N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyMar 18 Aoû 2015 - 22:58


CONTEXTE
    Le temple s'est à moitié effondré lors du tremblement de terre, emportant sous ses décombres la plupart des moines du clan Yogan. Ce clan qui habituellement prié la terre pour les bienfaits qu'elle leur apportait. Aujourd'hui, il semble que la terre se soit retournée contre eux.

    À l'ouest du pays, dans le petit village clanique ou se trouvaient les Yogan, non loin du temple Kiganjo, il ne reste pas grand chose. Ici aussi la mort et partout et elle a même emporté la plupart des familles du village, mais peut être reste-t-il encore des survivants parmi les décombres.


RÈGLES
    Ø Le MJ se réserve le droit d'intervenir dans n'importe quel RP de l'Event, ou de la zone de Ki no Kuni.
    Ø Tous les RPs à compter de maintenant se déroulant dans la zone de Ki no Kuni doivent prend en compte le fait que la zone est complétement ravager par un tremblement de terre. Cela peut entraîner l'interruption des missions lancées par les valideurs missions (volontairement !)
    Ø Cet évènement fait partie intégrante de la chronologie du forum. Vous ne pouvez donc pas vous trouver à Ki no Kuni et faire d'autre RP ailleurs sur le forum en même temps.
    Ø Procédez, logiquement, ne vous rendez pas à Ki no Kuni, juste parce qu'il s’agit d'un Event et que "vous passiez dans le coin".
    Ø Vos RPs doivent être postés dans les zones où ils se déroulent.
    Ø Aucun délai ne sera imposé aux membres, cependant, si le délai de réponses est trop long, le MJ pourra intervenir pour faire avancer les choses.
    Ø Si combat il y a, résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø Les participants de ce RP ne sont pas définis à l'avance (hormis pour le PNJ). Le nombre de participants et libre et doit être placé logiquement dans le contexte de l'event.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nukenin
Sabakyô Fujisawa
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyMer 19 Aoû 2015 - 17:13

Yôgan Togashi - PNJ:
 


Un grand tas de débris se trouvait à la place de la demeure de cette famille qui avait tout perdu comme tant d’autres avec ce tremblement de terre. On pouvait entendre des cris de toutes parts, des personnes cherchant leurs proches et des enfants hurlant de peur face à cette catastrophe. Tout d’un coup, la température autour des débris se mit à augmenter sans raison apparente. Quelques secondes après, les débris se mirent à bouger, un homme qui venait de retrouver sa famille décida alors de s’approcher pour essayer de trouver un survivant. Il avançait prudemment, les restes de la demeure menaçaient de s’écrouler à tout instant, le moindre mauvais mouvement pouvait entrainer sa mort. Il ne pouvait pas se résoudre à abandonner un éventuel survivant, surtout que dans ce petit village, tous les habitants étaient des membres du clan Yôgan.

- Il y a quelqu’un ?! Ne bougez pas, je vais vous sortir de là !

Il aperçut alors la présence d’un homme enseveli et commença alors à enlever les débris un par un. Alors qu’il faisait tout ce qu’il pouvait pour dégager une grosse poutre qui s’était écroulée sur le corps de l’homme piégé, ce dernier lui attrapa le poignet.

- Dégage de là ! Je n’ai pas besoin de ton aide !

Surpris, l’homme recula de quelques pas en arrière. Le rescapé souleva alors la poutre qui le bloquait et la balança à quelques mètres avant de se relever. Il avait quelques blessures, ses vêtements étaient en lambeaux, mais il semblait en forme. Il poussa alors un hurlement de colère.

- QU’EST-CE QUI S’EST PASSÉ ?! QUI A FAIT ÇA ?

L’homme qui lui avait porté secours s’approcha alors de lui.

- Il y a eu un tremblement de terre, de nombreuses personnes ont perdues la vie, et vous avez besoin de soin ? Vous êtes Togashi ? J’étais présent lorsque vous êtes arrivé au village, je m’appelle Ibuki !

Le rescapé s’appelait bien Togashi, du clan Yôgan. Il était un peu perdu à cause de se qui s’était passé. Son esprit était envahi par la colère, le tremblement de terre avait détruit sa maison et tout ce qu’il possédait. Il avait déjà abandonné sa famille lorsqu’il était enfant pour rejoindre Ki no Kuni et maitriser son pouvoir. Il se retrouvait sans rien avec des moines qui se prenaient pour des membres de sa famille, il n’y avait plus rien qui le retenait ici. Il n’avait que faire de ces hommes qui n’avaient pas réussi à l’accepter tel qu’il était réellement. Il saisit alors Ibuki au niveau du cou et le souleva de quelques centimètres.

- Je t’ai déjà dis que je n’avais pas besoin d’aide vieillard !

Il lança alors Ibuki dans les décombres de sa maison. Cela provoqua alors l’effondrement de ce qui restait sur le pauvre homme qui se retrouva alors pris au piège par une grande quantité de débris. Togashi regarda alors autour de lui, il n’y voyait que mort et désolation. Il y avait également quelques personnes aidant les blessés. La plupart d’entre eux étaient entrain de le regarder. Le crime qu’il avait commis n’avait échappé à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyMer 19 Aoû 2015 - 20:23

Prologue:
 

Tenue de Yusei (+ Masque):
 

Cinq jours s’étaient donc écoulés depuis que nous avions quitté Konoha. Traversant d’abord Ame, et profitant pour recueillir des infos supplémentaires, nous étions arrivés à la frontière du pays des oiseaux. Cela nous obligeait donc à traverser le territoire de l’empire, mais soit, la situation s’y prêtait, et nous n’avions pas le choix. Par mesure de sécurité, j’avais toutefois choisi de longer le plus possible la frontière avec le pays du vent. Étant donné notre alliance avec le village du sable, il n’y avait aucune raison pour que l’on soit potentiellement attaqué. Rien qu’en s’approchant peu à peu du pays, on pouvait voir que les dégâts avaient quelque peu débordé au pays de Tori. Tragiquement, plusieurs bâtiments de la bordure avaient subits des dégâts, mais nous n’avions pas le temps de nous arrêter. Notre objectif était le clan Yôgan, et il n’y avait aucun moyen que je me détourne de cette direction.
Nous étions enfin arrivés sur les lieux. C’était un désastre, une vision cataclysmique. Le sol n’en était plus vraiment un, puisqu’il avait terra-formé la zone, de sorte à ce que ça soit rempli de fissures, crevasses et laves. Un véritable chaos sans nom. Mais le temps n’était pas à la contemplation de l’horreur et la miséricorde. Il nous fallait avancer.


« - D’après nos renseignements, les Yogan auraient un village se trouvant prêt du temple Kiganjo, à l’Ouest du pays. Nous nous rendrons là-bas en premier. Surtout, restez prudents. »

Le voyage fut plus long pour moi, au niveau du ressenti. En effet, traverser les terres de Ki no Kuni ne s’avérait pas être une tâche aisée en ce moment même. Si nous n’avions pas été des shinobis entraînés, les chances que nous soyons arrivées à destination aussi rapidement, voir même que nous puissions parcourir ces terres délabrées auraient été très réduites. Mais nous ne perdions pas espoir ni détermination. J’étais certain que nous arriverions à trouver quelque chose, quelqu’un, que tout n’était pas perdu. Mais pour pouvoir confirmer mes propos, il me fallait plus que de la conviction. Il me fallait me dépêcher.
Trente-six heures après que nous ayons passé la frontière, nous vîmes enfin le village en question. Ce fut long, il faisait chaud à cause de la lave omniprésente, mais je ne retirais toujours pas mon manteau pour garder l’anonymat. Mais nous étions enfin présents. Notre but était donc de trouver des personnes à qui poser des questions sur les évènements qui se sont passés… Et moi-même, je voulais des informations concernant mes origines. Mais je devais mettre mes intérêts personnels de côtés pour l’occasion.
Alors que nous étions en train de traverser le village en décombres, une scène m’interpella. Une dispute, semble-t-il ? Changeant de direction, je demandai à mes partenaires de me suivre de plus près. Apparemment, le plus jeune des deux hommes était sorti des décombres et cherchait un coupable à cette catastrophe, hurlant sa rage sur quelqu’un de plus âgé, qui essayait de le calmer. Ce fut un échec, puisque l’enragé attrapa le pauvre homme par le cou et le balança dans un bâtiment en mauvais état, qui s’effondra sur le coup. Pas le temps de réfléchir, je donnais les ordres.


