N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyLun 17 Aoû 2015 - 12:06


CONTEXTE
    La mort est un moment ou une âme devrait pouvoir trouver le repos pour entrer dans l'éternel.

    Sauf quand certain s'en mêle. Le repos devient alors chaos et l'âme ne trouve jamais de relâchement.

    Les décombres, toujours les décombres et partout les cris de terreur, d'agonie, de douleur, mais parmi eux, certain sont plus frappants que d'autres. La douleur et si intense et la suite si silencieuse, qu'on sait qu'une autre personne à perdue la vie.
    Le plus horrible dans tout cela, c'est les heures qui passent et le concert macabres incessant qui va et vient, s'intensifiant par moment, puis s'apaisant lorsque l'âme quitte le corps d'un défunt.
    Kareki, non loin de la frontière avec le pays des oiseaux. C'est là que depuis deux jours déjà, une personne fait œuvre du malheur des autres pour en tirer profit.

    Le temps est pluvieux, mais rien n'empêche l'homme de continuer sa sale besogne.


RÈGLES
    Ø Le MJ se réserve le droit d'intervenir dans n'importe quel RP de l'Event, ou de la zone de Ki no Kuni.
    Ø Tous les RPs à compter de maintenant se déroulant dans la zone de Ki no Kuni doivent prend en compte le fait que la zone est complétement ravager par un tremblement de terre. Cela peut entraîner l'interruption des missions lancées par les valideurs missions (volontairement !)
    Ø Cet évènement fait partie intégrante de la chronologie du forum. Vous ne pouvez donc pas vous trouver à Ki no Kuni et faire d'autre RP ailleurs sur le forum en même temps.
    Ø Procédez, logiquement, ne vous rendez pas à Ki no Kuni, juste parce qu'il s’agit d'un Event et que "vous passiez dans le coin".
    Ø Vos RPs doivent être postés dans les zones où ils se déroulent.
    Ø Aucun délai ne sera imposé aux membres, cependant, si le délai de réponses est trop long, le MJ pourra intervenir pour faire avancer les choses.
    Ø Si combat il y a, résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
    Ø N'hésitez pas à utiliser les Principes de combat, le Guide de Combat et l'Indicateur de Chakra pour vous aider en cas de combat.
    Ø Les participants de ce RP ne sont pas définis à l'avance (hormis pour le PNJ). Le nombre de participants et libre et doit être placé logiquement dans le contexte de l'event.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
Bakushô Mitsue
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyLun 17 Aoû 2015 - 12:37

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] C088ce10
Shintaro Midorima
24 ans

__________________________________

« Shhhhhht » Dis-je à cette personne dont la moitié du corps était bloqué par un décombre d’une maison. « Tu vaux de l’or. »

Criant à l’aide, elle comprit rapidement que son destin ne serait pas celui qu’elle espérait. Une femme d’une vingtaine d’année à peine, blonde à la silhouette anormalement attirante. Elle faisait baver beaucoup d’homme tandis qu’elle était corrompu par la richesse de son défunt père – mort lors de ce tremblement de terre. Son corps présentait beaucoup d’hématome. Sa jambe était prise au dessus du genou par les décombres de sa propre maison, où elle avait vécu toute sa vie. On pouvait clairement distinguer que sa rotule avait bougée de son emplacement. Son tibia n’était plus qu’un amas de miette. Elle ne pouvait plus se mouvoir quoi qu’il arrive. Mais elle implorait mon aide. Elle voulait que je la sorte de là. Mais mes plans étaient tout autre.

« Je vais avoir besoin de ça… » Un scalpel fut sortit de ma malette. «… Et de ça aussi… » Un désinfectant puissant. « Et naturellement, de cela aussi. » Une glaciaire que j’avais prévu lorsque je suis sorti de mon laboratoire. « Inutile de résister, ce ne sera que plus douloureux. » Lui dis-je tentant – en vain – de calmer ses cries et ses peurs.

Mes doigts vinrent saisir le trancheur tandis que je souriais davantage à chaque centimètre qui me séparait de cette belle blonde. Le pouce de ma main droite- oui, j’étais gaucher – caressa la joue de ma patiente pour la rassurer. Tentant par ce geste de lui faire comprendre qu’elle ne sentirait rien. Mais même pour une blonde, elle n’était pas dupe ! Elle savait ce que je comptais faire. Je pouvais voir le train de vie de ma victime rien qu’en analysant sa silhouette. Elle était une sportive… Au vue de son corps splendide… Je dirais qu’elle pratiquait l’athlétisme à haut niveau. Le tout stimulé par quelques cours de fitness. Elle était en forme, et c’est la raison pour laquelle je lui ai dit qu’elle valait de l’or !

Il était temps de passer aux choses sérieuses. Ses poumons étaient en parfaite santé, et dans un état impeccable. Mon scalpel vint se poser au niveau de son thorax, et tandis que je plantais ce-dernier provoquant son premier cri de douleur, je fis un geste lent et précis du haut, vers le bas. Je frissonnais tandis que mes yeux s’écarquillaient tant l’excitation était extrême. Mais ce trait droit fut dévié lorsqu’elle tenta de se débattre. D’un geste rapide, je giflais la femme qui continuait de laisser son instinct de survie prendre le dessus. Un bout de trippe dépassait maintenant de la longue entaille que je lui avais fait.

« Je t’ai dit de ne pas bouger. » Lui balbutiais-je délicatement à l’oreille après m’être penché sur elle.

Elle n’en pouvait plus, mais ce fut encore pire lorsqu’elle m’aperçu mettre des gants en latex, utile pour éviter de se salir les mains. Je n’étais pas là pour ça, après tout. Ce n’est qu’après m’être protégé de toute maladie transmissible par le sang que je plongeais non sans ménagement mes deux mains dans le corps de la jeune femme. Elle hurlait. Elle pleurait. Elle ne se débattait plus tant la douleur l’avait saisit dans son étreinte.

« On… On y est presque ! » Forçais-je pour avoir enfin ses poumons que je convoitais tant !

D’un coup vif, j’arrachais son système pulmonaire. Les secondes étaient maintenant comptées. La jeune femme baignait dans son propre sang. Son âme quittait désormais son corps après de longues heures de souffrance.

CLAC !

La glaciaire était maintenant fermée. Il était temps de trouver un acheteur potentiel, mais avant cela… Je devais préciser de quoi il s’agit. Sur un petit bout de papier que j’allais collé sur mon bagage froid, j’inscrivais d’où venait les deux poumons que je venais de récupérer… Je saisis les hanses, et commençais à partir à la recherche d’un intéressé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jisetsu Yuri
Informations
Grade : Heishi du Shukaï
Messages : 26
Rang : C

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyLun 24 Aoû 2015 - 12:25

Le délire franchement. C’était sale, vraiment sale. Je n’avais vraiment pas de chance. Je m’étais trompée, j’avais pris un parachute au lieu de prendre le parapente et m’étais retrouvé complètement seul en plein pays du bois. Il fallait le dire, c’était vraiment de la merde ce qui m’était arrivé. Me tromper entre parachute et parapente … Oh putain, c’était vraiment la honte pour moi. En plus, vu le comportement et le ton que l’autre cruche avait prit pour nous donner ses ordres tout à l’heure, j’allais sûrement me faire embrouiller une fois que je les aurais rejoins. Si je les rejoins un jour car il y avait toujours le risque d’avoir à faire a un autre tremblement de terre. En plus, je marchais seul au milieu des cadavres. La puanteur était vraiment atroce, la vue aussi. Le sang appel le sang, l’univers peut-être seulement voulu reprendre le contrôle.

Enfin bref, je marchais tranquillement dans cette forêt. Mon Kinnegan était constamment actif et j’étais sur mes gardes. Me prendre a dépourvu était chose difficile à l’heure actuel. Mes sens étaient complètement aux aguets, jusqu’au moment où un cri strident s’éleva. Bordel, c’était une femme qui poussait un cri pareil ? On aurait dit qu’elle criait vraiment de toutes ses forces. Putain de catastrophe naturelle. Mes appuies pris au sol, je m’élançais directement dans la direction d’où venait le cri. J’étais présent là en mission spécial, il fallait que je fasse de mon mieux pour accomplir cette mission. D’ailleurs, j’arrivais rapidement sur place. Les corps remplissaient les environs, mais un homme se tenait debout comme si de rien n’était au dessus du corps d’une jeune femme.

Doucement, je m’approchais assez rapidement pour voir ce qu’il faisait et la, c’était la stupeur qui m’avait envahi. La rage aussi. La vue de cet homme qui prenait presque du plaisir a faire souffrir cette femme avait provoquer en moi une rage énorme. Comment pouvait-on être aussi imbu de soi-même comme ça ? Putain de bordel de merde ! Et alors qu’il avait sortie les poumons de la belle de sa cage thoracique et que cette dernière avait poussé son dernier souffle, j’avais sortie un kunai de ma pochette et je l’avais lancé dans sa direction. La rage s’était emparé de moi, je n’allais pas me retenir. De toute manière, il devait se prendre une bonne branler. Et si par malheur je devais le tuer, je le ferais sans aucun remords en souvenir de cette femme qu’il venait de tuer sans le moindre scrupule.

« Eh toi, c'est quoi ton nom putain d'enfoiré ? Que je sache qui je vais buter. »

C’était la rage qui parlait, alors que le kunai que j’avais lancé avait atterrit sur sa glacière. Depuis le début, ce n’était pas lui que je visais, mais sa glacière ou il avait posé les poumons. Quinze mètres nous séparait. Ou plutôt quinze mètre le séparait de sa mort imminente. Mon Kinnegan était actif depuis longtemps, mais c’était la soif de sang qui dictait mes actes maintenant. Les fils de pute dans son genre ne méritaient pas de vivre. Profiter du malheur des gens, de la faiblesse d’autrui pour leurs prendre des organes vitaux pour après en faire je ne sais quoi … C’était vraiment faible. Je ne savais pas s’il était oui ou non puissant, mais je savais que je n’allais pas retenir mes coups. Ce connard allait souffrir.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Bakushô Mitsue
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyLun 24 Aoû 2015 - 18:18

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] C088ce11
Shintaro Midorima
Rang C+


__________________________________


Un kunai vint heurter ma glacière. Elle tomba au sol et s’ouvra laissant les poumons de la jeune fille roulait au sol aux côtés de quelques glaçons pilés. J’haussai un sourcil tandis que je voyais ma récompense s’envoler. Ces poumons étaient désormais sales et inutilisables. J’avais pourtant fait preuve de dextérité pour les extraire. Pire encore, c’est ce que ce gamin avait dit… Il comptait me mettre une raclée, à moi ? Hin hin hin. Le voilà bien présomptueux. J’ôtais ma veste que je lançai dans la direction de mon ancien trésor tandis qu’une brise vint faire flotter le vêtement plusieurs petits mètres plus loin. Mon majeur, aligné à mon index, vint remettre en place ma paire de lunette par son milieu et un dialogue débuta.

« Vois-tu mon garçon, nous vivons dans un monde où il faut survivre. Les plus forts gagnent, les plus faibles meurent. » Ma tête s’inclina légèrement, observant les yeux de mon interlocuteur. « Elle était condamné. »

Ces yeux. Aucun doute là-dessus. Il valait lui aussi de l’or. Mettant ma main dans la poche, j’en sortis un petit bout de papier que je dépliai soigneusement devant lui, pour lui prouver que je n’étais pas hostile. Une rapide lecture mentale pour enfin être sur de ce que j’allais lui apprendre. Tout en rigolant d’une façon victorieuse, je repliais la feuille et la déposai rigoureusement dans ma poche.

« Tes yeux valent des millions… Les extraire et les vendre pourraient me rapporter le jackpot. » Mon regard devint beaucoup plus froid, beaucoup plus menaçant. Une atmosphère glaciale s’installa alors entre les deux ennemis. « Et je ne sais que trop bien. Tu ne te laisseras pas faire, je serais donc obliger de venir les chercher de force ! »

Tout en ouvrant la sacoche présente à ma cheville, j’en sortais une simple pilule d’une taille modeste. Sa taille était on ne peut plus claire : nous ne pouvions pas l’avaler. Alors à quoi pouvait-elle bien servir ? Simplement ça. Je la lançais rapidement aux pieds de mon adversaire. Une fumée blanchâtre s’échappa et commençait à se mêler à l’air ambiant. C’était simple. Il s’agissait simplement d’un décontractant musculaire. Mais ce n’était pas tout : je ne pouvais me résoudre à le laisser ainsi.

« Dôton – Doheki ! »

Derrière mon adversaire se forma rapidement un mur qui finit par former un dôme dans lequel il serait désormais prisonnier. En théorie, il était obligé de respirer mon anesthésiant… Mais c’était un Jisetsu, et généralement, ces derniers possédaient un très bon potentiel… Quoi qu’il en soit, s’il sortait, il serait surpris de voir ce que je lui réservais…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jisetsu Yuri
Informations
Grade : Heishi du Shukaï
Messages : 26
Rang : C

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyLun 24 Aoû 2015 - 21:33

Il fallait le dire, le sort était vraiment contre moi en ce moment. Pour une histoire de parachute, je m’étais retrouvé exilé seul en plein milieu des cadavres. Et maintenant, j’étais en face de cet homme complètement fou qui n’hésitait pas à profiter de la faiblesse d’autrui. C’était vraiment quelqu’un de malsain et surtout de dangereux. Tomber sur lui seul, c’était pas vraiment un cadeau que le sort m’avait fait.

