N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 M. D'entre les morts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

M. D'entre les morts Empty
Message(#) Sujet: M. D'entre les morts M. D'entre les morts EmptyDim 10 Jan 2016 - 21:43

M. D'entre les morts LQwsX3R

Contexte du groupe
Toute guerre apporte son lot de morts et de blessés. Si beaucoup ne peuvent éviter le combat, il y en a certains qui arrivent – par envie ou par défaut – à éviter les affrontements. C’est le cas de Ketsueki Kazushi et Zero, qui se sont rapidement vus affectés à une mission inédite et pourtant cruciale : transmettre des informations.

Le duo de Sunajins devra donc se frayer un chemin dans ce décor de guerre pour relayer les différentes informations relayées dans tout le village.

Si cette mission peut sembler dérisoire, surtout en étant attribuée à des Genins, elle est en réalité d’une importance capitale, car elle pourrait permettre aux shinobis de l’Ordre de prendre des avantages considérables… mais cela pourrait également donner un avantage aux shinobis de la Nation.

Dans tous les cas, la première destination pour le duo est l’entrée du village : la Voie Illusionnée.

Règles générales
    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide. N'hésitez pas à exporter le code de vos techniques via votre Fiche Technique dynamique.
    Ø Le premier tour est un tour d’introduction. L’utilisation de techniques n’est pas autorisée dès votre premier post.
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois un joker de 12h supplémentaires (le Staff ne passera pas poster). Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il poste dans le bureau de SNH (www).
    Ø N'hésitez pas à utiliser le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø En cas de soucis, vous pouvez faire une demande d’arbitrage.

Indications particulières
    Ø Les évènements se déroulent au lendemain du premier tour de la troisième épreuve de l'Examen Chûnin, alors que le premier combat du jour allait commencer, à 14h.
    Ø Ce groupe est lié à tous les autres groupes.

Ordre des participants

Ketsueki Kazushi
Zero

Narrateur


M. D'entre les morts VLiyxHj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Suna
Ketsueki Hanzô
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

M. D'entre les morts Empty
Message(#) Sujet: Re: M. D'entre les morts M. D'entre les morts EmptyMar 12 Jan 2016 - 22:00

Elle est donc là, cette guerre. À vrai dire je ne m'y attendais pas de sitôt et encore moins à Suna. Il y a des débris ainsi que des cadavres partout dans la rue, les murs sont jonchés de traces de sang en tout genre. Je suis encore blessé de mon combat de la veille, il me faut absolument éviter au maximum les zones de combat. Mais je veux quand même apporter ma pierre à cet édifice. Cet édifice qu'est l'Ordre, car oui, malgré les arguments de la Nation, c'est l'Ordre que je soutiens. C'est dans ce village que je me sens de plus en plus chez moi et je n'ai pas envie de perdre ce sentiment, si peu de temps après l'avoir obtenu. Je marchais, nerveusement et à l'affût du moindre geste suspect, quand un Sunajin plus haut gradé est apparu. J'ai pour mission de transmettre des ordres et informations à travers le village. Je peux, donc, être cible d'un enlèvement ou de torture si je dois tomber entre de mauvaises mains. L'avantage c'est qu'on ne va pas me tuer lorsqu'ils apprendront que je détiens peut-être des informations cruciales.

Je dois me rendre aux portes du village, La Voie Illusionnée. Je dois me rendre aux portes du village avec un coéquipier de Suna. J'espère que celui-ci coopères facilement et ne pose pas trop de problèmes lors de la livraison de ces ordres à bon port. Je n'ai pas forcément envie de me battre et encore moins contre un Sunajin. Cette guerre est ridicule en sois, la Nation veut plus de pouvoir au pays... certes mais à quel prix ? Une guerre aussi impressionnante que celle qui est en train de débuter ne faut pas ce qu'ils espèrent obtenir.