« - Nozomi, avec moi, il faut l'aider ! Kakugyo, immobilise-le ! »

Les ordres étaient donnés. Même si je voulais me charger moi-même de cet individu, les talents du clan Nara seraient plus efficaces pour le moment. Je serais plus utile avec ma force en retirant les débris. Alors que je commençais à déblayer les premiers décombres avec Nozomi, j’appelais les citoyens aux alentours qui attendaient. Je ne devais pas perdre espoir, il était encore en vie, j’en étais certain.

« - Aidez-nous ! Il faut le sortir de là ! »


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Tenor
Get out of my way !


Dernière édition par Kurokami Yusei le Sam 22 Aoû 2015 - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Nozomi
Informations
Grade : Genin
Messages : 1384
Rang : A

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyJeu 20 Aoû 2015 - 19:17

Le voyage fut plus court que d'ordinaire. Il ne s'agissait pas là d'une simple promenade, et il était urgent d'arriver le plus vite possible. La vie de gens en dépendait. Plus ils arrivaient rapidement, et plus ils auraient de chances d'en sauver. Ils durent passer sur les terres de l'empire. Nozomi nota que l'anbu avait tout de même opté pour la prudence en longeant les frontières du pays du vent. Il semblerait que leurs relations soient meilleures avec Suna que le Shozaishi.

Leur voyage s'était déroulé sans encombres ni quoi que ce soit de notable. A leur arrivée, ils ne purent que constater l'ampleur des dégâts. Le sol était craquelé à divers endroits, et Nozomi pouvait ressentir la souffrance de la population dans tout le pays, sans même mettre ses sens à l'épreuve. Si il ne s'était agit que d'elle-même, elle se serait arrêtée pour soigner tous les gens qu'ils croisaient. Mais elle n'était plus solitaire désormais, et devait obéir aux ordres. Ils devaient en premier lieu prendre contact avec les Yogan, près d'un temple. Suzaku leur donna une nouvelle fois des instructions, et elle hocha simplement la tête avant d’obéir sagement.

La chaleur n'incommodait pas la jeune femme. Elle avait depuis longtemps élaboré une technique permettant de maintenir son corps à température idéale. Mais ce qui l’inquiétait en revanche, c'était de voir une forêt prendre feu. Ou une maison. Ou bien quelqu'un. La lave mise à découvert menaçait le pays tout entier. Et si jamais ils devaient se retrouver en prise avec cet élément, Nozomi risquait de ne pas être très utile. Non pas qu'elle ne puisse pas éteindre un incendie. Au contraire, elle maîtrisait le suiton. Mais sa phobie du feu risquait de la paralyser. Et sa première mission en tant que Konohajin serait alors un échec...

Durant toute la traversée du pays, elle ne pouvait faire que ressentir la douleur des habitants sans pouvoir agir. Elle déplorait cela, et espérait que lorsqu'ils auraient mené leur mission à bien ils pourraient prendre un peu de temps et aider les gens par eux-mêmes. Et alors qu'ils arrivaient près de leur destination, ils virent un spectacle peu plaisant. Un homme en balançait un autre dans des ruines. La maison, peu solide, s'effondra alors sur celui ci. Suzaku ne perdit pas de temps et prit les choses en main. La jeune femme courut alors vers le dénommé Ibuki, sans s'occuper de l'autre. Le shinobi devait certainement s'en occuper.


- « Tenez bon, on va vous sortir de là ! Restez calme. »

S'il s'agitait, il risquait de faire encore plus de dégâts. Bouger pouvait aggraver ses blessures si jamais un objet l'avait perforé ou si une pierre l'écrasait d'une quelconque façon. L'anbu appela les habitants au secours afin qu'ils les aident à déblayer les décombres. Tout en enlevant les pierres qu'elle pouvait soulever, la jeune femme tentait d'établir le dialogue avec lui :

- « Comment vous appelez vous ? »

Un moyen de savoir s'il était toujours conscient. Elle ressentait sa présence et il était donc toujours en vie. Mais quant à savoir quand quel état, ça c'était une autre histoire. De plus, lui parler permettait de le rassurer. Elle jeta un œil en arrière afin d'observer une toute autre situation. Kakugyô avait lancé une technique afin de maîtriser l'homme devenu violent. Peu importe ses raisons, dans des cas pareils on devait s'entraider. D'autant plus entre membres d'une même nation. Elle détourna son attention d'eux et continua à déblayer les gravats. Pourvu qu'ils le sauvent à temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Kaguya Takeda
Informations
Grade : Genin - Dieu des Hattan Games
Messages : 206
Rang : B

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyVen 21 Aoû 2015 - 20:16

Un trajet des plus ennuyeux. On aurait pu espérer que quelque chose se passe, que l'on croise un autre groupe en direction du pays du Bois. Mais non, ce fut fastidieux et qui plus est, long. Cinq jours de voyage pour rejoindre Ki no Kuni. Comme s'ils n'avaient pas pu envoyer des unités qui se situaient plus près. On avait parcouru Ame, puis Tori, tout en longeant la frontière du pays du Vent. Konoha avait d'ailleurs passé un récent accord avec Suna au sujet du commerce. Cela nous offrait une certaine sécurité. Déjà dans le pays des Oiseaux, on pouvait voir les dégâts du cataclysme. Je n'osais imaginer ce que cela pouvait être dans le pays du Bois. Une telle chose ne pouvait être nature, ou du moins pas totalement. Je n'avais pas pensé une seule seconde que c'était aussi grave, je comprenais pourquoi on avait été envoyé depuis le village. La situation était grave.

C'est ce que je craignais. On avait pénétré depuis peu sur les terres de Ki, si l'on pouvait toujours appeler cela des terres...Le sol était brisé de toutes part, de la lave était encore visible en surface à certains endroits. On ne pouvait compter le nombre de bâtiments détruits ou même abîmés. Il devait y avoir tant de blessés, dans de morts. J'avais de la peine pour tous les habitants. On leur avait enlevé leurs maisons du jour au lendemain, dans la douleur et les pleurs. C'était dur d'avancer, et pas seulement parce que le terrain était peu praticable. J'avais envie d'aider, mais on devait se rendre dans le village Yogan. Notre chef ANBU avait bien été clair là-dessus. Il fallait se rendre en premier lieu à l'Ouest du Pays, pour rejoindre le temple Kiganjo. Apparemment, on pourra trouver le clan là-bas.

