N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez
 

 La visite du Sasoriza (PV Koemi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
Tenbatsu K. Kurasa
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 388
Rang : A

La visite du Sasoriza (PV Koemi) Empty
Message(#) Sujet: La visite du Sasoriza (PV Koemi) La visite du Sasoriza (PV Koemi) EmptySam 27 Juin 2015 - 12:25

Depuis peu, les événements commençaient doucement à s’accélérer pour le prisonnier de Kumo du moment. Entre les visites de quelques jeunes ninjas, curieux de venir à la rencontre du détenu pour voir de quel bois il était fait, et la venue de ce haut gradé, du nom de Kadoria Kouga, ayant pour but de lui faire subir un interrogatoire, ses aventures au Pays de la Foudre étaient devenues mouvementées ! Et pourtant, Tenbatsu Kurasa ne voyait toujours pas la lumière au bout du tunnel et son emprisonnement se perpétuait de manière inexplicable…
Mis en cage comme une bête, il vit passé plusieurs saisons sans qu’il ne puisse faire quelque chose. Depuis le temps, il ne faisait aucun doute que ses camarades du Youhei no Sekai étaient partis à sa recherche !

Ils étaient habitués à bouger, vivre avec l’action que leur offrait la vie, remplir chaque contrat qui leur passait sous la main, pour peu qu’il soit intéressant bien sûr. Yamanaka Hiro, son chef, avait dû le contacter plus d’une fois, et ne recevoir aucune réponse de la part du ninja masqué devait être assez inquiétant. Leur code de conduite, réclamant la loyauté des membres entres eux, avait également dû les pousser à partir sur la piste de Kurasa. Heureusement qu’il leur avait dit le parcours qu’il comptait accomplir avant de les quitter !
Adossé contre un mur, il observa les gardes effectuer leurs rondes comme ils le faisaient habituellement. L’un d’entre eux semblait bien trop curieux pour le criminel, ou peut-être qu’il était trop lent… En tout cas, son menaçant regard se braqua sur le civil, qui prit immédiatement peur et continua sa ronde sur le champ.

*Tsss… Cela fait bien trop longtemps que je traine ici…*

Quel allait être la prochaine étape ? Les autorités de Kumo faisaient-elles exprès de faire durer la détention du ninja errant ? Si tel était le cas, le but était certainement d’affaiblir son mental afin de le faire craquer. Ce genre de méthode était souvent appliqué par les villages et le ninja masqué en savait quelque chose, lui qui fut un shinobi de Kiri. Ils n’avaient rien à perdre en gardant un potentiel criminel sous les barreaux, bien au contraire, ils s’assuraient une protection optimale. Mais pour le moment, toute tentative allant dans ce sens s’effectuait en vain ! Le membre du Youhei no Sekai gardait son entière lucidité et à mesure que le temps passait, il ne cessait de se répéter qu’à sa libération le courroux qui ferait subir à cet ennemi serait plus dévastateur encore ! Peut-être bien que cet emprisonnement eût un effet sur le mental du Nukenin, seulement, celui-ci desservait grandement ses adversaires…

Kurasa tendit l’oreille et prêta pour une fois un peu d’attention à ce qui se passait à proximité de sa cellule. Des bruits de pas se faisaient clairement entendre et, avec un peu de déduction, le ninja masqué en conclut que plusieurs personnes marchaient en sa direction. D’habitude, un seul garde se chargeait de faire une ronde sur son secteur, mais là ça devait être pour une affaire bien différente, comme lorsque ce haut gradé vint pour l’interroger. Qui pouvait bien être cette personne, qui venait à lui avec une escorte d’une ou deux personnes ? Il ne pouvait s’empêcher de se demander dans quelle aventure il allait être embarqué cette fois-ci…
Mais que fut sa surprise lorsqu’il vu que cette personne qu’il pensait importante n’était qu’une adolescente ! Se fier aux apparences était une erreur très basique chez les êtres humains et le mercenaire devait s’empêcher de tomber dans le piège. Si cette personne, qu’il considérait comme rien de plus qu’une gamine, arrivait accompagnée d’une petite escorte, c’est qu’elle devait avoir une certaine importance ou alors un rôle précis à jouer ! Mais pour autant, cela n’empêcha pas Kurasa de réagir avec un tantinet d’agacement…

