N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Groupe #6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

Groupe #6 Empty
Message(#) Sujet: Groupe #6 Groupe #6 EmptyVen 4 Déc 2015 - 18:58


Groupe #6 VXnJN32

CONTEXTE

La tour des mirages, lieu de convoitise absolu pour tous les Genins ayant participé à l’examen. Pourtant, sur la centaine de participants, une trentaine seulement sont parvenus à rallier la tour. Plus de la moitié d’éliminés parmi les aspirants Chûnin. Mais pour cette poignée de ninjas au-dessus du lot,ce n’était pas terminé. Et tout pouvait encore arriver : échouer la première épreuve ne fera pas de vous un Chûnin. La réussir non plus.

Le hall de la tour n’avait rien à voir avec l’extérieur : pourtant parfaitement lisse et éclatante, l’intérieur était sombre, humide, sinistre, presque en ruine. Des monts de gravas étaient jonchés partout dans cette grande salle qui résonnait au moindre pas en avant. Face à l’entrée, seule source de lumière, un grand escalier en colimaçon, sur la première marche duquel un appareil étrange est posé. En s’approchant, un hologramme en sortit, de piètre qualité, au son robotisé. Mais Kibo et Mizuki étaient clairement identifiables, et leurs voix résonnèrent dans la salle vide.

    - Bravo à vous, vous avez réussi la première épreuve. Mais vous n’êtes pas au bout de vos peines. Bienvenue dans l’épreuve numéro 2 : la tour des mirages.
    - Le but est d’atteindre le sommet pour vous qualifier à l’ultime épreuve de l’examen. Pour cela, vous aurez à grimper deux étages.
    - Simple, n’est-ce pas ?

Les deux organisateurs eurent un sourire, et l’hologramme s’évapora, laissant les trois Genins à leur sort : ils devront monter cette tour.

***

L’escalier n’était pas très long, et ils purent arriver très vite au premier étage. La salle était aussi grande que celle du rez-de-chaussée et elle aussi avait un escalier à l’opposé de l’entrée… Mais un « détail » changeait. La salle était totalement ouverte sur le vide, à une vingtaine de mètres du sol. Pas de mur, pas de sol… Impossible de passer en sautant ou en s’accrochant à quelque chose. Pourtant, l’escalier pour le deuxième étage se trouvait là, devant eux… Comment l’atteindre ?

RÈGLES
    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Si combat il y a, résumez non seulement toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide, mais n’oubliez pas que cette épreuve fait directement suite à l’épreuve 1. Votre santé et votre consommation de chakra reprennent donc exactement là où vous les avez laissées.
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois 12h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il poste dans le bureau de SNH.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø Vous n’avez le droit qu’à DEUX POSTES MAXIMUM chacun pour résoudre l’énigme de cette salle. Si au bout de deux postes, vos personnages ne sont pas à l’escalier du deuxième étage, l’organisation considérera que c’est un échec.
    Ø Si vous avez besoin d’un passage du narrateur après une première tentative lors du premier poste ou que vous avez effectué des actions nécessitant des informations, précisez-le ou venez directement nous voir.

PARTICIPANTS ET ORDRE
    Sana Kiseki
    Dentô Kongoh
    Kaguya Milly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #6 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #6 Groupe #6 EmptyDim 6 Déc 2015 - 11:24

@Sana Kiseki utilise son bonus 24H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Mamoru Shiya
Informations
Grade : Genin
Messages : 173
Rang : B

Groupe #6 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #6 Groupe #6 EmptyLun 7 Déc 2015 - 18:54

Kiseki observait cette étrange salle aux parois sombres et humides qui contrastaient avec la sécheresse de l’extérieur. Il était heureux, au moins, car il n’aurait plus à se soucier des problèmes d’approvisionnement d’eau ou de déshydratation. Et puis, cerise sur le gâteau, la belle rousse de la Feuille apparaissait – certes sous forme d’une image – mais leur parlait de la prochaine épreuve. Ainsi donc ils avaient « officiellement » réussi cette première épreuve et il ne restait plus que la seconde ! Sauf s’il existe deux autres épreuves, encore.