Pas loin de huit heures furent nécessaire pour rejoindre le village que nous cherchions. Un trajet tourmentait puisqu'il nous a fallu traverser le pays et être une nouvelle fois témoins des atrocités survenues suite au cataclysme. Des ninjas étaient là pour leur venir en aide, et heureusement. On ne pouvait se relever seul après un tel cauchemar, il fallait de l'aide. Peu importe si nous étions de Suna, de Konoha, ou de Kumo. Nous devions apporter notre soutien à Ki no Kuni, c'était dans l'unité qu'ils pourront s'en sortir. Le chemin fut aussi rendu pénible à cause de la chaleur engendrée par la lave et les gaz s'échappant du sol. Une température inhabituelle qui en devenait gênante. Pour moi, ce n'était pas très problématique. Avant d'avoir maîtrisé le Doton, je contrôlais le Katon. Bien que je ne pusse plus m'en servir à présent, je pouvais tenir une telle atmosphère.
Peu de temps après avoir rejoint le village des Yogan, nous furent témoin d'une scène improbable. Un vieil homme tenta d'aider une personne qui, au début, se contenta de refuser. Mais elle montrait clairement un excès de colère. Ce fut vérifié lorsqu'on entendit l'inconnu crier et s'énerver. Il attrapa son compère et l'envoya valser dans une maison. Cette dernière s'écroula sur le vieillard. Suzaku ne perdit pas de temps pour agir : lui et Nozomi se chargèrent de porter secours au blessé, tandis que je devais maîtriser le fou. Une stratégie pas forcément équilibrée, il aurait été préférable d'envoyer deux personnes pour le capturer. Il avait fait preuve d'une grande force pour faire valser le vieux à cette distance, avec cette puissance. Ce n'était pas un débutant. Peut-être même que c'était un utilisateur avancé de Taijutsu. Cela tombait bien, puisque c'était mon cas. J'expulsais la clope que j'avais entre les lèvres, et avant qu'elle ne touche le sol une importante quantité de chakra se concentra dans mes jambes. D'une violente impulsion, je fonçais vers l'homme. Je ne préférais pas y aller à la légère avec lui, j'utilisais le Kagemane pour que mon ombre le paralyse dès lors que j'entrerais dans son champ d'action.

« Ce n'est pas une façon de traiter quelqu'un qui souhaite vous venir en aide... Encore moins si elle est du même clan que vous, et qu'elle est âgée. Identifiez-vous. »

Si tout se déroulait comme prévu, ma technique le bloquerait. J'avais préféré user de ma vitesse pour le surprendre et l'empêche d'esquiver. Cela pouvait s'avérer être un élément perturbateur, il fallait le maîtriser au plus vite. Comment pouvait-il agir de la sorte ? Ils étaient tous dans le même pétrin, et il s'acharnait sur sa patrie. Je pouvais comprendre qu'il soit en colère, il devait avoir perdu sa maison et peut-être des proches. Mais il pourrait se tenir et éviter de causer plus de dégâts, on n'avait pas besoin de ça.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyVen 21 Aoû 2015 - 22:45

HRP:
 

Malheureusement pour le vieil homme, Ibuki, à peine découvrirez-vous son corps, que ce dernier ferma les yeux à jamais (il est mort hem).
Du côté de Togashi par contre, les choses deviennent compliquées. L'homme ne parvint pas à contrôler sa colère et malgré l'intervention du Nara, le Kagemane ne sera pas apte à garder longtemps cette puissance de la nature sous son contrôle.


- Au PNJ de poster -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nukenin
Sabakyô Fujisawa
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyVen 21 Aoû 2015 - 23:19

Les évènements s’enchaînèrent assez vite après l’incident entre Ibuki et Togashi. L’équipe de Konohajins venus pour aider les membres du clan Yôgan à se remettre de la catastrophe fut très réactive. Togashi ne comprit pas immédiatement ce qu’il se passait, il ne les connaissait pas et il ne savait pas ce qu’ils faisaient ici. Son étonnement fut encore plus grand lorsque deux d’entre eux partirent à la rescousse du vieil homme qu’il avait projeté sur les ruines de son ancienne maison. Incapable de se contrôler, il se mit alors à hurler à leur égard.

- Qui êtes-vous ?! Que…

Il n’eut pas le temps de poursuivre sa question que le dernier membre du trio se mit à l’attaquer. L’assaut fut trop rapide pour lui, il prépara alors une technique pour se défendre mais à peine commença t’il à concentrer son chakra que son corps se bloqua. Il ne savait pas ce qui provoquait cette paralysie corporelle, mais il n’avait aucun doute sur le fait que c’était la faute de l’individu qui l’attaquait. Ce dernier lui fit alors une remarque sur son comportement envers Ibuki et lui demanda de s’identifier. Tous ces évènements n’étaient pas sans énerver Togashi, qui se posait de plus en plus de question sur ce trio qui n’avait rien à faire là. Il bouillonnait de colère et ce n’était pas uniquement une métaphore, son chakra émanait de son corps à un niveau tel qu’il était perceptible par n’importe qui.

- Vous osez me demander de m’identifier ! Vous vous trouvez dans mon village ! Vous fouillez dans ma maison ! Et ce, juste après le cataclysme qui vient de se produire ! Vous n’allez pas me faire croire que vous n’y êtes pour rien !


Togashi avait déjà connu des tremblements de terre et des catastrophes naturelles, mais il n’avait jamais rien vu de tel. Il était évident pour lui que cela ne pouvait pas avoir une origine naturelle, il était donc parfaitement logique qu’il chercha des responsables pour la destruction de sa maison et il venait d’en trouver. L’état émotionnel dans lequel il se trouvait l’empêchait d’avoir une réflexion posée sur la question. Il avait toujours été émotif, surtout lorsqu’il se trouvait dans une situation stressante et il ne savait pas comment gérer sa colère. C’était d’ailleurs en grande partie pour cette raison qu’il s’était installé à Ki no Kuni dans ce village. Il avait travaillé pendant des années à maitriser ses pulsions pour que son affinité avec le Yôton ne cause pas de dégât. Mais tout ce qui lui permettait de garder son calme habituellement venait d’être réduit en cendre, il n’avait plus rien pour se raccrocher et se calmer.

Plus le temps passait, plus la colère montait en lui. Il sentait que son corps se réchauffait, sa réserve de chakra se vidait continuellement en s’évaporant par les pores de sa peau, réchauffant l’atmosphère autour de lui. Il avait déjà vécu cela à des intensités plus faibles et cela ne s’était jamais terminé correctement. Il ne pensait plus qu’à une seule chose, se venger de ces hommes, qui n’avaient pourtant rien fait pour mériter cela. Il sentait d’ailleurs que le jutsu qui l’immobilisait commençait à perdre prise sur lui. Il ne lui suffisait plus que quelques instants avant de déchaîner sa colère sur l’individu en face de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptySam 22 Aoû 2015 - 14:44

J’avais dû ignorer tellement de vies, tellement de blessés, tellement de gens qui appelaient à l’aide dans le vide, en espérant que l’écho de leur voix permettrait d’atteindre les oreilles de quelqu’un, n’importe qui, qui pourrait venir rapidement pour les aider. Mais j’avais choisi de prioriser la mission. Perdre du temps n’était pas un luxe que nous pourrions nous permettre à l’heure actuelle. Je devais penser au bien commun, aux actions qui auraient une conséquence plus importante que les autres. Mais alors que j’avais vu cette scène devant moi, j’avais choisi d’agir directement. J’avais peut-être fait le mauvais choix stratégique, en laissant le Nara seul se charger de neutraliser l’individu, mais je ne pouvais me retenir d’avoir une pensée pour le vieil homme.

Alors que je m’étais précipité dans la direction de la personne ensevelie sous les décombres, je m’efforçai de déblayer les pierres qui l’entouraient, me disant qu’il n’était pas mort. Les villageois s’étaient rassemblés pour nous aider, moi et la Genin, à tout simplement délivrer le vieillard de la prison de décombres. Là, je le voyais enfin, son visage était à découvert. Je vis également à ma grande peur que sa tête laissait échapper un flux de sang inquiétant. Très rapidement, je retirai les dernières pierres tout en essayant de le rassurer. Une fois complètement à découvert, je retournai ma tête pour observer celui du vieil homme. Je n’eus en retour que des yeux fermés, et un visage inexpressif. Me tournant vers Nozomi pour une confirmation, elle m’annonça la mort de l’individu.
Heureusement que j’étais caché sous mon visage, parce que je ne voulais pas afficher ce mélange de frustration et de tristesse aux autres qui m’entouraient. En silence, je soulevais le corps du vieillard avant de le déposer sur le sol à plat. À la suite de cela, je retirais mon manteau, révélant ma tenue d’ANBU en dessous, avant de mettre le manteau sur le corps inanimé afin de le couvrir. Sans me tourner vers elle, je m’adressai à la Genin médecin.


