N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 I. Protéger l'hôpital

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyDim 10 Jan 2016 - 18:13

I. Protéger l'hôpital LQwsX3R

Contexte du groupe
Toshiro Ogami avait affronté et contribué à l’arrestation de Bakushô Yoh. Pourtant, jamais ses compagnons et lui n’avaient pu retrouver la seconde trace de chakra qui avait fait irruption dans le désert proche de Suna… jusqu’à maintenant. Face au Sunajin, une silhouette entourée d’un large habit spécifique au Kaihô-sha approchait pas à pas.

Rejoint par Samidare Lavi – connu à Suna sous l’identité de Renji Yosuke – et par deux Kumojins restés ensemble depuis le début de la bataille, à savoir Shirudo et Hachi, le Sunajin ignorait encore qu’il avait face à lui la réponse à la fameuse question « comment le Kaihô-sha s’était introduit à Suna » !

La silhouette n’appartenait pas à Bakushô Yoh, et ce dernier était de toute façon enfermé à l’Ergastule… Alors à qui diable cette silhouette appartenait-elle ? Sous sa large capuche, « IV » souriait, impatient de combattre.

Pour le quatuor de ninjas, le but était simple : protéger l’hôpital de cet énergumène.

Règles générales
    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide. N'hésitez pas à exporter le code de vos techniques via votre Fiche Technique dynamique.
    Ø Le premier tour est un tour d’introduction. L’utilisation de techniques n’est pas autorisée dès votre premier post.
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois un joker de 12h supplémentaires (le Staff ne passera pas poster). Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il poste dans le bureau de SNH (www).
    Ø N'hésitez pas à utiliser le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø En cas de soucis, vous pouvez faire une demande d’arbitrage.

Indications particulières
    Ø Les évènements se déroulent au lendemain du premier tour de la troisième épreuve de l'Examen Chûnin, alors que le premier combat du jour allait commencer, à 14h.
    Ø Vous combattez à cinquante mètres environ devant l'hôpital.
    Ø Ce groupe est lié au Groupe H.

Ordre des participants

« IV »
Toshiro Ogami
Samidare Lavi
Shirudo
Hachi


I. Protéger l'hôpital VLiyxHj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
« IV »
Informations
Grade : Membre du Kaihô-sha
Messages : 5
Rang : ???

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyLun 11 Jan 2016 - 19:40

Des membres du Kaihô-sha qui étaient venus à Suna, « IV » était probablement celui qui était le moins fier de sa mission. Forcément, s’attaquer à l’hôpital était un objectif louable stratégiquement parlant, et vu l’effet de surprise dont les hommes de la Nation bénéficiaient, cet établissement serait forcément déjà bondé. Et l’anéantir serait synonyme d’une victoire non pas forcément physique mais morale ainsi que psychologique. Si cette guerre semblait déjà un désastre pour l’Ordre, elle le serait d’autant plus si aucun de leurs blessés ne pouvaient être sauvés.

Mais malgré tout cela, l’homme en noir n’était pas satisfait. Il avait une sorte de morale un peu particulière qui n’allait pas avec l’idée d’attaquer des blessés. Franchement, rien que l’idée de savoir qu’une technique assez large pourrait emporter l’hôpital avait touché la motivation du shinobi, et pas dans le bon sens du terme. En plus d’être un coup bas, c’était une mission trop aisée, vraiment trop.

Pourtant, ce fut un sourire qui s’afficha finalement sous la capuche de Quatre. Et c’était justifié : en face de lui attendaient quatre ninjas, dont l’un qui lui était familier. En effet, il avait capté son chakra lorsque Bakushô Yoh l’avait combattu, lui comme trois autres ninjas. Ce quatuor de ninjas du Sable et de la Foudre avaient battu le compagnon d’armes de « IV », mais ce qu’ils ne savaient pas, c’est que la capture de Yoh faisait partie du plan.
    « Ah vous gardez l’hôpital, ça c’est une putain de bonne nouvelle ! »
Forcément, la guerre ayant été déclarée le jour même, Quatre savait que son secret n’avait pas été percé. Ah, ces pathétiques shinobis de l’Ordre, ils étaient tombés dans le piège… Enfin tant mieux, cela avait permis au Kaihô-sha et à d’autres ninjas de pénétrer ici.

Et maintenant que quatre shinobis de l’Ordre étaient devant lui, il pouvait enfin prendre du plaisir pour sa mission. Détruire l’hôpital ou pas dépendrait forcément du combat face à ce quatuor. La mission était tout de suite moins aisée… Mais Quatre n’imaginait même pas la défaite.
    « Quatre contre un, comme avec Yoh hein ? Allez, perdons pas de temps…
L’homme plaça sa main sur le col de son habit noir. Puis d’un large mouvement de bras, il retira ce dernier, dévoilant un contraste étonnant. En effet, l’homme avait le teint mat et portait une tenue blanche et des lunettes noires.

Mais la chose la plus singulière était bien sûr son bras gauche qui, en grande partie, était comme visqueux. Les veines de son épaule avaient une teinte bleue, comme si son sang était en réalité une substance étrange...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyLun 11 Jan 2016 - 22:36


Je marchais doucement dans la rue, je me dirigeais vers mon prochain poste ; Étant au Kakumeigun, j'avais une fonction de sécurité lors de l’événement international. Vêtu d'un Kimono noir, mon vêtement laissait apparaître une partie de mon torse. Par simple réflexe, j'observai de temps en temps celui-ci. J'avais été blessé au cours d'un combat et il n'y avait plus aucune trace, même pas un simple point d'impact. Si ça aurait pu rassurer quelqu'un, moi, ça ne me rassurait pas énormément. Si ma blessure s'était soignée si rapidement, c'était à cause de l'influence de mon Akuma. Je préférai encore être blessé qu'être sauvé par lui-.. Une fois j'étais parvenu à maîtriser sa puissance pour me soigner, c'était un cas d'urgence et depuis je n'avais voulu l'utiliser à nouveau pour me régénérer.

Je n'avais que très peu d'information sur les capacités du démon Chura, ma transformation ne me donnait pas tous les détails. J'avais seulement pu sentir une force physique décuplée et un aptitude à régénérer mon corps facilement. Cette immondicité pouvait peut-être m'être utile finalement, fallait-il encore que je parvienne à la maîtriser.

Mon Katana Azura était toujours à mes côtés, tandis que je me dirigeais aux alentours du complexe dédié à l'examen Chûnin. Peu à peu, je m'avançai vers lui quand j'entendis des bruits émanant du lieu. J'entendais surtout des cris, des voix stridentes féminines masquaient celles des hommes. J'écarquillai les yeux avant de sauter sur le premier toit venu. Alors que je tournai sur moi-même, en l'espace de quelques secondes je vis Suna se transformer. De la fumée était présente aux quatre coins de notre village. Je grimaçai de colère avant de penser à mes fonctions, à mes objectifs en tant que Shinobi.

Un partenaire du Kakumeigun se plaça à mes côtés, il revenait du complexe sportif et me transmettait la nouvelle. Une révolution disait-il ? Que pouvait signifier cette absurdité ? J'eus quelques détails par rapport au discours d'un des hommes intervenu avant le premier combat. Il était 14 heures, le soleil accablant nous faisait preuve de sa puissance. L'homme, tout aussi bête qui soit, nous faisait aussi preuve de sa puissance.

Je soupirai avant de quitter mon confrère, pour me diriger vers le point de conflit. Il y avait, en cas d'urgence des règles à appliquer et les civils devaient être évacués. C'était quelque chose qui avait été instauré sous le règne de la Godaime Kazekage, il n'y avait qu'une procédure à appliquer. Un tunnel avait été crée, il allait seulement l'utiliser à bon escient.

Je ne comptais pas me lancer aveuglement dans un combat non, je cherchais seulement à retrouver mes élèves. Ma formation était incomplète, je ne voulais pas qu'il leur arrive quelque chose, c'était impossible à concevoir. Le regard froid et le visage sérieux, je sautai de toit en toit à la recherche d'un indice pour retrouver mes élèves. Je vis tout à coup une chevelure écarlate, une mine joyeuse et soulagée apparut son mon visage. Seulement, elle était éloignée et se dirigeait à l'opposé de ma destination. C'était Asuka, une talentueuse Yamada et une hypothèse me vint, peut-être rejoignait-elle ses partenaires ? Je ne pouvais miser que sur ça, c'était la seule opportunité s'offrant à moi.

Je décidai de la suivre et après quelques minutes sans pouvoir la rattraper, je la vis s'arrêter à l'hôpital pour porter assistance à plusieurs personnes dont Myouga Nozomi, une membre de la délégation de Konoha. Je pouvais peut-être la laisser ici, elle ne craignait rien. C'était ce que je croyais avoir de voir du coin de l'oeil une silhouette inquiétante et différente des autres. Elle était calme, pas agitée, comme si tout était sous son contrôle. Mon instinct me disait de me placer face à lui, je fis un saut pour glisser quelques secondes et donc me positionner face à cet homme.

