N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Convocation : Affectation à une équipe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
Chikamatsu Ruri
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 343
Rang : A

Convocation : Affectation à une équipe Empty
Message(#) Sujet: Convocation : Affectation à une équipe Convocation : Affectation à une équipe EmptyLun 9 Nov 2015 - 20:24

Aujourd’hui est un jour spécial pour moi. Il y a quelques jours, j’ai reçu une convocation pour être affectée à une équipe. Le chef s’appelle Toshiro Ogami, bien sûr son nom ne me dit rien car il n’appartient pas à mon clan. Son équipe s’appelle « Yunitto », un nom qui résonne assez ridicule à mes oreilles. J’espère tout de même que c’est une équipe sérieuse, je ne peux pas me permettre d’investir du temps dans quelque chose qui ne me ferait pas progresser. Je vais devoir rencontrer et communiquer avec des personnes extérieures au clan et cela ne m’est arrivé que très rarement. Mais ça ne m’effraie pas, car ça fait longtemps que je n’ai plus ressenti de la peur.

Je sors de la maison et prend la direction du terrain d’entraînement, lieu du rendez-vous. Je sais où il se trouve car depuis ma récente liberté, j’ai traversé Suna de nombreuses fois. Par chance il fait nuageux, la chaleur n’est pas aussi étouffante que d’habitude. Je me faufile dans la foule comme à mon habitude : sans qu’on me remarque. Je me ferais certainement piétiner si je n’avais pas autant exercé mon agilité.
J’arrive au bout de la grande rue et sors de la masse compacte de gens venus faire leurs courses aux petits commerces disposés de chaque côté de la route.
Quand tout à coup, un commerçant m’attrape la manche et me dit :
« Mademoiselle ! Venez donc jeter un coup d’œil à l’intérieur de la boutique, nous avons des promotions sur les parures de bijoux ! »
Je me dégage et fait un signe de tête au vendeur, puis continue ma route. Je suis déstabilisée ; je ne suis pas aussi invisible que je l’aurai cru.

J’arrive enfin au terrain d’entraînement. Une seule personne est présente et me juge du regard, je l’identifie alors comme étant ce Toshiro Ogami. Bizarrement, je ne l’aurais pas imaginé comme ça. Il me semble très jeune pour être chef d’une équipe. Je lui tends quand même un petit papier, que j’ai écrit ce matin, disant :
« Bonjour, je suis Chikamatsu Ruri. Je viens pour être affectée à une équipe. Je ne parle pas. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

Convocation : Affectation à une équipe Empty
Message(#) Sujet: Re: Convocation : Affectation à une équipe Convocation : Affectation à une équipe EmptyMer 11 Nov 2015 - 12:26


Je m'étais réveillé un beau matin en recevant une missive importante. On m'informait que Saibogu Red ne pouvait être dans mon équipe pour de diverses raisons. J'avais encore perdu un de mes élèves, je n'avais par contre aucun lien avec celle-ci comme avec le précèdent. J'entendais par lien, quelque chose qui faisait la liaison élève-senseï. C'était dommage, je prévoyais pour chacun, des projets, des entraînements spécialisés mais si ça ne pouvait pas se faire, c'était le destin qui l'avait choisi. Seulement, je ne pouvais rester avec une équipe seulement composée de deux genins, j'avais donc expressément demandé à l'administration de me confier une autre personne. Je ne voulais pas d'un binôme même si ça pouvait être efficace, à trois on pouvait d'autant plus être performant et réussir à accomplir nos objectifs. Outre la performance, c'était peut-être de comptabiliser trois personnes dans une même équipe ; Dans tous les cas, je n'allais pas rester sans élève même si cela m'obligeait à harceler l'administration.

Je n'eus pas besoin d'être insistant, quelques jours après j'avais reçu une lettre. Cette lettre de format A4 contenait un petit dossier, c'était une copie du dossier original. J'ouvris ce dossier pour découvrir mon nouvel élève, elle se nommait donc Chikamatsu Ruri. Chikamatsu ? Une manieuse de pantins donc, ceci se trouvait être intéressant. Je feuilletais quelques instants les remarques, les notes que l'académie lui avait attribué. Je ne voulais pas tout savoir d'elle mais juste me faire une idée, je voulais découvrir le reste à ses côtés et en retirer le meilleur. Je fis parvenir à elle une note, l'indiquant de rejoindre le terrain d'entraînement. Je ne savais pas encore comment j'allai l'évaluer même si le terrain présageait quelques exercices physiques.

L'évaluer je disais bien, je ne comptais pas faire un examen d'admission. Elle était pour moi, déjà une membre de mon équipe. Je réfutais totalement les méthodes obligeant à accepter ou non un élève, pour ma part on devenait un Shinobi mais on ne né pas Shinobi. Tout s'apprend, on peut partir de zéro et finir au sommet. Cela se trouvait être une question de désespérance, d'envie-.. Ces choses-là pouvaient mener à la réussite.