Putain, ce gars il méritait vraiment une bonne leçon. Ce gars, c’était le mal incarné. Je n’avais aucune idée du pourquoi il faisait tout ça, mais son sourire et son air je m’enfoutiste en disait long sur son état d’esprit. Il fallait l’avouer, cet homme était mystérieux a souhait. Il était le mystère a l’état pure et il parlait bizarrement en plus. Mais bon franchement, ce qu’il disait j’en avais rien à foutre. J’avais dans la tête l’image de lui entrain d’enlever la vie à cette femme, c’était plus que ce qu’il m’en fallait pour agir. En plus, franchement, il disait de la merde. Condamné ? C’était lui qui l’avait condamné en lui arrachant les deux poumons. Ce n’était pas ce tremblement de terre qui avait fait d’elle le cadavre qu’elle est aujourd’hui. Il se voilait la face … Et je détestais les gens comme ça.

En plus de ça, il avait l’air d’avoir reconnu mes yeux. Bien entendu que je n’allais pas me laisser faire. Viens donc si tu l’oses, je vais te fumer et t’enfermer à tout jamais dans un cachot. Les gens de ton espèce ne méritent pas de vivre libres de toute manière. Profiter de la faiblesse des autres pour s’enrichir … Car oui, il voulait s’enrichir. Fils de pute … J’étais vraiment énervé. Non, ce n’était plus de l’énervement là, c’était de la rage. J’étais vraiment enragé.

« Ferme-là. »

Et j’avais déjà bougé. J’avais attendu de terminer ma phrase pour bouger directement après. Ma direction ? Lui-même ! Il ne me fallait pas plus d’une seconde pour l’atteindre. J’avais attendu qu’il bouge pour l’attaquer. Il avait mis sa main dans sa sacoche pour tenter de retirer je ne sais quoi. Mais vu que sa sacoche était sur sa cheville, le temps qu’il se relève et j’étais déjà a distance de frappe. C’est la que mes coups commencèrent à pleuvoir. Des coups de poing et des coups de pieds surpuissant. Bordel de merde, qu’est-ce qu’il m’avait énerver. Et s'il tentait quelque chose, j'étais vraiment concentré sur lui et j'étais sur mes gardes pour esquiver. Je voulais seulement qu’il crève. Les gens comme lui, de son espèce, ne méritaient pas du tout de vivre alors je ne retenais pas mes coups. Il allait sûrement y avoir un mort où autre. Restait maintenant à savoir si c’est moi qui allait perdre la vie ou si c’était son corps que j’allais ramené au campement des Shukajin.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Bakushô Mitsue
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyMar 25 Aoû 2015 - 14:14

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] C088ce12
Shintaro Midorima
PS : Médecine Off
Affi. : Dôton
Rang : C+


__________________________________


Il était rapide. Bien plus rapide que moi. En quelques instants seulement, je me fis projeter sur plusieurs mètres et me heurtai à une surface vraiment dure avant de tomber à terre. Le choc fit trembler la structure et un morceau de décombre tomba devant moi élevant un nuage de poussière conséquent. Il était plus fort que moi, grâce à son Kinnegan, mais je décidai d’utiliser l’une de mes techniques. Il semblait fort en Taïjutsu, alors j’allais le satisfaire. Je me relevai difficilement, quelques points vitaux ayant été touchés, et certaines côtes ayant été fracturées. Un mûdra rapide suffisait à activer cette technique. Et elle était maintenant en train de se libérer en moi. Il n’allait pas être déçu. D’un simple geste de la main, je poussais ce décombre pour faire à nouveau face à mon adversaire dont je convoitais les yeux.

« Tu es bien plus fort que moi. Je dois l’admettre. »

Ma première technique ayant été activé proprement derrière ces décombres et ce nuage de poussière, je décidai d’attaquer directement mon adversaire. Je fermai les yeux, pour me concentrer. Et une fois ouvert, je fis quelques sceaux tandis qu’une solide couche de terre apparut sur mon épiderme. Non seulement, cela me soulagé agissant comme un plâtre, mais en plus je pouvais désormais me mouvoir normalement. Rapidement – ou au moins à mes yeux – je fis un autre signe de main tandis qu’un ce mur de terre que j’avais érigé se transformé en une avalanche de boue sur mon adversaire. Verrait-il une attaque arrivant de dos ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, j’étais bien plus intelligent qu’il ne le pensait.

« Me sous-estime pas, gamin ! »
Dis-je tandis que mes yeux arboraient maintenant une violence sans précédent !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jisetsu Yuri
Informations
Grade : Heishi du Shukaï
Messages : 26
Rang : C

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyMar 25 Aoû 2015 - 21:05

J’en avais ras le bol de ce mec. Ces lunettes, son visage froid et son air complètement hautain. J’en avais vraiment marre de ce type, de ce qu’il pouvait être et de ce qu’il représentait aujourd’hui. En effet, il représentait le mal pas excellence en ce moment même. Il fallait l’avouer quand même, il n’avait pas de conscience ce type. Il voulait seulement s’enrichir, il menaçait même de me voler mes yeux pour les revendrais ensuite. D’après lui, mes yeux valaient de l’or. D’après lui, j’étais un des gros billets sur patte. Il méritait vraiment de se prendre une branlé sur laquelle il se souviendra toute sa vie. Franchement, je le détestais vraiment. Ce type était l’exemple même du type de gars auquel je détestais avoir à faire. Et juste pour ça, j’allais le fumer sans aucun remord.

Il s’était pris mes coups et il a été projeté quelque mètre en arrière. J’avais toucher les cotes et quelques points vitaux. Mon attaque combinée avait été un succès et pourtant, je savais que ce combat n’allait pas être terminé pour autant. Il avait atterit plus loin et avait reçu sur lui un gros bloc de pierre. De la fumé avait été créée et je l’avais perdu de vu. J’en profitais pour sortir un Kunai de ma poche et me tenir prêt. Cet homme était dangereux et il fallait vraiment que je fasse attention à lui car s’il était aussi fort qu’il en avait l’air, j’allais avoir du mal a remporté ce combat. Quelques seconde plus tard, il réapparut devant moi avant de prendre la parole et de commencer à faire des signes incantatoires.

C’est la que j’avais bouger automatiquement. Je ne lui avais pas laisser le temps de finir sa technique que j’avais sauter sur une branche d’arbre situé sur ma gauche. J’avais présumé qu’il allait m’attaquer et les mètres qui nous séparaient était bien trop grand pour que je puisse l’atteindre avant qu’il ne finisse ses signes, j’avais donc pris la précaution d’esquiver simplement en sauter sur cette branche. Vingt mètres environs nous séparait maintenant et j’étais un peu en hauteur par rapport a lui. J’étais à environs sept mètre du sol. Il venait de faire une armure doton et une technique doton pour tenter de me toucher, mais je m’étais déjà envoler vers ma branche d’arbre. J’avais été intelligent et je ne l’avais pas laissé me toucher. Je n’étais pas rester à ma place le laissant prendre le combat à son avantage.

« Je ne te sous-estime pas. C’est plutôt toi qui me sous-estime. Dis moi, ça fait quoi de s’être fait avoir par ces yeux que tu convoites tant ? »

Je ne voulais pas attaquer. Enfin pas maintenant. Il était déjà mal en point, je devais attendre et voir ce qu’il pouvait encore faire dans son état actuel. Je l’avais déjà bien amoché et ses cotes étaient touché ainsi que plusieurs de ses points vitaux. Je ne pense pas qu’il allait tenir encore longtemps comme ça. En plus de ça, je voulais voir de quoi il était vraiment capable car avec ma première attaque, je ne lui avais pas laissé l’occasion de me montrer ses capacités. Toujours étant que malgré que j’étais enragé, j’avais cette aptitude a garder mon sang froid et a réfléchir. J’avais la tête froide et c’était franchement un bon point malgré mon jeune âge.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Bakushô Mitsue
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyMer 26 Aoû 2015 - 18:42

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] C088ce13
Shintaro Midorima
Quand les blessures font sa force.


__________________________________


De toute évidence, mes techniques ne marchaient pas contre ses yeux divins. Je ne pouvais me résoudre à l’attaquer de front. Ce qu’il pouvait voir, il pouvait aussi l’éviter. Il valait de plus en plus cher… Ses yeux… J’en frissonnais à l’idée de les extraire. Toutefois, je devais me montrer patient, et il m’aidait clairement à faire preuve de patience. Il s’éloigna sur une branche d’arbre proche, nous séparant de quelques mètres. D’après lui, c’est moi qui le sous estimé. Je souriais tout en remettant mes lunettes correctement. Parfois pour contrer, il fallait accepter les coups. C’est pour cela que je me laissais tomber sur les fesses, avant de me mettre en position du lotus. Mes mains vinrent se poser sur mes genoux, et je le regardais, tranquillement.

« Je ne vais pas te courir après. Si tu veux t’éloigner, vas-y. »

Une fois que je reprenais mon calme, et que j’arrivais à passer outre mon excitation à récupérer ses Kinnegan, je décidai de me soigner partiellement, histoire d’être un peu plus en forme. Une aura verdâtre pour soulager mes blessures, et guérir légèrement mes fractures. Rapide, et efficace. J’étais désormais en meilleur état bien que mon chakra commençait à s’amenuiser. C’était vraiment une plaie, cette réserve de chakra. Ce n’est qu’une fois que j’avais terminé tout cela que je pris la décision d’agir. Je saisis un kunai avant de me trancher le bras sur sa longueur laissant un saignement abondant, mais non mortel. Maintenant, nous allons bien rire.

« Me permets-tu de me mettre un léger handicap ? » Je souriais d’une façon provocante. « Il faut dire que… Je dois rendre les choses plus intéressantes, et ton niveau est bien trop loin de ce que j’appelle : intéressant… »

Les choses sérieuses commençaient MAINTENANT !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 0:32


Le ton était donné, il ne fallait plus discuter et se mettre au travail. Un ordre restant un ordre, on s'y était tous mis. Yami confirmait mes dires, on manquait en effet d'informations essentielles et dans ce cas, il fallait choisir la solution ayant la probabilité la plus haute. Faire un choix était important, Mu n'était pas dans le mauvais et son idée était tout aussi bonne, sauf qu'on ne pouvait se tourner réellement sur ces zones d'ombres. La dirigeante du groupe nous invitait finalement à reprendre le travail, ce que nous fîmes aussitôt laissant les minutes s'écouler. Je restais concentré au maximum pour éviter qu'un de mes partenaires se blessent, c'était ma tâche de veiller sur les autres et je comptais la remplir parfaitement. Je n'avais pour ainsi dire, pas le droit à l'erreur.

Je faisais attention à tout ce qui m'entourait, le bruit d'un arbre se craquelant, une branche cassée ou un vent violent, tous mes sens étaient en éveil. J'entendis alors un bruit au-dessus de nous, je levai ma tête légèrement pour observer de quoi il en allait. C'était une création Saibogu, j'en étais sûr à la composition de la chose. Il était difficile de reconnaître la personne derrière cette armature de métal, seulement pas pour moi. J'avais déjà combattu aux côtés d'une force similaire, c'était l'extravagante et explosive Saibogu Kanpeki; Une femme très belle au physique avantageux, en tant que Kunoichi elle était aussi très forte. Pour avoir affronté le Kazekage ensemble, je pouvais le certifier.

Elle nous expliquait brièvement la raison de sa venue, Oniri l'avait envoyé pour récupérer Yami. La meneuse était attendue à l'arbre mère et devait s'y rendre de toute urgence. La technologie déployée par Kanpeki allait sûrement servir à la transporter rapidement. Je ne doutais pas des capacités des dispositifs de ce clan si reconnu. Le groupe ne pouvait plus fonctionner sans quelqu'un pour le diriger, j'étais d'accord avec cela. Dans cette optique, Yami me donna l'ordre de prendre la direction de celui-ci. Je n'étais pas content comme mécontent, c'était juste une chose normale. J'étais le plus gradé et en y réfléchissant, hiérarchiquement ce rôle m'incombait. Son départ n'annonçait pas forcément la fin de ce déblayement plutôt fastidieux, bien au contraire on devait finir sans son assistance.

« Bien, nous allons suivre tes ordres. Bonne chance à toi aussi Kanpeki, revenez nous en vie. »

Je vis alors disparaître dans les airs les deux Kunoichis de Suna, je me grattai la tête quelques instants avant de me retourner vers Mu et Hisoka. L'ordre étant donné, nous avions comme obligation de le suivre. D'un signe de la main, j'invitai mes partenaires à reprendre le travail. Le Dôton de Yami allait terriblement nous manquer mais il y avait au moins son invocation au près de nous. Les dons sensoriels de Aastet allaient nous être très utiles, de grandes possibilités nous étaient offertes. Les heures passèrent et on pouvait voir une nette amélioration, chacun avait utilisé ses capacités et ses conditions afin de répondre aux attentes de la Ketsueki. J'enlevai ma veste pour ensuite rejoindre les deux genins.