Je me tenais droit et je posai mon regard de glace sur cette homme en noir. Des personnes me rejoignirent, des personnes dont je connaissais l'identité et une partie de leurs capacités. C'était des informations classées confidentielles sur chacune d'elle, que Suna détenait. Après un bref regard à mes côtés, je ne perdis plus la personne non identifiée.
Notre interlocuteur évoqua Bakushô Yoh, j'esquissai un sourire en pensant à un stratagème. S'il l'évoquait, ce n'était pas pour rien et je me doutais qu'il soit le deuxième homme ayant échappé à nos détecteurs. Il ôta son vêtement pour laisser apparaître un bras anormal et des veines bleutés, qu'est-ce qu'il pouvait bien être ? Je malaxai mon chakra afin de le diffuser dans tout mon corps pour améliorer mes réflexes, diminuer mon temps de réaction.

«  C'est presque, mais presque étonnant que tu parles de cet homme, on lui a ôté un bras récemment. En plus de cela, pour obtenir des informations, je lui ai moi même retiré ses yeux. S'il gardait un sourire au commencement, il ne l'avait plus à la fin de l'interrogatoire. »

Je marquai une pause de quelques secondes tout en invoquant cinq clones à mes côtés.

«  Tu es loin d'être une surprise. »

De ces mots, j'invoquai moi même un Dragon Shôton qui se dressa à moitié courbé dans les airs avant de se diriger vers mon ennemi pour s'abattre violemment sur lui.

Tout n'était que mensonge mais je m'étais grandement amélioré de ce côté là. Si d'apparence, je jouais un personnage sûr de moi. Je comptais évidemment sur mes partenaires de ce jour, ils ne me connaissaient peut-être pas.. mais moi oui. L'un s'appelait Renji Yosuke, un Samidare, les deux derniers eux s'appelaient Hachi et Shirudo. Ils étaient tous les trois classés dans notre fichier. Une mission venait de m'être attribuée, protéger Suna de cet homme et mon élève qui se tenait derrière moi, dans l'établissement.

Résumé/Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Informations

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyMar 12 Jan 2016 - 21:53

Lavi avait eu bien du mal à accepter la conclusion de son examen chûnin. Battu à plate couture par un gamin encore plus jeune que lui, ses illusions n'avaient hélas pas pu faire grande chose face au Ninjutsu de ce shûkajin. Et si l'espion infiltré avait déjà encaissé des blessures non négligeables, le violent choc à la tête qu'il avait subi en heurtant la paroi de l'arène avait suffi pour le plonger dans l'inconscience durant quelques heures. Si bien que l'unité médicale l'avait transféré à l'hôpital de Suna afin qu'il y passe une période de convalescence.

Mais c'était sans compter sur les évènements qui secouèrent Suna au lendemain même de sa défaite. La tranquillité de sa chambre d'hôpital ayant d'abord été perturbé par des signes d'agitations relativement lointains, la cacophonie ne tarda pas à se généraliser à l'ensemble du village caché du Sable. Il put d'ailleurs bientôt observer depuis sa fenêtre bon nombre de combats isolés alors qu'un flot de blessés commençaient à affluer dans cet hôpital où médecins et infirmières se mêlaient à eux dans une grande agitation. Le jeune homme ne sachant absolument pas de quoi il en retournait, il ne put décemment pas ignorer un étrange homme ne noir qu'il voyait s'approcher tranquillement de l'hôpital.

Et le fait est qu'un shinobi du Sable vint à sa rencontre de telle sorte qu'il était alors impensable d'ignorer qu'il était non pas un allié mais bel et bien un adversaire venu semer le chaos en ces lieux. Mais même si le prétendu Renji Yosuke n'en avait en réalité pas grand chose à faire de tous ces individus et de ce village, il avait l'inquiétant pressentiment que si cet individu n'était pas arrêté, plus personne n'aurait l'occasion de se soucier à son propos. Se fut donc avec un certain empressement qu'il saisit sa sacoche ninja avant de sauter rejoindre le sunajin. Et ce toujours en tenue de malade, sans son bandana et surtout sans son cache.œil. Devenant ainsi la quatrième pièce d'un quatuor improvisé.

Il ne manqua pas de laisser pleinement à découvert sa pupille écarlate dont il se servirait bientôt pour tromper son ennemi avec ses tours de passe passe. Car en constatant que le sunajin était en train de composer des mudras pour vraisemblablement user de son Ninjutsu, il ne perdit pas un instant pour plonger leur adversaire dans une illusion lui faisant croire qu'il est victime de grosses bouffées de chaleurs, altérant ainsi ses capacités visuelles en décalant par la même occasion sa vision de la réalité de plusieurs secondes. De plus son Jigokugan n'allait pas uniquement lui servir à user du Genjutsu mais également à anticiper les actions adverses.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyMer 13 Jan 2016 - 10:51

En participant à cet examen, je n'aurais jamais pensé être mêlé à un conflit de cette ampleur. En effet, Suna a été la malheureuse victime d'une attaque de grande ampleur. Comme je le pensais, l'ouverture de Suna, en raison des examens Chuunin, les a rendus vulnérable. Attaquer et semer la discorde dans le village en cette période s'avérait être un acte intelligent, mais risqué puisque de nombreux Shinobi venus des quatre coins du continent s'empresseraient de défendre le village de Suna.

Qui plus est, les assaillants n'avaient pas choisi n'importe quel endroit puisque l'assaut démarra au sein même de l'arène où des milliers de personnes venus des quatre coins du continent étaient venus dans l'optique d'observer le spectacle proposé par les Genin, j'étais d'ailleurs l'un des acteurs et je leur offrais le spectacle qu'ils étaient venus chercher. Un nuage de fumée apparut au milieu de l'arène suivi d'un appel à la révolution. Qui pouvait être les commanditaires de ce complot ? Pour quelle raison ? Quelle révolution ?

J'étais complètement surpris par l'offensive qui était possible, mais inimaginable pour moi. Je savais qu'il s'agissait d'une attaque, mais de qui ? Du Shukai ? Il est vrai que mes connaissances du monde et des incidents géopolitique étaient faibles, donc je ne pouvais pour le moment rien supposer. Si ça se trouve, c'est ce pseudo Raikage qui a attaqué le village de Suna et je ne le savais même pas. Je me contentais donc d'agir selon ma bonne étoile. En ce jour, étant seul, je devais agir seul. J'étais libre de tout mouvement, je pouvais en profiter pour attaquer Suna comme l'aider et le soutenir de cette épreuve.

J'eus donc quitté l'arène pour me diriger aléatoirement. Sautant de toits à toits vers je ne sais où, je me déplaçais à vive allure au sein du village de Suna. Je vis alors l'ampleur de la catastrophe, des nuages de fumée, des Shinobi en alerte et des cris de panique. Pour la première fois de ma vie, je me trouvais au beau milieu sur le théâtre d'une catastrophe dont je ne mesurais pas encore totalement l'ampleur.

J'avais donc de nombreuses possibilités, je pouvais agir de différentes, faire ce que je veux, comme je le veux, mais en obéissant à une seule règle conduite : je devais honorer mon village. C'est alors que j'eus croisé Hachi que j'avais vu quelque temps plus tôt, je l'avais croisé en route et je lui ai d'ailleurs proposé d'agir à ses côtés. Nous arrivâmes très vite devant un hôpital, nous vîmes un homme au teint bronzé, vêtu d'une tenue blanche et de lunettes de soleil. Il possédait également un bras étrange, il était comme liquéfié.

Avait-il une affinité Suiton ? Etait-ce une technique ou un don lui permettant de liquéfier son corps ? Toujours est-il que les Shinobi sont nombreux et tous différents les uns des autres, l'origine de cette capacité m'était inconnue. Il souhaitait visiblement s'en prendre à l'hôpital. Nous fûmes très vite rejoints par deux autres Shinobi dont un Sunajin qui, selon ses dires, semblait avoir une grande place au sein du village.

Le type avait mentionné un certain Yoh qui n'était visiblement pas inconnu du Sunajin qui affirma lui avoir crevé les yeux et lui coupé un bras. Je ne comprenais donc pas ce qu'il s'est passé, j'étais complètement perdu. De quoi parlaient-ils ? Et surtout pourquoi le Sunajin avait fait preuve d'une telle cruauté ? De quel côté devais-je me ranger ? Qui était-ce ce fameux Yoh ?

    "Qu'est-ce qu'il se passe ici ?"


L'offensif ne tarda pas puisque le jeune homme créa un dragon de cristal suivi de cinq clones. Dégainant mes deux Shinken, je susurrais à mon confrère quelques mots.

