N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Soleil levant [Mamoru Mihoko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
Gekei Ao
Informations
Grade : Genin
Messages : 777
Rang : C

Soleil levant [Mamoru Mihoko] Empty
Message(#) Sujet: Soleil levant [Mamoru Mihoko] Soleil levant [Mamoru Mihoko] EmptyMer 8 Juin 2016 - 14:54

Itabei était recouverte de son voile d'aube. Le soleil commençait à percer entre les montagnes qui longeaient la ville, déversant un flot de lumière matinale sur les habitations. La plupart des riverains étaient déjà au travail, dans les champs. Eux se levaient très tôt, pour entretenir leurs exploitations. Les autres, les commerçants et les citadins, pouvaient se permettre quelques moments de sommeil en plus. Leurs tâches exigeaient une moindre condition physique. C'était cette ville-là, sa ville, que Seito regardait émerger des bras de Morphée. Perché au sommet de sa tour, symbole de l'autorité du Shuhan comme dirigeant de la ville, il veillait sur ses habitants comme l'aigle surveille son nid.

Lui était déjà levé depuis longtemps. Il avait voulu profiter des derniers moments de la nuit pour observer le ciel étoilé. Il s'était pris, très récemment, d'une passion soudaine pour l'astronomie. Il pouvait passer des heures nocturnes à étudier les cartes du ciel qu'il rangeait précieusement dans un tiroir de son bureau, au milieu des formulaires et des papiers administratifs. Les étoiles, les constellations, tous ces corps stellaires qui ne demandaient qu'à être observés, avec le décalage de milliers, voir de millions d'années lumières depuis la Terre fascinaient Seito. Il se demandait souvent s'il aurait jamais la possibilité de voyager parmi ces taches de lumière. Il ne doutait pas que l'Homme le ferait un jour -le progrès était si rapide. Mais serait-il encore en vie pour le voir, ou même le vivre ? Il n'en savait rien, et préférait ne pas se torturer l'esprit par des regrets. Après tout, le mystère était aussi tout à fait attrayant.

Il replia la lunette qu'il utilisait, et la rangea dans son écrin. Il jeta un dernier coup d'oeil à sa ville qui s'éveillait.

"Faisons en sorte que la journée soit fructueuse, hum ?"

Et il descendit jusqu'à l'étage inférieur, son bureau.

Ses conseillers n'étaient pas encore arrivés, chose normale. Ils n'étaient généralement pas à la Tour avant neuf heures, ce qui lui laissait encore une ou deux heures de répit. Il se laissa tomber sur son fauteuil, derrière son bureau, et poussa un long soupir. Un gobelet de thé avait été laissé à sa disposition -très récemment, puisqu'il en émanait encore une fumée odorante- et on avait également apporté les ordres du jour. Réclamations, papiers à signer, approbations à donner ... Autant de menues corvées qui étaient rapides à exécuter, prises séparément, mais qui devenaient vite chronophages sous le poids du nombre. Sans trop de joie, Seito s'attela à la tâche. Il trempa machinalement sa plume dans un encrier, et apposa une première signature.

Il passa environ une heure à parapher des documents, avant qu'un messager n'apparaisse subitement dans la pièce circulaire.

"Shuhan. Une femme et une enfant se sont présentées, et demandent à vous parler. Elles disent vous connaître. Mamoru Kaya et Mamoru Mihoko."

Seito, qui s'était d'abord étonné de constater que Kaya venait lui rendre visite, avait froncé les sourcils quand il avait entendu le nom de Mamoru Mihoko. Il n'avait absolument aucune idée de qui il pouvait s'agir, sinon d'une enfant, selon les paroles du messager. Interloqué, il répondit:

"Faites-les monter, ce sont des amies."

Il eut juste le temps d'enfiler le manteau vert émeraude des Shuhan d'Itabei avant que les deux visiteuses ne fassent leur apparition. Il considéra d'un coup d'oeil la fillette qui accompagnait sa coéquipière, sans vouloir paraître indiscret.

"Bienvenue à Itabei. Qu'est-ce que vous faites ici ? Et à qui ai-je l'honneur ?"

Il avait posé cette dernière question à l'intention de Mamoru Mihoko sur un ton sympathique, le sourire aux lèvres. Après tout, c'était une enfant. Il se refusait à avoir l'air suspicieux devant une enfant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu Yamato
Informations
Grade : Genin
Messages : 972
Rang : C

Soleil levant [Mamoru Mihoko] Empty
Message(#) Sujet: Re: Soleil levant [Mamoru Mihoko] Soleil levant [Mamoru Mihoko] EmptyJeu 9 Juin 2016 - 6:30