N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Une entrevue attendue [PV. Narrateur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Rakuzan Satochi
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Une entrevue attendue [PV. Narrateur] Empty
Message(#) Sujet: Une entrevue attendue [PV. Narrateur] Une entrevue attendue [PV. Narrateur] EmptyMar 22 Mar 2016 - 12:37

Suite de ce RP --> ICI


Il y a parfois des choses qui arrivent de manière vraiment très étrange.
Rakuzan Satochi en avait fait l’expérience lorsqu’un beau matin un trou étrange apparu à ses pieds. Le Jônin et Chef de son clan faisait alors les cent pas dans son bureau à la recherche d’inspiration lorsque l’apparition eu lieu.
Au fond de ce dernier, le brun y trouva une lettre lui étant destiné et bien qu’il fut surprit par le procédé, il ne pouvait qu’admirer l’ingéniosité de cette mise en scène.
Sans tarder, il déplia la lettre et commença sa lecture.


Cette dernière commençait plutôt bien. Une personne dont le brun ignorait l’identité attestait que cette dernière avait cherché à le trouver depuis plusieurs jours. Elle évoqua même une rencontre désirée. Tout en rappelant sans entrer dans les détails l’horreur que Suna avait connu lors de son dernier Examen Chûnin avant l’attaque du Kaiho-sha.

La lettre continua sur l’opposition entre l’Ordre et la Nation. Ce conflit avait été évoqué par le discours de l’homme portant un masque à gaz et rejoignait les inquiétudes que Kawaguchi Tsukiko avait évoqué au Rakuzan lors de leur rencontre à Suna.
L’écrivain de cette lettre avait raison. Le monde était chamboulé et il fallait absolument faire quelques choses contre cela.


L’inconnu attesta alors qu’il ne pouvait se révéler à n’importe qui, du moins le temps que chaque puissance du monde décide de leurs positions dans ce conflit international.
Et c’est alors que la lettre entra dans une toute autre sphère. Parler au Rakuzan était devenu une évidence et personne d’autre au sein de Konoha. La justification était légère car Satochi était loin d’être le plus connu et le plus puissant des Jônin de la feuille. Mais quelques part il en était fier.
L’écrivain proposa une entrevue secrète, une entrevue où ce dernier se déplacerait dans le indiqué par le Chef de clan.


D’abord perplexe, Satochi prit plusieurs dizaines de minutes pour réfléchir à cette proposition et surtout à la manière dont il allait procéder. Plusieurs choix s’offrait à lui. Agir seul, prévenir les instances de Konoha de cette lettre, ou bien ne rien faire.
La délégation de Konoha avait fait son retour au village depuis seulement quelques jours, la Nanadaime était absente, son Bras-droit aussi… Il était pas évident de prendre une décision rationnelle. Cette mascarade pouvait très bien être un piège. S’il se déplaçait Satochi devait se montrer prudent et préventif.
Il tourna instinctivement la lettre et nota le lieu et la date qu’il désirait.


Pour "S":
 

Il plaça ensuite la lettre dans le trou qui disparu tout aussi bizarrement qu’il était apparu.
Le brun passa le reste de la journée à planifier son futur départ discret.


Le lendemain au moment de partir il prépara et mit en évidence une pile de vêtement qui serait utile en cas d’absence prolongé pour les pisteurs Inuzuka. Il plaça également dans une urne une grande quantité de cendre imbibée de son chakra qui serait utile pour des analyses et un repérage chakratique.

L’heure arriva finalement, il était encore tôt lorsqu’il passa par les portes du village sans éveiller le moindre soupçons. Un Jônin qui se déplaçait à l’extérieur de l'enceinte du village n’avait rien de suspect. Son départ pouvait très bien être du à un entraînement.
Le Jônin fit ensuite route vers l’Est du pays où se trouvait le point de rendez-vous qu’il avait lui même fixé.