    "Hachi qu'est-ce qu'on fait ? Tu sais ce qu'il se trame ici ?"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Romuru
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyMer 13 Jan 2016 - 17:15




Hachi qui avait tout suivi de la scène du haut des airs s’était rapproché de l’hôpital tout en aidant les civils à évacuer alors qu’il planait à toute vitesse sur l’une de ses créations d’argile. À cet instant, une petite pensée alla à son maitre, le Godaime Raikage qui lui avait inspiré cette technique qui aujourd’hui, aidait a sauver d’innombrable vie. Comme tout le monde, on lui avait transmit certaine directive à la vas-vite et comme le hasard faisait bien les choses, il était affecter à la protection de l’hôpital dans lequel beaucoup de ses nouveaux amis était hospitalisé. En bon Shinobi, il ne pouvait pas refuser une tâche si importante, il se devait même d’exceller dans la protection de ce lieu plus que stratégique remplie de renfort en voie de guérison. Il devait en compagnie des quelques autres personnes présentes, créées un rempart inébranlable entre cet ennemi encapé et l’hôpital, d’ailleurs c’est en chemin vers l’endroit qu’il tomba sur Shirudo, également Shinobi des nuages qu’il décida d’embarquer sur son oiseau blanc afin de mettre toutes les chances de son côté.

« Ah vous gardez l’hôpital, ça, c’est une putain de bonne nouvelle ! … quatre contre un, comme avec Yoh hein ? Allez, ne perdons pas de temps… »

Comme avec Yoh ? Ce nom sonna une cloche dans l’esprit du trentenaire. Il n’avait que très peu de souvenirs de sa vraie vie, mais s’il était certain d’une chose c’est de l’existence d’un frère, apparemment membre et ex-chef de clan des Bakushô, tout comme lui… Mais pourquoi maintenant ? Ca il n’en avait aucune idée. Secouant la tête, il tenta tant bien que mal de chasser cette idée de sa tête, c’était impossible, les hauts gradés du village lui avaient bien parlé de lui, mais il était mort non ?

Puis, un Sunajin également présent pour défendre les lieux prit la parole.

« C'est presque, mais presque étonnant que tu parles de cet homme, on lui a ôté un bras récemment. En plus de cela, pour obtenir des informations, je lui ai moi-même retiré ses yeux. S'il gardait un sourire au commencement, il ne l'avait plus à la fin de l'interrogatoire. »

S’était horrible, non pas le fait de torturer quelqu’un, oui c’était inhumain, mais également pratique courante dans le métier… Ce qui choquait le Kumojin c’était que cet homme dont il était question pouvait être une partie de son passé, il était peut-être la réponse à toutes ses questions…

Puis, sortant une fois de plus le maquillé de ses pensées, le Sunajin invoqua cinq répliques de lui même avant d’ajouter pour le bien de la foule.

« Tu es loin d'être une surprise. »

Et à ses mots, un énorme dragon de Crystal apparut avec l’intention de pourfendre cet ennemi, une technique magnifique semblable à celle d’Ema, son contact chez les gens du sable, décidément se pays avait plus d’un tour dans son sac. Quant à l’attaque… C’était légitime, ces gens attaquaient son village et il semblait être du genre à pouvoir en manger ce genre de technique pour le petit déjeuner. Et comme si se n’était pas tout, un autre homme, cette fois non pas vêtu comme un ninja, mais plutôt comme un patient de l’hôpital se joignit au groupe en utilisant un Genjutsu, Hachi le savait pour avoir regardé son combat dans l’arène, mais également pour avoir subi se genre d’attaque dans son passé de vagabond. Il s’avérait donc que leurs ennemis communs subissent l’attaque imminente d’un puisant combo, mais s’était se qu’il voulait non ?

"Qu'est-ce qu'il se passe ici ?"

C’était exclamé le jeune kumojin en sa compagnie en voyant l’attaque débuter. Dans tous les cas, il ne devait pas parler de l’attaque assez évidente des révolutionnaires, car le chasseur se rappelait avoir vu son compagnon d’arme entrée dans l’arène, il avait donc vu et entendu les mêmes déclarations que lui.

"Hachi qu'est-ce qu'on fait ? Tu sais ce qu'il se trame ici ?"

- Ouhouhou, reste sur tes gardes, j’ai bien l’impression que nous ne viendrons pas à bout de lui aussi facilement ! Quant aux questions, ouhouhou nous les poserons à cet individu une fois qu’il sera hors d’état de nuire !

Ce n’était pas le temps de poser des questions, par exemple sur ce fameux Yoh… Alors Hachi, toujours en compagnie de son invocation leva le bras tout en pointant ça cible et l’oiseau tout en déployant ses ailes se positionna devant le quatuor sans toute fois leur nuire, ainsi il créait une défense et une offensive puisqu’il régurgita un jet d’argile liquide sur l’ennemi.

De son côté, le maquillé avait déjà placé un projectile sur son arc et la corde était tendue, il attendait le moindre mouvement pour relâcher la pression. Cette flèche ne visait rien de moins que la cuisse de IV.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
« IV »
Informations
Grade : Membre du Kaihô-sha
Messages : 5
Rang : ???

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyVen 22 Jan 2016 - 19:53

Ils avaient ôté un bras à Yoh ? Donc cet enfoiré s’était vraiment fait rétamer ? Difficile d’imaginer ça… Car durant tout le temps où il avait combattu, Quatre avait pu ressentir le chakra et les techniques employées par le quatuor qui avait affronté l’ex-Kumojin. Un bras alors, et des yeux ? Non, ils n’avaient pas pu le torturer à ce point aussi vite ? C’était quand même Suna, un putain de village caché de tapettes ! Mais bon, dans tous les cas, Yoh était un dur à cuire…

Qu’il bluffe ou pas, ce petit avait un certain cran. Et ça ne pouvait que plaire à un membre de la Nation d’ores et déjà revigoré en volonté ! Il jubilait à l’idée de pouvoir enfin se battre. Ah cet hôpital, il allait être le théâtre d’un spectacle grandiose !

Et aussitôt, il plia ses genoux comme pour se préparer une impulsion. Mais trop tard, ses adversaires avaient déjà pris l’initiative. Tant mieux… Il composa des mudras – sentant par ailleurs que quelqu’un voulait l’emprisonner dans une illusion, sans que ça lui fasse le moindre effet au final – et cracha par les poumons une marée d’eau.
    « Suiton, Hogo uēbu (Vague Protectrice) ! »
Même si c’était une puissante et grande étendue d’eau qui faisait face aux quatre ninjas, elle n’eut pas de mal à engloutir la technique du Sunajin. Et en remontant ses mains, il sépara le reste de l’eau en petites bulles, dont l’opacité ne changeait pas malgré leur concentration.

Ses deux mains se superposèrent, toujours en hauteur. Les innombrables bulles s’étaient arrêtées de se déplacer. A présent à dix mètres environ au-dessus des quatre ninjas, Quatre afficha un sourire satisfait.
    « Suiton, Goou (Pluie Diluvienne) ! »
Ses poings se fermèrent. Et sous la raideur des muscles de ce dernier, les gouttes prirent beaucoup plus de densité… pour s’abattre sur chaque membre du quatuor de l’Ordre.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptySam 23 Jan 2016 - 23:39


Musique:
 

J'avais essayé de mentir à notre adversaire, c'était apparemment sans résultat, du moins il ne laissait rien paraître. Ce n'était pas une bonne chose pour nous s'il ne nous laissait pas lire à travers lui, ça faisait de lui un adversaire redoutable. Je m'étais amélioré à ce niveau-là, depuis quelques mois d'ailleurs. Un entraînement avec le dirigeant du village de Suna m'avait fait prendre conscience que l'observation pouvait être la clef d'un combat. Depuis, j'essayais d'en apprendre autant que possible sur l'ennemi, de façon à pouvoir le mettre à bas. J'avais élancé un Dragon Shôton, il était accompagné bien sûr, tout comme moi.

Je ressentais toujours autour de moi quelques présences, elles n'avaient pas fuit. Il n'y avait aucun Sunajin à mes côtés, ils n'allaient pas se battre pour leur village respectif. Pour quelle raison étaient-ils encore là dans ce cas ? Je me serai posé la question si la situation n'était pas aussi urgente. Je me fichais de leurs raisons, tant qu'ils pouvaient être utiles sur un champ de bataille. Les Shinobis étaient clairement visés et tout compte fait ce n'était pas mon combat mais : notre combat.

Comme dit, j'étais attentif au combat et je le vis très rapidement composer des mudras pour utiliser une protection de type Suiton. Je haussai un sourcil, ce Suiton qu'il venait d'utiliser était-il associé de prêt ou de loin à ce qui ressemblant à son bras ? Mon attaque avait été repoussée, très facilement d'ailleurs. Ce n'était pas que ça, il joignit ses mains pour faire grandir sa protection comme s'il comptait l'abattre sur nous. Je déplaçai légèrement mon pied gauche en arrière pour prendre mon appui pour faire comme notre ennemi de ce jour, joindre mes mains pour composer des mudras. Je devais faire rapidement, c'était une urgence. Au vu de la concentration de chakra, je n'avais pas envie d'être touché par cette offensive.

Dans cette même optique, je choisissais de créer une défense considérable pour protéger mes partenaires si tel était leur souhait. Après avoir composé les signes, je posai ma main droite au sol pour créer devant moi trois géants murs de Shôton. Plusieurs inscriptions étaient gravées sur ces protections, c'était en rapport avec les divinités que je vénérais et priais. Je sentis les chocs et la puissance de son attaque, mes premiers murs étaient percés et je me demandais même si son attaque pouvait aller plus loin.