« Misère, misère » se disait-il à chaque pas qu’il gravissait sur cet interminable escalier en colimaçon.

Puis soudainement, il s’arrêta … car il ne pouvait plus avancer là où il avait « atterri ». La salle n’avait rien, concrètement rien. Ce n’était qu’un grand vide, et un escalier qui narguait non loin. Au vu de la distance, et au vu de l’élan qu’il pourrait prendre avec la place qu’il avait mis, il conclut qu’il était difficile de sauter pour atteindre la première marche.

- Que pouvons-nous bien faire ? se demanda-t-il.

Déjà la Kaguya semblait réfléchir, et avoir une idée. Son regard brillait d’une étrange étincelle. Soit, il pouvait donc en conclure qu’elle avait une idée à elle. Cependant, qu’en était-il de lui ? Il se sentait fort inutile à ne pas avoir une quelconque technique qui puisse les sortir de ce genre de situation problématique !

- Dis, c’est bizarre non ?
interrogea-t-il soudainement. Je veux dire, nous sommes dans une tour qui se nomme la Tour aux Mirages et on passe d’un lieu très ensoleillée à une pièce totalement sombre et humide ! D’ailleurs, elle vient d’où l’humidité ?

En somme, était-ce une illusion grotesque ou alors un tout autre mystère ? Il voyait déjà la Kaguya concevoir des échasses à partir d’os (il se passerait de décrire ce processus sûrement douloureux mais des plus fascinants aux yeux du médecin qu’il était), et aussitôt l’arrêta.

- Et si c’était une illusion ? J’ai déjà vu une illusion à l’œuvre ! Le Monsieur reste immobile, dans son monde ! Mais si ce n’est pas une illusion, je vais gaspiller pour rien du chakra.

Il sortit quelques filons métalliques qu’il attacha autour la personne de la Kaguya.

- Plante également un os solide au sol. Au cas où c’est vrai, ou faux, que tu tombes … Que tu as un point d’accroche.

Il allait d’abord analyser, puis tenter de comprendre. Déjà, pendant que la Kaguya se prépara, il fit une expérimentation : il envoya plusieurs Kunai avec des parchemins aux inscriptions mystérieuses un peu partout dans la salle soit sur les murs visibles, le sol devant lui, dans le vide et sur l’escalier … Le tout attacha à un filon métallique encore. Tel un marionnettiste – mais sans chakra – il titilla chaque Kunai pour voir s’il était bien attaché à du solide, et si la matière solide correspondait à ce qu’il voyait en se basant sur la force, ou les effets.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Kaguya Milly
Informations
Grade : Genin
Messages : 1600
Rang : A+

Groupe #6 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #6 Groupe #6 EmptyMar 8 Déc 2015 - 17:32

Spoiler:
 


Oh bah, moi qui pensait que notre trio allait être dispersé pour la seconde épreuve, et bah pas du tout ! Et c’est tant mieux, au moins on se connait déjà un petit peu, on a nos domaines d’expertises et chacun comble les lacunes des autres. Parfait ! Ah nan ! Kongoh n’est plus avec nous … Flute on a perdu notre radar ambulant. Bon bah il faudra faire avec … Nous entrâmes ainsi dans la fameuse tour, et là changement radical d’ambiance. La chaleur et la lumière du désert faisait place maintenant à une obscurité caverneuse et à une humidité intense. Il y aurait de la moisissure partout que ce ne serait même pas étonnant. Et pourtant rien justement. La Tour des Mirages, elle porte bien son nom. Si on a à faire à du genjutsu, c’est simple, je suis foutue. J’ai encore moins de connaissance là-dedans qu’en sensorité. Même en fuinjutsu je m’y connais mieux … La barbe. La seule source de lumière à présent venait de l’escalier en colimaçon en-face de nous. Il n’y avait rien d’autre autour.
Deux voix retentirent, les mêmes que celles des personnes qui nous ont accueillit au début de la première épreuve, avec une légère impression de robotisation. Comme si le message tournait en boucle à chaque fois qu’un nouveau groupe entrait. Le but à présent d’atteindre le sommet de la tour, simple. Trop simple même. Nous échangeâmes un regard entre nous, personne n’avait rien d’autre à proposer que monter les escaliers, au moins dans un premier temps. Même si c’est louche. Restons sur nos gardes, nous avançons en terrain inconnu et sans doute irréel.

