N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 La prison de Fer [Mission Versus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

La prison de Fer [Mission Versus] Empty
Message(#) Sujet: La prison de Fer [Mission Versus] La prison de Fer [Mission Versus] EmptyDim 17 Avr 2016 - 18:10

Douyari est une ville particulière de Tetsu no Kuni. Au milieu de cette dernière, on trouve un grand bâtiment traditionnel surplombant la ville. Autour de cet édifice, on y trouve une grande muraille entourant ce qui est la grande prison du pays du Fer. Toutes les habitations et les commerçants se trouvent tout autour de cette prison, derrière les murailles. Un grand nombre de samouraïs surveillent ces remparts et l'intérieur de la prison, abritant les plus grands criminels de la nation. La prison se décompose en plusieurs étages afin d'accueillir tous les prisonniers. De plus, chacun de ces derniers se voit apposer un sceau bloquant le chakra afin d'assurer une double sécurité dans l'établissement pénitencier.

Tandis que Kamikaze avait reçu l'ordre d'aider le Pays de Tetsu no Kuni pour diriger l'interrogatoire d'un des prisonniers de cette prison, un Shûkaijin a quant à lui pour mission de tout chambouler...


Ordre de post : @Sairyo Hiko > @Kamikaze > @Narrateur
Règles de base d'une mission importante (de rang A pour les deux).
N'oubliez pas de répartir vos points gratuits dans vos aptitudes communes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

La prison de Fer [Mission Versus] Empty
Message(#) Sujet: Re: La prison de Fer [Mission Versus] La prison de Fer [Mission Versus] EmptyJeu 21 Avr 2016 - 21:49

Là voilà, sa première mission à la tête du Sasayaki. Hiko avait récemment reçu une promotion qu’il avait lui même quémandée, et maintenant il était temps de prouver qu’il se montrerait digne de ce nouveau poste qui était le sien. Le Vieillard lui avait donné la place de celui qui maîtrisait parfaitement l’information au sein de tous les territoires du Shûkai… Hiko avait eu ce qu’il souhaitait, et désormais il pourrait mettre en place les idées qu’il avait tant réfléchi.

Mais avant de pouvoir les mettre en œuvre, il devait asseoir sa position sur ce siège qui était désormais le sien. Il ne devait réveiller aucun doute chez le Viok’ et c’est pourquoi il allait mettre toute son énergie pour la réalisation de cette mission. De plus, les kumojins avaient mis le bordel à Mizu alors que l’Empire souhaitait s’en emparer, il était temps de leur rendre la monnaie de leur pièce. Une mission d’infiltration se dessinait à l’horizon, et Hiko était donc le candidat idéal.

Une fois son ordre de mission bien compris, il brûla le parchemin afin de ne laisser aucune trace de cette mission. Cette procédure avait été créée dans le but de ne permettre à personne extérieur à la mission de connaître les réelles motivations qui animeraient l’enfant lors de sa mission. Ceci afin de ne pas le mettre en situation de porte à faux si jamais on souhaitait lui mettre des bâtons dans les roues. Il se rendit donc naturellement chez lui et fit un rapide tour, emportant avec lui des vivres ainsi que ses affaires shinobis. Il claqua ensuite sa porte d’entrée, tourna deux fois la clé dans le verrou, et partit immédiatement… Sans se retourner.

***


La prison de Fer [Mission Versus] C10

Cela faisait déjà quelques jours que l’enfant avait pris la route, il avait consommé une bonne partie de ses vivres et c’est pourquoi il s’arrêta refaire le plein dans une épicerie locale. Que des produits de faible qualité, mais ce n’était pas grave, Hiko s’en fichait car il lui restait encore des bonbons.

L’enfant était habillé en noir de la tête aux pieds, un pantalon relativement ample et un sweat à capuche qui lui servait aussi d’anorak. Il passait vraiment inaperçu et personne ne pourrait se douter qu’il était un shinobi aguerri, surtout à son jeune âge. Hiko avait aussi pris soin de ne pas se faire suivre lors de cette petite expédition en sondant le chakra des alentours. Un entraînement auquel il se consacrait de plus en plus souvent, surtout depuis qu’il avait reçu l’enseignement du Viok’.

Il cachait aussi son niveau de chakra afin de ne pas attirer l’attention. Il rentrait bientôt sur les terres Kumojins, il passa facilement les douanes volantes en sondant leur chakra et en adaptant sa route afin de ne pas avoir à justifier pourquoi un jeune garçon passait leurs frontières en pleine nuit, et sans un bruit. Il avançait vite, et la prison n’était plus qu’à quelques kilomètres lorsqu’il décida de s’arrêter pour faire un point sur la situation. La mission commençait maintenant, il devait être prêt car les risques encourus étaient énormes !

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

La prison de Fer [Mission Versus] Empty
Message(#) Sujet: Re: La prison de Fer [Mission Versus] La prison de Fer [Mission Versus] EmptyDim 24 Avr 2016 - 15:03

Cela faisait un bon bout de temps que le Jonin était sur place, sur les lieux de l’interrogatoire. Assez expérimenté en la matière, il s’était dans un premier temps donné le temps de mettre en place les conditions idoines pour un bon interrogatoire. On ne se ramène pas comme une princesse pour faire avouer des choses à un dur à cuir. Non, les durs à cuir, faut les cuisiner comme on dit. Et il y a une façon de le faire. Kamikaze avait donné ses consignes dès lors qu’à Kumo, on lui avait intimé l’ordre de se rendre au Pays du Fer pour tenir cet interrogatoire. Le Jonin avait alors demandé aux samouraïs de cesser d’alimenter le prisonnier le temps qu’il arrive. Ce fut fait. A son arrivée au pays du Fer, Kamikaze constata que ses consignes avaient été suivies. Le prisonnier était resté 3 jours sans manger et sans boire. Après un rapide examen de l’état de santé du bonhomme, le Jonin décida de corser l’addition. Une semaine et poussière sans manger et avec comme seul moyen d’hydratation, quelques gouttes d’eaux tous les trois jours à l’aube. Seulement, cette semaine sans s’alimenter était accompagnée d’autre chose : le prisonnier était privé de sommeil.