Plusieurs secondes nous étaient offertes, il était maintenant temps de passer à l'action et ce, le plus vite possible. Je tournai légèrement ma tête vers les Shinobis m'accompagnant.

«  On se présentera un peu plus tard. Yosuke, je connais tes capacités d'analyse puisque j'étais ton examinateur. Veille à bien observer les mouvements de l'ennemi et repérer la moindre anomalie. Quant à vous deux, même si j'ai une petite idée de vos capacités, je n'en sais que trop peu mais je vais vous dire ce que je vais faire. »

Je malaxai du chakra en mon corps pour me préparer à l’assaut et en même temps, je continuais à converser.

«  Je vais m'élancer sur notre ennemi, si quelqu'un en est capable lui aussi, qu'il fasse de même. Yosuke, tu nous couvres et nous fais parvenir la moindre information. »

Il me manquait des informations, c'était en effet indéniable mais je ne pouvais pas faire autrement. Chaque seconde perdue était comme une ouverture pour notre ennemi. On allait devoir apprendre chacun sur les autres tout en combattant. La base était établie, j'allais combattre au corps à corps et Yosuke était en soutient. Un Kumojin s'était armé d'une arme à distance, l'autre me semblait plus tailler pour le corps à corps, l'équipe me semblait équilibrée.

Je fis un signe de la tête à l'assemblée avant de me retourner. Une fraction de seconde plus tard, je fis voler en poussière le reste de mes anciens murs pour créer comme un écran et donc me camoufler un tant soit peu.

Avant la fin de ma charge, je glissai ma main en mon dos pour récupérer quelques senbons. J'arrivai finalement à lui et je tentai de lui mettre un léger coup tout en envoyant les projectiles sur le complice de Yoh.

Seulement, tous étaient jetés en direction de son bras visqueux et un de ces senbons était électrifié. Si cette matière était conductrice, son corps allait subir la puissance de mon Raïton.

Résumé et Techniques:
 


Dernière édition par Toshiro Ogami le Mar 26 Jan 2016 - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Informations

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyLun 25 Jan 2016 - 23:07

Croyant tenir sous son emprise l'esprit de l'assaillant, la stupeur de Lavi fut totale dès lors qu'il prit pleinement conscience de la réalité. Le métis au bras inconsistant n'avait même pas été affecté par son illusion, une bien inquiétante nouvelle pour un shinobi dont la force se manifestait principalement au travers d'une pupille hypnotique. Mais étonnamment sa volonté d'en découdre n'avait pas été altérée. Sans doute grâce à la présence de trois coéquipiers sur lesquels il espérait pouvoir compter.

Et si l'élément que maîtriser leur adversaire l'avait récemment vaincu, son sens accrue de l'anticipation lui laissa le temps de s'abriter très rapidement derrière les murs cristallins fraichement érigés. Une excellente protection qu'il devait au manipulateur du Shoton qui lui avait servi d'examinateur au cours de l'Examen Chûnin. Un redoutable shinobi dont les actes et les techniques présentement employées en faisaient l'allié de circonstance le plus apprécié par le Samidare.

Ainsi lorsque la masse liquide s'abattait contre les parois et que ce dernier avait pris la parole, le possesseur du Jigokugan lui avait adressé un hochement de tête en signe d'approbation. Puis il s'était remis en garde pour observer le plus consciencieusement possible la scène qui s'offrait à lui. Évaluant les chances que son adversaire avait d'être réellement insensible au Genjutsu, il prit la décision d'être pour le moment spectateur. Son but étant alors d'analyser les capacités de l'adversaire à l'aide de sa pupille écarlate avant d'en faire mentalement une synthèse.

Après tout il avait s'être fait passé pour un shinobi du Pays de l'Eau, il n'en restait pas moins un informateur doublé d'un illusionniste sournois. En fin de compte sa place n'était pas à la lumière des champs de batailles mais bien dans les ombres. Manque de chance la mission qui lui avait été confiée par la Grande Grue au travers de ses associés n'avait cessé de mettre à l'épreuve ses capacités au combat. Transformant par la même occasion son aventure discrète en un véritable baptême du feu pour son premier véritable conflit armé.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyMar 26 Jan 2016 - 19:40

Mon frère Kumojin semblait déterminé à affronter cet homme. La raison m'en échappait puisque ce dernier n'avait manifesté aucune hostilité pour le village caché des nuages et ne semblait pas être une menace pour la sécurité de notre pays. Il avait simplement attaqué le village caché du sable, pour une raison qui m'en échappait. Le motif de cette attaque m'importait beaucoup puisque c'est en fonction de celui-ci que je saurais si je devais prendre parti à ce combat et dans quel camp. Pour l'heure, je devais suivre mon frère Kumojin et m'assurer qu'il s'en sorte indemne.

Il commença son offensive en déployant son oiseau entre nous et notre ennemi en s'en servant de bouclier. L'offensive de l'homme au teint foncé ne tarda pas puisque, se servant de sa technique Suiton qu'il avait utilisé pour se protéger du dragon de cristal, il utilisa les particules d'eau restantes pour créer une pluie de gouttes d'eau. Il m'était impossible de les éviter, car il s'agissait d'une technique de zone. Courir ne me permettrait donc pas de sortir du champ d'action de son Jutsu.

Les yeux rivés vers le ciel, dégainant mon bras droit, j'étais prêt à absorber son Jutsu quand soudain, je vis trois murs de cristal de très grande taille. Il avait conçu une sorte de triples remparts de cristal visiblement très solides, puisqu'il avait pu contenir la pluie. Le Sunajin avait pris les devants en nous protégeant de l'attaque adverse. Il nous protéga tous, y compris les deux Kumojin que nous étions et c'est ce qui m'a d'ailleurs très surpris. Le métis avait attenté de nous attaquer sans effectuer une quelconque distinction entre Kumojin et Sunajin et c'est un natif du désert qui nous a protégés sans la moindre hésitation. Mon choix était donc évident, j'eus pris parti du côté du Sunajin.

Tel un chef d'équipe, il s'était positionné en première ligne comme s'il souhaitait nous protéger et nous fit part de ses intentions. Il agissait en solitaire comme s'il voulait en faire une affaire personnelle, je pouvais très bien rester assis à le regarder batailler, il assurerait tout de même notre protection tout en se protégeant. Décidément... il y a des hommes véritablement bons dans ce monde et cela me donnait envie de protéger son village comme si c'était le mien. Je pus voir à ses actes et à ses paroles qu'il était fermement décidé à se battre, seul, si jamais nous refusions de l'aider, mais il comptait tout de même sur notre aide.

Nous étions quatre, il y avait un seul expert en Taijutsu et deux en Ninjutsu. De plus, le Sunajin semblait avoir un certain niveau au corps-à-corps sans pour autant exceller dans ce domaine. Le quatrième Shinobi... je ne savais absolument rien de lui, mais il semblait avoir des bonnes capacités d'analyse et était pourvu d'une grande intelligence comme en témoignent les paroles du Sunajin qui s'élança, d'ailleurs, à une vitesse raisonnable. Il entama l'offensive de façon frontale en chargeant notre adversaire à faible allure. Je ne savais pas comment notre adversaire allait réagir face à des attaques au corps-à-corps.

C'était donc risqué, mais il devait sûrement s'agir d'un clone après tout, il avait utilisé une technique de clonage. De plus, sa vitesse n'était pas très élevée si le métis était pourvu d'un niveau minimum au corps-à-corps, son assaut pourrait facilement être déjoué. Le mur de cristal fut dissous créant ainsi un nuage de poussière qui nous recouvrait, ce qui nous permit de rester hors de la vue de notre adversaire. Senbon à la main, le manieur du Shoton chargea notre adversaire avant de lancer ses senbons. Il souhaitait donc faire une attaque en deux temps et de faible envergure ; sûrement pour tester quelque chose.

Ni une ni deux, profitant du nuage de poussière, j'eus saisi mon Katana puis charger mon adversaire à une vitesse telle que je me retrouvais dans son dos en très peu de temps pour l'empaler par-derrière et par surpris. Je savais que je porterais le véritable coup de cet assaut, le Sunajin semblait faire diversion ou plutôt testé quelque chose. J'eus profité de l'effet de surprise, du fait que je ne m'étais pas mêlé au conflit jusque-là pour m'attaquer à lui sans qu'il ne puisse le voir venir.

J'eus assigné mon coup au niveau de ses abdominaux à cheval sur le pectoral droit en prenant soin d'éviter ses points vitaux et en veillant à lui causer les dégâts les plus faibles possibles. J'avais également fait parcourir un flux de chakra Raiton le long de la lame pour en augmenter l'efficacité. Il était peut-être capable de liquéfier tout son corps et pas seulement son bras droit, cette attaque allait donc lui faire mal.

