N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez
 

 Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Yamanaka Ayumi
Informations
Grade : Nidaime Hokage
Messages : 1281
Rang : S

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyDim 7 Fév 2016 - 21:09

Quelques jours de repos bien mérités. Depuis quelques semaines, je n’arrêtais pas. Promue bras droit de l’Hokage après la réussite de l’examen Chûnin à Suna – en tout cas, ce dont je me suis occupée s’est déroulé à merveille – j’avais enchaîné les missions diplomatiques avant de rattraper tout le retard que Miko m’avait gentiment laissé lors de mon départ. C’est mon job, c’est à moi de m’en occuper. Mais à cette pique, je m’étais contentée de sourire et de m’exécuter, bien heureuse d’avoir – enfin – retrouvé mon village. Suna, c’était cool au début. Le goût de l’inconnu, l’aventure qui démarre, l’impatience de voir certaines choses se dérouler… Mais finalement, ça devient la rengaine, et même si j’ai été choyée tout le long de mon séjour, je ne me suis jamais sentie chez moi. Trop de sable. Trop de soleil.

Ma vie à mon retour à la Feuille avait été bouleversée de deux façons. D’abord, j’avais quitté le domicile parental. Adieu la chambre tout confort avec une immense baie vitrée qui donne sur le ciel étoilé, bonjour joli appartement à cinq minutes du palais de l’Hokage. Une grande pièce à vivre (avec encore une grande baie vitrée), une cuisine, une chambre : bref, l’argent accumulé pour toutes ces promotions et pour l’organisation de l’examen m’avait permis d’avoir enfin mon chez-moi. La deuxième révolution (enfin, tout est relatif. Pour te donner un ordre d’idée, je trouve le principe du micro-onde assez révolutionnaire, par exemple) a été mon énième promotion (oh oui, aimez-moi !) en tant que Ninja Instructeur. J’entends d’ici vos voix frêles quémander, d’un ton tourmenté par la peur « Ô Mizuki, dans le cerveau duquel l’intelligence profuse et dont la sagesse n’a d’égale que la modestie, pourquoi Konoha fait-il cette erreur, toi qui ne sait même pas te gérer toi-même ? ». Pertinente question, jeune lecteur, et je te répondrais simplement que la vie n’est pas toujours juste : regarde le Kazekage.

Pour répondre sobrement à ta question et ainsi étancher ta soif brûlante de culture, laisse-moi te l’expliquer tout de même. Après d’ennuyeux mois de passe sous le bureau, cunnilingus à administrateurs, léchage de gonades à membres haut placés et efforts finalement triomphants, dans ma quête d’autorité et de pouvoir, je pus (non je déconne, je me suis lavée (OLALA C’EST MARRANT)) enfin combler mon appétence vorace et goulue, dans un dernier souffle de déliquescence paraphrasé par d’immorales magouilles. Muhahaha.

Et accessoirement, Miko me l’a plus ou moins imposé. « Ca me fera les pieds », qu’elle a dit la gueuse. Je ne suis pas vraiment sûre d’être faite pour ça, en fin de compte. J’ai des principes, moi, monsieur. Dans un futur lointain, où les idiots auront muri et où la bêtise humaine sera amoindrie (rêve toujours tu m’intéresses), on arrêtera peut-être de croire à la légitimité d’une fille comme moi. Mais bon… L’espoir fait vivre.

J’avais donné rendez-vous aux trois nouveaux – un Gekei, une Senritsu et un Hyûga – près d’une cascade, à une vingtaine de minutes de Konoha. J’étais arrivée en avance, pour profiter du calme de la nature et les attendre, cachée dans un arbre. Laissons les arriver un par un et voir quelles seront leurs réactions en se découvrant. Ils savaient qu’ils allaient joindre une équipe… Observons. On verra bien si je peux inculquer quelques préceptes de bonne conduite aux trois Genins qui me sont affectés. Génocider la moitié des gamins de moins de 13 printemps qui veulent devenir ninja est une chose, savoir comment l’on s’y prend pour les éduquer en est une toute autre, et là va être mon vrai défi.

En espérant que ce cher Murphy ne dise pas vrai. Parce que si «tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera nécessairement mal », je vous laisse déjà présager un horizon heureux pour ces trois personnes, marqué sans aucun doute par la perfidie et le mal-être social. Enfin, je vais essayer de parer à cela. Mais désolée de vous attrister : je ne suis pas une super héroïne, juste une sur-femme.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hebi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 715
Rang : B+

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyDim 7 Fév 2016 - 22:17

Cela fait quelques jours que je suis sortis de l’hôpital, je me sens plutôt bien, j'ai repris du poil de la bête. J'ai changé de peau pour retrouver une plus puissant et plus fier qu'auparavant. Tous s'était passé vite, le combat dans les ruelles de suna, les blessures, les blessées. Il y a beaucoup trop de chose à raconter mais il faut savoir tourner la page et voir le futur. J'ai une réputation à me bâtir au sein du village de la Feuille. Petit à petit, l'oiseau fait son nid et s'assimile aux coutumes de ce nouveau peuple. L'éternel changement est la mélodie de la pluie que je n'ai plus la chance d'entendre à Hi no Kuni. Les gouttes frappant le métal froid, un rythme incessant qui te berce dans la nuit, ça me manque. Depuis l'affrontement contre Kaguya Milly, je n'ai pas retrouver la fonction de mon œil droit et je ne crois pas pouvoir la récupérer. Voilà un drame qui peut se transformer en un don à exploiter. Je n'ai pas encore trouver la solution mais c'est en cours de recherche. Je ne me sens pas handicapé par cette blessure, elle va m'aider à devenir plus fort et cacher de nombreuses capacités. Un trompe l’œil. Perché sur mon arbre, fumant une petite cigarette, j'ai reçu une lettre venant de Mizuki lors de mon séjour à l’hôpital. Je devais me présenter aujourd'hui au cascades de Hi no Kuni, la jeune femme aux cheveux flamboyants a crée une équipe où je suis convié.

Un sensei ? Je ne sais pas ce que ça va donner mais ça va m'aider à m'assimiler un peu plus à la population. M’intégrer du mieux que je peux, j'ai besoin de relations pour pouvoir progresser physiquement et mentalement. Ce n'est pas nécessairement des entrainements, des idées transmises, un savoir-faire innée, on ne sait pas ce qu'il peut se passer. C'est une expérience à essayer. Le fait que mon sensei soit une femme a marqué beaucoup de points. Finissant mon cône, je l'écrase sur ma main écailleuse et descend de mon perchoir. Le repos m'a permit de réfléchir et de me relaxer mentalement. Mon chemin est tracé, je n'ai plus aucune sortie de secours, il va falloir se donner à fond. Marchant en direction de la porte de Konoha, je n'ai pas arrêté de penser à l'histoire sur l'identité de Miko et son passé lié à des criminelles. Des noms qui ne sont pas sortis de ma tête, ils sont gravé dans un coin dans ma tête. J'ai besoin de connaitre l'histoire de cette acte.

Montrant mes papiers de ninjas aux gardes, je n'ai pas amassé d'informations pour l'instant. Tous le monde n'est pas au courant de cette événement. Je dégaine ma cigarette et la pose en mes lèvres. L'allumant, je marche en direction des cascades de Hi no Kuni. Tous cela reste un énorme brouillard dans ma tête, je dois l'explorer lentement et sûrement. Il ne faut pas éveiller les soupçons et rester discret. Au loin, j’entends la mélodie aquatique de la cascade, le choc de l'eau est relaxant. Encore un souvenir de Kiri qui me manque, notre bon vieux clapotis caressant la racine de vos pieds, plutôt sympa le cadre de vie. Je n'aperçois pas la douce silhouette de Mizuki, un rictus se dresse sur mon visage. Voilà donc ma nouvelle sensei, une joueuse expérimenté en cache-cache. Une future équipe se construit, des liens et des combinaisons mais pour l'instant, je ne connais pas le but de cette épreuve.

« On a peut-être le temps de se baigner un peu non Mizuki ? »

Voilà une entrée comme on les aime. Je sais qu'elle est présente, dissimulé dans l'un de ces arbres ou dans cette rivière. Elle m'a entendu. Un sourire se dresse sur mon visage, j'aspire une bonne latte et attend mes futurs coéquipiers. Il y a encore deux personnes. Ils vont peut-être pouvoir m'aider à trouver Mizuki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Senritsu Rem
Informations
Grade : Genin
Messages : 8
Rang : C

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyDim 7 Fév 2016 - 22:38

Droite ou gauche ? Une question forte complexe alors que le choix était pourtant si simple. Mais concrètement, ca ne l'était pas. Il était bien facile de se perdre dans la foret, les arbres se ressemblaient tous et Rem n'avait pas ce qu'on appelle couramment : Le sens de l'orientation, rien à voir avec le fait qu'elle soit une femme. Aux pieds de ces grands êtres de bois, la jeune femme se tenait droite, un doigt posé sur les lèvres, en pleine réflexion. Sa seconde tenait une carte, à l'envers, ainsi qu'une petite sac plastique transparent contenant de l'eau et un poisson rouge. Elle s'interrogeait donc sur sa destination. Pourquoi ? Pour un rendez-vous. Ou plutôt une réunion inter-équipe. He bien oui, aussi étrange que cela puisse paraître, la demoiselle avait intégré une équipe de ninja, aujourd'hui était la rencontre avec ses camarades et son professeur. Quant au lieu de rassemblement ... Il n'était pas très courant. Une cascade. Les choses auraient plus être plus classique, comme se rendre sur un terrain d'entrainement, ou dans un restaurant ou le sensei montrait sa bonne foi en payant le repas à ses nouveaux poulains. He bien non, c'était à la cascade. Peut-être ce tuteur voulait tester le talent de natation de ses élèves, à moins que ce ne soit une sirène ayant besoin d'eau fraiche pour survivre ... Tout était possible ! Comme l'existence des monstro-crabes, d'ailleurs ils appréciaient cet environnement ! L'humidité et la fraicheur de la foret, apportées par les hauts arbres. Rem ne serait pas étonné d'en croiser deux ou trois, ces fripouilles se promenaient toujours à plusieurs, surement par peur d'une attaque des Cho-Ja, ces grosses fourmis bipèdes ...