En tout, cela fit bien deux semaines, deux longues semaines sans manger, rien de mortel pour un ninja, mais de quoi bien l’affaiblir. De plus, le manque de sommeil, amenait une autre donne : l’épuisement psychologique dû au manque de récupération. A cela on ajoute les rares fois où le prisonnier était hydraté et l’on peut comprendre aisément que le gus s’en trouvait mal à l’aise. C’est pourtant au bout de ces deux semaines pénibles pour le prisonnier que Kamikaze se décida d’entrer en jeu pour la première fois.

Parcourant les dédales de la prison, Kamikaze marchait lentement en compagnie d’un samouraï. Le bruit de ses pas raisonnait dans les couloirs de cet endroit sombre, faiblement éclairé par des torches accrochées aux murs. De temps en temps, les chaines d’un prisonnier s’entrechoquaient entre elle. Des fois, c’étaient les râles d’un mourant ou encore des coups, probablement administrés par les samouraïs gardiens de ces lieux, qui venaient à perturber le seul son que produisaient les pas du duo. Encore quelques minutes de marche et voici le kumojin et son accompagnateur devant la cellule du prisonnier. Il était enchaîné au milieu de la pièce, à genou. Quatre longues chaines de fer partaient des murs jusqu’aux poignets et chevilles du personnage.

_ Bonjour !

Fit Kamikaze d’un ton courtois. Il entra dans la cellule accompagné de son guide. Le garde devant la porte ferma la cellule laissant les deux hommes à l’intérieur. Kamikaze observa le bonhomme. Le tenant par le menton, il observa sa mine. Lui ouvrant les paupières, le Jonin tenta de constater dans quel état il se trouvait. Kamikaze s’intéressa par la suite à son pouls. Oui… Le shinobi était épuisé, mais loin d’être mort. Très loin d’être mort, largement de quoi obtenir des réponses cohérentes, claires et précises par rapport à ce qu’il lui demanderait.

L’interrogatoire allait débuter sous peu. Se rapprochant de la petite table qui avait été mise dans la cellule exprès, le Jonin prit une cuillère et remua la substance contenue dans un petit gobelet posé sur la table. Un sourire tout ce qu’il y a de plus humain, il se tourna vers celui qui allait être son cobaye en ce jour…



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

La prison de Fer [Mission Versus] Empty
Message(#) Sujet: Re: La prison de Fer [Mission Versus] La prison de Fer [Mission Versus] EmptyLun 25 Avr 2016 - 15:26

La mission était désormais lancée, et il fallait agir vite et précisément. Hiko avait une mission très simple, foutre la pagaille dans cette prison pour que les prisonniers sortent de leurs cellules et aillent semer le chaos dans le pays des Samourais. En soit, l’idée était très basique et cela ne s’annonçait pas des plus compliqués. Cependant, l’enfant ne s’attendait pas à ce que la prison soit aussi bien gardée.

L’adolescent aux cheveux blancs avait avancé prudemment dès lors qu’il s’était approché de la frontière du pays du fer. Selon ses informations, les samouraïs n’étaient pas des personnes avec lesquelles l’on pouvait rigoler. Il avait pris au moins trois fois plus de temps que d’ordinaire pour s’approcher de la prison, prenant bien soin qu’aucune empreinte, aucune trace de son passage ne puisse être repérée par un éventuel pisteur. La discrétion était de mise pour cette mission, et Hiko savait que s’il se faisait repérer, cela n’annoncerait rien de bon car vu les remous qui agitaient le Yuukan en ce moment, les espions auraient sûrement le droit à une belle surprise. Voilà donc les raisons qui le poussèrent à être extrêmement prudent et minutieux, et à ne rien laisser au hasard.

Plusieurs choix s’offraient à lui, mais il préféra rester dans l’anonymat complet et effacer totalement sa présence. Depuis sa plus tendre enfance, il avait eu l’habitude d’être transparent aux yeux des gens, il avait peu à peu effacé sa présence pour devenir une véritable ombre. Aujourd’hui, cela lui servait grandement lors de ses différentes missions, et ainsi il pouvait accomplir son travail avec efficacité. Cependant, jamais il n’avait infiltré un lieu dans un territoire hostile. C’était une grande première, et de grandes responsabilités qui venaient avec son nouveau grade honorifique de chef de l’Unité Spéciale Sasayaki.


« C’est parti. »

La prison de Fer [Mission Versus] G11

Souffla-t-il dans un murmure comme pour se donner du courage. Et l’instant d’après, son regard changea du tout au tout, il était désormais extrêmement concentré sur sa mission. Grâce à ses nombreux entraînements, l’enfant aux cheveux blancs parvenait à étendre son chakra sous la forme d’une bulle ayant un diamètre de plus de cent mètres. A l’intérieur de cette dernière, Hiko ressentait chaque mouvement, chaque animal, humain possédant une infime part de chakra. Il y en avait beaucoup, mais Hiko s’en servait plus pour savoir où aller et ne pas aller plutôt que pour pister une personne aujourd’hui.

Dans le même temps, il avait rabattu sa capuche sur son crâne et cacha ainsi son visage dans la pénombre. Le ciel était couvert et la lune ne perçait pas les nuages, une bonne chose pour lui. L’air était relativement sec, ce qui rendait le pistage par empreinte très difficile. De plus, sa capacité à se mouvoir en toute légèreté et sans bruit était aujourd’hui un avantage pour l’enfant du Shûkai. Il allait décider de rentrer en douceur dans la prison, la discrétion était de mise et l’enfant se doutait que cela serait difficile. Il était prêt à se rendre invisible au cas où, bien que les samouraïs n’étaient pas connus pour leurs capacités de repérage, il n’était pas à exclure que certains shinobis les épaulent.

