N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Groupe #8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Groupe #8 Groupe #8 EmptyVen 4 Déc 2015 - 18:59


Groupe #8 VXnJN32

CONTEXTE

La tour des mirages, lieu de convoitise absolu pour tous les Genins ayant participé à l’examen. Pourtant, sur la centaine de participants, une trentaine seulement sont parvenus à rallier la tour. Plus de la moitié d’éliminés parmi les aspirants Chûnin. Mais pour cette poignée de ninjas au-dessus du lot,ce n’était pas terminé. Et tout pouvait encore arriver : échouer la première épreuve ne fera pas de vous un Chûnin. La réussir non plus.

Le hall de la tour n’avait rien à voir avec l’extérieur : pourtant parfaitement lisse et éclatante, l’intérieur était sombre, humide, sinistre, presque en ruine. Des monts de gravas étaient jonchés partout dans cette grande salle qui résonnait au moindre pas en avant. Face à l’entrée, seule source de lumière, un grand escalier en colimaçon, sur la première marche duquel un appareil étrange est posé. En s’approchant, un hologramme en sortit, de piètre qualité, au son robotisé. Mais Kibo et Mizuki étaient clairement identifiables, et leurs voix résonnèrent dans la salle vide.

    - Bravo à vous, vous avez réussi la première épreuve. Mais vous n’êtes pas au bout de vos peines. Bienvenue dans l’épreuve numéro 2 : la tour des mirages.
    - Le but est d’atteindre le sommet pour vous qualifier à l’ultime épreuve de l’examen. Pour cela, vous aurez à grimper deux étages.
    - Simple, n’est-ce pas ?

Les deux organisateurs eurent un sourire, et l’hologramme s’évapora, laissant les trois Genins à leur sort : ils devront monter cette tour.

***

L’escalier n’était pas très long, et ils purent arriver très vite au premier étage. La salle était aussi grande que celle du rez-de-chaussée et elle aussi avait un escalier à l’opposé de l’entrée… Mais un « détail » changeait. La salle était totalement ouverte sur le vide, à une vingtaine de mètres du sol. Pas de mur, pas de sol… Impossible de passer en sautant ou en s’accrochant à quelque chose. Pourtant, l’escalier pour le deuxième étage se trouvait là, devant eux… Comment l’atteindre ?

RÈGLES
    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Si combat il y a, résumez non seulement toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide, mais n’oubliez pas que cette épreuve fait directement suite à l’épreuve 1. Votre santé et votre consommation de chakra reprennent donc exactement là où vous les avez laissées.
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois 12h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il poste dans le bureau de SNH.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø Vous n’avez le droit qu’à DEUX POSTES MAXIMUM chacun pour résoudre l’énigme de cette salle. Si au bout de deux postes, vos personnages ne sont pas à l’escalier du deuxième étage, l’organisation considérera que c’est un échec.
    Ø Si vous avez besoin d’un passage du narrateur après une première tentative lors du premier poste ou que vous avez effectué des actions nécessitant des informations, précisez-le ou venez directement nous voir.

PARTICIPANTS ET ORDRE
    Hebi
    Saibogu A. Kotori
    Samui Kirito
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Konoha
Hebi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 715
Rang : B+

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 Groupe #8 EmptyDim 6 Déc 2015 - 11:32

La première épreuve a été réussi, nous sommes rentré dans un énorme tour des Mirages, trônant dans ce vaste désert. Le chemin a été dur, quelques séquelles de cette promenade, on va pouvoir se reposer un peu à l'abri de ses mercenaires ténébreux. En compagnie de Kotori et Kirito, on avance lentement dans le hall de la tour. La porte se ferme lentement, absorbant toute la source de lumière de la salle. On marche prudemment et on se retrouve devant un escalier à colimaçon avec un objet mécanisé sur la première marche. Un Hologramme illuminé la salle sombre, de piètre qualité mais on aperçois le jolis minois de l'Aburame. Un accueil des plus bizarres, un son robotisé, aucune chaleur humaine pour nous réconforter, on nous présente le but de la seconde épreuve. Monter les deux étages de la tour bâtis pour l'occasion, au premier abord, le but reste simple et à la portée de tous. On ne sait pas ce qu'on va rencontrer, ce genre d'épreuve se fini toujours par une énigme. On va devoir user de nos cervelles. On se retrouve à escalader ses ruines afin de valider la deuxième épreuve. J'ai confiance en cette équipe, elle a un bon potentiel à exploiter. On aura peu de problème à finaliser cette épreuve, j'en suis certains.