Il ne faut pas que je m'attarde, je dois retrouver mon coéquipier à quelques pâtés de maison d'ici. D'après le gradé qui vient de me parler on va être susceptible de transporter des informations cruciales pour l'Ordre, on se doit de ne pas trahir la confiance de nos supérieurs et de tout l'Ordre et garder les secrets transportés. J'arrive enfin au lieu de rendez-vous, je peux entendre un peu plus loin des combats qui font rage. La guerre, c'est une première pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Zero
Informations
Grade : Genin
Messages : 179
Rang : C

M. D'entre les morts Empty
Message(#) Sujet: Re: M. D'entre les morts M. D'entre les morts EmptyMar 12 Jan 2016 - 23:11

En une pression, le projectile s’expulsait du calibre. La scène au ralentit : celle-ci après avoir provoqué des étincelles se dirigeait en tournoyant à une folle vitesse sur elle-même vers sa cible. La puissance du calibre envoyait la balle à une rapidité impressionnante. Plus le calibre était important, plus la rapidité avec laquelle partait la balle augmentait. Celle-ci parcourut une longue distance en très peu de temps avant qu’elle ne s’enfonce en premier dans la veste de ninjas supérieur avant de traverser le tee shirt pour ensuite trouer la peau, les os et les organes de la cible. Celle-ci se tint alors la blessure avec les deux mains avant de constater que celle-ci s’était logée dans son cœur. Il regardait ses mains ensanglantées avant de tourner le regard vers l’endroit d’où provenait le tir. S’écroulant par terre, il put voir un homme assez grand, aux cheveux blancs, vêtu d’un semblant d’armure technologique et d’une arme de précision. Cet homme se nommait Zero.

Le genin de Suna venait de tirer sur l’un des hommes qui avait cherché à emmerder la genin qui combattait actuellement dans l’arène. Finalement, bien que le premier homme soi mort, un deuxième vint terminer sa tâche sans que Zero ne puisse faire quoi que ce soit. Il regardait le regard de sa cible s’éteindre avant d’essayer de quitter l’arène. Après tout il n’était qu’un simple ninjas de faible classe. En essayant de quitter l’arène, il dut tuer quelqu’un des ninjas qui virent vers lui dans le but ultime de démettre sa tête de son corps. Il venait d’abattre très précisément un compère, un homme de la feuille et deux des nuages. Pourquoi et comment ? Pas la peine de le répéter, tous les autres posts comportent le pourquoi du comment. Vous connaissez très bien la raison. La guerre civile.

Alors qu’il se dirigeait vers le toit de l’arène, il fut attrapé par un solide gaillard grand comme une montagne et solide comme un roc. L’homme l’attrapa à la gorge alors que celui-ci l’empêchait d’attraper une arme. D’une seule main, il réussit à le soulever en le plaquant contre le mûr de l’enceinte des tribunes. Il essayait de l’étrangler. Faute de quoi, le genin de Suna voyait ses jours défiler devant ses yeux. Il ne cessait cependant de regarder le bandeau sur le front de l’homme, un Sunajin qui était en train de le tuer. Mais un autre homme vint alors à sa rescousse, armé d’un poing américain comportant des pics, il frappa dans les côtes de l’homme. Le gros porc lâcha l’emprise sous la douleur avant d’entamer un combat au taijutsu contre son agresseur. Le combat dura à peine quelques secondes avant que l’agresseur ne plante son katana dans le dos de la montagne qui ne s’avouait pas vaincue. Bien qu’affaibli, il réussi à envoyer son agresseur sur le mur avant de l’écraser de sa masse. L’homme cracha une grande gerbe de sang avant que la montagne n’essai de lui refiler le coup final. Mais l’arme de Zero sur la tempe et la pression sur la détente l’envoya quelques mètres plus loin.

Alors que Zero se baissait pour essayer d’aider son compagnon Sunajin, celui-ci lui susurra des ordres à l’oreille avant d’écarter entièrement sa veste pour montre un fuuinjutsu sur tout son corps qui était en train de s’étendre sur les murs de l’arène. Il savait qu’il allait se sacrifier. Un simple signe de tête pour donner son accord à cet ordre et une balle pour attirer un groupe de connards vers le piège et Zero partit en courant, laissant le groupe se faire tuer dans l’explosion du fuuinjutsu. Une belle mort. Cet homme venait de lui sauver la vie. Quittant l’enceinte de l’arène, il se rendit au rendez-vous convenu par l’homme. Il devait rejoindre une autre personne visiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Narrateur
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

M. D'entre les morts Empty
Message(#) Sujet: Re: M. D'entre les morts M. D'entre les morts EmptyDim 17 Jan 2016 - 12:29

La mission s'avérait longue et cruciale à la fois. Et comme si les deux ninjas avaient besoin de le comprendre, un premier incident allait leur arriver.

En pleine traversée de Suna pour se rendre jusqu'à l'entrée du village, ils durent brusquement changer de route à la vue d'un combat entre des alliés et un membre du Kaihô-sha. Mais dès qu'ils bifurquèrent sur l'autre ruelle, un bâtiment explosa à leur droite...