Quelques heures plus tard, et une vingtaine de minute en avance, il arriva au sommet des cascades de Hi no Kuni. Une magnifique vue sur le lac Tastu et des forêts environnantes s'offrait à lui.
Il était prêt. Ses sens en éveil. Il guetta l’arrivée de ce fameux “S”.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tatsu Hachomon
Informations
Grade : ???
Messages : 12
Rang : ???

Une entrevue attendue [PV. Narrateur] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une entrevue attendue [PV. Narrateur] Une entrevue attendue [PV. Narrateur] EmptyLun 28 Mar 2016 - 12:27

Rakuzan Satochi n’était pas n’importe qui au sein de Konoha. Et même si les troupes de la Feuille étaient loin d’être toutes rentrées à Konoha, Six savait bien qu’il aurait pris un risque en tentant de s’introduire dans la base militaire. Non, le mieux était d’avoir convenu de ce rendez-vous. Et puis, si jamais l’intéressé n’avait pas répondu à sa lettre, alors il aurait pu imaginer autre chose pour l’approcher.

Avait-il prévenu les autorités ? Qu’importe après tout, car l’organisateur de ce rendez-vous ne voyait rien à se reprocher. Au contraire, de son point de vue il agissait pour la pérennité de ce monde. Mais est-ce que le Konohajin le verrait de cet œil ? Rien n’était moins sûr.

L’homme se dévoila derrière un arbre, et plongea aussitôt son regard sur celui du Rakuzan. Ses vêtements clairs faisaient écho à des sortes de tatouages lumineux. Pas à pas, il rejoignit l’homme au bord du lac. Puis il le salua en lui offrant une poignée de main. Que l’interlocuteur eût voulu l’accepter ou la refuser, qu’importe.
    « Merci d’être venu. Laisse-moi me présenter, je suis Tatsu Achomon, et je dirige la nouvelle unité d’élite de l’Ordre shinobi. »
Même avant d’obtenir une position aussi importante, le shinobi originaire du Pays de la Terre avait toujours été aussi direct. Homme de terrain qui avait un sens aigu de l’honneur, il inspirait la confiance de ses pairs. Longtemps en première ligne pour ramener la paix dans son pays, il avait néanmoins pris du repos lors de la création de l’Alliance des Pays Neutres. Devenu ermite jusqu’à ce que les Shodaime réincarnés reviennent à lui comme à d’autres pour lui annoncer les récents évènements, il prit la décision de revenir sur le devant de la scène.

Mais ce n’était pas tout, son honneur et sa réputation lui permirent de prendre directement la tête du Chûmon. Pourtant, il y avait d’autres justifications.
    « Vu ce qu’il s’est passé récemment, cette unité d’élite n’aura peut-être pas tout le soutien des villages shinobis, et Konoha ne déroge pas à la règle. Pourtant, le Kaihô-sha, l’unité élitiste de la Nation existe bien, elle. Nous ne pouvons les laisser commettre un nouvel attentat comme ils ont fait à Suna. »
Avec le manque de décisions et de rappels par les villages shinobis – ce qui était compréhensible ils avaient désormais tous leurs soucis – Achomon avait pu arriver en haut de l’unité. Mais il fallait la remplir.
    « Avant de rentrer dans les détails et surtout avant de me poser tes interrogations, laisse-moi te dire ce dont tu te doutes probablement déjà… J’aimerais que tu rejoignes le Chûmon. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Rakuzan Satochi
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Une entrevue attendue [PV. Narrateur] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une entrevue attendue [PV. Narrateur] Une entrevue attendue [PV. Narrateur] EmptyMar 29 Mar 2016 - 3:10


Attendant l’heure de son rendez-vous, Satochi scruta l’horizon du sommet de la cascade se jetant dans le lac Tatsu.
C’est alors qu’un homme apparu à travers les arbres des environs.
La lumière du soleil à son zénith laissait apparaître un homme étrange dont le corps était orné de ligne blanche comme des tatouages. Il portait également des vêtements lumineux et plus d'originaux. Au premier regard, ce type avait l’air étrange.
Néanmoins, Satochi accorda le bénéfice du doute à cet étranger et le laissa s’approcher. Après tout, ce mec était assurément la personne qui souhaitait le rencontrer le contraire aurait été bien plus étrange.


