N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Groupe #3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Groupe #3 Groupe #3 EmptyVen 4 Déc 2015 - 18:56


Groupe #3 VXnJN32

CONTEXTE

La tour des mirages, lieu de convoitise absolu pour tous les Genins ayant participé à l’examen. Pourtant, sur la centaine de participants, une trentaine seulement sont parvenus à rallier la tour. Plus de la moitié d’éliminés parmi les aspirants Chûnin. Mais pour cette poignée de ninjas au-dessus du lot,ce n’était pas terminé. Et tout pouvait encore arriver : échouer la première épreuve ne fera pas de vous un Chûnin. La réussir non plus.

Le hall de la tour n’avait rien à voir avec l’extérieur : pourtant parfaitement lisse et éclatante, l’intérieur était sombre, humide, sinistre, presque en ruine. Des monts de gravas étaient jonchés partout dans cette grande salle qui résonnait au moindre pas en avant. Face à l’entrée, seule source de lumière, un grand escalier en colimaçon, sur la première marche duquel un appareil étrange est posé. En s’approchant, un hologramme en sortit, de piètre qualité, au son robotisé. Mais Kibo et Mizuki étaient clairement identifiables, et leurs voix résonnèrent dans la salle vide.

    - Bravo à vous, vous avez réussi la première épreuve. Mais vous n’êtes pas au bout de vos peines. Bienvenue dans l’épreuve numéro 2 : la tour des mirages.
    - Le but est d’atteindre le sommet pour vous qualifier à l’ultime épreuve de l’examen. Pour cela, vous aurez à grimper deux étages.
    - Simple, n’est-ce pas ?

Les deux organisateurs eurent un sourire, et l’hologramme s’évapora, laissant les trois Genins à leur sort : ils devront monter cette tour.

***

L’escalier n’était pas très long, et ils purent arriver très vite au premier étage. La salle était aussi grande que celle du rez-de-chaussée et elle aussi avait un escalier à l’opposé de l’entrée… Mais un « détail » changeait. La salle était totalement ouverte sur le vide, à une vingtaine de mètres du sol. Pas de mur, pas de sol… Impossible de passer en sautant ou en s’accrochant à quelque chose. Pourtant, l’escalier pour le deuxième étage se trouvait là, devant eux… Comment l’atteindre ?

RÈGLES
    Ø Respectez l'ordre de post, et privilégiez ce RP pour ne pas le faire traîner.
    Ø Si combat il y a, résumez non seulement toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide, mais n’oubliez pas que cette épreuve fait directement suite à l’épreuve 1. Votre santé et votre consommation de chakra reprennent donc exactement là où vous les avez laissées.
    Ø Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois 12h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu du groupe.
    Ø Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il poste dans le bureau de SNH.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø Vous n’avez le droit qu’à DEUX POSTES MAXIMUM chacun pour résoudre l’énigme de cette salle. Si au bout de deux postes, vos personnages ne sont pas à l’escalier du deuxième étage, l’organisation considérera que c’est un échec.
    Ø Si vous avez besoin d’un passage du narrateur après une première tentative lors du premier poste ou que vous avez effectué des actions nécessitant des informations, précisez-le ou venez directement nous voir.

PARTICIPANTS ET ORDRE
    Hayashi Kihran
    Yamada Tetsui
    Sairyo Hiko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Konoha
Hayashi Kihran
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptySam 5 Déc 2015 - 18:57

Aussi surprenant soit-il, l’homme noir avait arrêté de se battre. Le pouvait-il encore ? Dans tous les cas, il avait fait comprendre au rouquin que sa traque était terminée. Non seulement, il laissa l’équipe reprendre leur chemin, mais en plus il vint retirer les effets de sa paralysie. L’Hayashi lui fit un sourire reconnaissant, se doutant bien que ces mercenaires n’avaient jamais eu l’intention de les tuer. Ainsi, l’équipe accompagnée encore des cinq clones de l’Hayashi arrivèrent enfin à la Tour. Enfin ils allaient pouvoir se reposer, se faire soigner…. Ou du moins c’est ce qu’avait pensé Kihran, mais lorsqu’il fit un pas à l’intérieur, il comprit bien vite que ça n’allait pas du tout se passer ainsi.

Il regarda autour de lui d’un air méfiant et inquiet avant de marcher, lentement, vers l’escalier et d’écouter l’hologramme. Il écarquilla les yeux avant de froncer les sourcils. La deuxième épreuve s’enchainait ? Sérieusement ? La situation n’était vraiment pas à leur avantage. Il jeta un œil à ses coéquipiers.

« Arrêtons-nous deux minutes. Nous n’irons pas loin déshydratés et si nous ne prenons pas le temps de nous occuper un minimum de nos blessures. »

Dit-il avant de poser son sac à dos au sol pour en sortir une gourde d’eau. On ne leur avait pas parlé de limite de temps, autant alors en profiter pour se poser quelques instants. Enfin, il n’allait pas faire la sieste, hein ! Ils ne pouvaient pas se permettre de trop traîner, mais foncer tête baisser ne les amèneraient nulle part. Et puis…. Le sourire de Mizuki l’inquiétait, il fallait se tenir prêt.


« Profitons pour faire un point de situation. »

Les cinq clones de Kihran se mirent tout autour de l’équipe afin de monter la garde et éviter toute attaque surprise. Kirhan lui commençait à retirer sa cape pour ensuite tirer sur son haut et constater les dégâts sur ses côtes. On pouvait y voir un énorme hématome. Il se mit à grimacer.

« Je pense à une côte fracturée… ou cassée. Je n’ai plus beaucoup de chakra… »

Avoua-t-il en appuyant délicatement sa main sur ses côtes pour voir si elles étaient cassées ou non. Il serra les dents, la douleur étant de plus en plus aiguë. Il n’avait malheureusement rien pour se soulager ou se soigner. Il soupira et se rhabilla avant de tourner ses yeux vers ses camarades. En connaissant l’état de tout le monde, ils seraient tous plus aptes à gérer différente situation. Il posa un regard un peu plus inquiet vers Hiko, avait-il seulement repris conscience ?

Finalement, la « pause » fut de courte durée. C’était l’adrénaline qui les aidai encore à tenir malgré les difficultés, il ne fallait pas la laisser totalement redescendre avant de montrer. Ainsi, ils se mirent à monter l’escalier en silence. Un clone devant, un clone derrière, un autre portant encore Hiko (si besoin) et deux à l’intérieur de la formation.

Arrivant en haut, Kihran se tenait prêt à subir une attaque, mais ce n’était pas ce qui les attendait non. Il baissa son kunai et observa alors la pièce. Un immense vide les séparait de l’escalier, aucun mur entre les deux n’étaient là pour les aider non plus. L’Hayashi pouvait aisément créer un pont, mais… était-ce la bonne solution ? Cette technique allait lui prendre une grosse partie de reste de son chakra… et puis, tout cela paraissait trop simple. Il gardait à l’esprit le sourire de Mizuki, cette fourbe avait sans doute mis quelques pièges en court de route… S’il devait faire ce pont, il préférait d’abord être sûr que cela soit nécessaire.

