N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
Aburame Mira
Informations
Grade : Genin
Messages : 1203
Rang : S

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  EmptyMar 18 Aoû 2015 - 19:22

Du ciel qu’ils sillonnaient, tous les Sunajins pouvaient admirer avec tristesse et horreur le désastreux spectacle qu’offrait le pays du Bois. Autrefois une jungle luxuriante et vivante, ce n’était plus qu’une longue plaine aux arbres retombés et tant d’autres anomalies. Tout semblait montrer du doigt les caprices de Mère Nature.

Soupirant devant ce merveilleux gâchis, Tsukiko tourna son regard vers sa nouvelle équipe. Cette dernière avait été agrandi – on trouvait un seul élève improductif en ces temps nébuleux et dangereux – d’un Yamada, le cousin du Kazekage même si ce n’est pas rien, et d’une autre Kawaguchi, sa propre nièce.

« Un marionnettiste, un Yamada et une Kawaguchi … Je suppose que c’est un bon trio » se disait-elle, étant un tantinet agacée d’être envoyée sur le front avec une équipe qu’elle ne comprenait pas forcément, qu’elle ne connaissait pas du tout et dont elle ne maîtrisait aucun code. ET plus important, c’était des talents qui pouvaient être gâchés au moindre faux pas dans l’inconnu dans lequel les Sunajins s’engouffraient.

« Et chaque nation y vole et accourt telles des rapaces pour bien se faire voir ou obtenir des choses qu’elles n’auraient pas eu en temps ordinaire » se disait-elle, doutant peu du caractère altruiste des villages. Même Suna, qui se voulait démocratique, avait là une opportunité inouïe pour briller auprès de son voisin qu’elle convoitait depuis des lustres.

Mais était-ce maintenant une bonne idée de conquérir un pays détruit ? N’était-ce pas plus « coûteux » ? Tant de questions qu’elle laisserait aux soins du Kazekage et du Daimio.

Chacun descendit aux portes du Jour. A partir de là, les différents chefs d’équipe rassemblaient leurs équipes pour y distribuer les différentes ordres de missions.

- Kawaguchi Mizuki, Yamada Tetsui, Ishikawa Taku, vous serez à partir d’aujourd’hui mes élèves. Je me présente, Kawaguchi Tsukiko, Chunin.

Elle attendit quelques secondes pour savoir si Tetsui ou Taku allaient faire un commentaire peu amène sur sa rétrogradation, sur son grade ou encore sur les récentes rumeurs vraies comme fausses à son sujet. A peine ces secondes écoulées, qu'elle se mit à farfouiller un petit sachet qu’elle avait en main depuis le début du voyage et en sortit quatre masques.

- Je ne sais pas exactement sur quoi nous allons tomber. Sur des débris de cendre suite à des incendies, ou nuage de poussière avec les bâtiments qui s’effondrent … Bref, vos yeux, vos nez et vos bouches doivent être à l’abri, et opérationnels. Il serait ridicule de crever parce qu’on a une poussière dans l’œil hein ? dit-elle avec un sourire ironique.

Elle farfouilla à nouveau le sachet pour sortir de petits micros.

- Et voici notre moyen de communications. Allez allez mettez, qu'on teste. Ah ... trop fort. Trop faiiible. Et là ? Parfait ! enchaîna-t-elle en testant les micros et obligeant chacun à parler, tapotant avec plus d force le crâne de Taku par envie sadique de le pseudo-martyriser. Contrairement à vous trois, je peux également communiquer avec mon Genjutsu donc si vous entendez ma voix dans votre tête, non non, vous n’êtes pas fous ! Ne vous inquiétez donc pas !

Elle les regarda. ET se tut. Se disant qu’il fallait redevenir sérieux. Elle pouvait paraître tantôt sérieuse, tantôt légère, toujours est-il qu’aucune de ses phrases ou de ses gestes n’étaient faite sans raison.

- Bien, maintenant regardez la carte. Voici le village Naegi, là où l’on doit se rendre pour faire un état des lieux. Entre temps, si on arrive à obtenir des informations sur l’emplacement du Daimio et s'assurer qu'il est en sécurité à boire une tasse de thé, ce n’est que mieux !

Elle regarda longuement la carte et notamment l’épaisse forêt. Ou était-ce une jungle ? Toujours est-il qu’elle ne savait strictement rien de ce qui pouvait s’y cacher.

- Restez sur vos gardes, et aucune action solitaire. Si ce n'est pas Ki qui vous tue, c'est bel et bien moi qui vous achève en rentrant à Suna. Est-ce bien clair ? dit-elle avec sérieux. Pour rigoler soudainement. Allez je rigole avec vous. Mais, je suis sérieuse, aucune action de bravoure. On accourt pas aux premiers cris de détresse de jeunes filles affolées, on ne craque pas aux regards de biche du Dom Juan blessé, on ne s’apitoie pas sur le sort de la vieille ... On ne sait pas ce qui se cache, ce qui arrive, ce qui se passe. C'est dans ce genre de terrain où l'on peut tomber sur les meilleurs comme les pires.

On pourrait croire qu’elle offrait un regard dur et froid ou encore insensible. Nullement, c’était plus un sourire malicieux ou encore un regard amusé. Cependant, il ne fallait pas se fier aux apparences… Du moins ne plus jamais avec cette demoiselle qui avait bien changé.

- Des remarques ou suggestions ? Dernière chance ! Quitte ou double !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Informations

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  EmptyMar 18 Aoû 2015 - 20:58

Un gros boum, beaucoup de mouvements ninja dans le village et un appel de regroupement avant de partir dans un pays voisin pour sauver des gens. La jeune blonde n'avait pas compris ce qui s'était réellement passé, elle avait prévu de passer la journée avec sa mère qui allait mal. Ce n'était pas avec le moral qu'elle partait en mission, mais Anko l'avait rassuré un peu de tenter de faire de son mieux pour la soigner. Ce n'était pas facile du tout, mais bon, c'était son devoir de Shinobi et elle devait y aller par devoir au risque de se faire réprimander. Équipement, outil ninja, jarre de sable, de quoi se nourrir et c'était parti pour aller à Ki no Kuni d'où provenait ses tremblements. La kunoichi n'avait pas l'habitude de sortir du village, cela allait lui faire tout drôle de quitter Suna pour aller dans un pays étranger. Cette fois-ci, elle allait sortir de Suna avec la permission, contrairement à la dernière où elle était cherchée La qui fuguait. Une nouvelle aventure allait débuter pour la Kinsha, en espérant que ça ne soit pas sa dernière de sa vie.