Sans plus tarder et en toute franchise, l’homme se présenta comme étant Tatsu Achomon, Chef de l’unité d’élite de l’Ordre shinobi.
Il proposa également un poignée de main au Rakuzan tandis que ce dernier fit face à cette nouvelle rencontre.
Loin d’être impoli, le Chef de clan Konohajin préféra cependant agir avec méfiance et préféra connaître son interlocuteur avant d’y offrir sa patte.


- Loin de moi l’idée de vous offenser Hachomon-san, mais je souhaiterai éventuellement remettre notre poignée de main à plus tard, lorsque nous nous connaîtrions un peu mieux.

De la pure méfiance, et après tout, il y avait de quoi. Un putain de trou était arrivé de nul part pour délivrer un message étrange. Il y avait de quoi s'interroger. Mais le point positif de cette première approche était que le brun pensait que ce type avait l’air de type bien. Le sujet évoqué dans la lettre l’attestait. Hachomon se faisait du soucis pour l’Ordre shinobi et dès lors, il rentrait dans la catégorie des personnes à apprendre à connaître.
Et cette histoire d’unité d’élite appelée Chûmon avait littéralement piqué la curiosité du Jônin de la feuille.


Satochi écouta cependant l’homme parler, mettant de côté les informations qu’Aburame Miko lui avait donné avec qu’elle quitte Suna en lui confiant la délégation de la feuille.
Le brun eu cependant du mal à comprendre l’allusion que cherchait à faire le Chef du Chûmon.
Il ne savait pas vraiment si les villages aideraient cette unité, mais il avait pris l’initiative de contacter le Rakuzan car il avait pour conviction de stopper la fameuse Élite Nationaliste. C’était un peu bizarre à comprendre. Mais le concept était complètement justifiable et pour plusieurs raisons. Suna allait sans doute avoir d’autre chat à fouetter que de se préoccuper du Kaiho-sha. L’Empire aussi d’après les rumeurs avait subit de lourds dégâts et Kumo ayant perdu son Kage dans des manières plus qu'étranges laissait présager que les shinobis de la foudre auraient d’autre pensée en tête également.


Mais comme le disait si bien Hachomon, il fallait agir afin d’éviter de nouvelles pertes et c’est ainsi que l’homme étrange fit sa proposition.
Il souhaitait que Sato’ intègre cette unité d’élite. C’était une proposition franche est osée, mais l’intérêt de ce rendez-vous prenait une toute autre dimension.


- Le Nanadaime Hokage m’avait effectivement parlé de cette éventualité lorsque nous étions encore à Suna et je vous rejoins sur un point, nous ne pouvons laisser ces extrémistes briser tout ce que l’Ordre shinobis a mis en place depuis la fin des différentes grandes guerres. Au même titre que les Furyous. Ils doivent tous disparaître jusqu’au dernier.

Son regard était direct et déterminé et pour cause ses ancêtres ne pouvaient être morts en vain. Ils avaient donné leurs vies pour protéger leurs convictions et aujourd’hui cette même conviction habitait le Rakuzan.
Il avait juré de protéger son village et si pour le protéger, il devait intervenir ailleurs, alors intérieurement, il était déjà prêt à le faire.
Néanmoins, il devait savoir certaine chose avant de se prononcer.


- Si je venais à accepter votre proposition, qu’attendez-vous de moi au juste ? Quels seront nos schémas d’action ? Et surtout contre qui devrons-nous exactement lutter ?

