par les animaux, un homme seul et un mannequin de bois tachaient le paysage par leurs formes singulières. Le mannequin était recouvert d'un liquide pâteux et bouillonnant, écarlate, qui dégoulinait et brûlait la surface du bois. Seito essuya d'un revers de la main une goutte de magma dégoulinant de sa bouche. Haletant, il se remit sur ses appuis, et enchaîna une série de mudras avec la précision et la rapidité de l'habitué. Son regard trahissait la détermination la plus farouche. Bientôt, ses joues se remplirent de chakra brûlant, qu'il ne tarda pas à cracher. Une boule de magma d'un bon mètre de diamètre s'échappa, et alla calciner un peu plus l'écorce du pantin de bois.

Seito tomba à genoux, épuisé. Son torse nu ruisselait de sueur. Malgré la fraîcheur des nuits, il était en nage. Ayant dépensé tout son temps de sommeil en entraînement, crachant sans discontinuer des gerbes de lave sur le pauvre mannequin, qui n'en demandait pas tant, il avait fini par brûler une bonne partie de ses réserves de chakra. Il jeta un coup d'oeil vers le ciel, constatant que le jour se levait. Devant lui se projetait l'ombre des montagnes.

Il s'assit en tailleur, avec méthode et sérénité, ferma les yeux, et se laissa aller, comme tous les matins, aux digressions spirituelles de la méditation.

Il passait depuis quelques semaines, déjà, ses nuits à s'entraîner dans les prairies désertiques qui environnaient Itabei, sa ville. Son objectif était tout à fait clair: il voulait s'améliorer. Le combat qu'il avait livré aux côtés de ses coéquipières contre leur maître restait en sa mémoire comme un cuisant souvenir. Ca n'avait pas été une défaite totale, mais les apprentis ne pouvaient pas non plus considérer l'issue de l'affrontement comme une victoire. Quelle en était la cause ? La différence de puissance, l'expérience, la maîtrise des domaines de compétence ... Autant de facteurs qui ne pouvaient être guéris que par l'épreuve du temps et de l'exercice acharné. Sur le dernier point, surtout, il fallait passer le plus de temps. Se devinant avoir l'exclusivité du Ninjutsu dans l'équipe Kogane, Seito avait très logiquement décidé de parfaire ses connaissances et sa pratique de la discipline.

Le Ninjutsu, bien qu'il n'ait pas ce nom-là chez les Yôgan, était la première forme de combat que Seito avait apprise, auprès des siens, à Ki no Kuni. On lui avait d'abord enseigné à matérialiser son chakra sous la forme de cette lave si destructrice et meurtrière, et pourtant si prisée. Il avait appris à la manier, mais aussi à craindre son potentiel meurtrier et ceux qui le lui enviaient. Don rare pour les Yôgan, la maîtrise du Yôton était une arme trop prisée pour pouvoir être prise à la légère. Seito gardait en tête l'idée que son peuple s'était volontairement éloigné de la civilisation dans cette optique précise: éviter de livrer le secret de leur art à d'autres peuples désireux de détruire leurs adversaires.

Et pourtant, dans un monde où il était nécessaire de se défendre, où la guerre et les conflits entre les nations se faisaient plus grands et plus menaçants chaque jour, le Yôton se révélait être un précieux allié. Combiné aux autres formes de maîtrise du Ninjutsu, Seito souhaitait faire de cet éventail de capacités son atout majeur. Il s'agissait de défendre l'Empire et sa ville. Il était dans la fleur de l'âge. Il n'y avait aucune raison qu'il ne parvienne à ses fins. Tout lui indiquait qu'il avait le potentiel de réussir dans la mission qu'il s'était, semblait-il, lui-même confiée: devenir plus fort.

Et pourtant, il n'y arrivait pas. Au cours de ces entraînements nocturnes, il avait certes réussi à faire quelques progrès. La portée de ses attaques avait légèrement augmenté, le volume de lave qu'il crachait était un peu plus important ... Mais rien de très satisfaisant. Pas assez, en tous cas, compte tenu des attentes du jeune Shuhan. Il devait progresser encore. Mais comment ? La méthode de travail lui faisait certainement défaut. Mais laquelle était la bonne ?

Dans une situation pareille, il avait besoin d'un professeur. D'un bon professeur. En avait-il seulement conscience ? Ou était-il sûr de lui au point de croire encore pouvoir parvenir à son but avec ses seuls efforts ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyMar 14 Juin 2016 - 14:34

Les missions se suivaient et se ressemblaient. Le jeune Sairyo, depuis sa récente prise de fonction au sein du Sasayaki n’arrêtait pas de partir en déplacement. Cela faisait presque un mois entier qu’il n’avait pas remis les pieds chez lui. Il avait risqué de très gros ennuis lors de sa dernière mission. Ses directives étaient très floues et les informations qu’il avait à sa disposition pour la réussite de sa mission étaient très pauvres. C’est ce qui avait rendu cette mission si corsée, et surtout si longue. Car il avait dû infiltrer une organisation prévoyant de faire une attaque sur un village de Taki no kuni. La phase d’intégration avait été la plus difficile car il avait fallu convaincre ces gros bras qu’il leur serait utile.

Finalement, il s’était montré utile à leurs yeux et avait réussi à infiltrer les hautes strates de l’organisation. Et une fois qu’il eut assez d’informations, il demanda l’intervention d’un groupe de shinobi spécialisé dans la neutralisation éclair. Le tout se fit en même pas une heure, l’escouade envoyée par le Shûkai qui disposait d’informations de premier ordre n’avait pas lésiné et ils avaient réussi à capturer tous les individus vivants. Hiko fut rassuré de cette nouvelle. Il ne souhaitait même pas la mort à son pire ennemi, l’Empereur. Chacun avait le droit à une deuxième chance, malgré toutes les atrocités qu’il ait pu commettre dans sa vie de pêchés. Voilà l’avis du Sairyo sur la mort, elle ne devait en aucun cas être distribuée de façon arbitraire.

***

Malgré sa condition physique optimale ainsi que son habitude à subir des conditions de vie relativement précaires, l’enfant aux cheveux blancs était lessivé par cette dernière mission. Aussi bien physiquement que psychologiquement, elle avait été très difficile. Hiko avait du se mettre dans la peau d’un malfrat, et ça, il n’en avait clairement pas l’habitude.

Sa récente fatigue fut donc l’occasion rêvée pour le jeune garçon pour prendre un peu de repos à Taki no kuni. De plus, son poignet gauche avait été foulé et malgré le fait qu’il ait lui-même posé une attelle, il devait consulter un médecin pour être sûr que rien ne soit cassé. Le Tokugawa décida donc de s’arrêter au pays des cascades, là où gouvernait un homme qu’il connaissait et envers qui il éprouvait un profond respect : Hoheinheim Van.

Après son petit séjour chez le médecin du coin, l’enfant décida qu’il était temps pour lui d’aller visiter les environs. Il n’avait jamais pris le temps de faire un peu de tourisme, et il décida donc de flâner aux alentours de la cité d’Itabei. Les rues de cette ville étaient animées par le commerce fructueux qui semblait avoir lieu dans cette Cité. Hiko se baladait sans réel but, il se contentait de s’arrêter à quelques vitrines pour voir quels types d’articles étaient vendus ici. C’était vraiment intéressant de voir à quel point les cultures pouvaient changer d’un pays à l’autre.

***

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] A10

Après plus de deux heures d’errance, l’enfant qui s’était arrêté pour acheter une bonne quantité de bonbons chez le confiseur du coin, avait pris inconsciemment un chemin sortant de la ville. De grandes plantations de riz s’étendaient maintenant sous ses yeux alors que toute une nuit était passée. Itabei n’avait pas dormi cette nuit, et Hiko non plus d’ailleurs… Se laissant entraîner par les différentes personnalités ornant cette belle Cité. Mais voilà qu’il se retrouvait avec une nuit blanche dans les poches. Le sucre aidait à tenir, évidemment. Ce fut donc sans aucun mal qu’il resta éveillé jusqu’à tomber sur une scène des plus inattendues.

Alors que cela faisait un petit moment qu’il n’avait pas croisé d’âme qui vive en cette matinée, il vit alors un jeune homme qui semblait être son aîné de plusieurs années. Il était torse nu malgré le froid saisissant qui s’abattait sur la région en ces nuits. Mais le plus étonnant n’était pas là, il se trouvait juste à côté de lui. De la lave, encore sûrement brûlante, était accroché à ce qui restait d’un pantin en bois… Sûrement les restes d’un épouvantail.

La lave… Un élément que connaissait bien le jeune garçon, pour l’avoir affronté. Jisetsu Arekushi avait appris à maîtriser ce pouvoir, mais finalement, il l’avait consommé et lorsque ce dernier avait affronté son ancien élève, il s’était déjà fait consumé par cette dernière… Tout comme son esprit. Hiko eut alors un frisson en repensant à cette scène. Ce jour-là, Samui Aokiji était venu lui prêter main forte… Et aujourd’hui, il pourrissait sous la terre de Tori no kuni… L’enfant se sentait responsable de cet évènement, et un pincement au cœur le ramena très vite à la réalité. De l’eau avait coulé sous les ponts depuis ce jour, et désormais il fallait aller de l’avant, et tout faire pour que la mort d’Aokiji ne reste pas vaine.

Il décida donc de s’approcher pour aller voir de qui il s’agissait. Sans doute un shinobi souhaitant s’entraîner durement pour le bien de l’Empire une nouvelle fois. Mais malgré cela, l’élément de la lave rappelait trop de souvenirs à l’enfant qui ne pouvait s’empêcher de s’approcher alors que cela pourrait lui nuire un jour ou l’autre. Ce fut donc sans bruit qu’il s’avança dans la prairie déserte et prit soin de se placer dans le champ de vision de l’homme qui semblait récupérer des forces. Il s’arrêta pas loin de lui et se tenant debout, il n’était pas beaucoup plus grand que lui alors que ce dernier était assis.


« Tiens ! Prends du sucre, ça t’aidera à récupérer. »

Un léger sourire sincère, l’enfant aux cheveux blancs voulait vraiment être sympathique envers le Yogan. Il s’assit ensuite à ses côtés et n’hésita pas à rentrer dans le vif directement.

« Tu t’appelles comment ? C’est toi qui a transformé cet épouvantail en petit volcan miniature ? »

Des airs enfantins, mais une question belle et bien réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyMar 14 Juin 2016 - 16:02

Seito leva un sourcil en entendant des bruits de pas s'approcher. La méditation avait ce bon point qu'elle plongeait dans un tel état de plénitude que les sens se voyaient exacerbés, à l'exception, évidemment, de la vue. Une méditation réussie étant une méditation les yeux fermés, c'était ainsi que Seito la pratiquait. Privé de la vue, mais ouvert sur le monde avec une sensibilité toute autre. Il sentait mieux que jamais l'étoffe de son pantalon sous ses doigts, les herbes lui caresser la peau, le vent balayer son corps, le sifflement des bourrasques entre les sommets, l'odeur des prairies grasses, le grésillement et le bourdonnement des centaines, des milliers d'insectes qui évoluaient dans leur monde miniature. Autant d'éléments qu'il ne pouvait pas percevoir autrement que dans cet état de semi-transe.