Ki no Kuni, la jeune blonde n'y avait jamais été auparavant, c'était sa première sortie en dehors de Kaze no Kuni et c'était pour voir une horrible vision chaotique. Cet endroit semblait être une forêt luxurieuse et magnifique avant et à présent, c'était que chaos et désolation, c'était horrible comme phénomène. Mère Nature avait décidé que ce pays devait connaître un bouleversement terrestre, une sorte d'équilibre pour tous. Pour le moment, il était difficile de savoir si c'est un phénomène naturel ou fait par l'être humain. Leur but allait de secourir, affronter ou protéger quelqu'un. Mizuki ne savait pas exactement ce que ça sera sa mission, elle n'allait pas tarder à le savoir. À ses côtés, il y avait trois personnes, elle ne les connaissait pas tous et il y avait qu'une seule personne que la blondie connaissait et c'était, sa tante : Kawaguchi Tsukiko. La blonde restait un peu en retrait, elle se sentait mal à l'aise à leurs côtés et encore dans ses pensées qui se tournaient plus sur sa mère que la situation actuelle.

En étant aux portes du Jour et rassemblait, le chef d'équipe allait donner l'ordre de mission afin de connaître l'objectif principal du groupe deux. La blonde resta tout de même en retrait et se mit tout de même à écouter attentivement ce qu'allait dire sa tante. La discussion avait débuté, la Chuunin annonça aux trois Genin qu'ils allaient être ses élèves. Mizu était surprise pour cette nouvelle, la petite voulait le lui demander juste après la mission dans ce pays, mais cela n'allait pas être nécessaire. Au fond de son être, la jeune kunoichi était très contente et elle aurait bien aimé la câliner, mais ce n'était pas le moment. Entourée d'hommes, la blonde se sentait mal à l'aise, mais bon, cela n'allait pas être si mal. Peut-être qu'elle se fera amie avec eux et qu'elle ne se sentira plus seule comme avant. Pour le moment, la blonde resta muette et ne dit rien enfin cela allait comme ça jusqu'à la fin de la parlotte. En tout cas, la Genin ne savait pas que sa tatie était une bavarde, la rééducation a dû bien la changer. Peut-être qu'elle aussi a besoin de ce genre de chose, cela allait sans doute l'aider à mûrir et à devenir plus forte.

Un masque pour se protéger le visage des débris, de la fumée, poison ou encore de la poussière. Tsukiko avait vraiment pensé à tout pour ne pas échouer, la blonde regarda attentivement le masque. Un petit sourire s'affiche sur son visage, elle attendit un peu avant de le mettre, car c'était inutile de le mettre tout de suite. Maintenant, c'était le tour des micros, un excellent moyen de communication en cas de séparation brutale ou volontaire. La jeune blonde installa correctement le micro avant de le tester, cela fonctionnait opérationnellement. La Chuunin informa qu'elle les contactera grâce à un Genjutsu enfin par télépathie en quelque chose, c'était sympathique comme information. Au moins, elle sait qu'il y aura déjà quelqu'un dans sa tête et qu'elle ne se fera pas leurrer par un ennemi caché dans le secteur. Tsuki se sentait tellement décontracté contrairement à Mizuki, c'était hallucinant. Sa tante avait vraiment de l'expérience et ça se ressentait dans sa façon d'agir. C'était le moment ou jamais de montrer de quoi elle était capable, Mizu devait changer et se montrer moins fragile, cela allait être une bonne expérience pour elle comme mission importante.

Tsukiko présenta une carte avec les détails qu'il fallait, la blonde alla regarder aussi le plan afin de savoir ce qu'il fallait faire et tout. Trouver le daimyo de ce pays et de le protéger, c'était donc ça, la mission qui avait été attribué à son équipe. Naegi gakure était l'endroit où le groupe de quatre devait aller pour retrouver leur cible, mais une forêt assez dense allait leur barrer le chemin. La sensei avertit alors l'équipe de ne pas faire les héros ou autres, même si elle avait dit cela en plaisantant au début, elle avait repris son sérieux. Mizuki n'était pas rassuré en la sachant si blagueuse d'un coup, mais elle allait faire comme si elle n'avait rien entendu. Éviter de secourir des gens sur le chemin, un risque d'attaque surprise ou autres, c'était en prendre au sérieux tous ses détails. La jeune blonde avait tout enregistré et elle mit alors le masque qui lui avait donné Tsukiko, c'était assez bizarre. La kunoichi regarda sa tanta et lui répondit calmement.

« Aucunes remarques ni de suggestions, Tsuki-Obasan. On y va ? J'ai envie d'en finir rapidement pour retourner à Suna...»

La blonde s'éloigna un peu du groupe et attendit le départ vers l'objectif.


Revenir en haut Aller en bas
Suna
Yamada Tetsui
Informations
Grade : Jônin
Messages : 763
Rang : A

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  EmptyMer 19 Aoû 2015 - 20:32




Depuis cet engin qui volait dans le ciel je restais pensif, Nuzuro, Shorui et ses hommes, le kuchiyose éléphant, tout ça me revenait en tête. Des choses qui m'avaient changé mais qui n'étaient pourtant qu'un commencement. Et puis dès mon retour avec Ogami, Hitsuko et Yami on m'envoyait en mission à Ki no Kuni avec d'autres shinobis de Suna, à cause d'une catastrophe naturelle inexpliquée. Tout ça ne m'enchantait guère mais c'était aussi mon devoir d'être là quand on me le demandait. Mes affaires personnelles pouvaient très bien attendre un peu. C'est que je me disais pour me rassurer. Alors que moi j'étais là dans ce tas de féraille Saibogu, mon père lui était resté à Suna. Il fallait mieux que des hommes de confiance puissent continuer de veiller sur le Kazekage. En l'occurrence mon père était son oncle. Il était donc bien placé.

Une fois sur le sol dévasté du pays du Bois les équipes furent regroupé, dont celle à laquelle j'étais intégré pour l'occasion. Je voyais à mes côté un jeune homme que je savais être un marionnettiste ainsi qu'une Kawaguchi portant une jarre de sable dans le dos. Notre chef de team était aussi une Kawaguchi, celle-là même qui avait été formée par mon cousin Kioshi. Décidément. " Vous serez à partir d'aujourd'hui mes élèves... ". Entendant ça je soupirais discrètement en repensant à Eichi. Cette époque était donc terminée, ou alors était-ce provisoire ? Je pouvais rien dire, juste suivre le mouvement et être où l'on me mettait. Je me disais que si au moins cette Tsukiko avait eu pour Sensei Kioshi elle devait assuré. Elle avait intérêt. Mais j'avais aussi entendu parler de sa rétrogradation alors j'attendais de voir pour juger.