« Je pense que ça ira, pour vérifier l'hypothèse de notre partenaire et continuer à améliorer les routes commerciales, nous allons nous diriger vers l'Est à la prochaine ville. Dorénavant, cela ne nous coûtera rien. »

J'emboîtai le pas en laissant mes deux bras en arrière tout en prenant une allure de course, on ne disposait pas d'assez de temps pour se reposer. Des vies humaines entraient en compte dans nos calculs et cette composante se trouvait être la plus importante. On devait aider au possible les habitants de ce pays. C'était notre mission, porter assistance aux victimes et supporter le pays du bois et même l'aider à se relever. Les heures passèrent, la route était presque déserte mais toujours autant difficile d'accès. Je ne comptais plus les sauts qu'on avait dû effectuer pour éviter les obstacles tout autant que les détours. Je ne pouvais permettre à mon équipe de perdre plus de chakra, nos précédentes actions avaient été coûteuse. J'ajoutai à cela de temps en temps, nos arrêts pour apporter de l'aide à une personne blessée-.. Ce n'était pas un trajet direct.

Un pas en amenait un autre et ainsi de suite, la seule chose qui troubla mon allure fut quand Aastet prit la parole. Elle ne le faisait pas inutilement, ce n'était pas sans raison. Je ralentis alors un petit peu –tout en gardant une certaine allure- pour écouter ce qu'elle avait à me dire. Le langage des anciens était encore trop difficile pour moi, cependant j'avais des connaissances en la matière et je pouvais m'essayer à la comprendre. Je grimaçai en ayant compris à peine quelques mots; "Chakra", "Toucher", "Arbre", "Mort", tout ceci à la suite ne m'aidait pas vraiment. L'air perplexe, je jetai un regard de détresse à mes deux partenaires. Aastet n'étant pas très bête commençait à mimer et à utiliser des mots plus simples.

Selon elle, il y avait un combat non très loin. Nous pouvions remercier cette information car nous avions l'avantage. Il était possible qu'un l'un des nôtres soit en difficulté et de ce fait, on devait pouvoir faire quelque chose pour arranger la situation. La logique et l'art de la guerre nous incitait à utiliser cet atout à notre avantage; Seulement, nous n'avions aucune information sur le combat. Peut-être devrions-nous simplement observer celui tout en restant camouflé. Seulement, Aastet n'avait pas mentionné de grosse quantité de chakra et donc pas de grosses menaces. Je réfléchissais quelques secondes à notre approche, plus nous avancions et plus nous avions à faire un choix.

« Il y a deux personnes droit devant, elles disputent un combat. Ils ne seront sûrement pas un problème pour nous mais je ne suis pas sûr d'avoir bien compris le chat comme dirait Hisoka. »

Je marquai une pause de quelques secondes.

« Préparez vous à combattre. »


Résumé/Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Genzai Hisoka
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 11:17

Les événements se passèrent relativement vite, passant du début du déblayage de la route, à la conversation que Mu, Ogami et Yami eurent sur le fait d'aller chercher ou non de l'aide civil, pour terminer sur l'arrivée de Kanpeki et son départ accompagner de la vampire. Hisoka était d'accord avec Mu, lui-même avait rapidement regretté de ne pas pouvoir demander de l'aide aux gens qui se trouvaient sur le lieu de l'arrivée de l'équipe trois. C'était tout sauf un mauvais plan et l'explication que Yami et Ogami donnèrent à Mu était loin de convaincre le blondin. Ce dernier continuait de travailler en gardant le silence. Il avait bien compris qu'il était inutile de discuter avec Yami dans cette situation, elle s'en tiendrait à son plan à moins que véritablement l'un de ses subalternes aient une idée qui pourrait changer le cours de la mission. Tout en travaillant, il observait la Ketsueiki d'un œil critique. Elle était le parfait petit ninja. Du moins en apparence et Hisoka voulait en savoir plus sur elle. Pour le moment, il ressentait une profonde antipathie pour la personne ce qui lui était rarement arrivé, lui qui d'habitude était avenant et plaisant avec tout le monde. Chassant ses pensées de sa tête, il reprit son travail, il devait aussi prendre en compte que dans le contexte global de la mission, la jeune femme ne pouvait sans doute pas se permettre de montrer son vrai visage. Une fois de retour à Suna, il aurait bien d'autres occasions de croiser la Ketsueiki.

L'arrivée de Kanpeki ne passa pas inaperçue, l'armure de la jeune femme perça le ciel bruyamment avant de venir se poser devant l'équipe trois. Le déblayage avait bien avancé depuis le commencement, ce qui permit au jeune homme d'observer la scène pour voir ce qu'il se passait en prenant une petite pause. Il resta cependant assez loin de Yami et Kanpeki, écoutant d'une oreille distraite ce qui se disait. Ce fut lorsque Yami commença à être littéralement embarquée par la Saibogu, qu'Hisoka approcha, curieux de savoir ce qui se passait réellement. Ainsi, l'arbre principal était en train de s'effondrer. L'idée était déplaisante bien sûr, mais sur le moment, le blondin ne pue s'empêcher de se dire qu'il serait peut-être mieux de ne rien faire. Stratégiquement parlant, empêcher la chute d'un tel arbre serait sans doute compliqué et allait vider bon nombre de ninjas de leurs énergies. Se permettre une perte pareille en pays inconnu et étranger, durant une catastrophe telle que celle-ci... Secouant la tête de manière imperceptible, les ordres étaient les ordres, il n'y pouvait rien. Avec de la chance, les habitants sous l'arbre survivraient si la tentative des Sunajins marchait bien sûr, ce qui n'était pas du tout quelque chose de certain. Kanpeki commença alors à prendre son envol, envoyant une petite boutade à ses élèves en leurs disant d'être sage. Hisoka se retourna en secouant la main droite par-dessus son épaule tout en retournant à sa besogne. Après quelque temps de dur labeur, aussi ennuyeux... Qu'ennuyeux, enfin l'équipe trois reprit la route. Ce qui n'était pas déplaisant, cela commençait réellement à devenir pénible de travailler sur une route juste pour en déblayer l'accès. Certes, c'était quelque chose de nécessaire pour permettre d'amener des ravitaillements, mais il n'empêchait que ce ne fût pas vraiment palpitant et pourtant, Hisoka était patient. Il n'osait imaginer ce qui était en train de se passer dans la tête de la lionne écarlate à ce moment-là.

Ogami prit donc le commandement, le groupe se dirigeait vers l'Est, tout en portant secours aux personnes blessées que l'équipe trouvait. En tout, le groupe aida un père de famille qui était coincé sous un arbre, une femme qui était blessée à la jambe et un vieillard qui était agonisant. Les aider n'avait pas coûter vraiment de temps à l'équipe, en revanche... L'incertitude totale agaçait Hisoka. Aucun ne savait vers quoi ils se dirigeaient, il n'y avait pas de stratégie mise en place à part avancé et voir au prochain village. C'était agaçant et frustrant. Trois ninjas devaient bien être utiles dans ce pays et pourtant, ils se trouvaient là à courir comme des dératés sans avoir de but précis. Soupirant, Hisoka observa autour de lui et son regard se stoppa de nouveau sur le chat que Yami avait laissé là. Et cette dernière sembla parler dans une langue bizarre à Ogami, qui tendait l'oreille pour comprendre certains mots, il n'était donc pas à l'aise lui-même avec la prononciation du chat. Le groupe se mit donc à ralentir pour lui permettre de se concentrer. Finalement, l'explication fut donnée par le Toshiro. Avec un léger sourire, Hisoka prit la parole, ce qui ne s'était pas produit depuis le début de la mission.

" Tu m'étonnes avec une prononciation pareille, c'est normal que tu n'aies rien compris. "

Il y avait donc un combat entre deux personnes ? Curieux de savoir qui cela pouvait bien être, le groupe entama une course vers la direction du combat, le chat sembla parler pour leur prévenir de la proximité de l'affrontement. Hisoka sauta sur un arbre qui tenait encore miraculeusement debout et malaxa son chakra dans ses pieds pour s'arrimer fermement à une grosse branche. Fléchissant ses genoux, il observait la scène d'un œil critique. Deux hommes, se confrontaient bel et bien. C'était difficile de savoir si l'un d'entre eux avait une appartenance quelconque à une organisation militaire. L'un d'eux avait un signe sur la jambe, mais de là où il était le genin ne parvenait pas à déchiffrer lequel s'était. Une chose était sur, ce n'était pas un Sunajin qui était pris dans un affrontement. La question était donc posée, fallait-il venir en aide à l'un ou l'autre ? Où simplement les laisser là se battre ? Glissant un regard vers Ogami, ça serait à lui que reviendrait la décision, il était le chef de groupe, ni Hisoka, ni Mu ne pouvait se permettre de prendre un tel choix. Après tout, les incidents diplomatiques arrivaient rapidement et Hisoka était sûr et certain que le retour au village ne serait pas agréable si l'équipe trois avait créer une situation de conflit. L'un des hommes se blessa au bras, un flot de sang jaillit de celui-ci et il avait l'air satisfait de la situation. Une technique spéciale peut-être ? C'était dommage que Yami ne soit plus là, elle aurait sans doute pu en savoir plus que les trois membres de Suna présent face à ce qui se passait devant leurs yeux.

" Et maintenant Ogami ? "

Il allait falloir prendre une décision rapidement. Hisoka était certain que le capitaine le savait et qu'il était en train d'analyser la situation pour faire aux mieux. Mais la vérité, c'était qu'il était impossible de prendre une bonne décision, ils n'avaient aucune information leur permettant d'aller vers l'un où l'autre des partis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hachido no Mu
Informations
Grade : Genin
Messages : 138
Rang : C+

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 19:12

Le refus essuyé était plutôt frustrant et la défense des plus fragile. Je ne pouvais comprendre qu’on s’acharne à quatre sur cette voie sans utiliser les ressources humaines locales. Bien sûr, les villages alentour étaient détruits, mais cela ne voulait pas dire que tout le monde était mort et ses survivants allaient rapidement avoir besoin d’objectif pour ne pas perdre toute motivation face à la difficulté de l’épreuve qui leur fait face. Si nous débarquions sur place, j’étais persuadé que l’on serait accueilli chaleureusement et que notre objectif serait vite partagé par bon nombre de survivant heureux de nous aider, d’avoir quelque chose de concret à faire, plus que de déambuler dans des ruines encore branlantes. Mais la Ketsueki ne semblait pas de cet avis et Ogami appuya dans ce sens, de quoi clore la décision. Je ne la comprenais pas mais je l’acceptais et une fois le débat clos, je retournais au travail déblayant la voie du mieux que je pouvais. Il fallait en priorité un passage pour les transports d’aide et humanitaire, le déblayage plus soigneux viendrait par après et cette fois, je l’espérais, avec l’aide des habitants de cette région. Car vu le ne rythme a là qu’elle nous avancions, on en aurait pour un très long moment.

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EyDXMs

Mais ce fut, à ma grande surprise, Kanpeki qui modifia l’équilibre des forces, débarquant de nul par dans son armure autopropulsée nous rejoignant à toute vitesse mais repartant aussi sec emmenant avec elle la Ketsueki. Visiblement, l’arbre mère de Ki no Kun commençait à s’effondrer et un maximum de ressource Shinobi était appelé pour réussir à stabiliser l’arbre. Visiblement nous n’étions pas invités à la petite sauterie, de toute manière je doutais pouvoir servir à quoi que ce soit à la stabilisation d’un tel arbre et vue ce qu’on semblait écouter les conseils des Génin, autant être ici à déblayer cette route au final. Mais voir l’arbre sur le point de s’effondrer et les efforts mis en place pour éviter cela devait être tout à fait magnifique. Mais on resta sur place et Ogami fit propulser chef d’équipe en vue de son rang de chuunin. Cela m’arrangeait, je pouvais faire pression sur lui pour aborder le problème des voie commercial sous un autre angle, on allait bien voir qui Hisoka allait soutenir. Mais il fallut encore un long moment avant qu’on se décide à se déplacer vers le plus grand centre urbain proche d’ici pour trouver de la main-d'oeuvre.