« Qu'est-ce qu'on me veut cette fois-ci ? »

Comme souvent, l’ancien ninja de Kiri essayait d’avoir une allure menaçante et ténébreuse. Que ce soit de l’intox ou faisant simplement partie de sa nature, son attitude avait souvent pour objectif de prendre le dessus sur les gens qui l’entourent. Qu’il soit souvent réfugié dans l’ombre, comme a cet instant, ou qu’il prenne avantage de la couleur particulière de ses yeux, en fixant férocement son interlocuteur, tout était mis en œuvre pour montrer sa dangerosité. Alors comment allait réagir ce nouveau protagoniste ? Et qu’était la raison de sa venue ? Nul doute que la suite des événements pouvait avoir une incidence direct sur l’avenir de Kurasa…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tsukiyo K. Koémi
Informations
Grade : Chûnin, Chef de ClanTsukiyo, Conseiller de Kumo, Chef du Sasoriza
Messages : 379
Rang : B+

La visite du Sasoriza (PV Koemi) Empty
Message(#) Sujet: Re: La visite du Sasoriza (PV Koemi) La visite du Sasoriza (PV Koemi) EmptySam 27 Juin 2015 - 17:55

Bon, ce n'est pas la première fois que je fais cela, mais c'est bien la première avec un criminel. Le Sasoriza a besoin de membres et entre le peu de temps que j'ai pu y consacrer et les derniers évènements cela ne s’est pas arrangé, bien au contraire. Ainsi, une fois prête, j'enfile une tenue qui évoque mon unité. Un kimono rouge avec du noir et quelques ornementations doré. Mon visage n'est que peu caché, ce n'est pas le but, je n'ai pas à masquer mon identité. Quant à eux Azuma et Mugoshi attendent déjà à l'extérieur du quartier de mon clan.

Je les rejoins finalement, je leur fais un sourire et n'ai rien besoin d'ajouter. Encore une fois, je n'ai pas pris la peine de consulter le dossier de la personne que je vais aller voir. De toute manière s'il accepte et tant que je n'ai pas le veto de Zennosuke... Son passé disparaitra. Effacer son nom et son casier judiciaire et l'une des promesses de mon unité, permettant à certains d'avoir une nouvelle vie. Si j'en crois les mauvaises langues, ils ne la méritent pas forcément.

En tout cas, j'arrive finalement à la prison suivie de mon escorte. Un certain nombre de personnes savent que mon unité existe, mais bien peu connaissent son objectif et son uniforme si particulier. Ainsi il n'est pas rare que les sourcils se lèvent tout comme la paranoïa de certains. Pourtant non, malgré nos tenues nous ne sommes nullement nukenin, enfin c'est un autre sujet dira-t-on. Je présente un papier officiel et suis conduit vers la cellule. Le garde ne vient pas jusqu'à celle-ci et me laisse les clefs. Après tout, je suis aussi une des conseillères du godaime Raïkage pourquoi m'empêcher d'aller voir un prisonnier.

Azuma et Mugoshi ont pour ordre de rester vigilants, silencieux et à un simple signe, supprimer la menace. C'est peut-être expéditif, mais au vu du caractère tout particulier de l'unité je suis bien obligé de prendre quelques précautions. J'observe donc le prisonnier, le laisse faire son commentaire qui n'a pour seule réponse dans l'immédiat qu'un simple sourire. Puis suite un instant de blanc je continue par :

"Simplement, vous faire une proposition."

Je ne sais pas si c'est de l'esbroufe ou non, mais que ce soit le cas où non cela me plaît de toute manière. Soit il a un caractère bien trempé ce qui lui servira toujours, soi il bluff bien est c'est aussi utile. La suite pourrait ressembler à un discours tout fait et valable pour tous, mais en réalité ce n'est pas le cas. La simple et bonne raison, c'est que n'ayant pas eu réellement l'occasion encore d'engager des membres, je manque un peu de tout. Peu importe sa spécialité, je suis sûre d'en avoir besoin et donc c'est avec honnêteté que je continue par.