En s’approchant en toute discrétion de la prison, Hiko profitait de la végétation luxuriante environnant l’édifice pour s’avancer prudemment. Il était prêt à se faufiler si une occasion se présentait mais pour le moment, il fallait établir des mesures pour prendre la fuite au cas où. C’est pourquoi il s’organisa une porte de sortie en accrochant des kunais avec des fils aux arbres. Il le fit pour deux arbres où il déposa un peu de son chakra afin de les reconnaître en partant si le besoin s’en faisait sentir. Le tout, en faisant attention à ne pas se faire repérer.

Une fois sa voie de sortie organisée, il était temps d’y aller. L’enfant se posa alors, un genou à terre, derrière un arbre non loin de l’enceinte de la prison. Il ferma les yeux et étendit sa bulle de chakra afin qu’elle englobe une bonne partie de la prison. Il se doutait que les shinobis seraient privés de chakra, cependant ce n’était pas exactement ce qui l’intéressait. Il voulait savoir où étaient les gardes afin de les éviter au mieux. Une fois sa bulle de chakra relativement étendue, Hiko rouvrit les yeux et analysa le mur le plus proche de la prison afin de voir s’il n’y avait pas une faille dans leur surveillance pour pénétrer les lieux. Si c’était le cas, il n’hésiterait pas un seul instant, guidé par la perception des êtres vivants qu’il avait grâce à ses dons de repérage.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

La prison de Fer [Mission Versus] Empty
Message(#) Sujet: Re: La prison de Fer [Mission Versus] La prison de Fer [Mission Versus] EmptyMar 28 Juin 2016 - 10:17


La pluie bat son fort, avec un homme dedans, un homme dehors. Avec les traits de la pluie et les ombres, la prison semble prendre de la hauteur, surplombant de loin l’ensemble des bâtiments alentours. Même les arbres ne sont que des schtroumpfs face à un colosse. Mais ça ne décourage pas le garçon qui met déjà ses manœuvres à exécution.

Sa technique sensorielle lui permet de sonder une bonne moitié du bâtiment. A partir de cela, il peut déjà récupérer quelques informations importantes pour le bien de sa mission ! Une vingtaine de samouraï, donc un quart de niveau plus important comparé aux autres. Ils effectuent des rondes dans les étages, se répartissant le parcours pour ne pas se croiser, et montant-descendant les trois niveaux composés de cellules. Chaque intervalle accorde pas plus de cinq minutes ; et au bout d’une heure, les tours se relaient pour permettre à un groupe de se reposer.

Hiko doit cependant faire face à un rempart imposant. Deviner qui se trouve à l’intérieur est une chose ; mais parvenir à y entrer et à fausser compagnie à cette joyeuse troupe en est une autre ! En particulier avec les trois samouraïs aux créneaux de la prison à scrutant yeux plissés les alentours urbains et pluvieux. Il faudra bien plus que du courage au Tokugawa pour passer outre cette surveillance.

* * *


De son côté, Kamikaze fait face à un dilemme. L’homme a été soigné pendant son séjour, voire un poil trop ! Sa gorge est tellement sèche qu’il ne parvient pas à balbutier trois mots ! Soit c’est la pitié et une bonne rasade d’eau pour relancer la machine à cordes vocales, soit c’est un aller simple pour le mutisme et le coma !

Pourtant, le captif fait de son mieux pour rester éveillé et concentré. Bien qu’il ait beaucoup de mal, vous vous en doutez ! Il ne remarque même pas la cuiller ni le regard – enthousiaste ou malsain pervers lubrique dégueu ? – de son tortionnaire du jour.

La prison de Fer [Mission Versus] 964585PNJPrisonnier

» Ueeeee-v’lez-vooooous-se-savooooiiiiiir ?

L’interrogatoire commence mais Kamikaze peut sentir ce vent qui vient lui lécher la colonne vertébrale. Est-ce un signe, une alerte, un détenu venu lui faire du gringe ? Ses sens sont en alerte. Car même s’il ne sait pas d’où cela provient, il a la certitude que quelque d’inhabituel est en train de se produire … .


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

La prison de Fer [Mission Versus] Empty
Message(#) Sujet: Re: La prison de Fer [Mission Versus] La prison de Fer [Mission Versus] EmptyMer 29 Juin 2016 - 19:37

Le regard rivé sur la prison, l’enfant n’en oubliait pas moins ses sens en ébullition. Il ressentait tout ce qui se passait dans un rayon relativement large, fruit de ses nombreux entraînements de repérage. Hiko n’était pas quelqu’un d’idiot, il savait très bien qu’il était clairement en situation de désavantage lors de cette mission. Infiltrer un repaire ennemi n’était pas chose aisée, et il se devait d’être sur ses gardes à chaque instant.

Ce fut donc pourquoi il préféra ne pas intervenir directement, et attendre de voir le schéma des différents gardes. Il en comptait environ une vingtaine, avec des niveaux différents à chaque fois… Certains étaient plus faibles que d’autres, et seraient sûrement plus facilement neutralisables. Mais il ne fallait pas les prendre à la légère, car un seul coup pouvait être fatal. Ce fut donc pourquoi Hiko ne se précipita pas, et analysa les tours de garde. Apparemment les équipes faisaient des rondes d’une heure et changeait de périmètre ensuite. Ils étaient organisés, appliqués, et on reconnaissait bien ici l’état d’esprit des Samouraïs. Cependant, chacun restait environ 5 minutes à l’endroit qu’il était en train d’inspecter, et c’était donc sur ces 5 minutes qu’il fallait miser.


