N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Combat #4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Combat #4 Combat #4 EmptyLun 21 Déc 2015 - 22:23


Combat #4 9Cey3qO

CONTEXTE

    Une arène bondée. Un sable chaud et lisse. Une foule en délire. Un soleil de plomb. Tels étaient les éléments pour cette épreuve finale de l’examen Chûnin. Plus de 90% des participants s’étaient arrêtés aux épreuves précédentes. Ne restait en lice que la crème des Genins du monde entier. Et ils allaient prouver à ce monde auquel ils appartenaient qu’ils ne sont pas arrivés là par hasard. Ils allaient s’affronter dans une arène titanesque, modernisée et retapée exprès pour l’examen.

    L'arène des sables:
     

    Jamais un tel rassemblement n’avait eu lieu. Des Daimyos, des gradés, des Kage, des riches, des pauvres du monde entier se trouvaient dans les gradins, prêts à hurler, à acclamer, à vibrer… Au total, plus d’une dizaine de milliers de personnes se trouvaient là, à attendre patiemment que s’ouvre la journée.

    Et leur vœu fut rapidement exaucé. Quatre ninjas apparurent au milieu de l’arène, tous vêtus de la même façon : d’une tenue blanc nacrée, large et souple, et d’un ceinturon en laine qui leur serrait la taille. La seule différence entre eux résidait dans le bandeau qu’ils arboraient : un de Konoha, un de Suna, un de Kumo et un du Shukaï. Ils venaient de quatre pays différents. Ils étaient tous les quatre des gradés respectés et reconnus de leurs villages. Ils ne se connaissaient pas et, pourtant, aujourd’hui, ils allaient œuvrer dans le même but. Aujourd’hui, tous les quatre étaient les arbitres de la troisième et ultime épreuve de l’examen Chûnin.

    Après une brève présentation et un bref salut, ils s’éclipsèrent d’un claquement de doigts, sous les hurlements de la foule. Le bruit était tel qu’on pouvait voir les grains de sable du sol de l’arène trembler. Une voix retentit alors, surplombant tout le reste et installant un silence quasi-religieux dans la foule.

      - Mesdames et messieurs, bienvenue dans l’arène des sables de Suna pour la dernière épreuve de l’examen Chûnin. Les Genins du monde entier vont s’affronter sous vos yeux ébahis pour la réussite de leur examen. Mais trêve de bavardage : que les jeux… COMMENCENT !

    De mémoire d’Homme, rares furent les occasions où une telle voix, à l’unisson, se fit entendre. Et c’est dans cette ambiance que les premiers combattants furent appelés à s’avancer sur le sable...

    Puis, dans une ambiance toujours survoltée, les Genins suivants furent appelés, inlassablement. Le public en demandait toujours plus...

      - Nous demandons… Ketsueki Kazushi et Sakebi Strike !

    Déjà sur le sable, sans que personne ne l’eut vu… L’arbitre du Shukai se tenait prêt.


RÈGLES
    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
    Ø Le premier tour est un tour d’introduction. L’utilisation de techniques n’est pas autorisée dès votre premier post.
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois 12h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe. A noter que le 25 Décembre, le 31 Décembre et le 1er Janvier ne sont pas inclus dans les délais.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il poste dans le bureau de SNH.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø En cas de soucis, vous pouvez faire une demande d’arbitrage.
    Ø Cette épreuve se passe une semaine après la fin de l'épreuve 2.
    Ø Après la redistribution des Anciens Trésors, Ketsueki Kazushi en possède un. Le staff s'est réuni et a décidé que l'Ancien Trésor est mis en jeu durant ce combat. Concrètement, Kazushi est en mesure de l'utiliser, et le gagnant emporte le trésor. Kazushi devra faire mention de son acquisition dans le RP d'ouverture, soit durant la semaine de battement, soit avant l'examen.

PARTICIPANTS ET ORDRE
    Ketsueki Kazushi
    Sakebi Strike
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Suna
Ketsueki Hanzô
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptyMer 23 Déc 2015 - 1:17

Mu, Shirudo et moi-même avions réussi, nous étions tous les trois qualifiés pour la troisième et ultime épreuve de cet examen. Une fois les cinq minutes écoulées, un nouvel hologramme apparaissait, nous disant que nous avions réussi cette deuxième épreuve. Dès que Mizuki et Kibo ont eu terminés le discours, des médecins sont entrés dans la salle, pour nous escorter et nous faire rentrer à Suna. La troisième épreuve de cet examen est un combat, face à un autre qualifié.

Flemmardise oblige, mais je suis tout de même exténué, j'étais transporté par les médecins. Je pense à tout et à rien, contre qui vais-je devoir me battre lors de la troisième épreuve ? Est-ce que, pour l'instant, j'ai montré les capacités pour devenir Chûnin ? Enfin, il ne faut pas que je me tracasse trop avec ce genre de question pour l'instant. Il faut que je me concentre uniquement sur ce combat qui m'attend. Quoiqu'il arrive ça ne sera pas un combat facile, mon adversaire sera tout aussi motivé que moi et donnera tout. Lorsque je tourne la tête pour regarder le désert qui nous entoure, je ne peux m'empêcher d'être attiré par cet oasis, là-bas au loin. Je dirais à cinq minutes de marche. Il m'attire tellement que j'ai demandé aux médecins de s'en approcher pour que je puisse aller me rafraîchir dans cette magnifique eau. Sur ma demande, les médecins m'ont laissé les cents derniers mètres seuls. Je veux être seul dans cette eau. Elle m'attire beaucoup trop, il y a quelque chose de spécial par ici.

J'arrive enfin à cet endroit magnifique. L'eau est entourée de palmiers, qui doivent bien faire sept mètres, des buissons plus petits que d'autres. Un rocher surplombe l'eau, comme s'il dominait tout ce petit monde. J'enlève mes habits, jette un regard derrière moi pour m'assurer que je suis seul et que personne ne me regarde et me jette à l'eau, nu comme un ver. Je nage dans cette eau qui me fait un bien fou. Je sens sa puissance m'entourer et prendre possession du moindre petit espace qui recouvre mon corps. Je suis toujours plus attiré par ce rocher, d'ailleurs, il me semble voir quelque chose sous celui-ci, comme un vase. Je m'en approche encore plus et plonge ma main au fond de l'eau pour récupérer cet objet. Lorsque touche enfin celui-ci, la force de l'objet me parcourt tout le corps. Je ressens sa puissance à travers moi. C'est à ce moment-là que je me rappelle l'Académie, le cours sur les Anciens Trésors, de puissants artefacts, aux nombres de cinq, un par éléments, celui-ci doit être celui de l'eau.