Premier détail curieux, la longueur de cet escalier justement. Ça faisait plus de dix mètres de haut, et on était à peine à la moitié sans n’avoir atteins le premier étage. Ils sont dingue les architectes qui ont conçu ce lieu. Ça devait être des putains de sadique ! De toute manière il faut être bien atteint de base pour vouloir vivre dans un désert, alors bon au final ce n’est pas aussi étrange que ça y parait. Une tour de dingue, construite par des dingues, et nous on est assez dingues pour l’essayer !
Ah, voilà enfin le premier niveau ! Punaise, vingt mètres d’ascension on les sent passer dans les cuisses après la course dans le désert. Kiseki s’en plaignait même, en marmonnant en cours de route. C’est le plus jeune du lot, pas sur qu’à dix ans – ou un peu plus – j’aurais fais mieux que lui. Nan me connaissant j’aurais plutôt passée mon temps à bouder dehors et à chercher à faire une connerie, plutôt que monter toutes ces marches. Ouais j’étais déjà très feignante et capricieuse à l’époque.
Ce premier étage formait la véritable première épreuve, car ce n’était pas un étage normal. Pas de mur sur les quels s’accrocher, un trou à la place du sol d’où on voit le rez-de-chaussée et le seconde escalier en face, et toujours aussi peu de lumière. On est d’accord, ça pu l’illusion hein.

« Que pouvons-nous bien faire ? » Demanda Kiseki, autant à lui-même qu’au groupe.

Réfléchissons. Si on ne peut pas escalader on doit atteindre cet autre escalier. Y a le sol en bas, c’est assez profond mine de rien mais il y a peut-être moyen de s’en servir. Sinon c’est tout con, je vole jusqu’à là-bas. Ouais mais je dépenserais encore mon chakra inutilement alors qu’on ne sait même pas ce qui nous attend ensuite. Et rien non plus ne prouvait qu’on puisse passer ce vide facilement.
Ou alors … ou alors on cherche trop loin alors que la solution est super simple ! Ouais c’est fort possible ça, faire croire à une énigme alors qu’il n’y en a pas.

« Je vais essayer un truc. » Annonçai-je aux deux autres. « Si ça marche, ça prouvera que se torturer les neurones ne sert à rien, ahah. »

Je fis une série de mudra, dans le même ordre que pour créer mes statuettes et mes bijoux, mais cette fois c’était bien plus grand. D’un point de vu extérieur, on pouvait me voir sortir un os de la paume de chacune de mes mains, sauf que la longueur de cet os justement n’a rien d’humain. Pointés vers le sol, à vingt mètres en-dessous, deux longs bâtons osseux s’allongeaient encore et encore. Un mètre, deux mètres, cinq mètres, dix mètres. Ça commence à être bien lourd …
Pendant ce temps le jeune garçon décrivait son expérience avec une illusion de ce genre, comme quoi un type resterait immobile dans son monde irréel, et blablabla. Incompréhensible cette histoire, comme toutes les techniques de genjutsu d’ailleurs.
Je venais de terminer mon œuvre, des échasses pour traverser ! Ça demandera juste un peu d’équilibre mais au moins on économise notre énergie et on attend de voir si cela fonctionne.

Kiseki vint m’attaquer un filon métallique autour de la taille, et fis de même avec chaque membre du groupe, comme une corde de rappel en alpinisme. Sage décision. Puis il testa ses propres impressions sur cet endroit en jetant des kunaïs un peu partout, pendant que terminait de leur faire leurs échasses.