La prison de Fer [Mission Versus] F10

* En avant ! *

Sa décision était prise, l’enfant avait décidé d’agir. Il avait sa mission en tête, et une fois que cette dernière serait accomplie, il avait déjà préparé sa fuite avec brio. Ayant caché des bombes fumigènes et des parchemins explosifs dans les bois entourant la prison, en prenant soin de les dissimuler mais d’y coller un bout de chewing-gum pour les repérer, son évasion serait facilitée par ce stratagème.

Mais l’heure n’était pas à la fuite, mais plutôt à l’action. Hiko n’étant pas un combattant hors pair, il préférait largement opté sur la discrétion et l’infiltration plutôt que le passage en force. Ayant bien repérer les différentes rondes, il savait quand agir. Le seul problème restait les trois gardes qui scrutaient les environs. Ceux-là seraient ceux qui lui fourniraient le plus de fil à retordre s’il n’arrivait pas à entraver leurs sens. Profitant du temps humide et des nombreux nuages à proximité, Hiko utilisa alors une de ses techniques favorites… Elle consistait à créer un épais brouillard sur une large zone, cela lui permit alors d’avoir une couverture visuelle et il put donc se déplacer sans aucun soucis pour s’approcher de la structure. Une fois près d’un des murs porteurs, l’enfant plaça deux parchemins explosifs qu’il colla immédiatement sur la paroi.

Ne s’attardant pas dans les environs, l’enfant retourna dans les bois tout en se laissant guider par son instinct et sa détection de chakra pour ne pas tomber sur un problème ou un potentiel ennemi. Ses parchemins avaient été déclenchés, et cela allait sûrement créer un trou dans l’enceinte de la prison. Cela permettrait peut-être à quelques détenus de pouvoir sortir ou du moins gagner un peu de liberté. Dans tous les cas, une diversion serait créée et la panique s’installera progressivement au sein de la prison, permettant alors à Hiko d’avoir une opportunité pour accomplir sa mission. Les risques étaient grands, mais le jeu en valait la chandelle. Il était maintenant temps d’agir, et de prouver que malgré son jeune âge, il était capable de se débrouiller !
Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

La prison de Fer [Mission Versus] Empty
Message(#) Sujet: Re: La prison de Fer [Mission Versus] La prison de Fer [Mission Versus] EmptyVen 8 Juil 2016 - 22:36

Le cobaye ou plutôt la cible avait clairement été bien traité. Tellement bien traité qu’il en avait l’air hagard comme perdu. On sentait bien l’épuisement à la lumière de cette lueur renvoyée par son regard. Il devait nager en plein délire, des délires certainement entrecoupés par des instants de lucidité. Un contexte d’interrogatoire délicat pour un interrogateur lambda. Seulement, Kamikaze est loin d’en être un. Pendant des années, durant sa tendre enfance, il a étudié le corps humain et les moyens les plus efficaces d’en venir à bout. Et croyez-moi, à force d’en apprendre, il a bien fini par disposer de quelques connaissances pour le moins intéressantes en la matière. D’abord cet art médical lui ayant permis d’effectuer quelques expérimentations suite à des manipulations de substances et de composés naturels ou chimiques menant à terme à de belles trouvailles. Toujours avec cet air humain, pour ne pas dire compatissant, le Jonin continuait de remuer le contenu de son verre.

Après sa cible eut hurlé quelques mots pour le moins incompréhensibles, le Jonin caressa la tête. La chevelure du quidam était bien fournie, les traces de ces quelques semaines de captivité dans des conditions pour le moins rudes. Cheveux longs et gras, pareil pour la moustache et cette barbe devenues si abondante qu’on aurait pu aisément confondre cet homme, avec un enchanteur ou un sage homme de l’époque du moyen âge. Ces mots prononcés me mirent la puce à l’oreille. Il était temps d’agir autrement le risque commençait à être un peu trop important pour que l’interrogatoire soit avorté.

_ Buvez cela, vous vous sentirez mieux après coup.

Soutenant sa tête par la nuque, le Kamikaze posa sur les lèvres du quidam le gobelet après en avoir retiré la cuillère. Le liquide se versa petit à petit dans le gosier desséché du malheureux qui visiblement, à en juger par sa manière de vouloir goulûment boire le contenu en un coup, était au bord de la rupture. Pour autant, le Jonin maintint fermement son gobelet histoire de garder la mainmise sur la procédure. Après trois gorgées, il retira le gobelet histoire de laisser le bonhomme respirait un peu. Il serait dommage qu’il s’étouffe à cause de quelques malheureuses gouttelettes d’eau. Je recommençais le procédé quelques secondes après avant de poser le gobelet aux deux tiers vide sur la table.

_ Vous vous sentez mieux ?

Je pose mes deux doigts autour de l’œil du quidam et les écarquille histoire d’observer concrètement la pupille de ses yeux. Je cherche à déceler un indicateur pour le moins important qui me renseignera sur la manœuvre que je venais d’effectuer. Il me sembla que mon stratagème avait fonctionné. Bien… Je retirais mes doigts du pourtour de l’œil du quidam avant de lui tâter le pouls. Tout semblait sous contrôle même si nous n’étions pas à l’abri d’une surprise.

_ Bien commençons… Qui êtes-vous ? Qui vous envoie et que recherchiez-vous exactement au Pays du Fer.

