N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Départ du Temple Ao'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Yūrei Shinkirô
Informations
Grade : Genin
Messages : 138
Rang : C

Départ du Temple Ao' Empty
Message(#) Sujet: Départ du Temple Ao' Départ du Temple Ao' EmptyLun 14 Sep 2015 - 12:23

Partie I : "A la découverte du Pays du Vent"

******

Paré pour ce long voyage en terres inconnues, Shido et son compagnon de route, un scorpion doué de la parole, quittèrent le temple après avoir signalé son départ auprès des professeurs et des intendants. Ils avaient sans doute déjà été prévenus par le Gouverneur, mais notre héros avait jugé judicieux de le faire lui-même de son côté, juste au cas où.
Il était également passé à la bibliothèque afin d’emprunter une carte du monde shinobi, histoire de prévoir quel chemin prendre et surtout de connaître les différents pays qu’il devrait traverser.

Après avoir quitté le temple, nos deux compères prirent la route tracée entre les rochers de l’imposante montagne. D’ici une heure ils devraient enfin pouvoir poser le pied sur le plancher des vaches.
Installé bien confortablement dans la sacoche du jeune garçon, le scorpion observait le monde et profitait d’un voyage peu fatiguant. Shido, quant à lui, fixait l’horizon d’un regard vif et avait hâte de rejoindre Van. L’idée de découvrir de nouveaux lieux l’intéressait énormément : cela le changerait de l’air pur des hauteurs et surtout du climat parfois capricieux du Pays de la Cascade.

Après avoir atteint un premier village, en fin de journée, le jeune garçon consulta sa carte afin de voir quelle serait sa prochaine étape. Le prochain hameau ne se trouvait qu’à deux heures d’ici, si bien qu’il décida de continuer sa route.
Et, souhaitant briser la monotonie qui s’installait petit à petit, notre héros décida de faire la conversation avec le scorpion :

« Donc… si j’ai bien compris : tu n’es pas le seul à pouvoir parler, c’est ça ?
- C’est exact. Nous sommes nombreux dans ce cas, bien que nous ne soyons pas très répandus. De manière générale, nous restons dans notre havre de tranquillité, inaccessible et surtout caché.
- Vous vivez cachés ? Pourquoi ?
- Notre pouvoir et notre savoir sont recherchés… seules quelques personnes sont dignes de pouvoir nous invoquer.
- Comme Van Hoheinheim, j’imagine ?
- C’est exact. Mais parle-moi de toi, vu que nous allons faire le voyage ensemble. »


Le jeune garçon se mit alors à lui raconter son passé, en omettant volontairement son enfance au village de Tozawa au cœur de Taki no Kuni, ainsi que son jugement pour homicide volontaire. Il ne l’avait pas tué, bien sûr que non : c’était un accident. Mais le village tout entier s’était montré sourd face à ses explications, si bien qu’on le jugea coupable. Il dut par la suite fuir le village et intégra le temple Ao’ sous une nouvelle identité. Enfin bref, passons.

Au terme du voyage, Shido et le scorpion atteignirent le hameau situé à la frontière entre le Pays de la Cascade et celui de l’Herbe. La nuit approchant, mieux valait faire une halte ici et reprendre le voyage au petit matin. Mais alors qu’il s’approchait de ce qui semblait être la place centrale du village, notre héros aperçut une sorte de convoi, entouré de quelques cavaliers armés. Il devait y avoir deux ou trois charrettes, chacune conduite par un homme d’une quarantaine d’années environ. Notre héros s’approcha du groupe, fit mine de s’occuper d’autre chose et écouta d’une oreille attentive.

« Notre voyage s’est bien déroulé s’exclama l’un des hommes qui avait posé les pieds à terre ! Une bonne chose de faite !
- Certes, mais nous n’avons pas terminé : il nous faut atteindre Kouba pour livrer les matériaux qu’utilisera l’usine de caoutchouc située à proximité du village répondit le second, toujours assis dans le chariot bâché.
- Je le sais bien… si nous partons demain à la première heure, nous devrions pouvoir atteindre le Pays de la Pluie dans la soirée.
- Oui, ce serait une bonne chose d’ailleurs : ce trajet commence à me peser. »


Shido, qui comptait bien saisir cette opportunité, s’avança en direction des deux bonshommes et les interpella :

« Excusez-moi, messieurs. »

Les intéressés tournèrent la tête simultanément dans sa direction et, après l’avoir tous deux dévisagé, lui demandèrent ce qu’il désirait. Notre héros, qui sortit de sa sacoche la carte du monde, la présenta à ses interlocuteurs et désigna du doigt le Pays des Oiseaux.

« Je dois gagner Tori no Kuni le plus rapidement possible. J’ai entendu votre conversation et je souhaiterais savoir s’il me serait possible de faire le voyage avec vous ?
- Aha, bien sûr petit ! Mais il va falloir nous verser un peu d’argent !
- Arrête, tu veux ? C’est qu’un mioche ! Tu ne vas pas lui imposer une taxe ?
- Roh, si on ne peut plus rigoler, maintenant…
- Non car je sais très bien que tu étais sérieux. Il se tourna vers le jeune garçon et poursuivit C’est d’accord. Nous partirons demain matin, cependant tâche d’être à l’heure, car nous ne t’attendrons pas.
- C’est compris. Merci beaucoup en tout cas !
- On se donne rendez-vous ici demain matin à l’aube. »

Sur ces mots, les marchands firent avancer leur convoi et se dirigèrent vers un établissement où passer la nuit. Par précaution, le jeune garçon décida de choisir la même auberge que le groupe, histoire de ne pas avoir à chercher le lendemain matin le lieu de rendez-vous.

La nuit venue, Shido passa la soirée seul dans sa chambre, accompagné du scorpion qui dormait paisiblement dans sa sacoche. Allongé dans son lit, le jeune garçon lisait le bouquin qu’il avait emporté pour le voyage. Un livre, emprunté à la bibliothèque du temple, et qui expliquait diverses choses sur la psychologie, le comportement humain et le Genjutsu. Certes il ne parviendrait pas à maîtriser l’art des illusions simplement en lisant ce livre, mais il apprenait énormément de choses, notamment sur le fonctionnement du cerveau et le moyen d’influencer les choix et les comportements des individus. Notre héros parcourait le bouquin et atteignit un chapitre consacré aux techniques de manipulation.

La manipulation psychique consiste à user d’arguments pour amener, à son insu, une personne à prendre une décision ou à effectuer un acte qu’elle ne souhaitait pas. Par cette méthode, on quittait le cadre du dialogue et de la négociation pour entrer dans celui de la tromperie.
Elle était séparée en deux catégories. D’une part, dans la manipulation, celui qui manipule tente de déposséder l’autre de son libre arbitre en lui faisant croire que c’est elle-même qui a pris la décision. Voilà qui se rapproche du machiavélisme ! D’autre part, la manipulation peut être utilisée dans le cadre d’une relation thérapeutique entre un médecin et son patient. Il ne s’agit pas cette fois de tromperie mais d’incitation que le manipulateur est parfois amené à faire pour aider une personne à prendre une décision qui est dans son intérêt mais qu’il refuse catégoriquement.

Shido lisait avec attention. Et plus ses yeux parcouraient le bouquin et plus son enthousiasme grandissait. Le Genjutsu n’était rien d’autre qu’un ensemble de techniques d’illusion qui avaient pour but la manipulation psychique… mais il était malheureusement temps pour lui d’aller dormir. Une longue journée l’attendait demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Départ du Temple Ao'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Taki no Kuni-