« Voooooilà ! Pardon pour l’attente. Essaye-les, je me suis basée sur la taille de nos pieds. Kiseki, les tiens sont plus petit donc ça devrait être un peu moins lourd, mais bon … »

Il demanda à ce que je plante un os dans le sol en bas, au cas où l’un de nous tomberait. Ce à quoi je répondis en secouant la tête de droite à gauche, avant de lui montrer le bracelet qu’il portait toujours au poignet.

« Tant que tu gardes ça, tu ne risques rien. Enfin rien de physique, je ne pourrais pas te protéger d’une attaque genjutsu ou quelque chose dans le même style. » Un sourire ponctua ma tirade, je passais tellement pour une mère avec lui … « Prêt ? J’y vais la première, suis-moi et fait attention. »

Après quoi je m’élançai dans la traversée, à vingt mètres du sol, perchée sur mes échasses, pas à pas jusqu’à l’escalier suivant tout en gardant mes sens éveillés.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #6 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #6 Groupe #6 EmptyMar 8 Déc 2015 - 19:43




Vous montez donc sur les échasses en pur os Kaguya, certifiées de qualité, après avoir vérifié que rien ne barrait la route (et rien ne barre la route, ça tombe bien). Vous avancez dans le vide avec vos échasses de 20 mètres, mais il y a un GROS problème : vous vous rendez compte que le vide fait plus de 20 mètres.

Pendant trois secondes environ, vous tombez en chute libre, persuadés que rien ne pourra vous sauver. Puis, tout à coup : plus rien. Vous vous retrouvez collés au plafond parce que vos échasses sont beaucoup trop grandes pour cette salle banale, dont les murs et le sol ont réapparu. Devant vous : le St Graal, l’escalier menant au second étage… Et à la suite de l’épreuve.

HRP : Bah écoutez… Félicitations, hein xD En deux postes c’est plié, pif paf pouf.
Pour l’explication de la salle, vous êtes tous les trois dans un Genjutsu rang S, affectant donc tous vos sens (vous voyez vos techniques sortir par les trous si vous en aviez lancé, vous sentez le vide etc.). Néanmoins, le gouffre n’existe pas vraiment. Au final, en pénétrant dans le gouffre, vous n’avez fait qu’un pas en avant dans la salle pour la faire réapparaître. Vous pensez chuter, évidemment, mais au final bah… Vous ne tombez pas vraiment. Puisque le sol n’a jamais disparu. Et vous pouvez donc vous envoler vers d’autres cieux pour le deuxième étage. Par soucis d’équité, et vous comprendrez pourquoi, je posterais toute l’épreuve du deuxième étage en même temps, dès qu’ils auront tous fini. Ca ne devrait pas durer très longtemps =) Je reposterais ici dès que la salle suivante est lancée.

Au niveau des indices évidents dès le premier tour : jamais il n'a été précisé que la première salle n'avait pas de plafond, et la tour de l'extérieur est décrite comme parfaitement lisse (donc les murs y sont). Mais le premier tour servait évidemment à récolter le maximum d'indice


Je précise juste que passer par-dessus marchait évidemment. Il n’y a pas qu’une seule manière de réussir cette salle, au contraire. A la base, la « « vraie » » solution, c’est la force de conviction : non, le gouffre n’existe pas. Et donc vous marchez en avant, et ça fait sauter le genjutsu. Mais du couo y pénétrer fonctionne tout autant, dans les faits.

Bravo encore à vous. N’hésitez pas à venir me dire si l’énigme était compliquée et/ou tordue, les autres groupes pataugeant dans la semoule, ça m’inquiète xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #6 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #6 Groupe #6 EmptyLun 14 Déc 2015 - 22:14


Groupe #6 VXnJN32

CONTEXTE

La première salle n’était qu’une immense supercherie, une illusion créée de toute pièce. Cependant, ce n’était rien comparé à ce qui les attendait dans la deuxième salle…

Les Genins atteignirent le deuxième étage, similaire une nouvelle fois aux précédents, éclairé uniquement par trois ou quatre torches accrochées au mur. De part et d’autres de la salle, deux sabliers, immenses, allant du sol au plafond. Face à eux, une nouvelle fois… Un immense gouffre, et des murs inexistants donnant sur le dehors, en tout point similaire au premier étage.
De l’autre côté de ce gouffre, un nouvel escalier, qui descendait cette fois-ci, dans une salle plongée dans la pénombre, et de laquelle il est ni possible de communiquer avec les autres Genins, ni de faire demi-tour une fois l’escalier franchi.