Je pris également soin de poser la paume de ma main gauche sur son épaule gauche pour l'empêcher de se déplacer de sorte à ce qu'il subisse l'assaut du Sunajin qui ne tarda pas. J'avais hâte de voir sa réaction face à cette attaque surprise. Je fis néanmoins très attention, car je pensais qu'il pouvait éventuellement liquéfier son corps ou le dématérialiser comme il le fait avec son bras droit. Si tel était le cas, je me prendrais l'attaque du Sunajin de plein fouet. Je le savais pertinemment et je m'étais préparé à cette éventualité, j'avais donc déjà imaginé une parade à ce cas de figure.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Romuru
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyMer 27 Jan 2016 - 16:49




Quelque chose clochait avec ce monstre humanoïde au bras d’eau. Déjà, il s’avançait contre eux certain de pouvoir les affronter, se qui démontrait une force aussi puissance physiquement que mentalement et s’était se qui déplaisait au trentenaire, cet homme était trop sur de lui. Se coup ne pouvait être due au hasard, s’était prémédité et il devait agir au plus vite pour mettre cette personne hors d’état de nuire, voilà une contrainte qui avait poussé le quatuor à foncer tête baisser dans se qui pourrait très bien être un piège.

Heureusement pour lui, le Sunajin s’était encore une fois mis au centre de la scène avec ses murs protecteur et c’était de justesse si on comparait le tout à leur ennemi qui avait su riposter avec rapidité et grâce. Au moins, le mur d’Ogami les protégeait tous et c’était ce qui laissait le champ libre aux autres membres de cette petite équipe improvisé pour porter le plus de dommage possible à leur cible. Sauf qu’Hachi ne comptait pas en faire bien plus que prévu, toujours armée de son arc, il se voyait mal lancer une explosion qui risquerait de toucher ses coéquipiers.

Comme au dernier tour, il s’était promis de décocher, s’était se qu’il avait fait et sa flèche s’était propulsé jusqu’à la jambe de cet individu, le touchant ? C’était ce qu’il allait savoir d’une seconde à l’autre. C’est à cet instant qu’il eut une idée des plus étranges, puisque son ennemi ne semblait pas s’être défait de sa technique d’immobilisation… C’était volontaire ! Assurément, puisqu’un ninja si bien préparer n’aurait jamais laissé ses jambes immobilisées dans une situation pareil… De plus, comme le rouquin à ses côtés semblait avoir essayé de lancer un Genjutsu, Hachi s’essaya sur sa théorie qui n’envisageait rien de bon.

- Ouhouhou, s’il n’a pas été pris dans ton Genjutsu, c’est peut-être qu’il n’est pas réel. Ne gaspillons pas nos attaques sur celui-là et prévoyons le pire, restons sur nos gardes !

Comme son oiseau avait également été protégé par Ogami, Hachi se permit de remonter sur celui-ci en prenant l’utilisateur de Genjutsu s’il le voulait bien, histoire de se donner un peu de distance puisque les deux autres allaient tenter de porter un coup magistral au corps à corps.

Du haut des airs, Hachi tendit les mains et laissa s’échapper une dizaine de phasmes qu’il laissa mollement tomber un peu partout sur le champ de bataille improvisé, ceux si attendraient simplement ses ordres, en tant que précaution.

- Ouhouhou, quelque chose cloche les gars !

Cria le maquillé a l’intention de ses compagnons qui s’était peut-être jeté impunément dans la gueule du loup. Franchement, oui une double attaque s’était bien, mais il ne savait absolument rien de cet homme, il aurait aussi bien pu se liquéfier et laisser les deux hommes s’entrechoquer dans leurs attaques respectives, franchement le tout n’augurait rien de bon. Tout en se massant la nuque, Hachi reprit son arc et installa un nouveau projectile sur celui-ci afin de rester prêt.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
« IV »
Informations
Grade : Membre du Kaihô-sha
Messages : 5
Rang : ???

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyJeu 18 Fév 2016 - 20:54

Le Sunajin avait plus d’un tour dans son sac apparemment. Ces trois murs de diamant ou toute autre pierre précieuse étaient impressionnants. Inutile d’attaquer directement l’hôpital pour l’instant, du coup, pensa aussitôt le membre du Kaihô-sha. Si les ninjas qu’il affrontait étaient capables de réaliser de telles défenses, Quatre perdrait à coup sûr du chakra. En tout cas, il n’excluait pas la possibilité de s’en prendre au bâtiment pour faire diversion ou pour faire paniquer ses adversaires.

Le combat s’était vu offrir une pause, que le ninja de la Nation ne manqua pas d’exploiter… pour s’étirer. A croire qu’il sous-estimait l’importance du temps qui lui était imparti pour se battre, il s’était contenté de se relaxer et même de susurrer quelques mots à lui-même, à moins qu’il ne parte à quelqu’un d’autre ?
    « J’imagine qu’on va devoir passer à la vitesse supérieure… »
Et c’était peu dire, car dès que la fumée provoquée par l’éboulement des murs perdit en opacité, deux des quatre ninjas étaient déjà passés à l’attaque. Le Sunajin était sans doute le plus inquiétant, mais le Kumojin semblait arriver plus vite tandis que le premier balançait des projectiles pendant qu’il courait.

Il fit aussitôt un bond sur le côté, et esquiva la majorité des projectiles, tandis que le plus puissant lui transperça l’épaule droite. Un énorme trou s’était installé dans cette dernière, mais alors qu’il se relevait, le trou se remplissait d’eau à vue d’œil. Et alors que sa blessure guérissait à vue d’œil de façon « aqueuse », il vit le Kumojin arriver, lame dégainée.

Et il ne put l’esquiver, la lame du ninja des Nuages se logea en plein dans son abdomen. Si sa plaie se liquéfia au lieu de saigner, l’électricité qui parcourait l’arme de Shirudo avait gagné l’ensemble du corps de Quatre, qui grimaça.
    « Le Raïton, hein ? Comme ça je suis paralysé, c’est bien pensé. Faut croire que vous avez percé à jour mon pouvoir… »
Sa grimace se mua peu à peu en un large sourire.
    « … mais il vous manque une partie ! »
Son bras gauche avait déjà frappé le visage du Kumojin, qui fut propulsé à plusieurs mètres, la lame avec. Comment avait-il pu frapper sachant que son corps aqueux était censé être paralysé par le Raïton ? Les ninjas n’allaient sans doute pas avoir le temps d’y réfléchir…
    « Suiton, Shio (La marée) ! »
Ses jambes s’écrasèrent pour se transformer en des vagues puissantes et rapides qui foncèrent tout autour de lui… avant de revenir vers lui pour reprendre leur forme d’origine.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyDim 21 Fév 2016 - 15:29

Ses capacités étaient impressionnantes, je ne m'attendais pas à cela de sa part. J'eus pensé qu'il allait se liquéfier pour éviter notre attaque combinée de sorte à ce qu'Ogami et moi-même, nous nous heurtons mutuellement. Auquel cas, j'y ai préalablement imaginé une parade qui allait me permettre de parer à cette éventualité. Mais je ne m'attendais pas à cela ; il réussit tout de même à m'assigner un violent coup à l'aide de son bras liquéfié qui me projeta à quelques mètres derrière. Comment pouvait-il bouger si aisément après avoir subi mon attaque Raiton dont les dommages étaient augmentés par le fait qu'il était constitué d'eau.

Ses blessures furent guéries très rapidement. Comme le disait Hachi, il n'existait peut-être pas réellement, il était inconsistant, car entièrement fait d'eau. Je fus légèrement sonné par son coup relativement puissant, mes cheveux noirs poussiéreux étaient complètement ébouriffés, mon oeil gauche était fermé, l'oeil droit peinait à rester ouvert, mon visage était tuméfié : son coup-de-poing avait fait des ravages. Mon corps était poussiéreux puisque je m'étais écrasé quelques mètres plus loin dans le sable. J'étais donc au sol regardant mon adversaire avec le seul oeil encore ouvert, attendant de me remettre des dommages qu'il m'avait occasionné. En effet, sous le choc, j'étais sonné de façon passagère, mais cela n'allait durer que quelques secondes tout au plus, le temps de me remettre du choc.

Cette attaque avait du bon, non seulement, j'avais réussi à l'atteindre, mais aussi, j'ai pu valider quelques hypothèses. Je me mis donc à sourire malgré l'état dans lequel je me trouvais. Mes cheveux descendaient le long de mon visage et étaient remplis de poussières et de sables. Genoux au sol, je poussais sur mes bras comme si j'effectuais des pompes sur mes genoux afin de me redresser. La prochaine attaque arrivait et j'étais le seul à pouvoir nous en protéger. J'eus tendu mon bras gauche en direction de son attaque pour activer le sceau qui se trouvait sur la paume de ma main gauche.

Je pus donc absorber l'intégralité de sa technique. Nous étions donc débarrassés de son raz-de-marée et j'avais protégé tout le monde. Il avait transformé ses jambes en eau pour concevoir un véritable raz-de-marée. Avec cette manœuvre, vais-je réussir à absorber ses jambes ? Etant donné que j'avais absorbé le raz-de-marée, il se pourrait que j'eusse réussi à absorber ses jambes. Si tel était le cas, ses jambes allaient-elles se régénérer ? Ainsi, je pouvais analyser le fonctionnement de son pouvoir.