Ma nouvelle sensei nous fournissait à moi et mes nouveaux coéquipiers des masques pour la bouche, le nez et les yeux, ainsi qu'un micro oreillette chacun. Communiquer était la clé c'était bien vrai. Selon l'ordre de mission nous devions nous diriger vers le village de Naegi au Nord du pays. Puis aux conseils qu'elle nous donna en demandant si nous avions des remarques ou des suggestions :

- Huh, la bravoure c'est pas mon truc Tsukiko-senseï. Donc pas de soucis.


Puis quand Mizuki avança pour lancer la marche je la rejoignis tranquillement avant de demander :

- Qui prend la carte pour guider le groupe ?

Malgré qu'être ici m'ennuyait et que je commençais déjà à regretter Eichi j'avais envie d'en savoir plus sur ce qui s'était passé. Si nous rencontrions le Daymio nous pourrions peut être bien le lui demander en plus d'assurer sa sécurité. Les hommes de ce statut ont des réponses non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hakushi Kinnori
Informations
Grade : Genin
Messages : 94
Rang : B

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  EmptyVen 21 Aoû 2015 - 15:31

S’étant retenu alors qu’elle parlait, elle avait sans doute facilement compris qu’il était à deux doigts de partir en fou rire vu le coup qu’elle lui avait mis comme s’ils étaient meilleurs amis. Elle espérait quoi ? Le victimiser ? Olala. Elle n’avait rien dit devant l’Hokage et même sur le chemin de retour, elle n’allait pas lui faire la morale maintenant en prévision d’un truc qu’il n’avait pas encore dit. Une fois rentré, il avait fait son rapport et n’avait plus revu sa prétendue sensei, recevant juste une notice après plusieurs jours pour lui dire qu’il allait devoir continuer solo. Il s’était dit qu’elle allait retrouver son ancien poste et serait trop occupée avec ses responsabilités mais là …

AHAHAHAHAH ! T’es CHUNIN ! Énormeeeee !

Craquant enfin, il explosa d’un gros rire tonitruant, c’était génial. Magique. En fait elle s’était faite défoncer et pourtant devant eux trois elle faisait la maligne ! Ahahah

Excuse Tsutsu-sensei, juste que la dernière fois que t’étais ma sensei, t’étais Jonin. J’étais trop sûr que t’étais genre débordée avec cette histoire de négos avec Konoha mais en fait même pas. Ahahah c’est génial. Mais j’avoue avoir pas mal peur d’être ton élève du coup … Pourquoi t’as été rétrogradée ? Oups c’est peut-être un secret !

Regardant la nana coincée et le gamin trouillard avec lui, il leur fit son plus beau sourire.

Ishikawa Taku, marionnettiste de génie, enchanté ! Enfin non j’rigole j’suis pas si doué mais j’me débrouille. Enfin suffisamment pour pas me faire rétrograder comme Tsutsu. Avec un peu de chance j’serai même Chunin bientôt tout comme elle et là ça sera vraiment l’élève qui dépassera le maître … Bon, on décolle quand tu veux Tsu !

En route mauvaise troupe ! Souriant comme un benêt alors qu’il entendit l’histoire de la carte que le mec pas débrouillard voulait refiler à la rétrogradée, il se tourna vers l’autre fille du groupe.

Kawaguchi … ça veut dire que tu connais Tsutsu ? Tu savais qu’elle était du genre à faire des … « trucs » avec des robots ? J’te jure, j’l’ai cramée à Yu no Kuni avec son robot Flafou, dé-gueu-lasse.

Ils avaient un petit moment avant d’arriver sur place. Et au fur et à mesure qu’ils se rapprochaient, le gamin perdait son sourire, se faisant plus sérieux. Les dégâts lui annonçaient la gravité de ce qu’il s’était passé ici et les souffrances qu’avaient certainement endurées les habitants. Et bien qu’il n’était pas folichon niveau puissance, il espérait pouvoir être d’une quelconque utilité. Passé un moment fallait bien arrêter la déconne gratuite. Il n’était ni débile, ni insensible.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
Aburame Mira
Informations
Grade : Genin
Messages : 1203
Rang : S

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  EmptyDim 23 Aoû 2015 - 1:09

Si Tetsui et Mizuki s’étaient retenus d’une quelconque remarque désobligeante, Taku ne s’en était guère privé. Cependant, aucun de ses rires ou remarques ne la touchaient réellement. Au contraire, elle se réjouissait « presque » pour la suite … Un presque qui se transforma en « non » ou plutôt « pas » lorsqu’il fit référence au honteux épisode de Yu no Kuni.

- Pour être promu Chunin, il faut passer un examen … Examen qui nécessite l’accord du Sensei. Si tu continues ainsi, Ishikawa Taku, ce n’est pas seulement une stagnation au grade Genin qui t’attends mais clairement une rétrogradation au grade de petit de l’académie.

Elle fit signe à Tetsui qu’il sera celui qui guidera le groupe. Elle voulait un peu tester les capacités de chacun, ou encore savoir le caractère des uns ou des autres. Pendant que le groupe avançait de l’avant, la blonde farfouilla dans son sachet pour le dernier objet, récupéra une pierre non loin, et la mit là où elle avait sa nouvelle place.

- Taku !

Sans laisser guère le temps au brun, elle venait tout bonnement de lui balancer une pierre avec un lance-pierre. Elle n’était guère fière de son attirail mais malheureusement, elle n’avait pas eu le temps de chercher autre chose. Elle aurait voulu tenter de se mettre à ce fameux fouet pour lui attraper les jambes et le traîner au sol un peu, mais cela demandait expérience et entrainement. Quant aux autres armes, trop mortels ou dangereux et le but n’était pas de tuer.

- Soyez souvent sur vos gardes ! dit-elle comme seule et unique excuse, en prenant cette fois-ci les devants.

Sa légèreté et son sourire disparurent au fur et à mesure de son avancée dans cette jungle dévastée. Elle ne pleurait pas, et n’était guère « dégoutée » et elle ne semblait guère bouleversée. On avait l’impression qu’elle était à peine touchée par les événements, continuant à avancer, ignorant royalement les cadavres ou les bouts de corps. On pourrait croire qu’elle se donne un rôle ou quelconque, mais nullement. La Kawaguchi était réellement insensible à ce spectacle : elle avait passé son enfance à piller des équipements ou ressources militaires « importantes » de ces cadavres, après chaque bataille gagnée en la faveur de leur « groupuscule ».

- Ne nous attardons pas.

Si cela ne la touchait pas - ou alors assez peu - , elle n’était pas idiote au point de mettre dans le même panier sa petite équipe. Les rares grimaces qui pouvaient être vu sur ce visage sérieux, et tourné vers l’objectif, étaient dues pour son équipe.