« On va pouvoir souffler un peu avec cette seconde épreuve ! Je ne pense pas qu'on va être confronter à des ennemis. Ils sont trop fourbe pour faire ça ! »

La sournoiserie des organisateurs des examens, ils sont là pour vous mettre des bâtons dans les roues. Après, tous dépend de la taille du bâton et de l'ampleur de la chute. Je suis le premier et je le resterais. Je commence donc à entamer l'escalier d'un pas décidé, mon regard nettoyant la zone d'un quelconque piège dissimulé. Je les connais les fuinjutsus cachés et pouf tu te retrouve dans un cage de feu, tu ne peux plus rien faire. GAME OVER . On arrive sur une salle aussi grande que la précédente mais on s'arrête brusquement. Il manque beaucoup de cailloux, il n'y a pas de sol ni de mur, on peut même voir l'objet mécanisé sur la première marche de l'escalier. On se retrouve avec un beau problème devant nos yeux, il faut prendre son temps et réfléchir afin d'agir selon les conséquences. Une situation épineuse, je pose mes fesses sur le sol et croise mes jambes afin de pouvoir penser calmement. Je sors une cigarette de ma poche afin de la mettre entre mes lèvres. Je l'allume et commence à débattre tous seul dans ma petite tête.

On ne peut pas passer, il n'y a aucun moyen de passer de l'autre côté. J'ai une technique pour m'éjecter vers l'avant mais cela ne va pas suffire. Kirito et Kotori doivent eux-aussi passer avec moi. Avec la glace du Samui, on pourrait se créer un pont pour traverser le vide mais je pense pas que ce soit le but de l'épreuve. C'est bizarre, il y a très peu de mur porteur et la tour tient sans problème. L'architecture de ce bâtiment est bancale et bizarre. Je pose mon menton sur la paume de ma main, je prend une bonne latte de ma cigarette.

« N'user pas de votre chakra ! On en a peut-être pas besoin pour cette situation ! »

Il y a des inconnus dans ce théorème, mais ses inconnus ne sont pas vraiment fiables. C'est illogique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 Groupe #8 EmptyMar 8 Déc 2015 - 19:05

@Saibogu A. Kotori a 12H pour poster ou elle sera exclue du groupe et de l'examen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu A. Kotori
Informations
Grade : Genin
Messages : 81
Rang : C

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 Groupe #8 EmptyMar 8 Déc 2015 - 19:09

J’avais les larmes aux yeux à cause de la douleur… Mais j’étais vraiment heureuse d’avoir accomplie la première épreuve, dans le pire des cas, abandonner à ce stade de l’examen n’était pas un déshonneur pour moi, ou du moins dans ma vision des choses.

Dans cette tour, la première épreuve consistait, pour ma part, à monter les escaliers… Ma jambe me torturant en plus de la fatigue causée par mon malaise… Même si on ne m’avait rien fait en réalité, j’étais tout de même légèrement mécontente envers les personnes qui étaient apparue dans cette illusion. Pour une scientifique comme moi, un tel manque d’esprit logique était… Ridicule, mais pas impossible.

Naga affirma quelque chose, ou plutôt une hypothèse qu’on ne serait probablement pas confronté aux mercenaires… Je n’en étais pas sure et mon esprit pessimiste m’empêchait d’espérer une telle chose. Je suivais donc le roux dans les escaliers, ne prêtant attention à rien, sauf aux apparences. Je serrais les dents pour ne rien laisser paraitre, sentant des sueurs froides dans mon dos, j’espérais aussi qu’ils n’avaient pas vu mon apparence probablement pitoyable durant l’illusion… La honte m’envahirait probablement… Peut-être que je devrais réduire ces deux types au silence…
Impossible, je suis probablement la plus faible ici.

Ne prêtant pas réellement attention à autre chose que mes efforts pour monter, on arriva après ce qui me semblait être une éternité à l’étage…

Alors les ruines du rez de chaussé était probablement cette étage qui s’était affaissé… Mais qu’avaient possiblement fait les groupes qui étaient passé avant nous ? Voyant le rouquin s’asseoir, j’hésitais… Dans mon état, il se pourrait que je ne veuille plus me relever une fois assise, aussi je décidais de rester debout… M’éloignant légèrement de ce dernier pour éviter la fumée de sa cigarette. Je sortais une gourde pour me réhydrater alors qu’il nous demanda de ne pas utiliser notre chakra.