« Je vais envoyer l’un de mes clones en reconnaissance en bas. Peut-être il y a-t-il une autre façon de monter que ces escaliers. Analyser la situation depuis dessous et l’extérieur pourrait nous être utile, il faut préserver toutes nos forces. »


Chose dite, chose faite. L’un des clones de Kihran se mit à redescendre l’escalier afin de mieux analyser la situation dessous leur pied. Déjà, y avait-il moyen qu’ils se voient depuis le vide qui les séparaient ? Allait-il pouvoir voir le trou dans les murs depuis l’extérieur de la tour ? Et finalement, allait-il trouver d’autre escalier ou façon de monter cette tour ? Si l’intérieur était en ruine, peut-être que les escaliers n’étaient pas la seule solution. L’Hayashi, observa un moment le vide afin de voir si son clone serait visible depuis son champs de vision.

Le problème n’était vraiment pas de traverser. Le problème était que cette traversée serait trop simple, sans doute piégée. Ils devaient se montrer prudent. Il laissa ses camarades analyser également les lieux. Ses quatre autres clones tâtèrent le vide voir s’il ne sentait rien de cacher, autant au sol que dans les « murs » Détaillant l’espace qui les séparaient de leur « but », Kihran eut l’envie de tester quelques choses.

« Mettez-vous à terre quelques secondes, je vais lancer une technique qui nous permettra peut-être d’en savoir plus. »

Lança-t-il à ses camarades. Il attendit que ces derniers fussent prêts pour lancer un marron au milieu du vide puis d’activer sa bombe. D’un coup, le marron projeta des tonnes de petites épines tout autour de lui. Rapidement, L’Hayashi se mit également à terre pour éviter ces dernières, elles ne faisaient en soit que très peu de dommage, mais étaient… désagréables ! L’un de ses clones resta debout, ses bras protégeant son visage alors qu’il regardait les réactions des épines face à ce vide. Est-ce que certaines allèrent rebondirent sur des rebords cachés ? Est-ce que ce vide était réel ? Peut-être allaient-ils avoir quelques indices.

Ceci fait, Kihran se redressa, assis, toujours en train de réfléchir à leur situation. Ses yeux suivirent ses coéquipiers qui devaient sans doute être dans le même état d’esprit que lui. Il y avait un autre moyen d’être sûr, réellement sûr si cette pièce n’était pas une illusion comme le non de cet Tour pouvait l’indiquer. C’est pourquoi, le rouquin proposa que Tetsui et lui se mettent à injecter leur chakra en eux et à Hiko de façon simultanée. Cela perturberait le flux et si illusion il y a, alors l’illusion disparaîtra.





HRP:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Yamada Tetsui
Informations
Grade : Jônin
Messages : 763
Rang : A

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptyDim 6 Déc 2015 - 16:25

Nous étions finalement arrivés à la tour des mirages, et nous pensions pouvoir prendre le temps de nous reposer avec les autres groupes l'ayant atteinte pour finalement découvrir qu'il n'en serait rien. Les saibogu avaient sans aucun doute participé à la mise en place de l'examen, d'un point de vue technique. L'un de leurs appareils avait fait apparaître Kibo et une Konohajin en hologrammes. Ils expliquèrent ce en quoi consistait la deuxième épreuve, qui commençait tout de suite, et disparurent dans un petit sourire. Kibo... vieille canaille. C'était décidément lui qui m'avait fait passé un premier examen il y a de ça un an pour entrer au midorhato, et c'était lui aussi qui était en charge de celui-ci.

Je hochais de la tête en signe d'affirmation à la proposition de Kihran de se reposer quelques minutes pour panser nos blessures, boire un coup et peut-être grignoter. Je posais comme lui mon léger sac à dos pour me reposer le dos et m'étirer un grand coup. J'avais heureusement les bras intactes. Seule ma jambe droite souffrait encore de la plaie que j'avais dû cautériser un peu sauvagement après l'affrontement contre l'homme en noir. Au moins je ne perdais plus de sang. Mais la brûlure me lançait de temps en temps. Ma jambe n'était pas au top du top.

« Ah la la, moi qui croyais ne plus vous revoir et pouvoir aller me reposer tranquillement avant d'enchaîner... »

Mon pantalon ample de couleur vert foncé était du coup déchiré sur la trajectoire de la blessure. Je me penchais sur celle-ci pour tâter du doigt, puis grimaçais de douleur. Kihran semblait prendre les rênes en terme d'indications. Soit, je me reposais mentalement pour ma part. Nous fîmes un point sur la situation, donc sur nos états respectifs. Je bus avant cela de grandes gorgées dans une gourde en peau de chameau. L'eau était chaude...

« Il me reste un peu de chakra mais pas énormément non plus ; pour le reste j'ai pu cautériser ma plaie pour qu'elle ne saigne plus mais ça fait mal (je montrais du doigt), et mes oreilles sifflent encore un peu de temps en temps.

L'état d'Hiko m'inquiétait un peu.

« Comment tu te sens Hiko ? Tu as assez d'eau ? »

Je lui tendais déjà ma gourde au cas où il n'avait pas de quoi boire. Après ce que nous avions vécu je pouvais au moins faire ça. Puis je ramassais mon sac.
Nous arrivions enfin au premier étage, sur nos gardes, pour découvrir une grande salle avec une vingtaine de mètres de vide nous séparant du prochain escalier. Quant aux murs, il n'y en avait pas non plus vraiment. J'avais beau être un ninja, mes compétences ne me permettaient pas de sauter une telle distance. Je regardais de moi-même au fond de ce vide pour voir ce qu'il en était. Je ne voudrais pas y tomber c'est certains. Kihran proposa d'envoyer un clone en reconnaissance pour fouiller en bas, et zieuter dehors. Peut-être y avait-il une issue cachée sur la paroi de la tour, ou tout simplement des prises sur le murs ou n'importe quoi pour grimper. N'importe quel ninja préférerait utiliser des passages annexes plutôt qu'un escalier unique et coupe gorge pour arriver à ses fins.

« Bonne idée. Il y a peut-être un moyen de grimper par le dehors. Déjà si on peut voir l'extérieur c'est qu'une partie de cette pièce est réelle. J'imagine... »

Se faisant j'aidais les clones de Kihran à palper les murs et le sol de notre côté avec mes mains et mes yeux pour y trouver un quelconque interrupteur. Je cherchais partout.

« J'ose espérer que si les Saibogu ont participé à l'élaboration de cette tour pour l'épreuve, ils doivent être à l'origine de certains mécanismes ou pièges. Je serais pas étonné de voir un interrupteur ou une manivelle dans le coin qui permettrait de nous faire passer sereinement. »

Qui plus est j'avais eu l'occasion de participer à l'enquête sur la mort de Zanshi, et plusieurs pistes m'avaient déjà amené à étudier des bouts d'objets Saibogu. Ils avaient une ingéniosité sans limites. Vivant dans un village en partie aidé par leur technologie, je me disais que je serais à même de reconnaître n'importe quelle chose qui proviendrait de ce clan dans la pièce. Mes yeux exploraient donc chaque recoin qu'ils pouvaient atteindre.
Ensuite le manipulateur de mokûton nous conseilla de se mettre à terre pour se protéger de sa technique, je m'exécutais aussitôt. Puis quand ce fut terminé je me relevais pour exprimer une idée qui pouvait être une solution. Je l'exposais tranquillement à l'équipe.