« - Nozomi-san, veuillez rassembler les blessés, ainsi que les potentiels médecins, afin de prodiguer les premiers soins à quiconque en a besoin. »

Suite à cela, je la laissai s’occuper seule de la situation, avant de me tourner en direction des deux autres protagonistes de la scène. L’homme enragé continuait à beugler sa colère comme un animal sauvage. Je voyais qu’il essayait de se débattre et qu’il était sur le point de réussir à échapper à l’emprise du Nara. Je voyais dans son regard qu’il voulait tenter quelque chose à son égard, au moment même où il serait libéré, ce que je n’allais pas permettre. Commencer à malaxer mon chakra, en exécutant quelques müdras, je m’adressai à l’homme brun.

« - Laissez, Kakugyo-san, je prends la relève. Avant que le Kagemane ne face plus effet, j’apposai ma main sur le sol, y déversant mon chakra. Dôton – Sekishibari no Jutsu. »

Suite à mon action, le Yogan s’enfonça brusquement dans le sol, ce dernier s’étant ouvert sous lui, avant de se refermer sur ce dernier. La technique avait uniquement pour but de l’immobiliser, et non le blesser, ce qui faisait que seule sa tête et la base de son cou dépassaient du sol désormais, tandis que le reste de son corps en été prisonnier. Une fois l’action, passée, je fis un signe de tête à Kakugyo pour lui demander d’aider Nozomi à rassembler les blesser, avant de me rejoindre. Quant à moi, je m’étais approché de l’albinos, maintenant enfoncé dans le sol, et posai genou à terre pour lui parler.

« - Avant de commencer à accuser les autres, réfléchis à ce que tu viens de faire. Dans ta colère incontrôlable, tu viens d’ôter la vie à un vieil homme innocent qui ne voulait que t’aider. Je ne vais pas essayer de comprendre ce que tu ressens en ce moment, mais je veux que tu saches ceci : nous ne sommes pas là pour vous faire du mal, mais uniquement pour vous aider, et essayer de comprendre ce qu’il vient de se passer. Tu as maintenant le choix : soit tu te montres coopératif, et tu nous aide à éviter que ce qu’il vient de t’arriver n’arrive à quelqu’un d’autre, soit tu restes planté dans le sol comme ça, à attendre que la lave qui se trouve sans doute en dessous de tes pieds ne remonte pour te brûler vivant. »

Je paraissais sévère, mais à ce moment précis, je pensai que la manière forte était-ce qui allait faire le plus d’impact sur lui. Employer des mots doux n’allait que lui passer au-dessus de la tête, il me fallait être direct, l’atteindre dans son orgueil. Une dernière phrase, tout en me mettant debout, afin de lui rappeler son impuissance, allait peut-être le faire changer de bord.

« - Pour le moment, ce que tu as fait pour « ton » village, c’est tuer et détruire. Essaye de faire quelque chose pour corriger ça. »

Spoiler:
 


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Nozomi
Informations
Grade : Genin
Messages : 1384
Rang : A

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyDim 23 Aoû 2015 - 19:03

Le vieil homme fut péniblement sorti des décombres. Mais la projection avait été violente, et l'homme âgé. A peine eurent-ils fini de le dégager qu'il poussa son dernier soupir. Nozomi tenta de prendre son pouls, mais en vain. Il était trop tard. Elle se tourna vers l'anbu et confirma la mort de l'homme. Il prit soin de le recouvrir, avant de donner de nouvelles instructions. Celui qui l'avait tué semblait visiblement s'énerver, et c'était urgent de s'occuper de lui.

- « Peut-être vaudrait-il mieux calmer cet homme avant... »

Mais elle n'était que genin, et son avis ne comptait pas. Pourtant de son point de vue, il était bien plus dangereux de rassembler les rescapés en un seul endroit que de les laisser épars. Si jamais l'agresseur s'attaquait à eux, il ferait alors bien plus de dégâts s'ils étaient tous réunis. Mais elle supposa qu'il savait ce qu'il faisait, et se détourna une nouvelle fois. Elle resta cependant sur ses gardes et observa ce qu'il se passait du coin de l’œil, tous les sens en alerte.

Et pendant que le meurtrier se faisait ensevelir sous la terre, elle se dirigea vers l'un de ceux qui avaient assisté à la scène. Elle lui demanda gentiment de le suivre, avant de se diriger vers le petit groupe qui avait aidé à déterrer le vieil homme. Puis elle posa la main sur l'épaule d'une femme accroupie à côté du corps. La jeune médecin lui adressa un sourire pour la réconforter. Puis elle emmena tout le groupe un peu plus loin, hors de portée de l'agresseur. Les sens en éveil, elle aurait le temps de réagir si jamais l'homme essayait de les attaquer. Même si elle espérait qu'il se calmerait.


- « Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider. Pouvez vous nous dire ce qu'il s'est passé ? »

Le Nara s'approcha également du groupe avec quelques personnes. Lui aussi avait reçu l'ordre de s'occuper des blessés. L'anbu pouvait-il s'occuper seul de l'homme ?

- « Tenez vous sur vos gardes. »

Elle s'adressait à son coéquipier, et fit un signe de tête vers celui qui était enfermé dans la terre. Il valait mieux être prudent. Puis elle s'intéressa de nouveaux aux autres.

- « Je me nomme Myouga Nozomi, et je suis médecin. Certains parmi vous sont-ils blessés ? »

Certaines blessures étaient sans doute bien plus psychologiques que physiques, et elle ne pourrait pas faire grand chose à celles ci. Elle n'avait pas prit l'initiative de tenter de les soigner sans leur accord non plus. Elle ne voulait pas qu'ils se rebellent comme l'autre, en voyant que des étrangers les approchaient de trop près. Alors elle tenta simplement d'établir le dialogue et d'instaurer un climat de confiance avec eux. Ensuite seulement, elle pourrait s'occuper de leurs blessures.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyDim 23 Aoû 2015 - 19:06

Le Yogan semblait maîtrisé pour l'instant, l'occasion pour l'équipe de Konohajins de pouvoir faire un vrai point sur la situation.
Il était dans une village d'environ cent mètres de circonférences qui devaient auparavant pouvoir abriter une cinquantaine de maisons, soient plus ou moins le même nombre de familles. Le village est à environ deux cent mètres du temple.
Les trois-quarts des bâtiments du village se sont effondrés dans le tremblement de
terre et ceux qui sont encore debout ne semblent pas des plus solides.
Vous pouvez voir autour de vous, une vingtaine de cadavres pour la plupart recouvert de draps par les survivants, mais vous dénombrez également un bon nombre de blessés.
Les plus proches de vous, car ils se sont approché du spectacle offert par l'homme en colère, sont :
    - Une petite fille couverte de multiples blessures aux niveaux des bras et des jambes qui ne saignent plus. Elle se tient étrangement le poignet. L'enfant semble avoir une dizaine d'années.
    - A coté d'elle, un petit garçon basané, plus jeune sans doute, avec une horrible plaie coagulé dont la couleur vire au noir au niveau de la cuisse. Il se déplace en boitant douloureusement.
    - Une vieille dame édentée qui pleure l'homme que vous venez de couvrir de la cape d'Anbu de Yuseï et qui visiblement, porte une plaie profonde à la tête et du sang dans les oreilles (ce dernier est coagulé depuis le temps)
    - Un groupe de trois hommes d'environ 30 ans se tient en retrait, ils semblent en bonne santé bien que couvert d'égratignures diverses. L'un d'eux porte un drap enroulé autour de sa tête comme pour cacher une blessure, mais il se porte plutôt bien.
    - Un homme qui porte son propre bras déchiqueté et qui semble en état de choc !
    - Une autre petite fille ne s'est pas intéressée au spectacle, par contre elle n'est pas loin de vous. Elle dit des mots incompréhensibles et a les mains en sang à force de fouiller les gravats à la recherche de sa mère !
    - Un jeune homme d'une vingtaine d'année ne semblant souffrir d'aucunes grosses blessures tiens dans ses bras un nourrisson qui ne semblent avoir que quelques mois et qui pleurent à vous en crevez le coeur (de faim sans aucun doute).