S'ils voulaient continuer, il fallait soit qu'ils esquivent ou se protègent de l'explosion... soit qu'ils se dégagent des débris et estiment leurs blessures.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Ketsueki Hanzô
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

M. D'entre les morts Empty
Message(#) Sujet: Re: M. D'entre les morts M. D'entre les morts EmptyLun 18 Jan 2016 - 23:43

Je suis enfin arrivé au lieu de rendez-vous, mon compagnon d'une mission est un genin de Suna habillé d'une armure rétro-futuriste comme on en voit rarement. À en voir son arme ça doit être un Saibogu. Après de brèves présentations j'apprends qu'il se nomme Zero, chose étrange qu'il n'utilise pas son nom de famille. Malgré quelques questions qui me traversent l'esprit, je n'ai pas le temps pour les poser, car comme si j'avais pu l'oublier -une explosion explosa non loin de là, comme pour me le rappeler- nous sommes en guerre. Et l'ennemi n'est pas n'importe qui, difficile à repérer, cela peut très bien être un shinobi que je connais et que j'ai côtoyé, de Suna ou d'un autre village. Pour la simple et bonne raison que ce n'est pas une guerre entre les pays, mais entre des idées. Il sera peut-être un peu plus facile d'arrêter une attaque avec des armes et des barrages, mais l'idée est elle insensible à ce genre de barrière et ne tardera pas à nous attaquer par derrière. Notre but est d'atteindre la Voie Illusionnée sans se faire attraper -croyez en mon vécu, être retenu contre son gré dans un endroit sombre, humide et enfermé est tout sauf agréable- pour transporter des informations.

La guerre, des explosions partout et surtout, des cadavres. Pas que leurs visions me répugne, mais, à mon avis tout être humain normalement constitué ne reste pas de marbre à la vue d'un cadavre. Des cadavres, des combats, des ruines et des explosions, voilà en quelques mots le résumé de cette guerre. Soudain une pensée, ma mère, elle se trouvait tout comme bon nombre de Sunajins à l'intérieur de l'arène lorsque les hostilités ont débutées. J'espère qu'elle va bien et qu'elle a pu se cacher et sauver sa peau. Bref, pas le temps de me poser plus de questions, il faut partir, les ordres n'attendront pas indéfiniment.

Notre petit groupe s'est rapidement mis en marche, mais rapidement stoppé. À la première ruelle, on est tombé nez à nez avec des shinobis de l'Ordre combattant un membre du Kaihô-sha. On décide donc de rebrousser chemin et de prendre par la ruelle d'à côté, mais comme si le destin nous en voulait déjà pas assez, une explosion retentit sur notre droite. Par pur réflexe, merci le taijustu, j'ai pu éviter quelques débris grâce à mon sabre dégainé rapidement, j'ai pu dévier quelques blocs de pierre de leurs trajectoires tout en me lançant en arrière contre le mur de la bâtisse en face. J'ai de la poussière plein les yeux et suis un peu perdu. Je ne vois pas mon compagnon, j'espère qu'il a pu s'en sortir, lui aussi. La poussière soulevée par la chute du bâtiment ne me permet pas de distinguer Zero. J'attends donc, sur mes gardes -si jamais un ennemi devait sortir du bâtiment qui vient de s'écrouler- que la poussière se dissipe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Zero
Informations
Grade : Genin
Messages : 179
Rang : C

M. D'entre les morts Empty
Message(#) Sujet: Re: M. D'entre les morts M. D'entre les morts EmptyMar 19 Jan 2016 - 23:16

Un bref échange de matricule afin de mieux se connaître et pouvoir se parler si la mission l’exigeait. Cet homme se nommait Kazushi, un membre de a famille des vampires de Suna, un Ketsuki. Ketsuki Kazuchi, tel était son nom. Le Saibogu ne connaissait pas grand chose de cette famille mis à part, comme tout le monde le savait qu’ils maîtrisaient le sang pour combattre leurs adversaires. Un peu glauque, mais aucun pouvoir n’est totalement sein de toute manière. Mais trêve de bavardage, car les deux Sunajins se mirent directement en chemin pour rejoindre la célèbre Voie Illusionnée de Suna afin de pouvoir prendre les ordres. La guerre faisait rage et ce n’était pas ce petit duo qui pourrait l’arrêter. Cependant, les ordres sont les ordres, et leur mission pouvait être cruciale dans les prises de décisions qui feraient peut-être en sorte d’arrêter cette guerre. Ou pas. Vu qu’ils n’avaient pas encore ces fameux ordres, difficile de savoir.