Je me dirigeais donc vers le terrain indiqué, après être sorti de chez moi je pris le grand boulevard pour le rejoindre. Le boulevard était déjà bondé, il m'était difficile de circuler mais je pouvais en même temps, regarder les marchands présentant leurs bonnes victuailles ou leurs bons produits. J'étais en avance, je voulais l'attendre et même préparer le terrain. Une fois arrivé au terrain numéro seize, je commençai à déplacer des mannequins et à nettoyer que légèrement celui-ci. J'étais aujourd'hui vêtu d'un Kimono noir, mes cheveux étaient attachés à l'arrière. Je croisai les bras en fermant les yeux.

Je réfléchissais à ma situation actuelle, le Kakumeigun, le Midorhato, mon grade et ma transformation en Henka Akuma. Ma transformation en Apôtre de Chura pour être plus précis, en ce moment ma vie était plus que mouvementée. Jusqu'à quand ça le serait ? Je n'avais aucune réponse à cette question. Lorsque j'ouvris les yeux à nouveau, je pus voir une silhouette au loin venant en ma direction. D'après son apparence, c'était bien mon élève. Le regard sérieux, je la laissai avancer à ma hauteur pour ensuite abaisser légèrement le haut de mon corps, de façon à la saluer.

«  Je me nomme Toshiro Ogami, Chûnin et membre du Kakumeigun. Je vais être à partir de maintenant ton senseï. »

Mon interlocutrice me tendit un petit papier. Intrigué et l'air perplexe, je décidai d'en lire le contenu. Je détournai le regard en reprenant mon air sérieux, plantant mes yeux dans les siens. Elle ne parlait pas ? Pourquoi ? Est-ce qu'elle était muette ? Un sourire en coin, je repris la parole.

«  Bien, tout d'abord, je souhaite savoir pourquoi tu ne peux pas parler. Es-tu muette ? Si oui, pouvons-nous communiquer avec des signes ? La communication est importante au sein d'une équipe. La parole n'est pas nécessaire, il y a pleins de substituts , n'en sois pas effrayée.  »

Je marquai une pause de quelques secondes.

« Enfin, dans tous les cas je te souhaite la bienvenue dans l'équipe Yunitto. »

C'était loin d'être fini et pourtant elle faisait partie des nôtres, je ne cherchais pas les génie d'aujourd'hui, je voulais former les génies de demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Chikamatsu Ruri
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 343
Rang : A

Convocation : Affectation à une équipe Empty
Message(#) Sujet: Re: Convocation : Affectation à une équipe Convocation : Affectation à une équipe EmptyVen 13 Nov 2015 - 2:57

Mon interlocuteur, - et maintenant sensei - réagit de la façon la plus naturelle à mon étrange présentation. Il fut tout d'abord perplexe, mais m'accueillit chaleureusement ensuite. Je m'étais préparée à toutes les réactions possibles ; j'avais même imaginée ne pas être acceptée dans l'équipe. Mais j'aurais compris : alors qu'une équipe repose sur l'entraide et la communication, intégrer une personne qui ne communique que très peu est un fardeau. Mais cela ne semblait pas le déranger, ou du moins il ne me le dit pas.

« Bien, tout d'abord, je souhaite savoir pourquoi tu ne peux pas parler. Es-tu muette ? Si oui, pouvons-nous communiquer avec des signes ? »

J'acquiesce de la tête pour répondre à sa deuxième question. Pour répondre à la première, il me faut écrire. Je sors alors mon carnet et entreprend d'y griffoner une courte justification.

Bien sûr, il veut savoir la raison de mon mutisme. En tant que son élève, je lui dois une explication, même si cela me dérange un peu. J'imagine qu'il connaît bien ses autres étudiants, et que ça se passe aussi comme ça dans les autres équipes. J'avais sacrifié tant de choses pour réussir, je pouvais bien sacrifier un peu de fierté pour continuer sur cette voie. Non que j'en ai honte, mais mon mutisme faisait maintenant partie intégrante de moi, et mon passé lié aux traditions de ma famille me semble très intime et personnel. Je ne me souviens plus exactement comment ça s'est passé. Je ne sais plus si le silence m'est venu subitement ou bien si il s'est peu à peu installé. En tout cas je me souviens la raison : pour me protéger du monde extérieur. Et je suis beaucoup plus forte quand je n'ai pas accès à mes sentiments ; plus rien ne peut m'atteindre. Mais si cela venait à me mettre des bâtons dans les roues pour mon entraînement, alors je ferais le nécessaire pour y remédier.
Je tends donc à mon sensei un deuxième papier sur lequel est écrit :

« Le silence m'a été indispensable dans le passé ; aujourd'hui je ne suis plus en mesure de m'en séparer. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

Convocation : Affectation à une équipe Empty
Message(#) Sujet: Re: Convocation : Affectation à une équipe Convocation : Affectation à une équipe EmptyLun 16 Nov 2015 - 17:04