Au centre de la salle, un nouvel hologramme apparut.

    - Impressionnant. Vous avez réussi avec brio le premier test. Mais vous n’en avez pas terminé avec la tour. Vous devez désormais en atteindre le sommet.
    - Le temps vous est compté. Vous avez cinq minutes pour cela. Tout est possible à cet étage, et tout vous est permis. Sauf une chose…
    - Il est interdit d’utiliser une quelconque technique de clonage. Le moindre clone entraîne votre disqualification directe. Bonne chance.

L’hologramme disparut, et un bruit sourd se fit entendre dans la salle, suivi presque instantanément du bruit du sable qui s’écoule : les deux sabliers venaient de s’activer…


RÈGLES
    Ø Si combat il y a, résumez non seulement toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide, mais n’oubliez pas que cette épreuve fait directement suite à l’épreuve 1. Votre santé et votre consommation de chakra reprennent donc exactement là où vous les avez laissées.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø Il n’y aura AUCUN passage du narrateur (prenez le en compte dans vos actions, donc… Je n’en dirais plus plus). De même : TOUT est dans le poste, l'organisation ne répondra à aucune question.
    Ø Si vous voulez sortir, les hommes en noir vous bloquent l'accès en vous disant que si vous sortez vous serez disqualifié.
    Ø Et c'est pas une blague : les techniques de clonages et assimilées sont INTERDITES.

PARTICIPANTS ET ORDRE

Bon, différence sur ce point.
Il n’y a PAS D’ORDRE DE POSTE pour cette salle puisque chacun doit atteindre le sommet de la tour indépendamment des autres (chacun pour soi, quoi, même si les autres sont dans la même salle que vous). Néanmoins, le temps vous est vraiment compté : vous avez UN POST pour l’atteindre. Pour ce faire, vous postez quand vous le souhaitez dans un délai de 120H (soit 5 jours).

Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Kaguya Milly
Informations
Grade : Genin
Messages : 1600
Rang : A+

Groupe #6 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #6 Groupe #6 EmptyJeu 17 Déc 2015 - 17:26

Si je m’attendais à la suite par contre … Si seulement oui. Car aussi improbable que cela puisse paraitre, il n’y avait en fait pas une vingtaine de mètres de vide. Non c’était immensément plus ! Comment c’était possible ? J’étais pourtant certaine d’avoir bien prit la mesure. Et puis même si je m’étais plantée, en imaginant hein, il n’y aurait pas eu un tel écart.
La chute ne fut que très courte, sans nous laisser le temps de réagir que déjà il n’y en avait plus rien. Toujours pas de sol mais pourtant on ne tombait plus. Au contraire, on avait une surface dure et lisse au-dessus de nous qui nous écrasa, comme un plafond qui nous tombe sur le coin de la figure oui. Ou alors c’est nous qui tombons vers le haut, mais ça n’aurait aucun sens. Quoi que, l’aventure n’a soudainement plus vraiment de logique depuis que nous sommes rentré dans cette tour.

Peu après, tout revint à la normal. Les murs, le sol, la pièce dans sa globalité et évidement la taille démesurée de mes échasses pour un tel espace. Je les retirai aussitôt, avant de risquer de me briser les articulations, et cherchai à trouver une explication à tout ce bordel. En vain, et qu’est-ce qui est le plus bizarre et inexplicable en ce monde ?