C'est ainsi qu'il put entendre le bruissement inhabituel de l'herbe, les tiges écrasées sous le poids d'un corps. Quelqu'un s'approchait, ça ne faisait aucun doute. Seito allait ouvrir les yeux, quand l'inconnu parla. Une voix étrangement aiguë, celle d'un enfant. Si loin de la ville ? Ce n'était pas seulement insouciant, c'était aussi dangereux. Le Shuhan se résolut finalement à ouvrir les yeux, et à découvrir celui qui devait devenir son interlocuteur.

C'était bel et bien un enfant. Enfin, un grand enfant. Pas tout à fait un adulte. Un adolescent ? Quelque chose comme ça. Il prit place à côté de Seito, qui ne l'avait pas lâché du regard. D'une main hésitante, il prit la confiserie qu'on lui offrait, et croqua dedans, sans pour autant cesser de regarder le garçon. Son visage lui disait quelque chose. Mais quoi ? Il avait déjà dû le voir dans un journal, ou quelque chose comme ça. En tous cas, ce ne devait pas être un enfant d'Itabei. Il était probable que, maintenant, tout le monde connaisse son visage en ville, du fait de sa position de Shuhan. Même les enfants le reconnaissaient, il en faisait l'expérience chaque jour en marchant dans les rues de la ville. Restait une question, et pas des moindres: que faisait-il seul dans un endroit aussi reculé ? N'avait-il pas un parent pour veiller sur lui ? Si ce n'était pas le cas, Seito devait s'en charger. Se montrer bienveillant, en tous cas. Comme il avait l'habitude de l'être, finalement.

"Je m'appelle Seito. Yôgan Seito. Je suis le Shuhan d'Itabei. Merci pour le sucre."

Il était parfaitement serein, du fait de sa méditation. Plongé dans un état de calme absolu, il était tout à fait disposé à souffrir une conversation, et ce avec n'importe qui. Un enfant, aussi curieux soit-il, n'était pas un problème. Loin de là. Seito se plaisait à répondre aux questions parfois innocentes des gamins, comme il avait eu l'occasion de le faire avec Takoyaki. Même si sa coéquipière ne pouvait décemment plus être considérée comme une enfant, elle était une toute nouvelle arrivante dans ce monde. Ses questions s'approchaient, à peu de choses près, de celles d'un enfant ayant tout encore à découvrir.

"Oui, c'est moi qui ai fait ... ça. Ca ne te fait pas plus peur que ça, la lave ?"

Cette question n'était pas dépourvue d'une véritable interrogation. Seito s'étonnait véritablement que son jeune camarade ne soit pas plus apeuré que ça par le liquide bouillonnant, rougeâtre qui s'étalait sur la surface roussie du mannequin. La lave est un objet de crainte, même pour les adultes. Il en avait eu la preuve, et ce plus d'une fois. Son autre coéquipière, Kaya, était par exemple plutôt craintive quant au Yôton, au début. S'y était-elle accoutumée ?

"Et toi, qu'est-ce que tu fais là, aussi loin de la ville ? Comment tu t'appelles ?"

Il aurait voulu poser une foule d'autres questions au garçon, mais il se retint. Inutile de le brusquer. La conversation suivrait son cours, et les questions utiles seraient posées au moment voulu. Pas de précipitation ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyMer 15 Juin 2016 - 10:21

L’inconnu sembla hésiter au premier abord, mais il se laissa facilement tenter par une friandise. Il aurait été bien bête de ne pas en prendre tellement ces sucreries étaient bonnes. Hiko n’arrêtait pas d’en manger, et il ne s’en lassait toujours pas ! Une fois qu’il eut englouti les quelques friandises proposées par le Onshi, le jeune homme prit la parole pour se présenter. Prénom, nom et prénom, puis enfin son rôle.

Ainsi il était la personne en charge de la Cité d’Itabei. Hiko ne l’avait pas reconnu de premier abord, mais de par son rôle au Sasayaki, il avait déjà entendu parler de ce Yôgan Seito. C’était son rôle après tout, il dirigeait l’Unité de Renseignements du Shûkai, il se devait donc d’être au courant de ce qui se passait au moins dans les territoires du Shûkai. Cependant, cela le surprit car Seito était très jeune pour diriger une Cité de cette taille et c’était une vraie responsabilité qu’il devait maintenant porter sur ses épaules. Enfin la surprise n’était pas énorme non plus, Hiko était bien placé pour savoir que l’âge et la taille n’était pas un facteur déterminant pour l’accession aux postes clés… Seule l’envie et le talent prédominaient. Et il était évident que s’il se trouvait, c’était que ce Yôgan possédait un certain talent !

Il reprit ensuite la parole en parlant de la lave qu’il avait lui-même créée apparemment. Hiko le regarda alors avec des yeux ronds, portant son regard successivement entre l’épouvantail, - ou ce qu’il en restait -, et son interlocuteur. Ce pouvoir était décidément très destructeur, et Hiko eut alors un flash de la lave brûlante descendant sur le village de paysans qu’il avait réussi à sauver grâce à une technique suiton de haut niveau. Un frisson parcourut alors une nouvelle fois son épine dorsale, mais il n’y laissa rien paraître et répondit à son interlocuteur tout en s’asseyant en tailleur.


« Si ! La lave est vraiment un élément destructeur et très dangereux, je t’avoue qu’elle me terrifie un peu. Mais ce n’est pas la première fois que je suis confronté à ce genre d’éléments, et j’ai donc appris à prendre un peu de recul concernant sa dangerosité… »

Tu parles ! Hiko était littéralement horrifié par la lave, mais bon c’était un adolescent, et les adolescents n’ont peur de rien c’est bien connu !

« Je me demandais… Où as-tu appris à la maîtriser ? Serait-ce un certain Jisetsu Arekushi qui t’aurait appris à maîtriser ce magma en fusion ? »

Evidemment ce n’était pas lui. Mais Hiko devait en avoir le cœur net, car Arekushi avait commis de nombreuses atrocités avec la lave, et Hiko s’était juré de tout faire pour défendre le Shûkai d’individus tels que son ancien sensei. Le Yôgan maîtrisait lui aussi la lave, mais il n’avait sûrement pas les mêmes intentions que le défunt Jisetsu. Il fallait l’espérer en tout cas.

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] F10

Ce dernier posa ensuite des questions sur la présence d’Hiko aussi loin de la ville. Il était normal que ce dernier s’inquiète et s’interroge de voir un adolescent aussi loin de la Cité. Cependant, sa question surprit Hiko, cela faisait bien longtemps qu’on ne lui avait pas demandé pourquoi il n’était pas bien au chaud avec ses proches. Il sourit alors sincèrement alors qu’il venait de sortir de son sac un sachet de shurikens en chocolat, la spécialité de Shozaichi !


« Moi c’est Hiko, Sairyo Hiko. Pour te dire vrai, je viens pas d’Itabei, j’habite à Shozaichi et je suis à Taki uniquement parce que je viens de finir ma mission pour le Shûkai. »

Marquant une légère pause correspondant à la période où l’enfant fourra les friandises dans sa bouche, l’enfant continua ensuite son récit une fois que la totalité des sucreries étaient descendus par son œsophage.

« Pour ce qui est de la raison pour laquelle je suis aussi loin de la Cité… Je pense que je me suis laissé porter par mes pas car je regardais les paysages et puis pouf, j’ai senti une forte concentration dans ton secteur… Et me voilà ! »

Un grand sourire, des yeux rieurs, Hiko donnait vraiment une image des plus innocentes qu’il puisse être.

Maintenant que les présentations étaient faites, Hiko souhaitait en savoir plus sur le Yôgan. Toujours un sourire scotché sur son visage, il regarda plus précisément ce qui restait de l’éventail mais aussi le Yôgan. Il semblait à bout de forces, sûrement dû à l’entraînement qu’il venait de se faire subir. L’enfant, toujours très direct, n’y alla donc pas par quatre chemins.


« A en voir l’état de cet épouvantail et d’une partie de la prairie, j’imagine que tu es là pour t’entraîner non ? Tu fais quoi exactement ? Ca te dérange si je reste pour te regarder un petit moment ? »

Le débit de questions était important, comme toujours avec le jeune Sairyo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyMer 15 Juin 2016 - 15:04

Tout était décidément bien étrange dans cet enfant. Il avait déjà rencontré la lave ? Il y avait même été ... Comment avait-il dit ? "Confronté" ? C'était trop énorme pour être simplement une erreur de langage. Y avait-il des volcans aux alentours du Shozaichi, d'où prétendait venir le garçon ? Pas à la connaissance de Seito, qui s'y serait rendu volontiers s'il en avait entendu parler à l'époque où il habitait encore la capitale. Dans ce cas, comment Sairyo Hiko, c'était apparemment son nom, pouvait-il jamais avoir été face à de la lave ? Ce n'est pas un élément qui court les rues, même à Ki no Kuni. Les seuls à être régulièrement en contact avec le magma étaient sans doute les Yôgan, de par leur pratique, tout simplement. Or, les Yôgan ne courraient pas les rues au Shûkai, de même que les manieurs de Yôton. Seito avait fait quelques recherches, lors de son arrivée sur le territoire impérial, mais rien qui ne lui avait permis de trouver un confrère. Pas un vivant, en tous cas. Dans ce cas, la question était d'autant plus importante: comment Sairyo Hiko, un adolescent, avait-il été confronté à de la lave ?

L'hypothèse qu'il soit un Shinobi émergea soudain dans l'esprit de Seito. C'était une théorie qu'il jugeait lui-même comme assez farfelue. Les soldats aussi jeunes, ça ne courrait pas les rues. Mais quand même, il y en avait. Il avait entendu parler, lu des rapports à propos d'enfants ou d'adolescents s'étant distingués au combat, au nez et à la barbe de leurs aînés. Il examina d'un oeil observateur le jeune garçon. Il n'avait pas pour habitude de se fier aux apparences, elles n'avaient été que trop trompeuses par le passé, mais il y trouvait parfois source de vérité. Là, il ne put déceler dans le comportement et l'apparence du garçon qu'un adolescent relativement normal, mis à part cette fascination évidente pour les sucreries. S'il avait été dentiste, il aurait sans doute déjà mis son interlocuteur au tapis.

"Jisetsu Arekushi ? Jamais entendu parler. J'ai appris à manipuler la lave auprès des miens, les Yôgan. Sans vouloir nous jeter des fleurs, c'est de notre clan que vient le Yôton. C'aurait été bizarre que je l'apprenne une fois arrivé au Shûkai ..."

Seito garda en mémoire le nom de Jisetsu Arekushi. Il était apparemment lui aussi un utilisateur de magma. Peut être un ancien apprenti des Yôgan ? S'il l'avait été, en tous cas, il y avait moyen de retrouver sa trace. Qui sait, peut être était-il encore en vie ? Sairyo Hiko n'avait rien dit à ce sujet. Ca valait le coup de se rappeler au moins ce nom.