Nous pouvions donc communiquer avec des signes, c'était une bonne chose. Écrire se trouvait être bien trop long, bien trop long pour répondre à des attentes bien précises. Une décision devait se prendre en une fraction de seconde et il fallait la transmettre à ses camarades -au besoin-, je voulais donc vérifier ce point-là. Suite à ça, elle m'écrit donc quelques mots pour répondre à mon autre question. Le silence lui avait été indispensable et elle ne pouvait plus s'en séparer, cette réponse me donnait d'autant plus d'interrogations. J'en avais besoin et pourtant je ne comptais pas dialoguer pendant des heures à travers un papier, peut-être allais-je comprendre dans le futur ? Si mon côté curieux me poussait à en savoir plus, je voulais par contre évaluer les capacités de mon interlocutrice pour adapter mon enseignement. L'expression sérieuse, d'un regard froid je plantai mes yeux dans ceux de la manieuse de pantins.

« Prépare-toi à utiliser tes marionnettes. »

Je tournai le dos à mon élève avant d'écarter les mannequins du terrain que j'avais préalablement passé. Je n'en avais pas finalement besoin, il me semblait plus logique d'être le mannequin pour comprendre certaines choses. Je m'éloignai alors à une dizaine de mètres de la genin pour ensuite me tourner face à elle. J'esquissai un sourire, ça me rappelait mon premier entraînement face à mon maître. Je ne souhaitais par contre pas amener Ruri à l'hôpital comme il avait pu le faire, ce n'était pas vraiment nécessaire.

«  Attaque moi, avec tout ce que tu as Ruri. N'hésite surtout pas et à utiliser tout ce que tu as, je veux voir comment tu utilises tes capacités, comment tu agis. »

C'était plutôt un bon moyen pour faire connaissance, le meilleur même. Il m'était arrivé de mieux comprendre les autres à l'aide d'une confrontation ; Je parlais évidemment de mon maître, que j'avais affronté une deuxième fois à Yu no Kuni. Cet affrontement avait d'ailleurs laissé quelques marques sur mon corps, des marques indélébiles. Si à la base, c'était un exercice physique pour ma formation, ça c'était transformé en règlement de compte. Je n'avais pas compris à cette époque là, le comportement de mon prédécesseur que j'admirais tant. Cette incompréhension en moi avait fait surgir une rage, une colère et je m'étais essayé à blesser d'une façon significative mon adversaire de ce jour.

Enfin, ceci était du passé mais comme dit, j'avais pu comprendre la tristesse de Kibo. Lui qui avait perdu sa bien aimée, il me l'avait fait clairement comprendre à travers ses offensives. La situation était bien différente entre Ruri et moi et pourtant, ça demeurait un bon exemple.

«  Je ne vais pas attaquer pour ma part, attends mon signal de départ. »

Allait-elle me croire ? Certainement, il n'y avait pas de raison de douter de mes paroles. Nous autres, les Shinobis étions formés des soldats. On devait agir, réagir seulement suite aux ordres de nos supérieurs. Actuellement, je recevais des ordres de la part du Kazekage, des conseillers et de la dirigeante du Kakumeigun. Je n'avais pas à répondre aux attentes des autres. Je n'hésitais pas une seconde à accomplir cela dit une demande, en tant que fier Chûnin de Suna, je ne faisais que mon travail. Mon honnêteté par contre, n'était pas mise de côté. Je m'étais d'ailleurs exprimé plusieurs fois à l'encontre de membre du Kakumeigun pour montrer mon désaccord. Ça ne suffisait pas toujours à faire changer d'avis mais au moins, j'avais été honnête. Une qualité en tant qu'homme et Shinobi, c'était presque obligatoire à mes yeux. Sans ça, une confiance ne pouvait être établie et nos objectifs pouvaient être compromis.

Cette fois-ci, cela dit, il ne fallait pas m'écouter. D'un geste rapide, j'envoyai deux Kunaïs dans la direction de Ruri tout en plaçant ma main gauche à l'arrière de mon corps. Je prévoyais une défense comme une attaque. Je prévoyais aussi d'arrêter ces projectiles dans le cas où elle ne pourrait les arrêter, c'était une éventualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Chikamatsu Ruri
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 343
Rang : A

Convocation : Affectation à une équipe Empty
Message(#) Sujet: Re: Convocation : Affectation à une équipe Convocation : Affectation à une équipe EmptyLun 23 Nov 2015 - 23:42

Les présentations terminées, il était temps de montrer mes capacités. Ma dernière réponse n'avait certainement pas contenté sa curiosité et l'avait même sûrement attisée. Mais tant pis. Il ne posait plus de questions et c'était le principal. Il en saurait plus par la suite, si éventuellement il y en avait une.