Ce n’était qu’un début d’interrogation. Mais si Satochi avait bien compris, rejoindre cette unité le propulserait directement en première ligne face à des adversaires d’une rare férocité. Ce tordu du Jiseyama, le Patriarche qui avait vaincu Obli, c’étaient de sacrés combattants. Mais ce n’était pas le seul secret que renfermait le Kaiho-sha. Et à présenter son deal franchement comme Hachomon ll’avait fait autant poursuivre dans cette voie et être transparent dès le départ.


Dernière édition par Rakuzan Satochi le Jeu 16 Juin 2016 - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tatsu Hachomon
Informations
Grade : ???
Messages : 12
Rang : ???

Une entrevue attendue [PV. Narrateur] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une entrevue attendue [PV. Narrateur] Une entrevue attendue [PV. Narrateur] EmptyJeu 16 Juin 2016 - 10:56

Tatsu toisa du regard le Rakuzan, le visage toujours impassible, baissant la main qu’il n’avait finalement pas serré. Peu importait, au fond : il appréciait même la méfiance dont faisait preuve son interlocuteur, et ce même face à quelqu’un qui partageait sans doute les mêmes valeurs au vu du discours tenu. Il se retourna néanmoins, pour faire face à ce magnifique paysage du Pays du Feu, l’une des plus belles nations de ce monde. Satochi était un Jônin intelligent, droit et promis à un bel avenir : mais comprenait-il réellement les enjeux du monde tel qu’il se présentait ? Il attendit patiemment et poliment qu’il eut terminé son discours, et laissa la bourrasque de vent passer avant d’y répondre.

    « Je vous rejoins entièrement sur la nécessité de cesser cette montée en puissance d’un mouvement qui n’aura comme finalité que de replonger le monde dans un chaos qu’il connaissait il y a quelques décennies. Croire qu’un monde sans village est un monde en paix est une erreur. Les Shinobis n’ont pas inventé les guerres. »

Il se tourna vers Satochi, faisant un pas en avant. Son visage était tout ce qu’il y avait de plus sérieux, et n’importe quel senseur pouvait aisément deviner qu’il ne mentait pas et qu’il était sincère dans ses propos.

    « Le problème, c’est que les villages sont restés immobile au bord de l’océan, et qu’ils ont regardé dans les eaux la réflexion de leur propre lumière. Mais moi, pendant ce temps-là, j’ai plongé. Je me suis enfoncé dans cette mer houleuse, j’en ai parcouru toutes les profondeurs. Tandis que vous admiriez la surface, j’ai vu les débris des naufrages, les ossements et les Léviathans. Le Kaihô-Sha est une infamie, un réel danger pour notre monde, et sans prise de conscience réelle qui n’arriverait que bien trop tard, les Villages ne pourront rien faire. »

Il se retourna de nouveau vers le paysage Hijin.

    « Le Chumon a pour habitude de travailler en binôme. Il enquête, agit dans l’ombre dans un but de paix mondial. Satochi, je vous propose d’être mon coéquipier dans cette quête de paix qui, je le sais, vous est cher. Je vous propose toutes les ressources du Chumon, tous les moyens à disposition pour conquérir ce que vous cherchez depuis tout ce temps. Je vous offre la puissance, la liberté, l’occasion de réaliser vos idéaux. »

C’était effectivement l’occasion rêvée pour le Rakuzan, lui qui prônait la paix et qui œuvrait pour cela. Mais cette offre était trop belle.

    « Cependant… Cela vous engage. Envers le Chumon et envers moi-même. Plus que cela ne pourra vous engager envers Konoha. Vous devrez quitter votre village pour le protéger d’une fin inéluctable. J’ai conscience de la difficulté du choix que vous avez à faire, et je n’attends pas à une réponse immédiate. Réfléchissez. Je reviendrais vers vous plus tard pour connaître votre réponse. »

Il tourna les talons et passa à côté de Satochi.