Quand il évoqua une mission, Seito fut fixé. C'était bel et bien un Shinobi. Très jeune. Trop, sans doute, pour risquer sa vie sur le champ de bataille. Le Shuhan allait faire une remarque concernant l'âge du garçon, mais se ravisa. Il n'était certainement pas de son devoir, ni de son droit, de juger les choix de quiconque, pas même d'un adolescent. S'il avait décidé de s'engager dans l'armée impériale, ce devait être qu'il avait une bonne raison. A cet âge-là, en tous cas, il devait avoir assez de jugeote et de libre arbitre pour décider lui-même de ce qui était bon pour lui ou non. Et puis, Seito le connaissait à peine, sinon pas du tout. Son rôle auprès du garçon se cantonnait encore à celui d'un interlocuteur.

"Oui, je m'entraîne. Mais je pense que j'ai fini pour aujourd'hui. Je n'arrive à rien, de toute façon. Je ne sais même pas si je m'y prends correctement. Ca fait des semaines que je bombarde ce mannequin de lave, sans pour autant parvenir à de grands progrès. A vrai dire, j'en ai un peu marre. Si on ne m'avait pas appris la persévérance, j'aurais sans doute déjà jeté l'éponge. Ce qu'il me faudrait, c'est un bon professeur. Mais des comme ça, il n'y en a pas dans la région. Pas qui puisse m'apprendre ce dont j'ai besoin, en tous cas."

Il poussa un long soupir. Il regrettait de ne pas avoir son ancienne maîtresse, Samui Yuki, à ses côtés, dans ces moments-là. Il avait beaucoup appris en sa compagnie, même s'ils avaient finalement passé très peu de temps ensemble. Si elle n'était pas disparue, il serait sans doute déjà allé lui rendre visite pour lui demander de l'épauler dans sa quête de puissance.

"Enfin bon ... C'est pas les regrets qui vont me faire avancer."

Il se releva, et remit sa tunique, prêt à rejoindre Itabei.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyMer 15 Juin 2016 - 15:33

Apparemment Seito n’avait jamais rencontré Arekushi et pourtant ce dernier maîtrisait l’élément de la lave… Un fait des plus étranges qui prouvait que le défunt Jisetsu était allé chercher une source de pouvoir destructrice auprès de shinobis étrangers. Car apparemment, la famille de ce Seito maîtrisait l’élément du magma et ils représentaient le clan qui maîtrisait cet élément. Ainsi donc il connaissait déjà ces éléments de ninjutsu avant même d’intégrer les rangs de l’armée. M’enfin bref, il fallait juste espérer que la folie d’Arekushi ne soit pas venue du clan de ce Seito, car sinon cela risquait de devenir un gros problème pour le Shûkai. Mais bon, l’enfant avait une bonne impression concernant le jeune homme qui se trouvait en face de lui. Ce dernier ne semblait pas du tout possédé par la folie, ni même agressif. Ce qui était une bonne nouvelle, pour Hiko comme pour lui.

Il revint ensuite sur le sujet de sa présence ici. Apparemment il s’entraînait bel et bien à la maîtrise du ninjutsu. Il semblait épuisé, aussi bien physiquement que moralement car il ne semblait pas loin de jeter l’éponge. Selon ses dires, cela faisait déjà un bon bout de temps qu’il s’entraînait à balancer de la lave à l’épouvantail sans parvenir à de réels progrès… Hiko regarda alors le mannequin qui ne ressemblait plus à rien, ainsi que les alentours qui étaient tout aussi calcinés que le mannequin. Il déglutit en voyant le carnage que la lave avait fait.


« … »

Si ça c’était ne pas réussir à faire des progrès, jusqu’où voulait donc aller le jeune garçon assis en face du Sairyo ?!

Bref, passons sur ce point. Hiko écouta alors la fin des récits du jeune garçon. Il semblait acculé moralement car il n’était vraiment pas loin de jeter l’éponge. Hiko comprenait parfaitement cet état d’esprit. Lui aussi avait eu beaucoup de mal à maîtriser le ninjutsu de façon optimale, mais désormais il était devenu l’un des meilleurs shinobis dans cet art malgré son jeune âge.

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Ar10

C’est donc la raison pour laquelle le jeune Sairyo sourit lorsque le Taïchou de l’Empire lui annonça qu’il recherchait un professeur, quelqu’un susceptible de pouvoir l’aider dans sa quête de progression. Il ne le savait sûrement pas, mais Hiko pourrait être susceptible de pouvoir l’aider. Même s’il ne maîtrisait l’art de manipuler la lave, il pouvait lui donner des conseils en calquant ces derniers sur l’utilisation du Suiton. Un élément modelable à volonté, comme pouvait l’être le magma… Enfin, c’était ce qu’il pensait.


« Attends, ne pars pas tout de suite. »

Hiko s’était levé à son tour, il regardait son homologue Shûkaijin avec un franc sourire et s’était levé pour retenir son attention. La curiosité de l’enfant aux cheveux blancs avait été piquée, et désormais il voulait vraiment voir une démonstration de la part de celui qui était un parfait inconnu quelques minutes auparavant.

« Ça te dérangerait de me montrer comment tu fais pour lancer ton attaque sur l’épouvantail ? Juste par curiosité… »

Toujours les mêmes yeux rieurs, Hiko venait de demander innocemment à Seito de lui montrer sa façon d’agir. Seito acceptera-t-il de montrer ses capacités et sa façon de faire à un inconnu ? Rien n’était moins sûr. Mais s’il voulait qu’on l’aide à progresser, il n’avait pas le choix. Bien qu’il l’ignore sûrement, Hiko tenterait de l’aider par la suite… Un choix qui pourrait s’avérer payant avec un peu de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyMer 15 Juin 2016 - 16:05

"Une ... Une démonstration ?"

Il était bien curieux, cet enfant. Aussi prodige soit-il. Pourquoi vouloir voir Seito mettre en oeuvre son art, alors qu'il avait avoué être terrorisé par la lave ? Etait-ce une terreur mêlée à de la fascination ? Après tout, ce qui nous effraie le plus n'est-il pas souvent ce qui nous attire également ? Sans vouloir entrer dans des réflexions trop absurdes et hors de notre sujet, l'Homme a cette particularité qu'il cherche à dépasser ses limites, et plus particulièrement celles qu'il se fixe lui-même, notamment les peurs, ou la douleur. C'est un des points faibles des vaniteux, des orgueilleux, qui prétendent n'avoir aucune faiblesse, mais qui se voilent finalement la face, cachant derrière leurs maigres qualités les peurs et douleurs qu'ils n'ont pas su outrepasser. Etait-ce donc à cette fascination morbide-là qu'était en proie le jeune garçon ?

Ou alors avait-il simplement envie de voir de quelle façon procédait Seito dans sa maîtrise du Yôton ? C'était, cette fois, une intention plutôt louable, pour un soldat en tous cas. Il était toujours bon d'apprendre des autres, qu'ils soient amis ou ennemis. On avait d'ailleurs plutôt tendance à apprendre de l'ennemi que de l'ami. Ce dernier enrobe trop ses actions de bonnes volontés pour qu'elles soient encore fidèles à elles-mêmes. L'adversaire, lui, se contente de sortir de sa manche ses tours de passe-passe, un à un, sans s'encombrer de les transformer en bonnes choses, ni sans les envenimer. Ainsi, on peut bien mieux observer la technique d'un ennemi que d'un ami.

Peut importe ces considérations. Seito n'allait pas faire l'affront à un pair de lui refuser cette menue faveur. Aussi fatigué qu'il pouvait l'être par la nuit de veille qu'il venait de passer, il trouverait bien la force de satisfaire son jeune camarade. Il n'y avait, finalement, rien de bien compliqué à faire. Simplement effectuer un de ces mouvements qu'il avait inlassablement répété, sans jamais parvenir à un résultat satisfaisant, selon lui.

Pourtant, quelque chose l'interpellait dans le comportement de Sairyo Hiko. Il semblait trop intéressé pour encore avoir l'air innocent. Peut être n'était-il pas resté de marbre face à la requête désespérée de Seito. Peut être se proposerait-il de ... Non, le Shuhan se laissait emballer par son imagination. Il n'y avait décidément pas moyen qu'un adolescent lui propose de lui offrir la clef qui lui manquait pour accéder à ce seuil de puissance sur lequel il lorgnait depuis si longtemps. Ou alors, il aurait vraiment de la chance. Trop de chance pour que ça soit encore une coïncidence.

Il retroussa ses manches, et se tourna vers le mannequin. Une demi-douzaine de mètres séparaient le combattant de chair et d'os et le mannequin d'écorce. Seito se mit sur ses appuis, et considéra d'abord sa cible pendant un moment, qui lui sembla durer une infinité. Son esprit se focalisait sur l'épouvantail, discernait sa forme avec plus de distinction et d'analyse que jamais. Ces cratères de lave solidifiée, qu'il avait lui-même créés, ces quelques morceaux de bois qui dépassaient encore de l'épaisse couche de roche volcanique ... Soudain, il se sortit de son analyse. Ses mains s'agitèrent, ses doigts se mélangèrent, formant une série de mudras effectuée avec précision et rapidité. Le chakra s'accumulait, montait dans sa bouche. Bientôt, il le sentit, bouillonnant, écumant de rage et de chaleur, gonfler ses joues. Lorsqu'il relâcha enfin la pression, c'est une boule de lave de pas moins d'une cinquantaine de centimètres de diamètre qui atteint le pantin de bois, et qui s'écrasa sur sa seconde peau de pierre. Des morceaux de roche blanche volèrent en éclat sous le choc.

Seito se retourna vers le jeune Shinobi.

"Satisfait ?"

Il ne repartit pas en direction d'Itabei, préférant attendre la réponse de son camarade. Il avait deviné qu'il y avait un intérêt derrière ces interrogations à priori innocentes. Restait à savoir lequel ...



Dernière édition par Yôgan Seito le Mer 15 Juin 2016 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyMer 15 Juin 2016 - 16:57

Le Yogan semblait surpris de la demande du jeune Hiko. Après tout c’était normal, ce dernier venait tout juste d’affirmer qu’il était terrorisé par l’élément de la lave, et là, il voulait une démonstration. Cela pouvait paraître comme un brusque retournement de situation, mais ça ne l’était pas vraiment. En vérité, Hiko souhaitait voir la technique que son homologue allait utiliser et surtout analyser la façon dont il préparait et exécutait sa technique.

Seito venait de déclarer qu’il ne trouvait pas de professeur capable de lui enseigner ce dont il avait besoin, il était maintenant temps qu’il s’entraîne avec quelqu’un ayant réussi à percer à jour une grande partie des secrets du ninjutsu. Hiko était là, il avait du temps, alors autant qu’il en profite pour aider un jeune homme qui avait une place prépondérante au sein du pays des cascades si ce dernier en avait besoin.


« Oui, j’aimerai bien te voir faire ta boule de feu ! »

Bon ok, ce n’est pas vraiment du feu mais ça brûle… Ca compte quand même non ?