« Un genjutsu … » Lâchai-je en me relevant. « Putain je déteste ce genre de technique … C’est tellement vicieux, tellement lâche … ça va toi ? »

Je tendis la main à Kiseki afin de l’aider à se remettre debout, et enfin atteindre le prochain escalier. En route pour le deuxième étage !
Piouf, elles sont hautes leur marche en plus, saloperie d’architectes ensablés. On voit bien ce que ce ne sont pas eux qui les monte ensuite, ces marches ! Bref, nous voilà dans une nouvelle pièce, même taille que la précédente, celle-ci était cependant éclairée par quatre torches accrochées aux murs. De part et d’autres de la salle, deux géants sabliers trônaient du sol au plafond. Et parlons du sol justement. C’est quoi cette manie à la noix de ne pas en mettre ? Hein ? Franchement ça ne sert à rien ! Ou alors c’est encore une illusion mais dans ce cas, je préfère ne pas recommencer le coup des échasses. Ce serait trop facile. Et pour finir, en face de ce gouffre, un nouvel escalier, qui semble descendre celui-ci. Curieux. Le but n’était pas d’atteindre le sommet ?
Je me tournai vers le gosse ninja et lui fit part d’une théorie totalement farfelue qui venait de naitre à l’instant dans mon esprit.

« Si ça se trouve, on a la tête à l’envers là. Ce serait comme un genjutsu imbriqué dans un autre. On a brisé la première partie tout à l’heure, mais ce n’est pas fini. Ça expliquerait pourquoi l’escalier là-bas descend au lieu de monter. »

Je fus interrompue par la nouvelle apparition des deux hologrammes au milieu du vide, qui nous disait que pour cette salle, tout était permis sauf d’utiliser des clones. Ça tombe bien, je sais ne pas en faire. Ah oui, aussi pour avertir que nous n’avions que cinq minutes pour résoudre cette nouvelle énigme. Et comme pour prouver ces mots, aussitôt qu’ils eurent disparu, les sabliers de mirent à laisser échapper leur sable.

« Bon, Kiseki, ce que je propose. On oublie les échasses cette fois-ci. Je n’ai rien dans mon éventails pour déjouer un tel genjutsu, et t’as pas l’air expert non plus. Arrêtes-moi si je me trompe hein. » Vu l’expression sur son visage, c’était le cas. « Du coup … heu … on peut traverser ensemble, à la tyrolienne. Je vais utiliser mes os à la place de simple kunaï, ce sera toujours plus solide. »

Mine de rien, je n’aurais jamais crue que ma technique à l’origine inventée pour faire mes petites figurines et mes bijoux me servirait autant. En quelques secondes nous avions ainsi deux nouveaux kunaïs osseux, un peu plus long que les originaux mais plus pointus au bout. Le garçon y attacha à chacun une corde métallique qu’il gardait visiblement dans sa petite pochette du bon ninja. Puis je jetai de toutes mes forces les deux projectiles à travers la salle, jusque dans le mur d’en-face, de l’autre côté du gouffre. L’autre partie des cordes fut fixée de notre côté, et je tâtai ensuite.

« Ça m’a l’air assez solide. Prêt ? Aller de toute manière on n’a pas de temps à perdre. Prend une torche au passage quand même. Si elles sont là, c’est certainement pour quelque chose. »

J’en récupérai une parmi les quatre présentes dans la salle, et m’élançai dans cette épreuve d’escalade improvisée, remontant le plus vite possible jusqu’à l’escalier. Il fallait se dépêcher mais sans non plus trop remuer pour ne pas risquer de faire se décrocher les kunaïs.
Un coup d’œil sur les sabliers, il restait encore un peu de temps mais nous avions largement passé la moitié quand je posai le pied sur la première marche de l’escalier. Bon, tout semble s’être bien passé, par contre le reste du parcours ne donnait pas franchement envie. On voyait d’ici l’épaisse pénombre dans laquelle on allait devoir s’enfoncer. Un petit regard sur Kiseki, puis je lui tendis ma main et je descendis en levant bien la torche en avant. Après tout, nous formions une équipe, et puis c’est quand même le rôle des ainées que de veiller sur leurs cadets.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Mamoru Shiya
Informations
Grade : Genin
Messages : 173
Rang : B

Groupe #6 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #6 Groupe #6 EmptyJeu 17 Déc 2015 - 22:06