« On nous a dit que le but était d'atteindre le sommet de la tour, soit de monter deux étages. Mais on ne nous a pas dit que nous étions obligés d'emprunter ces escaliers. Un shinobi doit toujours trouver des alternatives, donc si atteindre cet escalier là-bas est trop problématique... nous pourrions tout aussi bien redescendre au pied de la tour et utiliser le mokuton de Kihran pour en atteindre le sommet sans passer par les escaliers. Si pas d'issue une fois en haut on s'en crée une. Ainsi, on éviterait les pièges et autres conneries ! Qu'est-ce que c'est ennuyant... »

Je regardais en l'air comme pour capter le regard d'une quelconque caméra cachée. Nul doute que nous étions observés...
Mais comme pour explorer toutes les possibilités que nous pourrions avoir, je suivis Kihran dans son idée d'impulser du chakra en nous mêmes et dans Hiko pour perturber nos flux respectifs et déceler un possible genjutsu. Nous nous tenions donc tous la main, et c'était presque mignon, pour espérer que ça marche.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptyDim 6 Déc 2015 - 21:15

La première partie de l’examen pour accéder au grade de Chûnin venait de toucher à sa fin et le trio de genins, composé de shinobis venant du monde entier, avait atteint son objectif, à savoir la tour Mirage. Certes, l’on pouvait apparenter cela à une réussite… Mais à quel prix ?

Car oui, ils avaient souffert face à l’homme masqué qui ne les avait pas ménagés. Surtout pas notre petit garçon aux cheveux blancs. Il avait été inconscient jusqu’au moment où le groupe arriva au niveau de la tour. Hiko avait repris conscience, les bras enroulés autour du cou d’un des clones ligneux formé par l’Hayashi. Son corps était endolori, sa tête comme prise dans un étau et ses paupières étaient très lourdes. L’enfant luttait pour rester conscient, il avait besoin de soins mais cela devrait sûrement attendre car une scène des plus inattendues se produisit juste sous leur nez.

Bien bêtes avaient été ceux qui s’étaient crus à l’abri du danger et au repos une fois qu’ils auraient atteint la tour Mirage. Hiko n’y avait pas vraiment réfléchi, ce fut donc pourquoi il ne fut pas réellement sous le choc de l’annonce faite par l’hologramme représentant les deux organisateurs de l’examen. Il les écouta sans broncher, en essayant de ne perdre aucune miette dans tout ce qu’ils avaient pu dire. Cependant, il fut déçu que les instructions soient si évasives. Il fallait grimper apparemment. Bon, rien d’insurmontable à premier abord mais il fallait se méfier. Car Hiko avait laissé de nombreuses forces pour échapper à leur agresseur.

Profitant de l’instant de repos que les trois genins s’étaient accordés à faire, il commença à réfléchir tout en pansant ses plaies. De légères grimaces se dessinaient sur son visage alors qu’il appliquait du baume sur sa cuisse et son épaule. Il se demandait si les autres groupes avaient aussi eu affaire à un mercenaire qui les avait poussé autant dans leurs retranchements alors que le trio de genins souhaitait simplement réussir à lui échapper. Bien entendu, comme une pensée en entraînait une autre, l’enfant partagea ses soupçons avec ses deux compagnons de fortune.


Groupe #3 Captur11

« Dites… Il y a quelque chose qui me dérange. Vous ne trouvez pas bizarre que l’on ait rencontré personne jusqu’ici ? Enfin… Je m’explique. »

S’asseyant en tailleur en finissant de bander ses plaies, l’enfant regarda ses coéquipiers avec un regard qui n’était plus celui d’un gamin de 13 ans mais plutôt celui d’un candidat sérieux au grade de Chûnin.

« La destination était la même pour tous. Et il est très peu probable que tous les groupes avancent au même rythme. Certains sont partis avant nous, et certains après. Du coup… Pourquoi n’y a-t-il personne d’autre que nous ici ? Certains avaient des sources de chakra bien plus importantes que les nôtres, et sûrement une expérience plus grande… Il est donc fort probable que nous ne soyons pas les seuls à avoir atteints cette tour… Ce qui me fait réaliser que nous sommes sûrement dans un Genjutsu. »

Le problème était de savoir depuis quand ils étaient dans cette illusion si c’était vraiment le cas. Hiko avait tenté de se sentir d’un Genjutsu lorsqu’ils se faisaient poursuivre par l’homme en noir, mais cela n’avait rien donné. Et maintenant il ne pouvait plus faire marche arrière, n’ayant plus aucun chakra il n’était pas dans une très bonne situation, surtout vu que sa mobilité était aussi fortement réduite.

Une fois que l’Hayashi ait envoyé ses marrons un peu partout dans la salle, l’enfant prit une grande respiration et écouta la proposition faite par Tetsui. En soit, elle n’était pas bête mais Hiko pensait à autre chose car après tout, chaque épreuve avait un but bien précis, c’est donc pourquoi il attendit que le Yamada ait fini avant de reprendre la parole.


« Je ne suis pas sûr que créer un pont soit la bonne solution. Le fait d’emprunter une autre voix pourrait être un piège. Il doit y avoir un moyen de s’en sortir sans utiliser de chakra. Nous sommes un peu à court, nous devrions plutôt réfléchir à autre chose. Après tout, les utilisateurs de Fuuton seraient terriblement avantagés s’il ne s’agissait que de monter quelques étages. Un Chûnin ne doit pas nécessairement savoir voler, il doit surtout garder la tête froide et analyser son environnement… Alors ne soyons pas pressés, et explorons toutes les possibilités non ? »

L’enfant venait d’exposer son point de vue et il accueillit à bras ouverts la proposition de ses coéquipiers d’insuffler du chakra dans leurs partenaires afin de voir s’ils n’étaient pas dans une illusion. Mais il y avait deux problèmes qui s’opposaient à eux. Le premier était la quantité à utiliser. Ils devaient garder du jus, juste au cas où. Et le second problème n’allait pas tarder à être révélé alors que les trois genins venaient de joindre leurs mains, le plus jeune et le plus faible physiquement leur dit avec un sourire alors qu’il peinait à tenir sur ses jambes.

« Ah ouais, j’ai plus une goutte de chakra… Ah ah ah ! »

Des yeux rieurs, alors que la situation n’était pas vraiment comique.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptyDim 6 Déc 2015 - 22:35

En essayant de sortir, le clone de Kihran est confronté à trois Hommes en Noir qui lui dit que sortir de la tour amène l’abandon du candidat. Vous ne le voyez pas en bas de l’étage du dessus, et lui ne voit que le plafond. Le clone ne trouve absolument rien d’anormal dans la salle.
Kihran envoie la bombe dans le vide, qui tombe bel et bien. Au moment où elle explose, les membres de la salle, couchés au sol, reçoivent tous des épines sur le crâne.

La recherche de Tetsui ne donne rien, sauf un léger point rouge qui clignote, qui semble faire du morse et dire « Je te voiiiiiiiiiiiiiiiiis » (ça sert à rien non plus, ne l’utilise pas, aha).

Le Kai improvisé par les transferts de chakra ne donne rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Kihran
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptyMar 8 Déc 2015 - 21:07

Bien bien, il manquait les épines à leur blessure, c’était chose réglée. La bombe avait explosée et pour rien ! Le clone de Kihran n’avait rien vu de révélateur. En soit, cela pouvait être un bon indice, ou pas. Fin bref, Kihran ne savait pas trop quoi penser de tout cela. Tout cela semblait irréel et pourtant… l’était-ce réellement ? Une chose était sûre : il voulait en finir rapidement. Ils avaient besoin de soins et de repos. Chacune de ses respirations le faisaient souffrir. Il regarda d’un air fatigué les autres fouillés la zone. Est-ce que son clone avait fait d’autre découverte ? Il l’espérait sincèrement. Entre temps, l’équipe tenta une technique pour se sortir tous d’un éventuel genjutsu, mais encore une fois sans succès. Était-ce réellement la réalité ? Bonne question.