Mon sensei me demanda de l'attaquer, de donner tout ce que j'avais. J'allais devoir invoquer ma marionnette, même si ce n'était pas par plaisir. Une marionnettiste qui n'aime pas invoquer ses pantins en combat, ironique non ? La raison était que j'y tenais trop. J'avais peur qu'elle soit abîmée, bien que je pouvais toujours la réparer.

J'attendais son signal, lorsqu'il me lança deux Kunaïs. C'était sûrement ça, même s'il avait dit qu'il n'attaquerait pas. Mais cette attaque ne me surpris pas. J'étais constamment sur mes gardes, et absolument pas disposée à faire confiance à un inconnu. J'esquivais donc l'attaque d'un bond sur la droite. En même temps, je lançais un shuriken qui frôla le dessus de sa tête. L'étoile était présente dans ma main depuis le début, dissimulée dans la longue manche de mon kimono. J'avais pris un gros risque en attaquant mon sensei ainsi, mais je tenais à prouver ma valeur. J'avais entièrement confiance en mon adresse, car c'était une de mes capacités les plus développées. Agilité, esquive, dextérité et adresse, des compétences nécessaires dans le combat à distance ; des compétences dans lesquelles j'excellais. J'espérais seulement qu'il ne prendrait pas cette "attaque" comme un affront.

C'était maintenant au tour de ma marionnette d'entrer en jeu. J'invoquais mon pantin grâce à un sceau tatoué sur mon avant bras gauche. Je l'avais nommé Tarō. C'était la seule personne à qui je tenais. Et ce n'était même pas une personne. Chikamatsu Tarō. Je m'étais créé le grand-frère que je n'avais jamais eu. Nous n'avions pas de lien de parenté, mais un lien encore plus fort : le fil de Chakra reliant mon index à son cœur.


Convocation : Affectation à une équipe Taro10


Tarō attrapa les deux katanas accrochés à sa ceinture, un dans chaque main, et se jeta sur Toshiro Ogami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

Convocation : Affectation à une équipe Empty
Message(#) Sujet: Re: Convocation : Affectation à une équipe Convocation : Affectation à une équipe EmptyVen 27 Nov 2015 - 12:18


Une élève manieuse de patins se trouvait être une aubaine pour moi, une réelle chance d'avoir une équipe complète ayant des capacités conciliantes entre elles. J'imaginais les stratégies pouvant être mise en place, j’espérais même voir évoluer mes élèves. Si je manquais de temps, je ne manquais pas d'idées pour transmettre mon expérience aux genins. Aujourd'hui, c'était au tour de la dernière recrue de me montrer ses capacités. Elle se nommait Ruri et ne pouvait malheureusement parler, je n'avais toujours pas eu de raison à cela. Peut-être était-ce plus discret de consulter les archives ? Quoi qu'il en soit, les Kunaïs avaient été esquivé d'une aisance qui me fit même esquisser un sourire. Son corps m'indiquait qu'elle s'était préparée non seulement à se défendre mais aussi à m'attaquer en vu du Shuriken qui me passa au-dessus de la tête.

Du chakra fût infusé dans son avant-bras gauche pour invoquer une marionnette. Celle-ci semblait très réelle, j'avais déjà vu des pantins et je pouvais dire qu'il était bien travaillé en toute honnêteté. Si elle était aussi douée en combat, elle pourrait devenir une personne essentielle à l'équipe. Deux Katanas se trouvaient attachés à la ceinture de l'invocation, il ne fallut pas longtemps pour qu'il se jette sur moi. J'esquivais les premiers coups, à répétition afin de jauger la puissance de sa création. C'était plutôt précis, très précis. Son placement était bon d'après moi, après je ne pouvais malheureusement lui apporter des conseils plus précis, je ne maîtrisais pas cet art. Un art que je respectais, je le considérais même comme un des clans pilier de Suna. Les Kawaguchi et les Chikamatsu étaient pour moi, la base de Suna.

«  Très bien Ruri. » Dis-je tout en continuant à esquiver les attaques. J'avais de plus en plus de mal du fait qu'elle s'adaptait à mes mouvements.

Il était temps d'utiliser aussi mon Katana, d'un trait je dégainai mon arme nommée Azura. La particularité de celle-ci était dans sa forme, elle ne disposait d'aucune garde si ce n'est une bandelette blanche pour me permettre de la manier. Je parai alors une dizaine de fois supplémentaire ses attaques avant de faire un bond en arrière. Je laissai traîner mes pieds au sol avant d'éclater un fumigène. Sans nul doute, elle n'allait pouvoir me distinguer dans cet écran de fumé. Quelques instants plus tard, je sautai sur les gradins tout en composant des signes. Une fois les signes effectué et à une bonne distance, j'élançai un dragon de Shôton en sa direction. Mon cristal se caractérisait par une couleur bleuté, une couleur claire se rapprochant de celle de mes pupilles.