Toujours en contrôlant si personne ne me regarde, je ne peux tarder de l'essayer, est-ce que j'ai vraiment trouvé un de ces Anciens Trésors ? J'essaye donc plusieurs manières de le faire fonctionner, rien ne se passe, je commence gentiment à déchanter lorsqu'un souvenir me traverse l'esprit. Notre prof nous avait dit que les personnes qui trouvent ces artefacts peuvent les utiliser en insufflant un peu de chakra à l'intérieur. J'essaye donc cette manière. Je ne peux en croire mes yeux, mais oui, j'ai réussi, j'ai donc entre mes mains un Anciens Trésors. Cela va certainement m'attirer quelques ennemis, mais je peux devenir encore plus fort grâce à cet objet. Je le cache sous mon Kimono et le ramène à Suna, je m'entraînerais avec pendant ma semaine de battement. Il faut que je maîtrise parfaitement ma Jarre pour mon combat.

La semaine se passe sans encombre, je m'entraîne, dors et mange sainement. Il faut que je sois au top de ma forme le jour venu, je veux vraiment gagner ce combat, me donner toutes les chances possibles pour être promu. Je fais aussi quelques rondes la nuit, j'adore contempler les étoiles et la fraîcheur que procure la nuit de Suna me revigore presque autant qu'une bonne sieste.

Aujourd'hui, c'est le grand jour, tous les genins participants aux combats finaux ont été convoqués à l'Arène de Sable, arène qui peut contenir des milliers de spectateurs. Le soleil est de plomb, je peux me servir de ma Jarre pour me rafraîchir, pensais-je intérieurement. Nous sommes plus que seize genins participants à ces combats. Chaque genin a été appelé séparément et est envoyé dans une salle ou seul le bruit de la foule et du présentateur est entendue. Avec ce bruit qui monte, c'est le stress qui monte lui aussi. Déjà trois groupes sont passés, il n'en reste plus que cinq, dix genins. J'ai entendu quelques noms qui me disent vaguement quelque chose dans ces trois premiers groupes et...

"Nous demandons... Ketsueki Kazushi et Sakebi Strike !"

C'est mon tour, je me lève et me dirige vers la porte qui donne sur l'arène... je suis encore plus stressé que tout à l'heure. Il faut que je me reconcentre, j'ai les capacités pour battre ce Strike. Je m'avance donc et je ne peux m'empêcher d'être surpris par la taille de cette arène, encore plus impressionnante depuis le bas que lorsque l'on se trouve dans ses gradins. Je peux voir en face mon ennemi du jour, apparemment c'est un Konohajin, roux et qui a l'air vraiment sûr de lui. Je suis équipé de mon katana et de ma Jarre, qui magré elle ne doit pas passer inaperçue. Je n'ai parlé à personne de cet artefact, mais peut-être ai-je été apperçu avec et que de ce fait, je suis connu. Dans tous les cas, j'espère en surprendre plus d'un avec celle-ci.

"Bonjour, je me nomme Ketsueki Kazushi, ravi de faire votre connaissance et que le meilleur gagne."

Désormais seul dans l'arène avec un Konohajin, mon adversaire et un Shukaijin, notre arbitre, j'attends le début de l'affrontement.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yumiyo Orion
Informations
Grade : Heishi
Messages : 155
Rang : B+

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptyMer 23 Déc 2015 - 23:36

On ne pouvait le nier, les médecins de Suna étaient plutôt doués. Surtout lorsqu'il était question de recoller des morceaux. Des soins qui m'auraient en temps normal nécessité plus d'un mois de repos s'étaient achevés en moins d'une semaine. Une petite douleur persistante demeurait encore dans toute la partie gauche de mon dos et j'éprouvai encore quelques difficultées à remuer l'épaule, mais en dehors de cela, je me sentais d'attaque pour aller mettre sa fessée à mon adversaire. Car oui, j'étais parvenu jusqu'à la troisième épreuve de l'examen chuunin. La promotion me tendait les bras et notamment la paye qui s'y apprêtait. La fierté qui découlait de ce titre n'était pas non plus à jeter, même si elle ne signifiait pas grand chose à mon sens. Cependant quelle en fut pas ma surprise lorsque je découvris l'amplitude de toute l'arène. Cette dernière était immense. Et la foule littéralement en délire.

Tout cela devenait particulièrement grisant et j'avais de plus en plus hâte d'arriver en jeu. Une petite entrée en scène que je ne comptais pas louper. Après tout le publique était chaud, j'avais donc tout intérêt à me montrer à la hauteur de leurs espérances. Par chance mon combat n'était que le quatrième ce qui me donna tout le temps de faire quelques préparatifs. De dérober le bon matériel ici et là, de soudoyer un ou deux types afin de régler quelques affaires pour-moi. Ce fut ainsi que les sono purent être implantées juste à temps avant la nomination de mon nom. Quand mon opposant, un de ces vampires de Ketsueki, fit une arrivée des plus sommaires, mon entrée en scène quant-à elle fut d'un tout autre niveau. En effet un écran de fumée commença à obstruer la sortie du long couloir menant jusqu'à la zone de combat, celui par lequel j'étais censé passer. Les enceintes crachèrent leurs circuits et une musique plus qu’entraînante s'éleva dans cette partie de l'arène.

« Mesdames et messieurs. Bienvenue à la troisième épreuve de l'examen international chuunin. » Fit la voix off du type que j'avais cautionné pour ce travail. « Voici-ci venu le moment que vous attendez tous. Il arrive. L'actuel élève du Nanadaime Hokage. La légendaire Crinière de Feu, Le combattant sans égale aussi connu comme étant le grand tombeur de ces dames. Oui vous l'avez devinez. Je veux bien entendu parler du grand, du beau, du fort, du magnifique SAKEBI STRIIIIIIIIIIIIIIIIIIKE ! »

Et à ce moment là je fis irruption de l'écran de fumée opaque, lunette de soleil vissée sur les tempes, arborant une tenue de combat beige et orangée. A peine sortie et visible aux yeux de tous je levais les poings en l'air pour faire jaillir d'imposants jets de flammes de chaque côté. Ce geste fut rapidement accompagné par les cris hystériques du publique. Je commençai alors à faire le tour de l'arène en courant, agitant les bras pour encourager tout ce beau monde à s'exprimer de plus bel. Cela eu son petit effet et des applaudissement ne tardèrent pas à s'élever. Il y avait de tout, des mines extasiées, d'autres consternées, voir indifférées mais aussi et surtout : amusées.

-SUNA EST-CE QUE VOUS ÊTES CHAUD ? Criais-je en plaçant mes mains en porte voix.

Exclamation de masse. Cela semblait vouloir dire oui.

-ALORS PLACE AU COMBAT !!!

Je sautais en l'air comme si j'avais voulu frapper un nuage et un nouveau jet de flamme vint réchauffer l'atmosphère déjà ardent des lieux. Sitôt dis, sitôt fait je rejoignais le centre de l'arène en trottant. J'étais plutôt fiers de mon introduction d'autant plus que mes lunettes de soleil me donnait des airs de tueur à gage professionnel. J'espérai que les examinateur sauraient le prendre en compte.