Mais s'intéresser à la faune n'était pas une priorité ! Après un instant de rêverie, la blondinette baissa la tête vers sa carte, ne remarquant même pas le mauvais sens de son parchemin, peut-être était-il à l'endroit pour son cerveau déjà à l'envers. Ne la jugeant plus utile, la musicienne prit soin de la plier, puis la rangea dans la poche avant de son sac en bandoulière. Le rabat du sac ressemblait à une grosse langue alors que la forme globale représentaient une bouche. Son parchemin rangeait, la demoiselle amena le sac à poisson à hauteur d'œil et observa l'animal écailleux. Elle lui adressa un sourire. " Je te laisse decider. Droite ou gauche ? " Les yeux globuleux du poisson se posait sur une direction complètement par hasard et Rem se décida de l'emprunter " D'accord. Je suis sure que nous arriverons à bon port. " C'est avec sa joie habituelle qu'elle reprit sa route, sautillant presque.

Ce n'est que par miracle que le son de l'eau arrivait à ses oreilles. Sans avoir à interroger son guide, la Senritsu suivit le son mélodieux et apparu devant la cascade. Sans prêter attention au jeune homme déjà sur place, la blonde sortit une paire ce lunette de son sac. Celle-ci abordait une forme d'œil de femme maquillée, et les carreaux étaient teintés de rouges et de bleus. Elle regardait à travers, semblant chercher quelque chose. Avançant selon ce qu'elle voyait, la demoiselle passait à coté du garçon jusqu'à rejoindre le bassin de la cascade. " Ici, ca me semble parfait. " Annonça-t-elle au sac à poisson alors qu'elle défaisait le nœud pour libérer l'animal dans le bassin. " Vive la liberté Antoine." Affirma-t-elle, accroupi devant l'étendue d'eau, faisant coucou de la main au pauvre poisson rouge. Enfin, Rem se redressa, lunette sur le nez et vit une silhouette, celle du jeune homme. Elle lui adressa un sourire et lui adressa la même salut qu'au poisson. " Bonjour. Je m'appelle Rem Senritsu, aurais-tu vu des ninjas ? J'attends qu'une équipe se presente " interrogea-t-elle très sympathiquement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Tatsuya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 572
Rang : A

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyLun 8 Fév 2016 - 16:45

Une fois de plus le jeune Hyûga ne pouvais échapper à ses responsabilités de noble, participant une nouvelle fois encore à une réunion du clan. Comme d'habitude celle-ci n'avait pas grand intérêt à ses yeux, problème habituel et sans importance alors qu'il y avait tellement d'autre sujet qui mérite plus d'en parler. Comme la situation de la Bunke qui reste et restera un problème majeur au sein du clan pour Ryokai. Étant encore trop jeune et trop faible pour être écouté, la vision qu'il avait pour le futur du clan était très mal vue par de nombreuses personnes parmi les chefs du clan, la Bunke n'existe que pour nous protéger nous Sôke ainsi que le secret du byakugan, l'œil blanc ainsi parla les nobles du clan trop têtu pour changer les règles dépasser depuis un âge. Voilà l'une des principale raison pour laquelle il avait choisi de rejoindre le rang des Shinobi du village de la feuille, dans un premier temps pour ne pas succéder à son père qui l'avait éduqué toute sa vie dans ce but mais, aussi dans l'espoir de devenir plus fort et ainsi être écouté à sa juste valeur.


Son père n'était pas du tout d'accord au début lorsqu'il avait choisi cette voie, au de contraire certain noble qui était ravi de le voir partir au-devant du danger, peut-être allait-il mourir en mission ? C'était une bonne solution pour que ses idées révolutionnaires disparaisse en même temps que lui. Ryokai n'avait pas l'intention de mourir aussi facilement, contrairement a certain noble qui se contente d'apprendre les base des techniques du clan, lui il a toujours chercher a s'amélioré autant physiquement que mentalement mais, cela prend du temps et en attendant d'autre membre de la Bunke se font marquer de cet horrible sceau maudit qui les force à vivre un destin qu'ils n'ont pas choisi de vivre. La haine envers la Sôke ne s'arrête pas seulement à la Bunke, certain membre du village conteste aux aussi leur méthode juger immorale mais, personne n'avait l'air de vouloir faire changer les choses c'est bien beau de parler mais, agir pour faire changer les esprits auraient été plus utile. Ryokai avait rencontrer un Shinobi du nom de Kinzoku Yamiko qui lui aussi avait du mépris et était dégouté dont la façon le clan était dirigé. Cela avait créé quelque tension au premier contact mais, comme le jeune Hyûga qui était pourtant un membre de la Bunke était totalement d'accord avec lui finalement les choses ont fini par s'arranger entre-eux.


Il avait beau avoir refusé de succédé à son père, son statut ne l'empêche pas de participé à ces réunions, d'un côté c'est lui qui a demandé à continué d'y participer, pour changer le clan il avait besoin de savoir beaucoup de choses et d'entretenir ses relations avec les nobles en bien comme en mal. C'était comme pour leur indiquer '' Hé je suis toujours là et je compte bien faire changer les règles un jour ou l'autre. '' Cette réunions n'avait rien de très intéressant, discutant de tout et n'importe quoi il n'y avait que des problèmes mineur sans importance pour Ryokai. Aujourd'hui il avait rendez-vous chez le forgeron du coin pour récupérer sa commande faite il y a de cela quelque jours, son ancien katana avait été brisé lors d'une mission il devait donc le remplacer au plus vite. Tout comme son senseï Senritsu Yoshimitsu il avait adopté le style d'épéiste ambidextre, se servant d'un katana dans chaque main alors quand il avait perdu son sabre c'est comme s'il avait perdu une part de lui-même, il était donc impatient de récupérer sa nouvelle arme pour à nouveau être complet. Son nouveau katana était tout en noir de la lame à la poignée, seule quelque motif sur celle-ci était bleu. Il avait souvenir que son collègue Kinzoku Yamiko avait nommé ses deux katana alors que lui n'y avait jamais vraiment songé, c'était le moment idéal pour en trouver un, il chercha dans son esprit pendant un moment espérant trouvé à la fois un nom classe mais, qui aurait également une signification pour lui. Les minutes passait mais, rien ne lui venait à l'esprit. La tâche sera donc plus difficile que prévue enfin il avait bien vécu avec deux lames sans nom jusqu'à maintenant ce n'est pas très important, il en trouva bien un le moment venu pour le moment il avait autre chose de prévue.

On venait de l'affecter à une nouvelle équipe, c'était la première fois qu'il devra faire équipe avec d'autre personne. Bien sûr il a déjà du faire équipe avec d'autre shinobi lors de ses missions mais, cette fois cela sera différent. L'équipe avec laquelle il sera affecté sera dirigée par un senseï elle avait pour nom Mizuki du clan Aburame, clan du village de konoha tout comme lui. Ce clan contrôle des insectes qui vivent à l'intérieur de leur corps et se nourrisse de leur chakra, en échange les insectes protéger et obéisse à l'hôte du corps. Le jeune Hyûga qui d'habitude avait une admiration et une curiosité pour les dons des autres clan, celui-ci était loin de l'intéresser rien que l'idée d'avoir des insectes partout sur lui le dégoûtait mais, bon chacun ses goûts surtout qu'on ne choisit pas ses dons. Il avait rendez-vous avec l'équipe a quelque kilomètre du village, près d'une cascade. Arriver sur place rapidement il vit alors qu'il n'était pas le premier arrivé, deux personnes s'y trouvaient déjà. Un homme et une femme, il ne les avait jamais rencontré auparavant, difficile de savoir qui est qui ! Le bandeau de Konoha qu'il avait, était la preuve qu'ils étaient du village tout comme lui, il n'y avait aucun doute c'était bien ses prochains équipier mais, une question reste en suspend... Où est Mizuki ? Ryokai qui s'était caché dans un buisson a quelque mètre des deux personnes décida de sortir et de partir a leur rencontre. Une fois arrivée devant eux comme à son habitude il se présenta de façon respectueuse en s'inclinant légèrement.