Voici un petit échantillon de ce que vous pouvez trouver autour de vous d'un premier coup d'oeil. Sans compter, que la pluie à décider de vous jouer un mauvais tour et de s'abattre sur le village dévasté ou vous vous trouvez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
Kaguya Takeda
Informations
Grade : Genin - Dieu des Hattan Games
Messages : 206
Rang : B

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyLun 24 Aoû 2015 - 11:59

La surprise était de mise. Avec ma vitesse, il ne put faire grand chose pour contrer mon enchaînement. Il avait suffi qu'une infime partie de mon ombre touche la sienne pour qu'il soit pris au piège par mon Kagemane. Je ne bougeais plus, et donc lui aussi. Pour vérifier l'efficacité de ma technique, je levais mon bras droit pour serrer l'élastique qui attachait mes cheveux. Ses mouvements étaient miens. Toutefois, il ne me semblait pas calmer. Au contraire, il enrageait encore plus. Au point que ses revendications n'avaient aucun sens et faisaient preuve de son manque de sang-froid et pire encore : de logique. Certes, nous nous trouvions peut-être dans son village, mais est-ce qu'on avait fouillé quoique ce soit ? Jusqu'à preuve du contraire, nous venions d'arriver pour assister à cette crise d'adolescent. Juste après le cataclysme ? Il était longtemps resté sous les débris celui-là, parce que le cataclysme avait eu lieu il y a quelques jours. Comment aurait-on fait pour couvrir la distance de Konoha jusqu'ici s'il venait de se produire ? Surtout, comment aurait-on pu être au courant aussi vite ? Non, ce qu'il disait n'avait aucun sens. Une force brute, qui ne paraissait pas avoir plus de deux méninges. Il fallait le lui expliquer calmement, et utiliser une méthode plus primaire s'il n'y avait pas moyen de lui faire entendre raison.

« Les éléments de réponses sont sous tes yeux, et dans ton propre discours. Ton village, on vient l'aider. On n'est arrivé que maintenant ici, et le cataclysme remonte plus d'une semaine. Crois-tu vraiment que si nous étions les responsables, nous viendrions ici pour aider les blesser ? Car jusqu'à preuve de contraire, tu es le seul meurtrier ici, regarde ce que tu as fais. »

J'aurais bien continué mon discours, mais le maintenir devenait de plus en plus dur. La dernière fois que cela m'était arrivé, c'était face à Pô. Comme je m'en étais douté, il devait être maître en Taijutsu. Comment pourrait-il avoir une telle puissance sinon ? On me mettait rarement en mauvaise posture dans cette situation, pourtant plus le temps passait et plus je faiblissais. L'atmosphère devenait bouillante, m'empêchant en partie de respirer et amoindrissant mon étreinte. Je ne savais pas combien de minutes je pourrais encore tenir, certainement pas beaucoup. Cet homme, il ne fallait pas le laisser s'en sortir. Avec une telle puissance, il pourrait faire des dommages importants et empirer les choses.
Le chef de l'équipe vint me prêter main forte après avoir vérifié l'état du vieil homme. Rapidement, il fit s'enfoncer l'homme dans le sol grâce à une technique Doton. Intéressant, peut-être pourrais-je en développer une semblable étant donné que je maîtrisais aussi cet élément. Je pus relâcher mon Kagemane à l'instant où le sol se fissura pour engloutir la menace. Un poids en moins qui était un véritable soulagement. L'ANBU me fit signe d'aider Nozomi à gérer les blessés. Je me dirigeais vers elle e, en passant à côté de mon supérieur, je lui tapais l'épaule amicalement. Je ne pense pas que l'ennemi pourra se défaire de cette prison-là.

Nozomi avait rassemblé la plupart des blessés avant que je ne la rejoigne. Il y avait un total de dix survivants, en comptant le bambin. Des enfants, des personnes âgées, des hommes, des femmes, tous avaient survécu à ce cauchemar. Certains avaient perdu des proches, comme la vielle dame pleurant son mari qui n'était autre que celui tué précédemment. Je ne pouvais pas être d'une aide aussi importante que Nozomi qui était médecin, mais je pouvais au moins m'occuper de l'état mental de ces personnes. Après avoir concentré mon chakra et effectué des mudras, cinq clones apparurent à mes côtés. D'un signe, je leur ordonnais de vérifier l'état physique et mental de quelques blessés. Je me dirigeais moi-même vers une jeune fille qui avait les mains en sang, non pas à cause de l'incident, mais à force de fouiller les gravats.

« Je m'appelle Kakugyo, je suis un ninja de Konoha. Je suis là pour t'aider. Dis-moi, tu cherches ta maman ? Est-ce que tu viendrais avec moi, nous allons la trouver ensemble. »

Avec un peu de chance, elle avait survécu et attendait qu'on vienne la sortir des gravats. Mais après tant de jours...il fallait s'attendre au pire. De toute façon, il n'y avait pas grande chose à faire. Il fallait néanmoins soigner ses mains, et je n'avais pas d'outils nécessaires pour se faire. Nozomi devait examiner ses mains avant qu'on parte à la recherche de sa mère.

1er clone et 2ème clone

Ils se rapprochèrent des deux enfants qu'il y avait un peu plus loin. Un garçon, et une fille. Les deux étaient bien amochés, mais ils vivaient. Eux aussi étaient seuls. Ils n'avaient pas l'air d'avoir retourné ciel et terre pour retrouver leurs parents, comme l'autre gamine. Les deux clones se mirent à genoux pour examiner le couple. Le garçon avait une plaie à la cuisse. L'autre se tenait le poignet, mais il n'y avait aucune blessure apparente. C'était potentiellement une foulure, voire un os cassé. Le clone déchira un bout de sa chemise, et fit un nœud qu'il passa autour du cou de l'enfant pour qu'elle puisse apposer son poignet. Tandis qu'un des clones partit dans les décombres pour récupérer deux bouts de bois, l'autre retourna voir Nozomi pour récupérer une compresse et du désinfectant. Ils ne perdirent pas de temps pour retourner auprès des enfants.

« Ne vous inquiétez pas, à partir de maintenant vous êtes en sécurité. Est-ce que vous savez où sont vos parents ? »

L'un des doubles de Kakugyo était en train de faire une attelle avec les bouts de bois, et le second désinfectait la plaie du garçon. Il découpa à l'aide de son kunai une partie de sa veste pour faire un garrot à sa cuisse. Ils avaient fait tout ce qu'il pouvait.

3ème clone

Il marchait vers l'homme tenant un nourrisson dans ses bras. Le bambin pleurait, à en faire saigner les tympans. Pourtant, ni lui, ni son père, étaient blessés. Le clone se rapprocha donc d'eux et sortit de sa bandoulière une bouteille d'eau ainsi qu'une ration de repas. Certes, c'était un bébé, mais il devrait être capable de pouvoir ingurgiter une compote. De toute façon, c'était le mieux que le clone pouvait faire. Ils n'avaient pas prévu de nourriture spéciale pour les nourrissons. Il se contenta donc de réconforter l'homme, qui devait sûrement avoir perdu sa femme dans la catastrophe.