Le Jonin venait de poser ces questions le plus calmement du monde. Il savait que tôt ou tard, quelque soit le temps que cela prendrait, le quidam répondrait. Après tout, la substance qu’il lui avait fait ingurgiter n’était pas anodine. Il s’agit de l’eau sucrée, histoire de lui faire retrouver ses esprits, mais avec une touche d’une sorte de drogue mis au point par le Kamikaze : une potion conférant l’hyperlucidité. Sous l’effet de cette drogue, le quidam ne saurait plus mentir, considérant la finalité du mensonge elle-même comme inutile et contre-productive. L’effet secondaire non encore totalement maîtrisé est malheureusement une résistance au genjutsu et une certaine tendance à prévoir les mouvements, les réflexions etc. Autant dire que la partie n’était guère jouée d’avance, même si en principe, compte tenu de l’état du cobaye tout devrait se dérouler assez aisément.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

La prison de Fer [Mission Versus] Empty
Message(#) Sujet: Re: La prison de Fer [Mission Versus] La prison de Fer [Mission Versus] EmptyMar 2 Aoû 2016 - 8:13



Toujours en ronde, les gardes scrutent l’horizon, à la fois aux abois et endormis. Cette brume qui se dresse ne joue pas en faveur de leur vigilance, et plusieurs y voient l’opportunité rêvée de fermer les yeux ne serait-ce que pour une seconde, histoire de se revigorer et d’être prêt pour la suite. Être sur les créneaux n’est pas une partie de plaisir ; et on pourrait presque souhaiter être attaqués, histoire d’avoir un peu d’action et d’entrain.

On n’ira pas dire que c’était alors un véritable soulagement. Mais quand les parchemins firent leur effet et délivrèrent les pierres de l’édifice de leur fonction misérable et première, l’électrochoc provoqué chez les gardes est instantané ! Plusieurs sont soulevés par le tremblement, tandis que d’autres sont soufflés à terre. Ce n’est pas une énorme brèche qui vient d’être créée ; mais elle est suffisamment large pour laisser passer un groupe de trois à quatre personnes, sur une petite partie de l’édifice. N’imaginez pas le Gouffre de Helm, non plus ! Mais quelques prisonniers peuvent déjà s’échapper. C’est plus du menu fretin ; mais c’est aussi une porte fraîchement ouverte vers l’intérieur de la prison !

Bien évidemment, dans la prison, tout le monde s’agite ! La garde est en alerte, il faut rapidement rattraper les petits génies qui veulent profiter de cette occasion… et découvrir ce qui a pu secouer ainsi les défenses de la forteresse !

* * *


Le duo avance doucement dans la rencontre et la discussion. Une petite gorgée d’eau pour redonner vie et goût aux tissus de la gorge ; une petite pause avant la deuxième gorgée qui doit faire renaître l’espoir. C’est tout un art de soutirer des informations d’un captif. A trop en faire, on achève le malheureux avant même qu’il ait pu dire son nom ! A y aller à la légère, le bougre se croit au Club Med’ ! Il faut donc savoir faire preuve de doigté et de souplesse. Kamikaze adopte donc la bonne stratégie en agissant avec douceur et considération ; et ce, même s’il confond interrogatoire et cours de drague du soir auquel il se rend ! Mais visiblement, les moyens sont les mêmes … .

L’homme respire fort. Sa tête pendouille vers l’avant, on croirait qu’elle va se détacher du tronc ! Il reste un temps silencieux, profite de la fraîcheur et de l’effet de l’eau sur ses lèvres et dans son corps, même s’il tousse. Cela fait déjà longtemps qu’il est réduit à cet état … . Son précédent visiteur n’était pas aussi condescendant. Peut-être l’était-il trop … ?

Le Kumojin entama ses premières questions. Elles étaient simples. Les mêmes qu’on lui posait encore et encore depuis plusieurs semaines ! La vraie question était : quand me laisserez-vous sortir ! Je ne dirais rien, et je reste fidèle à la cause et au contrat auquel je suis lié ! Rien ne me ferait revenir sur cet engagement solennel et crucial pour mon identité et mes camarades ! … Mais à toi, je veux bien dire des choses ! Étrange …

» Je – m’appelle Monoke ... Monoke – Atari … . Je suis … coursier marchand – de Yu. Je – suis ici … – pour affaires …

La respiration est encore chancelante, mais la voix est monocorde ; il tiendrait le choc. Pour l’instant, il ne fait que répéter le scénario qu’il s’est créé pour fabriquer sa couverture. Mais rien ne garantit qu’elle restera longtemps intacte ! Le jeune Kamikaze a avec un lui un dossier qui relate la capture de l’individu. Entré dans le Pays « pour affaire », il a été surpris chez un soutien du Daimyo en train de voler des documents importants sur les effectifs militaires et leurs équipements. On n’est pas marchand et voleur à la fois – quoique … .

L’explosion qui retentit à l’autre bout de la prison secoue malgré tout la cellule. Et bientôt de nombreux cris et pas accélérés s’entendent dans le couloir.
Kamikaze se trouve face à un choix : doit-il aller voir de quoi il s’agit, ou rester sur son interrogatoire et faire cracher le morceau à cet homme dont la vérité peut échapper à tout instant ?


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

La prison de Fer [Mission Versus] Empty
Message(#) Sujet: Re: La prison de Fer [Mission Versus] La prison de Fer [Mission Versus] EmptyJeu 4 Aoû 2016 - 22:48

Le jeune garçon avait réussi son coup, il venait de faire exploser une partie du mur de la prison, créant un léger vent de panique chez ses adversaires du jour. Hiko savait que cela n’était que la première partie de son plan pour venir mettre un sacré bordel dans la prison de haute sécurité se trouvant à Tetsu. L’enfant avait largement le temps et la place pour s’infiltrer dans la prison mais il n’en fit rien. Cela aurait été trop bête de rentrer dans la prison sans savoir ce qui pouvait arriver à l’intérieur. Il aurait certainement pu trouver des alliés chez les prisonniers de cette dernière, mais il savait qu’il ne pouvait pas se fier à des personnes telles que ces prisonniers et il préféra donc éviter de recourir à ce genre de pratiques dès le début de l’assaut. Il avait encore un peu de temps avant que l’organisation n’ait reprise au maximum.