- Bonjour, je me présente Ryokai du clan Hyûga -
Il releva le haut de son corps et repris. - Je vois que notre senseï Aburame Mizuki n'est toujours pas arrivé ! -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Yamanaka Ayumi
Informations
Grade : Nidaime Hokage
Messages : 1281
Rang : S

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyLun 8 Fév 2016 - 22:01

    - Nan. J’suis là.

Un oiseau s’envola un peu plus au nord de notre position, au moment même où les trois Genins levèrent la tête pour m’apercevoir, assise sur une branche adossée au tronc, en train d’arracher avec précaution une feuille pour n’en laisser que les fins vaisseaux qui alimentent le végétal. Je souriais, mes cheveux cachant la moitié de mon visage, mon corps entièrement à l’ombre malgré le grand soleil de ce début de printemps. J’avais délibérément ignoré la remarque d’Hebi, à moitié impressionnée par sa perspicacité quant à ma présence. Le Gekei du serpent devait connaître le rude entraînement que je pratique depuis des années avec Miko, consistant à arriver plusieurs minutes avant l’heure du rendez-vous pour éviter toutes représailles. Arriver avant elle était la condition pour éviter de subir ses foudres la première heure de la journée, avant qu’elle ne se rappelle de votre existence et reprenne de plus belle.

Je jetai un regard en contrebas. Hebi, Gekei du serpent, ayant échoué à l’examen Chûnin et, selon ses dires, « ancien Kirijin ». Hyûga Ryokai, un nobliau dont le senseï attitré et personnel devait se plier aux volontés temporaires de l’administration et laisser son protégé aux mains d’une équipe officielle. Et Senritsu Rem, une jeune fille rêveuse ayant obtenu son diplôme que très récemment. Trois personnes, trois styles bien différents, trois parcours et trois caractères. Et c’était à moi de faire en sorte que tout ce petit monde grandisse et devienne des shinobis dignes de ce nom. Je lançai ma feuille dépouillé qui tourna faiblement, me redressant sur la branche d’arbre, laissant mes pieds flotter dans le vide. Puis, comme une gamine qui vient de réussir un exploit démesuré, je souris amplement, prenant cet air d’enfant naïf que tant de gens me connaissent et, montrant deux doigts de la main, je dis, comme introduction à ma nouvelle équipe :

    - Yo !

Non, je t’en prie public, reste assis. Ne te lève pas devant tant de charisme et de prestance. Je me laissai tomber pour me retrouver face à eux et face à la cascade, le bruit de l’eau berçant ce moment rempli d’émotions. Puis, je me rappelai du protocole, et toute la magie s’envola. La tradition veut que chaque shinobi se présente et présente ses rêves et ambitions, pour que chacun se situe par rapport aux autres et qu’ils puissent partir sur des bases saines (parce qu’il faut qu’on se le dise, en cas de guerre, si dans une même équipe les mecs s’interpellent via des surnoms genre « Hey !! Canaillou ! », on prend pas trop trop le chemin de la victoire). Mais le souvenir de Satochi demandant ces informations à quelques personnes (qui, je le rappelle, étaient devant seulement) lors de l’opération Shôraizen me revint en mémoire. Je me souviens avoir conspué le Rakuzan parce qu’il avait posé la question de ce que chacun savait faire. Et pourtant…

    - Je suis Mizuki, et je serai donc votre senseï jusqu’à ce que la mort nous sépare ! Ou une décision de l’un d’entre nous validée par l’administration pour une raison ou une autre. Pour commencer, on va faire du classique. J’attends de vous que vous vous présentiez rapidement et que vous nous expliquiez ce à quoi vous aspirez dans votre vie de Shinobi. Hebi, tu es le plus expérimenté : tu veux commencer ?

A leur place, je crois que je serais déjà partie en courant. Je ne devais pas être très impressionnante, descendant de mon arbre, les cheveux bien coiffés et une tenue toute propre noire. Mais ils devraient faire avec. Et s’il le faut, je leur apprendrais une première leçon : ne jamais se fier aux apparences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hebi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 715
Rang : B+

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyMar 9 Fév 2016 - 0:00

De un, les femmes ne sont jamais en retard, à moins que ça soit un homme. De deux, croyez-vous qu'un sensei serait respecté en arrivant le premier jour en retard ? Je ne pense pas. Pour moi, c'était logique que Mizuki soit présente avant tous le monde. Elle n'a pas de chance, je ne suis pas du genre joueur, je n'ai jamais été bon pour trouver des personnes dissimulées. Deux visages inconnus nous ont rejoint dans cette cascade. En premier, une jeune kunoichi aux airs perdues, pour elle, je ne ressemble pas à un ninja. Elle m'a demandé si j'avais vu un ninja. Un rire de ma part, elle n'a pas encore compris qu'elle fait face à son premier coéquipier. Elle me fait rire cette kunoichi, sa tête doit déborder d'imagination. Quand je l'ai vu, j'ai cru qu'elle fumait de l'herbe. Elle a parlé à un poisson rouge quand même, les gosses de maintenant, ils fument plus vite qu'ils étudient. Je reste muet face à cette situation irréel. Le second se présente directement, pas besoin d'analyser son visage ou ces habits. Il appartient à la famille Hyûga, il faisait surement partie de la branche principale, la plus bourgeoise. J'ai donc un potentiel rival dans l'équipe, à moins qu'il n'ai pas le niveau pour me battre. Les Hyûga sont des personnes à ne pas juger aux premiers abords, ils portent des coups rapides et précis. Leur vision est excellente, il possède un Dojutsu, améliorant la vue et dévoilant les flux des chakras de leurs ennemis. Cela peut-être intéressant pour lui et pour moi.

Elle se dévoile enfin. Perché sur sa branche, sa chevelure flamboyante cachant partiellement son visage, elle nous regarde d'en haut. Elle nous connait tous, chacun de nous, chacune de nos informations personnelles. La raison de ces choix sont multiples mais cela reste mystérieuse. Elle peut avoir choisir ces élèves selon leur capacité et leur travail d'équipe. Si on arrive à ce résultat, Rem doit être une combattante à distance. Une équipe plutôt offensive. Après on peut toujours se retrouver à être trois combattant au taijutsu, c'est possible et stylé mais désavantageux. Il faut savoir assembler les pouvoirs pour une équipe parfaite, trois piliers qui ne flanche pas, s'aidant les uns et autres. Tous cela reste mystérieux, on le sera bientôt. Notre sensei décide de revenir sur la surface et fait sa entrée. Un léger sourire se dresse sur mon visage. Je reste dans mon coin plutôt silencieux, regardant la scène tel un spectateur de théâtre. J'aimerais pouvoir me battre contre Mizuki, elle appartient à la famille Aburame et elle est l'élève de l'hokage actuel: Aburame Miko. Il ne faut donc pas juger cette kunoichi sur son physique. Il faut faire attention à l'eau qui dort, elle n'est pas l'élève de la Reine des Insectes pour rien. J'ai hâte de commencer les festivités. Deuxième point qui m'a motivé à être dans cette équipe, connaitre le potentiel de l'Aburame.

On commence tous doucement pour l'instant. On ne va pas se castagner, il reste une étape avant d'avoir le plaisir de défier Mizuki. Une présentation du groupe, Masaki avait fait ça. Je vais pouvoir connaitre la capacité de Rem. Mizuki reprend la parole afin de se présenter aux deux arrivants, elle essaye d'installer la peur de mon esprit. Aucun rictus de ma part, je ne bronche pas, cela me fait plutôt rire. Elle nous demande une présentation rapide, expliquant notre but dans notre vie de Shinobi. Et c'est moi qui doit commencer.

« Gekei Hebi - Originaire de Kiri, j'ai toujours voulu devenir un ninja de l'unité spéciale. Ma capacité héréditaire est de me transformer en Serpent, ça fait peur les premières fois, ça prend du temps pour s'y habituer. Pour finir, je suis un adepte du corps à corps. »

Simple et efficace, posé contre un arbre, j'observe les futurs présentations. Dégainant une nouvelle cigarette de ma poche, je la dépose au bec et l'allume. Je fais désormais partis d'une équipe, les futurs entrainements vont être intéressant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Senritsu Rem
Informations
Grade : Genin
Messages : 8
Rang : C

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyMar 9 Fév 2016 - 14:18

Rem observait le borgne, remuant de droite à gauche sur elle-même, comme l'aurait fait un enfant en attente. Avec ses lunettes sur le nez, l'homme avait la peau bleue et les cheveux rouge, ça donnait un petit air de schtroumpf, de grand schtroumpf même avec cette crinière de feu digne du couvre-chef de ce micro-leader. Dans son observation, la demoiselle ne s'intéressait pas à son œil, elle ne s'interrogeait pas non plus sur ses capacités ou son talent inné, c'était juste un homme comme un autre, devant une cascade, à lui sourire étrangement. Cependant, Rem prit note de son impolitesse à ne pas lui répondre, c'était très mal élevé en société, surtout qu'elle-même s'était montré plutôt amicale et sympathique. Enfin ... Elle passa l'éponge quand elle entendit un bruit un peu plus loin. Même si la blondinette ne pouvait pas se vanter d'être la plus rapide ou la plus forte, son oreille était excellente ainsi que son analyse de l'environnement, elle devait cela à son clan. Ainsi elle détourna la tête vers l'origine du bruit, voyant le feuillage s'abaisser et s'écarter peu à peu, laissant apparaître une silhouette d'homme. Ce dernier était plus ténébreux que le premier mal élevé. Malgré les teintes de ses lunettes, la Senritsu comprit la couleur originelle de ses yeux et ainsi le clan auquel il appartenait. Mais elle n'avait aucun préjugé ni apriori sur les autres clans de la Feuille. Aussi, elle ne connaissait pas grand chose sur Hyuga, seul l'histoire des Senji et Uchiha lui semblait commune, et pour cause ...