-Ouai enchanté Kazu. Je pense que de mon côté je n'ai pas plus besoin de me présenter. Dis-je en levant un pouce complice, le tout accompagné d'un sourire goguenard. Dis ! C'est vrai que vous les Ketsueki vous buvez du sang pour survivre ? Il paraît aussi que vous n'avez pas de reflet. Que vous sacrifié des chèvres et couchez avec des vierges lors des nuits de pleines lune.

C'était une vrai question. On ne peut plus sérieuse.

-Franchement je trouve ça sacrément cool. Même si je trouve que ces pauvres biquettes ne méritent pas leur sors. Enfin... Je parles des chèvres, pas des vierges. Hein ? On est d'accord ?

Suite à quoi mon regard se posa sur cet étrange objet qu'il portait sur lui. Non pas son Katana, mais sur cette étrange urne dont il était équipé. Je me demandai si elle lui servait pour ses rituelles Jachinistes. Tandis que je méditai sur la question nous nous mîmes en positions, chacun à cinq bon mètres de l'autre. Le coup d'envoi fut donné. J'adoptai une posture défensive en présentant mes poings. D'un petit geste de la main je l'invitai à ouvrir le bal.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Ketsueki Hanzô
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptyVen 25 Déc 2015 - 22:45

Mon adversaire est... comment dire, très sûr de lui et surtout un peu fou. Il harangue le public comme un sauteur le ferait aux Jeux Olympiques. C'est peut-être une façon de voir les choses, mais je la trouve quelque peu saugrenue. Cette méthode ne me déstabilise pas du tout. Une fois son tour d'honneur "réalisé avant l'heure" terminé, mon adversaire se tourne face à moi. Il connait la réputation des Ketsueki, car il me demande si je sacrifie des chèvres et que je couche avec des vierges le soir de pleines lunes... Je vais lui répondre, mais très brièvement, car le combat va bientôt débuter et nous n'avons pas que ça à faire.

"Ne t'inquiète pas je ne sacrifie pas de chèvres et je ne baise pas des vierges les soirs de pleines lunes."

Suite à ça, Strike et moi-même nous mettons en posture de combat, vu ma position et la sienne, nous devons tous les deux nous battre au corps à corps. De plus, les étincelles qu'il a fait sortir de ses mains au début de sa mascarade doit me prouver qu'il maîtrise l'affinité Katon, heureusement que j'ai ma jarre, elle pourrait bien me sauver. De plus, avec son affinité Katon s'il maîtrise des techniques de contact je ferais bien d'éviter le plus possible le corps à corps.

"Combattez !" Lance notre arbitre d'une vive voix.


L'ambiance de la foule s'est gentiment tue, pour reprendre de plus belle. Un peu tendue certes, mais elle crie toujours et même un peu plus fort qu'avant. Je n'hésite pas, il m'a invité à le faire, je vais attaquer en premier. Je prends ma jarre un peu plus près de moi. Je concentre mon chakra sur celle-ci. Je vais créer un jet, tout simple, juste pour lui faire perdre l'équilibre. Je concentre mon chakra et voilà, je peux lancer ma première attaque, le jet d'eau est lancé à pleine vitesse. Tout de suite après, rebelote sauf que cette fois-ci, ce n'est pas un jet, mais un dragon aqueux qui va sortir, je compte bien profiter du fait qu'il soit déstabilisé par ma première attaque pour ne pas rater ma deuxième. Le laps de temps entre les deux attaques est court, de plus il ne doit pas connaître ma jarre et doit être surpris par son contenu. Tous ses éléments font que j'espère qu'il ne pourra pas éviter mes deux attaques.

Ensuite, un projectile de raïton, un pique d'une longueur de quinze centimètres. Je vise sa tête, s'il ne bouge pas trop j'atteindrais ma cible car je contrôle la trajectoire de mon projectile et au pire, je le ferais tomber dans l'eau accumulée par mes deux techniques suiton précédente ce qui aura le don de l'électrocuter. J'espère vraiment gagner ce combat, ce serait une très grande fierté pour moi-même et pour ma mère qui doit certainement me regarder de ces tribunes. Une dernière petite attaque et ensuite il me faudra quelques secondes pour souffler. Je m'approche rapidement de mon adversaire du jour, encore secoué par mes premières attaques et lui envoie un coup de pied rotatif en pleine tête.

Suite à ça je me recule d'une bonne quinzaine de mètres pour reprendre mon souffle pendant quelques instants et être prêt à une éventuelle riposte de mon ennemi.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yumiyo Orion
Informations
Grade : Heishi
Messages : 155
Rang : B+

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptySam 26 Déc 2015 - 12:33

Sa réponse me déçue franchement. J'aurai espéré une vie plus rock'n roll pour ces buveurs de sang, hors ce type me paraissait être tout ce qu'il y a de plus normal. Autrement dit d'une banalité affligeante. C'était vraiment dommage, j'espérai cependant que notre combat serait beaucoup plus intéressant. Par ailleurs je ne tardai pas à avoir ma réponse, lorsqu'il se mit à dégainer sa jarre à défaut de sortir une véritable arme. Je haussai un sourcil circonspects, gardant les poings serrés, je restai sur mes gardes malgré cette approche plus qu'incongrue.

-Et tu comptes me saouler avec cette jarre ?

Le pauvre risquait d'y passer la journée. Seulement ce que j'avais le plus à craindre arriva. Plutôt que de composer des mudras afin de m'asséner une attaque classique je constatai, hagard , qu'un violent jet d'eau jaillis du creux de l'urne. En tant normal j'aurai parfaitement été apte à contrer ce genre d'assaut on ne peut plus direct, seulement pour l'hydrophobe que j'étais ce fut tout sauf une partie de plaisir. Les corps engourdies par cette flagrante surprise, accompagnée d'une pointe de peur, je tentai maladroitement d'esquiver sans succès. Le tire me frappa violemment sur le flanc pour m'éjecter sur deux bons mètres en arrières. J'eus le souffle coupé tandis que, au-delà de la douleur, un horrible frisson me traversa le corps.

Cela pouvait paraître dingue, mais pour un élémentaire de feu, le contact avec cet élément liquide était contre nature. Une véritable hérésie et je n'y réchappai pas. Je serrai les dents, partagé entre le dégoût et le désarroi. Un genou à terre, j'eus tout juste le temps de lever les yeux pour voir un gigantesque dragon aqueux jaillir de cette foutue jarre avant de fondre sur-moi. Cette fois-ci ce fut davantage l'instinct de survit qui prit le dessus. Le feu alla jusqu'à irradier mes veines pour jaillir par chacun des porcs de ma peau, m'enveloppant ainsi dans un linceul de flamme ardent. La température était telle que le dragon se fracassant littéralement contre, se dématérialisant en un épais nuage de vapeur qui se déploya tout autour de moi, bloquant ainsi la vue à mon adversaire.