4ème et 5ème clone

Comme si la situation n'était pas déjà mauvaise, il se mit à pleuvoir. Ce n'était pas une de ces bruines négligeables, mais une pluie diluvienne. Sérieusement ? Le sort s'abattait sur ce pays. Les deux derniers clones prirent en charge l'établissement d'un abri. Ils utilisèrent le Doton pour créer des murs pouvant accueillir toutes les personnes présentes. Tous les blessés pouvaient se mettre à l'abri et attendre d'être pris en charge, Kakugyo préférait laisser les plus torturés à Nozomi puisqu'il n'avait aucune connaissance en la matière. Il ne pouvait qu'appliquer les rudiments.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Sabakyô Fujisawa
Informations
Grade : Nukenin de rang A
Messages : 950
Rang : A

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyDim 30 Aoû 2015 - 14:00

Se laissant emporter par la colère qui l’habitait, Togashi ne fut pas en état de réagir lorsque le sol sous ses pieds s’affaissa. Il devint alors à nouveau prisonnier d’une technique de haut niveau. Cela lui permit tout d’abord de comprendre qu’il n’avait pas le niveau suffisant pour s’occuper personnellement de ces trois intrus. Il remarqua également que depuis leur arrivée, ils n’avaient pas essayé d’attaquer le moindre individu, même lui, qui s’était montré violent, n’avait été que restreint dans ses mouvements. Il était toujours en colère, mais il se rendait compte petit à petit que cette colère n’était pas dirigé contre eux, mais contre le tremblement de terre. Les paroles de l’homme qui l’avait emprisonné dans la terre l’aida à se calmer un peu. Il réalisa également qu’il avait tué Ibuki.

Il avait toujours su qu’il avait cette profonde et incontrôlable colère en lui et ce fut pour celui qu’il se rendit à Ki no Kuni, mais il n’avait jamais provoqué la mort d’un innocent dans le passé. Il regarda alors autour de lui, toutes les personnes en état étaient en train d’aider, il était le seul à compromettre la sécurité des autres. Il comprenait cela et il se calma peu à peu, se rappelant tous les enseignements qu’il avait reçus. Il regarda alors celui qui l’avait capturé et qui lui faisait la morale. Il n’avait pas vraiment écouté ses paroles, mais ce n’était pas important, Togashi savait ce qu’il avait à faire.

- Je suis désolé pour ce qu’il vient de se passer, je n’ai pas su contrôler ma colère lorsque j’ai repris connaissance. La mort sera ma pénitence, mais avant cela, je vous aiderai, ainsi que ce village et ses habitants qui ont su m’aider dans le passé.

Togashi était un homme difficile à comprendre, mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’était pas mauvais. Ses pulsions colériques associées à sa maîtrise du Yôton l’avait forcé à abandonner tout ce qui comptait pour lui et à vivre seul pendant des années. En venant dans ce village, il avait espéré apprendre à maitriser sa colère lorsqu’elle survenait, ce fut un échec. Il savait néanmoins qu’il ne pouvait pas en vouloir aux Yôgan, qui avaient risqué leur vie plusieurs fois pour le calmer dans le passé. Ils étaient son seul espoir de vivre normalement un jour, mais après la catastrophe et le crime qu’il avait commis, cet espoir s’était envolé. Il ne lui restait plus qu’à les remercier d’avoir essayé du mieux qu’il pouvait avant de payer pour son crime.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyMer 2 Sep 2015 - 12:13

La menace immédiate était, pour le moment, immobilisée. C’était vraiment triste de voir que même dans le chaos le plus général, des gens continuer de mettre en priorité leur bien-être personnel avant celui de la communauté. Cet homme prétendait avoir tout perdu, mais pourtant, des gens dans son village étaient encore là, c’était un bien plus précieux que n’importe quelle maison. Mais la compréhension de la situation ne semblait pas être dans ses cordes, hélas. Enfin, pour le moment, l’heure n’était pas à s’attarder sur les problèmes mineurs, mais à améliorer plutôt la situation globale du village. En observant les personnes qui avaient commencé à se réunir autour de notre ninja médical, je pouvais voir une population assez hétéroclite. On avait du vieillard au jeune nourrisson. C’en était affligeant de voir la misère qui avait pu s’abattre ici. Et pour couronner le tout, voilà que la pluie commençait à s’abattre sur la zone. Nous avions vraiment atteint le fond…

Cependant, il n’était pas temps de se plaindre, surtout que nous étions en meilleure situation que tous les survivants. Observant mes deux partenaires, ainsi que les autres membres de la population locale, je réfléchissais à la meilleure chose à faire. Pour le moment, Nozomi, notre médecin, avait rassemblé plusieurs des membres du village, les plus blessés, afin de leur apporter les soins primaires. De son côté, Kakugyo avait choisi de prendre en charge les mineurs se trouvant dans la zone, quitte à se diviser afin de pouvoir agir sur plusieurs fronts en même temps, et d’en plus construire un abri de fortune afin de pouvoir abriter les gens qui s’étaient rassemblés. Moi, je ne faisais que rester à côté de l’enrager, en me disant qu’il allait finir par changer d’avis à force de rester enfoncé dans le sol et sous la pluie. Ma patience semblait avoir porté ses fruits, puisqu’il finit par m’adresser la parole. Tournant légèrement la tête, j’écoutais son discours qui n’était pas une réponse que j’attendais réellement. Composant donc des Müdras, je posai une main au sol afin de le libérer de mon emprise. Me redressant, dos à lui, je lui donnai une simple tirade en guise de parole.


« - Ta mort ne ramènera pas les vies perdues. Si tu tiens à te racheter, fait de la survie des habitants de ce village ta rédemption. »

Une fois cela fait, je commençais à m’avancer en direction du groupe de civils afin d’énoncer les ordres à la fois à Kakugyo et Nozomi, mais aussi à l’ensemble des membres restants du village.

« - Nozomi-san, j’aimerais que vous créiez un point d’eau duquel les villageois pourront s’hydrater. De plus, je déposais alors mon sac qui contenais toutes mes provisions de survies pour la route, veuillez leur distribuer toutes mes provisions. Nous trouverons bien un moyen de nous ravitailler pour le retour. Kakugyo-san, une fois que vous aurez terminé avec vos affaires, j’aimerais que vous envoyiez vos clones autour de la zone. On ne sait jamais, peut-être y aurait-il d’autres survivants. De plus… J’aimerais aussi vérifier par rapport à votre hypothèse au début de notre voyage. »

Je faisais bien évidemment allusion au fait que cette catastrophe ne soit pas de cause naturelle. Notre priorité était peut-être d’aider la population locale, mais nous ne devions pas oublier le but principal de notre venue ici : enquêter sur ce qui s’était passé. Une fois que les ordres furent donnés, je demandai à l’homme qui était rouge de colère précédemment de me suivre, afin de m’avancer vers les trois hommes qui étaient en retrait. Ils étaient ceux qui étaient en meilleur, état, et donc, ceux qui pouvaient m’aider le plus facilement pour la tâche dont j’allais moi-même me charger.

« - Je sais bien que vous devez être fatigué, mais nous avons actuellement besoin du plus de main d’œuvre possible. J’aimerais que nous fouillions les ruines du village afin de récupérer tout ce qui puisse nous être utile. Nourriture, trousses de soins, couvertures… N’importe quoi afin d’aider les blesser. Pour ce faire, je fis un Müdra afin de faire apparaître cinq clones consistants me ressemblant, nous agirons par équipe de deux. Chacun d’entre vous ira avec une copie de moi-même pour vous assister à la tâche. Me tournant vers l’abri de fortune où se trouvaient encore Nozomi, des clones de Kakugyo et les blessés, je terminai ma tirade. Ils comptent sur nous, tâchons de ne pas les décevoir. »