Quoi qu’il en était, les deux hommes s’étaient donc mis en route pour l’entrée de Suna tout en entendant des explosions de tous les côtes. On entendaient des cris de douleurs en provenance de l’hôpital, mais ils s’étaient très certainement organisés là bas afin de soigner les blessés, de sauvegarder les malades et de protéger les médecins etc.. Zero doutait des hommes en leur être profond, mais il ne doutait pas de leur loyauté par contre. La loyauté gagnée par l’amour ou le respect était puissant et même un homme dont l’esprit était à moitié cyborg pouvait aisément le savoir et le comprendre, bien qu’il n’adhérait pas à cet état d’esprit. Mais revenons en à notre histoire. En voyant un combat assez particulier entre plusieurs hommes et femmes de camp différents, dont sûrement certains étaient du Kaihô-sha, le duo changea radicalement de direction. Ils devaient éviter les combats afin d’être le plus rapidement possible sur place pour prendre les ordres des supérieurs.

Mais une explosion retentit alors sur le bâtiment qui se trouvait sur la droite. Le haut du bâtiment, ou du moins une partie était en train de s’écrouler. De lourds et gros morceaux s’effondraient et comme ils étaient lancés, s’effondreraient sur le duo. Kazushi qui avait visiblement prit la tête fut le premier à réagir en sautant pour esquiver, mais la poussière dégager empêchait Zero de voir l’aboutissement de sa manœuvre, et de toute manière, il devait aussi penser à sauver ses fesses. D’un mudra, il fit apparaître sur son bras un bouclier steampunk de petite taille afin d’empêcher les projectiles d’atterrir sur son corps ou sur sa tête. Il essayait tant bien que mal d’esquiver les débris, mais l’un d’eux vint malheureusement s’écraser sur son corps, l’éraflant légèrement sur le torse. Mais cette blessure n’était que superficielle et n’empêcherait rien. D’un dernier bond, il esquivait le dernier morceau de mur qui s’écroulait avant de s’extirper du nuage de poussière en posant une main sur l’épaule de son compagnon de route.

Continuons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Les Shodaime
Informations
Grade : Shodaime Raïkage
Messages : 13
Rang : SSS

M. D'entre les morts Empty
Message(#) Sujet: Re: M. D'entre les morts M. D'entre les morts EmptyDim 31 Jan 2016 - 0:40

La guerre réservait son lot de surprise, et cette explosion en faisait partie. Si les deux Sunajins furent réellement pris de court face à cet incident, ils s'en sortirent plutôt bien. L'un était gêné à la jambe tandis que l'autre avait réussi à se protéger des débris grâce à un bouclier qu'il avait laissé au sol. Les deux ninjas étaient finalement arrivés à l'entrée du village, où ils purent voir deux autres Genins comme eux...

***
    « Les renforts spéciaux sont-ils arrivés ?
    De quels renforts parlez-v… Eh, restez ici, nous sommes en…
    En guerre oui, merci. »
Le Shodaime Raïkage ne perdit pas une seconde de plus à la frontière sud de Suna, et fit le bond nécessaire pour pénétrer dans la cité. De ce côté, tous semblaient soient en route pour se battre soit en train de s’occuper des civils. Les trois personnes avec lesquelles il était venu le suivaient de loin, comme ils l’avaient tous décidé. Il ne fallait pas se faire remarquer – ce qui justifiait la capuche et le large habit gris de chaque « membre » du quatuor – tout en s’assurant d’accomplir leur mission le plus vite possible.

Et heureusement pour eux, ils avaient déjà mis un plan d’action au point. L’un avait donné l’idée pour faciliter les recherches. L’une avait proposé de se séparer une fois la première étape accomplie. Et enfin la troisième permettait aux autres de bénéficier d’une connaissance presque parfaite de Suna.