« Une nièce timide et réservée assistant à la mort imminente de sa mère chaque jour, le cousin du Kazekage qui se révèle être pour le peu d’effort et un fort mauvais petit espion des plus extraverties ».

Voilà sa première impression. Vérité ou mensonges ?

Quant à un dernier point épineux …

« Et dire qu’on convoitait ce pays… »

Tout ce bois, toute cette faune et flore … Tant et tant de gâchis. Elle était plus que curieuse de savoir l’origine de tout cela. Peut-être que le Daimio l’indiquera.

- Dirigeons-nous au premier village de la carte. Il semblerait que ce soit Kaju. Nous apprendrons la situation de ce lieu ici, mais plus important, nous aurons peut-être quelques informations sur l’emplacement du Palais Daimio ou sur son dernier emplacement connu.

L’idée était simple en soit, soit passé par Kaju pour aller droit à Naegi. Quant au Palais du Daimio, on imagine aisément la « Capitale » mais le Pays du Bois se distinguait pour son peuple un tantinet sauvage ou « primaire », et les villes ou villages n’avaient pas la même décision que celle de Konoha ou Suna. Un pays, une ethnie, une culture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Informations

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  EmptyLun 24 Aoû 2015 - 16:13

Décidément, la mission n'allait pas être des plus simples et plus agréable qu'habituellement. Un pays totalement effondré par un étrange séisme, d'une telle puissance inégalée dans le monde. Mizuki savait que cela n'allait pas être facile, elle allait devoir faire très attention et suivre attentivement les consignes de Tsukiyo. La blonde était tombé sur une équipe qu'elle ne connaissait pas, les gens lui étaient étrangers sauf sa tante, bien sûr. Deux garçons plutôt mignons dont un qui semblait bien extravertie et qui aimait embêter Tsukiko. La jeune genin n'allait pas s'attarder sur ses remarques, elle avait autre à penser pour l'instant. La mission et le fait que sa mère allait vivre jusqu'en Hiver, c'était difficile rien que de l'imaginer. La Kawaguchi était à Ki no kuni, loin de sa maman afin de lui apporter son soutien. Malheureusement, c'était son devoir en tant que Kunoichi de Suna et elle ne pouvait pas refuser. Cette mission était capitale, car c'était un pays voisin et apparemment, le Kazekage semblait intéresser à ce qui pouvait bien se passer là-bas. Elle devait se faire à l'idée et à croire en Anko pour bien surveiller Saya jusqu'à son retour au village. Aujourd'hui, Mizu allait faire sa première grosse mission et elle ne devait pas se rater afin de ne pas être un fardeau pour ses coéquipiers surtout envers Tsukiko.

Ishikawa Taku, c'était un garçon plein d'énergie et d'humour surtout pour taquiner Tsukiko, en espérant qu'il savait être sérieux dans les moments importants. Yamada Tetsui fait partie du même clan que celui de Kazekage, surement un membre proche de ce dernier, mais ce n'était pas le plus important. Il semblait mature et sage, il n'avait rien dit à propos de la rétrogradation de sa tante contrairement au marionnettiste. Taku s'était même adressé à la petite blonde, Mizuki n'avait pas compris ce qu'il venait de dire avec les robots et Yu no kuni, après tout, elle s'en moqua. Tsuki faisait ce qu'elle voulait, la sensei était adulte et assez responsable pour faire ce qui lui plaisait dans la vie. Mizu voulait se faire sérieux pour réussir cette mission et de ne pas se faire attaquer par surprise, elle voulait y arriver. La blondinette était déterminée même si elle pouvait manquer confiance en elle, la Kawaguchi espéra ne rien faire de stupide. La Kinsha voulait devenir Chuunin et plus forte pour protéger ce qu'elle aime et rendre sa mère heureuse de ses exploits. L'adolescente se retourna vers Taku, elle allait lui répondre avec un ton un peu sec et froid. C'était bien la première fois qu'elle répondait à quelqu'un de la sorte, preuve qu'elle n'était pas d'humeur à la plaisanterie.

« Je connais Tsukiko-sensei...c'est ma tante. Inutile de parler de ça, on est en mission alors garde tes commentaires puéril pour toi, merci. »

Après, elle fit une remarque à sa tante avant de partir devant en étant suivi de Tetsui, il avait la carte en main et demanda à quelqu'un qui voudrait bien la prendre. Tsukiko désigna le jeune homme pour servir de guide et ouvrir la marche, c'était un bon choix. Le Yamada semblait intelligent et correct pour ce genre de boulot, Tsuki semblait lui faire confiance pour lui confier cette tâche. La chef d'équipe avait pris les devants de l'équipe qui s'enfonça dans la jungle lugubre et détruite. Mizuki pouvait voir des cadavres ou des bouts de corps sur leur route. C'était une vision des plus horribles, la petite blonde s'était même arrêté devant une scène horrible, deux cadavres, une mère et son enfant. Reprenant sa marche, la blonde se sentait mal, elle était derrière le groupe et c'était dur de ne pas pleurer devant une telle catastrophe. La blonde avait juste envie de vomir en voyant tout cela, un cauchemar, elle n'était pas assez forte pour supporter ce genre de choses. Qu'est-ce qui s'était vraiment passé pour qu'une telle chose se produit ? Mizu aimerait bien connaître la réponse à sa question, un simple tremblement de terre ne pouvait pas faire autant de dégâts, c'était impossible. En tout cas, le daimyo de ce pays avait sans doute la réponse à sa question ou à leur question, car ses coéquipiers devaient se la poser eux aussi.

Le premier village de la carte, Kaju était leur première destination afin d'obtenir des informations. Cela allait être précieux et le mieux, c'était d'en obtenir le plus possible et de le retrouver très rapidement. La blonde était toujours à l'arrière de l'équipe, ses yeux se posaient toujours sur des animaux morts ou des personnes qui étaient là aux mauvais endroits, aux mauvais moments. La blonde avait mal à sa ventre, c'était une fille sensible et c'était bien la première fois qu'elle voyait ce genre de spectacle d'horreur. La kunoichi avait du mal à se concentrer comme il le fallait alors que son équipe se dirigeait vers Kaju, Tsuki semblait si forte à ne pas flanchir. Ses coéquipiers semblaient être fort aussi enfin elle ne faisait pas attention à leur réaction sur le moment. Posant sa main sur un arbre après s'être arrêté, la blonde leva son masque pour libérer sa bouche et se pencha en avant. Mizuki déplaça le micro un peu sur le côté et se mit à vomir, elle ne pouvait plus se retenir à cause de tout cela. Tsuki et les autres allaient peut-être l'engueuler ou se moquer d'elle, mais la blondie s'en ficha pour le moment. C'était insupportable, elle avait vraiment envie que cette mission se termine très rapidement et qu'elle puisse être loin de tout cela.