"Vos capacités nous serez très utiles, d'un autre côté je suis persuadé que vous ne souhaitez pas moisir en prison de longues années. Je vous propose donc de nous rejoindre, de servir Kumo une certaine période, votre casier tout comme votre nom seront oubliés des registres. Suite à une certaine période, vous aurez la possibilité de rester, ou de rejoindre le village caché. La balle est dans votre camp, n'hésitez pas à poser des questions et prendre le temps d'y réfléchir, c'est un choix important."

Pourquoi tourner autour du pot sérieusement ? Autant dire cache ce que je souhaite, pourquoi et comment non ? Après je le laisse libre d'y réfléchir, nous avons l'un comme l'autre tout notre temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Tenbatsu K. Kurasa
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 388
Rang : A

La visite du Sasoriza (PV Koemi) Empty
Message(#) Sujet: Re: La visite du Sasoriza (PV Koemi) La visite du Sasoriza (PV Koemi) EmptyLun 29 Juin 2015 - 21:10

Ce n’était rien qu’une adolescente certes, mais comme le pensait le détenu, elle avait un rôle bien précis à remplir. Elle ne devait pas dépasser la vingtaine d’âges qu’elle était pourtant déjà remplie de confiance ! Décidément, ce séjour dans le village de Kumo le décevait de moins en moins, d’abord par l’attitude arrogante de Kuroba qui allait grandement le desservir dans le futur, puis par ce haut gradé venu l’interroger et enfin par cette jeune fille aux allures intriguant ! Car que dire de sa tenue !
Vêtue de rouge et noir, elle ne ressemblait à aucun autre ninja de Kumo et pendant un instant Kurasa se demandait même si elle en faisait vraiment partie. D’ailleurs, les deux personnes qui l’accompagnaient, n’étaient pas en reste et demeuraient tout aussi mystérieux ! Équipés de leurs armes, d’une solide armure et de ces surprenants masques de démons, ils semblaient prêts à l’exécuter au moindre faux pas. Comme ce fut le cas pour l’interrogatoire, le mercenaire était en train de vivre un épisode assez important de son périple au Pays de la Foudre. Très vite, la proposition exprimée par la kunoichi mis un peu d’ordre dans toute cette mise en scène, sans pour autant dévoiler l’identité de celle qui venait d’apparaître. Soit elle appartenait bel et bien au Village des Nuages, soit elle faisait partie d’une organisation extérieure et venait ici avec le statut d’alliée. Avait-elle un quelconque rapport avec Katsuo Takusanken ? Et qu’elle pouvait être cette fameuse proposition ? Une nouvelle fois, poursuivre cette discussion pourrait s’avérer utile à l’ancien ninja de Kiri…

« Une proposition ? Je suis curieux de savoir ce que Kumo peut proposer à un ninja qu’il considère comme un criminel… »

La situation poussa donc le ninja masqué à sortir des ténèbres de sa cellule, se mettant entièrement à la lumière du jour afin que son interlocutrice sache exactement à quel genre d’individu elle parlait et dans quel état il se trouvait. Sa longue cape noire accompagnée de cette large écharpe rouge, toutes les deux volées sur le cadavre d’un malchanceux agresseur, étaient presque aussi poussiéreuses que les murs de sa cellule. Sa peau l’était un peu également et sa chevelure noire n’avait jamais été aussi longue. Ce n’était pas forcément l’allure dans laquelle il préférait être, seulement, il n’avait pas le choix et dans un moment comme celui-ci cela lui était bien égal de ressembler à une bête. Peut-être allait-elle aussi remarquer que ses mains étaient totalement libres de mouvement, grâce à ce sympathique geste de l’arrogant Kuroba, et qu’elle en déduira peut-être qu’il ne fallait pas qu’elle s’approche de trop près. Qui sait ce que le détenu serait capable de faire…
Tout en gardant un œil sur la petite escorte, son attention pouvait en grande partie se poser sur la jeune kunoichi. Cette dernière s’élança dans un petit discours qui n’allait pas manquer de surprendre le mercenaire !