Se rasseyant et prenant une nouvelle poignée de friandises, le jeune garçon aux cheveux blancs attendait maintenant la démonstration de la part de l’homme du clan maîtrisant le magma. Ce dernier, bien que semblant à bout de force, s’efforça de satisfaire la curiosité de l’enfant et se mit en position, bien ancré sur ses deux jambes.

Il focalisa tout d’abord son attention sur sa cible qui était l’éventail. Sa respiration devint plus lente, son regard plus fixe… Il y mettait énormément de concentration et voulait tout d’abord bien localiser sa cible pour être sûr de ne pas la louper. Hiko nota bien cette phase de concentration où le Yôgan était uniquement concentré sur sa cible et non sur ses propres mouvements.

Vint ensuite la phase de concentration de chakra où le Taïchou concentra une partie de son chakra tout d’abord dans sa cage thoracique, puis dans ses joues pour enfin cracher une épaisse boule de magma en fusion en direction de l’épouvantail. La boule formée était d’une largeur de près d’un demi-mètre et elle avançait vite vers l’épouvantail. Lors du contact, elle explosa dans une petite déflagration et on put voir le bois se faire consumer progressivement par le magma qui commençait à refroidir. Même si largement perfectible… Cette technique n’en restait pas moins d’une redoutable puissance.


You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] K10

« Je vois… C’est pas mal, mais c’est sûr qu’il y a encore de la place pour une amélioration. »

L’enfant venait de faire une remarque tout en s’empiffrant une nouvelle fois de friandises. Cette remarque pourrait sûrement choquer le Yôgan car l’enfant l’avait dit d’un ton plutôt assuré et s’était même permis de critiquer l’action faite par son aîné. Cependant, il allait vite comprendre où voulait en venir l’enfant lorsque ce dernier rangea le sac de bonbons dans son sac à dos et se mit debout en prenant appui avec sa main droite sur le sol.

Il composa quelques mudras, puis diffusa une petite partie de son chakra dans l’air ambiant. De façon progressive, il commença alors à pleuvoir sur la prairie desséchée dans laquelle ils se trouvaient. Hiko, qui commençait à être trempé, regarda alors le Yôgan avec un petit sourire une nouvelle fois. Il s’apprêtait à lui démontrer par A plus B que sa concentration n’était pas sur les bons éléments. Mais bien plus que de l’apprendre de la bouche du jeune garçon, il fallait qu’il s’en rende compte par lui-même.


« J’imagine que vous n’aimez pas tellement la pluie, vous les Yôgan. Cela solidifie votre magma et le rend du coup beaucoup moins dangereux s’il perd son aspect brûlant. Maintenant, essaie de toucher la cible avec la même boule de feu. »

Bon ok on sait, ce n’est pas vraiment une boule de feu. Mais le principe est le même. Seito est tellement concentré sur l’exécution de sa technique, qu’il oublie qu’il doit aussi placer une certaine intensité liée à son chakra pour ce faire. En gros, si son chakra n’est pas assez malaxé et réparti de la bonne façon, il aura beau préparer sa technique autant qu’il le souhaite, elle n’en restera pas plus dangereuse pour autant.

Reste à savoir maintenant si le Yôgan serait capable d’hausser le niveau de sa technique… Et surtout, avait-il compris que c’est ce qu’il devait faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyMer 15 Juin 2016 - 18:40

Seito s'étonna sans pour autant se vexer de la réaction du jeune garçon. Il était tellement déçu lui-même par le peu de progrès qu'il avait fait, il avait tellement vu ses techniques -les mêmes techniques à longueur de temps- pendant les dernières semaines, qu'il ne s'étonna pas qu'un adolescent trouve son dernier coup "pas mal". Tout à fait conscient qu'il devait y avoir amélioration, comme le dit si bien Sairyo Hiko, il en arrivait presque à penser que la technique qu'il venait d'effectuer était à la portée de tout le monde, et qu'elle n'avait finalement rien de bien extraordinaire. Il n'aurait même pas été très étonné si son camarade s'était tranquillement levé, et avait reproduit sa boule de magma à une échelle décuplée. La fatigue, l'accablement, sans doute, avaient eu raison de son corps comme de son esprit rationnel. Il s'en remettait aux exagérations et à l'extrapolation.

Mais si Sairyo Hiko ne trouva pas la technique plus exceptionnelle que ça, s'il se leva et commença à faire pleuvoir une averse par son propre chakra mélangé à l'atmosphère, c'était bien qu'il avait quelque compétence qui faisait défaut à Seito.

Dès lors que les premières gouttes commencèrent à tomber, et quand Seito eut fait la déduction qu'elles n'étaient pas d'origine naturelle mais bel et bien chakratique, dès ce moment le Shuhan comprit qu'il avait affaire à plus doué que lui. Ce n'était pas un simple jeune prodige qu'il avait en face de lui. Même un simple prodige ne change pas le climat pour provoquer la pluie, par le seul biais de son chakra et de quelques mudras. Même s'il maîtrisait le Suiton, élément qui restait mystérieux à ses yeux, Seito doutait qu'il eut été capable de reproduire ce qui ressemblait à un miracle pour l'oeil inexpérimenté. Qu'était-ce donc, alors, que ce petit être ? Chétif, innocent junkie du sucre, quels secrets détenait ce garçon ? D'où tenait-il son pouvoir, trop grand pour être normal ?

Seito n'hésita pas une seconde à réitérer l'exercice, à la demande, ou plutôt sur ordre, de Sairyo Hiko. Il semblait s'être établi dans son esprit un lien tout à fait singulier avec le garçon. Ce n'était plus une relation d'adulte à adolescent qu'ils partageaient maintenant, mais bel et bien celle d'un maître et d'un élève. Sairyo Hiko jouant le rôle du mentor. Cette situation s'était mise en place d'elle-même, comme d'un commun accord tacite entre les deux Shûkaijins. De par la démonstration du plus jeune, le plus âgé lui avait dès lors dévoué son respect sincère, s'inclinant devant des prouesses dont lui-même ne connaissait pas les arcanes.

La simple pratique d'une technique avait suffi à Seito pour le remettre en nage. Malgré la pluie battante, il ôta à nouveau sa tunique. Il sentit les gouttes glaciales marteler son torse, et tremper sa peau sur toute la surface de son corps. Comme l'avait si bien souligné son senseï d'un instant, cette pluie ne serait pas bonne pour son Yôton. La lave risquait de se transformer en magma très vite -trop vite- et se solidifier avant même d'atteindre le mannequin. Ce n'était qu'une hypothèse, qui ne demandait qu'à être vérifiée par l'expérience, mais elle était fondée.

Seito se remit sur ses appuis, ignorant le léger vertige qui commençait à l'assaillir. Ce n'était certainement pas le moment de succomber à la fatigue, alors qu'il venait de trouver la perle rare qui pouvait lui transmettre les secrets de la maîtrise du Ninjutsu. Une fois de plus, il se focalisa sur la forme du mannequin. Celle-ci était floue, difficile à distinguer précisément à cause de l'averse. Les gouttes formaient un véritable rideau, presque opaque, à travers lequel il était impossible d'observer correctement quoi que ce soit. Seito parvint cependant à vaguement déterminer la silhouette du pantin de bois. Une fois ce repérage fait, il accumula le chakra dans sa bouche, le malaxa un instant, avant de projeter une nouvelle boule de lave.

Le projectile fila à toute vitesse en direction du mannequin. Cependant, quand il atteignit sa cible, il ne s'agissait plus que d'un caillou fumant et sifflant, qui s'écrasa mollement contre la surface dure des couches de pierre amoncelées. Seito, bien qu'il s'attendît à ne pas réussir du premier coup l'exercice auquel l'avait soumis le garçon, fut tout de même quelque peu déçu par un aussi affligeant échec. Il ne pensait pas que sa lave durcirait aussi vite. Soit cette pluie était redoutable, soit ... Soit ...

La conclusion fut parfaitement logique, et lui sembla évidente. Si cette pluie était une pluie normale, et si elle refroidissait trop bien sa lave, alors il fallait qu'il la modifie, qu'il l'intensifie, qu'il la fasse plus chaude, plus brûlante, plus bouillonnante encore ! Et pour cela, il n'y avait pas trente-six solutions. Il fallait qu'il travaille plus le chakra. C'était celui-là qu'il modelait et transformait en véritable élément tangible. Il devait donc améliorer la qualité de son chakra.

Il se remit en position. Cette fois, il ne passa qu'un bref instant à discerner la figure du mannequin derrière le voile de gouttes. Il commençait à bien connaître sa cible, après tout. Cependant, la phase suivante fut plus importante, à la fois en terme de concentration qu'en temps passé dessus. Seito amassa du chakra, pas en plus grande quantité, mais il l'imprégna de toute son énergie. Il voulait sentir le flux bouillonner à l'intérieur même de ses joues, remplir sa bouche de feu. Quand il ne tint plus, il cracha une nouvelle boule de lave. Celle-ci traversa la plaine, ne souffrant que peu de l'épreuve de la pluie. Quand elle s'écrasa contre le mannequin de bois, ce fut dans un grand choc qui projeta sur l'herbe des lueurs d'enfer. La lave ne s'était qu'en partie refroidie, et la pâte rougeâtre si meurtrière dégoulinait maintenant sur la prairie cramoisie.

Seito se tourna vers Sairyo Hiko. Etait-ce vers cette voie-là que le garçon avait souhaité l'amener ? Avait-il prévu depuis le début que Seito arriverait à cette déduction qu'il devait travailler son chakra avec plus d'intensité ? Si c'était bien le cas, alors il était plus doué encore que ce que le Shuhan n'avait imaginé de prime abord.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyJeu 16 Juin 2016 - 18:05

Le premier essai de la part du Yôgan fut un échec, c’était le moins que l’on puisse dire. Il avait réutilisé la même aptitude pour effectuer sa technique. Dans un premier temps, il s’était longtemps concentré sur sa cible. Cet aspect était certes utile, mais ce n’était pas la précision qui faisait aujourd’hui défaut au Taïchou, mais plutôt l’intensité de sa technique.

Et c’est sur cet aspect de la préparation de la technique qu’il ne faisait pas assez d’effort, sans doute trop obnubilé par sa cible. Toucher une cible était vraiment une bonne chose car sinon cela revenait à gaspiller inutilement son chakra. Mais si la technique qui touchait la cible n’avait pas une préparation suffisante niveau application, elle risquerait de se retrouver rapidement inutile et sans danger pour un potentiel adversaire.

Et cela, il ne l’avait pas encore saisi. Car lorsqu’il lança sa boule de magma une nouvelle fois, cette dernière devint beaucoup moins efficace que la première qu’avait vue l’enfant aux cheveux blancs. La lave s’était quasiment solidifiée avant même que la boule ne touche le pantin en bois. Venant s’écraser de manière peu dangereuse sur l’épouvantail, l’attaque avait grandement perdu de sa puissance.