Ils avaient besoin de personnes qui pouvaient agir malgré la guerre, donc des shinobis. Mais il fallait aussi que ces derniers soient totalement à l’écoute et attentifs, donc pas déjà en combat. Il ne restait donc pas énormément d’options, hormis ceux qui étaient affectés aux entrées du village. C’était la destination du Raïkage, qui était le porte-parole du groupe.
    « Vous quatre…L’homme qui retirait sa capuche avait hésité sur le nombre en voyant les clones d’une des quatre Sunajins à qui il s’adressait. … je suis le Shodaime Raïkage, Kadoria Uriô. Ce que je vais vous dire vous paraîtra incroyable et effroyable, mais je veux que vous m’écoutiez jusqu’au bout. »
Lorsqu’il s’assura que son auditoire était un minimum concerné par ce qu’il avait à dire, il poursuivit. Après tout, même s’il était un Raïkage et non un Kazekage, il restait la figure paternelle alliée qui avait poussé la création de la cité du Sable. Il croyait, du moins il espérait, que les Sunajins l’eurent reconnu.
    « Je sais de source sûre que cette attaque est peut-être une diversion pour quelque-chose de plus grave. Je sais également qu’au sein même de nos villages il y a des divisions, et croyez-moi, ce que j’essaie d’éviter dépasse les allégeances. Je ne vous demanderai qu’un seul service… »
Tout en reprenant son inspiration, l’Edo Tensei effectua un mudra qui, après un rapide nuage de fumée, laissa apparaître quatre copies de lui. Un clone pour chaque Sunajin qui accepterait la mission.
    « … parcourez le village et trouvez les shinobis les plus talentueux en Fûinjutsu. »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Ketsueki Hanzô
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

M. D'entre les morts Empty
Message(#) Sujet: Re: M. D'entre les morts M. D'entre les morts EmptyDim 31 Jan 2016 - 22:08

L'explosion s'est passée sans encombres pour mon partenaire. Nous continuons donc notre course folle à travers un Suna dévasté pour rejoindre la Voie Illusionné. Le reste du chemin se déroule sans encombres, des combats ça et là, des cadavres parfois. Bien sûr ces images ne me laissent pas indifférent, mais en temps de guerre on n'a pas le temps de s'éterniser là-dessus. J'ai pu voir de loin Ogami s'occuper de défendre l'hôpital, accompagné d'Hachi, Shirudo et d'un autre ninja que je ne connais pas. Si mes souvenirs sont bons il participait lui aussi à l'examen. C'est vrai, est-ce que Shirudo a gagné son combat hier soir ? C'est une chance pour Suna que l'examen ai lieu maintenant. Bien que je ne doute pas une seule seconde que l'attaque du Kaihô-sha se déroule à Suna à cause de l'examen. Mais au moins le village est rempli de shinobis prêts à défendre leurs idées. J'y pense, j'espère que Ruri s'en sort bien et n'est pas blessée.

En parlant du loup, lorsqu'on arrive à la porte du village je peux voir deux autres shinobis de Suna. Ketsueki La et Chikamatsu Ruri. Je suis soulagé de voir que Ruri s'en sort bien et m'empresse de lui faire savoir, malgré le fait qu'elle soit avec La. J'imagine que vu sa réputation elle ne doit pas être très enchantée par cette amitié. Ruri m'a l'air motivée et j'espère que ça ne risque pas de lui retomber dessus. Après de brèves explications on se rend compte, Ruri, Zero, La et moi-même que nous avons la même mission. Nous attendons donc cet émissaire qui doit nous donner nos ordres ainsi que les informations à transmettre à d'autres interlocuteurs. L'attente est de courte durée, je peux voir au loin un homme accompagné de trois personnages tout de gris vêtus. L'homme qui semble diriger cette petite troupe s'approche et se dirige vers nous. J'ai l'impression de connaître celui-ci, mais je ne sais pas me souvenir de pourquoi. C'est un Kumojin ça, s'en est sûr. Oui ! C'est bien lui et il s'empresse de confirmer mes pensées. Kadoria Uriô.

Je pensais bien que notre interlocuteur serait gradé, mais de là à ce que ce soit un Kage. Mais j'y pense, il n'est pas censé être mort ? Sûrement la technique de l'Edo Tensei. Il nous explique rapidement que cette attaque de Suna n'est sûrement qu'une diversion pour quelque chose de plus grand et plus grave. Il crée quatre clones, un pour chacun de nous. Notre mission est simple, parcourir le village à la recherche de shinobis talentueux en fûinjutsu.