L'objectif était tout d'abord d'arrêter cette création ou même de l'esquiver au besoin, je comptai sur elle. Dans tous les cas, j'étais prêt à moi même le détruire s'il venait à blesser mon interlocutrice. L'attaque étant classifié niveau « B » je ne pensais pas pouvoir la toucher grièvement. Je l'observai d'un air sérieux, les yeux froncés à cause du conseil. Perché sur mon gradin, je pouvais avoir une vue d'ensemble sur la situation.

Autre chose, je ne souhaitai surtout pas détruire ses créations. C'était pour moi un manque de respect que de mettre le travail de la damoiselle en péril pour un entraînement, je pouvais cela dit les immobiliser. Des techniques Shôton étaient plutôt efficaces pour cet effet, je pouvais créer une prison résistante. Mon Katon pouvait être utile pour brûler ses marionnettes mais comme je ne comptais pas les détruire je pouvais oublier cette affinité.

À distance, elle semblait être intéressante. Mais au corps à corps ? Je malaxai alors du chakra dans tous mes membres pour décupler ma puissance. Les jambes allaient me servir à me propulser à sa hauteur en une fraction de seconde, les bras eux allaient me servir à maintenir ma cible. La charge était elle classifiée « A » mais je ne comptais pas faire des dommages équivalent, je me servais juste de la vitesse pour l'atteindre. Je m'élançai vers elle, un peu de sable se souleva à mon ancienne position. J'avais disparu une fraction de seconde pour poser ma main légèrement en dessous du cou à Ruri et la plaquer au sol. Si les autres attaques étaient évitables, je doutai que celle-ci le soit. Ça nécessitait un don aiguisé en Taïjutsu ou bien en sensorialité mais peut-être qu'elles disposaient d'une de ces choses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Chikamatsu Ruri
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 343
Rang : A

Convocation : Affectation à une équipe Empty
Message(#) Sujet: Re: Convocation : Affectation à une équipe Convocation : Affectation à une équipe EmptyLun 30 Nov 2015 - 22:16

Le combat avait bel et bien commencé. Je ne le prenais pas à la légère, même en sachant que je ne me battais pas pour ma vie. J'ordonnais à ma marionnette d'attaquer mon sensei, en même temps j'analysais chaque détail du combat. Bien qu'étant à une dizaine de mètres, j'observais très attentivement sa façon de se mouvoir. J'étais de plus en plus en mesure d'anticiper ses mouvements, et je modifiais la position de ma marionnette en conséquence. Mes attaques se précisaient, sans toutefois atteindre leur cible. C'était normal après tout, Toshiro Ogami était bien plus fort que moi, et c'est la raison pour laquelle j'aspirais à rejoindre son équipe. Une légère fierté me vint cependant lorsque je le vis sortir son arme pour parer mes attaques.

Le combat pris une tournure différente lorsqu'il lança un fumigène. Je ne pouvais plus distinguer les deux combattants, et je n'aimais pas ça. Je rappelais immédiatement Taro pour qu'il vienne à moi. Si mon sensei décidait de m'évaluer au corps à corps, j'allais être une adversaire peu redoutable.
Quelque chose vint dans ma direction. Trop focalisée sur ma poupée, je l'avais aperçu une demie-seconde trop tard et il m'avait éraflé le bras, laissant dans son sillage des coupures peu profondes et une manche en lambeaux. Un petit son m'échappa, pas de douleur, mais plutôt de surprise. C'était un dragon assez imposant, de Shôton si j'en croyais mes livres, car je n'en avais jamais vu en vrai. Grâce à cette attaque, je connaissais maintenant la position de mon adversaire. Mon instinct me criait de fuir, mais avant que je ne puisse réagir je fus plaquée au sol.

Le choc me coupa le souffle. Je ne m'étais pas trompée, il voulait voir ce que je valais au combat rapproché. C'était là que se trouvait mon point faible. Malgré mes entraînements intensifs, je n'avais que très peu de muscles et je ne m'imposais pas par ma taille. Ma seule solution dans une situation comme celle-ci était de fuir et de me tapir dans l'ombre, mais dans le cas présent cela m'était impossible : mon adversaire me maintenait fermement au sol.

Cependant, il n'avait pas entravé mes bras, et encore moins mes doigts. J'avais déjà été dans une posture quasiment identique lors de mes entraînements avec mon clan, et lorsque celle-ci me valut la défaite, je m'étais promis de trouver une parade. J'esquissais un léger sourire tout en regardant mon sensei droit dans les yeux. De la main droite, je rabattis le Hitaikakushi que je portais sur la tête afin de couvrir mon nez et ma bouche. De la main gauche, j'ordonnais à Taro de libérer la fumée blanchâtre compressée dans ses poignets. Cette fumée rendais l'air très chargé et irrespirable, causant de violente quintes de toux et obligeant quiconque la respirait à sortir de son nuage.