Peu après, son clone revint vers eux après avoir examiné le rez-de-chaussée. Le rouquin posa ses yeux sur son double. Pour le moment, il était leur dernier espoir qu’une de leur manœuvre se soit réellement montrée concluante. Mais, ce dernier secoua la tête négativement laissant un silence s’installer un moment.

« Je n’ai trouvé aucun autre moyen de monter. L’extérieur était inaccessible, les hommes noirs m’ont empêché de sortir. Cependant, je peux dire qu’aucun trou, creux, ou quoique ce soit est visible depuis en bas. Il n’ait trouvé aucun moyen de communiquer avec vous depuis l’étage du dessous. »

Kihran hocha la tête en signe qu’il avait compris les informations avant de soupirer. Il pensait de plus en plus à un genjutsu. Mais ce dernier était trop réfléchi, prudent pour vouloir prendre de risque. Et puis, jusqu’à maintenant, les indices récoltés se montraient tous contradictoires, il n’y avait donc aucun moyen d’être sûr du bon choix. Que faire ? L’idée de Tetsui n’était pas si bête, passé par l’extérieur, grimper… Mais le clone les avait informés que cela était….impossible. Et il manquait de chakra. A ce propos, l’état de Hiko commençait sérieusement à l’inquiéter. Pourtant ce dernier, qui était apparemment pas au bout de ses ressources, lui fit part d’une idée…

Sauter dans le trou ? Pas bête oui, ils y avaient sans doute tous pensés à un moment où à un autre, mais le risque, les doutes, la crainte les freinaient. Du moins, c’était le cas pour Kihran. Même si les chances que cela soit une illusion était grande, le risque que le vide soit réel était également présent. M’enfin, le jeune, plus léger, ne le ferait donc pas sans « sécurité ». Hors de question que Kihran le laisse mettre sa vie en danger.

Ses clones aidèrent Hiko à fixer sa corde, Kihran lui se tenait prêt, au bord du « vide » à réagir grâce à son Mokuton s’il se passait quoique ce soit. Pour être franc, Kihran aurait sans doute préféré faire ce foutu pont… cela lui paraissait moins risqué, mais… il devait respecter l’avis de ses compagnons. Il observa aussi Tetsui du coin de l’œil. Ce dernier se mit à tester également plusieurs petites choses. Arriveraient-ils en haut de la tour ? Il le fallait !

Lorsque Hiko se mit en action, Kihran se concentra sur lui. Si la corde cédait ou si un ennemi apparaissait, alors il se tiendrait prêt à venir en aide à son camarade, ses clones également. Cependant, une chose…. Surprenante arriva. D’un coup, le petit ninja disparut dans l’obscurité. L’Hayashi écarquilla les yeux, avant de jeter un regard sur Tetsui. L’ampoule s’illumina, il avait compris. Un sourire s’élargit sur ses lèvres alors qu’il échangea un regard complice avec le sunajin.

Ainsi, il rejoignit Hiko, sans aucune hésitation. Il en était sûr maintenant, là était la clé de tout leur problème… n’est-ce pas ?



HRP:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Yamada Tetsui
Informations
Grade : Jônin
Messages : 763
Rang : A

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptyMer 9 Déc 2015 - 23:36

NOTE : quelques parties sous hide.



Les épines de Kihran nous étaient arrivées sur le haut du crâne, démangeant et faisant mal en même temps. Avais-je eu envie de ressembler à un hérisson à cause d'un marron? Merci camarade pour ce petit plaisir ! Mais cette action maladroite avait eu pour effet de nous montrer que les choses ne tournaient pas rond dans cette tour, ou simplement dans cette pièce. Y'avait rien qui filait droit. Vous lanciez un truc en bas et ça vous atteignait quand même. Pas logique ?

Ce fut à ce moment là, en me relevant que je zieutais pour capter un petit point rouge qui s'agitait comme pour me narguer. Quelle ironie de penser que des techniciens assis derrière des écrans, ou même des publics pouvaient nous observer. Je supposais, je n'en savais rien. Je n'avais aucune idée de quand les images de l'examen étaient ou n'étaient pas retransmises au public, ni si l'une des épreuves serait rendue publique... Mais j'imaginais qu'il fallait donner du spectacles aux touristes et aux personnes intéressées par de l'action et des combats. Que personne ne compte sur moi pour faire le show en tout cas. Grimaçant à cause des épines sur mon crâne je m'ébouriffais les cheveux pour les en chasser.

Le clone de Kihran était revenu nous indiquer que nous ne pouvions pas sortir. Cette idée passait donc aux oubliettes. Peu importe, il y avait bien des centaines de stratégies pour arriver à ses fins en toute situation non ? C'était l'adage de mon père ça, quand nous jouions à des jeux d'échec ou de dames.
Le petit du Shukaï, ce n'était pas péjoratif, avait semble-t-il une idée, celle de se hisser dans le gouffre à l'aide d'une corde. Il était courageux je lui concédais. Aussi j'acceptais sa proposition mais laissais Kihran s'occuper du soutien de celle-ci avec ses clones restant. Enfin... descendre était encore plus bizarre quand on savait ce que nous avait rapporté le clone parti en bas. Rien de visible depuis le rez de chaussez. Alors soit cette tour possédait une architecture des plus ingénieuses et je félicitais ses concepteurs, soit nous étions dans un genjutsu ! Mais notre tentative précédente avait échoué, signifiant peut-être que si tel était le cas il nous englobait tous sans exception.

- Je vais quand même essayer de me sortir de ce truc si c'est un genjutsu, plus brutalement cette fois.

Mon ton était précis et froid. J'en avais marre de toute cette mascarade. Mon but était de réussir l'épreuve et je donnerais tout pour y parvenir. Tout ce qui ne ferait pas de moi un con avec ceux qui méritaient du respect, comme Kihran et Hiko ici présents. Sans eux je ne serais arrivé à rien pour l'instant. Je regardais face à moi ces deux là s'atteler à la tâche qu'ils avaient choisie pour explorer une issue de plus. Moi j'en explorais une autre.
Ma blessure, tout juste cautérisée était encore fraîche, toute neuve. Encore à vif. Ma jambe droite allait sans doute me détester pour cette maltraitance. Je serrais mon poing droit d'un mouvement ample et vif et je frappais avec force l'endroit de ma plaie. Une fois, je serrais les dents et tremblais par le mal que je m'infligeais. Deuxième fois et encore plus fort, je lâchais même un cri de douleur tant la douleur se réveillait et me lançait terriblement. Si j'étais pas réveillé avec ça ! Maintenant il y avait comme un petit coeur indépendant qui battait au niveau de ma jambe, il était bien inconfortable.