    « A moins que vous ayez d’autres questions ? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Rakuzan Satochi
Informations
Grade : Shodaime Amekage - Chef Rakuzan
Messages : 1222
Rang : XXX

Une entrevue attendue [PV. Narrateur] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une entrevue attendue [PV. Narrateur] Une entrevue attendue [PV. Narrateur] EmptyJeu 23 Juin 2016 - 19:15


Le Rakuzan partageait le point du vue de cet étrange homme prénommé Hachomon.
Ce dernier semblait avoir vécu des choses terribles dans sa vie et semblait bien familier avec les désastres que la fin de l'Ordre shinobis pourrait engendrer.
D'après lui, les shinobis n'étaient pas ceux qui avaient inventé les Guerres. Cela ne pouvait qu'être vrai, car à l'origine du monde l'homme n'avait pas connaissance du chakra et donc par extension des arts ninja.
Les villages, toujours d'après Tatsu-san avaient été trop passif face à l'avènement du mouvement contestataire de la Nation. Du moins, c'était comme cela que Satochi le comprenait et aujourd'hui, le monde faisait face à un problème majeur. Le Kaiho-sha.


Toutefois certain doute persistaient dans l'esprit du konohajin. Si le Kaiho-sha était si puissant. Comment expliquer la fuite de Suna ? Un simple désir de remettre le carnage à plus tard ? Un excès de confiance ? ou une bien une simple incapacité à éteindre le feu habitant les shinobis se battant pour leurs vies, leurs amis et leurs villages respectifs.
Une question qui méritait une réponse, et la curiosité du brun le poussa à questionner le Chef du Chûmon sur ce qui lui serait demandé de faire en cas de recrutement.


La réponse fut rapide et précise. Un travail en binôme, des informations et assez de pouvoir pour conquérir la paix tant recherchée par le brun. Quand le Chef du clan Rakuzan écoutait Hachomon parlé, il avait la nette impression de percevoir en Chûmon ce qu'il avait rêvé pour le Kiyomeru quelque temps après sa promotion au rang de Jônin.
Ce projet était tentant, mais il ne tarda pas à venir se ternir.
En cas de recrutement, Satochi devrait déserter Konoha et se plier à la direction de Tatsu Hachomon. Il s'agissait là, d'une décision cornélienne. Le Jônin ne pouvait se soumettre à une réponse immédiate et le Chef du Chûmon le comprit presque naturellement.

- Je n'ai aucune question supplémentaire, votre projet m'intéresse, mais je dois faire le point. Comment puis-je vous contacter afin de communiquer ma réponse ?

Une fois de plus la réponse fut simple. Tatsu installa un trou similaire à celui qui était mystérieusement apparu.
Satochi n'avait plus qu'à réfléchir, prendre une décision, revenir ici à la cascade et le tour serait jouer.
Le Rakuzan acquiesça et tourna le dos à Tatsu Hachomon. De longs moments de réflexion étaient en prévision, il n'y avait aucun doute à avoir là-dessus.

*******************

Les semaines s'étaient écoulées, et suite à une discussion avec l'Hachidaime Hokage récemment nommé et une ultime service rendu au nom de Konoha sur les terres de Nami no Kuni.
Satochi se déplaça jusqu'à la cascade une petit papier soigneusement écrit dans sa poche.

Il arriva sur les lieux de sa rencontre avec le Chef du Chûmon, le chercheur de paix et déposa au sein du petit trou couvert depuis le temps par les feuilles le mystérieux papier qu'il avait en sa possession.
Au final, il s'agissait d'un simple morceau de parchemin arraché sur lequel étaient rédigés les mots suivants.

- J'accepte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Une entrevue attendue [PV. Narrateur] Empty
Message(#) Sujet: Re: Une entrevue attendue [PV. Narrateur] Une entrevue attendue [PV. Narrateur] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une entrevue attendue [PV. Narrateur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Cascades de Hi no Kuni-