Ainsi, elle regardait l'arrivant, adoptant la même attitude qu'avec le premier. C'est-à-dire un sourire amical et un air accueillant. Se plantant devant les deux premiers, le troisième s'inclina avec respect, c'était déjà mieux bien qu'un peu trop solennel pour la jeune demoiselle. L'inconnu aux yeux lunaires se présenta sous le nom de Ryokai, puis il remarquait l'absence du professeur. Ce dernier, camouflait depuis le debut, se manifesta. En attendant une voix de femme, un peu plus haut, Rem redressa le nez vers le géant de bois. Une silhouette se tenait assise sur une branche. Dés lors, la demoiselle ôta ses lunettes, souleva la langue de son sac pour les ranger. Enfin, elle voyait ses comparses tels qu'ils étaient vraiment. A sa grande deception, le borgne n'avait pas la peau rouge ... Et l'Hyuga avait les cheveux sombres. Quant à la sensei, d'elle, Rem ne voyait qu'une chevelure de feu, dissimulant joliment son visage. C'est avec un signe de la victoire que la rousse les saluer, se laissant tomber en contre bas pour se presenter face à ses nouveaux élèves. Les consignes annoncées étaient plutôt simple en soi, se presenter ainsi que ses ambitions de vie. Elle interrogea un certain Hebi qui, comme devait être le premier ninja, à se presenter en premier, le considérant comme le plus expérimenté des trois. Le borgne venait donc, d'anciennement, Kiri. Un métamorphe ? Intéressant, Rem aurait aimé voir cela car non, les serpents et les araignées ne lui faisaient pas peur. Un adepte du corps-à-corps donc, comme le Hyuga - à supposer.

Quand il termina, Rem posait son regard sur l'autre garçon, constatant son silence, elle-même se manifesta de sa petite voix. " Rem du clan Senritsu, notre capacité se manifeste par la musique. Quant à mon aspiration ... " Elle posa un doigt sur ses lèvres et leva les yeux au ciel, réfléchissant. " J'aimerai faire de ces mélodies un Hymne de paix, de sérénité et santé pour mes semblables, une nouvelle forme de médecine. Car cela me passionne. Saviez-vous que les autopsies sont une forme d'art ? Elles se rythment comme une partition ou chaque instant est la clef d'une emotion, ici celle d'une information. Je l'ai lu dans ' Le cadavre aux mille secrets'. " Elle sortit l'ouvrage en question de son livre " Quelqu'un veut me l'emprunter ? " La blondinette observait ses nouveaux camarades l'un après l'autre, attendant que l'on se manifeste ou refuse poliment son invitation au savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Tatsuya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 572
Rang : A

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyMar 9 Fév 2016 - 18:21

Aburame Mizuki n’était donc pas arrivé en retard en fait, elle était même arrivée la première avant tout les autres. Cela rassura le jeune Hyûga, un sensei qui est en retard cela ne fait pas très sérieux quand même ! La jeune femme se trouvait sur une branche d’arbre en hauteur pouvant observer l’équipe depuis leur arrivée. L’équipe était maintenant au grand complet, il avait tout le membre de son équipe devant lui, chacun ayant des capacités, des caractères différents. Comme dans la plupart des équipes, chacun a son tour devant ce présenté brièvement ainsi qu’expliqué sa vision de son futur en tant que Shinobi du village de la feuille. L’un d’entre eux avait apparemment plus d’expérience, en tant qu'aîné, c’était à lui de montrer l’exemple et de commencer les présentations. Il n’était pas du village de Konoha à la base, il venait d’un autre pays qui autre fois était un village au même titre que Konoha, le village de kiri. Le jeune Hyûga n’avait rien contre cela, lui qui était un aspirant de la paix, la collaboration avec d’autre communauté était une chose essentielle pour maintenir la paix et comme lui, c’était un expert en taijustu avec un pouvoir héréditaire que Ryokai avait déjà croisé lors d’une de ces missions, la transformation était différente mais la base était la même. Ce transformé en animal voilà un pouvoir intéressant !

C’était le tour de la jeune femme à la chevelure doré de se présenter au groupe ! Lorsque qu’il entendit le nom de Senritsu, Ryokai fut surpris de rencontrer une personne du même clan que celui de son maîtres épéiste. Elle avait donc le même pouvoir que lui a savoir l’air de maitrisé le son. Mais contrairement à lui, elle n’avait pas l’intention de l’utiliser dans le taijustu, mais plutôt dans le domaine médicale qui est toute à son honneur, les ninjas médicale sont d’une importance capitale pour la réussite d’une mission ! Elle proposa à l’équipe un peu de lecture, le jeune Hyûga n’avait rien contre un peu de culture, mais le moment était mal choisi pour lire. C’était donc à lui de se présenter au groupe même s'il l’avait déjà fait en arrivant alors que Mizuki était caché sur une branche d’arbre.

- Comme je l’ai déjà dit en arrivant, je suis Ryokai du clan Hyûga, à quoi j’aspire en tant que Shinobi ? Hum…. -


Fermant les yeux quelque instant réfléchissant à quoi répondre, la réponse était simple changer les règles du clan, ne plus avoir le clan séparé en deux branche se servant de l’un pour protéger l’autre ! Mais cela est un problème interne au clan, en parler à des personne étranger à leur culture il y a des chances qu’il ne comprenne pas où que certain haïsse les Hyûga par la suite comme avec Kinzoku Yamiko qui le simple fait de se présenta avec éveillé la tension entre eux deux. Il hésita longuement, mais a fini par leur donner une réponse.


– J’aspire à faire changer mon clan, de l’intérieur comme de l’extérieur, Mizuki sensei vous devez surement déjà le savoir, je suis un noble du clan. Mais d’autre n’ont pas eu la même chance que moi et son devenu des oiseaux en cage, destiné à nous servir de bouclier. Pour faire simple, je souhaite changer cela, mais, étant jeune et inexpérimenté aucun noble ne veut écouter mes idées, en devenant shinobi j’espère devenir assez fort pour changer cela… -


Voilà la base avait été dite, les détails attendront.


- Rem, je ne dis pas non à un peu de culture, mais on en reparle plus tard si tu veux bien –



Les présentations étaient à présent terminées, pour la suite, il fallait attendre la réponse d’Aburame Mizuki. Rem, je ne dis pas non à un peu de culture, mais on en reparle plus tard si tu veux bien – Ryokai posa sa main sur la poignée de son nouveau katana fraichement acheté ce matin, il avait hâte de la tester quand il sera de retour chez lui, n’ayant toujours pas réussi à lui trouver un nom, il espère quand même que l’inspiration lui vienne rapidement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Yamanaka Ayumi
Informations
Grade : Nidaime Hokage
Messages : 1281
Rang : S

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyMar 9 Fév 2016 - 19:59

Alors c’était ça, la nouvelle génération ? Pas de rêves démesurés, pas de conquête de gloire, pas de volonté d’être capable de faire un aller-retour Terre-Jupiter en moins de trois secondes, le tout en marcel, une main dans le slip et en pleine partie de belote ? Alala. Ya plus de saison, ma bonne dame. J’esquissai un sourire après que le Hyûga ait fini de se présenter, les regardant tous un par un. Il était temps de passer aux choses sérieuses. Mettant en avant ma paume de ma main, deux insectes firent leur apparition.

    - Pour être honnête et franche avec vous… J’avais espoir que l’un d’entre vous ne vienne pas. Mais c’est la vie.

Je souris un peu plus, pendant que trois insectes sortaient de ma manche pour se poser dans le creux de ma main. Trois coccinelles à l’aspect argenté et bleuté, une espèce rare et pondue dans l’optique unique de cet évènement. J’avais bossé moi, monsieur. Je connaissais les particularités des trois Genins que j’aurais à ma charge. Enfin…

    - Malheureusement, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous. Comme vous le savez peut-être, je suis dans l’équipe d’Hokage-Sama, qui n’a plus le temps de la prendre à sa charge. De mes deux coéquipiers, l’un a réussi l’examen Chûnin est n’est donc plus forcé d’être dans une équipe. Mon second coéquipier n’a pas eu cette chance et reste Genin. Le connaissant par cœur, et m’étant déjà engagée pour le récupérer, vous comprendrez aisément qu’il ne reste que deux places dans l’équipe.