Cela eut pour effet de desserrer l'étau dans lequel j'étais prisonnière et me permit de m'échapper. Je courus le plus vite possible vers la rangée d'arbres bordant le terrain, escalada le plus grand en quelques secondes et me cacha à l'abri sous ses larges feuilles. Il n'y avait pas beaucoup de cachettes possibles sur le terrain et il me retrouverait facilement, mais cela me permettrait d'avoir quelques temps de répit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

Convocation : Affectation à une équipe Empty
Message(#) Sujet: Re: Convocation : Affectation à une équipe Convocation : Affectation à une équipe EmptyVen 4 Déc 2015 - 1:30


Cette fille montrait des capacités évidentes, je ressentais une force enfouie en elle qui ne demandait qu'à éclater. L'habilité, le contrôle, la maîtrise de ses marionnettes, si tout cela était optimisé, j’espérai obtenir un résultat bien plus que brillant. Je souriais même pendant notre entraînement pour dire à quel point je trouvais amusant celui-ci. Je m'étais essayé à lui montrer une partie de mes capacités pour qu'elle en prenne compte et réagisse correctement. À mon humble avis, nous étions pour le moment sur la bonne voie. Mes sens étaient aux aguets, surtout depuis mon entrée au Kakumeigun ; Je faisais attention au moindre geste de mes ennemis, de mon entourage. De ce fait, j'avais entendu la jeune damoiselle sortir un son de sa bouche. Elle fût surprise par mon attaque, je ne pouvais juger sur ça mais c'était comme un aperçu de ce qui se trouvait être le son de sa voix ? Le futur me donnera réponse à mes questions. C'était l'heure de l'affrontement.

Plaquée au sol, je ne lui laissais pas de choix. Son corps n'était pas adapté au Taïjutsu, je pouvais le dire en un simple coup d’œil. Bien sûr il ne fallait pas la sous-estimer mais je voulais appuyer sur ce détail pour voir jusqu'où elle pouvait aller. Alors que j'étais au-dessus d'elle et que j'avais planté mes yeux de glace dans les siens, je pus voir son visage changer et elle affichait comme l'esquisse d'un sourire. Elle avait trouvé une solution ? Tant mieux pensais-je. Ce sourire fût accompagné d'une parade réactive, elle plaça un accessoire devant sa bouche et son nez avant qu'un écran de fumée éclata tout à coup. Je ne pus la retenir, cette fumée m'avait atteint. D'un bond, je sortis de celle-ci en me plaçant sur les gradins. Je toussai encore et encore, du coin de l’œil je pus voir la jeune femme se camoufler dans les arbres.

Je repris mes esprits, j'aurais sûrement pu utiliser une deuxième peau Shôton pour recouvrir mon corps et m'empêcher de respirer son attaque mais je n'y avais pas réellement pensé sur le coup. Je me plaçai face à cette rangée d'arbre alors que je composai rapidement des signes. De ces signes je soufflai une flamme de ma bouche, cette flamme se transforma en dragon de type Katon qui s'écrasa sur les arbres et plus précisément sur les troncs. C'était seulement pour la faire sortir de sa cachette, elle en était obligée. Quant à moi, je détruisais une partie des arbres mais ils étaient présents pour ça aussi, du moins je le pensais. Je vis une ombre s'extirper d'une façon ou d'une autre de cet amas de flammes. J'en profitai pour activer à nouveau ma technique me drainant une bonne partie de mon chakra pour en un instant venir à elle et la clouer au sol, à nouveau. Cette fois-ci, au même moment du choc, du Shôton se créa autour de ses membres pour la maintenir à terre.

J'avais malencontreusement laissé mon Katana lors de son « fumigène », je créai alors un Kunaï en Shôton dans ma main droite pour le placer sous la gorge de la damoiselle.

« Si tu en es contrainte, si tes camarades en ont besoin, utilise ta voix pour rassurer les tiens, pour les soutenir. »

D'un geste de la main, je fis tomber en poussière mes créations Shôtons avant de voir mon feu éteint par des utilisateurs de Suiton ; Je n'avais pas en effet la technique adéquate pour arrêter les flammes, plutôt bête mais je ne doutais pas sur les capacités de certains. Je tendis pris la main droite de Ruri pour l'aider à se relever, lui faisant ainsi signe de me suivre. À ses côtés, je pris place sur les gradins et j'observai quelques secondes le reste des arbres. L'air sérieux, je détournai alors ce regard pour le porter sur la manieuse de pantins. J'avais encore quelques questions à lui poser.

«  Ruri, je veux savoir à quoi tu aspires, qu'est-ce que tu recherches dans la vie ? As-tu des rêves ? Tu peux m'en parler, je suis ton senseï dorénavant. »

C'était comme il l'avait fait, Kibo m'avait demandé de m'exprimer sur ces mêmes sujets. Je l'avais fait avec un peu de mal mais j'y étais arrivé. Il m'avait alors dit une chose importante, une chose que je ne pouvais oublier. C'était comme gravé dans mon esprit. Je devais faire de même avec mon équipe, je n'étais pas le plus social, le plus pédagogue mais je ne voulais que du bien pour mes élèves.