    *Le Genjutsu est inefficace contre lui, il résiste au Taijutsu et comme il l'a dit, il est vulnérable au Raiton, mais quand est-il du Fuinjutsu et du Ninjutsu ? Le Fuinjutsu, c'est de mon ressort et le Ninjutsu, c'est celui du Sunajin...* - Concluais-je en regardant le Sunajin.

    *Ogami... Il possède lui aussi l'affinité Raiton, espérons qu'il soit doté de Ninjutsu Raiton de haut niveau.*


Très rapidement, je me redressai, joignant mes mains pour effectuer le signe du bélier, je fis un bond rapide pour arriver à la hauteur d'Ogami, tout en fixant notre adversaire qui ne semblait se douter de rien.

    "Je lui ai posé le sceau lors de mon précédent contact. Maintenant, il est, normalement, complètement immobilisé. Il nous faut lui occasionner de puissants dommages Raiton qui touche tout son corps tout en restant à une certaine distance de lui et ça, c'est du Ninjutsu. Utilise le Ninjutsu Raiton le plus puissant que tu as. Il ne craint pas les coups directs au corps-à-corps, ni les illusions."


En effet, je lui avais apposé un sceau lors de notre précédent contact. A cause de ce sceau que je venais d'activer grâce au mudras du bélier, il ne pouvait plus bouger. Ce sceau, je lui ai apposé lorsque je l'avais empalé. En effet, tenant mon katana à l'aide de ma main droite, j'en avais profité pour le toucher à l'aide de ma main gauche et c'est lors de ce contact avec ma main gauche qu'il fut marqué par mon sceau d'entrave. L'homme au teint bronzé fut donc entièrement paralysé, sauf s'il était invulnérable au Fuinjutsu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Chikamatsu Ruri
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 343
Rang : A

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyDim 21 Fév 2016 - 18:15

Une femme s'était proposée pour m'accompagner, et par n'importe qui... Hayashi Miyu, la première Hokage. L'homme qui accompagnait Kazushi était lui aussi un ancien Kage. Mais que signifiait la présence de toutes ces personnes importantes ? Surtout que certaines d'entre elles étaient censées être décédées. Et pourquoi nous avoir choisis nous, de simple Genin ? J'étais de moins en moins rassurée face à cette nouvelle mission, mais si ces Kage avaient confiance en nous, il fallait avoir confiance en nous-mêmes.

Je fis un petit signe de tête à Kazushi avant qu'il ne disparaisse avec le Shodaime Mizukage. Un signe qui voulait dire : "On se reverra, et en vie." Puis je pris la direction opposée avec la Shodaime Hokage, qui s'était elle-même désignée pour me protéger. Je n'avais pas à avoir peur avec quelqu'un comme ça à mes côtés.

Nous marchions d'un pas rapide dans les rues de Suna, à la recherche de quelqu'un qui serait doué en Fuinjutsu. Je pratiquais moi aussi cet art, mais bien entendu à un niveau bien trop bas pour l'importance de la mission. Malgré la cadence rapide, j'essayais d'écrire un mot pour la femme qui m'accompagnait. Cela aurait été impossible sur papier, alors je tapais sur mon téléphone portable. C'était pratique, car je pouvais taper sans regarder les touches et ainsi surveiller les environs.

« Merci de m'accompagner, Shodaime Hokage. Veuillez m'excuser de ne pas pouvoir vous parler de vive voix. Il se prépare quelque chose de très grave, n'est-ce pas ? »

Je ne savais pas si j'avais le droit d'exiger des explications. Elle n'était plus la Kage actuelle de Konoha, mais je lui devais quand même le respect. Et je m'étais interdit de lui poser la question qui occupait mon esprit : le Shodaime Raïkage avait-il eu recours à une technique interdite ?

Nous avions pris une direction bien spécifique, car nous pouvions entendre des bruits de combat. Cela nous mena devant l'hôpital, où effectivement un combat faisait rage. Quelle ne fut pas ma surprise de voir mon sensei, entouré de trois autres Shinobis, et une autre personne qui leur faisait face. Je voyais enfin l'un des monstres de la Nation.
Je profitais du fait que l'ennemi soit occupé avec un Kumojin pour me diriger naturellement vers Toshiro Ogami, et lui faire part de ma mission.

« J'ai une mission très importante, je dois trouver quelqu'un qui maîtrise le Fuinjutsu. Je suis accompagnée de la Shodaime Hokage. Quelqu'un ici a du talent en Fuinjutsu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Romuru
Informations
Grade : Genin
Messages : 374
Rang : C

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyDim 21 Fév 2016 - 18:50


Mais que se passait-il ? D’abord cet homme, puis une jeune fille qui arrivait et sans avoir conscience du danger, fonçais tête baisser vers le champ de bataille comme si elle ne risquait pas d’y laisser sa peau. Elle n’avait donc pas vue le raz de marée qui venait d’être aspirer par l’autre Kumojin ? S’était de la folie et bien trop de gens s’immisçait dans le conflit pour qu’il n’y ait pas de perte humaine.

Sans plus tarder, Hachi toujours sur son oiseau fit exploser ses phasmes qui s’étaient rependu un peu partout sur le champ de bataille, prévenant ainsi la jeune fille du danger qui la guettait en créant une diversion des plus explosives qu’elle ne pourrait pas manquer. Par la suite, profitant de la petite diversion, le maquillé se propulsa toujours sur son volatile d’argile jusqu’à atterrir non loin de quatre. Le Monjara lui avait confié une mission un peu plus tôt, il était maintenant temps de saisir l’opportunité et de foncer dans la direction qui lui permettrait d’en apprendre le plus. Il tendit donc ses mains en l’air, avec l’intention d’attirer tout l’attention sur lui.

- STOP !

S’était-il écrier, sans son Ouhouhou habituel, signe qu’il était beaucoup plus sérieux qu’a l’habitude, s’était presque inquiétant. Puis, d’une main, il créa une petite figurine d’argile qu’il montra à l’ennemi en espérant s’en faire un ami alors que son autre main créaient un autre oiseau identique au premier, fournissant ainsi une monture a cet homme aqueux.

- Ouhouhou, je suis le frère de Bakushô Yoh, tu es son camarade non ? Vient avec moi, nous pouvons le libérer si nous joignons nos forces !

Pour l’instant, seul le destin lui dirait comment le tout prendrait forme, mais il risquait gros en essayant d’incorporer sa personne au sein de la cellule terroriste qui avait attaqué Suna, peut-être que cet homme d’eau voudrait bien s’allier avec lui, libérer son frère et ainsi lui permettre d’obtenir ce qu’il voulait le plus. Par contre, il passerait pour un traitre l’espace d’un instant, il ne pouvait plus que remettre son destin entre les mains des autres shinobi présent, espérant qu’il ne l’attaque pas.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyLun 22 Fév 2016 - 20:00



Musique:
 

Les dés étaient jetés avec un confrère Shinobi nous nous étions essayés à utiliser notre affinité Raïton afin de mettre à bas notre ennemi. Un de mes projectiles était plus puissant que les autres et il s'était logé au niveau de son épaule. J'esquissai un sourire de soulagement avant de voir avec stupéfaction que mon attaque n'avait que très peu fait. Son corps s'était soigné de lui-même, le projectile avait été expulsé comme si tout son être savait que c'était un corps étranger. Un organisme équilibré peut en effet le faire mais avec cette rapidité-.. C'était tout de même impressionnant. La lame électrifiée de mon partenaire de front toucha sa cible. Je voulus enchaîner et m'accorder à sa dernière attaque mais je n'eus pas le temps que le Kumojin se fit expulser. Sans plus attendre notre adversaire utilisa sa spécialité Suiton pour nous envoyer de puissantes vagues. Je fis un bond en arrière pour reculer avant de me créer une deuxième peau Shôton pour parer à l’allé et au retour de son attaque.

Je me tenais fermement au sol à l'aide de ma main droite à cause de la puissance de son attaque. J'étais protégé par mon Shôton mais cela ne voulait pas dire que je ne pouvais pas être expulsé à plusieurs mètres. Chose qui laisserait une ouverture supplémentaire à notre ennemi, nous avions tant de lacunes à combler. Moi y comprit, nous avions tous fait des erreurs pendant ce combat à cause de notre manque d'informations. Approximativement, nous connaissions d'où venait l'homme et qui de plus est, était un partenaire de Bakushô Yoh. Les dieux avaient fait en sorte que je combatte chacun d'eux, je ne comptais pas mourir ici mais je ne savais pas ce qu'il pouvait advenir de moi. Je priais pour que mes ancêtres veillent sur moi à ce moment.