Suffit d’espérer qu’aucune des trois personnes ici présentes me dise « Ah ouf, je ne voulais pas être avec une gourgandine comme toi, jeune effrontée. Je m’en vais de ce pas retourner à ma vile besogne, adieu ! » et qu’ils jouent tous les trois le jeu. Le but n’était que d’installer un sérieux parmi les trois Genins, une espèce de tension compétitive qui les forceraient à se donner au maximum. Des restes de l’organisation de l’examen ? Peut-être. J’avoue avoir pris goût à faire quelques épreuves pour tester la force des Genins. Hebi ne devrait pas avoir de soucis pour celle-ci, étant effectivement le plus expérimenté : mais les jeunes pousses réservent souvent des surprises. Les trois coccinelles dans ma main s’envolèrent.

    - Ces insectes ont trois particularités : l’un émet un bourdonnement perceptible pour ceux ayant l’habitude d’écouter comme les Senritsu ; l’un dégage du chakra perceptible par le Byakugan ; et l’autre possède une odeur qui attirerait n’importe quel serpent. Les deux premières personnes qui seront capables de me ramener une coccinelle seront dans l’équipe. L’autre devra malheureusement nous quitter.

Je gardai mon sourire, fixant l’un après l’autre mes trois élèves.

    - Bonne chance !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hebi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 715
Rang : B+

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyVen 12 Fév 2016 - 0:27

Et bien, je suis plutôt surpris du contenu de cette équipe. Cette jeune kunoichi aux airs perdues a un sacrée pouvoir et elle compte en faire un style original. J'applaudis, plutôt ingénieux comme concept, je n'ai jamais vu de ninja user de ce type de technique. User des mélodies comme une sorte de thérapie, j'aimerais vraiment le voir à l’œuvre. Finissant sa tirade, elle change complètement de sujet, parlant d'un livre. C'est à ce moment-là précis que je comprend l'imagination de la petite blonde, elle doit en prendre des gouttes de lsd pour partir en vrille comme ça. On demande une présentation et pouf elle te sort un nom de livre que tu ne connais même pas, les dégâts de la drogue sont dur.

« Je ne suis pas du genre à lire des livres mais merci quand même »

Lui répondre avec du respect, mise à part son imagination perdue, je la considère comme une révolutionnaire du système médical. Peut-être qu'à Kiri, il n'y a jamais eu des médecins connus pour leurs soins, les nôtres étaient connu pour être de sacré fou. Un sourire se dresse sur mon visage, la suite est plus croustillante. Les Hyugas est une famille connu pour son concept propre de taijutsu et ses deux branches. L'une principale, les nobles de cette famille et les secondaires, les chiens de gardes des nobles. Le Hyuga a un but plutôt original, changer la conception de son clan. Les membres de la branche secondaire ont très peu de droit, ils sont obligé de protéger leur fidèle élu jusqu'à la mort. Des oiseaux en cages, comme le dit très bien le jeune Ryokai. Permettre au membre Secondaire de vivre une autre vie, voilà le but du hyuga, il a envie de changement. Il a bien raison, ça peut faire du bien aux anciens un peu de nouveautés.

Dès la fin des présentations, je suis gonflé à bloc. Souvent on se confronte contre les sensei pour savoir si on est digne d'appartenir à son équipe mais tous ne va pas se passer comme je le pensais. Le début frappe fort, il n'y aura seulement que deux places. Apparemment, Miko ne serait plus apte à continuer à bâtir son équipe alors Hayashi Kihran est déjà membre. Un nom familier, je l'ai rencontré à Suna, son style de combat est plutôt sympa. Je tiens à le dire. C'est de plus en plus intéressant, je connais déjà mon futur coéquipier si j'arrive à passer cette épreuve. Elle déroule les règles du jeu à sa façon, dévoilant au creux de sa main, trois insectes argenté et bleuté. Je reste dans mon coin, écoutant sérieusement les paroles de Mizuki. Chacun de ses insectes ont une capacité qui nous appartient. L'un a une forte odeur, l'autre émet un bourdonnement précis et le dernier a une signature de chakra perceptible. Caché dans le décor, on doit user de nos capacités pour en capturer notre insecte avant les deux autres concurrents. Je ne dois pas gâcher mes chances.

On va commencer littéralement, mes paumes s'assemble et je me concentre lentement. Mon chakra se disperse à travers mon corps, de mes doigts de pied à mon crâne. Modifiant peu à peu mon corps, mes bras se sont assimilés à mon tronc, progressivement je me change en mon totem. Un serpent avec des écailles violettes d'un mètre quatre vingt se tient près du Hyuga et de la Senritsu. Sortant ma longue fourchue, j'analyse le décor avec les empreintes de chaleur corporelle.

Une cascade au milieu d'arbres, quelques fleurs odorantes et des traces d'animaux figurant sur le sol, ce ne va pas être une tasse de thé. Avec mon pouvoir héréditaire, je ne devrais pas avoir de mal à localiser cette coccinelle. Il faut comprendre le but de cette mission. Chacun possède un insecte, chacun de ses insectes a une chose en plus qui se relie directement à son possesseur. Notre Sensei a dû nécessairement nous piégé dans notre recherche. Il faut rester prudent, glissant sur l'herbe progressivement, ma queue zigzagant devant les yeux de mes coéquipiers. Je pars en recherche, il faut savoir être le premier à entreprendre l'exercice sans crainte. Ma langue se balançant d'un côté à l'autre afin de vérifier la zone tel un radar, j'explore toute la broussaille. Le son de la cascade redondant, je m'approche lentement de cette dernière, sentant une odeur. Je localise une bête volante mais c'est là que je percute complètement. Il n'a pas réellement une odeur de particulière, il ne m'appartient pas et qu'il soit caché derrière la cascade est un point bonus pour Hebi.

Je percute enfin. Ils ont tous un pouvoir certes mais notre recherche est brouillé par cette anti pouvoir. Prenons l'exemple de cette insecte trouvé derrière la cascade, le bruit de l'eau brouille totalement celui de son bourdonnement. Il appartient surement à Rem donc si je comprend bien l'exercice. Mon insecte doit être dissimulé dans des fortes odeur afin de brouiller la piste. Plutôt sournois, elle nous fait tourner comme des toupies. Il y a ses arbustes fruitiers et cette parcelle de fleurs. Les deux endroits les plus odorants du coin, autant tenter le coup des fruits. Je m'approche rapidement en direction de l'arbuste fruitier, examinant tel un prédateur chaque détail. Pas d'insecte en vue, mes deux collègues accélèrent leurs recherches. Le temps s'écoule comme des grains de sables dans un sablier. On le ressent mentalement, chaque grain percutant le verre brillant, c'est plutôt stressant.

La parcelle de fleur en vitesse, zigzagant sur le sol, une épreuve qui demande lucidité et pratique de technique utiles. La localisation de son adversaire est plutôt importante, c'est un fait. Quand on connait parfaitement la position de son ennemi et lui non, il n'a aucune chance de survivre. Les nombreuses odeurs se mêlant dans mes nasaux, je ne perçois pas l'odeur de l'insecte pour l'instant. Il faut se concentrer, il doit être là. Je fais circuler mon chakra dans chacune de mes écailles. Fermant mes pupilles perçantes, je reste immobile quelques secondes, oubliant totalement l'épreuve. Classifiant les odeurs perçues par mon odorat, il va falloir être rapide. Une fleur, une fleur, une fleur, une fleur, une fleur. J'ouvre les yeux brutalement et fonce vers la direction voulue. Le serpent a ouvert sa gueule rapidement et attrapé la coccinelle. Mais l'a t-il fait avant ces adversaires ?

« J'ai attrapé la coccinelle ! »

Avec plein de pétales sortant de sa bouche, il essaye explicitement de donner son heureuse nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Tatsuya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 572
Rang : A

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyMar 16 Fév 2016 - 11:05

Les présentations étaient à présent terminées, chacun connaissant un peu plus sur son futur partenaire. Il était à présent temps de passé aux choses sérieuses, de manière générale lorsqu'on rejoint une équipe, on doit passer une petite épreuve pour voir notre niveau, notre façon de procéder, ce genre de choses. Alors qu'elle genre de test allait le faire passer l'Aburame aux cheveux cendrés ? Le jeune Hyûga s'attend à faire une épreuve dans le but de travailler leur esprit d'équipe, vu qu’ils viennent tout juste de se rencontrer, c'était la chose la plus logique à faire dans un premier temps. Celle qui s'était proclamée comme étant leur futur senseï tendu la main devant elle, ouvrant celle-ci laissant apparaitre la paume de sa main trois insectes apparue en plein milieu, dans quelle but ? Ils n'allaient pas tarder à le savoir.


- Pour être honnête et franche avec vous… J’avais espoir que l’un d’entre vous ne vienne pas -


Pendant quelque seconde le jeune Hyûga resta surpris, il avait du mal à en croire ses oreilles. C'était très étrange, un senseï n'est pas sensé dire ce genre de choses non ? Il ne reste que deux places dans l’équipe. Alors qu'il était toujours un peu surpris les trois insectes vus plutôt était trois coccinelles, elle n'avait pas l’apparence d'une coccinelle ordinaire. Surement une espèce rare que seul le clan Aburame ont le secret. Elle n'avait pas fait apparaitre ses insectes sans raison, il devait y avoir un motif, peut être que cela avait un quelconque rapport avec leur future épreuve.