-…Si utiliser le chakra est le meilleur moyen, alors autant le faire, pas que je puisse faire quoique ce soit dans cette situation, même avec mon chakra…


Me disais-je à voix haute… Je fermais alors les yeux, comme pour essayer de cacher le fait que j’avais dit ça non intentionnellement… Je sortais de mes vêtements une longue corde en soupirant… Rien pour l’attacher de ce côté, rien pour l’attacher de l’autre côté, de plus mes capacités de lancer étaient médiocres… J’hésitais à annoncer à mes équipiers que je souhaitais abandonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samui Kirito
Informations
Grade : Genin
Messages : 324
Rang : B+

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 Groupe #8 EmptyMar 8 Déc 2015 - 23:25



La première épreuve fut un petit succès pour l'équipe, mais elle ne s'est pas déroulée sans difficulté. Le blond avait une douleur à sa cuisse avec ce bout de glace qui s'en était enfouie. Il avait fait les premiers soins basique afin que la plaie ne s'infecte pas, mais la douleur est présente. Arrivé à la tour, l'équipe peut voir un hologramme des deux organisateur de l'examen. Grimper les deux étages de la tour pour arriver au sommet de la tour permettrait à l'équipe d'accomplir la seconde épreuve. Le shinobi de Konoha ne pense pas que l'équipe sera de nouveau confronté à de potentiels mercenaire, le blondinet est de son avis et il hoche la tete pour dire qu'il est d'accord avec lui. Les trois montent l'escalier, et ils arrivent alors au premier étage.

Trop étrange, il n'y avait pas de sol. Pas de mur. Seulement du vide, et à l'opposé un escalier qui mène au second étage. Kirito lâche un soupir, la réflexion n'est pas son point fort. Il préfère l'action, et de loin. L'Heishi espère que ses camarades soient un peu plus intelligents que lui. Le roux propose de ne pas utiliser son chakra, pour lui, ils n'en auraient pas besoin pour cette énigme. Haussant les épaules, tu t'avances vers le vide alors que le roux s'est assis et que Kotori s'est mise à l'écart. D'en bas, on peut voir le robot qui avait servi d'hologramme et les escaliers menant à l'étage supérieur. Kirito tâte avec son pied afin de voir si c'est réellement vide, et ça l'est. Se retournant vers son groupe, il ne sait pas réellement quoi penser.


      - J'aurais pensé à un Genjutsu, mais je n'y crois pas trop. Ce serait trop facile.



Les solutions sont maigres dans la tete du blondinet. Il va devoir se creuser les méninges afin de trouver une solution plutôt fiable. Le Genjutsu est écarté pour le garçon. Kirito se demande si un pont de glace peut etre faisable, mais il ne saurait pas vraiment mettre au point quelque chose de semblable. Son dragon de glace est une possibilité, autant voir ce que propose également les deux autres.


      - Je pourrais créer un dragon de glace qui nous transporterait jusqu'au bout... Ou alors, créer le maximum de clones et ils nous serviront de pont ? Vous voyez ce que je veux dire ?



Pas sûr que les solutions apportés du blondinet soient prises aux sérieuses...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 Groupe #8 EmptyMer 9 Déc 2015 - 10:09

Passage effectué et rien n'est à vérifier. Corrigez-moi si j'me trompe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hebi
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 715
Rang : B+

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 Groupe #8 EmptyJeu 10 Déc 2015 - 14:41

Je ne suis pas portugais mais ça ne va pas pour ce bâtiment, il n'y a aucun mur porteur pour tenir tous ce poids emmagasiné. Toujours assis sur le sol, fumant ma cigarette, je réfléchis sur plusieurs pistes. Soit nos organisateur ont camouflé les murs et on peut marcher dessus sans problème. Seconde piste, on est piégé dans une illusion et on peut facilement le dissiper avec un Kai en donnant de son chakra en contre partie. Avant de me lancer sur d'autres sentier possible, mon regard se tourne vers mes coéquipiers afin d'entendre leur avis sur notre situation. La première à parler est notre sunajin, la mécanicienne du groupe ou l'artillerie. Avec les peu de détails que j'ai vu de cette gamine, ce sont des brulures et un cylindre usé par la poudre. Deux détails qui vous emmènent directement vers la source de pouvoir. J'avais entendu dire qu'un clan nomade vivait dans le désert de Suna, usant de n'importe matériaux pour en faire des armes. Elle doit faire partie de cette caste. Kotori ne suis pas mon avis, elle pense qu'on doit user de notre chakra pour cette énigme mais elle n'a aucune solution en tête. Elle sort une vulgaire corde alors que le Samui s'approche du vide, il veut savoir si c'est réel à nos yeux. Il se tourne vers nous et propose l'idée de genjutsu. Ma première piste est supprimé et Kirito affirme la seconde. Il n'a pas l'air d'y croire mais à nos yeux, cette épreuve a l'air facile mais pour d'autres c'est un vrai casse tête. Certains ne sont pas née avec la même intelligence que nous.