On avait beau manquer d'informations, nous avions tout de même découvert que le Raïton était en effet une de ses faiblesses. Ne connaissant pas l'autre, la seule possibilité était de continuer le combat et pousser notre adversaire jusqu'à ses retranchements. Je sentis une aura familière autour de moi, d'un seul regard je pus voir au fond mon élève qui se rapprochait à toute vitesse de moi. Je soupirai de soulagement à la vue de celle-ci, c'était Ruri, une élève très prometteuse. J'avais pu voir Asuka en sécurité, il ne manquait plus qu'une personne. La voir fut comme un regain d’énergie, ça m'avait donné une raison supplémentaire de me battre. Non pas que j'y mêlais les sentiments, mais je souhaitais le meilleur avenir pour mon équipe et ce n'était pas possible avec un Suna détruit. Une personne l'accompagnait, je l'observai de haut en bas avant de détourner mon regard sur Ruri qui était maintenant à ma hauteur.

« Ruri, tu dois vite-.. »

Mes paroles furent coupées par ses actions, elle me présenta une technologie Saibogu. Dessus, je pus lire quelques phrases, elle avait besoin d'un expert en Fuînjutsu et me disait être accompagnée de la Shodaime Hokage ? J'écarquillai les yeux, était-ce vrai ? Je ne pouvais en douter de la part de mon élève. Je devais seulement lui faire confiance. Le combat continuait et Shirudo fit un saut en notre direction avant de s'exprimer. Notre ennemi était immobilisé et je devais vite l'attaquer avec la seule chose qui fonctionnait pour le moment, le Raïton.

« Bien, Ruri tu as entendu, l'homme à ma gauche est un utilisateur de Fuînjutsu. Cela dit j'en ai besoin ici et nous devons protéger l'hôpital, il ne bougera pas tant que notre ennemi ne sera pas à terre. Shodaime Hokage, je ne sais pas ce que vous faites ici mais aidez-nous et nous pourrons sûrement accéder à cette requête. Coordonnez-vous à moi. Ruri, tu attends mon ordre. »

Je fis un signe de la tête à Shirudo pour lui indiquer mon départ et en même temps, j’espérais qu'il puisse protéger mon élève. Je fléchis légèrement mes jambes avant de m'élancer à toute vitesse sur l'ennemi. J'utilisai une charge de chakra consommant une certaine dose d'énergie mais je ne pouvais faire autrement. Mon Katana était légèrement en arrière et je le plaçai sur les côtés avec mes deux mains à quelques mètres de la cible. Une fois fait, j’insufflai du Raïton dans celui-ci pour doubler sa puissance. Je visai l'abdomen dans un premier temps et une fois l'attaque réussie, je lâchai délibérément mon arme pour sauter au-dessus de notre manipulateur de Suiton. Tout en étant en l'air et la tête en bas, je serrai mon avant-bras droit avec ma main gauche et très rapidement de l'énergie Raïton se créa dans la paume de ma main.

En quelques secondes un son strident émanait de ma main et des éclairs jaillissaient. J'entendis alors l'autre Kumojin dénommé Hachi prendre la parole, était-ce une diversion ou de vraies paroles ? Peu importe, il m'avait offert une ouverture. Aussitôt je dirigeai mon attaque Raïton dans la tête de l'ennemi pour l'anéantir, je ne comptais plus l'interroger mais seulement le désintégrer.

Nos attaques combinées pouvaient fonctionner, j'en étais certain. Il ne restait plus qu'à déterminer comment; Je pensais aussi à Hachi qui maîtrisait l'art des explosions et je ne croyais pas aux coïncidences, toute fois il ne me semblait voir qu'une diversion. Dans le cas contraire avec le peu de force me restant je lui ôterai des membres comme à l'autre Bakushô de son clan. Et puis je pouvais compter sur les talents de Yosuke et de Ruri, ces deux là maîtrisaient de bonnes capacités.

Résumé/Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Informations

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyJeu 25 Fév 2016 - 1:58

Le combat faisait rage et l'espoir d'une victoire rapide s'était rapidement volatilisé. En effet Lavi s'était rapidement rendu compte que ses illusions n'avaient strictement aucun effet sur leur adversaire, tout comme la plupart des attaques physiques, et plus étonnant encore les techniques Raiton de niveau moyen. A l'inverse cet être qui s'apparentait à un Gogyou de type eau semblait parfaitement capable de leur infliger de lourdes blessures. Au Samidare plus que les autres étant donné son cruel manque de technique défensive.

Lui qui s'était fait mettre chaos par un gamin avec une technique suiton de grande envergure, il ne se sentait pas si confiant que cela à l'idée de rester dans les parages, qu'il soit entouré de nombreux alliés ou non. On pouvait même dire qu'il craignait clairement pour sa vie là où les clauses de son contrat avec la Grande Grue étaient clairement dépassées depuis un petit moment déjà. Ainsi il n'y avait plus que deux solutions qui s'offraient lui: rester en mettant en jeu sa vie pour simplement protéger des individus avec lesquelles il n'avait aucune véritable affinité ou alors prendre la poudre d'escampette.

Et naturellement il ne mit pas longtemps avant de comprendre que la deuxième solution était la plus judicieuse. Après tout il n'avait rien d'un combattant de haut niveau, sa place était dans l'ombre et pas sur un champ de bataille à affronter une monstruosité de la nature. En effet étant d'ores et déjà en retrait par rapport au reste de son groupe de circonstance, il profita simplement du fait que chaque individu ici-présent avait focalisé son attention sur quelque chose ne particulier pour s'éloigner le plus rapidement possible de la zone. Aujourd'hui il n'y aurait aucun héros parmi les usurpateurs et Lavi comptait bien éviter de troquer une situation conflictuelle pour une autre.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
« IV »
Informations
Grade : Membre du Kaihô-sha
Messages : 5
Rang : ???

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyVen 4 Mar 2016 - 19:31

Un sceau ? Sous ses lunettes, les pupilles de Quatre ne cachaient pas sa surprise. Le petit enfoiré de Kumojin, il avait bien réussi son coup. Et maintenant qu’il était immobilisé, réutiliser un Raïton était bien judicieux. Le Sunajin fonça, tandis qu’il semblait compter sur le soutien d’une femme qui s’était présentée comme… le Shodaime Hokage ?! Comment était-ce possible ? C’était de ce genre de surprises contre lesquelles Jiseyama avait prévenu de se préparer ? Putain de bordel, pensa l’homme à la peau mate.

Mais qu’importe, il ne pouvait bouger. Il se prit la lame dans l’abdomen, mais l’eau qui remplaça son corps lui permit de lui épargner les dégâts. Pourtant, l’électricité gagna à nouveau tout son corps. Et lorsqu’il vit son adversaire prendre de la distance pour lui envoyer une nouvelle technique Raïton, il se douta que cela allait être décisif. L’électricité déjà présente dans son organisme lui empêcherait de parer les dégâts à venir…

L’attaque de foudre s’abattit sur « IV ».

Mais aussi improbable que ça puisse paraître, il sortit du nuage de fumée aussitôt créé pour foncer sur le Sunajin se préparant alors à le frapper d’un coup de poing aqueux puissant. Comment avait-il fait ? Si le Sunajin ne pouvait pas réagir, Hayashi Miyu avait vu l’adversaire arriver et interposa une plaque de bois qui servit de défense momentanée à Toshiro Ogami.
    « C’était bien joué, enflures. Mais vous n’y arriverez jamais comme ça… »
Il composa aussitôt une série de mudras.
    « … quoi ?! Nan c’est pas vrai ! J’allais leur sortir le grand jeu là !! »
Visiblement interpellé par quelque-chose, le ninja du Kaihô-sha n’avait finalement lancé aucune technique. Etait-ce possible qu’il veuille se retirer alors qu’il semblait véritablement avoir le dessus sur ses adversaires ? Il les pointa du doigt.
    « Vous avez de la chance, on bat en retraite ! Mais avant ça, laissez-moi vous foutre encore plus les boules : pendant que vous combattiez Bakushô Yoh aux frontières de Suna, moi je me cachais… »
Il esquissa un large sourire moqueur.
    « … dans sa gourde ! »
Et sur un doigt d’honneur, il disparut en prenant la forme d’une flaque d’eau qui se dessécha rapidement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Les Shodaime
Informations
Grade : Shodaime Raïkage
Messages : 13
Rang : SSS

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptyVen 4 Mar 2016 - 19:44

Personnage joué : Hayashi Miyu, Shodaime Hokage.

C’en était moins une, mais c’était sans la moindre goutte de sueur qu’Hayashi Miyu avait protégé le Sunajin de l’attaque de l’homme aqueux. Et ce dernier avait visiblement des tours dans sa manche. Pourtant, il se décida à battre en retraite. Chose qui ne surprit pas trop la première des Hokage, qui savait bien que cela voulait signifier que Jiseyama – le chef du Kaihô-sha et potentiellement l’ennemi public numéro un de l’Ordre – avait localisé Obli. Les choses devaient s’accélérer.