- Malheureusement, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous. Il ne reste que deux places dans l’équipe.







Ryokai pouvais s'attendre à plein de choses, mais alors celle-là personne aurait pu la prévoir sauf en étant devin bien sûr. Pourquoi ? Cela n'avait aucun sens, pourquoi faire venir trois personnes si elle compte n'en prendre que deux ? C'était une méthode un peu cruelle, faire tout ce chemin pour rien. Le jeune hyûga allait donc devoir se battre en quelque sorte pour gagner sa place dans l'équipe et bien qu'il n'avait pas très envie de participer a ce genre d'épreuve, il ne voulait pas partir sur un échec, il n'avait pas fait tout ce chemin pour rien. Il était devenu shinobi avec un objectif en tête, pour l'atteindre, il devra malheureusement faire des sacrifice, faire de choses qu'il n'aurait surement jamais imaginée faire. C'était une méthode un peu cruelle, faire tout ce chemin pour rien.

Les insectes avaient bien un rapport avec l'épreuve, celle-ci les avait créées dans cet unique but chacun aillant sa particularité. Pour celui qui se nomme Hebi l’insecte va dégager une odeur particulière à ses capacités, pour la jeune femme Senritsu Rem il allait émettre un bruit singulier qui sera perceptible a ses oreilles et enfin pour notre jeune Hyûga un insecte qui dégage une faible lueur de chakra perceptible pour le dojutsu de son clan, le byagugan. L'épreuve en elle-même n'avait rien de compliquer, il suffisait d'attraper l'insecte qui lui était désigné avant les autres. Le top était donné et chaque insecte se dispersa Ryokai ne devait cependant se concentrer que sur un seul, celui qui dégage du chakra. Il activa aussi tôt le pouvoir de ses yeux, fessant apparaitre ses nerf optique au niveau de la tempe ainsi que la rétine en plein milieux de son œil. Il voyait a présent les flux de chakra de tout ce qu'il l'entourait, a savoir ses compagnons, son sensei mais aussi celui de sa future proie. Non seulement, il ne dégage pas du chakra de manière continue, mais il est également très rapide. Avait-il disparu ? Soudain, il réapparut dans le champ de vision du byagugan, alors qu'il était devant lui il y a quelque seconde le voilà derrière lui a quelque mètre. Non seulement, il ne dégage pas du chakra de manière continue, mais il est également très rapide. Qu'allait donc faire le jeune Shinobi aux yeux blanc ?


* Bon sang, il a encore disparue. Un insecte qui dégage du chakra perceptible par mes yeux, sauf que le hic, c'est qu'il ne le fait pas de manière continue et qu'il est très rapide. Aller réfléchis, comment je vais faire pour l'attraper !*


Le temps était compté, chaque seconde perdue était un risque d'échouer dans cette épreuve, car oui non seulement il faut réussir à attraper cette insecte mais il faut le faire avant les autres ou de moins ne pas terminée dernier. À de nombreuse reprise le jeune Hyûga armée de son fidèle byagugan tenta d'attraper la coccinelle, mais a chaque fois, il échoua de peu. C'est comme si elle avait un coup d'avance. C'était un coup dur dans son ego, avec un dojutsu capable de repérer une cible dans un rayon proche des trois cent soixante degré et raté a chaque fois sa cible était difficile à supporter pour lui. Il avait beau être noble dans sa façon de vivre, il avait quand même sa fierté et cet insecte n'allait pas tarder à le regretter. Il avait beau être noble dans sa façon de vivre, il avait quand même sa fierté et cet insecte n'allait pas tarder à le regretter. Il avait également un autre moyen, l’instinct. L’instinct peu parfois être une arme redoutable, si on arrive a bien l'écouté, on peut deviner les actions de ses adversaires et les esquivé en même temps, c'était sa dernière chance de réussir.

Il concentra alors son esprit, essayant de rester calme et d'attendre le bon moment pour agir afin de l'attraper. L'insecte n'était pas encore apparue quand le jeune Hyûga senti comme quelques choses derrière lui, une sorte de pré-sentiment.Il concentra alors son esprit, essayant de rester calme et d'attendre le bon moment pour agir afin de l'attraper. Il l'avait beau repérer avant que son chakra sois visible il allait une nouvelle fois échoué, celui-ci étant trop rapide. Mais la rapidité était l'atout majeur de Ryokai, possédant l’élément du vent, il était capable de booster sa vitesse pendant un court instant. Concentrant son chakra dans les membres de son corps, il fit un bond rapidement vers l'avant, réussissant a attrapé la coccinelle qui lui avait été désignée. C'est heureux et fier de lui qu'il annonça sa victoire !


- Mission accomplie ! -



Et ben, on peut dire que cette épreuve n'était pas de tout repos, elle avait pourtant l'air simple à premier vue, mais en réalité, elle devait juger les capacités des participant. Mais le jeune Hyûga avait-il réussi a attrapé sa coccinelle avant ses partenaires ? Allait-il faire partie de l'équipe de l'Aburame en tant que gagnant ou bien allait-il retourner chez lui en tant que perdant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Yamanaka Ayumi
Informations
Grade : Nidaime Hokage
Messages : 1281
Rang : S

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyMar 23 Fév 2016 - 21:19

L’exercice ne dura qu’un peu plus d’une heure. Enfin, pour certains. Ryokai et Hebi ramenèrent leurs coccinelles respectives rapidement, se présentant devant mon arbre sur lequel j’avais encore pris position, m’adossant au tronc pour profiter de l’ambiance sereine de l’environnement. Rem mit plus de temps à revenir… A vrai dire, elle ne revint jamais, perdue dans la forêt. On me raconta qu’elle était rentrée à Konoha tard le soir en oubliant ce pour quoi elle était dans la forêt. L’exercice n’avait été qu’une feinte, et pourtant, il avait permis d’éliminer bel et bien quelqu’un. En attendant, le Gekei et le Hyûga se dressaient fièrement devant moi, et c’est d’eux dont je devrais m’occuper pour le moment. On avait attendu un petit moment pour voir revenir la Senritsu, ce qui ne se fit pas. Qu’à cela ne tienne, on allait continuer sans elle. La moindre des choses aurait été de me ramener ma coccinelle ou de m’avouer qu’elle ne l’avait pas trouvée, mais bon…

Finalement, les deux garçons s’en étaient admirablement bien sortis. Le Gekei maîtrisait parfaitement sa transformation dans une situation maîtrisée – à moi désormais de faire en sorte qu’il puisse la maîtriser quelle que soit la situation. Le Hyûga savait se servir de son Dôjutsu à bon escient, mais une observation me permit de dire que la chance et l’opportunisme avaient permis cette capture. Le Byakugan devait être mêlé à des techniques de Taijutsu de vitesse et de force : et là se fondera mon futur travail avec Ryokai. Quoiqu’il en soit, j’étais plutôt contente de ces deux-là, et assez déçue de ne pas avoir su convaincre la Senritsu du bien fondé de rester avec moi. Tant pis, on aura quelqu’un d’autre.

    - Bah… On va continuer à trois, je pense… Dommage, le coup de Strike n’était qu’un bluff, vous étiez de toute façon tous les trois mes élèves… Enfin, on dira qu’elle a voulu vous faire plaisir.

Je haussai les épaules, m’avançant pour récupérer mes coccinelles qui s’envolèrent pour retourner dans mes manches. La première rencontre était bientôt terminée, et j’allais bientôt laisser ma nouvelle équipe, mystérieusement sans nom pour le moment, repartir vers l’infini et au-delà. Il me restait une chose à savoir : si je leur donnais un ordre, que feraient-ils ? Et surtout, si cet ordre est paradoxal par rapport à ce qu’ils devraient normalement faire…

    - Dernière choses, les garçons, et je vous libère pour la journée.

Je fis un léger sourire, les fixant en baissant légèrement la tête. J’avais deux personnages différents en face de moi : je devais savoir si j’avais des élèves fidèles ou des élèves réfléchis. Les deux avaient ses avantages et ses inconvénients, peu importait ce qui allait se passer. C’était surtout la curiosité qui me motivait.

    - Je vous demande de me lancer votre plus grosse attaque, comme si j’étais votre pire ennemi et que je menaçais Konoha. Je ne me défendrais pas. En fait, non. Je ne vous le demande pas. Je vous l’ordonne. En tant que supérieure et senseï.