Mizuki se redressa et frotta sa bouche avec la manche de son manteau, franchement, il a fallu qu'elle le fasse. À présent, elle avait la sensation d'avoir perdu son groupe de vue. Elle remit correctement son micro et son masque avant de reprendre le chemin, elle marcha tout en étant sur ses gardes.

« Je suis vraiment trop sensible, mais qui ne le serait pas avec tout cela...Ils sont passé où ? Serais-je perdu ? Eh ben, je commence mal...enfin, je ne pense pas être si loin que ça, j'ai du perdre que quelques secondes à cause de ce vomissement. » Dit-elle un peu stressé d'être perdue.


Revenir en haut Aller en bas
Suna
Meïka A. Oniri
Informations
Grade : Jônin - Assistante du Seigneur du Vent
Messages : 1877
Rang : S

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  EmptyMer 26 Aoû 2015 - 10:11

Le Kamikaze fendait le ciel à vive allure, engloutissant les kilomètres à chaque minute qui filait. Je longeai la voie menant de Kaju à Naegi depuis presque une heure à la recherche de la l'équipe deux envoyer prendre des nouvelles de l'état du Daimyo de Ki. Le groupe ne portait sur lui aucune balise de repérage, mais je pouvais tout de même me fier aux ondes radios émises par leur micro-casque. Si je parvenais à les contacter cela signifiait que je n'étais pas loin d'eux. Et ce fut effectivement ce qui se passa. La connexion ce fit.

« Ici, Saibogu Oniri de l'équipe une. Est-ce que vous me recevez ? Si oui, indiquez-moi votre présence d'une quelconque façon. »

Dans la minute qui suivit je pus voir une colonne de sable se dresser entre les feuillage de la forêt à une centaine de mètre de ma position. Sans plus attendre je me dirigeais vers cette dernière, stabilisant l'aéronef au milieu de la pluie battante, juste au-dessus de la troupe. La soute s'ouvrit, les invitants à entrer à l'intérieur, ils n'avaient plus qu'à sauter pour me rejoindre.

« Nous avons un grave problème du côté de l'Arbre Mère. Ce dernier menace de s'effondrer ce qui entraînerait la mort de milliers de personnes. Nous avons besoin de l'aide urgente des Kawaguchi pour tenter d'empêcher cela. Montez tout de suite, je vous donnerai davantage de détail durant le trajet. Le temps joue contre-nous. »

La situation me rendait nerveuse. Beaucoup de vie dépendait de nos actes et de nos décisions. Déjà, je n'osai imaginer Lina couper les branches de l'Arbre afin d'alléger le fardeau de se dernier. Celles-ci même qui devait s'écraser en contre-bas, tuant par l'occasion de nombreux innocents. Nous n'avions malheureusement pas le choix, il nous était désormais impossible de faire demi-tour. Alors j'attendis que le groupe soit rentré dans la soute pour la refermer et nous mettre en route. Ces derniers semblaient dépassés par les événements aussi leur devais-je quelques explications.

« L'épicentre du séisme semble provenir de l'Arbre Mère, ce dernier à été en parti déraciné par les tremblements. Seul une racine l'empêche encore de s'effondrer. La seul solution que j'ai trouvé pour le remettre à sa place et de faire s'effondrer la terre sous l'arbre au moyen de Doton et de Sunaton afin de faire contrepoids pour permettre de le stabiliser. Yami va également nous rejoindre pour cette opération. Je vous dicterai la marche à suivre. Préparez-vous, vous risquez d'y laisser tout votre chakra. »

Et c'était dans le meilleur des cas. Hors tout ceci ne m'inspirait que méfiance quant à l'avenir. Un tremblement de terre capable de déraciner une Arbre lourd de plusieurs centaines de tonnes avec des racines profondément ancrée dans la terre, ce n'était en rien naturelle. C'était comme si le séisme c'était montré plus violent autour de l'arbre pour relâcher en intensité sur le reste du pays, car s'il avait conservé sa magnitude, il n'aurait plus rien resté Ki. Ainsi en partant du principe que cette catastrophe ne devait pas être naturelle et qu'elle avait put être sciemment provoquée, j'en venais presque à croire que c'était dans le but de déraciner l'Arbre même. Il ne s'agissait que d'une hypothèse. Toujours fut-il que nous devions redouter une chose capable de causer tant de dégâts.

Résumé:
 


Rikin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
Yamada Tetsui
Informations
Grade : Jônin
Messages : 763
Rang : A

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  EmptyMer 26 Aoû 2015 - 22:52

Nous étions en train d'avancer parmi les arbres dévastés et ceux encore debout, car il y en avait quand même encore, quand une voix résonna dans nos oreillettes. C'était Oniri, une des plus haut gradées de la mission de Suna pour l'occasion. Nous ralentissions donc le pas à l'unisson et Tsukiko-sensei marqua notre position par un jet de sable jusque dans les airs. Le moteur de l'engin Saibogu des enfers s'entendait déjà alors que nous nous étions finalement stoppés pour l'attendre. C'est aussi là que je remarquais l'absence de Mizuki, la petite Kawaguchi de l'équipe. Menant la marche et concentré sur la carte du pays qu'on m'avait confié je n'y avais même pas fait attention, je n'aimais pas ça et eus un léger pincement de dents. On ne disparaissait pas comme ça, ou alors il lui était arrivée quelque chose. Avant qu' Oniri n'arrive je le fis remarquer aux autres :

- Mizuki ?

L'engin arriva et Oniri nous somma de monter à bord. Tandis que Tsukiko nous invita à poursuivre l'objectif si nous le souhaitions. Elle donna ses directives et me nomma chef provisoire pour tenter de trouver le daimio de Ki no Kuni, et avant tout de retrouver Mizuki pour continuer. Taku était aussi libre de son choix à ce moment là. Tout se passait vite car la situation semblait urgente et Oniri allait l'expliquer pendant le trajet. Mais je restais ici, Tsukiko n'aurait qu'à user de son genjutsu pour nous tenir au courant. L'engin Saibogu repartit en laissant le reste de notre équipe au sol et je n'avais pu offrir qu'un hochement de tête assuré à Tsukiko pour dire que je ferais ce qu'elle nous demande.

- Bon marche arrière pour trouver Mizuki. (J'actionnais mon oreillette micro pour la contacter) Mizuki on fait demi-tour, où es-tu ?