Notre avancer ne fut pas des plus rapides, nous dûmes souvent nous arrêter pour aider des personnes ne difficulté. Ceux qui utilisaient la route pendant le tremblement de terre étaient éparpillés tout le long de la voie et certain était bloquer depuis de longs moments sous les décombres. Notre ninja médical parti, nous ne pouvions soigner que sommairement les blessées et aider autant que possible les survivants. Nous les invitions alors à rejoindre par leur propre moyen Kareki, une ville plus au sud où nous espérions trouver assez de survivants pour organiser un déblayage des routes. De quoi prendre de l’avance sur notre objectif sans quoi, nous arriverions al ‘arbre mère durant l’année prochaine. La voie nous menait toujours plus au sud et après bien des heures d’avancer on finit par rejoindre la région de Kareki, notre destination, mais on n’arriva pas à la cité que l’invocation de la Kanpeki sembla soudainement s’exciter et à baragouiner des borborygmes ineptes, du moins pour moi, car Ogami fit mine de tendre l’oreille pour capter ce qu’elle pouvait raconter. Mais il ne semblait pas comprendre véritablement le sens de ses paroles. L’invocation le remarqua aussi et parla plus lentement, répétant plusieurs fois les mêmes choses et mimant quelque chose. On finit par apprendre qu’elle avait détecté deux chakras devant nous qui semblait, sans doute l’avait-elle remarqué à la fluctuation de chakra, être en train de se battre.


Cela faisait pratiquement un jour que nous étions sur place en pleine activité, d'autres Shinobi avait pu rejoindre aujourd’hui le pays. Il fallait se faire à l'idée qu'outre des Kijinn's nous n’étions plus le seul village cacher sur place et on ignorait les motivations de toute autre force Shinobi. D’après l’invocation les deux combattants n’étaient pas de haut niveau en vue de la puissance de leur chakra, en équipe notre n’avions donc pas grand-chose à craindre, mais cela ne nous empêcha pas de nous approcher le plus discrètement qu’il soit pour observer la situation avant tout action. Nous étions dans les pourtours de Kareki, il y avait quelques habitations ici mais ne nombre limiter, la cité était un peu plus au sud. D’ailleurs, si je montais en haut d’un arbre, j’aurais sans doute pu l’apercevoir, mais si je montais sur un arbre, ce ne fut nullement pour observer la cité, mais pour avoir un point de vue élever sur la zone de combat qui apparaissait devant nous. L’invocation n’avait pas eu tort, deux hommes se battaient à la limite des ruines de ce petit quartier d’habitations qui n’était plus que décombre.


Chaque shinobi est former pour apprendre à observer le terrain et a l’utiliser, mais si cela est important pour un utilisateur de Ninjutsu ou de Genjutsu, elle devient primordial pour un utilisateur de Taijutsu. Le combat au corps à corps est un combat de déplacement rapide et efficace, le terrain peu donc devenir le meilleurs allié pour ceux qui savent l’utiliser ou le pire ennemis si on n’y prend pas garde. Un faux pas, un obstacle, tout peut servir ou obstrué et donner l’avantage à l’un et l’autre des combattants. J’avais donc été formé de manière poussée à l’observation du terrain, ce qui était des plus utiles dans cette situation. Nous avions déjà deux combattant, l’un qui venait de bondir sur une branche se donnant de la hauteur et sortant du champ d’action de son adversaire et l’autre qui s’assit soudainement au sol tentant d’attiré son adversaire sur lui. Le shinobi percher sur l’arbre avait un signe d’appartenance a un village, mais depuis ma position je ne pouvais pas voir le qu’elle, le second type lui ne portait rien qui puisse l’identifier. Cela ne voulait pas dire qu’il n’avait pas d’affiliation, moi-même je ne portais jamais mon bandeau, le gardant cacher dans mes affaires. Après une brève observation je remarquais que l’homme assis avait des capacités de guérisseur, il venait d’utiliser une technique qui semblait l’avoir soigné des blessures externes de son corps et peut être même interne. Cet homme pouvait nous être utile.

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] XOlTsz

La zone comportait aussi des indications qui attirèrent mon œil. J’aperçois une boîte, renverser au sol d’où une matière blanche se répandait sur le sol et juste à côté, une étrange forme rouge que je n’identifiais pas tout de suite et encore un peu plus loin un corps. Un cadavre se trouvait là, je pouvais voir depuis là qu’elle avait les jambes écrasées sous des décombres, elle avait aussi une impressionnante blessure au niveau du torse qui semblait ouverte en grand et encore sanguinolent. Ce fut en voyant le sang former une flaque sous le cadavre que les pièces ce mit en place. La femme morte n’avait pas été tué durant le tremblement de terre, seul ses jambes avaient été écrasées, sa blessure au thorax était tout à fait récente, car le sang coulait encore, elle était vivante il y avait encore peu. La blessure au thorax n’était peut-être pas une blessure, on lui avait ouvert le torse, j’espérais juste après sa mort, mais vue les éclats de sang qu’il y avait autour, son cœur devait encore battre quand on l’a ouverte pour lui retirer ce qui maintenant gisait au sol un peu plus loin. La boîte était un caisson frigorifique pour le transport des organes et la matière blanche qui se rependait au sol de la glace pillé. Si ma déduction était juste, notre chère Shinobi médical qui se battait en ce moment se procurait des organes frais sur ceux qui étaient condamnés, où peuvent être même ceux qui ne l’étaient pas.


Pour le second type j’avais aussi une théorie, son bandeau d’appartenance à un village sur sa jambe, sa colère apparente, le kunai planté dans la boîte frigorifique qui gisait au sol et le fait qu’il parle des yeux que le médecin semblait convoité,, je pouvais déduire que le Shinobi jouait au justicier. Il était sans doute tombé sur le premier entrain à retirer les organes du cadavre, qui ne l’était peut n'être pas encore au moment des faits et il l’avait attaqué pour mettre fin à se procéder. Mais visiblement le médecin, en plus de ses connaissances médicales, semblait à l’aise dans les combats Shinobi et leur affrontement avait débuté. Par contre j’ignorais pourquoi le médecin pouvait bien convoiter les yeux du Shinobi, qu’avait-il de spécial et qu’est que ça venait faire dans cette histoire. C’était la seule pièce qui ne semblait collée à aucune place pour le moment. Mais les infos récoltées par observation étaient déjà assez exposées de manière assez ostentatoire pour juge de la situation. Je me tournais alors vers Ogami, chef de notre groupe à qui revenait ce genre de décision.



-       Le binoclare semble être un trafiquant d’organe, mais il a des capacités médicales, il peut donc être des plus utiles s’il est maitrisable. L’autre, je ne sais pas vraiment, il allait d’être là de manière fortuite. Mais il est potentiellement un problème. Je conseillerais de nous imposer, de maitriser le médecin pour utiliser ses capacités et voir ce qu’on peut faire de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Jisetsu Yuri
Informations
Grade : Heishi du Shukaï
Messages : 26
Rang : C

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 20:27

Ce gars en face de moi, il était beaucoup plus puissant qu’il en avait l’air. Mais le pire, ce n’était pas sa puissance démesurée. Loin de là. C’était plutôt sa façon d’agir. Sa façon de voir les choses, c’était un fou. Il n’y avait pas d’autre mot, il était complètement malade et il fallait qu’il se fasse soigner. Il fallait surtout qu’il se mange quelque coup de poing de plus dans la tête histoire de lui rafraichir les idées. Je l’avais quand même surpris entrain de découper la cage thoracique d’une femme avant de lui arracher les poumons. Ce n’était quand même pas quelque chose qu’on voyait tout les jours. Sa barbarie n’avait pas d’égal et il fallait venger cette femme qu’il venait de charcuter inutilement. Enfin bref, j’étais sur ma branche en hauteur. Je pouvais donc voir tout ce qu’il y avait a voir dans la zone. Je faisais aussi attention derrière moi, car c’était la grande faiblesse de mes pupilles.

Sa réaction était plutôt bizarre. On livrait un combat lui et moi et pourtant, il était de plus en plus calme. Il se mit même à s’asseoir avant de soigner ses blessures. Putain de merde, un coup dans le vide. Je l’avais sûrement blessé pour rien tout à l’heure. Enfin, ce n’était pas trop grave. Le pire c’était quand il a prit la parole. Ce batard m’avait quand même provoqué alors qu’il s’était assis en plein combat. Il ne va pas me courir après … Je t’enmerde moi. Je t’ai jamais demandé de me courir après hein, reste assis comme un con. Et après il vient me dire qu’il s’ajoutais un léger handicape. Bordel de merde, il se foutait de moi ? Même avec un handicape il pouvait me battre alors qu’il ne m’avait pas touché depuis le début du combat ?

« Tss, reste solo ouais. Je te laisse te vider de ton sang, si ça te fait plaisir de te suicider. »

C’était vrai. Je n’en avais rien à foutre de lui. Qu’il reste ou pas en vie, ce n’était pas trop mon affaire. Je préférais le voir mort d’ailleurs, mais il fallait quand même avouer qu’en vie, il me serait sûrement utile. En plus, j’étais plus que perdu. Depuis que je m’étais trompé entre le parachute et le parapente et que je m’étais complètement retrouvé solo, j’étais assez faible. Il fallait quand même avouer que je n’étais qu’Heishi au Shukai. Qu’un piètre soldat dans l’empire, que de la chair a canon et non pas un commandant. Mon niveau n’était donc pas encore top, mais bon. J’essayais de me démerdais et aujourd’hui, c’est qui me faisais rester en vie. Et franchement, j’allais me débrouiller pour rester en vie encore longtemps. Je n’avais pas l’intention de mourir ici. C’était ce binoclard de merde qui allait y laisser sa peau.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Bakushô Mitsue
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyDim 30 Aoû 2015 - 19:13

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] C088ce13
Shintaro Midorima
Lorsque son objectif n'est qu'un poignard dans le dos


_____________________________________


Assis en position du lotus, mon valeureux adversaire ne semblait pas vouloir continuer le combat tandis que mon saignement continuait de couler sur le sol, sur moi… Il me laissait solo ? Bien, c’est tout ce que je voulais. J’étais protégé. Un puissant sédatif venait d’être administré dans mon corps. Il n’avait aucunement l’objectif de me rendre à l’état de légume. Toutefois, en plus de me permettre de mieux supporter la douleur, il avait un effet offensif. Et tout doucement, à l’insu de mon adversaire, j’étais en train de contaminer l’air aux alentours provoquant alors prochainement, l’endormissement pur et simple de mon opposant. S’il me tuait ? Le sédatif ferait quand même effet. S’il me capturait ? Il serait encore plus proche de ce produit. Je n’avais plus qu’à attendre. S’il voulait survivre, il devait d’abord savoir pour ce produit… S’il le savait : ce qui serait quand même une chose incroyable à son niveau, alors il devrait fuir le plus loin possible. J’aurais alors le champ libre.

« Mon jeune ami, c’est tout ce que je demandais, à rester en solo. » Dis-je tout en souriant. « Mais tu as décidé de venir m’importuner. »

Il était calme, mais j’étais sûr qu’en le chatouillant un petit peu, il serait réceptif et entrain à l’acharnement. Plus il me blesserait, plus mon sang serait gicler par ci par là, et plus j’aurais le champ libre. Et quand bien même je ne l’aurais pas, il serait hors d’état de nuire lui aussi. Huhuhu, un de mes jutsu préféré certes, mais je devais vraiment donner de ma personne. Après tout, je n’ai que 5L de sang…

« Tu veux que je te dise ? J’ai tout mon temps, en ce qui me concerne. Par contre, je ne suis pas sûr que toi tu puisses jouir de ce même luxe. Si tu tiens à la vie, je te laisse le choix en bon seigneur que je suis. » Je lui montrais mon poing tout en lui montrant mon index et mon majeur. « Premièrement, tu continues de t’acharner, mais tu ne sortiras pas vainqueur de ce combat. » Un sourire se dessina une nouvelle fois. « Ou bien tu décides de simplement vaquer à tes occupations, et tu laisses les grands faire ce qu’ils ont à faire. Qu’en penses-tu ? »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyDim 30 Aoû 2015 - 21:43


J’avais réussi à faire à nouveau Hisoka, mon ami. C’était une bonne en soit de reprendre les rênes de la mission en y apportant une ambiance plus amicale, plus « douce ». La situation n’y prêtait pas forcément, moi-même je ne pensais pas pouvoir sourire ou rire sur ces terres gorgées de sang. En quelque sorte, le rockeur blondinet à la guitare m’avait fait passer au-dessus de ça. Ma fierté mal placée faisait que je n’allais pas lui dire, c’était bien trop difficile pour moi d’avouer cela à quelqu’un de mon entourage. Pour répondre ses quelques mots, je lui renvoyai l’esquisse d’un sourire tout simplement. Il n’avait qu’à comprendre de quoi il en ressortait.

Les heures étaient passées, la fatigue s’était peu à peu installée mais nous avions pour obligation de ne pas y penser. Finalement, le senseur –invocation- à Yami nous avait permis de desceller un combat un peu plus loin. Ses talents nous avaient donné des informations fortes intéressantes, le niveau des combattants entre autre. D’après les forces dont je disposai, je pouvais garantir l’efficacité de mon groupe. Le jeune homme à la chevelure blonde me demanda alors ce qu’on pouvait faire, ce qu’on devait faire. Je fermai les yeux quelques secondes pour réfléchir, on allait à coup sûr agir mais il fallait tout de même être prudent.