De mon côté j'en ressortais totalement indemne. Bien que passablement stressé par cette situation, je saluai ma maîtrise du feu qui dépassait de loin la norme. Cela m'avait permit de défier la logique des éléments et ainsi m'en sortir dans la moindre égratignure. Le souffle court, je retirai mes lunettes de soleils qui étaient devenue une gêne pour moi.

-Si t'aurais fait la même avec du Whisky on aurait put devenir les meilleurs potes du monde...

L'ambiance n'aurait non plus été du tout la même. Aussi sans plus attendre, je profitai du fait d'être encore dissimulé par le nuage de vapeur pour charger à travers ce dernier et fondre directement sur mon adversaire. Le chakra continua de se répandre le long de mon bras pour enflammer mon poing, prêt à lui être asséner en plein ventre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Ketsueki Hanzô
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptyLun 28 Déc 2015 - 0:18

Ma première technique suiton n'a pas eu l'effet escompté à cent pour cent. Il a certes été légèrement touché mais n'a pas été assez déstabilisé pour recevoir le dragon aqueux qui suivait et se le prendre de plein fouet, enfin... Mon adversaire me parait tout de même passablement stressé, s'il maîtrise le feu et moi l'eau, cela peut bien lui valoir d'être quelque peu stressé j'en conçois. Juste avant que mon dragon ne l'atteigne j'ai pu voir son corps devenir feu. Bref, lorsque mon dragon d'eau est arrivé sur lui, il a littéralement bouilli, ce qui a créé un nuage de vapeur assez épais pour que je perde le contact visuel avec mon adversaire. Ce n'est pas bon et il faut que je sois sur mes gardes, je ne risque pas de me prendre une boule de feu en pleine tête étant donné que Strike est un combattant aux corps-à-corps tout comme moi. Mais je ne suis pas à l'abri d'une charge ou d'un poing de feu ou que sais-je.

Chose demandée chose due, la charge ne s'est pas fait attendre. Le Sakebi me charge, je remarque son bras, celui-ci est en feu. Il faut absolument que j'évite ou que je limite les dégâts effectués par cette charge. Vite réfléchir, mon sabre. Je tiens mon sabre, le bras gauche tien le manche et met le droit derrière pour amortir le prochain choc. Le coup arrive et malgré ma protection les flammes me brûlent légèrement la main droite. La vapeur crée par mon premier dragon est maintenant dissipée et je peux à nouveau voir parfaitement mon adversaire. Il est temps de préparer un nouvel assaut.

D'après ce que j'ai pu voir de mes attaques, ce qu'il le perturbe le plus c'est les techniques suiton. Je n'ai pas encore découvert assez de techniques suiton pour me permettre de faire uniquement ça dans ce combat, mais il va falloir que j'en utilise encore, ça va être du réchauffé et cette fois-ci il s'y attendra. Mais c'est comme ça, je commence à concentrer mon chakra dans la jarre sans la prendre, juste en la touchant pour être le plus discret possible, ensuite et rapidement, je la prends et relance à nouveau la technique de jet pour le déstabiliser ou le blesser. Dès la première attaque lancée, je me jette sur lui et à l'aide de mon sabre, je lui assène trente coups précis, cinq sur sa jambe droite, cinq sur la jambe gauche et les vingts restant entre le coup et le torse, dans le but de faire le plus de dégâts possible. Ce combat ne doit pas s'éterniser mes réserves de chakra ne sont pas infinies. Pour finaliser ce combo, je vais lancer, en plein dans sa face, un coup de pied rotatif. Ce dernier, couplé au combo au sabre peut faire mal, très mal s'il est bien réalisé. Après mes coups de sabre je sens ma main droite, elle me brûle encore. J'essaye d'atténuer la brûlure en soufflant dessus, tout en reculant de mon adversaire, prêt à une riposte. Je jette un regard à l'arbitre, si jamais celui-ci décide de stopper le combat, car depuis ma position je ne vois pas bien l'état de mon adversaire, le sable qu'a soulevé mon assaut m'en empêche.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yumiyo Orion
Informations
Grade : Heishi
Messages : 155
Rang : B+

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptyLun 28 Déc 2015 - 15:34

Je fonçais sur lui à vive allure, mais ce bougre avait de bons réflexes. Il parvint à stopper mon attaque du revers de son arme. Ainsi nous nous retrouvâmes tous les deux au corps à corps. En le voyant poser de nouveau et furtivement la main sur sa jarre, je me sentis bleuir en comprenant exactement ce qu'il s'apprêtait à faire. Seulement je ne comptais pas le laisser me mouiller une fois de plus. Il en était totalement hors de question. Ce faisant, je profitai que nous soyons au corps à corps pour frapper directement sur la relique d'un revers de la main, dans l'optique de dévier l'attaque voir même de le désarmer. Visiblement mon petit buveur de sang avait besoin de ce catalyseur pour utiliser cette affinité, ce qui en soit rendait ses actions extrêmement prévisibles. Ainsi, je pus également deviner qu'il ne lui resterai qu'à s'en prendre à moi avec son Katana.

C'était la seul option qui lui restait au vu des circonstances. Et cela ne manqua pas. Je fus cependant surpris par la rapidité d'exécution de sa technique. Cette fois-ci c'était beaucoup plus rapide qu'avec la jarre. Il parvint sans mal à m'entailler les jambes, mais mes instincts d'élémentaire jouèrent une nouvelle fois en ma faveur, tant et si bien que la partie supérieur de mon corps se dématérialisa en feu sous l'influence de ses coups, ce qui donna l'illusion que sa lame me passai littéralement au travers sans jamais réussir à me blesser. Si j'avais été en mesure de transpirer, une perle de sueur aurait certainement glissé le long de ma tempe à ce moment là.

Je gardai pourtant mon sang chaud et me saisissais de son poignet tenant son Katana à l'instant-même ou s'il stoppa son attaque. Mes jambes étaient entaillées par endroit, mais la nature de son attaque avait laissé des blessures trop peu profonde pour m'empêcher de tenir debout. Et puis, je n'aurais aucunement besoin d'utiliser mes jambes pour afin de lui administrer la raclée qui allait suivre. En effet la chaleur commença à rapidement monter autour de nous.

-A mon tour maintenant... Fis-je tout en arborant mon plus beau sourire carnassier en dent de scie.

Plus l'affrontement se poursuivait et plus je me laissai happer par ce dernier, quitte à oublier tout ce qui se passait autour de moi. Une véritable baston en bonne et du forme. Il n'y avait que cela de vrai. Enfin cela avec l'alcool et les femmes. Mais il fallait avouer que je ne connaissais rien de plus grisant que l'intensité d'un combat équitable. Cela me permettait de ne plus penser à rien si ce ne fut à l'adversaire en face de moi. Ainsi déployais-je une nouvelle fois mon aura de flamme mais cette fois-ci à un niveau inférieur. Le but étant de lui infliger d'importantes brûlures sur tout le corps. Au vu de notre proximités il ne pourrait pas y réchapper ou du moins pas totalement. Je maintenais toujours avec force la main autour de son poignet afin de l'empêcher de réagir. Il lui restait encore son autre bras de libre, mais ce dernier tenait sûrement encore sa jarre. Hors je doutai qu'il soit en mesure de l'utiliser en pareil situation.