« … »

Hiko ne dit rien, il était toujours assis sous la pluie et se contentait de regarder l’application de celui à qui il essayait d’inculquer un moyen de maîtriser de manière plus optimale ses techniques liées au ninjutsu. Il aurait été étonnant qu’il comprenne directement le truc, la petite astuce, qui lui aurait permis de lancer une attaque plus puissante sans pour autant gaspiller énormément de chakra pour cela. Bien sûr, Hiko ne s’y attendait pas. Il avait déjà enseigné à quelqu’un, Taisa Fuka. Il était vrai que ce dernier était doué, mais réussir du premier coup et comprendre une astuce immédiatement était quasiment impossible.

Mais ce qui fut encourageant, c’était que le Yôgan ne s’arrêta pas et voulu recommencer rapidement. Cela arracha un petit sourire au jeune garçon qui aimait vraiment beaucoup cet état d’esprit. Il n’abandonnait pas, et montrait une certaine force de caractère. Cependant, quelque chose avait changé dans son regard. On aurait pu lire de l’apitoiement, du désespoir… Mais cela ne semblait pas être le cas.

Seito recommençait une nouvelle fois, et on pouvait lire dans son regard qu’il avait compris quelque chose. Peut-être avait-il chopé le truc après tout. Seul l’avenir pourrait nous le dire. Hiko fut donc d’autant plus attentif à ses prochains faits et gestes, espérant que le Yôgan ait appris de son cuisant échec précédent. Et apparemment, ce fut le cas. Sa concentration ne fut pas portée sur l’identification de sa cible, mais plutôt sur la façon dont ce dernier avait travaillé le chakra qu’il allait utiliser pour effectuer sa technique.

Hiko utilisait ses facultés sensorielles afin de pouvoir analyser la préparation de la technique de son élève du jour, et il fut ravi de constater que ce dernier n’utilisa pas plus de chakra pour augmenter la portée de sa technique. Ce n’était pas le but, il fallait évidemment qu’il retravaille son chakra de façon plus poussée. Et c’est ce qu’il sembla faire, car son chakra resta bloqué plus longtemps dans son corps et bien que le temps de préparation fut légèrement plus long, il semblait prêt. Car lorsque la boule de magma quitta sa bouche, elle semblait beaucoup plus meurtrière que celle qu’il avait produite quelques minutes auparavant. Cette dernière traversa la pluie aussi facilement qu’espérée et vint s’écraser contre l’épouvantail en déversant ainsi sa lave destructrice.

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Ah10

Hiko sourit alors grandement, et ne put s’empêcher d’applaudir son aîné qui venait de choper le truc… Son esprit de raisonnement avait eu raison de la difficulté de l’exercice et il venait de réussir à avoir une meilleure gestion de son chakra, et donc de devenir plus dangereux en termes d’attaques liées au ninjutsu.


« Eh bah voilà ! Bien joué, tu as chopé le truc apparemment. J’avais peur que tu mettes plus de chakra dans la technique, mais au final tu as fait le bon choix en le travaillant plus longuement. Tu verras, plus tu t’entraîneras et t’exerceras à cet exercice, et moins de temps il te faudra pour rendre tes techniques plus dangereuses ! »

Un grand sourire sur le visage, Hiko stoppa la pluie en arrêtant de diffuser du chakra dans l’air ambiant. Peu à peu, les nuages se dispersèrent, laissant ainsi arrivé le soleil et ses rayons qui allaient réchauffer nos deux protagonistes. Puis, alors que le Yôgan devait sûrement être à bout de force. Hiko lui lança alors son paquet de friandises afin que ce dernier prenne du sucre et puisse récupérer des forces.

Il lui laissa un petit temps de repos, puis Hiko se redressa sur ses jambes, il était temps que lui aussi se mette en action. Il regarda alors son élève du jour et toujours avec un sourire bienveillant, il se craqua les doigts tout en regardant le Yôgan. Il fallait tout d’abord sonder les intentions de ce dernier, et surtout sa motivation.


« Que dirais-tu d’un petit jeu pour améliorer ta précision et surtout ta rapidité d’exécution ? Je te propose de participer à ton entraînement comme cible vivante. Le but ? Il te faudra simplement réussir à m’atteindre avec tes techniques. Deal ? »

Un petit sourire narquois affiché sur son visage, Hiko attendait la réponse de Seito. Mais il s’était déjà mis à bonne distance de son interlocuteur et effectuait quelques étirements, preuve qu’il n’accepterait pas un « non » comme réponse valable. Mais après tout, la balle était dans le camp du Yôgan, peut-être était-il déjà trop fatigué de sa nuit blanche et préférait-il reporter l’entraînement à un moment ultérieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyDim 19 Juin 2016 - 15:22

Seito eut un léger sourire, en entendant les compliments de son maître d'un jour. Il avait, de toute évidence, bien compris le but de l'exercice. L'enseignement de ce garçon prodigieux lui offrait d'ors et déjà des pistes de réflexion et de travail plus poussées, qui lui permettraient sans doute de progresser bien mieux et plus vite qu'il ne l'avait fait jusque là. De nouvelles perspectives de travail s'offraient déjà. Seito commençait à imaginer les exercices qu'il pourrait mettre au point pour pousser plus loin encore la maîtrise de son chakra. Le tout n'était pas en effet de savoir qu'il fallait modeler le chakra plus longuement, et avec plus d'assiduité, mais également de parvenir à le faire rapidement, de façon à pouvoir utiliser cet atout en combat, quitte à le faire devenir naturel au fil du temps. Seito imagina un bref instant ses techniques les plus dévastatrices empruntes de ce chakra aux capacités insoupçonnées. Les dégâts qu'elles pourraient causer seraient ... Trop important pour être négligés. Il s'agissait d'une arme à la puissance redoutable, à manier avec précaution. Le Yôton révélait de nouvelles facettes de son potentiel destructeur, et Seito n'en frémissait que plus d'inquiétude.

Qu'adviendrait-il, en effet, s'il perdait un jour la mesure de son pouvoir, et commencer à l'utiliser à mauvais escient ? Il ne se croyait pas infaillible, loin de là. Bien au contraire, il était parfaitement conscient d'être en perpétuel mouvement, et donc sujet à des passages à vide. Mais pouvait-il se permettre de perdre pied, alors qu'une telle capacité sommeillait en lui ? S'il se laissait aller, ce n'était pas seulement lui-même, et son intégrité au sein de l'Empire, qu'il remettait en question, mais également la sécurité de son entourage. Si par un jour malheureux ses idées venaient à dévier, il pourrait être tenté d'utiliser ce Yôton contre des innocents, dans le seul but de servir une cause égoïste. Il redoutait le jour où il se laisserait dépasser par son pouvoir, plus pour les autres que pour lui. Mais, pour l'heure, c'était en soldat de l'Empire qu'il devait se comporter. Il avait souhaité acquérir cette puissance nouvelle. Maintenant qu'il était sur la bonne voie, il ne pouvait, ni ne voulait, revenir en arrière.

Un nouvel exercice fut lancé. La situation aurait pu paraître risible pour n'importe quel personnage lambda passant à proximité du duo. Un enfant donnant des ordres tacites au Shuhan d'Itabei ? C'était un scénario plutôt surréaliste. Comment admettre qu'une autorité relativement élevée dans le pays puisse se plier aux exigences d'un garçon ? Seito, cependant, avait déjà laissé derrière lui ces détails. Il ne savait que trop l'importance qu'on accordait à l'âge, quitte à se masquer le talent. On lui avait reproché d'être trop jeune pour occuper le poste de Shuhan. Et pourtant, quelques mois après sa nomination, il avait réussi à redresser sa ville, qui était maintenant en plein épanouissement. Comment aurait-il pu se voiler la face, quand il avait déjà réalisé les prodiges dont était capable ce Sairyo Hiko ? Faire tomber la pluie par son seul chakra n'était pas une mince affaire, il s'en était déjà rendu compte. Il estimait le garçon à la hauteur de ses capacités, pas de son âge ni de sa stature.

Seito mangea en vitesse la nouvelle friandise qu'on lui offrit. Il avait hâte de retourner à l'exercice. Maintenant qu'il avait été mis dans la bonne voie pour progresser, il ne voulait pas en sortir avant d'être parvenu à un résultat satisfaisant. Certes, son coup d'éclat précédent avait déjà été un pas conséquent. Mais il voulait faire plus encore. Tous ces nouveaux horizons qui s'ouvraient à lui, il fallait qu'il les découvre, ne serait-ce que détourer leur silhouette, avant de se séparer du garçon. C'étaient autant de pistes à explorer, et il avait besoin d'un guide pour le début du chemin. Ensuite, seulement quand il aurait pris ses repères, il poursuivrait son exploration en solitaire. Pour l'heure, il fallait suivre les instructions se son mentor.

"Deal."

Il se mit sur ses appuis. Il ne comptait pas se retenir. Il ne se doutait que trop bien des différents talents d'esquive et de parade à la disposition de Sairyo Hiko.

Il s'agissait de parvenir à le toucher. L'idéal serait donc de couvrir une large zone d'attaque. Pour ça, Seito avait quelques secrets en réserve. Mais il fallait commencer doucement. Jauger l'adversaire, comprendre quels types de contres il utilisait, pour mieux les éviter par la suite. Sans oublier de concentrer le chakra comme il venait de l'apprendre. Peut être pas pour toutes les techniques, mais ...

Au moins pour la première. Seito fit affluer l'énergie dans sa bouche, et la malaxa avec précaution, sans quitter le garçon des yeux. Quand il estima qu'il était parvenu à un résultat satisfaisant, c'est à dire à la hauteur du précédent, il lança l'attaque. Une dizaine de boulettes rouges surgirent de sa bouche, et coururent frapper Sairyo Hiko.

Comment réagirait-il face à ce premier assaut ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyLun 20 Juin 2016 - 16:20

Après quelques friandises attrapées à la volée, Seito semblait de nouveau prêt pour l’entraînement. Il y a au moins une chose qu’on ne pouvait pas lui enlever, c’était sa motivation et son endurance. Car le garçon venait de passer une nuit entière à s’entraîner, et il venait de découvrir une nouvelle facette du ninjutsu il y a de ça très peu de temps. Pourtant, il tenait encore sur ses deux jambes et semblait avoir envie d’en découdre une nouvelle fois. Impressionnant. Cela arracha un énième sourire au jeune garçon aux cheveux blancs qui était désormais prêt pour un petit affrontement. Il était temps que le Yôgan affûte ses réflexes et ses techniques dans une situation réelle… Lors d’un combat.

« Ne retiens pas tes coups Seito, car je ne te ferai aucun cadeau ! »

Le message avait le mérite d’être clair, Hiko ne prendrait pas son opposant à la légère et il comptait lui donner un entraînement « à la dure ».

Prenant un peu de distance avec ce dernier, le jeune garçon attendit la première manœuvre de celui qui se faisait appeler Shuhan. Le sourire avait disparu du visage de l’enfant aux cheveux blancs qui était maintenant concentré. Sachant très bien qu’une seule attaque de cette lave pouvait s’avérer fatale, il préférait ne pas prendre de risque et considérer ce combat comme une situation réelle, et non un entraînement.