Ma réflexion fut accompagnée par les mots de la Kunoichi aux cheveux écarlates, elle confirmait ce que j’avais pu voir. Un des hommes semblait être un médecin, non loin de la zone de combat on pouvait aussi voir un conteneur médical ainsi qu’un Kunaï planté dans celui-ci. On arrivait donc facilement conclure qui avait fait quoi à qui. Elle appelait « Le binoclard » l’homme portant des lunettes et qui est par ailleurs le médecin voleur d’organes. L’autre personne à en juger son signe sur une de ses jambes faisait partie de l’alliance. Nous n’avions conclu aucun accord avec le Sozaichi mais pour autant on ne pouvait créer aucun incident diplomatique. Il fallait agir correctement pour ne pas créer un quelconque conflit.
J’observai Aastet quelques secondes avant de prendre la parole en détournant mon regard en direction du lieu d’affrontement.

« Bien, voilà ce que nous allons faire. Le combat est bien engagé et nous avons un avantage de surprise. Mu, Hisoka vous faites partie de la même équipe et vous savez travailler ensemble. Je compte sur vous pour arrêter « Le binoclard ». Quant à moi, je m’occupe du Shinobi du Shukai aux côtés de Aastet. »

Je fis signe aux deux genins de me suivre tout en joignant mes mains, Aastet elle était légèrement en retrait.

« L’objectif premier est d’immobiliser le médecin, on fera de même pour l’autre personne en cas de problème mais restons très prudent. Je veille tout de même sur vous et au moindre danger mortel, j’interviens. Je vais le déstabiliser, je compte sur vous pour profiter du laps du temps que je vais vous offrir. Bonne chance au besoin. »

De ces paroles, je continuai à avancer tout en ayant les mains jointes. Je ne doutais pas sur les capacités des membres de l’équipe à Kanpeki. Cette femme bien que très expressive disposait de très bonnes aptitudes, elle avait sûrement eu le temps d’inculquer des préceptes à ses élèves. Mu avait beau être plus âgée, je ne doutais pas de sa sagesse concernant les bonnes choses à tirer de son enseignement. Hisoka, je le connaissais un peu plus et son attitude faisait que je pouvais avoir totalement confiance en lui. Me concernant, je n’allais surtout pas laisser une personne de mon équipe sans défense. J’allais utiliser du chakra en mon corps afin d’améliorer mes réflexes et diminuer mon temps de réaction. Il m’était impensable de voir Mu ou Hisoka se faire blesser grièvement.

« C’est parti. »

On se rapprochait peu à peu et ils allaient bientôt pouvoir nous repérer ; Je laissai alors glisser ma main au sol tout en ayant un rythme soutenue. Je créai une plaque de Shôton sous le corps du médecin visant à le déstabiliser pendant quelques secondes. L’objectif était tout de même de l’immobiliser et pour cela une intervention rapide était préférable à un combat. Nous avions l’avantage numérique sur le voleur d’organes et même sur le fils du Shukai s’il venait à vouloir se confronter à nous.

Je me laissai glisser au sol pour me retrouver au plus près de ce Shinobi, Aastet me rejoignit quelques secondes après. Je me mettais entre le criminel et lui.

« Nous prenons le relais maintenant, veillez à ne pas nous gêner. »

J’attendais sa réponse pour aviser.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Genzai Hisoka
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyLun 31 Aoû 2015 - 12:17

Pourquoi prendre la peine de se blesser soit même ? Hisoka continuait d'observer la scène avec un certain intérêt, l'un semblait clairement posséder des compétences médicales, puisque, lorsqu'il était assis, son état sembla s'améliorer en quelques secondes. Alors pourquoi s'ouvrir l'avant-bras juste derrière ? C'était illogique, c'était forcément un piège, ou un pré-requis pour utiliser une technique ? Yami aurait pu en dire plus, mais avec son absence, le groupe se trouvait priver de médecin. Hisoka grimaça clairement cette fois-ci, les choix stratégiques de la mission faits par les hauts gradés n'étaient pas les bons, il en était persuadé. Laisser deux genin et un chunin dans un pays comme celui-ci sans ninja médicale, sans véritable leader, pour sauver un arbre qui n'était même pas sur d'être sauvé. Peu importe les raisons avancées, encore une fois, mais de manière bien plus pointue, aujourd'hui, il voyait clairement quel était le problème principal des ninjas. Leurs obéissances aveugles et stupides. Sortant de ses pensées, le jeune homme était rester calme et continuait d'observer le jeu qui se passait devant lui, c'était tout de même une idée à creuser sur laquelle il devrait revenir dans le futur.

Observant la scène avec un peu plus d'intérêt, Hisoka finit par reconnaître enfin clairement l'emblème que portait l'un des deux protagonistes à la jambe. Il était du shukai. Comme cette jeune femme qu'il avait rencontrée à Suna quelques mois plus tôt. Yuki, elle était un émissaire, un diplomate envoyer pour des affaires politiques à Suna. Elle lui avait laissé un bon souvenir, quoi qu'il l'eût trouvé un peu faible physiquement. Le genin ignorait où en était les relations diplomatique entre le village du sable et l'empire, mais si l'homme qui se trouvait là posais soucis, il n'y aurait pas à hésiter. Glissant un regard vers Mu et Ogami, il espérait que ce dernier en avait conscience. Le jeune homme semblait troublé et porter le poids de la souffrance de ce pays sur les épaules depuis l'arrivée du groupe. Il observait ces gens, qui mourraient, qui perdaient leurs foyers, comme s'ils étaient ses compatriotes, ses amis. En soit c'était une bonne chose d'avoir une profonde empathie pour les personnes qui nous entoure et qui souffre. Mais il fallait parfois remettre les choses en perspectives, les gens qui vivaient ici n'étaient pas faibles, ils n'étaient pas mourants, leur pays était ravagé, pas annihiler. Et les prendre en pitié était la pire réaction possible. Ceux qui attendaient ce genre de sentiment à leurs égards étaient déjà morts et ceux qui éprouvaient une profonde haine contre les autres pays étaient stupides. Quoi que ce soit qui avait mis le pays dans cet état, homme, nature ou dieu savait quoi d'autre, c'était une épreuve et l'échec résonnait quand on refusait de se relever. C'était à eux d'en prendre conscience et Ogami devait voir ça sous des yeux plus pragmatique. Même si c'était contre son caractère. Les deux hommes étaient différents, Hisoka l'avait remarqué lors de leur discussion.

La seconde personne, celle qui intriguait le plus le nomade, était donc un médecin, où plutôt un pilleur de cadavres avec des bonnes capacités chirurgicales. Le corps qui se trouvait un peu plus loin en témoignait. C'était une jeune femme qui avait les jambes écrasées par un éboulement ou quoi que ce soit d'autre. Le plus important était la blessure au thorax. Celui-ci était ouvert en grand, permettant une opération. Il y avait un caisson sur le côté, renversé, d'où ressortait une masse sanguinolente. De là où se trouvait le blondin, c'était difficile de juger exactement de quel organe il s'agissait. Mais qu'importe, à présent tout était clair comme de l'eau de roche et le fait que le voleur d'organe parlait sans cesse des yeux de son adversaire avait aussi une explication. Il restait simplement à savoir pourquoi les yeux de ce dernier étaient si convoité. Un Dojutsu peut-être ? Hisoka ne connaissait pas les talents héréditaires et les clans qui se trouvaient au Shukai, c'était sans doute une bonne idée dans le futur de se renseigner, pour savoir qu'est-ce qui pourrait l'attendre les prochaines fois qu'il sortirait du village. Tout était limpide, il ne restait plus qu'à recevoir les ordres d'Ogami. En attendant que ce dernier ne se décide, Hisoka continuait d'observer le voleur d'organe et son adversaire qui semblait véritablement furieux. Ce dernier n'avait pas supporté le vol d'organe ? Stupide, ce n'était peut-être pas quelque chose d'apprécier du grand public, mais cette femme avait les jambes écrasées par les décombres d'un bâtiment, elle ne pouvait plus marcher même avec l'aide de soin. Et dans un pays dans cet état, il n'était pas difficile de savoir quel sort l'attendait. Elle serait morte, si ce n'avait pas été ici, cela aurait été un jour, une semaine, un mois plus tard. La malheureuse était morte à l'instant où ses jambes avaient été détruites. En revanche, la prise d'organe du voleur pourrait peut-être sauver quelqu'un d'autre ? Certes, il faisait sans doute cela pour l'argent et n'avait peut-être rien à faire de la vie des gens qu'il pillait, mais son geste bien que moralement inacceptable par la société avait un sens. La voix d'Ogami fit tourner la tête du genin vers le capitaine temporaire de l'équipe trois.

" Tu ne devrais pas le déstabiliser. Il risque de le prendre comme une attaque, on devrait aborder le problème sous un autre angle. "

Le voleur d'organe était peut-être une chance inouïe, c'était la dernière chose que de vouloir le combattre. Hisoka avait peut-être une idée et encore une fois, il ne fallait pas aborder la situation comme un ninja, mais comme un homme. Il observa Ogami, voyant s'il allait lui laisser l'occasion de le faire changer d'avis. Il était prêt à défendre son point de vue cette fois-ci. C'était une situation qui l'exigeait.

" Laisse nous faire, mais n'utilise pas de jutsu pour le déstabiliser. C'est une dépense inutile de chakra. Sans compter qu'il va nous voir directement comme des agresseurs, on a bien mieux à faire cette fois-ci d'agir comme des hommes et non comme des ninjas. Souviens-toi ce dont on a parlé la dernière fois. "

Soutenant le regard d'Ogami pendant quelques secondes, la suite du plan se mit en branle, il ignorait si le chunin allait l'écouter, mais au moins, il lui avait fait part de son opinion, sans pour autant lui expliquer sa stratégie. Qui au final était inexistante. S'approchant de sa coéquipière habituelle, le blondin la regarda quelques secondes, les deux compères planifièrent un plan en toute vitesse. Chacun donnant son avis, excluant les mauvaises idées, puis validant les bonnes. Les deux-là arrivaient parfaitement à travailler ensemble, même si cela ne faisait que quelques semaines qu'ils se connaissaient et faisaient équipe. Mu était pragmatique, sérieuse et intelligente. Elle voyait les choses dans son ensemble et était capable de faire les choix les plus difficiles pour arriver à ses fins. C'était une guerrière et une stratège, elle était la lionne écarlate de Suna, tout simplement. Et quand elle se battait à fond… Elle revêtait bien plus l'habit d'Alia la démone aux couteaux du désert. Une figure que certains nomades considéraient comme l'abomination du désert. La femme brisant la guerre par le chaos. En une petite minute, le plan fut concocté. Hisoka se redressa, puis s'élança. Sortant de la forêt pour apparaître à la vue du médecin, prenant bien soin de rester assez loin de lui, par pure précaution, il ignorait de quoi l'autre était capable, le fait qu'il ne veuille pas vraiment se battre avec, n'impliquait pas, qu'il devait se prendre un coup par inadvertance. Ogami avait déjà fait son apparition et était en train de parler avec le ninja du Shukai. Le genin lui se concentra sur « le binoclard », comme l'avait nommer Ogami. L'observant d'un œil patient, il jeta un œil au bras de l'homme, puis finalement leva les mains devant son torse et les tendant légèrement vers le pilleur. Pour stipuler de manière claire et universelle qu'il ne voulait pas se battre. Abaissants, ses bras le long de son corps, le nomade fit un signe de la tête vers la glacière qui se trouvait un peu plus loin.

" Dommage, son intervention vous a coûter cher. De mon avis, elle était déjà morte, les jambes écrasées, il y avait peu de chance qu'elle puisse remarcher un jour et vu l'état du pays, on sait tous les deux ce que cela signifie n'est-ce pas ? "

Hisoka arborait un masque de calme, il ne souriait pas, il maîtrisait simplement ses émotions comme il le faisait dans chaque combat. Mais sa position n'était pas froide, pas fermer, il parlait avec une certaine douceur. Comment aurait-il pu en être autrement ? Lors de l'arrivée de l'équipe trois dans le pays, il avait lui-même prit la vie d'un homme qui avait les mêmes blessures que la femme. Le genin avait mis fin à ses souffrances. Et si lui aussi avait pu retirer les organes de la victime, ne l'aurait-il pas fait ? Quelqu'un capable de pratiquer ce genre d'intervention en pleine nature, de cette manière était forcément un génie, il ne fallait pas le tuer, au contraire.

" Je ne suis pas là pour vous affronter, à vrai dire mon capitaine là-bas essaye de calmer l'autre. Vous êtes un voleur d'organe, j'imagine que vous les revendez. Je ne vais pas vous le cacher, vous nous seriez sans doute utile, votre expertise et votre talent ne sont pas à prendre à la légère. Je n'y connais pas grand chose en médecine, mais quelqu'un capable d'opérer dans ce genre d'endroit... "

En même temps, Hisoka ouvrit les bras en grand pour désigner le lieu où il se trouvait, tant pour appuyer ses propos que pour clairement désigner la difficulté de ce que faisaient son interlocuteur et le talent nécessaire à son accomplissement.