Mettre ses capacités de shinobi au service de Kumo ?! Voilà ce que Kumo lui proposait pour sortir de prison ! Il ne s’attendait certainement pas à ce qu’on vienne le voir avec une offre pareille ! Dans d’autres circonstances, si l’attitude de Kurasa ne l’obligeait pas à garder un visage aussi sinistre et marqué d’aucune expression que ce soit, peut-être qu’il aurait rigolé à entendre un marché pareil. Peut-être que les services de Kumo ne s’étaient pas consultés entre eux et qu’elle n’ait pas eu accès aux informations le concernant, ou bien peut-être qu’elle n'a tout simplement pas pris la peine de les regarder, mais le membre du Youhei no Sekai était bien une des dernières personnes capables d’accepter une telle proposition ! Les villages étaient ses ennemis et tout ce qu’il souhaitait était de les voir être mis à feu et à sang ! En attendant, c’était là le seul ticket de sortie obtenu depuis des mois d’enfermement... Seulement, il était difficile de lutter contre sa nature et ses convictions…

« Travailler pour Kumo afin d’acheter ma liberté ? Je n’ai jamais entendu parler d’une telle offre venant d’un village caché… »

Le prisonnier se retourna, détournant son regard de ces mystérieuses personnes venues lui rendre visite, sans exprimer aucune crainte à leur égard. Il s’assit et apposa de nouveau son dos contre le mur de sa cellule, puis il refit contact visuellement avec la jeune fille. Son regard était féroce et voulait envoyer des ondes meurtrières si puissantes que tout ce qui l’entourait pourrait les ressentir. Visiblement, ce qu’on venait de lui proposer l’avait grandement énervé…

« Jusqu’à preuve du contraire, Kumo fait partie de ceux contre qui je dois me battre ! Et je n’abandonnerai ni mon nindô, ni mes objectifs ! D’ailleurs, quelle est cette unité que tu veux me faire rejoindre ? Quel rôle est-ce que j’aurais ? Et que va-t-on me demander de faire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tsukiyo K. Koémi
Informations
Grade : Chûnin, Chef de ClanTsukiyo, Conseiller de Kumo, Chef du Sasoriza
Messages : 379
Rang : B+

La visite du Sasoriza (PV Koemi) Empty
Message(#) Sujet: Re: La visite du Sasoriza (PV Koemi) La visite du Sasoriza (PV Koemi) EmptyMar 30 Juin 2015 - 14:00

Ai-je capté son attention , je pense que oui, mais allez savoir s'il semble réellement intéresser ou examine ses possibilités ? Surement les deux à un taux variable et impossible à connaitre pour le moment. À voir sa réaction je suis a peu prés certains... Qu'il masque bien ses émotions. Je ne suis pas une experte en genjutsu et encore moins en sensorialité alors je n'ai aucun moyen de me rendre compte si oui ou non il joue avec moi. Je ne peux que me fier à mon instinct et à mes propres capacités.

D'ailleurs, qui a était suffisamment sot ou arrogant pour laisser un prisonnier sans aucun lien de quelques sortes que ce soit ? Pas de sceau visible, rien. S'il était un expert en ninjutsu affilié à la terre ou toute autre capacité du même genre, il aurait quitté sa cellule depuis longtemps en apportant la honte sur Kumo. J'aurais plus tard une discussion avec le personnel de la prison, mais dans l'immédiat j'ai autre chose à faire.

Je l'écoute, il me confirme que ce genre de proposition est sans précédent. Forcement c'est bien assez singulier pour que je sois la seule à n'y avoir jamais pensé, j'imagine. Mais cela ne m'importe que peu, le Kage est le seul avec le conseil à pouvoir me dire que ce n'est que folie et personne ne l'a fais. À moins qu'ils s'en moquent mise à part Zennosuke ce qui dans un sens serait plus logique au vu de leur non-réaction.

Je ressens alors ces ondes, cette envie de meurtre. Pour que cela soit aussi évident même pour moi, c'est qu'il fait bien exprès de les envoyer en réponse subtile en plus de sa réponse réelle. Cela fut si fort que mes protecteurs avaient déjà sorti leurs armes en un éclair, pour finalement les ranger à nouveau après un signe de ma part à leur encontre. Je lui fais un petit sourire une fois qu'il a fini.

"Effectivement, je manque à la plus élémentaire des politesses. Je suis Tsukiyo Kadoria Koémi, chef du clan Tsukiyo, conseillère de Kumo et chef de l'unité Sasoriza."