Cependant, Seito semblait penser autrement car sa première attaque fut plus que décevante. Bien qu’il l’eut exécutée de façon quasi parfaite, le Shuhan d’Itabei s’était grandement retenu dans la puissance de la technique utilisée. Pensait-il que l’enfant n’était pas digne de sa puissance ? Voulait-il l’épargner ? Qu’importe, le résultat était le même. Hiko sentait le chakra de son adversaire, et il n’eut donc aucun mal à jauger la technique que venait de faire le Yôgan.

De multiples boules de lave avaient été lancées, mais du coup le chakra avait été divisé en autant de projectiles, la puissance allant de pair. Fronçant les sourcils, Hiko effectua tout d’abord un petit bond en arrière pour se donner de l’impulsion. Dès que son pied d’appui frôla la surface du sol, il redonna une impulsion et fit une esquive sur le côté. Cela lui avait permis d’éviter une bonne partie des boules de lave, cependant il en restait une qui arrivait droit sur lui. Se retournant au dernier moment, la boule de lave vint s’écraser dans le dos du Onshi dans un bruit sourd. Sentant la chaleur montée en même temps qu’un bleu se former dans son dos, l’enfant se débarrassa rapidement de sa cape de voyage et la jeta au sol… Elle brûlait et comportait en son centre un trou béant dû à l’impact de la boule de lave.

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Ae10

L’enfant s’en était bien tiré, il avait une toute petite douleur au dos mais rien de bien exceptionnel. Il laissa sa cape se consumer à cause de la lave au sol, et regarda Seito avec le regard d’un enfant vexé… Comme si on venait de lui prendre tous ses bonbons !


« Je t’avais dit de ne pas retenir tes coups. Certes ta technique était bien préparée et tu n’as pas été lent pour l’exécution, mais sa puissance laissait clairement à désirer ! Ce n’est pas avec ça que tu risques de m’atteindre, je me suis laissé toucher pour te prouver ô combien ta technique était faible. Alors reprends toi, si tu ne veux pas te prendre une grosse déculottée par un gosse de 14 ans ! »

Non mais oh, il fallait pas le chauffer le petit. D’ailleurs, Seito avait intérêt à être préparer, car la prochaine attaque de l’enfant s’annonçait violente et si le Yôgan ne la contrait ou ne l’esquivait pas, il risquerait de s’en mordre les doigts.

Prenant bien soin de s’écarter de la lave collée sur la cape désormais inutilisable, l’enfant aux cheveux de couleur neige commença à composer quelques mudras pour former sa prochaine attaque. Il n’y aurait pas d’attaques fourbes pour le moment, il s’agissait plutôt d’entraîner le Yôgan à l’exécution de ses techniques, et donc ce dernier verra facilement les assauts arrivés.

Ce fut donc dans cette situation qu’il vit un aigle constitué d’eau se former dans le ciel, prenant toujours plus de hauteur. Il était imposant, et nul doute que le choc serait douloureux si l’aigle atteignait sa proie. Il était donc temps que Seito prouve sa valeur, et arrive à utiliser un jutsu d’une autre puissance en un laps de temps relativement court. Car Hiko maîtrisait le ninjutsu, et son attaque arrivait rapidement. Restait maintenant à savoir comment réagirait Seito à cette menace, et surtout à savoir s’il avait les capacités de faire face à ce jutsu de niveau relativement élevé.
Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyMar 21 Juin 2016 - 19:37

Seito s'amusait de l'entrain et de l'énergie avec lesquels Sairyo Hiko s'adonnait à son rôle de professeur. Il était, en effet, dans le jeu à cent pour-cents. Seito se doutait bien que sa première attaque lui vaudrait quelque réprimande de la part de son instructeur, mais peut être pas à ce point. Il en arrivait presque à se faire ... gronder ? La situation devenait de plus en plus étrange. Nul doute que son autorité, ou en tous cas sa crédibilité, auraient été grandement remises en question à Itabei si on le voyait se faire traiter ainsi par son jeune mentor. Mais, comme toujours, Seito continuait d'ignorer ces regards, d'autant plus qu'ils venaient de personnes inexistantes. Il n'y avait pas le moindre passant en vue, pas la moindre silhouette humaine à l'horizon, sinon celle, vaguement humanoïde et recouverte de roche magmatique, du mannequin d'entraînement. Rien à craindre pour son image, donc.

Le jeune Shuhan eut un sourire amusé quand il reçut les invectives de Sairyo Hiko. Il voulait rester sérieux, en situation de combat, mais il ne pouvait retenir cet espèce de petit rictus. Même s'il semblait jouir de certaines capacités, qui l'élevaient au-dessus de la norme des Shinobis, Hiko restait un enfant de quatorze ans, comme il l'avait dit lui-même. Son comportement encore puéril transparaissait encore dans ses paroles. Et, était-ce de la provocation qu'il essayait d'user contre Seito ? Si c'était bien le cas, il était mal tombé. L'esprit lucide, Seito se refusait, par honneur plus par autre chose, à céder à des pièges aussi évidents. Il n'avait que trop conscience des dangers que les mots pouvaient représenter pour se laisser complètement berner par son adversaire.

De toute façon, il avait déjà décidé de passer à une offensive plus ... musclée. Il avait bien vu que sa première attaque n'avait fait que vaguement endolorir Hiko. La majorité des dégâts avaient été faits sur sa cape de voyage, maintenant trouée. Dommage, c'était une bonne étoffe. Seito se préparait à lancer une nouvelle attaque, qu'il voulait plus puissante, quand Hiko lança la sienne propre.

"Ah mais tu répliques en plus ?!"

Ne se laissant pas déborder par l'étonnement, Seito composa une série de mudras. Il avait d'abord pensé à utiliser une simple technique défensive, avant de se raviser. Pourquoi ne pas mettre à profit ce qu'il avait déjà appris ? S'il était parvenu à faire résister sa technique Yôton à une pluie, il pourrait bien l'utiliser pour contrer la figure aquatique qui se dirigeait maintenant droit sur lui. Il fit affluer le chakra dans sa bouche, et le travailla avec ardeur dans le court laps de temps qui lui était imparti pour se protéger correctement. Ceci fait, il cracha une lampée de lave qui percuta l'oiseau d'eau dans un sifflement aigu.

Un nuage de vapeur naquit de l'union des deux éléments, alors qu'une onde de chaleur balayait la plaine. Seito profita de l'occasion pour mettre en place sa prochaine offensive. Le brouillard temporaire lui offrit une protection visuelle suffisante, le temps de composer une nouvelle série de mudras. Le chakra afflua, il le malaxa.

Crevant la brume, perçant l'enveloppe de vapeur, un dragon écarlate se dirigea droit sur le jeune garçon. S'il le touchait, c'était la promesse de graves brûlures. Cependant, Seito, qui observait la scène avec attention, se doutait bien que ce jeune professeur ne se laisserait pas approcher de trop près par une technique comme celle-ci. Ou alors, ce serait vraiment décevant ...

Une stratégie s'échafaudait déjà dans l'esprit du jeune Shuhan quant à la suite de ses actions. S'il ne pouvait pas toucher Hiko comme ça, alors il essaierait de le surcharger d'attaques ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyVen 24 Juin 2016 - 14:34

Seito s’en sortait très bien, il semblait avoir compris le truc. Car une fois qu’il vit l’aigle aqueux foncer sur lui, il se mit instantanément à composer quelques mudras afin de se protéger. Enfin se protéger… C’est ce qu’avait cru dans un premier temps le jeune garçon aux cheveux blancs. Car non seulement le Yôgan ne s’était pas créé une protection, mais en plus il avait préféré choisir un jutsu de type offensif pour contrer la technique de l’enfant. Un choix risqué, mais qui pouvait s’avérer payant car la forme de son jutsu lui laisserait alors une certaine visibilité pour la suite du combat.

Et ce fut le cas. La technique du Shuhan d’Itabei fonctionna et annula complètement l’assaut de l’aigle invoqué, provoquant ainsi un gros nuage de fumée venant obscurcir la vision du Sairyo… Prudence ! Hiko restait sur ses gardes, Seito n’était pas à prendre à la légère. Surtout qu’il maîtrisait l’un des éléments les plus meurtriers qu’il soit sur le Yuukan : la lave. Ce fut donc avec tous ses sens en éveil que l’enfant ressentit une certaine concentration de chakra chez son élève du jour.

N’attendant pas de découvrir une mauvaise surprise, l’enfant composa à son tour en malaxant une grande quantité de chakra, sa prochaine technique serait un peu plus puissante que les précédentes, mais l’enfant sentait aussi un danger bel et bien existant dans la technique du Shuhan, il s’agissait ici de ne prendre aucun risque.

Ce fut donc sans surprise qu’il vit apparaître un dragon de lave de derrière la fumée. Ce dernier fondait sur lui à toute vitesse, il avait bien fait d’anticiper une possible attaque car il aurait sûrement été gravement blessé le cas échéant. Mais ce ne serait pas le cas, car l’un de ses plus fidèles alliés allait bientôt faire son apparition. En effet, un gros cerf constitué d’eau se forma quasiment instantanément et vint charger le Shuhan… Le dragon était sur sa route, il y aurait donc confrontation.

Grâce à sa maîtrise du chakra, mais surtout la dose de chakra qu’il avait injectée dans sa technique, le Sairyo prit rapidement l’avantage dans ce duel à distance et le cerf fit exploser le dragon de lave… Provoquant ainsi une fumée encore plus opaque alors qu’il continuait sa route et chargeait Seito, bois en avant. Il avait certes perdu de l’élan, mais il n’en resterait pas moins douloureux pour le jeune Shuhan.

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] T10

Dans le même temps, Hiko jugea qu’il était temps d’arrêter ce combat avant que l’un d’eux ne finisse réellement blessé, il profita donc de l’écran de fumée pour disparaître littéralement. Son apparence venait d’être camouflée par un jutsu dont il avait le secret, ce qui lui permit donc de pouvoir se déplacer plus furtivement et ainsi éviter qu’un nouvel assaut ne vienne de la part du Yôgan. Il laissa la fumée se dissiper avant d’intervenir à nouveau. Sa position avait complètement changé, et il se trouvait maintenant derrière Seito, près de l’épouvantail. La lave avait déjà durci pour se transformer en roche, et Hiko s’assit donc sur le tas de lave durcie avant d’annuler son jutsu et de dévoiler sa présence au Shuhan.


« On va s’arrêter là pour le moment, j’en peux plus. Tu apprends très vite décidément, car ta technique était vraiment bien préparée. A dose de chakra égale, la mienne ne l’aurait pas vaincue car ta préparation était très bonne. »

Bah oui, Hiko avait un peu triché. Mais pouvait-on vraiment lui en vouloir ? Ce n’était qu’un enfant après tout.