" A forcément son utilité. Que diriez-vous de venir avec notre groupe ? "

" Soyons franc, j'ignore comment Suna vous percevra, mais nous sommes des ninjas, nous devons faire, passer, les nécessiter avant le reste, je suis sûr que vous pourriez trouver un intérêt pécuniaire à nous suivre, de la même manière que vous seriez plus en sécurité en groupe. Tout en vous permettant de continuer votre activité si nous y trouvons un intérêt mutuel, bien entendu... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hachido no Mu
Informations
Grade : Genin
Messages : 138
Rang : C+

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyLun 31 Aoû 2015 - 19:59

Ogami finit par prendre une décision, Hisoka et moi tenteraient de maitriser le binoclare pendant que lui faisait pareil avec le Shinobi du Shukai. D’après l’invocation de Yami, ni l’un ni l’autre n’avaient un chakra supérieur à Hisoka où moi, nous étions donc, mises à pars Ogami, théoriquement du même niveau. Je dis bien théoriquement, car la puissance d’un chakra ne dit pas toute sur un Shinobi. Un chakra faible peut receler bien des forces cachées. Une personne possédant peu de chakra apprendra beaucoup plus à l’utiliser de manière maitrisé et économique, ce qu’une personne possédant une grande réserve de chakra fera moins attention, privilégiant la décharge. Une faiblesse, chez un guerrier entrainé, devenait souvent la seconde face d’une force maitrisée. Moi-même, ayant appris tardivement les arts du chakra, j’avais beaucoup de peine à malaxer mon chakra pour produire du ninjutsu. Le Taijutsu demandait une maitrise différente que j’avais finie, grâce à Gekidosaru, par contrôler puis maitriser. Je tentais même la maitrise dans le genjutsu, qui a une utilisation plus pure, plus réguler, plus subtile du chakra, là aussi mes progrès était prometteur, même si j’étais encore incapable ‘d’utiliser ce genre de technique en combat réel. Mais là n’étais pas la question, notre adversaire de niveau égal au nôtre ne devait pas être sous-estimé. Si le binoclare était un trafiquant d’organe et qu’il n’avait pas attendu le déluge pour commencer, alors il devait avoir l’esprit pratique, savoir se sortir de situation périlleuse comme celle-ci. Je doutais fortement qu’on puisse avoir la moindre confiance en ce type, quoi qu’il fasse. Mais ses capacités seraient utiles, sous la tutelle de Suna, il pourrait expier ses crimes en aidant la population locale.

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] HQXCLN

On s’arrangea donc rapidement avec Hisoka, il avancerait de face, utilisant sa sympathie naturelle pour tenter de calmer la situation et de communiquer avec le médecin. Pendant ce temps je me placerais à revers, mais je n’allais pas rester camoufler, un peu d’honnêteté était nécessaire, je me révélais donc pour, tout en restant à distance de la cible, me déplacer le long de la lisière de la forêt pour prendre position derrière le médecin. De quoi lui faire comprendre que l’on privilégiait la discussion, mais que nous étions prêts à nous battre en cas de résistance. Il ne fallait pas laisser de doute sur le rapport de forces, notre nombre et le fait que nous soyons une équipe était notre meilleur avantage, on les laissait donc estimer de nos forces. Le fait de ne pas rester caché était une preuve d’honnêteté, si l’un des deux pouvait ressentir le chakra, il remarquait tout de suite qu’une personne est resté camoufler et aurait donc plus de peine à se plier à nos conditions sans opposer une résistance. Je me doutais par contre, que le médecin ne se laisse pas faire, s’il était un trafiquant de longue date, il allait tenter de nous duper, cela j’en étais sûr. L’inconnue de l’équation était vraiment ce Shinobi du shukai seul ici à se battre. Qui était-il et que venait-il faire ici tout seul, ce n’était pas vraiment logique. À moins que son équipe ne soit pas loin, mais l’invocation n’avait rien ressenti de tel.


Lors de notre petit aparté, Hisoka et moi avions mentionné l’étrange comportement de notre cible. Assis en tailleur, il avait commencé par se soigner avant de s’ouvrir le bras. Cela était louche, je doutais que cela soit, comme il l’avait crié, un handicap pour son combat. Cela n’avait pas de sens, sauf si cela était lié à une technique. Dommage que la Ketsueki ne soit pas là, elle aurait vite identifié ce que ce sang avait de spéciale. Il fallait donc rester sur nos gardes. Le médecin avait préparé un piège ou une attaque pour son adversaire. Il ne fallait pas que l’on tombe dedans à sa place. Notre cible voulait visiblement se faire passer pour un fou provocateur, essayant d’abaisser la prudence de ses adversaires, mais je doutais qu’il soit aussi fou qu’il voulait le faire croire, on n’organise pas un trafic d’organe ronger par une telle folie. De plus je m’y connaissais en folie, je la comprenais comme une vieille amie me suivant dans tous mes déplacements, comme mon ombre. Il n’allait donc pas me tromper avec ses petits tours de provocation gratuite. Mais sa stratégie avait été bonne pour son adversaire, ce dernier semblait plutôt contrôler par ses émotions, il aurait sans doute attaqué par rage et aurait joué au jeu du binoclare qui, de son côté, avait préparé quelque règle douloureuse à ce petit jeu dont il pensait avoir la maitrise. Mais de nouveau joueur entrais dans la partie, il allait donc revoir ses règles.

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] IcRxZb

Une fois en position derrière notre cible, je laissais Hisoka discuter avec. Nous n’avions rien à perdre à tenter cette approche. Je profitais de ma position pour observer plus en détail le corps de la jeune femme et le morceau de chair qui c’était vider de la boîte réfrigérée. Je reconnu à cette distance des poumons fraichement découper et encore sanguinolent. Dommage que l’organe est roulé au sol, il y avait de forte chance que des pierres et de la poussière se soit glissée à l’intérieur, de quoi rendre invendable l’organe. Mais je remarquais les découpes, le médecin savait ce qu’il faisait, les découpe était net et propre, laissant amplement assez de matière pour pouvoir les greffer au plus facile. Le trafiquant n’était donc pas une opportuniste du déluge, il savait parfaitement ce qu’il faisait. Le plus curieux fut la découpe sur la jeune femme, son torse était ouvert, la cage thoracique défoncer pour accéder au poumon, mais la découpe du torse n’avait rien de propre, visiblement il c’était raté et avait dérapé sur le côté a un moment. Mais je compris vite que ce n’était pas le cas, le début de la découpe était net, puis soudain la faute. Il ne c’était pas louper, elle avait bougé. Il l’avait ouverte alors qu’elle était encore en vie. Ce type était bien plus qu’un voleur d’organe, mais aussi un genre de psychopathe. Restait encore à définir s’il ne ressentait rien pour la souffrance d’autrui, ou du plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Bakushô Mitsue
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptySam 5 Sep 2015 - 8:54

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] C088ce13

Shintaro Midorima
L'orgasme médical

_________________________

Tout changea rapidement. Je me battais contre un gamin, tranquillement… Lorsque soudain vinrent trois bonshommes pleins de générosité prônant mes talents de médecine et souhaitant les mettre à profit. Humpf. Etais-je si naïf que cela ? Pour négocier, il ne suffisait pas de demander, et d’attendre une réponse positive. Non, pour négocier – et surtout avec moi – il me fallait du concret. Mon saignement continuait de ruisseler le long de mes bras tandis que l’atmosphère était enfin contaminée par mon sédatif. Les effets devraient normalement être actif et mes très chers interlocuteurs : qu’il s’agisse de mon agresseur ou des autres, devraient bientôt subir les symptômes. J’avais hâte quelque part, pour que je puisse enfin me défiler, et trouver un autre patient à opérer… Après tout, j’avais aussi des dettes à couvrir !

« Trouver un avantage pécuniaire en vous suivant… » Je pris tout de même le temps de réfléchir, mais étais-ce vraiment à mon avantage ? « Cela mérite réflexion, et vous allez devoir m’en dire plus. Il est hors de question que je mette mes talents à profit d’une tierce personne sans une assurance derrière. »

Clair et net. Je ne pouvais pas faire mieux. Humpf ! Soyons franc, je ne pouvais jamais faire mieux. J’étais au top de ma forme, et j’en étais conscient ! Ce petit homme m’avait bien excité et je n’attendais qu’une chose, lui prendre ses yeux. Oh… Mais j’y pense… Je pris mon air le plus sérieux, gardant un calme olympien tout en tentant de négocier…

« Si je puis me permettre… Vous trois, qui êtes venus ici… Je peux potentiellement vous suivre… Mais à une condition… » Dis-je tout en leur montrant mon index pour énumérer. « Je vous suis si vous m’aidez… » Assurais-je tout en montrant mon agresseur du doigt. « … A récupérer ses yeux ! » Je commençais à rire, à m’époumoner. « Accepterez-vous, ou avez-vous une contre-proposition ? »

J’avais hâte. Oh oui… Acceptez, je vous en prie ! Seul contre lui, ça aurait été plus dur que ce que je pensais – soyons honnête. Ses yeux… Le Kinnegan… J’en frissonnais ! Je les voulais… JE LES VEUX !!!


Spoiler:
 

ORDRE DES POSTS : On reprend le même qu'au début, à savoir...
- Aedran (Donc Shintaro Midorima)
- Yuri
- Ogami
- Hisoka
- Mu

Bon RP =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyDim 13 Sep 2015 - 11:58


Je ne pensais pas à moins venant de mes partenaires, Hisoka voulait tenter une autre approche et je respectais entièrement son choix. Je l'avais même écouté pour qu'il puisse mettre en œuvre son plan, il voulait discuter. Cet aspect diplomate se trouvait être intéressant, la discussion pouvait amener à de bonnes choses. Je pensais seulement que c'était peine perdue avec ce genre de personne, je ne généralisais pas pour autant mais mes sens s'éveillaient à la seule vue de cet homme. Il dégageait comme quelque chose de fourbe, malicieux, loin d'être le mal incarné mais il semblait posséder par quelque chose. Une obsession, un mal-être ? Qu'est-ce qui avait bien pu pousser un homme à se comporter de la sorte, profiter du malheur des autres pour s'enrichir. L'argent motive les mortels, dois-je me considérer autrement pour ma part ? L'argent ne m'intéresse pas le moins du monde, je veux seulement vivre et accomplir mon devoir. Je disposais d'une certaine somme aujourd'hui car je n'y trouvais presque aucun intérêt.

Enfin, pour en revenir à notre intervention, Mu se trouvait derrière l'homme. Hisoka quant à lui, lui avait fait face pour négocier. Le Shukajin ne fit rien à mes mots. Il était d'accord pour nous laisser faire, je hochai la tête de haut en bas avant de déposer mon regard sur le médecin. Je ne devais pas non plus négliger le membre de l'alliance, il pouvait être une menace ; Dans cette optique, je laissai du chakra parcourir mon corps pour anticiper ses mouvements. S'il devenait une menace pour mon équipe, je n'hésiterai pas à le maîtriser lui aussi.

À coup sûr, je pouvais compter sur mon équipe pour cela. Elle était réactive et expérimentée, le grade n'y faisait rien. Pour moi, tous deux étaient de bons Shinobis. C'était plutôt rare pour moi de complimenter des personnes mais j'étais seulement honnête.

Le voleur d'organes prit la parole, l'avantage pécuniaire qui avait été évoqué lui plaisait énormément. On y revenait, l'argent motivait beaucoup cet homme. Peut-être avait-il vécu dans la misère, d'où cette obsession. L'homme voulait une assurance, il tentait comme Hisoka, de négocier. Finalement ce n'était peut-être pas la bonne solution ce coup-ci. Il avait au moins eu le mérite d'essayer. Il voulait récupérer les yeux du Shukajin, d'un bref coup d’œil je pus l'analyser. Il possédait le Kinnegan, ses pupilles étaient dorées. Je connaissais quelques histoires sur le clan Jisetsu, ils disposaient de la capacité de déformer le temps. Cela pouvait impressionner aux premiers abords, j'en convenais.

Il pensait donc récupérer ses yeux, il le voulait ? Je me grattai le menton avant de voir Aastet s'alarmer. Je mis quelques secondes à comprendre, ces secondes furent accompagnés d'un engourdissement. Mes muscles s'endormaient peu à peu. J'écarquillais les yeux avant de demander à l'aide de mes mots mélangés au langage ancien de renouveler l'air. La félidé m'avait dit avoir senti une menace dans l'air environnant, il y avait un sédatif . Aastet à l'aide de ses membres utilisa son affinité Fuûton pour faire disparaître le sédatif présent. Quant à moi, je me couvris la bouche avant de demander à mes partenaires de faire de même.

«  Couvrez-vous la bouche, un sédatif est présent dans l'air !»

Le fourbe, il avait utilisé une technique pour pouvoir nous endormir. Une fois endormi, il n'aurait pas été difficile pour lui de nous égorger et récolter nos organes. C'était bien plus que lucratif, je ne voulais pas contre-dire Hisoka mais le temps des négociations était révolu. Mes partenaires étaient un peu plus touchés que moi, nul doute que le sédatif ayant disparu, ils reprendront leurs forces rapidement. Je joignis mes mains pour exécuter quelques mudras, de ces signes j'invoquai un serpent Shôton qui sortit du sol -sous ses pieds- pour l'immobiliser entièrement. Il allait être enfermé dans sa bouche et ne pourrait plus bouger. Ses bras allaient être bloqués selon sa dernière position et la texture de mon cristal faisait qu'on pouvait voir à travers celle-ci. Je respirai quelques secondes pour reprendre mes esprits.