Il est bien évident que ce n'est pas un hasard que je me présente aussi tard, tout comme sa réponse à conduit à cela, c'est une conversation qui nécessite certaines précautions surtout face à un nukenin qui n'est bloqué que par une simple grille... Si j'attrape l'incapable qui la laisser ainsi... Enfin bref, faisons avec ce que l'on a. De toute évidence, il a le regard d'une bête féroce, il aime la violence. Cela tombe bien, il y a toujours une dose de destruction et de mort à distiller. Pour le bien des uns, il faut savoir punir les autres. Je ne suis pas naturellement ainsi, mais être ninja c'est aussi savoir exagérer certains de ses traits ou alors simplement se laisser aller dans d'autres cas.

"Officiellement, le Sasoriza est une unité de Kumo dont le but est de permettre à des éléments externes, voir criminel d'intégrer à plus ou moins moyen terme le village caché après avoir fait une période dans celle-ci. "

Un air calme, totalement serein et neutre si on exclut un sourire de politesse qui ne fera pas même pas semblant d'avoir l'air naturel. Mais celui fini par laisser place à autre chose, ainsi je laisse se dessiner un petit sourire carnassier sur mon visage.

"Il se pourrait que les missions impliquent des risques inattendus et des méthodes non-conventionnelles."

Sous-entendu pas réellement subtil, les missions seront dangereuses et les méthodes certainement immorales à certains moments. Sans le dire, on peut tout de suite imaginer l'usage de la peur et le sang couler, se salir les mains pour ne pas laisser les autres le faire. J'ai compris qu'il faut bien une personne pour faire le sal travail et je me garde bien de le dire à voix haute pour des raisons évidentes.

"Mais si vous préférez à la place croupir en prison, c'est votre décision."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Tenbatsu K. Kurasa
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 388
Rang : A

La visite du Sasoriza (PV Koemi) Empty
Message(#) Sujet: Re: La visite du Sasoriza (PV Koemi) La visite du Sasoriza (PV Koemi) EmptyVen 3 Juil 2015 - 20:33

Depuis le début de son aventure à Kumo, les discussions ne cessaient d’être alimentées de phases ou les protagonistes s’envoyaient des messages sans avoir à prononcer le moindre mot, la plupart du temps ses silencieuses conversations avaient un ton peu amical. D’ailleurs, Kurasa en était un adepte et il semblerait qu’une fois de plus ses ondes aient eut l’effet escompté. Au point où les deux ninjas aux traits de démons s’étaient sentis obligés de dégainer leurs armes pour parer à la menace ! Seulement, ils furent vite arrêtés par leur supérieure grâce à un simple geste de la main, de toute façon que pouvait bien faire le détenu ? Même si ces deux mains étaient libres, tout acte violent de sa part signait son arrêt de mort dans la foulée ! La jeune shinobi de Kumo accompagna son geste calme de paroles qui intéresserait certainement son interlocuteur puisqu’elles répondaient directement à ses questions…

Peut-être qu’elle sentait qu’il fallait faire baisser le ton de cette conversation pour que le détenu ait une chance d’accepter la proposition qu’elle lui avait tendue sous le nez quelques secondes plus tôt. Surtout avec un détenu tel que le ninja masqué ! Alors, afin de se montrer sous un jour encore plus amical que depuis le début de leur rencontre, elle accepta de lui donner un peu plus d’informations sur l’organisation qu’elle voulait lui faire rejoindre, en plus de décliner son identité…
Tsukiyo Kadoria Koemi était ce qui faisait d’elle une personne unique, seule, elle porterait ce nom et c’était à lui qu’on lui attribuerait tous ses succès. Ce qu’elle ne tarda pas à prouver en dévoilant tout les titres qui accompagnaient son statut de ninja ! Même en ayant un âge presque deux fois plus avancée que la kunoichi, Kurasa ne pouvait pas se targuer d’avoir une renommé aussi importante, mais ce n’était qu’une question de temps. Il savait qu’on fond de lui, bientôt, il sera craint pour sa puissance, pour ses intentions et pour les actes qu’il espérait réaliser à court terme. Mais pourra-t-il vraiment réussir tout cela ? Peut-être que son avenir se verra obliger de modifier ses plans s’il espère prolonger son périple parmi les vivants…