La suite allait être intéressante. Attaquer un supérieur ou son senseï était grave à Konoha. Seuls quelques ordres obscurs ont comme leitmotiv de tuer leur maître. Mais désobéir à un ordre l’est tout autant. Qu’est-ce que ces deux garçons allait choisir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hebi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 715
Rang : B+

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyVen 26 Fév 2016 - 3:45

Reprenant ma forme humaine, je crache toute les pétales de ma bouche et la coccinelle, logée dans mon gosier, se pose sur mon épaule et ne bouge pas. J'ai réussi la première épreuve, je ne connais pas le verdict. Le Hyuga semble l'avoir attraper aussi mais je ne vois plus Rem dans les parages. La pauvre, elle s'est peut-être égarée dans le bois, j'en suis sûr qu'elle en est capable. Ma première impression envers cette jeune Kunoichi, elle a fumé un gros joint avant de venir ou elle est née ainsi. Ne voyant aucun de détail louche dans les yeux de Rem, j'ai penché pour la seconde solution. Je parie qu'elle s'est perdu dans la forêt, à mon avis, elle a pris l'épreuve trop au sérieux. Un sourire se dresse sur mon visage, une personne de moins donc Ryokai et moi-même, nous n'étions pas recaler de l'équipe. Mizuki a un potentiel à me donner, une expérience à m'influer, des connaissances à m'assimiler. Je suis plutôt content de son invitation pour appartenir à son équipe. M'approchant de ma futur sensei, la coccinelle reste à sa place avant que sa maitresse prenne la parole, Rem n'étant pas revenu de l'épreuve, on allait finir sans finir elle. Elle n'avait pas qu'à s'enfoncer dans Hi no Kuni. On se perd facilement quand on ne le connait pas bien.

Une dernière épreuve bonus avant d'être libérer, je reste muet face à cette situation et attend impatiemment les paroles de Mizuki. On a droit à une question cachée afin de pimenter un peu l'entrée dans cette équipe. Je dégaine une cigarette et la dépose sur mon bec. L'allumant rapidement, il reste désormais une place disponible dans l'équipe, à moins que Kihran rentre dans l'équipe. Il est plutôt puissant, à mon avis, il nous surclasse facilement. Ce ne serait pas équilibré. Bref, l'Aburame prend la parole afin d'énoncer l'ultime épreuve et ça me fait drôlement sourire. Elle veut qu'on l'attaque avec notre meilleur attaque, elle ne va pas se défendre. C'est une question piège comme on les aime. Elle adore les plats pimentés, elle a mis trop de tabasco à mon gout.

Je reste immobile face à cette situation, je réfléchis rapidement, mon cerveau est en marche. Un énorme sourire se dresse sur mon sourire, je ne compte pas l'attaquer à quoi bon blesser son sensei. Même si elle l'ordonne, je ne vais pas le faire. Pourquoi ? Je ne suis pas du genre à attaquer une aussi belle femme, premier point et second point, si j'use de ma meilleure attaque, je dois lui procurer un antidote. Ma meilleure attaque est un combo de tai et de sécrétion de poison par voie buccale. J'attrape un kunai dans ma sacoche et regarde Mizuki d'un regard sérieux. Je balance mon kunai, il n'est pas rapide et perd rapidement de la hauteur en s'enfonçant sous les pieds de la jeune femme.

« Je ne frappe pas les jeunes femmes même si elle me l'ordonne et qu'elle est ma sensei»

Je n'attend pas la réponse de l'Aburame et prend la direction de Konohagakure no Sato, en levant ma main en signe d'adieu. C'était la dernière épreuve, je peux disposer. Elle peut me communiquer la réponse plus tard, on est pas pressés.

« Tu sais où me trouver !»

La grosse bise d'Hebi. J'ai quelques broutilles à faire, autant partir en avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Tatsuya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 572
Rang : A

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptySam 27 Fév 2016 - 4:21

Victoire, il venait de gagner sa place dans l'équipe. À vrai dire, l’enjeu de ce test n'était que du bluff, elle n'avait qu'un seul but ! Montré de quoi était capable les jeunes genin avant de rejoindre les rangs de l'équipe formé par Aburame Mizuki. Alors Ryokai et Hebi étaient encore sur place, l'autre membre qui devait également faire partie de cette équipe avait disparu depuis le début de l'épreuve personne ne l'avait revue, avait-elle abandonné l'épreuve ? C'était elle perdue dans la forêt ? On ne le sera peut-être jamais et les deux nouveaux membres allaient devoir faire avec. Mais qui allait remplacer la jeune femme blonde du clan Senritsu ? Leur futur sensei allait devoir se charger de ce léger détail une autre fois. Ayant réussi son épreuve le jeune Hyuga repris alors son souffle, annulant le Byakugan qui une fois de plus avait été un allié fidèle dans son épreuve. Cependant, ce n'était pas tout à faite terminé, un dernier test leur fut exigé par celle désignée comme étant leur sensei.


Ce dernier test était de l'attaquer. Mais cela avait un but précis, elle voulait savoir s'il était capable d’exécuter un ordre sans réfléchir. Attaqué, quelqu'un sans aucune raison ? Cela dit, elle n'avait pas vraiment tort. Il est possible de trouver en face un adversaire qui autre fois fut une connaissance, un(e) ami(e) qui c'est détourné du droit chemin où même un supérieur hiérarchique. Pour le Hyûga c'était une épreuve très difficile, étant un pacifique accompli, il choisit souvent la solution diplomatique, épargnant souvent ses ennemis même si on lui demande d'éliminer la cible. Pour qu'il accepte de supprimer une vie, il faut que celle-ci menace une autre vie où la sienne, où alors si l’ennemi attaque Ryokai alors qu'il venait de lui donner la chance de vivre. Cette fois-ci, il était question d'attaquer un membre du village, étant en plus leur nouveau senseï et supérieur. Elle avait dit qu'ils fallait la prendre comme si elle menaçait Konoha. Dans un pareil cas, il aurait surement appliqué la même méthodique habituel, tenté de l’arrêté pacifiquement dans un premier temps si cela échoué, il aurait passé à l'offensif en la neutralisant sans pour autant l'éliminé et dans le pire des cas, si cela échoue, il n'aura pas d'autre choix que de l'éliminer.


Elle n'avait cependant fait aucune des conditions pour que le jeune Hyûga l'attaque comme elle l'avait demandé, non ordonnée. Mais les Shinobi ne sont ils pas faits pour obéir aux ordres sans poser de question ? Sont partenaire avait alors lancé un Kunai vers elle sans la toucher, s’arrêtant alors à ses pieds disant qu'il n'attaque pas la jeune femme. Hum le fait qu'il ne veut pas l'attaquer Ryokai comprenait mais ne pas le faire à cause qu'elle sois une femme était un peu ridicule. Une femme peut tuer autant qu'une homme, surtout si celle-ci use de ses charmes, il faut même plus se méfier d'une femme que d'un homme. Le jeune homme aux yeux blanc n'avait toujours pas décidé même s'il avait déjà trouvé la réponse dans son cœur, hors de question d'attaquer avec sa plus grosse attaque sans aucun raison. Regardant la jeune femme au cheveu cendré, il prit alors sa décision et comme son équipier, il refusa de l'attaquer. Elle avait donc demandé de faire comme si elle était une menace de Konoha et donc il allait agir en tant que tel. Dégainant alors ses deux Katana, pointant celui dans sa main droite en direction de Mizuki.


- Même si vous étiez mon pire ennemi et une menace pour le village, ma première action ne sera pas de vous attaquer, mais de vous arrêter pacifiquement. Cela peut vous paraitre ridicule, mais voilà ma façon d'agir, lorsqu'on supprime une vie celle-ci disparaît à jamais, laissant un vide pour d'autre personne. Alors je veux au moins essayé de l'épargner de mon mieux, si cela ne marche pas alors oui, je devrai attaquer, mais en essayant encore une fois de lui laisser la vie sauve, l'unique raison qui me pousse à tuer quelqu'un est que si les choix que je viens de citer ne marchent pas où alors pour protéger une autre vie où la mienne -


Baissant alors son bras avec lequel il avait pointé sa lame sur Mizuki rengainant alors ses deux armes blanches dans leur fourreau respectif. Croisant alors les bras, il reprit la parole et continua son explication.


- Mais contrairement à mon équipier, je ne fais pas cela parce que vous êtes une femme. Un coup de Kunai donnée par un homme où une femme donne le même effet. Vous épargnez juste à cause de votre statut serait dangereux.


Voilà, espérons maintenant qu'il n'avait pas fait le mauvais choix, en tout cas pour lui, il n'y avait pas d'autre décision à pendre, hors de question d'attaquer quelqu'un sans raison particulière. Son équipier ayant terminé également son test reparti vers le village de Konoha. Après tout, c'était leur dernière épreuve, elle leur avait dit qu'il avait quartier libre une fois celle ci accomplit. Le jeune Hyûga attendit tout de même sa réponse, par politesse dans un premier temps, mais également parce qu'il n'était pas si pressé de rentrer chez lui. Alors autant attendre pour voir la réaction de la jeune femme du clan Aburame.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Yamanaka Ayumi
Informations
Grade : Nidaime Hokage
Messages : 1281
Rang : S

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyDim 6 Mar 2016 - 11:16

Ah c’était deux salles, deux ambiances. D’un côté j’avais le Gekei misogyne qui refusait de faire ce que je lui ai dit parce que « je suis une femme » (grosse excuse), et de l’autre le Hyûga qui privilégiait la diplomatie. C’est un truc de Hyûga, ça, d’ailleurs ? Munemasa tenait au mot près le même discours pacifiste à base de « Olala la guerre c’est mal, tuer c’est mal, le mal c’est mal ». Souriant à Ryokai et opinant légèrement du chef pour lui signifier que je comprenais sa décision, je regardai cependant le dos du Gekei qui s’éloignait en direction de Konoha. Affichant un léger sourire, je levai les bras et, en quelques secondes, quelques insectes fusèrent en direction d’Hebi et de son cou, qu’ils atteignirent sans problème. Puis, quelques mudras plus tard, le Gekei s’effondra.