La dame fondatrice laissa le soin aux ninjas de décider quoi faire face au traître Kumojin qui, visiblement, avait été totalement ignoré par celui qu’il avait voulu rallier. Et lorsque c’en fut terminé, elle chercha du regard l’ensemble des ninjas qui étaient présents dans la zone.
    « Vous étiez tous occupés durant ce combat, mais rassurez-vous, il n’est pas invincible… »
Hayashi Miyu était celle qui avait fondé le village caché des Feuilles, Konoha. Rien de surprenant à ce que la réincarnée soit bien plus expérimentée et observatrice que les ninjas auxquels elle s’adressait. Et puis, inutile de garder davantage d’informations alors qu’elle pouvait être sûre d’être en présence de ninjas de l’Ordre.
    « … son bras bougeait tout seul. Rajoutez à cela le fait que son bras soit toujours aqueux et vous conviendrez que c’est étrange. A mon avis, son bras gauche est indépendant de sa volonté ou plutôt… dispose d’une volonté propre. »
Elle aurait bien voulu explorer les hypothèses les plus probables sur les pouvoirs de cet énergumène mais son repli signifiait que l’ennemi avait trouvé le Furyou. Il fallait se dépêcher. Hayashi Miyu l’avait très bien compris.
    « Mais passons, j’ai besoin d’urgence d’experts en Fûinjutsu. Nous devons partir sur le champ, je vous expliquerai tout en route. »
Kadoria Uriô se serait appuyé sur sa renommée et se serait arrêté là. Nishimura Kusanagi quant à elle aurait fait court. Mais Hayashi Miyu savait très bien qu’il en fallait un peu plus pour donner confiance à son audience. C’est pourquoi elle rajouta quelques mots.
    « Je peux très bien comprendre que cela vous paraisse précipité ou fou de me suivre, moi qui suis réincarnée, mais nous venons de combattre ensemble et nous devons continuer de le faire pour contrer les plans de ce mouvement contestataire. Toutes vos interrogations trouveront réponse mais commencez par me suivre… s’il vous plaît. »
Elle se retourna aussitôt et partit. Si jamais personne ne la suivait, elle irait trouver d’autres personnes. Un ou deux connaisseurs de Fûinjutsu, c’était tout ce qu’il fallait !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Kadoria Kotetsu
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 540
Rang : A

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital EmptySam 5 Mar 2016 - 23:19

Ma tactique avait fonctionné, il fut bel et bien immobilisé par mon sceau, c'est ce qui lui a permis d’être atteint par l'offensive du Sunajin. Je mettais ma vie en jeu pour le village de Suna. Même moi, je n'en connaissais pas les raisons, je m'investissais tellement pour la sécurité d'un village que je venais tout juste de découvrir, ce n'était pourtant pas mon village. Peut-être qu'au fond, je me sentais proche d'eux. Pourquoi ? Je n'en savais rien, mais je pense que Kibo et Ema étaient peut-être pour quelque chose.

Arrivé à la hauteur d'Ogami, je n'avais pas encore remarqué la présence de la Kunoichi qui était arrivée. J'avais les yeux rivés sur notre adversaire à l'affût du moindre mouvement, observant, analysant sa réaction afin de voir si j'avais réussi à l'immobiliser ou non. Je me retournais afin de regarder Ogami puis vis alors la Sunajin avec un appareil étrange. Je ne savais pas ce qu'il se passait ici, mais apparemment, la Sunajin cherchait un utilisateur du Fuinjutsu. C'est du moins ce que j'eus compris à travers les propos d'Ogami.

Elle voulait sûrement sceller quelqu'un, toujours est-il que je ne savais pas qui elle était. Malgré tout, Ogami semblait bien la connaître et elle me semblait inoffensive. Je devais quand même rester sur mes gardes, on ne sait jamais. Je n'avais confiance qu'en Hachi, puisqu'il était un frère Kumojin. Ogami se mit alors à s'adresser au Shodaime Hokage. Il délirait grave. La Shodaime était morte depuis des années. J'étais complètement perdu ; qui plus est, avec le coup que je m'étais pris, je n'avais plus les idées en place.

Néanmoins, je n'eus pas le temps de réfléchir, Ogami me fit signe qu'il s'élançait vers notre ennemi. Je lui avais conseillé d'utiliser une technique Ninjutsu pour limiter les risques, mais il avait agi autrement. Espérons que cela ne lui soit pas fatal, espérons que l'ennemi soit entièrement immobilisé. Le Sunajin utilisa les mêmes techniques que moi : il chargea d'abord son adversaire pour lui assigner un coup de katana parcouru par un flux de Chakra Raiton puis enchaîna avec un Raikiri.

Son attaque fit visiblement mouche, mais notre ennemi réussit tout de même à s'en sortir : il contre-attaqua tout de même avec son bras gauche. J'étais impuissant, incapable de le sauver, mais il fut étrangement protégé par une planche de bois qui venait de nul part. Qu'est-ce qu'il s'était passé ? Je me retournais alors regardant les alentours puis vis une femme avec des yeux étranges s'avancer vers nous. Elle ressemblait au Shodaime Hokage dont j'avais oublié le nom.

    "Que... Vous êtes la fondatrice de Konoha ? Qu'est-ce que vous faites là ?! Tout le monde vous croyait morte !"


Je ne savais pas ce qu'il se tramait ici, tout était étrange. Que de rebondissements et de faits étranges dans ce combat. J'affrontais un zombie avec des pouvoirs étranges, pendant que l'Hokage censée être morte depuis des années se ramène. Comme si cela ne suffisait pas, l'homme au teint bronzé semblait posséder deux personnalités. Il semblait se parler à lui-même ou peut-être qu'il s'adressait à quelqu'un d'autre.

Il s'agissait sûrement d'une communication par télépathie ou peut-être par radio, mais il ne semblait pas avoir d'équipement. Il comptait visiblement se battre sérieusement, mais fut contraint à battre en retraite. Il nous fit une révélation des plus étranges avant de s'enfuir. Nous ne pûmes partir à sa recherche, puisqu'il y avait des choses plus importantes à régler. Mon regard se posa sur Hachi. Énervé, je le fixais avec un regard des plus noirs, mêlant colère et haine. Je n'eus pas prononcé un seul mot, j'étais déçu, énervé, agacé.

Au départ, l'homme au teint foncé avait parlé de Yoh, mais je n'avais pas compris qu'il parlait de Bakusho Yoh. C'est au moment où Hachi lui proposa son aide que j'eus compris que "Yoh" désignait "Bakusho Yoh". Un criminel pourtant connu de tous. Au village, il était réputé et recherché, tout le monde connaissait son passé, tout le monde savait qu'il était un traitre, tout le monde le connaissait. Hachi ne pouvait donc pas ignorer qui était Bakusho Yoh, il en avait absolument rien à faire qu'il soit un traitre du village ou non.

Les traitres, on en a eu beaucoup au village, beaucoup trop. J'en avais marre ! Et là, j'avais en face de moi un traitre qui venait de trahir son village, mon village plutôt. Nous étions quatre, il était seul : c'en était fini de lui. J'essayais de canaliser ma colère, pour qu'elle soit productive plutôt que destructice. Je n'eus pas prononcé un seul mot, je laissais le silence parler pour moi. Je n'eus pas fait un seul mouvement, rien du tout. Je me suis contenté de fixer le traitre et de réfléchir à tout ce que Kumo avait enduré à cause des enfoirés de son espèce qui pullulent et infestent le village : c'est ce qui m'a d'ailleurs sérieusement énervé.

Soudain, de façon inattendue, j'eus chargé Hachi à pleine vitesse pour l'empaler avec un Raikiri chargé à pleine puissance. Le coup lui fut aussi fatal qu'inattendu. On pouvait voir à son expression faciale, toute la surprise, mais c'était trop tard. Je ne lui laissais même pas le temps de s'expliquer, je ne voulais pas en savoir plus, je me fichais complètement de ce qu'il avait à dire.

    "Tout ces traitres... pfff ça me donne la gerbe. D'abord à Mizu et maintenant."


J'avais agi instinctivement ; sur le coup de la colère certes, mais c'était spontané, instinctif sans penser aux conséquences possibles. Avais-je bien fait ou pas ? Je n'en savais rien et je m'en fichais complètement. A présent, je pus comprendre les actes et les propos d'Hôritsu. J'eus donc, à ce moment précis, pu me rendre compte qu'Horitsu n'était qu'un Kumojin qui aimait sa patrie et qu'il était prêt à tout pour la protéger y compris tuer un frère. C'était ce que je venais de faire par pur sang froid.

J'étais devenu... comment dire... plus professionnel. Dans une guerre, il n'y a aucune objectivité, on ne peut pas juger un acte, un camp ou une idéologie puisque tout ceci n'est que subjectif. Ce qui est bon pour l'un, peut-être mauvais pour l'autre. Il est donc impossible de savoir qui est le bon, qui est le méchant. La seule chose que nous puissions faire, c'est nous battre pour notre nindô du début à la fin de notre vie.

    "Hokage. Je viens avec vous."


J'eus donc suivi l'Hokage. Je pus me servir de son expérience et de son vécu pour lui poser un tas de questions...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

I. Protéger l'hôpital Empty
Message(#) Sujet: Re: I. Protéger l'hôpital I. Protéger l'hôpital Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I. Protéger l'hôpital

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Actes :: Acte #6 : Révolution :: Scission-