Écrasant ma cigarette sur le sol, je me lève brusquement avec un énorme sourire de carnassier. On aura pas besoin de la corde de Kotori, d'un côté, la sunajin a raison. Je vais devoir user de mon chakra pour dissiper cette illusion. Le Samui propose d'autre solutions, comme user de son dragon de glace pour s’éjecter de l'autre côté ou plusieurs clones pour créer un pont. L'illusion est le parfait moyen de dissimuler des murs et de faire paraître à nos yeux que le bâtiment tient sans aucun soucis. Le genjutsu affecte la rétine oculaire. Un bon vieux Kai et on n'en parle plus de cette énigme.

« C'est une illusion Kirito, c'est la seule solution ! Pas besoin de tes clones ni de Dragon, une bonne vielle dissipation à l'ancienne et le tour est joué. »

Je m'approche du bord et exécute un seule mudra, je ne suis pas un expert en la matière. Il me faut un peu de temps de concentration, je ferme les yeux et use de mon chakra pour dissiper l’illusion. Quand je vais rouvrir mes yeux, je vais pouvoir traverser cette salle et valider la seconde épreuve.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu A. Kotori
Informations
Grade : Genin
Messages : 81
Rang : C

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 Groupe #8 EmptySam 12 Déc 2015 - 1:45

Rien à faire, je me rappelais d’une chose simple qui faisait que je ne pouvais me permettre d’abandonner… Pas grand-chose, vraiment rien : le peu de fierté que je possédais. Déjà, j’avais été entraînée par Kibo-sensei et en plus je ne voulais pas finir avant Asuka, même si je n’étais pas sure de si elle avait passé la première épreuve. Aussi, je me tapotais les joues afin de me reprendre.

Une fois mon attitude défaitiste dissipée, j’observe plus attentivement alors que le blond prenait la parole, ne prêtant pas vraiment attention à ses paroles… Est-ce que cette tour respectait vraiment les lois de la physique ? C’était d’ailleurs là le problème qui faisait que j’avais autant de mal avec le chakra qui était extrêmement pratique, sans pour autant que j’ai l’impression de réellement comprendre son fonctionnement…

Je veux bien qu’on me dise qu’une plateforme est stable, mais je serais certaine qu’elle l’est si, et seulement si, j’ai l’occasion de vérifier réellement le système dans lequel la plateforme existe… Et en l’occurrence, je ne voyais pas vraiment comment notre morceau de sol tenait là, je commençais donc à prendre peur… Le genre de peur qui me tétanise… Peut-être que si on bouge trop, on va tomber…

Essayant de cacher mes tremblements de peur, je me dirige lentement vers les escaliers dans le dos des deux garçons… L’endroit le plus à même de tenir est probablement celui-là… Mais j’ai bien trop peur pour redescendre surtout que la peur n’est pas la seule chose à me retenir… Commençant à regretter ma réflexions sur le physique douteux du sol sur lequel nous nous tenions, le roux, essayant probablement d’agir, s’exclama que cela ne pouvait qu’être une illusion… J’aimerais y croire, mais malheureusement… Je ne connaissais pas ces types depuis assez longtemps pour leur faire confiance.

Kotori, littéralement petit oiseau, comment ça, j’ai le vertige ? Disons que ce n’est pas vraiment du vertige ! Je veux dire, je comprends qu’un arbre enraciné puisse tenir, aussi me tenir au sommet d’un palmier n’était pas un problème quand je vivais dans les îles.

Je ravalais ma salive… Logiquement, je ne pouvais pas risquer aussi facilement ma vie en avançant simplement en croyant que cela était une illusion. Mais ma logique me criait aussi que nous aurions déjà du tomber… Ou du moins, j’aurais probablement pu m’évanouir, comme cela aurait été bien de pouvoir fuir la réalité ainsi… Je décidais donc de croire le roux, m’avançant clairement.