Pourtant avec ce geste masochiste je n'étais apparemment pas sorti de l'illusion. Ma jambe tremblait en plus d'elle-même, la coquine. Désolé chère jambe... D'abord une coupure, ensuite une brûlure prolongée, et maintenant deux coups brutaux.
Je m'avançais tranquillement vers les deux autres. Hiko était en train de descendre. J'observais, prêt à n'importe quoi. Les cheveux blancs du Shukaijin disparaissaient dans la pénombre aussi noire qu'une caverne dans laquelle on n'oserait pas s'aventurer.[/hide] Nos regards se croisèrent avec l'Hayashi. Ils en disaient long. Nous venions d'avancer d'un grand pas et avions compris quelque chose. La clé pour avancer. [hide]Ainsi Kihran rejoignit Hiko dans le trou. Je m'avançais tranquillement du bord et profitais un peu quelques secondes. Puis je fis un pas, puis deux dans le vide, me disant que soit je tombais avec eux comme par magie, soit il ne m'arriverait rien. Les dés étaient lancés.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptySam 12 Déc 2015 - 21:07

La nouvelle apportée par le clone de Kihran était relativement troublante. Le jeune garçon, qui se remettait doucement des quelques épines qu’il avait reçues à cause de l’attaque de son coéquipier venant de Konoha essaya d’analyser la situation. Ce n’était pas simple, mais pas non plus insurmontable. Enfin, ne sachant pas qu’ils avaient un délai pour atteindre le sommet de la tour, il se disait qu’il avait le temps de prendre la réflexion et de se reposer légèrement.

Tout en analysant la situation, le jeune garçon se rapprocha du trou béant ornant la pièce. Ses jambes étaient flageolantes même s’il se remettait doucement, il avait clairement besoin de soins. Les autres avaient-ils aussi mal que lui ? Sûrement, même si l’Hayashi semblait s’en sortir, il était évident que Tetsui avait aussi subi de lourds dommages. Mais après tout, les chûnins étaient censés être des shinobis expérimentés et il n’était pas étonnant de voir les examinateurs les pousser dans leurs retranchements. Une étude psychologique avancée devait être effectuée sur tous les candidats, ça serait logique en tout cas.

Mais le jeune garçon ne se laissa pas déstabiliser et alla regarder le trou. Il se demandait bien à quel point il était profond. Se penchant vers l’avant pour mieux voir, il ne vit que le vide abyssal. L’obscurité régnait et il ne savait donc pas à quel point pouvait être dangereux ce trou. Et alors qu’il essayait d’apercevoir quelque chose qui pourrait être éventuellement leur être utile, l’enfant perdit légèrement l’équilibre et faillit tomber dans le trou. Mais au dernier moment, il réussit à se rattraper à un de ses coéquipiers. L’Hayashi en subit les conséquences car l’enfant aux cheveux blancs s’accrocha à ses cheveux longs pour ne pas tomber dans le vide, lui arrachant une poignée de cheveux au passage.

Désormais sur les fesses et quelques cheveux dans la main droite, l’enfant réalisait tout juste ce qui venait d’arriver et il s’excuse immédiatement auprès de son coéquipier qui venait, malgré lui, de le sauver d’une chute peut être sans fin ?


« Oups ! Je suis vraiment désolé !! »

Se grattant l’arrière de la tête avec sa main libre, l’enfant sourirait maintenant à l’Hayashi. Son innocence allait sûrement faire en sorte que Kihran ne lui en voudrait pas car après tout, ce n’était qu’une poignée de cheveux. Toujours assis, l’enfant aux cheveux de neiges regardait maintenant les cheveux qu’il avait en main. Et là, il se souvint de la réelle raison pour laquelle il s’était rendu au pays du Vent…

Groupe #3 Ay10

Mais bon, l’important maintenant était de passer la seconde épreuve et d’atteindre le sommet de la tour Mirage. Suite aux différentes informations qu’ils avaient réussi à récolter, l’enfant avait rapidement fait le point dans sa tête et une idée avait germé dans sa tête. Il se releva difficilement et commença par ouvrir son sac où il y mit les cheveux arrachés de Kihran de façon très discrète et anodine. Rien qui pourrait susciter des interrogations chez ses partenaires.

Regardant l’état de la salle, il fit la moue et avant même d’exposer son idée à ses partenaires, il commença à nettoyer la salle tout en leur disant ces quelques mots.


« On va quand même pas laisser la salle dans cet état. Imaginez on échoue car on a pas rangé nos affaires, ça serait stupide quand même. Puis après tout, ce n’est pas une porcherie ! »

Il fit alors rapidement le tour et rangea toutes les compresses injectées de sang appartenant aux différents shinobis dans son sac. Il les jetterait sûrement plus tard mais au moins, les trois genins ne seraient pas perçus comme des cochons. Il fourra le tout dans son sac à dos, et enfila les bretelles de ce dernier avant d’exposer son idée à ses camarades de fortune.

Son idée était des plus simples et elle venait d’une analyse approfondie de la situation. Le fait que la tour s’appelle la tour Mirage, ensuite le fait que le clone de son partenaire n’ait pas vu de trou à partir de la salle se trouvant en dessous lui avait mis la puce à l’oreille. Hiko en avait déduit deux possibilités : soit ils se trouvaient dans un genjutsu et le trou n’était pas vraiment réel, soit il existait une pièce entre le rez de chaussée et la salle où ils se trouvaient.

Certes l’escalier était là, mais c’était trop simple, du moins en apparence. Et vu qu’Hiko n’était pas au courant du délai imposé pour cette épreuve, il préférait étudier toutes les possibilités avant de prendre une décision. C’est donc pourquoi il décida de descendre dans le trou en s’attachant avec une corde. Il était léger, et en étant dans le trou il aurait alors une idée de ce qui se trouvant dans cette obscurité sinistre. Kihran approuva son idée et lui proposa même de lui servir de support grâce à ses clones. L’enfant sourit au rouquin et accepta volontiers sa proposition.

Corde nouée autour de la taille, sécurité assurée, l’enfant était prêt à descendre à la découverte de l’inconnu. C’était le moins qu’il puisse faire, n’ayant plus une goutte de chakra il était inutile et ne pouvait pas faire de technique. Alors il prit une grande inspiration, fit un sourire à ses partenaires et entama sa descente dans ce vide abyssal.

Après seulement quelques secondes de descente, une chose extrêmement bizarre se passa. Hiko était toujours accroché à la corde, mais il n’était plus suspendu dans le vide. Il se retrouvait dans la même pièce, allongé par terre. Seul un détail changeait, ce n’était plus un trou mais plutôt par le sol, le trou avait disparu ! Hiko rigola et regarda ses coéquipiers, mais ces derniers n’avaient pas l’air de le voir. Il se releva et tenta de leur parler.


« Hey les copains, qu’est ce qui c’est passé ?! »

Aucune réponse. Bizarre… Hiko se releva et commençait à être un peu inquiet de ce qui se passait. C’était quand même bizarre qu’ils ne le voient pas et ne l’entendent pas. Et c’est là qu’il comprit… Il venait tout juste de réussir cette partie de l’épreuve. Ne perdant pas plus de temps, une fois que ses coéquipiers l’avaient rejoint, il leur sourit et entama sa marche vers l’escalier, foulant le sol désormais palpable avec un grand sourire sur le visage.

« On arriiiiiive ! »

Groupe #3 Ap10

Le poing levé, le sourire accroché sur sa bouille angélique, l’enfant réussissait ce nouveau test !
Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptySam 12 Déc 2015 - 21:16

Effectivement, les douleurs causées ne perturbent rien : la salle reste telle qu’elle.