Hiko s’était maintenant déplacé à l’opposé de là où le mur avait explosé, il savait parfaitement que ce serait une grosse bêtise de rester à la même position. Cependant, il voulait couvrir une large partie de la prison et c’est la raison pour laquelle il avait créé cinq clones parfaitement identiques à sa personne. Lui, restait en retrait pour le moment, à l’affût de la moindre occasion de venir faire du grabuge en interne. Il restait à bonne distance pour éviter de se faire repérer par des senseurs de haut niveau.

De l’autre côté, ses clones s’étaient maintenant dispersés, ils couvraient un large périmètre en faisant attention de ne pas déclencher les pièges que l’enfant avait posés auparavant pour prévenir sa retraite. Et alors que l’agitation faisait toujours rage au niveau de la brèche et qu’une partie des gardes s’étaient rapprochés du trou béant pour contenir la légère agitation, l’un des clones de Hiko en profita pour créer un jutsu de haut niveau et venir attaquer une autre façade de la prison. Ni trop éloignée, ni trop près afin de créer une ouverture pour Hiko et ses autres clones.

Le cerf constitué d’eau qui venait d’être créé percuta violemment la prison et fit une brèche encore plus grande que celle provoquée par les parchemins explosifs. Le clone agit rapidement et en profita pour s’introduire par la brèche sans perdre un instant. Le nuage de poussière et l’effet de surprise lui permirent de pénétrer au sein de la prison. Cependant, jugeant d’un bon timing, il se laissa entre-apercevoir par les gardes encore présents de ce côté de la forteresse.



Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

La prison de Fer [Mission Versus] Empty
Message(#) Sujet: Re: La prison de Fer [Mission Versus] La prison de Fer [Mission Versus] EmptyVen 19 Aoû 2016 - 11:25

Le quidam commençait à parler. Les premiers mots qu’il prononçait furent son nom. Pouvait-on à ce stade déjà imaginer que les effets de la potion se manifestaient et que par conséquent ce nom était bien réel ? Difficile à dire. La rapidité de la potion à faire effet dépend de beaucoup de la volonté du personnage qui l’a ingurgité. Pour autant une information recueillie avant le début de cette mission était répété ici. Le dénommé ou le soi-disant Monoke Atari affirmait qu’il était un marchand provenant de Yu no Kuni venu au pays du Fer pour affaires. Une information répétée presque machinalement pour ne pas dire automatiquement. Fallait-il en conclure qu’il ne faisait qu’exhiber sa couverture ? Il faut croire que oui.

_ Atari puisque tu dis t’appeler ainsi, peu importe, saches que j’ai du mal à croire réellement que tu es marchand. Pourquoi aurais-tu pris le risque inconsidéré de tenter de voler des informations secrètes concernant le pays du Fer ? Qui est ton employeur ?

Une explosion retentit masquant les derniers mots prononcés. Kamikaze porta son regard dans la zone d’où provenait le bruit. A en juger par les effets ressentis à l’endroit où il se trouvait, le centre de l’explosion se trouvait plus loin à l’autre bout de ce complexe où tous se trouvaient. Un coup d’œil vers le prisonnier, Kamikaze se posa évidemment une question que beaucoup se seraient posés dans pareille situation. Pouvait-il être la cause de ce remue-ménage ? Possiblement que oui, même si en l’état rien ne pouvait laisser croire qu’elle pouvait être la bonne réponse à apporter à cette question pour le moins pertinente. Kamikaze se recula vers la porte de la cellule, de profil, tout en gardant un œil sur le couloir. Des samouraïs courraient un peu dans tous les sens. D’autres, comme celui qui se tenait devant cette prison, demeurait plus ou moins stoïque quoique bien intrigué par le raffut.

Le Jonin se pencha vers lui et lui souffla tout en gardant un œil vers le prisonnier.

_ J’espère que vos hommes sont compétents pour gérer ce genre de cas. Une tactique récurrente shinobi consisterait à frapper d’un côté et à agir de l’autre. Ne vous focalisez pas sur la seule zone touchée et si votre grade vous le permets, dîtes à vos hommes de maintenir leur surveillance sur l’ensemble de ce complexe tout en mobilisant une équipe rapide capable de porter renfort un peu partout en cas de besoin.

Une tape amicale à travers les barreaux. Le Kamikaze poursuivit :

_ Je vous suggère cependant de faire comme vos congénères s’ils ne vous écoutent pas. Rester planter là risque de donner une indication inutile à nos détracteurs si tenté est qu’ils en ont après ce prisonnier.

Une courte pause. Il enchaîna :

_ Enfermez moi et donnez-moi cette clé je vous prie.

Le samouraï s’exécuta. Le Jonin mit la clé dans son uniforme. Si le prisonnier ne disposait plus de son chakra, que le samouraï qui monte la garde s’en va ou fait comme les autres, à moins que ceux qui sont la cause de cette explosion sachent exactement où se trouve le prisonnier, ils pourront chercher dans la masse de chakra statiques en vain. A moins qu’ils ne disposent d’un senseur particulièrement habile ou qu’un concours de circonstances leur fasse tomber sur un homme sachant où se trouve le détenu qui se tenait devant le Jonin.

Le samouraï était parti, probablement à la recherche d’un gradé samouraï. Quoi qu’il en soit, le Jonin décida de se consacrer à nouveau pleinement à sa cible. D’un ton neutre, regard et sourire aimables, il lâcha :

_ Où en étions-nous donc ? Ah oui ! Qui vous envoie ? Pourquoi un marchand tel que vous irait chercher des informations aussi sensible que celles portant sur des aspects militaires de Tetsu no Kuni ? Je veux entendre des mobiles, des raisons d’un tel acte. Parlez !