« Je te propose d’arrêter ici pour le moment, continuer ne fera que nous affaiblir et nous risquerions alors de réellement nous blesser. Tu as besoin de repos, tu n’as pas arrêté d’utiliser ton chakra. Reprends donc un bonbon dans le sac, et assieds-toi j’aimerai te proposer quelque chose… »

L’enfant attendit quelques instants pour voir ce qu’en pensait Seito. M’enfin, qu’il prenne un bonbon ou non ne tenait qu’à lui, Hiko s’en fichait. Après avoir miré la réaction du Shuhan, l’enfant aux cheveux blancs le regarda alors avec un petit sourire malicieux.

« Que dirais-tu que je t’aide à te créer un jutsu plus puissant ? Maintenant que tu as chopé le truc, il te sera plus facile d’en créer de nouveaux. »

Hiko avait été séduit par l’attitude du Shuhan, et ce fut donc tout naturel pour lui de lui proposer une nouvelle fois son aide. Les shinobis de la trempe de Seito se faisaient rares, mais Hiko les réperait assez facilement généralement. Il avait vu un talent chez ce jeune homme, et il avait hâte de voir jusqu’où il pourrait aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyVen 24 Juin 2016 - 15:47

Seito s'attendait à ce que le nuage de brume cache suffisamment sa technique pour pouvoir prendre par surprise Sairyo Hiko. Ce fut le cas, bien qu'il ne puisse pas s'en rendre compte. Il ne s'attendait donc pas à voir le brouillard redoubler soudain d'intensité, pour qu'un cerf aqueux surgisse hors de la masse nuageuse. Bien qu'il soit pris complètement au dépourvu, Seito ne put s'empêcher de dénoter la formidable ligne de la sculpture d'eau. Il avait déjà remarqué que l'aigle liquide, qu'il avait déjà affronté, était d'une forme admirable, sinon frisant la perfection. Là, le cervidé était un autre exemple du talent du jaune garçon pour façonner des entités à l'aide de son Suiton. Seito, lui, n'était pas un expert dans le domaine des formes. Les seules qu'il arrivait à rendre convenables étaient le dragon de lave, qui avait percuté de plein fouet l'attaque de Hiko, et ses clones. Ce n'était cependant qu'au terme d'un précédent entraînement, auprès de Samui Yuki, qu'il avait réussi à donner à son Yôton la silhouette désirée. Sans doute manquait-il encore d'expérience dans cette branche de son art ...

L'heure n'était pas à la rêvasserie, loin de là. Le galop de l'animal se faisait trop pressant, trop rapide pour ça. Couronnés de brouillard, ses bois se faisaient menaçants. Seito redoutait le choc. Mais il avait encore en réserve quelques techniques qui pouvaient lui permettre de se défendre face à cette menace. Il enchaîna une série de mudras, sans prendre le temps nécessaire au travail correct de son chakra, cette fois, et plaqua ses paumes l'une contre l'autre, avant de les apposer au sol. Juste devant lui, un demi-dôme se forma. A mesure qu'il s'élevait, dans une courbe formant une orbite de pierre, le cerf d'eau s'écrasait un peu plus sur sa surface rugueuse. Finalement, dans un dernier coup d'éclat, la bête liquide éclata en un brouillard d'écume, et emporta avec elle la base du demi-dôme, qui s'effondra.

D'un bond en arrière, Seito évita la chute de pierre, et se remit aussitôt sur ses gardes. Le brouillard se dissipait, et la plaine redevenait visible. Dure épreuve pour l'environnement. En quelques instants, il avait pu expérimenter trois climats différents. S'il y avait des cultures à cet endroit, nul doute qu'elles seraient en bien mauvais état. Fort heureusement, on était alors trop loin de la ville. Ces terres n'étaient pas exploitées, sans doute trop pentues ou impropres à la culture rizicole, fierté de la région. Seito résonnait maintenant en véritable agriculture, soucieux des sols, de l'eau et de la météo. Il commençait à connaître les conditions nécessaires au bon développement des pousses, et savait quels dangers climatiques les cultivateurs redoutaient. Ainsi, il pouvait mettre en place des actions de préservation des plantations rapidement, sans avoir à passer par un conseiller pour savoir quel serait l'impact du temps sur les rizières. Il apprenait le métier d'agriculteur, en même temps que celui de Shuhan.

Au bout d'un moment, passé à chercher du regard le jeune garçon sans parvenir à le trouver, Seito aperçut la silhouette chétive de Hiko perchée sur le mannequin de bois qui avait été la cible de son entraînement. Il sourit aux compliments qui lui étaient adressés, et se sentit obligé d'en retourner un à son jeune mentor, qui lui avait déjà tant appris:

"Quand le professeur est bon, l'élève ne peut que progresser. Je ne sais pas lequel de nous deux à le plus de mérite."

Il se rapprocha du garçon. La fatigue, bien qu'elle ait été atténuée par la soif d'apprentissage, refaisait surface. Une nuit blanche d'entraînement ne s'oubliait pas comme ça. Fort heureusement, Hiko proposa de faire une pause. Il avait vu juste, en disant que les réserves de chakra de Seito arrivaient à bout. Maintenant, seul le sucre qu'il avait emmagasiné le faisait encore tenir l'effort. Nul doute que quand il rentrerait à la Tour d'Itabei, il s'effondrerait comme une masse. Il prit une friandise, et s'assit au pied du pantin de bois, maintenant caparaçonné de roche. Lentement, il mâchouilla la sucrerie, tout en écoutant la proposition de Hiko.

Un jutsu plus puissant ? C'était la suite logique des choses. Maintenant qu'il s'était ouvert à une nouvelle forme de Ninjutsu, Seito ne pouvait pas se contenter de rendre ses jutsus déjà existants plus performants. S'il voulait vraiment être efficace, et pouvoir parer à toute situation, il devait en effet élargir son panel de capacités.

"J'aime l'idée. Mais de quoi j'ai besoin, comme jutsu ? Je dois dire que, mis à part quelques-uns, je n'en n'ai pas vraiment de très puissants. En tous cas, pas utilisant le Yôton seulement. Peut être qu'il faudrait creuser de ce côté-là ... J'ai remarqué que tu avais un certain talent pour façonner des créatures, avec ton Suiton. On pourrait peut être essayer d'adapter ça au Yôton, non ?"

Il ne faisait que proposer. Il s'en remettait à son mentor pour la décision finale. Lui savait sans doute de quoi un Shinobi avait besoin comme arme. Étonnamment, Seito accordait maintenant une certaine confiance à cet enfant si talentueux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyVen 24 Juin 2016 - 16:28

Décidément, Hiko commençait à vraiment apprécier le jeune Seito. Il savait comment parler aux gens, et cela avait sûrement dû faciliter son accession jusqu’à son grade de Shuhan d’Itabei. En effet, ce dernier avait affirmé que le Sairyo était un bon professeur. Des paroles qui firent sourire l’enfant, on lui avait jamais faite celle-là ! En même, il fallait dire que la seule personne ayant reçu des enseignements de sa part était Taisa Fuka, un épéiste formant un redoutable duo avec son épée répondant au nom de Samehada. Le jeune homme n’était pas du genre à faire des compliments, et ne parlons même pas de son arme qui était arrogante au possible. C’est donc tout gaiement qu’Hiko accueilli ce compliment avec un sourire ravi.

Voyant la jeune pousse de Taki s’asseoir à côté de lui, il comprit qu’il avait vu juste en affirmant que ce dernier n’avait quasiment plus de forces dû à ses multiples entraînements de la veille et ce combat de si bon matin. Hiko, qui était en repos il fallait le rappeler, ne souhaitait pas pousser les limites de son corps encore une fois. Et ce fut donc en soupirant qu’il se saisit d’une bonne poignée de friandises, les engouffrant aussitôt sans leur laisser la moindre chance.

Il écouta ensuite la réponse du jeune Yôgan, il semblait emballer par l’idée. Cependant, de nombreuses questions restaient encore sans réponse dans son esprit. Et c’était bien normal. Créer un nouveau jutsu n’était pas aussi facile que ce qu’on pouvait le penser. Tout d’abord, il fallait réfléchir à quels besoins ce jutsu allait répondre. Ensuite, il fallait essayer de déterminer avec précision quelle intensité on voulait lui donner. A-t-on besoin d’un jutsu de haut niveau pour déstabiliser son ennemi ? Il fallait faire attention au gaspillage de chakra. Un problème récurrent chez les nouveaux shinobis, ces derniers ayant souvent la folie des grandeurs.


« Tu veux adopter une forme animale avec le Yoton… Ecoute pourquoi, je ne vois pas pourquoi ça ne serait pas possible tu as déjà réussi à créer un dragon. »

Se grattant l’arrière du crâne, Hiko se saisit de nouvelles friandises et les goba sans attendre une nouvelle fois. Sa consommation en sucre était démentielle, et on pouvait se demander comment il réussissait encore à ne pas avoir de diabète… Mais qu’importe, ce n’était pas le sujet. La technique du Shuhan primait sur le taux de sucre de l’enfant. Il voulait donc un animal, ainsi il avait déjà une bonne idée de ce qu’il voudrait faire.

« J’utilise beaucoup de figures animales pour mes techniques car je les ai longtemps observés et je me les représente très bien. Il me suffit de penser à l’un d’eux et de concentrer du chakra pour les faire apparaître. Mais c’est une bonne idée. Cependant, avant de choisir un animal particulier il faudrait que tu choisisses l’utilité que ce jutsu aura pour toi. Te servira-t-il à surprendre ton adversaire ? A aider un coéquipier dans le besoin ? A fuir ? A te protéger ? A blesser ? Voilà des questions que tu veux te poser avant même de réfléchir à la forme ainsi qu’à la puissance du jutsu que tu souhaites créer. »

Allons-y par étape, tout d’abord l’utilité du jutsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptySam 25 Juin 2016 - 15:31

Seito n'avait pas vraiment réfléchi à cette subtilité: à quoi pourrait lui servir ce nouveau jutsu ? La question pouvait en fait être tournée différemment: de quoi Seito avait besoin ? Au cours de ses derniers combats, il avait pu se découvrir de nouvelles failles, des défauts qui demandaient à être comblés pour qu'il soit véritablement efficace en combat. Le principal était sa consommation un peu trop gloutonne de chakra, mais pour ça, il n'y avait pas de remède miracle. Il pouvait seulement se contenter de faire plus attention aux jutsus qu'il utilisait, et dans quelle proportion. Peut être devait-il également développer des subtilités dans ses techniques déjà existantes ...

Il s'était en effet aperçu qu'il avait tendance à être embêté lorsqu'il s'agissait de bloquer une attaque. Certes, il maîtrisait le Dôton, qui lui offrait l'élément idéal pour se protéger. La pierre, il pouvait la trouver sur la majorité des terrains de combat et l'utiliser en sa faveur. Elle était un bouclier sûr, solide, et permettant de parer à de nombreux coups. Cependant, il devait adapter la quantité de chakra à insuffler dans l'élément pour le rendre véritablement efficace. Et cette adaptation se faisait bien sûr en fonction de l'attaque qu'il y avait à contrer. Or, Seito n'avait pas forcément pris le même temps pour développer ses techniques de défense utilisant le Dôton que ses attaques offensives de Yôton.