Groupes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Zero
Informations
Grade : Genin
Messages : 179
Rang : C

M. D'entre les morts Empty
Message(#) Sujet: Re: M. D'entre les morts M. D'entre les morts EmptyLun 1 Fév 2016 - 23:31

Une fois arrivée sur place, les évènements se précipitèrent, alors que le coéquipier de Zero et lui-même avaient été chargé d’un lieu à rejoindre, ils avaient été rejoins eux par d’étranges personnages. L’un d’eux prit la parole et prétexta s’appeler Kadoria Urio, le défunt Shodaime Raikage que la foudre a porté. Attendez une seconde, vous avez dit défunt ? Oui, cet homme était censé être mort depuis des lustres maintenant alors que faisait-il ici ? En vie ? Et encore plus au sein du village du sable. Il continuait ensuite l’air de rien avec un discours rapide, mais assez sombre sur des évènements pas encore produits, mais qui devront ‘après lui arriver. Il demandait cependant une oreille bien attentive avant que les deux Sunajins ne lui fournissent une réponse.

En gros du gros, cette attaque n’était qu’une diversion à quelque chose de plus effroyable encore. Une simple diversion pour une action du coup, qui s’attend encore plus massive et impressionnante que la guerre qui opposait actuellement les shinobis de la « nation » et ceux qui suivaient l’ordre des shinobis et des capitales. Ce qu’il devait dire dépassait visiblement les allégeances, ce qui indiquait comme le Saibogu le pensait quelque chose de plus gros encore. Mais un point d’ombre persistait, comment cet homme pouvait-il tenir debout ? Il était censé être mort, six pieds sous terre, avoir rendu l’arme à gauche, manger les pissenlits par la racine, avaler son extrait de naissance, être rappelé, casser sa pipe, descendre dans la tombe, en être à sa dernière heure, manger la salade par le trognon, paraître devant Dieu, partir les pieds devant, bref, il était mort. Par quelle magie pouvait-il donc tenir ici debout ? La nécromancie ? Zero n’aimait pas vraiment l’idée de jouer avec la vie et la mort, il émettait donc beaucoup de réserves sur sa propre existence.

Le Shodaime Raikage venait donc de donner, intimer l’ordre d’aller trouver la plus puissante personne maîtrisant le Fuuinjutsu. Zero fit quelsues pas en arrière, alors que son partenaire, pas méfiant du tout partit directement en compagnie de l’un des clones d’Urio. Zero lui se tenait toujours face à lui et prit enfin la parole, afin d’annoncer son choix.

« Tu n’es pas censé être vivant. Désolé, mais je ne préfère pas me fier à un mort.. » Dit-il

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Les Shodaime
Informations
Grade : Shodaime Raïkage
Messages : 13
Rang : SSS

M. D'entre les morts Empty
Message(#) Sujet: Re: M. D'entre les morts M. D'entre les morts EmptyJeu 18 Fév 2016 - 23:13

Sur les quatre ninjas qui étaient aux portes, deux restaient perplexes. D’ailleurs, l’une n’avait même pas répondu. De leur vivant, chacun des Kages présents aurait sans doute sévèrement sanctionner ce manque de professionnalisme, mais la situation était tout de même bien différente aujourd’hui. Non seulement les quatre Kages étaient des cadavres réanimés, mais ils étaient face à une nouvelle génération de ninjas. Et parmi eux, il y avait des méfiants à convaincre.

Mais pas que. Oui, deux Sunajins avaient accepté sans broncher de se mettre à la tâche, aussi importante soit-elle. Et pour les accompagner, il fallait forcément deux des quatre Kages. Un homme et une femme se désignèrent aussitôt, comme pour imiter et rallier le sexe des Genins.

C’est ainsi que face à Ketsueki Kazushi, le Shodaime Mizukage approcha à pas de maître. Presque aussi jeune que lui, son visage restait important et forcément connu car présent dans les livres de toute grande nation comme celui du père fondateur de Kirigakure no Satô.
    « Je préfère assurer moi-même sa défense, Uriô. Sunajin, allons-y, je te suis. »
Hayashi Miyu l’imita, et sortit elle aussi de la pénombre. La première des dirigeantes de Konoha s’approcha de la jeune femme, Chikamatsu Ruri. Elle ne lui souriait pas, mais son regard bienveillant et sérieux pouvait témoigner de sa bonne foi.
    « Je vais faire de même avec cette kunoïchi. Kadoria, j’espère que tu tiendras parole, ou…
    Je sais. »
Le Shodaime Raïkage esquissait un sourire, tout en annulant finalement sa technique de clonage. Lorsque les Mizukage et Hokage partirent, il tenta de persuader les deux Genins restant de s’atteler à la tâche. Mais ça n’allait sans doute pas être simple.