Suite à cela, trois de mes clones partirent avec le trio de trentenaires, l’un de mes clones retourna à l’abri afin de servir d’assistant à Nozomi, et le dernier retrouva le Kakugyo original afin de l’aider dans la patrouille. Quant à moi, j’avais choisi d’accompagner le Yogan qui s’était emporté. Ce n’était pas que je n’avais pas confiance en lui, mais je préférais être directement à côté de lui si jamais il venait à recommencer une crise de nerfs. Les quatre duos partirent chacun dans des ruines. Moi-même et mes clones avaient chacun les mêmes objectifs en tête, à savoir : fouiller les ruines, assister les civils si des objets trop lourds se trouvaient devant nous, et surtout, les questionner sur les évènements de ces derniers jours. Je profitais ainsi de cette fouille pour leur demander comment cela s’était produit, s’ils avaient remarqué quelque chose de particulier avant et après les secousses, et aussi s’ils savaient s’il y avait des personnes au temple des Yogan. Personnellement et égoïstement, j’espérais aussi en apprendre plus sur leurs coutumes et histoire. Je profitai peut-être de la situation, mais après tout, je devais bien faire le premier pas un jour ou l’autre…

Spoiler:
 


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Nozomi
Informations
Grade : Genin
Messages : 1384
Rang : A

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyLun 7 Sep 2015 - 15:04

Accroupie à côté des rescapés, la jeune médecin jeta un rapide coup d’œil aux personnes rassemblées. Certaines blessures étaient visiblement plus urgentes à soigner que d'autres. Et l'expérience lui avait également apprit qu'elle devait d'abord s'occuper des enfants. Même blessé, on se sentait toujours mieux auprès d'un jeune qui avait retrouvé le sourire que d'un bambin pleurant de douleur. D'instinct, même sans avoir d'enfant soi-même, on désirait toujours protéger les plus jeunes que soi.

Kaguyô les rejoignit alors qu'elle s'approchait de la petite fille qui n'avait pas voulu la suivre. Il donnait les premiers soins aux blessés. Elle-même s'approcha doucement de l'enfant et prit ses mains dans les siennes. Elle lui chuchota quelques mots rassurants, lui disant qu'ils étaient là pour les aider. La petite fille ne semblait pourtant pas vouloir la voir. Elle fit quelques mudras et une aura verte pansa les plaies des mains de la petite fille. Puis devant son étonnement, elle lui adressa un sourire. De nouveau, elle fit des mudras. Différents cette fois-ci. La jeune femme se concentra de nouveau, cherchant une quelconque présence parmi tout ces gravats. Il n'y avait que peu d'espoir, après autant de temps passé là dessous. Mais on ne savait jamais. Avoir des enfants et s'accrocher à eux donnait des ressources inespérées.


- « Il y a quelqu'un ici ! »

Elle pointa du doigt une direction alors que le Nara s'approchait d'elles. Pourvu qu'il s'agisse de sa mère... Elle se tourna vers l'enfant.

- « Il va t'aider, d'accord ? Je vais aller soigner les autres. »

L'enfant hocha vaguement la tête, puis observa avec espoir celui qui maîtrisait les ombres. Nozomi retourna alors auprès de tous les autres, désormais sous un abri de fortune. Elle sourit légèrement en voyant ça. Une délicate attention. Elle donna également aux clones ce qu'ils demandaient.

- « A toi, maintenant. »

Elle s'accroupit doucement auprès de l'enfant qui boitait. Elle le toucha au dessus de la cuisse, et bientôt son visage se détendit. De nouveau, elle apposa ses mains au dessus de la plaie et une lueur verte caractéristique indiqua alors ce qu'il se passait. Par prudence, elle le scanna afin de vérifier qu'il n'avait aucune autre blessure que celle visible. Mais c'était tout pour lui – ce qui était déjà bien assez pour un enfant. - Un nouveau sourire, cette fois ci adressé à la dernière enfant dont elle ne s'était pas encore occupée. Elle l'aida à s'allonger, et la scanna à son tour. Un poignet cassé. Pour le reste, ça n'était que des plaies superficielles. Nozomi se concentra encore une fois et toucha le bras de l'enfant pour bloquer ses nerfs le temps de la soigner, comme elle l'avait fait plus tôt sur son camarade.

- « Ça va aller, ça ne fera pas mal. »

Le chakra fit de nouveau son œuvre, et le poignet cassé ne fut qu'un ancien souvenir. Elle se releva alors pour se diriger vers la vieille femme dont le plaie semblait vraiment moche. Il y avait aussi cet homme qui tenait son bras. Pourrait-elle le lui remettre... ? Elle avait déjà remplacé un bras manquant, mais pas dans ces conditions. Et avec un membre plus frais... Mais elle n'eut pas le temps de s'occuper des blessés restant car leur chef de groupe revint avec le forcené, qui avait été maîtrisé.

- « Bien. Mais pour cela, il me faut un endroit où je pourrais mettre de l'eau potable, sans qu'elle ne soit absorbée. »

Elle pouvait bien évidemment créer de l'eau potable grâce à sa maîtrise du suiton et ses connaissances, mais il lui fallait un endroit où la déposer. Elle remercia ensuite l'anbu qui donnait ses provisions et elle les distribua à tous les blessés. Agglutinés sous l'abri de fortune, sales, ensanglantés, ils faisaient peine à voir.

- « Tenez, mangez. Ça vous fera du bien. »

Le chef de groupe organisa alors des équipes pour aller chercher du ravitaillement. La jeune femme se détourna d'eux, pour se concentrer sur la vieille femme qui venait visiblement de perdre quelqu'un de proche.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyMar 15 Sep 2015 - 1:22

hrp:
 


Les groupes se formaient rapidement pour venir en aide aux uns et aux autres. D'un coté, les survivants étaient soignés alors que de l'autre, on entamait les recherches pour trouver de la nourriture dans les décombres tout en essayant d'en découvrir des informations plus ou moins précieuses concernant à la fois la catastrophe qui avait eut lieu, mais aussi, sur les intriguant moines du temple tout proche.
Qu'a cela ne tienne, les trois konohajins poursuivaient leurs missions sans pour autant obtenir d'informations très précise, car les habitants n'avaient aucune idée sur la provenance du Séisme.
Ils informèrent cependant les shinobis que le temple étaient auparavant occupé par une cinquantaine de moines, mais qu'ils n'avaient aucune nouvelle d'eux depuis le tremblement de terre.

Finalement, ils trouvèrent rapidement des victuailles dans les décombres, du moins suffisamment de nourriture pour permettre aux survivants de manger pendant quelques jours, le temps qu'une aide plus importante arrive.

Le cadavre de la maman de la petite fille sera retrouvé à l'endroit indiqué par Nozomi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Iwa
Bakushô Kazuya
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyJeu 17 Sep 2015 - 18:10

Les ordres étaient donnés, et les membres de l’équipe avaient chacun un rôle à tenir. Il fallait espérer que les choses se passent pour le mieux pour le moment, chose qui ne serait pas forcément des plus aisée. Mais bon, nous n’avions rien d’autre à faire pour pouvoir les aider, il nous fallait nous compter sur notre chance afin de pouvoir aider ces pauvres gens. L’un de mes clones était resté avec Nozomi afin de lui servir d’assistant, afin de mettre les bandages, distribuer la nourriture et autre. Un autre avait suivi Kakugyo pour patrouiller, mais pour le moment, il n’y avait rien à signaler pour le moment.

De mon côté, j’étais en recherche de vivres pour les victimes. Fort heureusement pour nous, nos trouvailles s’avéraient des plus positives. En effet, très aisément, nous trouvâmes beaucoup de nourriture, de quoi compléter les bandages de Nozomi et des couvertures pour passer la nuit. Au fur et à mesure que nous trouvions ces trésors de fortune, nous les amenèrent au campement afin de les stocker, utilisant tout d’abord mes provisions de survies pour nourrir les réfugiés.
En même temps, je posai mes différentes questions aux civils, histoire de voir s’ils avaient des informations utiles pour notre mission. Hélas, ils ne semblaient pas en savoir plus que nous à propos de cette catastrophe. Même si j’avais plutôt du mal à l’admettre, il fallait croire que c’était tout simplement l’œuvre d’une mère nature en colère, qui avait choisi de déverser un élan de rage sur ce pauvre pays. A force de voir des choses surnaturelles dans le monde des ninjas, on oublie assez facilement les choses les plus primaires comme la puissance terrestre.