Car pour le moment, sa seule solution était de rejoindre une unité au service de Kumo, et dont l’emblème était floqué du patronyme « Sasoriza ». Le scorpion allait-il voir son dard renforcer par un nouveau venin, dont la puissance serait incarnée par un homme, un nouveau criminel cherchant à se repentir ? Cela dépendait des motivations de cette petite armée…
Sur le papier, cela pouvait effectivement attirer le membre du Youhei no Sekai. Ces masques de démons pouvaient protéger son identité et collait plutôt bien à sa personnalité, mais outre le jeu d’apparences qui ne l’intéressait pas le moins du monde, c’était surtout la description des missions qui suscitait un peu d’envie chez lui. Si les mots du chef du groupe ne laissaient pas transparaître la réalité de ce que pouvait impliquer le terrain, le détenu put néanmoins comprendre que les missions étaient plutôt dangereuses et que le sang devait certainement couler à flots lors de celles-ci. Quoi de mieux pour un Nukenin aimant autant les combats à mort comme Tenbatsu Kurasa ? Un problème subsistait pourtant…

« Comme je te l’ai dit, Kumo est mon ennemi. Quitter cette prison est la première de mes priorités, j’y gagnerai beaucoup en rejoignant le Sasoriza, mais alors je perdrai l’honneur qui fait de moi un ninja. »

Il y avait autre chose qui lui paraissait étrange. Il voyait cette allégeance envers le Village des Nuages comme une forme d’esclavage obtenu grâce au chantage ! Et pourtant, comme c’était le cas pour l’escorte de le chef du Sasoriza, les criminels semblaient avoir pleinement accepté leur nouveau statut, s’étant même repenti de leurs crimes passés. Selon l’ancien ninja de Kiri, il pensait plutôt que cela allait alimenter encore plus de haine, plus d’envie de se venger afin de faire goûter à Kumo les représailles qu’ils méritent. En tous les cas, cela suscitait un questionnement très fort chez le prisonnier qui ne s’empêcha pas de partir à la recherche de réponses expliquant ce phénomène…

« Dis-moi Koemi… Pourquoi penses-tu que se battre au service de Kumo est juste ? Pour quoi est-ce que tu luttes exactement ? Et quel est mon destin si je venais à refuser ta proposition ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Tsukiyo K. Koémi
Informations
Grade : Chûnin, Chef de ClanTsukiyo, Conseiller de Kumo, Chef du Sasoriza
Messages : 379
Rang : B+

La visite du Sasoriza (PV Koemi) Empty
Message(#) Sujet: Re: La visite du Sasoriza (PV Koemi) La visite du Sasoriza (PV Koemi) EmptyDim 5 Juil 2015 - 21:34

Ah ! Le pourquoi, ces questions sont la preuve indiscutable que contrairement à ce que j'ai craint un instant, il reste une certaine probabilité que cela ait captivé son intérêt. Peut-être même qu'il attend que je le convainque de me suivre. C'est ce qui me motive à continuer, mais aussi à abandonner tout de suite l'idée du chantage. Certes, le fait de finir sa vie en prison est certainement aussi une raison pour sortir par ce moyen.

Non, quitte à le faire venir, autant que ce soit pour une raison bien réelle, il est évident qu'il aime l'odeur du sang, il ne sera ni le premier, ni le dernier. Cela tombe bien, certaines missions de mon unité obligent à plonger au plus profond de la fange pour en sortir les horreurs les plus puantes. Laissons aux bons ninjas l'honneur des missions les plus reluisantes, je leur destine à mes scorpions les assassinats les plus sales et les opérations à la moralité parfois bien plus douteuse.

Ce n'est pas que j'aime cet état de fait, mais j'ai compris depuis longtemps que nous ne sommes pas de noble et honorable samouraï... Le shinobi est-ce qu'il est par nature, un outil de l'ombre qui effectue les plus sales des travaux dans l'intérêt de... Cela dépend, la gloire, la fortune, l'amour du pays. Enfin, c'est cela qui fait le sel de ce travail. D'ailleurs, mes protecteurs sont aussi deux visages, deux facettes d'une même médaille pour une raison très particulière.