Etant donné qu'il avait passé le plus clair de son enfance, à Ki no Kuni, à étudier le Yôton, il avait des connaissances en la matière plus poussées que dans les autres domaines Shinobis. Aussi, il parvenait à développer plus de jutsus du goût des Yôgan que de techniques utilisant le Dôton. C'était naturel, quand on savait qu'il avait hérité de la capacité génétique à produire et manipuler la lave. Et puis, même s'il avait eu l'occasion d'explorer vaguement le domaine de la pierre quand il était encore chez les siens, ce n'était qu'à son arrivée au Shûkai qu'il avait véritablement pris conscience du potentiel d'une telle capacité. Le temps d'étude des deux disciplines n'était donc pas le même, d'autant plus qu'il n'avait pas arrêté son approfondissement des pouvoirs du magma, loin de là. Toutes les propriétés de l'élément ne lui étaient pas encore connues. Or, c'étaient ceux-là, ces attributs encore cachés, qu'il devait utiliser pour être performant au maximum.

Il devrait donc plutôt réfléchir à une technique offensive. Du défensive, voire du soutien, utilisant le Yôton étaient clairement insensés, ou en tous cas trop dangereux, pour qu'il puisse s'y atteler dès maintenant. Il ne considérait pas avoir encore assez d'expérience, et de maîtrise de son art pour se permettre d'aborder des horizons aussi poussés. Il fallait toujours prendre en compte la nature même de l'élément, en cherchant à développer des jutsus sur sa base. Or, la lave offrait certes un important potentiel d'attaque, de par ses capacités corrosives et destructrices au possible, mais elle était également très mal orientée pour la défense ou une quelconque forme de soutien. C'était une matière faite pour blesser, pour tuer, même. Difficile de l'utiliser dans une intention bienveillante, donc ...

"Je pense ... Je pense que j'ai besoin d'une attaque puissante, qui puisse blesser gravement, voire tuer. J'en ai déjà quelques-uns comme ça, une ou deux, mais ce n'est pas assez, j'imagine. Il faut pouvoir déstabiliser l'adversaire, le mettre face à une situation qu'il ne peut pas anticiper. Pour pouvoir le tuer."

Seito soupira. Il n'aimait pas vraiment le Yôton. Il ne se sentait pas l'âme d'un mercenaire. Il savait pertinemment qu'il était dans ses attributions, en tant que soldat, de tuer. C'était sa fonction, même. Et il le savait quand il s'était engagé dans les rangs de l'armée Shukaijin. Seulement, il regrettait que la diplomatie ne prime pas sur la violence, dans les hautes strates des états.

"Le Shûkai ne peut pas se prétendre en bons termes avec tous ses voisins. Il faut s'attendre à une guerre. Et alors ... Il faudra tuer, sans se soucier de qui on atteint."

Il tourna son regard vers l'enfant. Pouvait-il tuer, lui aussi, malgré son jeune âge ? Peut être avait-il déjà tué ... Sans doute, même.

"J'ai besoin d'une attaque qui tue aveuglément."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyJeu 30 Juin 2016 - 9:46

Une relation plutôt paisible s’était instaurée entre les deux jeunes garçons. Seito était vraiment une personne agréable, réfléchie, et cela était vraiment plaisant pour notre jeune héros aux cheveux blancs. Cependant, un évènement vint alors marquer une cassure dans cette bonne ambiance qui s’était installée depuis de longues minutes déjà. Hiko crut au début qu’il avait mal entendu ce qu’avait dit le Shuhan d’Itabei. Mais lorsque ce dernier ré-enchérit en disant qu’en plus de voulant tuer, il voulait le faire de façon aveuglément… Quelle tristesse.

Les yeux du jeune Sairyo se remplirent alors de larmes, il était très déçu de ce qu’il venait d’entendre. Ainsi donc Seito n’était qu’un meurtrier de plus, n’important que peu de valeur à la vie de chacun et voulant se doter d’une force destructrice lui permettant ainsi de donner la mort à tort et à travers. Hiko le regardait maintenant avec un regard différent, le Yôgan l’avait sûrement remarqué…


« Ainsi donc tu souhaites tuer et donner la mort à profusion. Te rends-tu compte de ce que cela implique ? Des impacts qu’aura ton geste si tu ôtes la vie impunément à quelqu’un ? »

Le regard d’Hiko était maintenant froid, il s’était donc trompé sur le compte du Shuhan. Pensant que ce dernier était plus porté sur la diplomatie ainsi que la recherche de solutions alternatives, il était très loin de se douter qu’au final il n’était qu’un meurtrier de plus arpentant les contrées du Shûkai en toute impunité. Se levant, Hiko se tapotant le haut des cuisses pour faire retomber la poussière qui était venue s’accrocher à son pantalon. La leçon était terminée, et il n’y en aurait plus d’autre pour celui qui représentait le peuple d’Itabei.

« Je ne peux pas t’aider à créer une technique visant à donner la mort, ce serait aller contre mes principes. Mais je peux encore te donner un petit conseil, Shuhan. »

Le fait d’utiliser son titre était important, il lui rappelait ici les responsabilités qu’il avait endossées en acceptant ce titre. Il avait maintenant plus de droits, mais aussi de nombreuses responsabilités liées à son statut.

« Le fait de donner la mort change une personne. Tu as un potentiel, utilise le pour protéger ton peuple et pour vaincre tes ennemis… Mais la mort n’est pas nécessaire, en aucun cas. »

Et c’était vrai. Hiko avait affronté de nombreux adversaires shinobis et jamais il n’avait donné la mort. Il savait qu’il le pouvait, que ses techniques pouvaient aisément donner la mort mais il ne le souhaitait pas. Devenir un meurtrier était une chose où on ne pouvait pas faire machine arrière, et malgré toute l’aversion qu’il éprouve envers Samui Kakeshuou, il n’était même pas sûr de vouloir le tuer.

Faisant un léger signe de tête au Shuhan, Hiko se remit alors en route en direction d’Itabei. Il allait faire de nouvelles emplettes avant de partir, et de retourner au Shozaichi. Cette rencontre avait été intéressante. Il aurait souhaité une fin différente, mais le Shuhan avait fait son choix. Hiko se rendrait directement dans sa planque avec les membres importants de la Rébellion pour partager la nouvelle.

Yôgan Seito, jeune Shuhan d’Itabei au fort potentiel, était une menace potentielle qu’il faudrait un jour ou l’autre supprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] EmptyJeu 30 Juin 2016 - 19:10

Seito ne s'attendait certes pas à ce que Sairyo Hiko soit complètement conquis par l'idée de lui apprendre une technique lui permettant de tuer sans avoir à être le témoin de ses crimes. Cependant, la réaction du jeune garçon ne manqua pas de l'étonner. Les seuls mots qu'il dit furent brefs, mais concis. Le message était très bien passé, et quand il s'éloigna, il laissa derrière lui un Shuhan en proie à une rafale de questionnements.

Dès lors que Hiko avait mal réagi, Seito s'en était voulu de la façon dont il avait formulé sa requête. De toute évidence, ils ne s'étaient pas entendus sur l'expression "tuer aveuglément". Hiko en avait compris que Seito souhaitait acquérir les connaissances et la maîtrise nécessaires pour mettre au point un jutsu lui permettant de tuer en masse, et de faire un nombre insensé de victimes. Or, ce n'était pas du tout ce qu'avait voulu exprimer le jeune Shuhan. Ce que lui souhaitait, c'était créer une technique lui permettant de se décharger du poids du meurtre, justement, une technique qui ne l'obligerait pas à être témoin et acteur direct d'un assassinat. En cela, il avait jugé que l'expérience du jeune garçon dans le domaine des modelages d'affinités en animaux était parfait: cette compétence, s'il pouvait lui aussi l'acquérir, lui permettrait de laisser à ses créations de lave le soin d'ôter la vie, sans qu'il doive pour autant voir, ou même être encore présent sur les lieux du crime. Mais en aucun cas Seito ne souhaitait acquérir un jutsu permettant d'éradiquer la vie en masse. C'était trop contraire à ses principes, trop affreux pour qu'il puisse l'imaginer, et encore moins le mettre en pratique.

Bien entendu, il voulait protéger son peuple, et défendre ses terres. C'était même ce qui le motivait le plus à s'entraîner. Protéger Itabei, Taki, le Shûkai, c'était la détermination de n'importe quel soldat ! Et si cela devait passer par un combat, et par un affrontement face à face avec un adversaire, alors il n'hésiterait pas à se lancer dans les miasmes de la guerre. C'était son travail, sa fonction, en tant que militaire et en tant que Shuhan. Il avait choisi sa voie, et ne regrettait pas un seul instant son choix. Il savait qu'en embrassant la carrière martiale, il s'exposerait forcément à des conflits, bien que pour l'instant ils n'aient pas été très nombreux, ceux où il avait mis les pieds. Pour toutes les mains tendues qu'il avait eu, il regrettait en rien cette orientation. Et pourtant, les derniers mots de Hiko ne manquèrent pas de le bouleverser, plus encore que ce qu'il avait pu dire d'autre.

La mort n'est pas nécessaire ... C'était un précepte que Seito érigeait lui aussi en maxime, à une époque. Quand il vadrouillait encore sur les routes impériales, sans véritable but autre que le voyage, il avait ce principe bien ancré dans son esprit. Il savait déjà tous les ravages que pouvait causer le magma, cet élément si instable. On ne manquait pas de l'enseigner aux jeunes Yôgan, et les mises en garde étaient fréquentes. Dans ce temps, Seito n'aurait jamais osé formuler une telle requête, auprès de qui que ce soit. Il aurait eu trop peur des conséquences que pouvait amener une telle connaissance. Il est facile de se servir d'une arme, une fois qu'on en connaît les secrets, et dès lors qu'on cède à la tentation, on laisse s'effondrer les remparts de l'honneur devant l'afflux de pouvoir.

Etait-ce le pouvoir qui était monté à la tête de Seito ? Avait-il éludé, au fil du temps passé au Shûkai, ses maximes si vertueuses au profit du potentiel de destruction de son Yôton ? Il ne pouvait répondre à ces questions, et il avait peur de son mutisme. Il ne savait pas ce qu'il était devenu, ce que ses principes, si proches de ceux de ce jeune garçon, étaient devenus. Son amour de la diplomatie, son refus de combattre, qu'en avait-il fait ? Les avait-il laissés derrière lui alors qu'il revêtait son manteau de Shuhan ? Quelque chose de trouble perturbait ses souvenirs, altérait son esprit.

Sous l'effet de l'épuisement, de la fatigue, de la pression retombant d'un coup sec, il s'endormit vite. Adossé au pantin, la roche magmatique humide comme oreiller, il ne rêva pas, ni ne fit de cauchemar. Et pourtant, pour le voyageur qui passait près de lui alors qu'il s'assoupissait, on pouvait clairement distinguer l'expression de profonde angoisse qu'affichait son visage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty
Message(#) Sujet: Re: You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

You-will-be-upgraded [Sairyo Hiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-