Cependant, un détail vient m’interpeller dans leurs dires. Apparemment, des moines étaient eux aussi dans ce village, mais ont choisi de partir en direction du temple. Le souci ? Ils n’étaient pas revenus, et personne n’a entendu de leurs nouvelles. Ceci était des plus étrange… Pour le moment, je ne pouvais rien émettre comme hypothèse à ce sujet, et nous étions en manque de temps, si ce n’était de moyens, afin d’agir. Cependant, je ne comptais pas laisser l’affaire de côté. Cette information ne doit pas être prise à la légère, et je ferais moi-même une demande d’investigation auprès de l’Hokage afin d’en tirer le fin mot de cette histoire. Je ne cache pas que j’avais une once d’ambition personnelle dans cette action, car il me fallait les trouver si un jour, je voulais acquérir la force que je voulais.

==============

Plusieurs jours s’étaient écoulés. Le soir même de notre arrivée, j’avais aidé Kakugyo à construire des abris de fortune avec des murs créés avec mon Dôton. En même temps, j’avais choisi d’envoyer une lettre en direction de Konoha afin de lui faire un rapport de la situation, lui informant que rien n’indiquait qu’une cause non-naturelle ait pu causer la catastrophe, que nous étions en besoin de vivres et soins, ainsi qu’une demande spéciale de faire amener des Hayashi afin de construire des bâtiments en bois de fortune. Heureusement pour nous, les secours furent extrêmement rapides. Arrivant à vol d’oiseau d’encres, créés par les pouvoirs d’un Hyô probablement, plusieurs Konohajin arrivèrent ainsi en direction de notre groupe.

Étant le responsable, je vins à la rencontre de leur dis leader afin de les informer de nos besoins ainsi que de confirmer si mes demandes avaient été communiquées et prises en compte. Fort heureusement, nous fûmes rassurés de voir les ressources distribuées à tout le monde, ainsi que plusieurs Hayashi en train de se rassembler pour créer des habitations grâce à du Mokuton. À la suite de quelques échanges, l’homme m’informa que nous pouvions rentrer nous-même afin de faire notre rapport détaillé de la situation au Nanadaime-dono. Entendant cette nouvelle, je me dirigeai en direction du groupe de réfugié, où se trouvaient mes deux partenaires de missions également, et pris la parole.


« - Les Shinobis qui viennent d’arriver vont rester ici afin de vous aider à reconstruire le village rapidement afin d’abriter les survivants. Il est temps pour nous de repartir afin d’informer Konoha de la situation. Nous espérons que vous pourrez vous relever de cette horreur… »

M’inclinant afin de faire un signe de salut, nous échangea quelques paroles avec les survivants avant de partir. Des remerciements, de la gratitude, plusieurs choses de leur part. Il ne faisait pas de doute que la relation qu’aurait ce village envers Konoha ne serait que des plus positives. Faisant ainsi un signe de la tête à Nozomi et Kakugyo, je leur demandais de me suivre afin de nous diriger vers le Hyo qui nous ramènerait à Konoha grâce à ses créations volatiles.
Notre groupe en avait fini ici… Mais moi, il ne faisait aucun doute que je reviendrais un jour, car je n’avais pas fini avec ce que je devais faire ici.


PS:
 


I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...
[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Fb53b5ac12689c129afe12cbb62561fbef022d12_hq
... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...
[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Tenor
Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Hayashi Nozomi
Informations
Grade : Genin
Messages : 1384
Rang : A

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] EmptyVen 18 Sep 2015 - 10:25

La jeune femme prit également une part de ration. Non pas car elle avait faim, mais pour régénérer son chakra. Elle en avait beaucoup dépensé. Mais il y avait également beaucoup de blessés. Combien il y en avait-il encore d'autres qu'ils n'avaient pas trouvés ? Certainement bien plus. Sa pause ne dura guère longtemps, et elle reprit rapidement son travail. Cette fois ci elle se dirigea vers l'homme et son nourrisson. Elle les scanna tous les deux. Le bébé n'avait rien mais l'homme dut être soigné.

Elle passa ensuite au groupe de trois hommes qui n'avaient que des légères blessures. Une fois celles-ci pansées, ils purent aller partir en reconnaissance avec les deux autres membres de son équipe. Il ne restait plus que les deux personnes âgées. Elle s'approcha doucement de la femme et posa une main dans son dos afin de la réconforter. Ça ne changerait rien à sa perte, mais lui servirait à savoir qu'elle n'est pas seule. La jeune femme comprenait sa peine, l'ayant elle-même vécue. Mais pouvait-on comparer la mort de l'homme qui avait partagé notre vie durant quelques mois avec celle de quelqu'un qui l'avait partagée durant de longues années ?

Sans un mot, puisqu'ils seraient bien superflus, elle entrepris alors de nettoyer la blessure à l'aide de sa maîtrise du suiton, puis de la soigner. Elle était hors de danger. Mais concernant le reste, elle n'était pas certaine que la femme s'en sorte. Nozomi jeta un coup d’œil aux alentours. Tout était dévasté. Et la pluie n'arrangeait rien à ce paysage de désolation. Ces gens avaient tout perdu, et l'aide qu'ils pouvaient apporter était tellement dérisoire... Mais nécessaire.

Elle se tourna vers le dernier blessé. L'homme et... Son bras. Les choses seraient différentes dans son cas. Elle n'allait pas pouvoir le soigner complètement. Elle avança cependant vers lui en souriant et s'empara doucement du membre déchiqueté, qu'il semblait vouloir refuser de lâcher. Mais celui-ci avait commencé à pourrir et sentait vraiment mauvais. L'homme la voyait à peine, semblant être dans son monde.


- « Monsieur ? Je vais vous aider, d'accord ? »

Elle tenta alors une nouvelle fois de lui enlever le bras, mais cette fois ci il eut une réaction plutôt violente et la repoussa. Elle s'approcha alors de nouveau de lui. Son regard avait changé et elle ne souriait plus. Elle le toucha et déversa de la foudre à l'intérieur de lui.

- « Je suis désolée, mais je dois vous soigner. Avec ou sans votre accord. »

Il commença alors à chuter, tous le corps paralysé. La jeune femme le réceptionna et on l'aida à le déposer sur une couverture, à l'abri sous la roche. Elle s'affaira alors à soigner l'homme. Son moignon s'était infecté et commençait à suppurer. Il devait atrocement souffrir. Elle lui coupa alors les signaux de la douleur, puis remit le bras odorant à Kakugyo afin qu'il s'en débarrasse. Il lui fallut trancher proprement les peaux mortes, nettoyer la plaie et la refermer afin qu'il ne reste plus qu'un moignon bien net. Le pauvre homme avait perdu tout son bras. Elle soigna également ses autres plaies, bien moins importantes. Il allait falloir lui apprendre à vivre ainsi, désormais.

L'équipe resta plusieurs jours sur place afin de leur apporter réconfort et l'aide dont ils avaient besoin. Konoha avait été prévenu, et ils apportèrent d'autres vivres. Des abris de fortunes bien plus confortables furent construits. Alors que le camp s’agrandissait et que d'autres blessés arrivaient, Nozomi les soignait au fur et à mesure. Et lorsqu'elle avait le temps, elle allait aider l'homme qui avait perdu son bras à apprendre à vivre ainsi. Une rééducation n'était pas de trop. Malheureusement pour lui, elle n'avait pas de bras à lui réimplanter. De plus, elle n'avait pas non plus d'énergie à perdre à faire cela : il y avait chaque jour des nouvelles victimes qui arrivaient. Peu à peu le flux s’estompa et l'heure fut enfin à la reconstruction. L'équipe de secours n'avait donc plus sa place. Ils firent leurs adieux, des dernières recommandations et repartirent chez eux. Chose que ne pouvaient pas faire ces pauvres gens.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] [Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] La forêt en Péril - Le volcan s'est éteint [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Ki no Kuni-