« Vous allez bien ? Ne négocions plus, nous devons l'immobiliser rapidement. Je peux le maintenir dans cette cage mais il faut pouvoir le mettre à terre. Préparez-vous, je me coordonne avec vos mouvements et actions. »

J'allais en effet me coordonner avec mes partenaires, je pouvais briser d'un seul geste ma cage. Il fallait simplement que je le fasse au bon moment, ce n'était qu'une question de temps mais je devinais le futur de ce médecin. On ne pouvait plus prendre le risque de l'amener avec nous pour soigner les blessés, avant son attaque fourbe c'était déjà discutable mais maintenant ça ne l'était plus.

J'attendais la réaction de mes partenaires.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Genzai Hisoka
Informations
Grade : Genin
Messages : 96
Rang : C+

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyLun 14 Sep 2015 - 0:55


" Une contre-proposition ? "

Un sourire naquit sur le visage d'Hisoka qui observait le médecin. L'homme arborait un air sérieux, puis explosa de rire en proposant d'accepter l'offre en échange des yeux de son ancien adversaire. Le blondin glissa un regard vers celui-ci. Il possédait donc un Dojutsu. C'était des techniques, ou plutôt un héritage qui se transmettait par le sang. Une technique héréditaire comme bien d'autres ? Une appartenance à une lignée bien précise qui faisait de cet homme quelqu'un de bien particulier pour son village ou plutôt pour son empire en l'occurrence. Dans le monde ninja, les techniques héréditaires étaient recherchées par les villages, prisées par les guerriers et imposaient la terreur pour les adversaires. C'était encore plus vrai pour les Dojutsu. Quoi de plus normal ? C'était des attributs fascinants à bien des égards. La fascination du voleur d'organe était méritée. Combien pourrait-il en tirer avec une telle prise ? Hisoka sembla considérer sérieusement la proposition que venait de lui faire son interlocuteur. Les yeux océans fixant la silhouette qui se trouvait près d'Ogami. Puis avec un soupir, le genin fit revenir son visage vers le médecin. Gardant un sourire sympathique sur son visage, il observa l'homme qui se trouvait face à lui pendant plusieurs secondes. Le ninja du Shukai ne représentait rien pour le Sunajin, il pouvait servir de monnaie d'échange pour s'offrir les services du médecin après tout. C'était un sacrifice qu'Hisoka était prêt à consentir, mais dans la circonstance actuelle, c'était une stupidité. Lentement, très lentement, les lèvres du blondin qui reflétait encore de la sympathie par un sourire, devinrent deux lignes fines et inexpressives. Les yeux bleus du jeune homme se vidèrent pour devenir insondables. Kanpeki l'avait déjà vue plusieurs fois, elle avait surnommé cette attitude le masque hivernal. Et c'était assez vrai que cela y ressemblait, tant l'attitude du jeune homme venait de changer. Le temps de la diplomatie était fini.

" C'est paradoxal, tu es sans doute un génie en médecine et en chirurgie, mais pour le reste... Je retire ma proposition, on ne va pas s'encombrer de quelqu'un d'aussi stupide. "

C'était vrai, Hisoka avait offert au médecin une porte de sortie, ou ce dernier pourrait continuer à faire du profit, en étant sous la tutelle d'un village qui lui assurerait sa protection dans un pays ravager par un tel cataclysme. Au lieu de cela, le binoclard, sûr de sa position avait eu le culot de négocier. Où avait-il vu qu'il était en droit de demander quoi que ce soit aux ninjas qui venaient d'arriver ? Ils étaient en surnombre, sans compter le shinobi présent avant eux qui allait sans doute se rallier au groupe d'Ogami dans cette situation. À un contre quatre, l'homme pensait pouvoir imposer une demande ? Il était idiot et incontrôlable. Inutile de continuer à parler avec lui, il faisait partit des personnes qui refusaient les compromis. Hisoka avait arrêté son choix, il glissa un regard vers la lionne écarlate. Sa coéquipière. Il savait qu'elle était déjà prête au combat, qu'elle n'attendait que le moment où elle pourrait déchiqueter son ennemi tel un prédateur avec sa proie. Au moment où Hisoka allait donner le feu vert, il sentit un étrange engourdissement dans son corps. Ses yeux s'écarquillèrent, il leva son bras droit et l'observa pendant qu'il tremblait. Immédiatement, le blondin jeta un regard vers le médecin. C'était donc ça ? Ce n'était pas difficile de savoir ce qui se passait. Du poison ou quoi que ce soit dans ce genre. C'était sans doute quelque chose contenu dans son corps, ce qui expliquerait la blessure qu'il s'était infligé lui-même. Au même moment, la voix d'Ogami retentit, il prévenait à ses coéquipiers de se méfier. Il avait du sans nul doute ressentir également les effets nocifs de l'attaque fourbe du médecin. C'était sans doute très puissant, le Genin était resté assez loin de l'homme pour ne pas prendre de risque, ce qui voulait dire que le poison était conduit par l'air. Immédiatement, le nomade prit une impulsion sur le sol puis recula de plusieurs mètres en un bond. La réception fut quelque peu archaïque, ses jambes ayant du mal à retenir son poids. Mais Hisoka parvint à ne pas sombrer au sol, maintenant ses positions. Alors que le genin calmait sa respiration, plusieurs choses se passèrent de manière successives.

Le chat que Yami avait laissé plus tôt dans le groupe utilisa une technique Futon pour balayer l'air et le poison, tandis qu'Ogami utilisa rapidement une technique d'une affinité particulière. Hisoka se souvenait qu'il lui en avait parlé lors de leur rencontre. Comment l'avait-il nommé déjà ? Le Shoton ? C'était intéressant à voir, c'était la première fois que le blondin était témoin d'une attaque de ce type et c'était nécessaire qu'il emmagasine immédiatement des informations dessus. Pour savoir comment elle fonctionnait et ces possibilités. Un serpent sortit donc du sol pour venir emprisonner l'homme, c'était une technique difficile à esquiver, le médecin était sûr de lui depuis le début, son arrogance pouvait le perdre très vite. Sans vraiment attendre de voir si l'attaque d'immobilisation du Toshiro avait réussi, Hisoka sauta vers un arbre puis pris une impulsion sur le tronc, s'éleva sur une branche un peu plus haute, puis de nouveau s'éleva vers le ciel. Pour se retrouver au-dessus du champ de bataille. Composant quelques mudras de manière quelque peu ralentie par le poison qu'il avait inoculé un peu plus tôt, le regard d'Hisoka se déplaça en dessous de lui. Il était inutile d'attaquer sous le même angle. Ogami attaquait par en dessous, si cette technique fonctionnait, alors celle du genin toucherait obligatoirement, mais si le médecin esquivait, alors le nomade aurait tout le loisir d'ajuster sa cible. Et si par miracle l'homme réussissait de nouveau à esquiver... Le sunajin observa la lionne, mieux valait qu'il n'esquive pas, car le guerrier du désert savait parfaitement ce qui attendait le voleur d'organe s'il devenait la proie de la femme. Trois attaques, trois angles.

Sans perdre de temps, Hisoka ferma sa main droite après avoir composé ses symboles, puis alors qu'il était au plus haut de son saut, il abattit son poing vers le sol. Visant vers l'endroit où se trouvait le voleur d'organe. Tout autour de son poing se matérialisa des éclairs qui commencèrent à naître autour de son avant-bras, devenant rapidement un courant de foudre contrôlé, qui s'expulsa de la plus violente des manières vers le sol. D'abord informe, ressemblant à une pluie électrique, très rapidement, le raiton pris la forme d'un fauve de foudre bleuté qui s'élança sauvagement comme l'aurait fait le véritable prédateur. Son cri ressemblait à un éclair tombant du ciel. Un grondement, puissant, rageur, furieux qui venait réclamer son dû. Le fauve de foudre se dirigea à toute vitesse, tombant de sa position élevée comme un véritable coup de tonnerre.

Les effets du poison se faisaient ressentir, Hisoka avait mis plus de temps que nécessaire à malaxer son chakra, pourtant depuis l'entraînement avec Kanpeki celui-ci était devenu bien plus précis. La substance affaiblissait son contrôle, heureusement que le chat bizarre de la Ketsueiki était resté dans le coin, elle avait très vite purgé l'air du poison. Mais dieu seul savait ce dont était capable le médecin. À première vue, il n'était pas un grand guerrier et tout laissait penser croire que le genin ne se trompait pas sur ce point. Il avait escompté sur l'effet de son piège pour prendre le dessus. C'était une personne fourbe, un véritable ninja en soit au final, peut être bien plus proche du terme que quiconque ici. Mais le fait d'être calculateur et mesquin dans sa manière d'attaquer n'en faisait pas un stratège. Loin de là, sinon il aurait réévalué sa tactique en fonction des nouveaux arrivants au lieu de se complaire dedans. Il était arrogant, c'était une certitude et qui plus est attirer avidement par les yeux du ninja du Shukai. C'était une piste à explorer si le binoclard ne se faisait pas avoir maintenant. Son caractère comportait bien trop de failles à exploiter. Sous son air impassible et calme, le genin regretta amèrement que leur adversaire n'ait pas accepté son offre. Il avait fait son choix. Décide et agis. C'était une maxime du désert. Et le pilleur avait fait son choix, c'était aux Sunajins à présent d'y répondre de la même manière.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Hachido no Mu
Informations
Grade : Genin
Messages : 138
Rang : C+

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyLun 14 Sep 2015 - 19:31

Je me demandais où c’est qu’il pouvait bien emmener ses organes. Il n’avait sans doute pas mis cela en place ne vingt-quatre heures et il ne prenait pas sans avoir idée où les envoyer, à moi qu’il soit vraiment stupide. Il y avait donc une filière encore en place quelque part dans le pays, voir à Kaze no uni, la frontière n’était pas bien loin. Le chirurgien n’avait qu’un seul caisson réfrigéré, il devait en avoir d’autre quelque part, une cachette ou mettre au frais ses organes, car ceux-ci ne se conservent que peu de temps et je doute que qui que ce soit ne s’offre un organe pourrie. Mais bon, j’ignorais aussi le prix de la pièce, combien pouvait mettre le marché noir pour des poumons en bonne santé et fraichement prélever. Cela devait faire une coquette somme. Mais ce genre de question attendra, car je comptais bien savoir à qui il revendait ses organes et où il le faisait et s’il avait d'autres victimes récentes à son tableau de chasse. Le pauvre type n’avait pas eu de peau, voilà qu’une catastrophe rase le pays, les corps pleins d’organes sain s’empilent à la pelle et lui tombe sur deux factions différentes de Shinobi avant d’avoir vraiment pu en profiter. Il allait bien être un des rares criminels désirant profiter du chaos qui ne s’en foutrait pas plein les poches. Dommage pour lui, tant mieux pour tous les autres.

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] WckExm

Alors que je me redressais du cadavre de la jeune femme, une sensation étrange et pourtant trop familière se fis ressentir. Comme si je m’étais redressé trop vite et que cela me fasse voir en saccades. Ce genre de sensation je les connaissais assez bien pour avoir passé assez de temps à l’hôpital de Suna. La sensation était pareille quand j’étais sous-sédatif. Cela était encore léger, mais présent. Les pièces se m’étaient en place ‘d’un seul coup. Sa blessure au bras, se con se servait de son sang avec une technique pour en faire un sédatif qu’il rependait dans l’air. Cela collait avec son travail de chirurgien et il semblait plutôt sur de lui pour un type qui se battait seul contre trois Shinobi. Il essayait donc de nous entuber en négociant dans le vide, attendant que sa saloperie de technique face effet. Je voulus avertir mes compagnons mais déjà Ogamie nous avertissait du même problème. J’ignorais si se couvrir la bouche et le nez avait une utilité, certains sédatifs sons tous à fait capable d’assommer quelqu’un par contact, mais je mis quand même ma manche devant ma bouche pour éviter de trop en respirer.


Alors le binoclare voulait se payer notre tête et nous prélever des organes peut être aussi. Il avait mis, par sa propre bêtise, fin à la négociation. Il n’y avait plus à discuter, il fallait l’arrêter. Alors que je m’inquiétais des effets du sédatif sur le long terme et qu’il allait falloir qu’on le mette vite hors d’état de nuire, je sentis un vent violent balayer la zone. L’invocation de la Ketsueki semblait maitriser le futon et agissait pour nettoyer le champ de bataille du sédatif pouvant nous porter préjudice. Il avait perdu son joker, dommage pour lui, il allait payer cher sa tentative. Je laissais mon chakra se rependre en moi et ouvrir la première porte céleste, libérant mon corps des entraves de l’esprit. Si nous allions nous battre, alors je préférais être au maximum de mes capacités. De plus, se défouler un peu, après avoir dû déblayer à mains nues cette saloperie de voie, cela faisait du bien. Heureusement pour lui, le Shinobi du shukai semblait rester tranquille, il ne semblait pas vouloir s’interposer dans notre petit affrontement. Il espérait sans doute se volatiliser au premier manque d’intention du groupe, mais ce n’était pas une proie de choix, s’il nous filait entre les doigts, cela ne serait pas grave, il n’était personne. Le chirurgien était une autre affaire, une proie bien plus alléchante.