Il n’y avait pas de plus vicieux et de plus trompeurs que l’art des Illusions. Plus l’illusion était puissante, et plus il était difficile de la différencier de la réalité, telle était le paradoxe du Genjutsu. En effet, là où le Taijutsu, Fuinjutsu, Ninjutsu et Kuchyose brillaient par le volume, la taille et la puissance dévastatrice sur un champs de bataille, le Genjutsu était bien plus discret … Parfait pour tromper l’ennemi, et l’allié puissant de la Sensorialité. Il avait rarement peur de quoi que ce soit, mais ce duo sournois ne lui plaisait pas. Sa mauvaise humeur ne s’accentuait que davantage lorsqu’il accédait à la seconde salle qui ressemblait en tout point à la précédente.

« Encore un Genjutsu, mais où est le piège cette fois-ci ? »
Etaient-ils encore postés comme des pigeons au milieu d’une pièce ? Etait-ce encore un « faux-gouffre » ? Est-ce que les sabliers avaient leur utilité ? Est-ce que cette pièce sombre était un maudit piège ? Il écoutait en même temps le raisonnement de la blonde, et il fallait avouer, il se peut qu’elle n’ait pas tort. Dès lors, s’ils étaient éventuellement à l’envers, cela voulait-il dire qu’ils étaient déjà brisés en deux dans la réalité, ou qu’ils allaient être brisés en deux ?

Il ne tarda pas à soulever une manche pour s’assurer de la présence d’un premier sceau à même sa peau : celui qui lui fournirait les premiers soins. A priori, si jamais il était brisé en deux, il pourrait rafistoler deux ou trois choses rapidement et ainsi continuer l’épreuve. Avec la demoiselle, cela allait de soi. Il ne dira nullement que c’est par sympathie, il dira plutôt par « intérêt ». Il devait gagner cet examen, après tout.

- Bien, finit-il par dire, suivant à nouveau le mouvement.

Il sortit ce fameux fil de fer de son attirail du parfait petit Shinobi, il l’attacha aux Kunais en os de la Kaguya et la fameuse tyrolienne improvisée se mit en place. Il s’y plaça avec un morceau de Kunai – le dos – pour se « pousser », pestant au passage contre la chaleur de la torche sur sa peau, et se dit atterrir de l’autre côté.

Avaient-ils réussi ? Pouvaient-ils continuer ? Etait-ce l’unique solution ?

« Entre un escalier qui semble mener nulle part, et un gouffre qui peut ne pas être réel … et le tout dans un Genjutsu puissant, je doute qu’on a une quelconque solution » pesta-t-il, se disant que finalement, ce titre « chunin » était franchement galère à obtenir.

« Ils auraient du faire une épreuve médicale ! Je brillerai dans ce domaine ! »

- Sérieusement, c’est raciste ces épreuves ! Je suis doué pour rendre malade ou guérir. Pas créer des trucs dans un Genjutsu ou me battre contre un type pervers dans un désert
, ne put-il s’empêcher de se plaindre. La vie est injuste pour les Grands Esprits, et si simple pour les Simplets.

Il haussa les épaules, et attendit la suite de cette « folle » aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #6 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #6 Groupe #6 EmptyLun 21 Déc 2015 - 19:56


Groupe #6 VXnJN32

Tic tic tic tic tic tic…. Tic… Tic…
Le sablier venait de terminer sa besogne. Que le nouveau genjutsu, similaire au premier étage, ait été levé ou non ; que les Genins soient restés dans cette étrange salle ou non ; qu’ils aient descendu ou non, un silence pesant s’installa dans la tour et, pendant quelques secondes, il ne se passa rien. Seules les respirations haletantes se firent entendre, jusqu’à l’apparition d’un nouvel hologramme. A vrai dire, il y en avait deux : un dans la salle sombre, parfois éclairée par les torches que les ninjas ont eu la bonne idée de prendre. Les deux organisateurs apparurent, pendant qu’un bruit se fit entendre au rez-de-chaussée.