Finalement on la retrouvait à deux minutes d'ici en chemin inverse, elle semblait un peu patraque à première vue. J'essayais d'en savoir un peu plus et la tenait au courant des choses.

- Tu vas bien ? Rien de grave ? Oniri est passée prendre Tsukiko pour une urgence. C'est moi qui prends les rennes en attendant qu'elle revienne, on va toujours à Kaju.

Mon air trahissait le fait que je n'étais pas très enchanté de diriger l'équipe comme ça, subitement. Et mon air nonchalant cachait une certaine pression que seul moi ressentait. J'essayais de cacher ma démotivation quant aux responsabilités. Et pourtant on trouvait aussi du sérieux sur mon visage.

Mizuki retrouvée, nous reprenions la route en direction de Kaju que nous atteignions en une trentaine de minutes. Le paysage n'avait été que nature en désordre.
Nous étions la Team 2, et nous étions enfin au contact des habitants du pays. Nos bandeaux ninja nous affichaient automatiquement. Et si les habitants de Kaju étaient en détresse, notre priorité était de retrouver le Daimio avant de leur venir en aide. C'était les ordres.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Informations

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  EmptySam 29 Aoû 2015 - 19:30

Perdu dans la forêt de Ki no Kuni, ce n'était vraiment pas une bonne nouvelle et un commencement de mission des plus agréables. Mizuki avait juste vomi dans un coin de la forêt et la voilà, loin de son groupe et de sa tata chérie. La petite blonde aurait bien voulu devenir plus forte surtout moralement pour tenir le coup face à ce genre de scène. Elle enviait tellement les autres membres de son groupe, elle était si sensible et faible contrairement à Tetsui ou encore Tsukiko. Il allait falloir qu'elle s'entraîne d'arrache-pied pour améliorer sa personnalité et ses compétences de ninja, ce monde était cruel et il n'aura pas pitié d'elle en cas de mauvais pas. Pour l'instant, Mizu alla tout droit, zone où elle avait aperçu pour la dernière fois son équipe. Soudain, une colonne de sable se faisait voir à quelques mètres de sa position et c'était sans doute, celui de sa tante. Elle était sur la bonne piste, c'était rassurant pour la petite blonde et sa peur de s'être perdu s'envola petit à petit. Un gros avion se faisait également voir, c'était un engin du clan Saibogu sans doute, venue les chercher ? Oh non, si elle ne se dépêchait pas, elle allait se retrouver toute seule. Soudain, le véhicule volant repartit à vive allure, alors qu'elle n'était plus loin de les rattraper, c'était vraiment déprimant.

Marchant toujours vers l'endroit au cas où resterait au moins quelqu'un pour l'attendre, la jeune Kawaguchi entendit une voix dans sa radio-écouteur. Mizuki se sentit vachement rassurer, c'était Tetsui qui lui demandait où elle était et qu'il allait venir la chercher. C'était vraiment un brave homme et c'était son prince du moment, la blonde reprit sa bonne humeur et se dirigea vers lui tout en lui répondant.

« Je suis à deux minutes derrière vous, je me dirige à l'endroit où il y avait le vaisseau Saibogu. Merci d'être resté et de venir me chercher ! » Répondit-elle d'une voix joyeuse.

Tetsui était tout seul lorsque les deux Sunajin s'étaient retrouvé, apparemment, Taku et Tsukiko étaient partie avec l'avion. C'était vraiment dommage, elle qui allait réaliser sa première mission en compagnie de sa tante. Le Yamada voulait savoir si elle allait bien, si rien de grave lui était arrivé, il était vraiment adorable comme garçon. Tetsui était devenu le chef du groupe même s'ils étaient que deux à présent, mais ce n'était pas plus mal. Resté en compagnie d'un ninja beau et classe comme lui, ce n'était pas plus mal après tout. Mizuki devait arrêter de penser de la sorte et se concentrer sur sa mission, de plus, La ne serait pas contente. Toujours partant pour Kaju, c'était une bonne idée de commencer par là-bas et d'apprendre comment tout ceci était arrivé.

« Je vais bien, désolé, j'ai...euh...vomi sur le chemin à cause des corps...Reprenons le chemin, Tetsui-kun ! » Dit-elle en rougissant de gêne.

Bon la tête qu'il faisait quand il disait être le chef de groupe n'était pas rassurant, mais il pouvait y arriver. Finalement, ils n'étaient plus nécessaires d'attendre, le duo reprit le chemin en direction de Kaju. Il était hors de question d'attendre plus longtemps, les deux Sunajin avaient une mission à remplir et c'était celle de retrouver le daimyô de Ki. Le chemin n'était pas des plus agréables à cause de la nature détruite et écrasée par ce tremblement de terre. Franchement, ce n'était pas agréable à regarder, mais il fallait faire avec cette vue. Après quelques minutes de marche, ils arrivèrent dans le petit village. Il allait être temps de poser des questions aux survivants sur le seigneur féodal de ce pays et à propos de ce qui s'était passé dans le pays. Peut-être que quelqu'un était au courant de quelque chose, qui sait ? La jeune fille resta tout de même près de son chef et allait l'aider en toutes circonstances. Mizuki espéra juste qu'ils ne leur arrivèrent rien en l'absence de Taku et surtout de Tsukiko. Courage, c'était maintenant qu'il fallait changer et mûrir tout en devenant une bonne kunoichi dévouée.


Revenir en haut Aller en bas
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  EmptySam 29 Aoû 2015 - 20:11

À Kaju, les survivants de la catastrophe était plutôt bien installé. Un noyau s'était rapidement formé autour d'un vieux bâtiment encore debout au centre du village et un feu se trouvait au centre d'un groupe qui tentait de se réchauffer, ou encore de soigner les blessés survivants qui avaient pu être trouvés.

La solidarité semblait mise en avant dans cet endroit bien que l'odeur putride des cadavres en décomposition commence à faire son effet.

Un homme, sale et à la mine fatiguée, le visage en partie cacher par un morceau de tissu pour supporter l'odeur semblait avoir ramassé plusieurs corps pour les mettre dans une fosse commune histoire de leur offrir une sépulture un minimum digne. Il aperçut les shinobis et les regarda de loin, l’œil méfiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Suna
Yamada Tetsui
Informations
Grade : Jônin
Messages : 763
Rang : A

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  EmptyMar 1 Sep 2015 - 14:19

Comme Taku était parti avec Tsukiko pour rejoindre le reste du groupe là où il y avait besoin nous devions poursuivre l'objectif à deux avec la Kawaguchi. Elle avait l'air fragile et sensible, son vomi en était la preuve. D'un côté je ne pouvais m'empêcher d'apprécier son honnêteté, puisqu'elle aurait tout aussi bien pu me le cacher et dire s'être simplement perdu. Peu importe nos niveaux respectifs de toute façon, avec un peu de jugeote et de réflexion nous pourrons atteindre l'objectif et ne pas rencontrer de problèmes.