- C’est vrai qu’il est probable que cela soit une illusion… J’étais prête à abandonner l’épreuve, je vais au moins vous donner un dernier coup de main. Disais-je en accrochant la corde solidement dans les escaliers, puis à ma ceinture.
Je m’avançais donc pour marcher dans le vide… Fermant les yeux, ressentant la sueur froide s’écouler sur mon dos…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samui Kirito
Informations
Grade : Genin
Messages : 324
Rang : B+

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 Groupe #8 EmptySam 12 Déc 2015 - 18:24



A croire que la brune n'aime pas le blond, mais il s'en fiche. Kirito n'est pas là pour se faire des amis. Les solutions qu'ils proposent ont une certaine logique, ce serait tellement trop facile si c'était une illusion pour lui. Cependant, elles ne sont pas à l'avis général du groupe. Le rouquin était persuadé qu'il s'agissait d'une illusion, Kotori également. Deux contre un, le blond décide de se ranger à l'avis général du groupe alors. C'est une illusion, pas de soucis. Le roux pense qu'une simple dissipation pourrait résoudre cette énigme, pourquoi pas dans ce cas là ? Cependant, à quel moment serait-il tombé dans l'illusion ? A l'apparition des hologrammes, peut-être. A ce moment là, nos défenses n'étaient pas réellement établi.

Kotori se propose pour un essai. Accrochant une corde à l'escalier et à sa ceinture, elle se dirige vers le vide. Mais, était-ce vraiment une bonne idée ? S'il ne s'agissait pas d'une illusion, c'en était fini. Quant au roux, il s'était également rapproché du bord, effectuant un signe pour dissiper l'illusion. A son tour, le blond fait de meme.


      - J'espère que tu as raison.



Kirito regarde alors Kotori, normalement, elle devrait pouvoir traverser sans danger cette fameuse partie vide. Les deux garçons aussi, il serait surtout stupide d'échouer ici après cette première épreuve un peu compliqué qu'il avait eu. Puis, il n'avait pas le droit d'échouer alors il espérait que le konohajin avait raison sur ce coup là. Le groupe misait tout sur lui, c'était une solution.







HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 Groupe #8 EmptySam 12 Déc 2015 - 22:08

Hebi en ouvrant les yeux… Voit toujours le gouffre et les murs. Kirito, n’ayant rien tenté non plus, et ne se fiant qu’aux dires du Konohajin, reste aussi du mauvais côté de la salle.

Kotori, en revanche, s’émancipe de ses deux coéquipiers et tente, seule, et sans que personne ne l’aide ne serait-ce qu’à tenir la corde, de vaincre son vertige et de se lancer dans le gouffre. Tentative payante, car à peine trois secondes de chute plus tard, la salle réapparaît, avec un sol et des murs, les deux autres Genins présents mais ne pouvant ni la voir, ni l’entendre.

Le temps joua cependant en leur défaveur : pris de cours, le Shukaijin et le Konohajin furent rattrapés par des Hommes en Noir qui leur informèrent de la mauvaise nouvelle de l’examen : ils étaient disqualifiés.

HRP : Bon. Je tiens d’abord à dire que ce groupe m’a posé un vrai souci (et c’est la raison pour laquelle la réponse est en décalé par rapport au reste : j’ai demandé à l’organisation et d’autres avis pour savoir ce que je devais faire).

Pour l’explication de la salle, avant tout. Vous êtes tous les trois dans un Genjutsu rang S, affectant donc tous vos sens (vous voyez vos techniques sortir par les trous si vous en aviez lancé, vous sentez le vide etc.).
Néanmoins, le gouffre n’existe pas vraiment. Au final, en pénétrant dans le gouffre, vous n’avez fait qu’un pas en avant dans la salle pour la faire réapparaître. Vous pensez chuter, évidemment, mais au final bah… Vous ne tombez pas vraiment. Puisque le sol n’a jamais disparu. Au niveau des indices évidents dès le premier tour : jamais il n'a été précisé que la première salle n'avait pas de plafond, et la tour de l'extérieur est décrite comme parfaitement lisse (donc les murs y sont). Mais le premier tour servait évidemment à récolter le maximum d'indice. Je précise juste que passer par-dessus marchait évidemment. Passer de l’autre côté dissipe aussi l’illusion. Il n’y avait pas qu’une seule manière de réussir cette salle, au contraire. A la base, la « « vraie » » solution, c’est la force de conviction : non, le gouffre n’existe pas. Et donc vous marchez en avant, et ça fait sauter le genjutsu. Mais du coup y pénétrer fonctionne tout autant, dans les faits.