-Sympa pour la baston mec, mais il est temps d'en finir. ALLEZ BON VENT !!

Criais-je énergiquement alors qu'une quantité phénoménal de chakra s'était accumulée dans mon autre bras. Dans la fraction de seconde qui suivit j'envoyais mon poing se fracasser dans son thorax avec une puissance inouïe. Le choc serait suffisant pour lui briser les côtes et l'envoyer valser à l'autre bout de l'arène.



Dernière édition par Sakebi Strike le Mar 29 Déc 2015 - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Ketsueki Hanzô
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptyLun 28 Déc 2015 - 22:48

Merde, il a vu ma technique suiton venir et l'a déviée de sa trajectoire. De plus, mon combo au sabre n'a pas eu l'effet voulu, il a blessé uniquement les jambes de Strike. Dès la fin de mes coups, le Sakebi me saisit fermement le poignet. Je ne peux m'empêcher de ressentir la chaleur monter de plus en plus. C'est vraiment un expert en katon cela ne fait aucun doute. Ça brûle et un peu trop, il faut que je quitte la zone immédiatement ou sinon ça va être la fin pour moi. Ma jarre, elle est vraiment bien tombée. Je ne vais pas l'utiliser tout de suite, mais ça ne va pas tarder. Je vais d'abord essayer de contrer son poing à l'aide d'un simple coup de pied.

Le plus rapidement possible, le coup de pied. Un bon coup de pied rotatif pour parer son coup de poing. Je ne suis malheureusement pas assez rapide pour éviter parer complètement son poing, mon pied qui est sur son chemin en pâtit. Au vu de la douleur il doit y avoir quelques os cassés. Il faut que je m'en aille le plus rapidement possible, car son aura de feu commence à brûler. Je recule donc de quinze bon mètres en courant, je ne suis pas aussi rapide que je le voudrais, mon pied droit comporte quelques fractures. Mon adversaire est blessé aux jambes, sa capacité à se mouvoir doit aussi être quelque peu limitée. Je vais continuer encore et encore avec mes techniques suiton. De nouveau il me faut lui envoyer un dragon en plein dans sa face. Je vise et concentre mon chakra dans la jarre, celle-ci est maintenant prête et j'envoie le dragon, à peine celui-ci est parti que je lance une nouvelle technique, celle-ci à la capacité de créer de la brume ce qui obstrue la vue de mon ennemi, mais aussi de moi-même. Je profite d'être caché pour lancer un deuxième dragon aqueux, il ne va pas pouvoir le voir et j'espère bien qu'il ne va pas bouger, de cette façon il va se le prendre de plein fouet.

Tout en me déplaçant, je lance à Strike "Cette fois-ci, s'en est terminé de toi Strike ! Allez bon vent !"

Je profite d'être caché par cette brume pour me déplacer, pas très rapidement il faut que je m'économise, mais tout le temps. Je ne peux me permettre de me faire frapper une nouvelle fois. Il faut donc que je sois en perpétuel mouvement et peut-être qu'avec de la chance, lorsque la brume tombera, mon adversaire sera à terre ou alors il me tournera le dos, ce qui va me permettre de lancer une nouvelle attaque.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yumiyo Orion
Informations
Grade : Heishi
Messages : 155
Rang : B+

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptyMar 29 Déc 2015 - 14:19

Le bougre avait de bons réflexes et une certaine capacité d'initiative. Il parvint malgré la situation à se contorsionner pour répliquer à ma frappe par un coup de pied bien placé. Cependant l'écart de puissance entre les deux assauts fut creusés lorsque je sentis les os de son pied céder. Malgré mon échec dans la tentative de le mettre hors service en un coup je me confortai dans l'idée qu'il n'en était pas sorti indemne. A ce niveau là il serait incapable de combattre au corps à corps. Avec sa jarre je n'aurai su dire s'il s'agissait d'une aubaine ou d'une véritable calamité. Toujours fut-il qu'il parvint à reprendre ses distances. Le pauvre était dans un sale état avec toutes ses brûlures sur le corps. J'avais peine pour lui.

Sa démarche maladroite pour tenter de prendre de la distance faisait pitié, mais je le sentais déterminer à en découdre jusqu'au bout. Haletant, j'arborai toujours le même sourire satisfait. Enfin une véritable baston. Je ne pensais pas que l'examen prendrait une tournure aussi intéressante. J'avais terrassé en solo notre testeur lors de la première épreuve, j'avais rencontré des types plutôt sympa et nous avions fait équipe pour parvenir jusqu'au sommet d'une tour. Et puis, il y avait le désert aussi, un endroit sympa extrêmement chaud et sans la moindre goutte d'eau. A ce niveau là on pouvait dire que c'était de bonnes vacances.

Aussi étais-je déterminé à aller jusqu'au bout et je ne me privais pas pour continuer d'avancer alors que mon adversaire tentait de prendre de la distance. J'avais certes les jambes entaillés, mais lui avec les os d'un pied réduit en miette. De ce fait je n'avais aucun mal à le rattraper, et comme attendu il pointa une nouvelle fois sa jarre dans ma direction. Je lui adressai une expression désabusée à mi-chemin entre la résignation et l'agacement. Encore, c'était reparti pour un tour. Il comptait m'avoir sur ma faiblesse tout en restant à distance. Il avait comprit qu'à la vu de son état il ne pourrait m'avoir au corps à corps. Pour être honnête je n'aurais su dire si je craignais d'avantage la douleur de l'attaque qui s'apprêtait à survenir où plutôt le fait d'être mouillé. Décidément on n'aurait pas pu m'imposer pire adversaire si ce ne fut peut-être l'autre méduse névrosée Je trouvais cela parfait ! J'adorai les défis.

Ainsi j'avisai mon opposant d'un regard brûlant de provocation alors qu'une nouvelle aura de flamme enveloppait mon corps. Celle-ci était moins puissante que la première qui m'avait permis d'arrêter le dragon d'eau et c'était voulu. Je ne pouvais pas me permettre de consommer davantage de chakra pour bloquer ses attaques. Suite à quoi le Ketsueki lança son attaque aqueuse. L'imposant dragon serpenta dans les airs avant de fondre sur moi de toute sa puissance. Je croisai les bras devant mon visage enfin d'encaisser au mieux l'attaque. Une quantité importante de vapeur fut soulevée dans l'air ambiant. Une partie du dragon s'était disloqué en entrant en contact avec mes flammes, l'autre, je me l'a prit de plein fouet. Le choc fut si violent que je fus éjecté en arrière. Sur plusieurs mètres. Quelque chose semblant céder. L'os de mon bras droit venait de se casser.