Néanmoins, Hiko décide finalement de descendre dans le trou, vite rejoint par ses deux coéquipiers. Après une impression de chute qui dure quelques secondes, les trois Genins se retrouvent allongés sur un sol retrouvé et des murs réapparus. L’illusion a disparu, laissant l’escalier pour le deuxième étage libre d’accès.

HRP : Félicitations, vous passez à l’étage du dessus =)
Pour l’explication de la salle, vous êtes tous les trois dans un Genjutsu rang S, affectant donc tous vos sens (vous voyez vos techniques sortir par les trous si vous en aviez lancé, vous sentez le vide etc.). Néanmoins, le gouffre n’existe pas vraiment. La bombe était donc toujours sur un sol que vous ne voyiez pas, c'est pour ça que vous vous vous êtes pris les épines. Au final, en pénétrant dans le gouffre, vous n’avez fait qu’un pas en avant dans la salle pour la faire réapparaître. Vous pensez chuter, évidemment, mais au final bah… Vous ne tombez pas vraiment. Puisque le sol n’a jamais disparu. Et vous pouvez donc vous envoler vers d’autres cieux pour le deuxième étage.

Par soucis d’équité, et vous comprendrez pourquoi, je posterais toute l’épreuve du deuxième étage en même temps, dès qu’ils auront tous fini. Ca ne devrait pas durer très longtemps =) Je reposterais ici dès que la salle suivante est lancée.

Au niveau des indices évidents dès le premier tour : jamais il n'a été précisé que la première salle n'avait pas de plafond, et la tour de l'extérieur est décrite comme parfaitement lisse (donc les murs y sont). Mais le premier tour servait évidemment à récolter le maximum d'indice


Je précise juste que passer par-dessus marchait évidemment, et Kira réussit de cette façon. Passer de l’autre côté dissipe aussi l’illusion. Il n’y a pas qu’une seule manière de réussir cette salle, au contraire. A la base, la « « vraie » » solution, c’est la force de conviction : non, le gouffre n’existe pas. Et donc vous marchez en avant, et ça fait sauter le genjutsu. Mais du coup y pénétrer fonctionne tout autant, dans les faits.

Bravo encore à vous. N’hésitez pas à venir me dire si l’énigme était compliquée et/ou tordue et votre ressenti Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptyLun 14 Déc 2015 - 22:14


Groupe #3 VXnJN32

CONTEXTE

La première salle n’était qu’une immense supercherie, une illusion créée de toute pièce. Cependant, ce n’était rien comparé à ce qui les attendait dans la deuxième salle…

Les Genins atteignirent le deuxième étage, similaire une nouvelle fois aux précédents, éclairé uniquement par trois ou quatre torches accrochées au mur. De part et d’autres de la salle, deux sabliers, immenses, allant du sol au plafond. Face à eux, une nouvelle fois… Un immense gouffre, et des murs inexistants donnant sur le dehors, en tout point similaire au premier étage.
De l’autre côté de ce gouffre, un nouvel escalier, qui descendait cette fois-ci, dans une salle plongée dans la pénombre, et de laquelle il est ni possible de communiquer avec les autres Genins, ni de faire demi-tour une fois l’escalier franchi.

Au centre de la salle, un nouvel hologramme apparut.

    - Impressionnant. Vous avez réussi avec brio le premier test. Mais vous n’en avez pas terminé avec la tour. Vous devez désormais en atteindre le sommet.
    - Le temps vous est compté. Vous avez cinq minutes pour cela. Tout est possible à cet étage, et tout vous est permis. Sauf une chose…
    - Il est interdit d’utiliser une quelconque technique de clonage. Le moindre clone entraîne votre disqualification directe. Bonne chance.

L’hologramme disparut, et un bruit sourd se fit entendre dans la salle, suivi presque instantanément du bruit du sable qui s’écoule : les deux sabliers venaient de s’activer…


RÈGLES
    Ø Si combat il y a, résumez non seulement toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide, mais n’oubliez pas que cette épreuve fait directement suite à l’épreuve 1. Votre santé et votre consommation de chakra reprennent donc exactement là où vous les avez laissées.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø Il n’y aura AUCUN passage du narrateur (prenez le en compte dans vos actions, donc… Je n’en dirais plus plus). De même : TOUT est dans le poste, l'organisation ne répondra à aucune question.
    Ø Si vous voulez sortir, les hommes en noir vous bloquent l'accès en vous disant que si vous sortez vous serez disqualifié.
    Ø Et c'est pas une blague : les techniques de clonages et assimilées sont INTERDITES.

PARTICIPANTS ET ORDRE

Bon, différence sur ce point.
Il n’y a PAS D’ORDRE DE POSTE pour cette salle puisque chacun doit atteindre le sommet de la tour indépendamment des autres (chacun pour soi, quoi, même si les autres sont dans la même salle que vous). Néanmoins, le temps vous est vraiment compté : vous avez UN POST pour l’atteindre. Pour ce faire, vous postez quand vous le souhaitez dans un délai de 120H (soit 5 jours).

Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Yamada Tetsui
Informations
Grade : Jônin
Messages : 763
Rang : A

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptyMar 15 Déc 2015 - 20:25

Et nous avions réussi à atteindre ce nouvel étage ! La façon dont nous avions procédé, toutes les questions que l'on avait pu se poser ou autre suppositions qui n'auraient pas marché, tout ça je le gardais dans un coin de ma tête en me disant que ça pourrait servir pour la suite. C'était comme emmagasiner des informations sur l'adversaire pour trouver comment lui porter le coup fatal. Et comme je fonctionnais beaucoup sur l'analyse des composants à ma disposition...

Cette pièce, était similaire à la précédente. Le même gouffre qui donnait cette impression d'avoir à faire au trou d'évacuation de toute notre belle planète tellement il semblait profond était toujours présent. Je me demandais pourquoi essayer de nous avoir avec le même schéma d'illusion puisque les lois de la physique avaient montré que c'était impossible d'avoir un trou pareil dans la tour. Les murs étaient encore ouverts car ruinés et donnaient donc sur le dehors. Du coup si la pièce était sombre c'était de manière relative car elle n'était pas close...
On avait aussi ces deux sabliers immenses de part et d'autre, reliés du sol au plafond, et puis de l'autre côté des escaliers encore une fois qui descendaient dans l'obscurité. Sans oublier quelques torches présentes. Un genjutsu de roi en somme, si c'en était toujours un, et je penchais plus vers un oui. L'hologramme nous indiquait les règles, puis disparut en plein centre de la pièce. Je voyais presque ça comme une invitation à marcher en plein centre comme dans la pièce précédente. La manière dont les choses avaient été dites incitaient qui plus est à faire chemin seul pour atteindre le sommet. Du chacun pour soi ? Je prévenais tout de suite mes compagnons en espérant qu'ils soient du même avis.

« Je sais qu'on a peu de temps et que ça peut stresser et tout... Mais vous pensez vraiment qu'après avoir fait tout ce chemin ensemble il faudrait qu'on se sépare ? »

Je m'expliquais le plus rapidement possible.

« Je veux dire, cette limite de temps si courte pourrait très bien être là juste pour jouer avec les nerfs des candidats comme nous, et créer la panique et le désordre dans des équipes qui ont galéré à devenir cohérentes comme la notre. (un temps de pause) En situation réelle, est-ce qu' un élément imprévu est censé influé le choix d'un shinobi et le pousser à abandonner ses camarades ? Pour moi la réponse est non ! »

Je voyais pour ma part ce genjutsu et cette pièce comme un test qui partait dans ce sens. On voulait sûrement tester nos capacités à réagir au stress et à l'impératif, à prendre des risques inconsidérées aussi. Fallait-il aller vers l'inconnu ? Et surtout descendre quand on nous disait de monter ?