Mais, je le rappelle, il y avait des consignes : vous deviez passer en deux postes maximum. C’est écrit en gras et en rouge. Kotori, aucun souci : elle agit et fait quelque chose… Ce qui n’est pas le cas de Kirito qui ne fait que regarder (et donc nécessiterait un tour supplémentaire) et Hebi qui, dans un, excès de confiance, essaye un Kai (au deuxième tour, je comprends pas vraiment pourquoi tu ne l’as pas essayé de suite Surprised ) qui ne donne rien, le genjutsu étant de trop haut niveau pour un genin.

Du coup ouais, vous aviez besoin d’un tour supplémentaire, ce qui n’est malheureusement pas possible au vu des règles.

Donc désolée les garçons, mais pour vous ça s’arrête là ><
Je (on, d’ailleurs, je n’ai pas décidé seule) reste à votre disposition pour d’éventuelles questions ou remarques.
Et félicitations Kotori, tu passes à l’étage suivant. On le lance sous peu, tiens-toi prête ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 Groupe #8 EmptyLun 14 Déc 2015 - 22:14


Groupe #8 VXnJN32

CONTEXTE

La première salle n’était qu’une immense supercherie, une illusion créée de toute pièce. Cependant, ce n’était rien comparé à ce qui les attendait dans la deuxième salle…

Les Genins atteignirent le deuxième étage, similaire une nouvelle fois aux précédents, éclairé uniquement par trois ou quatre torches accrochées au mur. De part et d’autres de la salle, deux sabliers, immenses, allant du sol au plafond. Face à eux, une nouvelle fois… Un immense gouffre, et des murs inexistants donnant sur le dehors, en tout point similaire au premier étage.
De l’autre côté de ce gouffre, un nouvel escalier, qui descendait cette fois-ci, dans une salle plongée dans la pénombre, et de laquelle il est ni possible de communiquer avec les autres Genins, ni de faire demi-tour une fois l’escalier franchi.

Au centre de la salle, un nouvel hologramme apparut.

    - Impressionnant. Vous avez réussi avec brio le premier test. Mais vous n’en avez pas terminé avec la tour. Vous devez désormais en atteindre le sommet.
    - Le temps vous est compté. Vous avez cinq minutes pour cela. Tout est possible à cet étage, et tout vous est permis. Sauf une chose…
    - Il est interdit d’utiliser une quelconque technique de clonage. Le moindre clone entraîne votre disqualification directe. Bonne chance.

L’hologramme disparut, et un bruit sourd se fit entendre dans la salle, suivi presque instantanément du bruit du sable qui s’écoule : les deux sabliers venaient de s’activer…


RÈGLES
    Ø Si combat il y a, résumez non seulement toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide, mais n’oubliez pas que cette épreuve fait directement suite à l’épreuve 1. Votre santé et votre consommation de chakra reprennent donc exactement là où vous les avez laissées.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø Il n’y aura AUCUN passage du narrateur (prenez le en compte dans vos actions, donc… Je n’en dirais plus plus). De même : TOUT est dans le poste, l'organisation ne répondra à aucune question.
    Ø Si vous voulez sortir, les hommes en noir vous bloquent l'accès en vous disant que si vous sortez vous serez disqualifié.
    Ø Et c'est pas une blague : les techniques de clonages et assimilées sont INTERDITES.

PARTICIPANTS ET ORDRE

Bon, différence sur ce point.
Il n’y a PAS D’ORDRE DE POSTE pour cette salle puisque chacun doit atteindre le sommet de la tour indépendamment des autres (chacun pour soi, quoi, même si les autres sont dans la même salle que vous). Néanmoins, le temps vous est vraiment compté : vous avez UN POST pour l’atteindre. Pour ce faire, vous postez quand vous le souhaitez dans un délai de 120H (soit 5 jours).

Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Saibogu A. Kotori
Informations
Grade : Genin
Messages : 81
Rang : C

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 Groupe #8 EmptySam 19 Déc 2015 - 2:12

Après cette horrible sensation de tomber, je me rendais compte que ce n’était qu’une illusion… Je pouvais donc continuer. Je détachais alors la corde et attendait un peu, assise au sol, reprenant mon souffle… J’avais eu la peur de ma vie, un véritable cauchemar. Je relevais la tête pour me rendre compte que les deux autres ne m’avaient toujours pas rejoint… Que s’était-il passé ?