-Allez vas-y ! Cria une voix depuis le publique.

Roulant dans le sable, je me rendis compte que j'étais trempé de la tête au pied. Mes cheveux humides n'étaient plus hérissés sur ma tête mais plaqués contre mes joues. Le souffle court, je parvins à me relever malgré le choc. Mon corps tremblait, j'étais presque tétanisé par la présence de cette eau sur-moi. J’essayai de garder mon calme malgré tous les facteurs réunis qui allaient à l'encontre de cet état d'esprit.

-Allez le Ketsueki bute-le ! Disais une autre voix qui s'élevait depuis la foule.

Mon adversaire utilisa cette fois-ci sa jarre pour lever une brume dans toute l'arène. Il espérait pouvoir se cacher ? Cela ne ferait pas effet. Si je ne pouvais le voir cela signifiait qu'il en était de même pour lui. Autrement dit toutes ces attaques seraient lancés à l'aveugle. Je n'avais cas bouger pour quitter ma position initial et ainsi chambouler tous ses repères. Dès lors sa prochaine attaque frapperait forcément dans le vide. Enfin, tel était ce qui se serait passé si nous avions été dans le meilleur des mondes. Malheureusement en l'état je demeurai totalement incapable de bouger sous l'influence du stresse causé par l'eau.

-Tue ce monstre !

Les propos de la foule parvinrent finalement à attirer mon attention. Je réalisai alors que je m'étais dématérialisé devant leur yeux. Dès lors l'éternel rengaine se répétait. Des injures, des crachats voir des agressions. C'était en quelque sorte l'histoire de ma vie. Décidément les événements prenaient une tournure qui ne jouaient pas en ma faveur. Serrant les poings je concentrai à nouveau mon affinité Katon dans mon corps pour créer une énième barrière de flamme. La température montante commença à chasser la brume. Ce fut à cet instant qu'un autre dragon aqueux me fondit dessus. Ce fut la même, une partie des dégâts furent annulés par les flammes sauf que cette fois-ci je n'avais pas mon bras pour me protéger. Aussi la bête s'échoua telle en plein dans mon thorax. De nouveaux craquements. Cette fois-ci ce furent quelques côtes qui cédèrent. Le choc, me fit régurgité un flot de sang par la bouche. Tombant genou à terre, je tentai de prendre ma respiration. Je devais vraiment paraître dans un sale état. Un bras fracturé, des côtes cassées, des jambes entaillés, mouillé de la tête au pied et j'avais droit au meilleur publique du monde.

-Saleté !
-Un Gogyou de feu.
-T'es comme Makka, tu dois mourir.
-Qu'est-ce qu'une erreur de la nature fait à cet examen ?
-Ils recrutent des montres à Konoha ?
-Vous allez me faire croire que s'est l'élève de l'Hokage ?
-Crève !
-Allez le Ketsueki achève-le !


Quel imbécile. Je m'étais complètement foiré. Trop absorbé par mon combat, j'en avais oublié le publique. Maintenant c'était plusieurs millier d'yeux haineux qui se retrouvaient pointés dans ma direction. Et dire que je commençai à me faire à Konoha. Je te tenais pas particulièrement à devoir déménager. Pourtant j'étais bien là, au milieu de cette arène couverte de sable, sous un soleil de plomb à supporter le poids des maux de milliers d'individus. C'était en quelque sorte l'histoire de ma vie, à savoir un foirage monumental. Heureusement j'avais encore un bras de valide.

Et quand plusieurs milliers de personnes m'insultaient, me méprisaient en tentant de m'envoyer moult objet à la figure. Moi je me contentai de leur présenter mon majeur. Un beau signe bien mit en valeur à leurs yeux.

-Sérieusement vous me pompez l'air !

Je me relevai péniblement tout en continuant de leur présenter mon doigt, un sourire plein d'arrogance vissé sur le visage.

-Vous voyez pas que je suis occupé ? Alors arrêtez de m'interrompre.

Plus que je jamais la température s'éleva autour de moi. Je me transformais une fois de plus en brasier vivant au plus haut niveau qu'il m'était possible d'atteindre. Le peu d'eau et de brume encore présent dans l'arène ne tardèrent pas à s'évaporer.

-C'est mon combat ! Terminais-je avec une pointe de voracité dans le ton de ma voix.

Pas un seul instant je n'avais quitté du regard mon adversaire, même lorsque que la foule s'était dressée contre-moi. Ces dernières paroles lui étaient dédiés. Il n'était question que de notre combat sans personne pour interrompre mon kiffe. J'étais peut-être en piteux état, mais j'avais encore de l'énergie à revendre.

-Allez c'est parti. A partit de maintenant. Soit on se la pète, soit on se dégonfle !

Sans attendre je fonçai sur mon adversaire en usant de mes propulseurs Katon. Les flammes étaient encore davantage condensée dans mon bras valide. Je m'étais littéralement transformé en boule de feu géante. La jambe blessé de mon adversaire ne lui permettrait pas d'esquiver mon attaque, sa main brûlé limitait son enchaînement au Katana et il n'aurait pas le temps d'utiliser sa jarre à deux reprises avant que je ne l'atteigne. Qu'importait l'issue de ce combat. A mon sens j'avais déjà gagné car je m'étais vraiment éclaté à cet examen.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Ketsueki Hanzô
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptyDim 3 Jan 2016 - 3:01

Mes deux dragons aqueux ont blessé mon adversaire, mais pas assez pour que celui-ci déclare forfait ou soit forfait. Il lui en faut donc encore. Mais comment je vais faire, je n'ai bientôt plus de chakra, le temps m'est compté. J'entends le public me dire de l'achever, de tuer ce monstre, car en effet Strike vient de se matérialiser devant moi, c'est donc bel et bien un Gogyou. L'idée m'a traversé l'esprit plutôt dans le combat, mais je n'y ai pas plus porté attention. Je peux voir que ces remarques ont le dons d'agacer mon adversaire, celui-ci est énervé par ces remarques. Il ne fait rien, c'est ma chance ! Il me regarde, mais la distance nous séparant va me permettre de lui balancer un dernier dragon ! S'il ne passe pas, je me vois mal terminer ce combat gagnant, soit par une égalité soit il sera perdu. Il faut absolument que je gagne ce combat. Je veux prouver à moi-même, à ma mère et à tout Suna de quoi je suis capable !