Marchant lentement vers lui, ses quatre membres étaient paralysés et, malheureusement pour lui, il ne pouvait rien y faire. Une fois à asa hauteur, je fis en sorte qu’il soit sur le dos et je mis mes jambes des deux côtés de son corps, le regardant avec un sourire un peu plus noir qu’à l’accoutumée. Cette première leçon allait aussi servir à Ryokai qui, de là où il était, devait lui aussi entendre.

    - Première leçon, Hebi. Ne sous-estime jamais ton adversaire. Parce que je suis une femme, tu crois que je retiendrais mes coups et que je ne suis pas capable de te battre ? Pauvre garçon.

Sortant un kunaï, je m’accroupis pour mettre un genou sur son torse et l’arme sous sa gorge.

    - Là, maintenant, qu’est-ce qui me retient de te tuer ? Un seul ninja menace ton village tout entier, et tu lui tournes le dos ? On t’a appris quoi, à Kiri ? A part à fuir, bien évidemment ?

Soufflant du nez, je fis perler une goutte de sang dans son cou, et je me relevai, rangeant le kunaï. Hebi était toujours à terre, ses bras et ses jambes paralysés. Je fis quelques pas en direction du village.

    - Pas étonnant que ce village ait été détruit si tous ont fait comme toi devant des ennemis qu’ils ne jaugeaient pas à leur juste valeur. Mais n’oublie pas une chose, Hebi. Aux dernières nouvelles…

Je fis un mouvement de la main, ordonnant à mes insectes de revenir dans mon propre corps et libérant ainsi Hebi de son entrave. Je tournai ma tête pour les regarder du coin de l’œil, leur tournant toujours le dos.

    - « Une arme », c’est féminin.

Sautant sur l’arbre le plus proche, j’entamai mon retour à Konoha.

    - Rendez-vous tous les deux dans deux jours, même heure, même endroit. Et si vous voyez Rem, et bien… Ramenez-la.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hebi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 715
Rang : B+

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyMar 8 Mar 2016 - 0:15

J'ai choisi la mauvaise réponse ou peut-être que j'ai du mal formulé mes propos selon la psychologie de Mizuki. J'entend les bourdonnements incessants et se multipliant, je n'ai pas le temps de faire un pas de plus qu'ils sont déjà immobilisé mon corps sous les ordres de ma sensei. Je n'ai plus le contrôle de mes membres et ramasse comme une merde sur le sol. Je n'aurais pas du provoqué la femme aux cheveux flamboyants. Une chose de bien à Konoha, les femmes sont des durs à cuire comme à Kiri. Maintenant c'est les pas de Mizuki qui résonnent dans ma tête, la sentence est pour bientôt. Elle me retourne à l'aide de son pied, je la regarde d'un air provocateur comme à mon habitude. Première leçon, ne jamais sous estimer une belle femme. Il va falloir établir une liste de règles afin de plus tomber dans ses vulgaires pièges. Ma seule faiblesse me joue des tours. Elle sort un kunai tout en posant son genou sur ma gorge, tout en plantant son kunai sur cette dernière. Une bonne pression, elle en fait des arrestations avec des criminels, elle doit être dur lors d'un interrogatoire. La phrase de trop qui change un homme, qui fait apparaître l'animal sauvage enfouis au plus profond de mon corps. Un regard noir vient casser la provocation dessiné sur mon visage, on ne parle pas de mes ancêtres ni de ma terre. Elle est insolente la petite Aburame, elle va en payer les conséquences. Alors qu'elle défait son entrave, je prend la parole sans bouger de ma position.

« C'est en parlant de ma feu patrie que vous allez déclenché une tempête en moi. La prochaine fois que vous osez prononcé le nom de mon ancien pays, je ne me retiendrais pas et vous ne serez pas déçu du spectacle. Vous n'avez jamais connu l'apocalypse et je ne pense pas que vous aurez grand chose si vous étiez à ma place ! »

Je me relève après ces belles paroles, regardant le Hyuga et prenant la direction contraire de Mizuki. Il va falloir intensifier les entrainements afin de pouvoir vaincre ma sensei. Je l'ai totalement sous-estimé mais elle ne connait pas mes compétences. Mon combat face à la Kaguya m'a permit de résoudre des erreurs dans mes offensives. Il faut de la prudence et du calme. Une autre pic de la part de Mizuki, je prend la peine de lui répondre avant de quitter la zone d'un ton calme.

« Mon poing il est au masculin ! »

Quittant la zone, je n'ai qu'une seule idée en tête, me dépasser avant la prochaine rencontre avec cette terrible adversaire. Il va falloir lui montre ce que je vaux afin qu'elle stoppe les provocations sur mes défunts, elle n'a aucun droit d'en parler.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hyûga Tatsuya
Informations
Grade : Jônin
Messages : 572
Rang : A

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] EmptyJeu 10 Mar 2016 - 16:00

NNe pas attaquer une femme, justement parce que c'est une femme est une grosse erreur et l'Aburame n'allait pas tarder à le lui faire comprendre. Ryokai avait quant à lui choisir la voie qu'il prend toujours, celle de la diplomatie qui fait partie de l'éducation qu'il a reçus depuis son plus jeune âge, en tant que noble, il doit agir en tant que tel et non en barbare sans cervelle. Mizuki lui avait souri, montrant ainsi qu'elle comprenait son choix, contrairement à lui son partenaire allait pas tardé à subir une petite leçon, ne jamais sous-estimé une femme. Ayant le dos tourné il fut incapable de voir l'essaim d'insecte qu'elle venait d'invoquer avec son chakra qui foncèrent droit en direction de son coup, les insectes lui avaient surement injecté du venin paralysant vu qu'il était à présent incapable de bouger. Le Hyûga ne fit pas un mouvement et observa la scène avec attention, son partenaire l'avait bien mérité si elle avait été désignée pour être notre sensei ce n'était pas sans raison, elle devait être bien plus forte qu'eux, il n'y avait plus que deux hommes au sein de l'équipe vu que la seule femme du groupe à part Mizuki bien sûr avait disparue dans les bois. Comment aurait-elle réagi en voyant cette scène ? Mizuki avait à présent sorti un Kunai de sa poche et le mit sous la gorge du Gekei, si elle voulait le tuer, il n'aurait pu rien faire pour l'en empêcher vu qu'il était complétement paralysé. La jeune femme alla même jusqu’à le provoquer ouvertement ce qui n'avait pas l'air de lui faire plaisir, son regard de rage en était la preuve. Elle y allait peut-être un peu fort, mais c'était pour bien lui faire comprendre son erreur et à ne pas les refaire par la suite.

- Là, maintenant, qu’est-ce qui me retient de te tuer ? Un seul ninja menace ton village tout entier, et tu lui tournes le dos ? On t’a appris quoi, à Kiri ? A part à fuir, bien évidemment ? Pas étonnant que ce village ait été détruit si tous ont fait comme toi devant des ennemis qu’ils ne jaugeaient pas à leur juste valeur. -

- C'est en parlant de ma feue patrie que vous allez déclencher une tempête en moi. La prochaine fois que vous osez prononcer le nom de mon ancien pays, je ne me retiendrais pas et vous ne serez pas déçu du spectacle. Vous n'avez jamais connu l'apocalypse et je ne pense pas que vous aurez grand chose si vous étiez à ma place ! -

Les tensions entre les deux étaient en hausse, espèront que les prochaine rencontre se passeront mieux. En tant que nouvelle équipe il allait falloir évité de genre de conflit/provocation inutile heureusement qu'il y a un adepte de la diplomatie dans le groupe pour rééquilibré la balance. Rappelant ses insectes la jeune femme retourna alors vers le village en lançant une dernière pique comme quoi les armes, c'était féminin, il lui répond que son poing lui était masculin. Le Hyûga était au milieu de la scène, mais ne savait pas trop comment réagir à tout ça. Les deux étaient à présent parti de la zone seul Ryokai y était encore, Mizuki leur avait donné rendez-vous ici dans deux jours à la même heure qu'aujourd'hui.

- Je me demande où à bien pu partir Rem, espérons qu'elle à su retrouvé son chemin dans cette forêt, bon, je vais rentrer moi aussi -

La réunion d'équipes était à présent terminée, prenant le chemin en direction du village pour retourner dans le domaine du clan. Leur prochaine réunion n'était que dans deux jours, assez de temps pour un petit entrainement avant leur prochaine rencontre.




FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty
Message(#) Sujet: Re: Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Étincelles [Ryokai/Hebi/Rem]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Cascades de Hi no Kuni-