"L'outil n'a pas à remettre en question son utilisation par son maître. C'est mon point de vue, il n'est ni bon, ni mauvais. Je fais ce que je fais, car, c'est ce que je pense devoir faire et c'est ce que j'aime faire également."

Un sourire plus tard, sans réelle émotion, je fais signe à mes deux gardes du corps.

"Azuma, Mugoshi, quels sont vos raisons de vous être engagés et vos motivations pour continuer à me suivre."

Évidemment, je sais déjà tout cela, le but n'est pas de l'apprendre, mais de montrer comment ça fonctionne chez nous. Ils se regardent, des petits gestes presque invisibles pour désigner qui commencent de toute évidence. Azuma croise les bras et prend la parole le premier. Il explique qu'il en avait assez de devoirs vivre dans la misère parce qu'il a était rejeté des siens. Il croit réellement en Kumo et en moi. Mugoshi prend en second la parole, il refuse de dire le pourquoi il est venu en premiers lieu et c'est son droit. Je ne le force pas à le dire à qui que ce soit, il ne vient même pas à l'idée d'Azuma d'insister sur ce sujet. La raison pour laquelle il reste ? Très simple, pour ça part il est très satisfait de son travail et en disant cela il laisse transparaitre sa soif de sang, son amour du combat aussi.

Ils sont différents et pourtant porte le même sigle, l'un plus honorable et patient, l'autre plus sanguin et sans pitié. Pourtant malgré leurs tempéraments pas forcément faciles, ils croient d'une manière ou d'une autre dans leurs places parmi les miens.

Je n'ai pas répondu a l'une de ses questions, car, ce n'ai pas à moi de le faire. Pourquoi devrais-je lui dire ce qui est honorable ou non pour lui, c'est son choix et sa philosophie. Kumo n'est en rien meilleur que n'importe quel autre village dans un sens, pas pire non plus on va dire. C'est donc de manière délibérée et il la surement senti, que je fais l'impasse sur cela. Je ne vais pas faire l'apologie des villages cachés, a lui de faire son choix.

"Le choix est donc tien. Si tu refuses, je ne saurais dire qu'elles en seront les conséquences. De ma part il n'y aura aucune retombée, je te laisserai simplement où tu es. Tu y resteras le temps que tu devras, peut-être que des alliés te libéreront où pas."

Au pire, je reviendrai d'ici quelque temps il aura peut-être mûri sa décision, sauf bien sûr si c'est un non catégorique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
Tenbatsu K. Kurasa
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 388
Rang : A

La visite du Sasoriza (PV Koemi) Empty
Message(#) Sujet: Re: La visite du Sasoriza (PV Koemi) La visite du Sasoriza (PV Koemi) EmptyMar 7 Juil 2015 - 16:36

Le Nukenin se demandait bien ce qu’il allait obtenir comme réponse de la part d’un shinobi de Kumo, qui au final n’était rien de plus qu’un soldat parmi tant d’autres. Sa réplique allait-elle être remplie de bon sens ou allait-elle être remplie d’une vision manichéenne dans laquelle elle se présenterait, avec son visage, comme les gentils dans cette affaire ? Il resta au fond de sa cage, observant chacun des protagonistes de cette scène avec ses yeux rouge. Nul doute que selon les propos qu’elle allait bien vouloir envoyer au détenu, ce dernier allait confectionner une partie de sa décision…
Et il allait bien devoir avouer qu’il allait être déçu par sa jeune interlocutrice ! Elle se refusait de remettre en question son utilisation par ce qui incarnait son maître, le village de Kumo, et c’est justement ce que le ninja masqué avait réussi à faire avec son ancien village, celui de la Brume. Il ne comprenait pas pourquoi la plupart des ninjas appartenant à un village se refusaient à se poser les bonnes questions, construire une idéologie qui leur serait propre et qui pourrait, par conséquent, les pousser à se dresser contre leur village ou, au contraire, à les rendre encore plus loyaux. Cependant, il y avait en elle une vision intéressante à approfondir puisqu’elle avait bien conscience que le monde n’est ni tout noir, ni tout blanc. Ce n’était pas la première fois qu’il avait l’occasion de voir que les réflexions de certains Kumojins étaient plus poussées que d’autre, les deux premières visites qu’il reçu en attestent. L’un cherchait à dissocier le bien du mal, par ses actes, tous les jours, l’autre était d’accord avec le prisonnier sur le fait qu’il n’y a qu’une seule chose qui anime les acteurs de ce système shinobi, la violence !