Pendant que Strike commence à balancer des doigts d'honneur à tout va au public, j'en profite pour charger une bonne partie de mes dernières réserves de chakra dans ma jarre. Je vais profiter du fait qu'il ne soit plus entièrement concentré dans le combat et qu'il porte légèrement son esprit sur le public pour le surprendre. Mon dragon, le dernier de ce combat, commence à sortir de ma jarre, il est grand et magnifique. Jamais dans ma vie, au grand jamais, j'aurais cru quelqu'un s'il me disait qu'une jarre allait certainement m'aider à gagner un combat. Il fonce à toute allure sur mon ennemi. Le choc est inévitable, il est maintenant à moins d'une seconde de l'impact. Là, c'est maintenant, le moment tant attendu de la collision. L'eau part en éclat et mouille une bonne partie de l'arène tout autour de mon ennemi. Je ne peux malheureusement pas encore voir son état, car celui-ci est caché par les éclaboussures de l'eau.

Est-ce que j'ai vraiment gagné ? C'est possible ? Moi, Ketsueki Kazushi ? J'ai peur, s'il se relève j'ai bien peur que s'en est fini de moi. Je regarde l'arbitre, s'il réagit, s'il m'annonce vainqueur. Aucune réaction de sa part, j'en conclu donc qu'il ne voit pas mon adversaire et qu'il attend avant de donner son verdict.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yumiyo Orion
Informations
Grade : Heishi
Messages : 155
Rang : B+

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptyDim 3 Jan 2016 - 12:39

Il tenta de m'attaquer mais ce fut en vain. J'envoyais sur les roses le publiques, mais ce n'était pas pour autant que j'allais l'ignorer. Pourquoi ? Parce qu'il possédait une jarre capable de lancer des dragons d'eaux. Rien que pour cette raison il méritait d'être en permanence verrouillé par mon scouter sayen. Aussi me contentais-je de faire ce que j'avais initialement prévu. A savoir lui foncer dessus en utilisant mon aura de flamme afin de me protéger.

Le dragon me heurta de plein fouet, mais ma protection fit son aussi, créant un épais nuage de vapeur du quel je sortie en toute hâte, le poing enflammé prêt à s'abattre sur mon adversaire. Je venais de renouveler mon aura de flamme au moment d'arriver sur lui de sorte à ne lui laisser aucune chance d'en réchapper. A ce niveau là il ne pourrait pas l'esquiver, pas plus qu'il ne pourrait lancer de nouvelle attaque. Je ne savais pas si j'allais l'atteindre, mais dans tous les cas ce dernier assaut serait décisif. Je n'aurais pas la force d'aller plus loin, mais je savais qu'il me suffisait d'atteindre mon adversaire pour que la victoire soit mienne.

C'était le tout pour le tout. Je n'avais que faire de ce qui se passerait ensuite. Tout ce qui m'importait était ce combat. La victoire comme la défaite ne représentait rien pour moi. Seul comptait la frénésie de l'instant. Ces quelque secondes fatidiques qui me poussaient à transcender ma force, par delà la douleur et la fatigue. Cet unique moment où je me sentais réellement vivant.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Ketsueki Hanzô
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptyMar 5 Jan 2016 - 1:44

Mon dernier dragon aqueux n'a pas eu l'effet voulu. Il n'a même pas eu d'effet tout court. Celui-ci s'est écrasé sur Strike en créant la même vapeur que tout à l'heure. Je n'ai même pas eu le temps d'espérer qu'il soit atteint, il revient déjà à la charge. Un bras en feu et très rapidement, je ne vois pas tellement ce que je peux faire. C'en est certainement fini de moi pour ce combat. Je vais tenter un dernier coup, soit j'arrive à limiter la casse et le combat se termine en égalité, soit je n'y arrive pas et, malheureusement, je perds ce combat. Dans tous les cas, ces examens touchent à leur fin. Ils ont été pour moi une opportunité géniale et je ne pense pas revivre d'instants aussi intéressants d'ici un bon moment. La première étape, certes avec un trio qui n'arrivait pas tellement à s'entendre, était tout de même intéressante. Et la deuxième, elle nous a plus permis de montrer que l'on peut nous aussi travailler en équipe, ce qui a peut-être un peu manqué lors de la première épreuve. Et pour ce combat, je pense avoir pu prouver à moi-même ainsi qu'à tous les spectateurs que je n'avais pas obtenu ce diplôme de genin pour rien et que je le mérite tout autant qu'un autre.

Il faut maintenant retourner au combat, car cette petite interlude n'a pas fait disparaître mon ennemi et c'est bien dommage. Il arrive vite et c'est ce moment-là que je choisis d'envoyer au casse pipe mes membres inférieurs. Sois ils amortissent le choc et sont broyés, soit il arrive à me toucher le corps et là, ça devient très compliqué pour moi. Par chance, mon coup a été assez rapide. Le poing de Strike se fracasse contre ma jambe gauche, cette fois-ci. Je peux entendre les os se briser et cela ne m'étonnerais pas de savoir que le public l'a entendu lui aussi. Je vole de quelques bons mètres en arrière et chute assez violemment, me luxant une épaule. Je suis encore conscient, la douleur me fait presque perdre connaissance, mais je lutte, si je m'évanouis, je vais perdre ce combat. Je peux voir mon adversaire, moins blessé, mais tout autant incapable de bouger que moi. Il me regarde. Je peux voir dans son regard toute sa détermination et sa rage de vaincre, mais il a l'air heureux, heureux du chemin qu'il a accompli jusque ici. Tout comme moi d'ailleurs et il est lui aussi, un monstre. Nous ne sommes pas si différents en fin de compte, mis à part qu'il se transforme en élémentaire de feu et que moi, je peux contrôler tout ce qui a attrait au sang.

D'une faible voix, je lance à mon ennemi. "Bien joué, je pense qu'on va en rester là..." Avant de me retourner vers l'arbitre.

Le verdict de l'arbitre ne devrait pas se faire attendre. Nous sommes tous les deux conscients, mais dans l'incapacité de se mouvoir. Je n'ai plus de chakra, lui non plus. Il ne va pas laisser durer un combat inutilement, il va déclarer l'égalité. Je me tourne sur le dos et cherche du regard ma mère. Ma vision est devenue trop trouble pour que je puisse la distinguer au loin, mais j'ai tout de même l'impression de lui décrocher un sourire. C'est ce moment-là que le Shukaijin annonce son verdict.

"Egalité ! Le combat est terminé, faites venir des médecins !"

Sur ses paroles, je me laisse prendre par le doux appel du sommeil. J'entends autour de moi ainsi qu'autour de Strike les médecins s'agiter. C'est ce moment-là que choisi mon corps pour me laisser m'endormir, tiraillé entre la douleur des coups et la joie d'un examen réussi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptyMar 5 Jan 2016 - 12:26

@Ketsueki Kazushi > Bonjour ! Alors non ce n'est pas comme ça que ça marche. L'arbitre, c'est nous o/

On revient vers toi ce soir et on donne notre décision sur votre combat si aucun d'entre vous ne se reconnaît perdant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptyMer 6 Jan 2016 - 21:54

Bonsoiiir !

Désolés pour le temps d'attente, on a dû consulter nos arbitres de haut niveau pour déterminer la fin du combat. Des réunions en veux-tu, en voilà, des replays, des ralentis, des analyse board... Ce fut intense.