Je me mis à supposer quelques instants plusieurs scénario, peut-être que cette épreuve était là pour nous séparer, ou même qu’ils n’étaient pas des camarades, mais des illusions, ainsi que de nombreuses autres hypothèses. Mais à vrai dire, je n’avais pensé à ses hypothèse que pour leur donner un peu de temps, mais visiblement, ils n’allaient pas venir, ou peut-être plus tard. Je continuais alors, boitant légèrement.

Je me rendais aussi compte d’une chose : ma blessure n’était pas maligne, elle me faisait souffrir, mais c’était ç un niveau soutenable, et je n’avais plus vraiment la sensation de malaise suite à l’illusion de la première épreuve, confirmant ainsi mes notions. A partir d’un certain seuil, la douleur est adoucie par le cerveau pour maintenir la personne consciente, mais dans mon cas, la douleur était presque qualifiable comme étant… Claire. Mes pensées étaient plus calmes maintenant que je ne m’inquiétais plus vraiment pour la fracture ou fêlure de mon tibia.

Deuxième étage… Le cauchemar. Une salle identique, mais les escaliers au bout descendaient… Les consignes étaient plutôt claire : 5 minutes, pas de clones et il fallait atteindre le sommet de la tour…


-Bah, déjà que je sais pas faire de clone, ça change vraiment rien à la situation dans laquelle je suis, en plus j’ai plus de corde… Pensais-je à haute voix sans me retenir, pensant sincèrement que personne n’était présent.

-Et puis, je sais même pas si en 5 minutes je peux atteindre le sommet de la tour… Avec mon allure de boiteuse là… Même si c’était de simple escalier jusqu’au sommet, je suis pas sure de pouvoir l’atteindre… J’aurais dû évaluer la hauteur de la tour tant que j’étais dehors… Mais je crois que j’étais trop occupée à récupérer d’une crise de panique… Bon j’ai pas trop de temps…

Je commençais pas sortir ma gourde pour boire un peu d’eau avant de verser le reste sur mon écharpe que j’avais enlevé. Puis, je commençais à tirer dessus pour vérifier la résistance de fibre mouillé. Les tissus mouillé cassent difficilement, aussi, j’allais utiliser mon écharper telle une seconde corde. A l’aide d’un kunai, je creusais une encoche en quelques coups, utilisant le côté non explosif d’une torpille comme marteau. Pourquoi n’ai-je pas agis ainsi durant l’épreuve précédente ? Je me le demandais, je crois que ma peur était probablement la cause de mon manque de logique.

Alors que je venais de terminer ma sécurité pour voir la distance à laquelle je pouvais descendre et voir si c’était encore une illusion… Je me posais alors une question qui me paraissait inutile jusqu’alors… Pourquoi les clones étaient-ils interdits ? J’estimais alors que je ne trouverais pas de réponse à la question et que je n’avais pas le temps de me fixer là-dessus.

Comme je le pensais, descendre à l’aide de mon écharpe ne me permettait pas de descendre suffisamment bas. J’avais eu la sensation de tomber sur quelques secondes durant l’épreuve précédente, les 4 ou 5 mètres de distance dans le gouffre que couvrait mon écharpe et mon corps n’étaient pas suffisant pour vérifier si cette fois il s’agissait d’une illusion ou non… Je remontais, j’avais perdu environ une minute et ma gourde d’eau sur cette tentative. Le roux avait tenté de briser l’illusion sans véritable succès et je maitrise sans doute moins bien mon chakra que les deux types qui étaient avec moi, mon seul avantage était ma tête.

-Réfléchis et concentre toi, il doit bien y avoir une information que je peux utiliser quelque part… Entendre ma voix m’aidait légèrement dans mes réflexions, peut-être que c’était à cause de ça que je pensais relativement souvent à voix haute… J’accélérais mon rythme de réflexion, en utilisant les questions de bases, qui ? Que ? Quoi ? Quand ? Comment ? Combien ? Pourquoi ?

-Je suis peut-être vraiment une imbécile… M’exclamais-je légèrement en lançant une torpille au sol, sur une position assez précise.

Pour m’assurer que le trou était assez profond, je lançais une seconde torpille, avant de commencer à bricoler sur les 6 torpilles restante, je n’avais vraiment pas assez de temps… Je me répétais alors le plan pendant que je m’activais à enlever certaines sécurité de mes explosifs. La tour des mirages, je venais de me rendre compte qu’il était plus que normal de rencontrer une illusion dans un premier temps, après tout, il s’agissait là du nom du bâtiment. Mais il ne fallait pas abuser de confiance, peut-être que ce gouffre n’est qu’une illusion, mais qu’est-ce qui pouvait m’attendre dans cette illusion ? Un quelconque piège et je serais hors courses.