Un peu de temps s’était écoulé depuis la prise de la potion. A présent, résistant ou pas, normalement les premiers effets devaient se faire sentir si ce n’est pleinement se faire sentir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

La prison de Fer [Mission Versus] Empty
Message(#) Sujet: Re: La prison de Fer [Mission Versus] La prison de Fer [Mission Versus] EmptyJeu 25 Aoû 2016 - 13:57




Sous l’effet de la première explosion, la surprise est générale. Beaucoup ne s’attendent pas à ce qu’une prison soit prise pour cible, car elle contient avant tout les opposés au régime et les criminels de droit commun. Une évasion organisée ? Difficile à croire puisque les profils sont très différents de part et d’autre de la prison. Quoi qu’il en soit, on ne compte pas un garde par prisonnier dans les murs, et si la situation vient à dégénérer, il sera très difficile pour les samouraï en place de s’occuper de tout le monde … .

Les premiers captifs qui ont la possibilité de s’échapper n’attendent pas un signal de départ, et escaladent immédiatement les premiers décombres afin de fuir. La forêt est à proximité et une fois passée, les entraves spéciales de la prison ne se font plus ressentir. Que quelques mètres à couvrir, et ils pourront regagner une partie de leurs capacités, mais avant tout leur liberté !
Un premier petit groupe composé de huit fugitifs parvient déjà à se hisser hors de la structure, et se prépare à décamper en vitesse … . Mais c’est avant que l’ombre des samouraïs de garde n’apparaissent ! Très rapidement, alignant cris de guerre et lames hors du fourreau, les premiers coups tombent ! Trois prisonniers sont abattus ou blessés, pendant que les autres sont encerclés par le reste de l’Unité ! Sur le coup, les Samouraï ont été compétents et prévoyants ! Leur intervention permet de bloquer à temps toute tentative d’évasion !

Mais c’est avant que le bruit sourd d’une seconde explosion ne secoue le bâtiment tout entier ! Apparemment, l’adversaire est assez intelligent pour ne pas se contenter du minimum et frapper à plusieurs endroits simultanément ! Il y a donc de fortes possibilités pour que les prisonniers voient ici une opportunité en or sur un double tableau ! Et pendant que le clone passe à travers en attirant l’attention des soldats, le remue-ménage s’installe durablement dans les murs du bâtiment carcéral … .

* * *


La drogue fait assurément effet. Mais de nombreux autres éléments entrent en compte. L’état de fatigue du prisonnier est peu à peu en train de se résorber. Les précieuses gorgées d’eau qu’on lui a données lui ont quand même redonné vie, et il reprend progressivement son souffle, et ses sens. Evidemment, ce qu’on lui a fait ingurgiter n’est pas à son avantage, mais il semble pour l’instant tenir le coup.

Le Kumojin ne lâche pas l’interrogatoire, malgré les secousses qui agitent l’édifice. Il reste déterminé et attaché à sa mission. Il doit faire parler cet homme qui a été interpelé et qui a refusé de dire le moindre mot depuis sa capture ! Lorsqu’un simple marchand se fait interpeler, il tente au mieux de collaborer avec ses geôliers pour sortir au plus vite ! Celui-là a préféré garder le silence et ne rien dire, pas même pour se plaindre ! De quoi se douter qu’il y a anguille sous roche … .

L’employeur et le mobile. En soi, des informations très précises qui sont attendues par l’inquisiteur des Nuages. A cela, le captif répond d’un hochement de tête, puis il secoue sa crinière furieusement comme pour se débarrasser d’une idée qu’il a en tête … ou d’une bestiole sur son front.

» Je travaille – sur le marché des armes ! … et je ne … travaille pour – mon propre compte … sur cette affaire !

L’idée est envisageable ! Mais est-ce la vérité ?!


– – – – –


Big Boss a écrit:
Les nouvelles Règles du Jeu !


  • Objectif de Sairyo Hiko > Il doit faire sortir au minimum 30 prisonniers de la prison ! S'il parvient à faire sortir le prisonnier interrogé par Kamikaze, il n'a plus qu'à en faire sortir 20 !
  • Objectif de Kamikaze > Il doit s'assurer que le prisonnier parle, et que les prisonniers ne soient pas trop nombreux à s'échapper. Sa priorité reste malgré tout de faire parler le captif !


Tour de jeu :
  • A chaque tour, un nombre de prisonniers pourra s'échapper, déterminé sur 1 ou plusieurs D10. A chaque nouvelle faille dans le mur (à un nombre maximum de 4), un nouveau D10 sera ajouté au nombre de fuyards.
  • Le Défenseur dispose de gardes samouraïs au sein de la prison. Il peut donc définir en spoiler, à la fin de son poste, comment placer les samouraïs, en fonction des évènements. Il les place en fonction de pourcentage d'effectifs.
  • Le Défenseur a également la possibilité de se concentrer sur son captif et de ne pas intervenir dans la partie. Sa présence et la drogue administrées augmenteront ses chances d'obtenir des informations ; mais diminueront ses chances d'empêcher les évasions en masse. Il y a trois informations majeures à obtenir du prisonnier : le commanditaire, l'objectif, les missions à venir !
  • Les évènements (cf explosion) et la disposition des gardes mèneront à une opposition entre les Dés à chaque fin de tour, concluant sur le nombre d'évadés et sur la progression de l'interrogatoire.

    • Ex. : Je suis Kamikaze ; il y a deux brèches et un soldat adverse qui vient de pénétrer dans les murs. Je mets 80% de mes effectifs sur les brèches (soit 40% chacune) et 20% à la poursuite du mystérieux infiltré.
      Plus il y aura de brèches, plus les effectifs seront disséminés avec plus de difficulté de rattraper les captifs.


  • Les Aptitudes communes et particulières de chacun sont prises en compte !
    Il est possible pour le Défenseur de conserver un certain pourcentage de ses hommes sur place, en alerte, pour prévenir d'un futur problème. Dans ce cas, la Surveillance de la Prison monte de +1. Elle peut monter jusqu'à 7.