« Moi, je veux voir mes élèves réussir et atteindre leurs rêves ; Dans cette optique, je suis prêt à aider chacun de vous. Vous devez aussi vous aider mutuellement, tu vois où je veux en venir ? C'est quelque chose d'important. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Chikamatsu Ruri
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 343
Rang : A

Convocation : Affectation à une équipe Empty
Message(#) Sujet: Re: Convocation : Affectation à une équipe Convocation : Affectation à une équipe EmptySam 5 Déc 2015 - 18:36

Le répit avait été de courte durée. Naturellement, le combat ne pouvait se terminer sur une "fuite". Le tronc de l'arbre dans lequel je m'étais dissimulée pris feu, me faisant sortir de ma cachette. Je m'élançai vers l'extrémité de la branche, fis une pirouette et tomba lestement au sol. Je n'eus pas le temps de réagir, mon sensei répliquait déjà ; la même attaque que quelques minutes auparavant, à une différence près : un Kunaï se trouvait sous ma gorge. Décidément, je détestais cette proximité. C'était à présent mon professeur, mais ce n'était pas pour autant que j'appréciais son contact, ou celui de quiconque d'ailleurs.

Le combat était terminé. Avant de me tendre la main, celui-ci m'avait mis en garde ; si j'y étais contrainte, je devrais utiliser ma voix. C'était la première fois que quelqu'un m'aidait à me relever, mais je ne laissais pas transparaître ma surprise. J'avais compris que ce sensei ne prodiguait pas le même enseignement que mes anciens maîtres. Jusqu'à présent je n'avais presque pas reçu de conseils, seulement des ordres.

Assise sur les gradins, j'attendais son verdict. Avais-je été assez performante pour rejoindre son équipe ? Ma faiblesse au corps-à-corps m'avait sûrement discréditée. Au vu de son air sérieux, il cherchait sûrement comment m'annoncer que j'étais recalée. Lorsque mon interlocuteur prit la parole, ce fut pour m'annoncer le contraire : j'étais acceptée dans son groupe. La question qui suivi me pris au dépourvu : mes rêves ? Mes aspirations ? Je n'y avais jamais réfléchi. Je n'avais pas le droit d'avoir de rêves, seulement mon devoir. Tel un robot, j'avais été formée à un but bien précis, où les rêves et les sentiments n'avaient pas leur place ; mais au moins j'en avais conscience. Cette journée n'avait pas été comme les autres : Ogami-sensei ne cessait de me surprendre.

Je sortis mon calepin pour répondre à sa question. Il avait indirectement émit le souhait de me voir parler. Ce n'était pas directement un ordre, mais je m'y exercerais. Je lui tendis donc une de mes habituelles notes :

« Je dois devenir assez forte pour faire honneur à ma famille et à mon clan. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

Convocation : Affectation à une équipe Empty
Message(#) Sujet: Re: Convocation : Affectation à une équipe Convocation : Affectation à une équipe EmptyMar 8 Déc 2015 - 12:53


Ruri et moi étions plutôt similaire finalement, nous voulions tous deux devenir fort ; Et ce pour rendre fier notre famille. La mienne n'était plus de ce monde mais je continuais tout de même afin de restaurer l'honneur de mon paternel. J'avais été évincé déjà tout jeune de mon clan suite à la mort de mes proches, une raison assez absurde et s'apparentant à une « malédiction ». Ils m'avaient presque persuadé que j'étais la cause de la mort de mes proches, ma mère à ma naissance, ma sœur par la maladie et mon père par la guerre. Finalement, la seule qui pouvait m'être reprochée restait seulement la mort de ma mère. Pourtant je n'avais pas souhaité la mort de quinconce, je n'avais pas souhaité de grandir sans mère, je ne connaissais même pas la sensation d'avoir une figure maternelle à mes côtés. Ma famille adoptive avait eu beau faire des efforts, il n'y avait eu que très peu d'avancées-.. Pour en revenir aux objectifs de la damoiselle, ils corrélaient dans un sens avec les miens, ça pouvait grandement faciliter les choses.

J’acquiesçai d'un signe de la tête après avoir lu sa petite note, l'écriture de celle-ci était appliquée. Elle prenait le soin d'écrire quelque chose de lisible et propre, c'était plutôt une bonne chose à mon humble avis.

«  Bien, tu es une Kunoïchi de Suna, Ruri. Tes rêves, tes aspirations, elles sont importantes mais ne doivent pas passer avant notre village. Je suis prêt à mourir pour mon village et donc à renoncer à tous mes objectifs, tu dois en faire de même si l'occasion se présente. »

Ce n'était que supposition, je ne comptais pas envoyer ma nouvelle élève à la mort. Une mission peut-être ? J'y pensais sérieusement, il fallait une mission pour mes élèves. Une excursion me semblait trop prématuré, peut-être plutôt une mission de rang D les amenant à travailler en équipe. Au début, je pensais à directement les confronter aux dangers des missions de rang B mais en voyant mon effectif se réduire de semaine en semaine, je me devais d'être plus prudent. Je n'avais d'ailleurs que très peu évoqué ses partenaires, je plantai mes yeux dans les siens. Arborant à la fois cet air sérieux et froid.