Il resta immobile, mais son regard s’était fit plus sérieux.
    « J’ai été ramené à la vie par la technique interdite de l’Edo Tenseï. Tout comme ceux que vous avez vus. Si nous sommes ici, c’est pour apporter la cohésion qui vous fait défaut dans cette guerre. Amenez-nous vers les bonnes personnes, et nous saurons les convaincre de nous aider. Le sort du…
    … monde est entre vos putains de main, blablabla. Franchement, Raïkage, vous étiez bien plus éloquents de votre vivant. Laissez-moi faire. »
La voix féminine qui s’était fait entendre indiqua la direction par laquelle les trois ninjas regardèrent. D’une ruelle proche, la femme aux cheveux rouges s’était dévoilée. Et ce n’était pas réellement un Kage, comme les trois autres. Non, il s’agissait de…
    « Je suis Nishimura Kusanagi, fondatrice de Suna et membre du Premier Triumvirat de Suna. J’espère que mon visage vous revient, parce que sinon croyez-moi je serai pas tendre avec vous. »
Elle pointa du doigt le Raïkage qui la regarda visiblement surpris d’un tel comportement.
    « Cet homme est la seule personne étrangère à notre pays qui a permis d’y établir la paix et d’y construire Suna. Il a et sera toujours notre allié, et là, il se trouve qu’il vous demande une mission toute simple : nous amener chacun vers des zones stratégiques de combat pour y trouver des experts en Fûinjutsu. Vous chercherez, on protégera, c’est franchement pas compliqué. »
Elle ne put s’empêcher d’en rajouter une couche. Après tout, elle n’était plus celle qui dirigeait ici et il y avait de nombreuses choses qui l’énervaient au moins autant qu’elles l’inquiétaient.
    « Que vous nous aidiez ou pas, on ira quand même chercher, mais on pourrait manquer les meilleures personnes pour ce qu’on à faire. Et puis, on vous demande juste de faire votre devoir. Vous êtes des shinobis, ou des lâches ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Zero
Informations
Grade : Genin
Messages : 179
Rang : C

M. D'entre les morts Empty
Message(#) Sujet: Re: M. D'entre les morts M. D'entre les morts EmptySam 20 Fév 2016 - 14:14

La situation ne faisait que de devenir de plus en plus étrange. Faisons un petit flash-back histoire de vous raviver la mémoire. Alors qu’une guerre entre l’Ordre des villages shinobis et la Nation sous la tutelle du Kaiho-sa avait éclaté en plein milieu de l’examen pour élire les ninjas qui méritaient de devenir des moyennes classes –autant dire que la plupart de ses participants devaient déjà être mort à l’heure où vous lisez ces lignes-, Zero, le jeune Saibogu avait été sauvé par un ninjas de Suna. Avant que celui-ci ne meure, il avait donné une mission assez particulière. Il devait se rendre à la voie illusionnée pour récupérer de nouveaux ordres. Il avait visiblement donné la même mission à un autre Sunajin, un membre du clan Ketsueki, des manipulateurs de sang. Après avoir rejoint son équipier du jour, ils s’étaient tous les deux dirigés vers la voie illusionnée avant de tomber sur.. – roulement de tambours- le Shodaime Raikage en personne : Kadôria Urio, un mort.. vivant ? Cet homme était déjà censé être mort depuis des années, alors pourquoi était-il ici ?

Mais le plus étrange était que celui-ci donnait des ordres aux shinobis présents, sans même que ceux-ci ne se posent la moindre question sur la présence d’un mort vivant. Cependant, deux shinobis, dont Zero, émirent des réserves et refusèrent la mission. Cela était étrange et Zero ne voulait pas s’impliquer dans n’importe quoi, sous prétexte qu’un homme mort depuis longtemps, mais avec une réputation mondiale donnait des ordres. Le passé à prouvé que certains morts revenus à la vie pouvaient être contrôlés par d’autres vivants.. Des mauvais vivants.. Devant ce refus, une autre personne vint donner les mêmes ordres, mais avec plus de punch. Cette personne était une femme, disparue elle aussi depuis des lustres. Il s’agissaait de Nishimura Kusanagi, l’une des fondatrices de Suna et membre du premier tirumvirat de Suna. Assez impressionnant nous devions l’avouer, mais malheureusement, bien qu’elle essayait de mettre la pression, le problème était le même que pour le Shodaime Raikage.