Ce fut Ogami qui agit en premier, utilisant son affinité shoton pour faire apparaitre un genre de serpent minéral surgissant du sol pour gober en entier le chirurgien. Une technique d’entrave efficace est assez impressionnante, mais j’ignorais si cela suffirait à retenir le chirurgien. Ogami semblait lui aussi douter du temps que cela enfermerait le binoclare car déjà il nous demandait de notre préparait à l’attaque pour le terminer au plus vite avant qu’il puisse tenter de fuir ou de nous affronter peut-être. Hisoka bondit alors dans les airs, préparant une technique que je l’avais déjà vue utiliser sur Kanpeki. Un genre de foudre stylisé en ration qui laissait penser à une panthère. Je me demandais combien il gaspillait de chakra pour donner forme à sa foudre et pourquoi il ne lançait pas tout simplement une attaque foudre. Tout comme le serpent d’ogam, la panthère n’avait qu’un but artistique voire intimidant mais sans plus. Je comprenais le fait de faire de ses capacités un art mais je trouvais cela plutôt tape à l'œil. Le Taijutsu était un domaine où l’efficacité et l’art se mariaient à merveille. La beauté du mouvement net et précis. Mais là n’était pas le problème pour le moment, il fallait être prêt au combat.

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] 2r2uUb

Pour ma part je ne bondis pas au combat. Ma position était sûre, j’avais une ligne dégager, ni Hisoka, ni Ogami n’avait besoin de soutien et je me trouvais dans l’angle mort du chirurgien qui ne pouvait pas nous avoir tous les trois dans son champ de vision par rapport à sa position. Je préférais donc jouer la patiente et laisser les premières attaques passées. Nous allions bien voir si le chirurgien était capable de faire face à l’assaut combiné. Je ne fis pas rien pour autant, tirant sur une lanière passée sur mon épaule, Amanosagume se décrochât de mon do, tombant au sol et se plantant d’elle-même sous son propre poids. Sa masse allait me gêner s’il fallait bouger, autant la laisser là. Une épée d’une telle masse, personne ne risquait de venir la piquer en douce, elle était un handicap pour qui ne savait pas l’utiliser, un lourd handicap. Je malaxais aussi mon chakra le laissant se répandre naître moins à nouveau, ouvrant la seconde porte céleste du Hachimon. J’étais prête au combat, a la moindre ouverture, je serais la prête à mordre notre petit binoclare qui allait regretter sa tentative pour nous doubler.






HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
Maître du Jeu
Informations
Messages : 2299
Rang : Par

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyJeu 17 Sep 2015 - 11:22

Jisetsu Yuri est exclus de l'event, si il ne l'ai pas déjà, vous pouvez le mettre KO.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
Bakushô Mitsue
Informations
Grade : Nukenin de rang B
Messages : 816
Rang : B+

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyJeu 17 Sep 2015 - 14:41

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] C088ce10
Shintaro Midorima
La fin justifie les moyens...

_____________________________________


Visiblement, les négociations étaient terminées. Mon sédatif dans l’air n’avait eu l’effet escompté et mes ennemis étaient encore debout. Tant pis. J’allais user d’une autre tactique. C’est en tout cas ce que je comptais faire avant qu’un serpent ne sorte du sol et me prenne dans sa gueule. Sous son étreinte, je ne pouvais plus bouger. Je voyais ce que faisaient mes ennemis à travers le cristal. Comme si je regardais à travers un verre. Et l’un d’eux lança une attaque de foudre qui n’eut, elle aussi, aucun effet puisque j’étais désormais leur prisonnier. Je devais activer un sceau. Mes mains étaient bloquées par le cristal, mais j’avais un autre moyen de l’activer. Le boulot de trafiquant d’organe nécessitait des précautions particulières. Toutefois, je n’avais jamais eu l’occasion d’aller jusque-là.

« Vous croyez que vous alliez m’attraper aussi facilement ? » Dis-je assez fort pour montrer mon arrogance et ma confiance en moi. « Vous ne réussirez rien. Vous ne m’attraperez pas. JAMAIS !!! »

J’ouvrais ma bouche tandis que ma langue poussa fortement sur l’une de mes dents. Je devenais rouge, rouge de colère et la douleur que j’accumulais ne me laissait pas indifférent. Un « crac » résonna dans la prison tandis que je continuais de pousser très fort. La dent fut arrachée et un second saignement abondant coulait le long de mes lèvres.

« C’EST TERMINE !!! » Hurlais-je.

Je commençais à convulser. Mes yeux se retournèrent laissant qu’un globe blanc sans expression. Mes veines gonflèrent, de la mousse sortait de ma bouche. Du sang s’écoulait de mes oreilles, de mon nez… Et maintenant de mes yeux. Tout s’arrêta net. Mes pupilles revinrent à leur place. La mousse coulait le long de mes joues. J’étais immobilisé, je ne pouvais pas tomber. Mon regard se posa sur celui du ninja le plus puissant. Un petit clin d’œil suivi d’un sourire. Ma peau devint de plus en plus rouge avant de se craqueler. Elle se liquéfia littéralement, tel un bain d’acide. L’opération dura plusieurs minutes. Il ne restait plus que dans la prison, un simple squelette… Mon squelette immobile dans un bain de sang. Je préférais mourir que de me faire kidnapper… Et c’est ainsi que tout se terminait pour moi… Adieu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Seigi
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1348
Rang : S

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] EmptyJeu 17 Sep 2015 - 18:59


Mon équipe était en mouvement, cela s'annonçait plutôt bien pour nous. Le Shukajin lui n'étant plus -ou presque- un problème, on pouvait l'ignorer. Aastet avait parfaitement dissipé le sédatif se trouvant dans l'air. Pour nous protéger un peu plus j'avais demandé à mes partenaires de se boucher le nez et la bouche, c'était presque un réflexe de survie mais dans le doute-.. Il était temps pour la récente équipe sous la tutelle de Saibogu Kanpeki de montrer le fruit de leurs entraînements, du moins c'est ce que je croyais. J'étais prêt à créer une brèche ou même à ôter mon Shôton pour m'adapter aux offensives des deux genins. Le travail d'équipe se trouvait être quelque chose de très important, nous en avions besoin pour mener à bien nos missions. Ceci était un fait même si certains osaient se voiler la face à propos de ce sujet. Je n'avais pas encore eu suffisamment de temps pour m'habiter à ces deux personnes mais je devais apprendre et ce, immédiatement.

Hisoka s'élança le premier, il avait choisi d'initier ce combat. Après un saut assez long, il tapa le sol de son poing pour créer une panthère. Celle-ci était uniquement composée de l’élément Raïton, quelque chose de plutôt joli. Sans plus attendre Mu fit de même en se préparant physiquement, j'avais déjà entendu des échos sur ses capacités niveau Taïjutsu. Je n'avais pas besoin d'être un sensoriel pour comprendre ce qu'il se tramait, la puissance je la ressentais clairement. Je hochai la tête de haut en bas avant de voir la panthère s'éclater sur une mini-brèche que je lui avais offerte. C'était une bonne chose, outre les dégâts notre ennemi allait être paralysé. Immobilisé, blessé, paralysé et un soutien à l'arrière de lui.. Il n'avait plus aucune chance, c'était un fait. Je me déplaçai un petit peu tout en ayant toujours levé deux doigts pour maintenir mon serpent.

Le médecin prit alors la parole, il s'exclamait haut et fort en disant que nous n'avions aucune chance de l'avoir. Je fis un signe en bougeant ma tête exprimant une négation ; Malheureusement pour lui, son destin était décidé au moment où nous avions croisé sa route. Il ne pouvait affronter décemment trois Shinobis de Suna et qui de plus est, des personnes expérimentées.

« Je pense que tu te trompes. »

Peut-être avait-il une dernière carte à jouer ? Dans ce cas, d'une seule main je dégainai Azura -à nouveau- en insufflant en elle de l'énergie Raïton. Je voulais la rendre plus destructrice, plus tranchante quitte même à traverser ma précédente création. Il ouvrit alors la bouche, stupéfait j'observai cette scène et après un bref cri et un craquement-.. L'homme se mit à convulser. Ce n'était pas une simulation, je voyais clairement les symptômes. Peut-être était-ce un poison pour simuler ? Non c'était trop réel. Je relâchai ma prison de cristal avant de voir son corps tomber au sol et finir ses convulsions. Un liquide coulait sur son visage, c'était sa salive. Je me rapprochai de lui à toute vitesse avant de voir un clin d’œil de sa part. Je m'arrêtai à sa hauteur pour voir son dernier souffle. Je plaçai mes doigts au niveau de son cou pour vérifier son pou. Je partageais la situation à mes partenaires, l'homme était réellement mort.

« Si quelqu'un veut mourir.. Enfin, ce n'est que gaspiller une vie que de mettre fin à ses jours. Peut-être était-ce une mauvaise vie mais certains auraient aimé respirer comme il le faisait. Désolant. »

Dis-je de placer les bras le long de son corps et de le mettre en une position convenable. Je déplaçai ses affaires à ses côtés. Je ne mis pas longtemps à trouver du bois pour le mettre autour de lui. Il n'y avait rien de symbolique, je le faisais simplement car il fallait le faire. Il y avait déjà bien trop de cadavre en ce pays pour en laisser un autre pourri de la sorte. J’exécutai quelques mudras avant de cracher une grosse flamme sur les morceaux de bois. Sans même attendre la fin, je me retournai pour faire signe à Hisoka et Mu, nous allions nous déplacer.

Je sentis alors à mon dos une présence et en me tournant je vis un Shinobi de Suna. Il marchait doucement en notre direction, après l'avoir identifié -et le connaissant quelque peu- j'abaissai légèrement le haut de mon corps pour le saluer. L'homme fit de même avant de me remettre une lettre scellée. Je regardai autour de moi pour me préparer à en connaître le contenu. C'était donc une mission confidentielle. Je devais escorter le Kazekage pour une réunion importante. Je n'avais pas plus d'informations si ce n'était le trajet et le point de rendez-vous. Je n'avais pas le temps de me remettre de Ki qu'on me demandait de rejoindre le dirigeant du village. Je n'étais par contre pas dérangé, c'était une mission et tant que Shinobi il m'incombait de l'accomplir. De plus cela relatait de mon maître indirect, ce n'était donc pas un supplice.

Je me tournai pour laisser la lettre rejoindre les flammes avant de prendre la parole.

« Hisoka, Mu-.. Nous devons rentrer. Notre mission est terminée, nous avons dégagé des voies commerciales et nous avons aidé les habitants. Le village peut être fier de vous avoir en tant que Shinobi, du moins pour ma part je le serai. »

Du coin de l’œil, j'observai le Shinobi de l'Empire et sans un mot je pris la direction inverse nous menant tout droit à Kaze No Kuni. Hisoka et Mu étaient priés de me suivre, Aastet l'était aussi mais que pour un bref moment. La mission n'avait été qu'une épreuve d'endurance, nos talents n'avaient pas été mis grandement à l'épreuve.. Mais du peu que j'avais vu, je pouvais faire ce type de conclusion. Je ne m'avançais pas, c'était une certitude.

« Aastet, tu vas rejoindre Yami. Tu lui dis que nous rentrons à Suna, nous n'avons plus rien à faire ici, tu m'as compris j’espère ? Merci. »

Le croisement suivant, elle prit une route menant directement à la position de sa maîtresse. Du moins c'était ce que je pensais, je n'avais pas tant d'informations que ça. Suna me manquait déjà mais je devais encore faire un détour par Tetsu no Kuni pour être aux côtés des miens. Ce n'était plus qu'une question de temps pour que je retrouve mon équipe et mes habitudes.

« Je vais vous laisser au premier avant-poste de Suna, j'ai quelque chose à faire. Être à vos côtés n'a pas été déplaisant, je vous en remercie. »

Ce n'était qu'honnête de ma part et en même temps je ne comptais pas les complimenter pendant des heures. Ce n'était pas vraiment mon genre d'agir de la sorte. Les heures passèrent, la lumière s'était adoucie pour finalement disparaître. Le sable était déjà sous nos pieds, il ne fallait plus qu'une vingtaine de minutes pour rejoindre le premier avant-poste de Suna. Une fois arrivé à celui-ci, je m'inclinai pour saluer mon équipe temporaire. Notre collaboration était pour le moment finie, ce n'était que pour un moment, je ne doutais pas que cela recommence un jour ou l'autre ; Seulement si les dieux souhaitent encore de moi sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty
Message(#) Sujet: Re: [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Ki no Kuni-