N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Un sabre qui se liquéfie. L'Eiba Eki Kara [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Kurasaki Shinichi
Informations
Grade : Genin
Messages : 2738
Rang : S

Un sabre qui se liquéfie. L'Eiba Eki Kara [Solo] Empty
Message(#) Sujet: Un sabre qui se liquéfie. L'Eiba Eki Kara [Solo] Un sabre qui se liquéfie. L'Eiba Eki Kara [Solo] EmptyMer 1 Fév 2012 - 15:54

Voilà que je faisais des speechs devant une classe de gamins qui aspirait à devenir, tout comme moi, un shinobis. Au fond, c'était vraiment sympathique. Voir les yeux de ces enfants briller lorsque je leur parlais de mes aventures. Il n'y avait certainement rien de plus beau en ce bas monde que de voir ces gosses en extase. Un jour, j'arrêterai tout pour devenir enseignant pensai-je. Certes, j'enseignai déjà à des enfants dans mon dojo néanmoins cela n'avait rien à voir avec ce que je faisais en ce moment-même. Alors que je venais de terminer mon petit discours sur ma vie, comment j'étais devenu genin, chunin, jonin et enfin épéiste, plusieurs doigts se levèrent afin de me poser des questions. Un môme me demanda comment se passait mes journées tandis qu'un autre se questionnai sur les capacités d'un épéiste par rapport à un de ses confrères sabreurs. Enfin bref ; Les questions fusèrent et il en fut de même pour les réponses que je n'avais aucun mal à trouver. Du moins jusqu'à ce qu'un enfant à la chevelure émeraude me posa LA question.

    « Ebi Eki Kara ?! C'est cool monsieur ! Vous l'avez obtenue comment ?! » Dit le petit homme enjoué.


A cela, je ne pus répondre que par un long silence. Comment l'avais-je obtenue hein ? C'était une longue, très longue histoire que je n'avais jamais raconté à qui que ça soit. Pour tout le monde ici, je l'avais « acquis »...Tout simplement. Encho, Kiru. Tous devait penser cela. Cependant, la vérité était tout autre. Celle-ci n'était d'ailleurs connu que de ma propre personne. Même Katsuo avec qui j'avais vécu toute mon enfance n'en savait rien. Certains sabreur avait obtenu leur sabre à la naissance. D'autre avait tout simplement hérité de cette relique par un de leur parent ou par son maître. Moi, je l'avais tout simplement volé.

***

Mizu no Kuni – Il y'a douze ans

Me revoilà plongé douze années plus tôt à Mizu no Kuni en plein hiver. A cette époque là, la bande et moi, nous nous amusions à mettre la pagaille au centre ville, à voler. Pour enfin rentrer dans cet espèce d'entrepôt qui servait de quartier général à notre groupe d'orphelins quand la nuit tombait. La routine quoi. Toutefois; un jour, un événement vint perturber cette routine. L'événement en question était une parade. Allez savoir pourquoi, des soit disant héros de guerre venaient défiler dans les ruelles du centre-ville. Ridicule... Tout le monde savait que la guerre n'était pas terminée néanmoins ces « grands guerriers » trouvaient le temps de pavaner dans la place centrale d'un pauvre village tel que le notre. Tout cela ressemblait fort à une imposture. Enfin, dans tout les cas, je n'avais rien à faire de mieux que d'aller au centre ville afin d'observer le cortège défiler sur la place publique.