Kamikaze l'emporte s'il parvient à soutirer les trois informations du prisonnier, et à limiter les évasions !
Sairyo Hiko l'emporte s'il parvient à libérer le nombre dit de prisonniers et/ou l'informateur.!
Si les deux partis n'atteignent que la moitié de leur objectif, cette mission se soldera sur une égalité !

Situation actuelle : Aucun prisonnier n'a pu s'échapper. Il y a deux brèches dans la Forteresse. Kamikaze n'a pu obtenir que des informations mineures.
A @Kamikaze de poster en premier pour réagir aux dernières informations.
Puis à @Sairyo Hiko.
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Wazao no Tetsuya
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1806
Rang : S

La prison de Fer [Mission Versus] Empty
Message(#) Sujet: Re: La prison de Fer [Mission Versus] La prison de Fer [Mission Versus] EmptyJeu 8 Sep 2016 - 18:06

Une bonne claque ! Largement de quoi réveiller un bison endormi. Le prisonnier en sera probablement surpris. Néanmoins, Kamikaze présente la chose comme amicale. Toujours souriant, il tient le menton du bonhomme entre ses deux doigts avant de lui caresser le haut du crâne comme s’il avait affaire à son jeune frère. Une attitude pour le moins conciliante, aimante on aimerait dire. Cependant n’importe qui connaissant un minimum le Jonin saurait qu’il ne jouait là que son rôle et qu’il allait probablement passer à la vitesse supérieure. Et c’est ce qui se passa d’une vitesse inattendue, le Jonin envoya la tête du malheureux rejoindre son genou sur lequel se fracassa le nez de cet imprudent. Du sang gicla, mais le coup était assez bien calculé pour ne pas que des conséquences trop désastreuses en découlent. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le kumojin avait bien remarqué que son interlocuteur commençait à retrouver ses esprits et à développer de petites résistances face à la mixture qu’il avait ingurgitée. Normalement, un être faible devait déjà être en train de coopérer. Et pourtant, ce zouave trouvait les ressources pour choisir ses mots.

_ Ecoute. Vous ne le croirez peut-être pas, mais tôt ou tard vous serez obligé de m’apprendre ce que tu sais, quitte à ce que je sois obligé de vous cuisiner à petit feu. Alors je vous offre la possibilité de poursuivre cette discussion tranquillement sans petits mensonges ou alors de la jouer grand seigneur et de risquer de mourir dans d’atroces souffrances. Suis-je assez compréhensible ?

Un nouveau sourire aimable qui à présent prenait probablement des allures de sourire sadique qui sait ? A nouveau le kumojin leva le menton du prisonnier, ignorant totalement le brouhaha autour d’eux. Nez à nez avec le prisonnier, le Jonin reprit sur un ton calme :

_ Alors pour qui travaillez-vous, pour quelle raison avez-vous tenté de voler ces informations ? A qui comptiez-vous les remettre ?

Normalement sur un laps de temps de quelques minutes, plus le temps passerait et plus les effets se feront plus puissants avant de progressivement commencer à disparaître. Il avait beau commencer à faire de la résistance, il était peu probable qu’il puisse tenir longtemps en tous cas pas dans les prochaines minutes à moins qu’il ne soit particulièrement résistant et que par conséquent cela induise qu’il est bien plus que le marchand qu’il prétend être. Quoi qu’il en soit les deux claques devaient normalement lui avoir remis les idées en place tout en lui foutant une petite pression. Kamikaze allait s’arranger pour la maintenir bien présente tout au long de cet entretien.

Tout de suite après que le prisonnier ait répondu, un samouraï vint se présenter devant les barreaux de la prison. Il réclamait l’aide du Jonin affirmant que selon les rumeurs un petit garçon était apparu suite à l’une des brèches faîte sur le mur ouest. Bien entendu, le fait que ce gamin soit un ninja était fortement appréhendé. Lâchant un petit râle d’agacement, le Jonin se rapprocha des barreaux puis exécuta des mudra avant que deux bunshins ne se présentent sur son côté, de l’autre côté des barreaux, à côté du samouraï justement…

_ Suivez ses indications. L’autre ira dans le sens opposé histoire de tenter de sonder les environs.

Tous trois partirent en courant laissant à nouveau seul le duo. Déjà Kamikaze posait sa main sur le crâne du prisonnier. Une nouvelle question sur ce dernier fusa, calmement :

_ Où comptais-tu t’en aller après tes méfaits ? Parle ! J’écoute !

Peut-être que la vue du pantalon légère ensanglanté au niveau du genou du kumojin allait pousser cet homme à parler et à dire la vérité ? Qui sait ?

------------------------

Pendant ce temps l'un des bunshins, celui qui était parti seul à l'opposé de la prison se cala dans un coin peut fréquenté qu'il savait proche des murs extérieurs et se mit à sonder les environs. Il avait besoin de savoir si l'ennemi pouvait être au dehors tout près à s'infiltrer du côté opposé à celui où était apparu le petit garçon ainsi que les brèches dans le mur.

L'autre bunshin, lui, servirait de Chef de tous les gardes présents en ce lieu. C'est le samouraï le plus gradé de ce complexe lui-même qui, dans un élan de sagesse probablement se plia à cette difficile décision. Rapidement arrivé sur place, le bunshin donna quelques ordres sommaires. Il fallait que les samouraïs se répartissent par groupe et couvrent un maximum de points stratégiques de la prison. Une équipe mobile fut déterminée. Une escouade, composée à moitié de samouraïs expérimentés et de novices sorti à travers les brèches pour tenter de limiter les fuites et pourquoi pas débusquer ce petit garçon qui avait été coursé tel un lapin. Proche des deux premières brèche, le Bunshin général tenta lui aussi de sonder les environs. Le vent allait souffler à l'extérieur !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

La prison de Fer [Mission Versus] Empty
Message(#) Sujet: Re: La prison de Fer [Mission Versus] La prison de Fer [Mission Versus] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La prison de Fer [Mission Versus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Tetsu no Kuni-