Le village de Kaju semblait avoir souffert de la catastrophe, ici la majorité des bâtîsses n'étaient plus debout et la population était rassemblée autour d'un grand feu, près d'un bâtiment encore en état au centre du village. Au moins il y avait des survivants me disais-je. Mais ce soulagement fut de courte durée quand l'odeur des cadavres pas tout neufs nous arrivait au nez. De ma courte vie de genin de 17 ans, je n'avais jamais eu à faire à ça. Un homme qui portait sur lui l'horreur qu'il vivait encore était en train de transporter plusieurs corps sans vie à l'aide d'un petit chariot. Nous étions assez bonne distance de lui mais je décidais de ne pas le gêner dans son entreprise. Je fis signe à Mizuki et nous nous dirigions vers le groupe de survivants qui luttait contre la fraîcheur avec ce feu. Un peu à l'écart avec son grand frère, il y avait une petite fille qui grelotait les larmes aux yeux. Je m'approchais d'eux et m'adressais au garçon :

- Je peux réchauffer sa température corporelle pour qu'elle n'ait plus froid si tu veux.

Il resta silencieux mais fit oui de la tête. Délicatement je pris alors le bras de la fillette et fit passer par la paume de ma main de la chaleur par le biais de mon chakra, dans le but de réchauffer tout con corps. Après un petit moment la fille semblait ne plus avoir froid et me remercia timidement. Cela me fit esquisser un léger sourire puis je continuais ma route vers les autres.
Nous présentant en temps que shinobis de Suna venus en paix nous demandions aux gens où nous pourrions trouver leur Daimyo pour aider leur pays à se remettre debout. Nous apprenions finalement que ce dernier était à Naegi, notre destination première depuis le début de la mission. Je les remerciais et leur exprimais mes condoléances pour leurs morts. Après quoi je me dirigeais vers les abords du village en sortant la carte donnée par Tsukiko. M'adressant à Mizuki :

- Bien, on va reprendre la route et atteindre Naegi si tu veux bien. On ne peut rien pour ce village à nous deux.

Mes propos étaients vrais car aucun de nous n'était médecin et je ne possédais même pas encore la puissance nécessaire avec le don de mon clan pour pouvoir assécher et brûler entièrement leurs cadavres, leur évitant ainsi peut être de futures maladies. Il n'y avait qu'à prier pour qu'ils les enterrent rapidement.

Avec Mizuki nous reprenions la route en sautant d'arbres en arbres quand il y en avait, et courant sinon à même le sol parmi les arbres effondrés et déracinés. Menant la marche je prêtais attentions à chaque son envirronnant pour prévenir toute présence extérieure. Le village de Suna n'avait pas que des amis à travers le Yukan... Au bout de plusieurs heures de marches et alors que la soirée s'annonçait je ressentais une présence non loin, mes dons de détection de chaleur des Yamada m'y aidant, même si peu développés.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Informations

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  EmptyMer 2 Sep 2015 - 20:01

Après avoir été retrouvé par Tetsui et avoir appris que les deux autres membres du groupe avaient rejoint Oniri. Mizuki suivit le nouveau chef de l'équipe sous la demande de Tsuki, ils se dirigèrent alors vers Kaju comme convenu. Mizu était un peu triste d'être si soudainement séparé de sa tante pour cette mission, elle était bien accompagnée, mais bon, difficile de passer du temps en famille. Après quelques minutes de marche, le duo était arrivé à leur première destination qui n'était pas des plus beaux à regarder. Le village avait énormément subi de la catastrophe, il n'y avait plus rien d'agréable à voir ni même à supporter. C'était vraiment horrible, comment ce genre de chose avait pu arriver à ce pays ? C'était vraiment cruel, autant de victimes qui n'avait rien demandé pour perdre la vie qui elle était si précieuse. Cette fois-ci, la Kawaguchi devait se montrer plus forte que dans la forêt, interdiction de vomir ni même de pleurer. C'était une kunoichi, elle devait donner une image forte d'un ninja de Suna et non celui d'une faible femme. Franchement, elle aurait su cela, elle serait restée à Suna pour la surveillance du village caché du sable au lieu de venir dans cet Enfer. Cela n'allait pas être utile de demander quoi ce soit aux habitants de ce village, ils devaient être tous effondrer par tout ce qui leur est arrivé récemment.

Marchant un peu dans le village avec son coéquipier, elle pouvait voir que les demeures ne tenaient plus debout ou que certains étaient effondrés au sol depuis un moment. Comment ces personnes allaient-ils pouvoir vivre après cette catastrophe des plus horribles ? Mizu ne saurait vivre dans un tel pays après cet événement, elle serait déjà parti vivre dans un autre pays pour retrouver la paix antérieure. La plupart de la population s'était réuni autour d'un grand feu, au centre de Kaju afin de se réchauffer. Il y avait des survivants, mais ils allaient être traumatisés mêmes Mizuki au fait qu'elle soit fragile et sensible. Soudain, une odeur désagréable arriva à son nez et tourna son visage vers la direction d'où ça venait. L'horreur, le coeur de la blonde accéléra à toute allure, des larmes coulèrent sur sa joue et son corps tremblaient en voyant tous ses cadavres. La blonde fit signe à Tetsui d'aller de l'avant et qu'elle le suivra. Le Yamada était parti rejoindre deux enfants, surement pour les aider pour X choses. Mizuki se cacha derrière un bâtiment en ruine et se mit à vomir à nouveau tout en pleurant en pensant à tous ses morts. La Kinsha reprit ses esprits et essuya sa bouche avant de reprendre le chemin afin de rejoindre rapidement Tetsui. Séchant ses larmes sur le chemin, elle vit son coéquipier poser des questions à des survivants. Franchement, elle allait souvent faire des cauchemars à cause de tout cela, elle espéra juste de ne plus en revoir prochainement.

Tetsui leur demandait où ils pouvaient bien trouver le daimyô de Ki no Kuni, selon certain, le seigneur féodal se trouvait à Naegi. C'était un peu plus loin au Nord de leur position, non loin de l'arbre sacré. Il allait avoir de la route à faire, Mizuki se sentait un peu mal après avoir vu pas mal de chose et elle voulait juste une chose, rentrer chez elle pour se reposer et oublier ce cauchemar. Avant de partir de Kaju, Mizu présenta ses condoléances pour leur mort et espéra que tout s'arrangera pour eux à l'avenir et rapidement. Tetsui souhaita prendre le chemin vers Naegi, direction principale depuis le début de la mission donc autant y aller. Il avait demandé si Mizuki voulait y aller même s'il n'avait rien faire pour les aider, ils n'avaient pas les moyens de faire quoi ce soit. La blonde le regarda avec une petite mine triste et tremblante, elle s'approcha de lui et se frotta les yeux.