    - Les consignes étaient claires, dès le début de votre épreuve. Deux étages à monter, et atteindre le sommet de la tour.
    - Dès lors, pourquoi descendre quand vous en avez la possibilité et que vous avez déjà grimpé deux étages ?
    - Avoir la capacité de faire quelque chose ne veut pas dire qu’il faut le faire. Tous les aspirants Chûnin ayant emprunté l’escalier pour redescendre dans la salle sombre… Sont éliminés. Une brigade de médecins vient d’entrer dans la tour et vous rapatrie au village. Quel que soit votre résultat, l’équipe d’organisateurs tient à vous féliciter pour votre parcours. N’oubliez pas que l’examen ne définit pas entièrement votre promotion.

L’hologramme disparut, laissant derrière lui que déçus ou heureux. Quoiqu’il en soit, l’épreuve deux venait de se terminer. Des médecins apparurent dans les salles où se trouvaient les Genins, et chacun fut pris totalement en charge. Hors de question que l’un d’eux, après tout ce qu’ils venaient de vivre, ne subissent pas une batterie de tests et d’examens médicaux. Et, autant que possible, ils devaient éviter le moindre effort pour faire chemin inverse. Des civières étaient à leur disposition, ainsi que de l’eau et de la nourriture, des médicaments et des bandages…

Dans une semaine, les vainqueurs devront retourner sur le sable… Pour s’affronter, cette fois-ci…

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Kaguya Milly
Informations
Grade : Genin
Messages : 1600
Rang : A+

Groupe #6 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #6 Groupe #6 EmptySam 26 Déc 2015 - 11:10

Spoiler:
 

La descente ne fut pas longue, l’escalier n’avait de toute manière rien d’extraordinaire. C’était comme si on descendait à la cave, plongeant dans l’obscurité le temps de trouver un moyen de ramener la lumière. Et cette dernière ne tarda pas à faire son apparition, par le biais du même hologramme que celui dans la pièce précédente, ou même celui qui nous a accueillit en arrivant dans la tour. Nous étions à présent dans un lieu en tout point similaire à une vraie cave, sauf que celle-ci était totalement vide, et circulaire.
Le spectre des organisateurs apparut à nouveau, mais alors que je m’attendais à une bonne nouvelle, il n’en fut rien. Nous avions échoués. Comment ? Pourquoi ? Quand ? Tant de questions se bousculèrent soudainement à travers mes neurones. Et la réponse fut très simple, aussi simple que pour le premier étage. On aurait dû attendre les cinq minutes, ne rien faire, jouer le bluff.

« … Avoir la capacité de faire quelque chose ne veut pas dire qu’il faut le faire. » Rajouta l’hologramme.

Tss, quelle honte. Je me retournai vers Kiseki et haussai les épaules d’un air désolé. On aura essayés, le point positif là-dedans, c’est que ce ne sont pas nos capacités qui sont à plaindre. Au contraire, je dirais même là-dessus qu’on a été excellent, que J’AI été excellente. Je manque encore de discernement, de réflexion. Ce n’est pas nouveau, et cet examen aura permit d’éclaircir les points où il faudra le plus travailler à l’avenir.
Une équipe de médecin ne tarda pas à arriver, ils avaient même ramenés des brancards au cas où ! Les crétins, je suis pas crevée au point de ne plus pouvoir marcher, juste terriblement déçue. Enfin, nous fûmes tout de même prit en charge, nourrit, soignés, reposés avant d’avoir le droit de sortir.

Dans une semaine, la dernière épreuve allait commencer et cette fois c’était des combats. Punaise, là-dedans au moins j’aurais brillée … Enfin, au moins personne ne m’a vu me faire disqualifier, c’est mieux que de se faire exploser en combat devant une foule de spectateur. Non ce qui m’énerve le plus, c’est sans doute de savoir qu’Ether a été qualifiée, elle. Saleté de gosse … Rah, allons noyer notre désespoir dans l’alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Groupe #6 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #6 Groupe #6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe #6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Examens :: Examen Chûnin international :: 2ème épreuve-