« Enfin voilà... Si le but c'est de déjouer un genjutsu et d'aller là-bas en croyant descendre alors qu'en faites on monte ben c'est complètement naze... »

Je m'avançais vers le bord du gouffre et m'arrêtais juste devant. Je laissais aussi mes camarades réagir et donner leurs avis. J'avais déjà fais comprendre que je voulais continuer à travailler en équipe. Le but d'une équipe composée dans un but précis n'était pas de se séparer au premier obstacle !
Je me rappelais aussi les paroles de l'hologramme au rez de chaussez qui disait que nous devions grimper deux étages pour atteindre le sommet.

« En plus on devait grimper deux étages pour atteindre le sommet ! Du rez de chaussez à la pièce précédente ça faisait déjà un, puis de la pièce précédente à celle-ci ça fait deux. On a « grimpé » deux fois non ? Une déduction logique voudrait qu'on y soit déjà si on repense aux mots utilisés par Kibo »

Ils le connaissaient pas eux mais peu importait. De toute façon Hiko et Kihran devaient sûrement réfléchir à cent à l'heure eux aussi.

« Je propose qu'on attende ici que le temps passe, on montre que quoi qu'il arrive on abandonne pas ses camarades et on soutient l'idée que mathématiquement on est au sommet ! Mais si maintenant vous décidez d'aller explorer cet escalier qui descend alors qu'il fallait monter je vous suivrais quand même. J'agis avec l'équipe et non tout seul. Prévenez juste... »

Tout était dit pour moi. Attendre me semblait la bonne solution et j'avais expliqué pourquoi. Mais si mes compagnons décidaient de bouger je bougerais avec eux plutôt que de rester seul ici. Je n'agirais pas en solo.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Muko
Informations
Grade : Genin
Messages : 1141
Rang : XXX

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptyMar 15 Déc 2015 - 21:53

Et bah, le jeune garçon avait eu raison de vouloir admirer la réalité par le trou béant se trouvant dans la salle du premier étage apparemment. Cela avait eu pour but de le faire sortir de son genjutsu, ses coéquipiers n’avaient eu qu’à suivre et c’est de cette façon qu’ils purent passer la première étape de la tour Mirage.

L’enfant aux cheveux blancs s’en sortait plutôt bien malgré son état physique et son manque cruel de chakra. Leur adversaire du premier tour les avait repoussés dans leurs derniers retranchements et le jeune Hiko en payait maintenant le prix. Il devrait avancer son chakra, ne comptant que sur sa malice ainsi que son courage. Et c’est donc armé de ces deux choses qu’il entreprit la montée des escaliers menant à une autre surprise. Chaque pas était un supplice et il devait puiser dans ses réserves pour ne pas vaciller, il espérait que cette épreuve serait bientôt terminée et surtout… Qu’il n’avait pas fait tout cela pour rien.


« Ah bah ça pour une surprise ! »

L’enfant écarquilla les yeux lorsqu’il vit que la salle était quasiment la même que celle qu’ils venaient tout juste de quitter. Un énorme trou était béant en plein milieu de la salle et des murs étaient ouverts sur l’extérieur, tout comme précédemment. Hiko resta bouche bée quelques secondes avant de se rendre compte que ce n’était pas les seules choses qui changeait dans cette pièce.

Mais avant de pouvoir vraiment les discerner, l’enfant vit apparaître un hologramme en plein milieu du trou. Puis deux voix qu’il reconnut immédiatement. Apparemment ils devaient maintenant rallier le sommet de la tour par tous les moyens en leur possession, mais l’utilisation de clones était fortement interdite et synonyme d’élimination. Hiko haussa les épaules, cela ne le concernait absolument pas car il n’avait plus du tout de chakra et ne pouvait donc pas en faire. Il regarda Kihran avec un sourire, ce dernier devra donc éviter pour la suite des évènements.

Et alors que l’enfant commençait à regarder une nouvelle fois les deux grands sabliers, Tetsui prit la parole en premier. Il disait qu’il fallait rester soudés les uns aux autres pour cette dernière ligne droite. Hiko n’en avait pas douté un seul instant, il appréciait bien ses deux coéquipiers et s’il réussissait, il s’en voudrait qu’ils ne soient pas avec lui. C’est donc pourquoi il acquiesça le plan de Tetsui et commença à se balader autour de la pièce.

Groupe #3 As10

La seule chose qui différenciait était que l’escalier à l’autre bout de la pièce descendait et que les grains du sablier tombaient les uns après les autres, rapprochant ainsi toujours plus la fin de cette épreuve. L’enfant attrapa une des torches et alla s’asseoir près du trou, faisant danser la flamme au dessus du vide sidéral se dessinant sous la lueur rougeâtre de la flamme. Il regarda ensuite ses coéquipiers avec un grand sourire, validant la pensée de Tetsui, ce dernier avait vu juste et Hiko allait renforcer la théorie de son coéquipier sunajin.


« Tu as raison Tetsui, je pense qu’il nous faut avant tout rester solidaires. Et puis ce n’est pas ça qui compte lorsqu’on est chûnin ? Savoir gérer une équipe et instaurer un esprit de camaraderie au delà de tout ? Je pense que si… »

Hiko s’y connaissait, malgré son jeune âge il était auparavant chûnin, mais l’Empereur avait récemment décidé de le rétrograder. Ce qui lui avait permis de participer à cet examen d’ailleurs ! Il était maintenant en tailleur, la flamme reflétée dans son regard, il regardait le vide tout en continuant d’exposer son analyse.

« La première épreuve avait pour but de survivre face à un danger, ensuite nous avons du prouver qu’il ne fallait pas rester tétanisé et qu’il fallait certaines fois aller de l’avant. Maintenant, j’imagine que les examinateurs veulent voir comment nous sommes constitués… Allons nous abandonner nos amis d’hier dans le seul but d’espérer progresser ? Céderons-nous à la panique ? Je pense que les sabliers sont juste là pour nous inciter à agir, alors qu’il nous suffit de ne rien faire. Après tout, on est déjà au sommet, pas vrai Kihran ? »

Un grand sourire enfantin et innocent sur sa bouille d’ange, le jeune Hiko regardait maintenant le rouquin avec malice alors que le sable continuait à tomber dans la partie basse du sablier. Le dénouement de cette épreuve était proche, et Hiko avait fait son choix. Qualifié ou non, il ressortirait grandi de cette expérience.
Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Kihran
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptyMar 15 Déc 2015 - 23:15

Le rouquin avait comme une impression de déjà-vu. Les mêmes escaliers, ou presque, le même gouffre…. Le même paysage… Bref, ils étaient à nouveau face à un genjutsu, pourquoi ? Ce dernier ne servait pas à grand-chose, si ce n’est camoufler peut-être un indice… ? Dans tous les cas, la fatigue se faisait réellement sentir. Ses côtes le faisait souffrir à chacune de ses respirations et s’était de pire ne pire. Les lancées devenaient insupportables lorsqu’il se mettait à tousser. Non, il n’allait pas pouvoir tenir bien plus longtemps sans aucun soin. Les dents serrées et se remit tout de même à se concentrer sur les paroles des organisateurs. Un soupire s’échappa de ses lèvres lorsque ces derniers annoncèrent l’interdiction aux clones… Et pourtant, ils auraient été tellement pratiques ! M’enfin, d’un simple mudra, Kihran fit disparaître la totalité de ses clones, recevant cependant leur fatigue en supplément. L’Hayashi se vit forcé à s’asseoir un moment, exténué. Il devait se ressaisir, ce n’était pas le moment de flancher, mais son corps avait ses limites.