« Oui...allons-y...je ne supporterai pas d'être ici plus longtemps avec tous ses corps inertes...c'est trop dur à supporter pour moi. » Dit-elle d'une petite voix.

Le duo quitta alors le village de Kaju en espérant que des secours iront les aider plus tard, mais Mizu n'avait pas de capacités pour leur venir en aide. Si elle aurait été une Eisei'nin, la blonde aurait utilisé son Irou jutsu pour soigner et faire d'autre chose, mais ce n'était pas du tout le cas. Sautant d'arbre en arbre dès que c'était le cas ou courant sur le sol, ils se déplacèrent rapidement enfin Mizuki n'était pas trop rapide n'étant pas bien moralement et physiquement à cause de tout cela. La blonde avait usé des minéraux au sol pour créer un nuage de sable afin de souffler un peu, elle suivit Tetsui qui avait pris les devants en tant que chef. La soirée s'annonça au loin dans le ciel, le duo continua leur avancer même après avoir pris quelques pauses pour respirer un peu. Marchant à côté de lui, la main sur le ventre et se sentant toujours pas au mieux de sa forme, la blonde regarda Tetsui et tomba au sol en étant un peu fiévreuse.

« Tetsui...j'ai...j'ai besoin de me reposer...gomenasai...»

Hrp:
 

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau
Jisetsu Yuno
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 125
Rang : B

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  EmptyJeu 3 Sep 2015 - 21:09

Considérant tout ce qui se passait autour de moi, je ne pouvais qu'être contente d'avoir finalement pris la décision de quitter l'arbre central de ce pays de malheur. L'énorme machin était sur le point de se fracasser violemment la gueule sur les personnes qui y étaient présentes, et lorsque j'ai vu certains Shinobis s'amuser à essayer vainement de le stabiliser, j'étais certaine que ça allait mal finir. S'ils voulaient tous jouer aux héros, c'était leur problème – pour moi, la seule évidence qui en résultait était le fait qu'aucun d'entre eux ne pouvait être un potentiel client. Je ne m'y connaissais pas en sciences végétales, et replanter des arbres titanesques n'était pas quelque chose que j'avais vraiment le loisir de faire quotidiennement, aussi qu'ils se démerdent. Devant les considérations que je pouvais avoir, il n'aurait pas été sage de ma part de me dirigé vers les terres du Shûkai, ce qui m'obligeait plus ou moins à devoir avancer plus profondément dans le pays. Moi qui cherchais à rejoindre Mizu, j'allais clairement droit dans le mur.

Mon bras ne me faisait plus trop mal, une fois le sceau refermé – j'en profitais même pour avancer un peu plus rapidement, c'était toujours ça de pris. Les combats étaient hors de question sans Rashomon, je pouvais tout au juste poser quelques sceaux de boulet – c'était quand même extrêmement frustrant d'être une gêne pour soi-même. Je pouvais non seulement faire une croix sur les plus juteuses affaires à venir, mais en plus, rien que tenir la carte pour savoir où j'allais était un supplice. En trois mois de présence dans ce pays, j'avais réussi à en une faire une honnêtement bonne – recoupant les différentes sources et visitant les lieux dont on m'avait parlé, j'avais certainement noté les points les plus intéressants, ou plutôt ce qu'il pouvait bien en rester. La ruine qui a atteint ce pays était d'une force que j'avais du mal à considérer, et ce que les gens voyaient au niveau de l'arbre central n'était qu'une pâle imitation du mal qui se propageait. Pourquoi avais-je décidé de retarder mon départ ? C'était certainement l'idée la plus stupide que je n'ai jamais eue, même si je ne pouvais prévoir l'évolution des événements.

D'un bref coup d'œil dans les cieux, je pouvais apercevoir la nuit arriver. Génial – tous les efforts que je mettais dans ma carte et le fait de la tenir tomberaient à l'eau, j'étais incapable de tenir de quoi l'éclairer en plus. D'un bref coup de main, je dissipais cette dernière dans l'un des sceaux de stockage que j'avais, considérant qu'il serait peut-être temps de se reposer. Malgré les quelques soins qui m'avaient été prodigués, je restais dans un relativement sale état et surtout exténuée. Si je comptais sur l'auberge située non loin de ma position, j'ai été bien vite déçue – il n'en restait que des débris. Soupirant lourdement, je venais à peine de reprendre la route que j'entendis une voix délicate, presque étouffée par l'environnement oppressant, avoir besoin de se reposer. Ma fichue curiosité aura été plus forte que moi, m'ayant poussée à traverser la nuit naissante jusqu'à la source de cette dernière.

Un homme et une femme. Visiblement cette dernière ne semblait pas se porter au mieux, cependant ils n'avaient nullement l'air d'avoir été blessés dans le séisme. A leur accoutrement, j'aurais dit de tête des Sunajins, mais je n'allais pas m'aventurer sur le terrain des devinettes – ils seraient peut-être la clef qu'il me fallait pour quitter ce merdier, j'allais quand même pas me tirer de balle dans les pieds ! M'assurant avoir été vue, je m'avançais vers eux en prenant soin de n'afficher aucune hostilité – l'énorme attelle immobilisant mon bras gauche ne laissait pas grande place au doute de toute façon. La meilleure façon pour le faire – ne pas être sur ses gardes.

"Bonsoir ! Excusez-moi de vous importuner, mais vous donnez l'impression d'être isolés dans ce coin paumé. Êtes-vous un couple perdu ou amateur de sensations fortes ? Dans les deux cas, je pense qu'on peut trouver un arrangement – je me présente : Anita. J'habite dans ce pays depuis quelques mois."

Je comptais me faire passée pour une simple citoyenne au début, ils n'iraient pas engager le combat contre une civile non ? Il ne me restait plus qu'à espérer que les familiarités que j'avais prises avec eux seraient saines pour la conversation - je n'avais pas de temps à perdre dans une politesse fausse, surtout qu'ils ne semblaient pas riches. Le mieux que je pouvais en tirer était des services, et c'était le meilleur que j'avais à offrir également.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty
Message(#) Sujet: Re: Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2] Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission Sauvetage des Sauvages ! [Sunajin : Team 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Ki no Kuni-