«  Je ne t'ai pas parlé avec précision de tes partenaires. La première se nomme Saibogu Takanashi, une damoiselle se battant plutôt à distance. La deuxième elle est une Yamada nommée Asuka. Elle est plutôt portée sur le corps à corps. Vos clans respectifs font que vous êtes complémentaires. Si vous travaillez en équipe, je ne doute pas de vous voir un jour devenir la meilleure équipe de Suna. »

Devenir fort n'était pas sans coût, il fallait que chacun de mes élèves soit au courant. La meilleure chose à faire pour augmenter en puissance est de s'entraîner. La persévérance aussi est une vertu à posséder, on pourra passer des années sans évoluer et pourtant il ne faudra jamais abandonner. C'était de cette façon que je voyais les choses, il ne faut pas se cantonner à des « limites », il faut les dépasser. D'après mes informations, mes lectures et des conversations, les personnes pensent que chacun de nous a des limites et que notre corps ne peut les surpasser. Je ne partageais absolument pas cet avis. Bien sûr, pour devenir fort il faut faire des sacrifices. Oublier sa vie sociale un temps en fait parti, je l'avais déjà fait bien trop longtemps mais même si ça me coûtait maintenant, je ne le regrettais pas. Je passais mon temps à m'entraîner dans mon coin ou en équipe. Je réfutais les propositions de sorties sans pour autant réfuter l'amitié de mon entourage, il fallait faire la part des choses.

«  Je pense organiser une mission pour que tu puisses rencontrer les membres de l'équipe. J'ai déjà une petite idée sur le rang, le contenu ça ne sera pas de mon fait. »

Je me levai en faisant signe à mon interlocutrice de faire de même, elle était plutôt petite. Cette taille pouvait être une force en tant que Kunoïchi, c'était une bonne chose. Je me dirigeai à ses côtés vers la sortie du complexe d'entraînement. Une fois arrivé, je me retournai en esquissant un sourire à Ruri.

«  Je compte sur toi pour les semaines à venir Ruri. Je te contacte rapidement pour la suite, bonne soirée. »

J'abaissai légèrement le haut de mon corps pour la saluer avec respect avant de m'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Chikamatsu Ruri
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 343
Rang : A

Convocation : Affectation à une équipe Empty
Message(#) Sujet: Re: Convocation : Affectation à une équipe Convocation : Affectation à une équipe EmptyMer 9 Déc 2015 - 21:21

L'évocation de mes éventuels rêves m'avait déstabilisée. Après tout, pourquoi n'aurais-je pas le droit d'avoir des rêves, comme tout le monde ? J'étais une humaine tout à fait normale, seulement née dans une famille spéciale. Si j'avais souvent considéré ce fait comme de la malchance, je le voyais aujourd'hui d'un autre oeil. Cette éducation avait fait de moi celle que j'étais maintenant : une jeune fille certes déconcertante pour la plupart, mais avec de réelles capacités et une motivation sans faille. Bien sûr que j'étais prête à mourir pour mon village, pour mon clan ou ma famille. Je n'avais pas peur de la mort et je ne laisserais pas de regrets à mon départ.

Perdue dans mes pensées, je me concentrais sur le discours de mon sensei à l'évocation de mes futurs partenaires. Il y en avait deux, toutes deux des femmes : une Yamada et une Saibogu. J'entendais souvent parler des Saibogus et de leur technologie hors-pair. Nos deux clans se ressemblaient un peu ; tous deux aiment créer des choses, même si le mien se concentrait sur la création de marionnettes. Quant aux Yamadas, j'étais vaguement au courant de leur faculté à contrôler leur chaleur corporelle. Je fis un petit signe de la tête pour montrer que j'avais compris.

L'entretien touchait à sa fin. Je pouvais au moins me féliciter de l'avoir réussi, car je serais bien la seule à le faire. Une mission de groupe allait bientôt être lancée pour que je puisse rencontrer mes coéquipières, selon les mots de mon sensei. Arrivés à la sortie du terrain, je saluais mon sensei avec respect avant de prendre le chemin du retour. En arrivant à la maison, il faudrait que je désinfecte mon bras et que je recouse la manche de mon habit, puis que je perfectionne ma marionnette ; il fallait que je me dépêche de rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Convocation : Affectation à une équipe Empty
Message(#) Sujet: Re: Convocation : Affectation à une équipe Convocation : Affectation à une équipe Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Convocation : Affectation à une équipe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Terrains d'Entraînement-