Il écouta finalement les propos de ses deux équipiers. Rester ici ? Tout simplement ? L’Hayashi restait très sceptique concernant l’idée de rester sur place à attendre le temps s’écouler. Ils étaient à nouveau dans un genjutsu, il n’y avait pas de doute. Aussi, il était peu probable à ses yeux que les escaliers descendent dans une pièce… Et les torches semblaient les inviter à les prendre pour les guider plus loin… mais… était-ce un piège ? Les arguments de Tetsui n’étaient pas idiots, non plus… Il est vrai que les organisateurs avaient mentionnés que deux étages pour le sommet. Kihran baissa la tête. Le doute, il le ressentait encore, mais… ses camarades semblaient décidés et convaincus. Lorsque Hiko se mit à lui adresser la parole, il redressa la tête en souriant doucement.


« Je ne sais pas si c’est la solution, mais…. Les arguments sont bons et puis, je ne vais certainement pas aller me balader seul. Je préfère également rester ensemble. »


Ainsi leur destin était scellé. Il était hors de question, par principe et par son état physique, qu’il aille s’aventurer seul à cet escalier. Il fallait parfois accepter les avis des autres dans un groupe, c’est ce qu’il avait décidé de faire…. Faire confiance. Allait-il le regretter ? Sans doute qu’il serait déçu s’il en venait à être éliminé, mais il n’aurait aucun regret au fait d’avoir décidé de rester en équipe plutôt que de faire cavalier seul.

« Bon, plus qu’à attendre et espérer que de belle infirmière viennent nous pouponner en nous annonçant de bonnes nouvelles, hein ? »

Dit-il sur le ton de la plaisanterie avant de recommencer à tousser. Puis, finalement, il redevint extrêmement silencieux, pensif. Franchement, jamais les minutes avaient été aussi longues, à croire qu’on s’amusait à les torturer d’avantage. Les yeux verts de Kihran balayèrent une dernière fois la salle du regard avant de se remettre à fixer le sablier lorsque les derniers grains de sable finirent par tomber. Enfin....

Sentence ?



HRP:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Chroniqueur
Informations
Messages : 1508

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptyLun 21 Déc 2015 - 19:56


Groupe #3 VXnJN32

Tic tic tic tic tic tic…. Tic… Tic…
Le sablier venait de terminer sa besogne. Que le nouveau genjutsu, similaire au premier étage, ait été levé ou non ; que les Genins soient restés dans cette étrange salle ou non ; qu’ils aient descendu ou non, un silence pesant s’installa dans la tour et, pendant quelques secondes, il ne se passa rien. Seules les respirations haletantes se firent entendre, jusqu’à l’apparition d’un nouvel hologramme. A vrai dire, il y en avait deux : un dans la salle sombre, parfois éclairée par les torches que les ninjas ont eu la bonne idée de prendre. Les deux organisateurs apparurent, pendant qu’un bruit se fit entendre au rez-de-chaussée.

    - Les consignes étaient claires, dès le début de votre épreuve. Deux étages à monter, et atteindre le sommet de la tour.
    - Dès lors, pourquoi descendre quand vous en avez la possibilité et que vous avez déjà grimpé deux étages ?
    - Avoir la capacité de faire quelque chose ne veut pas dire qu’il faut le faire. Tous les aspirants Chûnin ayant emprunté l’escalier pour redescendre dans la salle sombre… Sont éliminés. Une brigade de médecins vient d’entrer dans la tour et vous rapatrie au village. Quel que soit votre résultat, l’équipe d’organisateurs tient à vous féliciter pour votre parcours. N’oubliez pas que l’examen ne définit pas entièrement votre promotion.

L’hologramme disparut, laissant derrière lui que déçus ou heureux. Quoiqu’il en soit, l’épreuve deux venait de se terminer. Des médecins apparurent dans les salles où se trouvaient les Genins, et chacun fut pris totalement en charge. Hors de question que l’un d’eux, après tout ce qu’ils venaient de vivre, ne subissent pas une batterie de tests et d’examens médicaux. Et, autant que possible, ils devaient éviter le moindre effort pour faire chemin inverse. Des civières étaient à leur disposition, ainsi que de l’eau et de la nourriture, des médicaments et des bandages…

Dans une semaine, les vainqueurs devront retourner sur le sable… Pour s’affronter, cette fois-ci…

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Kihran
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 EmptyDim 27 Déc 2015 - 20:48

Le sable ne semblait jamais se finir, le sablier comme éternel. Le temps passait lentement et le son du sable tapant contre la vitre devint peu à peu insupportable. Attendre…. Voilà une torture des plus intenses. Au final, même dans un état critique, il était plus agréable de s’occuper l’esprit en faisant quelque chose ou en discutant, mais là rien. Les trois Genin restaient silencieux, attendant sagement le résultat de leur épreuve.

Et lorsque les dés furent jetés, Kihran n’y croyait plus. Était-ce réellement enfin fini ? Avaient-ils réussi ? Franchement, Kihran n’avait pas lui-même pris la peine de réfléchir à tout ça. Les arguments donnés par ses coéquipiers lui avaient paru bons et convainquant. Il s’était donc interdit de réfléchir plus longuement sur la question et avait décidé de leur faire confiance. Avait-il eu tort ? La réponse était : non. La tension retomba instantanément lorsque les organisateurs annoncèrent les résultats de l’épreuve. Ils avaient réussis…et ils en avaient enfin terminé avec cette épreuve.

L’Hayashi lança un regard heureux et aussi reconnaissant envers ses coéquipiers. Ils avaient formés une bonne équipe, oui. Dommage qu’ils n’étaient pas du même village, sans doute qu’ils auraient pu être amis et prendre plaisir à effectuer des missions ensemble. Peut-être qu’avec une ère de paix, ils pourraient se retrouver à nouveau… Ne sait-on jamais. Même, si Kihran n’était pas assez naïf pour le croire réellement… et c’était bien dommage.

Très vite, des soignants vinrent aux côtés des trois ninjas. C’était enfin le moment de prendre soin d’eux. Kihran était épuisé et se laissa bien vite sombrer dans l’inconscience. Il était enfin en sûreté et allait enfin être pris en charge. Il apprit plus tard, qu’il avait bien eu une côte fracturée et avait eu une sacrée chance pour ne pas en avoir de cassée, chose qui aurait mis sa vie en danger. Après deux jours de repos total à l’hôpital, Kihran put sortir, non sans aucune douleur aux côtes. Heureusement pour lui, grâce à l’efficacité des ninjas médecins, on lui assura, s’il restait tranquille, qu’il serait plus qu’apte à poursuivre l’examen. Restait désormais à voir jusqu’où il arriverait à aller. Allait-il échouer ? Ou allait-il réussir la dernière épreuve ? Et qu’en serait-il de ses coéquipiers ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Groupe #3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Groupe #3 Groupe #3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe #3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Examens :: Examen Chûnin international :: 2ème épreuve-