« Votre titre ou origine ne pose pas de problèmes. J’ai du respect pour vos titres respectifs. Mais vous êtes tous les deux censés avoir disparut depuis des années. Vos réapparitions sont étranges, et c’est pour cette raison que je vais devoir refuser. J’espère que ceux déjà partit sauront résoudre vos problèmes. »

Une mauvaise impression ? Un pincement au cœur se faisait ressentir chez Zero. S’ils voulaient se débarrasser de lui, ils pourraient aisément le faire. Les yeux absolument partout, Zero était tout de même sur ses gardes, à bonne distance des revenus d’outre tombe, il se préparait à fuir si cela était nécessaire. Bien qu’ayant une fierté personnelle, il n’était pas fou, en affronter un serait du suicide, mais deux, le pire des cauchemars. Il n’avait clairement pas le niveau. Fuir restait sa seule option..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Les Shodaime
Informations
Grade : Shodaime Raïkage
Messages : 13
Rang : SSS

M. D'entre les morts Empty
Message(#) Sujet: Re: M. D'entre les morts M. D'entre les morts EmptyVen 4 Mar 2016 - 18:42

Personnages joués : Nishimura Kusanagi et Kadoria Uriô, fondateurs de Suna et de Kumo.
    « Même si tu fais une grave erreur, t’as l’air d’avoir réfléchi un minimum, mais toi… »
Elle s’était aussitôt tournée vers Ketsueki La. Comment une énergumène comme elle pouvait être membre d’un si beau et grand village que celui de Suna ? Celle qui était considérée comme la fondatrice de la cité de Sable n’en pouvait décidément plus de voir tant de catastrophes arriver dans ce monde. Et oui, voir que son village comptait des minables dans ses rangs était catastrophique. Ses poings se crispèrent à un poing qui força le Raïkage à se préparer au pire…
    « Tu vas voir ce qu’on réservait aux traîtres à mon époque ! »
Fermement décidée à lui coller une raclée dont elle garderait définitivement des traces, Nishimura Kusanagi fut néanmoins stoppée en sentant la main froide de son collègue. Kadoria Uriô voulait s’interposer, quoi de plus normal ? Mais aussitôt ramenée à la raison, le membre du Triumvirat remarqua chez le Raïkage quelque-chose d’étrange : il regardait l’horizon.

Et il fonça aussitôt vers l’extérieur du village, laissant ces quelques mots tout aussi singuliers.
    « Je te laisse guider les autres vers Irana, je vais m’occuper de… ça. »
Et par ça il parlait sans aucun doute de ce qui arrivait à deux kilomètres. Les ondulations du désert au loin étaient trop fortes pour n’être liées qu’aux mirages. Non, il y avait une véritable sphère de grande envergure venteuse qui arrivait à toute vitesse sur le village de Suna. Le Raïkage qui contrairement à la Sunajin n’avait pas été occupée à réprimander la Ketsueki avait vu la technique arriver et il était désormais à l’extérieur du village.

Lorsqu’il acheva sa série de signes incantatoires, l’énorme technique Fûton n’était plus qu’à cent mètres. Un énorme sceau de Fûinjutsu entoura le Kadoria et les écritures « Trou noir » s’installèrent sur le sable devant. Une technique de sceau très explicite : l’énorme boule de vent fut totalement attirée vers le sol… mais finit par outrepasser le trou noir du Shodaime.

Toute l’entrée du village fut balayée et les premiers quartiers du village furent bien endommagés. Si Nishimura Kusanagi retrouva l’ensemble de son corps en même pas une minute, le Raïkage avait totalement disparu. Même si c’était un Edo Tenseï, la violence du choc avec la sphère de vent avait dû être si fort que ses cellules mettraient un temps fou à se reformer.
    « Putain ! »
Une grossièreté de plus mais justifiée pour celle qui voyait autour d’elle des bâtiments endommagés et des corps inconscients. Fort heureusement, la technique avait été freinée et n’avait sans doute pas causé de morts…

Nishimura Kusanagi s’assura que le pouls était toujours bien présent pour les deux Sunajins qu’elle avait tenté de convaincre, puis s’en alla vers le centre du village. Il fallait retrouver Samui Mahan, Hayashi Miyu et les experts en Fûinjutsu qu’ils auraient trouvés. Ensuite, direction Irana. Si de son côté la Nécromancienne savait où leurs ennemis allaient trouver Obli, le tour serait joué.

Quels que soient les plans de l’ancien amant d’Irana, il fallait les déjouer !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

M. D'entre les morts Empty
Message(#) Sujet: Re: M. D'entre les morts M. D'entre les morts Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

M. D'entre les morts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Actes :: Acte #6 : Révolution :: Scission-