Je n’avais que deux voies, le gouffre et l’escalier qui descendait. Il était plus que probable qu’il ne fallait pas avoir un excès de confiance en ayant passé la première salle et donc ne pas répéter cette méthode, je choisissais donc à mes yeux l’autre possibilité : peut-être que le fait que cet escalier descende était une illusion.

J’avais finis mes préparations : Toutes mes torpilles dans un trou, je bouchais ce trou à l’aide de l’étui en aluminium de mes torpilles, où j’avais placé une certaine quantité de pierre pour lester l’outil et réduire la transmission de température. Hésitante une dizaine de seconde, je me rendais compte que je n’avais plus le temps, ni véritablement le choix… Mon écharpe autour de l’étui pour boucher complètement le trou, mon pied droit et mon genou gauche sur l’étui, je tirais alors sur un morceau de fibre que j’avais découpé de mon écharpe…

Le choc fût violent, amoindrit par mes matériaux, mais je m’envolais alors à quelques mètres du sol…
L’angle était mal calculé… Bien entendu, je n’avais pas eu le temps de vérifier mes calculs mentaux… J’étais en l’air et j’allais atterrir dans le gouffre… Je concentrais toutes les forces de mes jambes pour ajouter une dernière force au système, espérant réussir à atterrir près des escaliers…

Je me sentais rouler quelque part… Je me relevais lentement. La première chose que je vis fût le sablier… Il devait rester environ une minute trente… Avais-je perdu autant de temps en préparation, ou avais-je perdu conscience un petit moment ? J’espérais cette dernière option, car je n’avais vraiment pas que l’impression d’avoir mis autant de temps pour préparer mes torpilles…

Mais je n’avais pas le temps, je serrais les dents pour descendre, ou peut-être monter ? Le plus vite possible. Ma jambe gauche me faisant toujours aussi, si ce n’était plus, mal…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 Groupe #8 EmptyLun 21 Déc 2015 - 19:56


Groupe #8 VXnJN32

Tic tic tic tic tic tic…. Tic… Tic…
Le sablier venait de terminer sa besogne. Que le nouveau genjutsu, similaire au premier étage, ait été levé ou non ; que les Genins soient restés dans cette étrange salle ou non ; qu’ils aient descendu ou non, un silence pesant s’installa dans la tour et, pendant quelques secondes, il ne se passa rien. Seules les respirations haletantes se firent entendre, jusqu’à l’apparition d’un nouvel hologramme. A vrai dire, il y en avait deux : un dans la salle sombre, parfois éclairée par les torches que les ninjas ont eu la bonne idée de prendre. Les deux organisateurs apparurent, pendant qu’un bruit se fit entendre au rez-de-chaussée.

    - Les consignes étaient claires, dès le début de votre épreuve. Deux étages à monter, et atteindre le sommet de la tour.
    - Dès lors, pourquoi descendre quand vous en avez la possibilité et que vous avez déjà grimpé deux étages ?
    - Avoir la capacité de faire quelque chose ne veut pas dire qu’il faut le faire. Tous les aspirants Chûnin ayant emprunté l’escalier pour redescendre dans la salle sombre… Sont éliminés. Une brigade de médecins vient d’entrer dans la tour et vous rapatrie au village. Quel que soit votre résultat, l’équipe d’organisateurs tient à vous féliciter pour votre parcours. N’oubliez pas que l’examen ne définit pas entièrement votre promotion.

L’hologramme disparut, laissant derrière lui que déçus ou heureux. Quoiqu’il en soit, l’épreuve deux venait de se terminer. Des médecins apparurent dans les salles où se trouvaient les Genins, et chacun fut pris totalement en charge. Hors de question que l’un d’eux, après tout ce qu’ils venaient de vivre, ne subissent pas une batterie de tests et d’examens médicaux. Et, autant que possible, ils devaient éviter le moindre effort pour faire chemin inverse. Des civières étaient à leur disposition, ainsi que de l’eau et de la nourriture, des médicaments et des bandages…

Dans une semaine, les vainqueurs devront retourner sur le sable… Pour s’affronter, cette fois-ci…

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Groupe #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #8 Groupe #8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe #8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Examens :: Examen Chûnin international :: 2ème épreuve-