Ce qui est ressorti de l'arbitrage, c'est qu'il y a, en fait, plusieurs problèmes à ce combat :

- La technique rang D utilisée par Kazushi n'est pas valide, puisque la validation a été une erreur de la part de la modératrice technique qui est passée sur ta feuille. Néanmoins l'erreur n'étant pas de son fait et une technique rang D n'ayant, de mémoire d'homme, jamais déterminée le cours d'un combat, l'arbitrage ne prend pas en compte ce détail.
- Point néanmoins important : l'arbitrage tient à rappeler que le Katon n'est pas un pouvoir défensif. Il est orienté totalement vers l'offensive. De plus, la technique "Immolation" utilisée est une aura offensive, faite pour blesser, et non une aura défensive comme elle a été utilisée. Concrètement, ce que ça veut dire, c'est que Sakebi Strike ne pouvait pas se défendre d'un dragon aqueux rang B qu'avec cet aura de flamme, même si les niveaux sont équivalents (Suiton B - Katon B+)
- Le combat ayant continué sans objection, l'arbitrage prend en compte les derniers postes incluant l'attaque de Sakebi Strike et la réaction de Kazushi. On a été amené à voir deux choses : Kazushi se décrit lui-même comme ayant les jambes cassées, comme étant à terre, comme s'évanouissant après une décision (fictive) de l'arbitre. Par conséquent, s'il n'y avait eu que cette partie à prendre en compte, Strike étant encore debout - mais faible, Strike aurait été considéré gagnant (et sans contestation possible, puisque l'égalité n'a pas été décidée par les deux concurrents).

Néanmoins : il est important de prendre en compte ce que l'arbitrage considère comme étant le fair-play de Kazushi qui a accepté que son dragon soit contré par Immolation (et ce même s'il ne savait pas que ce n'était pas possible xD). Au vu des faits l'arbitrage considère ce combat comme une égalité : Strike ayant reçu des dégâts dudit dragon d'eau mais ayant lancé toutes ses dernières forces dans la bataille. Continuer le combat aurait été dangereux pour la vie des deux concurrents et l'arbitre arrête le combat après que Strike ait grièvement blessé Kazushi.

Bien entendu, Kazushi conserve son Ancien Trésor vu qu'il n'a pas perdu avec.

Bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Yumiyo Orion
Informations
Grade : Heishi
Messages : 155
Rang : B+

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 EmptyVen 8 Jan 2016 - 6:18


Un torrent de flamme opposé à une déferlante aqueuse. Le choc fut phénoménal. L'impact me brisa littéralement les côtes. Mes poumons venaient certainement d'être perforés et je présumais qu'il en était de même pour mon adversaire lorsque mon poing s’abattit avec violence sur son thorax. Nous fûmes alors tous les deux éjectes dans directions opposées après avoir respectivement subit l'attaque de l'autre. Je ne sus par quelle miracle, sans doute devais-je cela uniquement à ma volonté, mais je me réceptionnai en retombant sur mes deux jambes, tandis que mes pieds laissaient dans leur sillage sur longues traces sur le sable. Oui je tenais encore, mais cela relevait davantage du figuratif que d'une réelle qu'aptitude à pouvoir encore combattre. Mes vêtements tombaient en lambeaux, mon corps était en lambeaux. Trempés jusqu'aux os, les os brisés, je tremblai de tout mon long. Non pas de froid, mais d'un indicible sentiment de détresse mêlé à la satisfaction. Les quelques micro-brides de chakra présente dans mes veines me servirent à partiellement dématérialiser mes organes de sorte à temporairement annuler leur dommage.

Cet état de demi-transformations élémentaires internes était ce qui me permettait encore de me tenir droit sans me noyer dans mon propre sang. Sang qui empourprait mes lèvres et qui avait dégouliné sur mon torse. Il n'y avait vraiment pas à dire. J'étais dans un sale état. Sans doute la deuxième fois de ma vie où j'avais autant morflé. Le plus ironique dans cette histoire étant que je ne savais même pas ce que je foutais encore debout. Je n'avais plus du tout la force de lever le petit doigt. La douleur irradiait mes veines tandis qu'un voile blanc venait d'être déposé devant mes yeux. Je ne voyais plus mon adversaire, si cette arène, ni la foule. J'étais au milieu de nul part et quand bien même je n'avais ni chaud ni froid, je savais cette petite étincelle en moi toujours présente qui continuait de brûler. Derrière cela, je ne pouvais m'empêcher de ressentir une intense satisfaction au point d'en afficher mon plus beau sourire en coin.

Mon ouïe était toujours là et je pouvais entendre les hurlements de la foule scandant ma condamnation à mort, jurant sur ma tête de Gogyou. C'était à se demander si une cinquantaine de personne n'allait pas se jeter dans l'arène pour me réduire en charpie. Décidément le publique était vraiment chaud aujourd'hui. A ce moment j'entendis l'arbitre proclamer le match nul. Au moins le type savait-il se montrer impartial. Ce faisant, j'envisageai sincèrement de lui payer un coup à boire si je ressortais vivant de cette épreuve. Dans tous les cas cette dernière venait de prendre fin à l'instant. Et qu'est-ce que j'en ressortais ? Et bien tout simplement cette petite étincelle, encore et toujours, qui continuait de se consumer. Cela avait été l'éclate totale. La douleur, les émotions, la volonté, tout y était. Je me sentais plus vivant que jamais alors que je me retrouvai à l'article de la mort. Et bordel, j'étais parvenu à mettre une tatane à cette foutue jarre d'eau ! Si cela ne relevait pas de l'exploit. Une fois encore le feu venait de l'emporter sur l'eau. L'autre méduse de service avait intérêt à en prendre de la graine !

Alors que je sentais mes dernières défaillir à l'encontre de ma volonté, il me vint ces derniers mots. Un dernier ressenti. Cette phrase qui résumait parfaitement mon état d'esprit en l'état. Malheureusement avec des poumons explosés et une vingtaines de fragments d'os se baladant un peu partout dans mon corps, il m'était difficile de m'exprimer. Pourtant je m'efforçai à bouger mes lèvres ensanglantées. Mimant quelques paroles à peine audibles quand un son étouffé s'échappait de ma gorge.

-Beau... combat...

A partir de là je me laissai sombrer en m'échouant vers l'avant pour sentir ma chute amorti par le sable bouillant qui commença à se teinter d'écarlate. Les contestations du publiques devenaient de plus en plus étouffés. Je ne parvenais même plus à traduire leur insulte, mais cela n'avait pas d'importance. Il était temps pour moi de faire une pause. Je m'étais sacrément donné pour cet examen. Cela avait été cool, mais j'allais à présent prendre quelques vacances bien méritées à Suna et prendre le temps de visiter un peu le coin.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Combat #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Combat #4 Combat #4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Combat #4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Examens :: Examen Chûnin international-