« Tu te considères comme un outil ? Hmm… Si l’outil n’est plus là, s’il décide que son utilisation sera autre, qu’il ne servira plus comme le souhaite son maître, que se passe-t-il ? Au final, qui est vraiment le maître dans cette histoire ? »

Puis elle demanda à ses deux acolytes, ou serviteurs selon la vision de chacun, de se prononcer sur la question et de dévoiler pourquoi ils avaient décidé de rejoindre le Sasoriza. Sans même devoir prononcer un mot, comme s'ils entretenaient une parfaite relation professionnelle, les deux agents se mirent d’accord pour savoir qui des deux allait commencer. Avant de se concentrer sur les paroles qui allaient être lancées, le membre du Youhei no Sekai, approfondissait un peu plus ses pensées sur l’opportunité qu’on venait de lui servir. Une nouvelle idée lui vint à l’esprit et la réalisation de celle-ci dépendait uniquement des systèmes de surveillance de Kumo. En effet, recruter des criminels ne se révélaient pas être sans risque, comment être certain de leur loyauté ? De leur volonté de se repentir ? C’était impossible. Il devait donc y avoir un moyen de les observer, de connaître leurs véritables intentions et de s’assurer de leurs bonnes tenues. Dans le cas contraire, le prisonnier pourrait très bien intégrer le Sasoriza en tant que double agent, puis vendre des informations à ses camarades par un moyen quelconque ou alors trahir ses supérieurs à la première occasion venue !

Quoi qu’il en soit, ce fut l’homme qui dévoilait le plus son visage, malgré cet attrayant masque de démon, Azuma, qui parla en premier. Il expliqua simplement que la raison de sa venue était liée à une condition passée difficile, où il était rejeté des siens, condamné à vivre dans la misère et que la Sasoriza lui offrait une porte de sortie, un avenir ou encore un sens à sa vie ! L’autre membre de cette unité, Mugoshi, ne préféra pas dévoiler la véritable raison, il se contenta de déclarer qu’il était satisfait du travail qu’on lui donne chez les scorpions. Kurasa n’était pas dupe et ce masque qui, pour le coup, remplissait entièrement son rôle n’arrivait cependant pas à cacher la véritable nature de l’homme derrière. Ses propos avaient forcément un lien avec les méthodes non-conventionnelles dont avait fait mention sa supérieure hiérarchique quelques minute plus tôt.

Enfin Koemi rappela qu’au bout du compte, le choix resterait celui du mercenaire et qu’aucune forme de représailles viendrait de sa part, seul lui était en mesure de décider de son avenir. Si de sa part, il n’allait y avoir aucune retombée, de la part des autres hauts gradés de Kumo, l’histoire allait peut-être s’écrire différemment. Son interrogatoire avec un membre du Satoru ne s’était pas passé de la meilleure manière, passant de la courtoise discussion à des manières plus dures en employant la force. C’était certain qu’il n’avait pas fait bonne impression à ce manipulateur du Fuuinjutsu !
Du coup, intégrer cette atypique unité permettrait de couvrir ses arrières tout en assouvissant sa soif de violence, seulement, il ferait déshonneur à son idéologie qui le mène à affronter les villages cachés. S’il ne le fait pas, il pourra se targuer de n’avoir jamais dévié de son nindô quitte à subir la pire des sentences ! Ou alors, l’hypothèse qui lui plaisait le plus, ses camarades retrouveraient sa trace et viendraient l’arracher des geôles du Village des Nuages. Il avait confiance en eux, ce n’était peut-être qu’une question de temps…

« Ton unité peut être intéressante, mais je ne suis pas prêt de me transformer en outil. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

La visite du Sasoriza (PV Koemi) Empty
Message(#) Sujet: Re: La visite du Sasoriza (PV Koemi) La visite du Sasoriza (PV Koemi) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La visite du Sasoriza (PV Koemi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô :: Prison-